Bio de Vergil:

Nom: Vergil
Race: Demi diable ( compte comme tiefelin)
Age: 23 ans
Taille: 1m86
Poids: 75 kilos
Yeux: bleus ( virent au rouge quant il est en colere)
Cheveux: Courts blans
Peau: Tres claire

Caracteristiques: ( avec modifs de race)
Force: 11
Dex: 19
Con: 11
Int: 15
Sag: 11
Cha: 16

CA: 14 ( 10 + bonus de DEX de 4)
PV: 22 ( 10+2+9+1)
Alignement: Loyal Mauvais
Religion: Aucune en particulier ( Son ego est trop grand)
Classe: Guerrier niv 2: Vergil a passe une partie de son enfance a s' entrainer
au maniement de l'épée et est par consequent un tres bon bretteur.
ensorceleur niv 2: Depuis " L'incident" Vergil s'est découverts certains pouvoirs dont il n'avait jamais soupsonné l'existence. Il conte tirer partit de ces nouvelles capacités au plus haut de ses possibilités.


Dons: Finesse ( remplace le bonus de force au CaC par celui de Dex)
Maniement des armes exotique: katana
Arme de predilection: katana.
pouvoir special: forme diabolique ( bonus aux combats) Intervient TRES rarement et dur a controler.
Ccompetences: Acrobaties, saut, bluff, diplomatie, intimidation
Equipement : Habilts de noble ( voir avatar), katana, ceinture de composants, rations, foureau du katana, gandelets de force +1.

Famillier: Corax un corbeau au plumage tres sombre qui peut etre vu souvent volant pas loin de Vergil ou posé dans les environs. Il fait un parfait espion pour Vergil, puisque peu de gens soupsonnent le corbeau et l'homme d'etre associés.

Apparence: Il ressemble au jeune noble moyen par son habillement et sa demarche
a premiere vue. Il n'a pas l'air specialement dangereux ou de forte carrure mais ceci n'est qu'un leure. Le premier signe de danger vient du foureau d'epee qu'il tient toujours de la main gauche, pret a degainer rapidement. Le deuxieme est son regard
percant et glacial, le regard d'un tueur.

Personalite: Vergil est interesse par une seule chose: le pouvoir. Et pour l'obtenir il est pret a tout, y comprit mais non restreint a les moyens illegaux et immoraux. Il est egoiste, cynique, dote d'un sang froid difficile de briser. Par contre dans les rares cas ou il se met en colere, cela resulte a un changement de couleur de ses yeux ( rouge), et si la colere est vraiment grande, a une transformation en diable. Il n'est pas contre le fait de former des alliances avec des personnes qui pourraient lui etre utiles ( ou comme employeurs) mais il le fera tout le temps pour une bonne raison et certainement pas due a une amitie ou admiration. En effet Vergil n'a que mepris pour les plus faibles que lui et envie pour les plus forts. Il n'a aucun prejuge particulier ( race/ classe/ origine), car pour lui, la noblesse n'est pas de naisance, elle se merite par la puissance et les actes, et il compte bien arriver au sommet.


Style de combat: Vergil mise sur sa rapidite et son agilite pour combatre ses ennemis. Ses enchainements avec sa lame sont des exemples de precision et
de technique. Il ne porte pas d'armure car cela le generait plus qu'autre chose.
En parralelle a sa lame, il utilise la magie pour vaincre ce qui fait une combinaison
mortelle. En general c'est lui qui donne le premier coup, ce coup etant aussis souvent le dernier.

Bio: Vous voulez connaitre mon histoire? Tres bien, je veux bien vous la dire. Par ou
commencer? Tient, par le debut... Je viens d'Amn, pour etre plus precit du chateau de la famille Reynard. C'etait la demeure du seigneur Reynard, Dame Reynard, Isea
Reynard le fils aine et moi le fils cadet. Mon frere etait destine a devenir l'heritier du domaine familial, malgre le fait que j'etais bien plus qualifier pour ce role. Alors qu'il passait son temps a jouter, a boire, a seduire les demoiselles, bref a se comporter comme le noble pompeux typique de ces regions, moi j'etudiais l'histoire, les sciences, la politique, l'economie, ce qu'il faut savoir pour gerer correctement. Dans mes heures perdues je m'entrainait au maniement du sabre grace a un livre trouve dans la bibliotheque famillialle. En joutes mon frere me battait grace a sa force superieure, mais en situation de vrai combat je pouvais le tuer facilement, si je le voulais. Il est inutile de dire que les relations fraternelles etaient tendus dans le meilleur des cas. D'ailleur mes relations avec ma famille n'etaient peu affectueuses.
La seule personne avec laquelle je m'entendais etait ma mere. Mon ''pere'' et moi avions tres peu de points communs. J'avais d'ailleur souvent entendu des references quant a ma possible de batardise de la part des autres habitants de ce chateau. Quelle ironies, si ils s'etaient doutes de la verite.. Mais j'y arriverais ensuite. A mes 16 ans un incident inatendu se produisit. Mon frere trouva la mort dans des circonstances ou je ne m'atarderais point. Cela aurait du me laisser la place mais un evenement regretable arriva. Mon pere et moi furent prits dans une dispute intense.
Des choses furent dites et je me mit en colere pour la premiere fois de ma vie. Mon pere vit alors mon iris devenir rouge et cela le perturba. Croyant a une possession, il fit venir de nombreux pretres de partout afin de m'exorciser. Tous arriverent a la conclusion qu'il n'avait rien dans ma tete. Mon pere n'etait pas satisfait de ces reponses, et etait pret a engager une procedure d'exorcisme tres dangereuse ce qui poussat ma mere a confesser mes origines. Le seigneur Reynard n'etait pas mon pere. Elle avoua avoir couche avec un diable en echange de pouvoir. Je fus abasourdit par cette revelation. Mon pere lui dans sa rage sortit son epee et embrocha ma mere sur place sans que personne n'intervienne. Et la le chaos eclata.
Je fus prit de la plus grande rage jamais ressentit et mes assendants paternels se revelerent dans toute leur splendeur. Personne ne survecut, de mon pere au plus petit serviteur, tous perirent de ma main. J'utilise main dans le sens le plus large du terme. Je dus partire du chateau. J'ai perdu toute chance au pouvoir la haut , mais je compte me refaire . J'ai cru comprendre qu'ici à Manost on jugeait quelqu'un de ses actions. Avec mes talents grimper la hierarchie ne sera qu'une question de temps.