Affichage des résultats 1 à 1 sur 1

Discussion: [Manostienne] Banshee Sangdelune

  1. #1
    Banshee Sangdelune Invités

    [Manostienne] Banshee Sangdelune

    Biographie de Banshee Sangdelune, maitresse de la Guilde de la Vierge d’Argent.

    Général.

    Nom : Banshee Sangdelune.
    Sexe : Féminin.
    Race : Mi elfe de lune, mi elfe sauvage.
    Date de naissance : jour du Festin de la Lune 1231
    Classe : voleuse (bretteuse)
    Niveau : 9
    Alignement : Chaotique Neutre.
    Religion :Eilistraee, mais vénère aussi la Seldarine.
    Ambidextre.

    Physique : Banshee est légèrement plus grande qu’une elfe de lune normale, sans doute à cause de son métissage. Elle mesure environ 1m45 pour 37 kg.
    Extrêmement menue, elle semble presque fragile, comme une porcelaine, mais elle est en fait extrêmement agile et assez forte. Elle a de longs cheveux d’un noir de nuit qui s’agrémentent de reflets argentés, comme une nuit d’été, des yeux ambrés tirant vers le doré et qui observent les gens avec acuité. Sa peau très pâle s’orne de reflets légèrement bleutés sur les parties saillantes de son corps.
    Elle se déplace avec grâce et accomplit chacun de ses gestes avec une grande économie de mouvements.
    Elle porte en général un pantalon de cuir fauve, une chemise de soie violine aux longues manches amples et au profond décolleté, sous une veste de cuir serrée, ainsi que de grande bottes de cuirs sans talons et très souples.


    Caractère : Banshee est ce que l’on pourrait appeler une lunatique. Si dans l’ensemble elle pose sur le monde un regard calme et désabusé, il lui arrive parfois d’agir de façon irrationnelle ou sur un coup de tête. Elle est toujours à la recherche de la voie qui lui permettra enfin de trouver la stabilité qu’elle recherche depuis longtemps.
    Elle est une voleuse habille, qui sait user de la parole et de la diplomatie quand il le faut.

    ******************

    Extraits des "Chroniques des Chasseurs". Anonyme.

    « Après les guerres de la Couronne, qui opposèrent nos peuples de la surface aux serviteurs de la sombre Araushnee (Lolth), il fut décidé que trois clans seraient chargés de veiller à ce que les drows ne puissent plus tenter d’asservir de nouveau les Elfes de la surface. Le conseil des royaumes Elfiques ( Myth Drannor, Cormanthyr, Thétyr, Evreska) choisit alors les chefs de trois des clans qui s’étaient distingués au cours de cette guerre.
    Le premier désigné fut Oldoth Brumedhiver, la seconde fut Illasera Sangdelune et le troisième Draegon Rougetonnerre. A chaque clan fut confié une région où l’on savait que les Drows s’étaient installés. Au clan Brumedhiver échut la région des Vaux, au clan Sangdelune la région des Marches d’Argent et le Thétyr au clan Rougetonnerre. […]
    Et les trois chefs désignés partirent avec une partie de leur clan pour fonder de nouvelles villes. […]
    Et les autres cités les appelaient les Chasseurs et les Protecteurs de la Seldarine, et ils étaient craints tant par les Drows qui osaient s’aventurer à la surface que par leur propres frères, tant ils étaient féroces et sauvages. »


    C’est au sein du
    clan Sangdelune, dans la cité elfique de Ceiligh que naquit la Nuit du Festin de la Lune de l’an 1231 CV, Banshee . Son père était Carnil Sangdelune, chef du clan et guerrier-mage puissant, et sa mère Naewen Vent-Murmure, une elfe sauvage d’une très grande beauté et prêtresse de la Seldarine respectée. L’enfant hérita d’ailleurs de la splendide chevelure sombre aux reflets de nuit d’été de sa mère et des yeux ambrés caractéristiques des Sangdelune.
    La naissance d’une fille lors de cette nuit particulière pour la communauté, nuit annonçant l’arrivée d’un hiver rude dans cette région proche de
    l’Epine Dorsale du Monde, poussa sa mère à la nommer Banshee, « la Prophétesse ». Peut-être espérait-elle aussi que sa fille suivrait ses traces, tout comme son fils aîné, Mandor, alors âgé de 20 ans, semblait vouloir suivre celles de son père. Quoiqu’il en soit, tout le clan se réjouit de cette naissance et c’est choyée autant par sa famille que par les siens que grandit la petite fille.

    Très rapidement sa beauté et sa vivacité d’esprit firent l’émerveillement de tous, ainsi que son amour étonnant pour la nature. A 15 ans, la petite fille pouvait passer des heures à écouter la forêt et à l’observer. Ses parents décidèrent alors de lui faire apprendre les bases du druidisme, puisque tel semblait être son inclination. Ce fut l’une des druidesse du clan, Falael, qui la prit sous son aile et commença à lui apprendre les bases de son art. En fait très tôt l’enfant se montra d’une très grande agilité et apte à retenir les bases de l’utilisation des plantes, mais très rétive à toute idée de magie au contraire de Mandor. Falael abandonna rapidement l’idée d’en faire une druidesse et se contenta de lui enseigner le maniement de certaines armes, l’utilisation de son corps pour se défendre et la connaissance des plantes et de leurs usages.
    La seule magie qui semblait fasciner Banshee était le
    rituel du Printemps, exécuté par sa mère et au cours duquel Naewen évoquait par son chant et par sa danse un avatar d’Eilistraee, la Vierge Noire, déesse tutélaire du clan. En effet, pour les Sangdelune, la fille de Correlon qui avait accepté de sacrifier sa place en Arvandor pour venir en aide aux Drows désireux de s’arracher à l’emprise de Lolth, symbolisait la philosophie du clan depuis la fondation de Ceiligh. Alors quele clan Rougetonnerre était réputé pour sa cruauté envers tous les Drows, même ceux des communautés pacifiques de la surface, qu’il semblait prendre plaisir à détruire, le clan Sangdelune offrait son aide et sa protection à ces communautés. Ce fut donc dans cette optique que grandirent Mandor et Banshee.

    C’est en l’an 1251 CV que tout bascula. Alors que les « chasseurs » étaient partis , le village fut attaqué par des Drows. Même en rassemblant tous leurs souvenirs, ni Mandor, ni Banshee ne comprirent jamais comment une telle chose fut possible. Le village était protégé de bien des façons, et notamment de façon magique et les chasseurs prenaient toujours la peine de brouiller les pistes pour le rendre indétectable. Quoiqu’il en soit, une petite escouade de guerriers Drows fondit sur Ceiligh quelques heures avant l’aube, commençant à massacrer les elfes qui n’étaient pas sur leurs gardes.
    Ce fut Mandor, en train d’étudier un grimoire, qui donna l’alarme, mais hélas trop tard. Naewen entraîna alors ses deux enfants hors de leur demeure et les cacha dans les fourrés après avoir lancé un sort de Sanctuaire sur la zone. Le massacre fut total. Les Drows fouillèrent même les environs de fond en comble à la recherche d’éventuels survivants, et le frère et la sœur n’eurent probablement la vie sauve que grâce à l’arrivée de l’aube qui chassa les ténébreux… Un certain temps s’écoula sans que Mandor ou Banshee n’osent bouger, puis ils se dégagèrent de leur cachette pour se retrouver face à un spectacle de désolation : ruines, corps éparpillés, destruction… Ils attendirent trois jours le retour des chasseurs puis finirent par comprendre qu’ils ne reviendraient pas. Après avoir brûlé les corps de leurs compagnons et amis et avoir rassemblé quelques maigres effets, le frère et la sœur s’enfoncèrent dans la forêt.


    Si la communauté de Ceiligh avait vécu passablement isolée, elle entretenait de bons rapport avec la cité de
    Lunargent. La dame Alustriel estimait en effet que le clan Sangdelune était l’un des premiers remparts face aux dangers pouvant déferler de l’Epine Dorsale du Monde sur les Marches d’Argents. Ce fut donc tout naturellement que les deux elfes se dirigèrent vers la Gemme du Nord. Ils furent accueillis pas la dame elle-même qui leur offrit un toit et la possibilité d’entamer une nouvelle vie dans la cité. Mandor profita de l’occasion pour affiner son étude de la magie alors que Banshee entreprit d’entamer une formation de combattante. L’un comme l’autre désirait savoir ce qui s’était passé et surtout pourquoi. Mais Banshee se montrait plus sombre et plus déterminée que son frère dans cette voie. C’est au cours de cette période qu’elle rencontra un prêtre et guerrier de Helm, le nain Angus Sombreforge. Ce dernier, bien que bourru, se prit d’affection pour celle qui était devenue une jeune adolescente sombre et acharnée à progresser. Il lui enseigna certaines de ses tactiques et décida de protéger la jeune fille.
    De son côté Banshee se révéla une élève douée et surtout avide d’apprendre à se battre. Bien plus que Mandor elle voulait savoir pourquoi ce jour là ils avaient survécus et pas leurs parents… C’est également à cette période qu’elle découvrit à quel point Eilistraee avait protégé son clan de tout temps et qu’elle l’adopta comme déesse tutélaire au sein de la Seldarine. Mandor quant à lui se perfectionna en magie auprès des meilleurs professeurs de la cité.
    15 années supplémentaires s’écoulèrent ainsi, où la jeune femme devint une magnifique elfe de lune à la beauté atypique, ainsi qu’une combattante redoutable, agile, vive, et dont la soif de connaissances qui lui était venue au contact du nain était étanchée par les livres de la bibliothèque de la Voûte des Sages. Elle considérait Angus comme un père bienveillant et bougon et lui manifestait une affection qui gênait le nain tout en le ravissant…

    En l’an
    1267 une paladin du nom de Molly Del’Rey arriva à Lunargent avec l’intention de pacifier les régions du Val Bise au nom de Tyr. Elle cherchait des compagnons pour l’accompagner. Angus, au nom de la Cavalière Rouge se joignit à elle pour diffuser sa parole au sein des communautés barbares adorant Tempus. C’est donc tout naturellement que Banshee et Mandor, désireux de trouver des réponses et sentant qu’elles se trouvaient là-bas, se joignirent à eux et partir vers le Val Bise.
    Ce qui leur arriva là-bas est une autre histoire, une histoire qui se raconte encore parmi les habitants de
    Dix Cités. Elle dit entre autre que pour résoudre ces troubles la petite compagnie s’engagea en Ombre-Terre… C’est là que les Sangdelune eurent une partie de leurs réponses. Les auteurs du massacres du clan étaient les Drows de cette petite cité. Un inconnu, par le biais de leurs prêtresses, leur avait indiqué comment tendre un piège aux chasseurs, puis comment accéder à la cité de Ceiligh, en leur recommandant bien d’éliminer tout le monde… Banshee se réjouit brièvement de l’air incrédule de la prêtresse qu’elle tua lorsqu’elle lui annonça qui elle était…

    Après cette aventure, la petite compagnie continua d’écumer la région, de Luskan à Padhiver, se rendant célèbre par ses exploits. C’est durant cette période que Banshee apprit les rudiments du vol auprès du halfeling Basile Petitspieds, qui s'était joint à eux à Luskan, bienqu’Angus vit ça d’un mauvais œil. Le groupe se dissout à la mort de Molly, en l’an 1290. Elle trouva une mort glorieuse en défendant un village avec ses compagnons contre un clan orque. Attristés, ils préférèrent tenter leur chance séparément. Mandor regagna Lunargent pour parfaire sa formation de guerrier-mage, Basile partit pour la Porte de Baldur et Angus suivit Banshee vers le sud.

    Les 20 annéesqui suivirent marquèrent l’affirmation du caractère étrange et résolu de Banshee, ainsi que de ses talents de voleuse, au cours de ses errances. Ce fut aussi la période la plus agitée de sa vie, celle où elle connut le plus de gens et se découvrit une étrange soif de justice, souvent incompatible avec ses relations premières. Si elle se tailla une solide réputation dans le milieu des escrocs et voleurs en tout genre de la Côte des Epées, de Luskan à la Porte de Baldur, ce fut surtout celle d’une jeune femme implacable avec la morale. Bien des escrocs de bas étages se sont mordus les doigts de s’être vanté devant elle d’avoir escroqué une veuve ou un vieillard, et bien des voleurs de s’en être pris à un enfant !!! Elle améliora aussi ses techniques de combat, devenant redoutable avec un arc court, grâce aux missions accomplies un peu partout dans la région et grâce aux leçons d’Angus, surpris par la morale de la jeune fille. Lui qui craignait de la voir se « dévoyer »… Par contre, le nain décela très vite chez elle une tendance à toujours chercher sa voie, pour enfin trouver la paix. Durant toutes ces années, il mit tous ses efforts à l’aider et à la seconder, comme un père…

    En l’an 1300, Banshee décida de retourner à Lunargent pour un temps. Si elle aimait la Côte des Epées, elle avait envie de retourner dans les terres sauvages du Nord où elle avait grandit.
    Elle reprit donc la route en compagnie du nain.
    Elle se mit alors au service de la Dame de Lunargent et fonda avec son frère une petite compagnie chargée de défendre discrètement les frontières des Marches d’Argent. Ce fut l’occasion pour le petit groupe de retourner à Dix-Cité. Mais aussi d’affronter les ambitions d’un
    Zentharim naissant…
    La compagnie se rendit même dans les Vaux, où les Sangdelune retrouvèrent des traces anciennes de leur clan dans les forêts immémoriales de Cormanthyr. Les 15 ans qui sécoulèrent furent sans doute les plus heureux et les plus mouvementés de sa vie.

    En 1317 la petite compagnie se sépara de nouveau. Mandor regagna sa retraite de Lunargent et Banshee décida d’aller à Eau-Profonde, toujours en compagnie du nain. Ses fréquentes excursions dans le Joyau du Nord lui avait fait découvrir une ville trépidante et attirante. Le duo gagna donc cette cité riche en aventures.
    Ils s’installèrent là-bas pour offrir leurs services. C’est à ce moment que l’elfe de lune rencontra une personne relativement importante dans sa vie
    : Elaith Craulnober, dit le Serpent. Cet elfe de lune banni dirigeait en secret les affaires louches de la cité depuis l’éradication des Voleurs de l’Ombre par les Ménestrels 19 ans plus tôt. Si jamais la jeune femme n’accepta son attitude vis à vis des coutumes elfiques, elle su voir chez lui son côté « chevaleresque ». D’abord agacé par cette étrange « sauvageonne », le Serpent décela vite chez elle des capacités, autant pour les armes que pour les affaires qui nécessitaient plus de tact. Il décida finalement de lui apprendre ce qu’il savait. Ne voulant pas laisser sa protégée se dévoyer, Angus décida, au grand damne du voleur, de rester près d’elle.
    Elle dévellopa un certain « style », mélange de son profond attachement à ses racines et d’un sens étonnant de ce qui est juste. Elle affirma aussi une certaine ironie et se forgea une réputation solide à Eau-Profonde sous le nom de
    la Vierge d’Argent.
    Parmi ses ennemis et ses amis, aucun n’a jamais compris pourquoi le Serpent la laissait faire… Une improbable et étrange histoire d’affection qui faisait que la jeune femme pouvait se permettre de critiquer ouvertement son attitude face à la tradition elfique…
    Dans le même temps, Banshee rencontra certaines personnalités d’Eau-Profonde, comme
    l’Archimagicienne Laérale, sœur de la Dame Alustriel, et certains Ménestrels, bien qu’elle ai toujours eu du mal à les supporter et surtout la communauté du temple de la Promenade, à Port-au-Crâne. Banshee trouva par hasard ce temple dédié à Eilistraee, ce qui lui permit de mieux connaître cette déesse qui l’avait toujours protégée…
    Elle en prit conscience lorsqu’elle entra par hasard dans le temple et se trouva face à une statue de la déesse. Elle comprit alors qu’elle l’avait déjà vue, dans son enfance, lors des cérémonies du Renouveau menées par sa mère, et bien plus tard, lors des pérégrinations qui l’avaient menée loin dans le Nord… L’elfe de lune fut donc la première elfe blanche à entrer dans ce temple et à en devenir une fidèle, et c’est au nom de la Vierge noire qu’elle accomplit diverses missions secrètes.



    Elle resta à Eau-Profonde durant les
    25 ans qui suivirent, accomplissant diverses missions pour les uns et pour les autres, et devenant une bretteuse accomplie. Elle accompagna Elaith dans certaine de ses recherches, mais refusa toujours de disperser au plus offrant les bijoux de leur peuple. Malgré ce point de divergence, jamais l’étrange amitié qui liait les deux elfes ne se démentit.
    En 1342, Banshee ressentie le besoin de repartir sur les routes, mais cette fois seule. Elle quitta donc son vieux compagnon qui décida de retourner à Lunargent en attendant le retour de sa protégée. Cette dernière se mit en route vers le Sud et les lisières d’Anauroch
    Son voyage fut plus mouvementée que prévue. Elle rencontra pour la première fois celui qui était en fait son pire ennemi : Kerrilis Rougetonnerre. Le dernier descendant de la maison Rougetonnerre, était le fils de celui qui avait renseigné les Drows sur la position du village du clan Sangdelune. Le père de Kerrilis était dévoré par l’ambition et voulait réunir les trois clans en un seul, véritable fléau pour les Drows… Mais aussi pour les Hommes. Carnil avait refusé ses propositions d’alliance, dont une incluait le mariage de sa fille avec le jeune Kerrilis. Caranthir avait alors décidé de s’allier à ses pires ennemis pour mener à sa perte le clan de celui qui l’avait traité de fou. Il était mort peu après, tué par ses « alliés » lorsqu’il avait voulu se retourner contre eux… Laissant un fils aussi ambitieux et avide de vengeance que lui. Ayant appris que les enfants de Carnil avaient survécus et se trouvaient sous la protection de la Dame Alustriel, il s’était mis en route, bien décidé à obtenir ce que lui avait promis son père et à redorer l’image de son cher clan bien mal en point.
    Il n’hésita pas à faire enlever la jeune femme et à la faire mener dans son repère à la
    frontière Calishite dans l’espoir d’obtenir enfin ce qu’il voulait depuis tant d’années. Banshee réussit à lui échapper non sans mal, après un combat qui laissa à Kerrilis une cicatrice ainsi qu’une insatiable envie de vengeance envers l’elfe. Elle regagna Eau-Profonde non sans avoir erré à la lisière du désert d’Anauroch durant environ 5 ans.

    Personne ne sait ce qu’a vécu Banshee dans cette période, et elle-même n’en a jamais parlé à qui que ce soit. Quoiqu’il en soit, en 1347 elle reprit sa place auprès d’Elaith et fut rejointe par Basile Petitpieds. La vie de la voleuse reprit son ancien cours, mais beaucoup remarquèrent un changement chez elle. Elle était devenue plus calme, moins emportée, mais avait gardé cette étrange morale qui l’avait rendue célèbre autant à Eau-Profonde qu’à Port au Crâne. Elle en profita aussi pour affiner ses techniques de combat, et notamment l’utilisation de la rapière, devenant ainsi aussi redoutable avec cette arme qu’avec son arc. Les rares qui purent la voir autrement vêtue que de son habituelle veste de cuir purent remarquer barrant sa poitrine une étrange cicatrice. Ils en ont déduit que les raisons de sa volonté de devenir aussi une épéiste accomplie pouvait venir de là. Mais d’où elle lui vient, personne ne le sait à part Banshee elle-même.
    Basile et Banshee accomplirent de nombreux aller-retour vers Lunargent durant cette période retrouvant ainsi Angus et Mandor et oeuvrant aussi pour la Dame des lieux autant que pour eux-mêmes.
    Au cours d’une de ses missions, le groupe rencontra un rôdeur elfe du nom de
    Jirossil. Il se joignit à eux à plusieurs reprises, notamment au cours de leurs missions dans la région de Padhiver .

    Ce furent ensembles qu’ils affrontèrent le
    Temps des Troubles, en l’an 1358. Le petit groupe se retrouva malgré lui au cœur de certains évènements dus à la chute des dieux et à l’instabilité de la magie. Cette dernière fit d’ailleurs réfléchir Mandor sur l’essence même de la magie et la possibilté d’en manipuler une plus « naturelle ».
    L’événement le plus marquant fut le « retour » de Kerrilis Rougetonnerre. Ce dernier avait totalement sombré dans la folie.
    Les guerres du Thétyr avaient sonné la fin de la présence du clan Rougetonnerre dans la région et obligé son repli en Calimsham. Kerrilis était bien décidé à asseoir sa puissance ailleurs et venait tenter d’obtenir l’autorisation du conseil d’Evereska pour réunir les trois clans moribonds sous sa tutelle. Le refus du conseil et la présence des deux derniers descendants du clan Sangdelune, et surtout de celle qui lui avait échappée 16 ans plus tôt lui donna l’idée de prendre par la force ce qu’on lui refusait encore une fois. Le combat qui l’opposa à Banshee se déroula dans l’enceinte oubliée où avait eu lieu le serment prêté par leurs ancêtres et c’est sous le regard de ces derniers que Banshee fracassa le crâne de Kerrilis avec une pierre et le laissa pour mort dans les ruines d’une gloire éteinte.
    Mandor et elle surent ce jour là que tout le monde avait oublié pourquoi les trois clans avaient du s’exiler loin des terres elfiques…

    Ils rejoignirent la dame Alustriel et ses troupes pour soutenir le roi de
    Mithril Hall face à une armée drow, renouant ainsi avec la mission de leur clan. Au cours du combat, Jirossil sauva la vie de Banshee. Cette dernière découvrit alors qu’elle aimait le jeune homme. Un an après, en l’an 1360, ils se marièrent.
    La vie semblait enfin clémente avec l’elfe de lune. Banshee, Jirossil, Mandor, Basile, Angus et une druide du nom de
    Ceridwen reformèrent une compagnie, nommée les Lames du Nord, qui offrit ses services tout le long de la Côte des Epées. Elle aida même Elaith, devenu père et repenti, à obtenir pour sa fille la permission d’être élevée à Eternelle Rencontre.
    Les jours paisibles prirent brusquement fin en
    1369. Alors que la compagnie campait près du bois de Padhiver elle fut attaquée par une horde d’orques. S'ils ne représentaient pas normalement une menace pour les aventuriers, la soudaineté de l’attaque les surpris suffisamment pour qu’ils ne puissent pas riposter efficacement. S’ils parvinrent à les repousser finallement, le prix en fut lourd : Ceridwen et Jirossil furent tués. Il fallut toute la sagesse et tout l'amour de Mandor et d’Angus pour empêcher Banshee de sombrer dans la folie. Au bout de quelques mois passés en recluse à Lunargent, l’elfe décida soudainement de partir pour Eau Profonde, refusant que quiconque l’accompagne. Bien que terriblement inquiets, les autres respectèrent sa décision.

    Arrivée à Eau Profonde, Banshee fit un bref passage au temple de la Promenade, puis, après avoir coupé ses cheveux, embarqua sur un navire en se faisant passer pour un garçon. Elle devint donc la vigie du
    Courseur de la Côte. Elle vécu le plus possible à l’écart de l’équipage, autant pour cacher qui elle était que pour revenir sur tout ce qu’elle avait vécu jusqu’ici. Son seul compagnon fut l’un des chaton de la portée de la chatte du cuisinier qui s’attacha à elle quelques jours après sa naissance. Elle le nomma Gray.
    Cependant, son stratagème fut vite éventé par un marin trop saoul et trop maladroit. Les marins ne surent quoi faire : une femme sur un bateau porte malheur, mais le risque de mettre en colère la Reine Garce était trop grand. Finalement, ils l’enfermèrent dans la cale avant de la débarquer de nuit sur la première île croisée, habitée ou non. L’elfe se retrouva donc au petit matin sur une plage inconnue avec un chaton dormant profondément dans la poche de sa veste. Après quelques heures de marche, elle arriva en vue des murs imposants d’une ville. Elle y entra pour trouver de quoi se reposer et se restaurer. Elle venait d’entrer à Lumenis.
    Elle découvrit qu’elle se trouvait sur
    l’île d’Helonna, proche d’un continent abritant lui aussi deux cités. Elle rencontra rapidement des personnages hauts en couleurs, tels que le seigneur Folken et son cuisinier fou, le sage Thot, au HR&C café, le marchand mélandien Sakasse, le seigneur Sigurd Drek’on, le demi-elfe de lune Egrevyn Berrak,… Elle fut engagée par le conseiller Hasriel pour lui servir de garde du corps et d’espionne. C’est en cette qualité qu’elle se retrouva chargé d’enquêter sur la disparition de la fiancée de ce dernier à Mélandis. Au cours de cette quête, Banshee sacrifia sa vie pour que ses compagnons puissent franchir la porte les menant à l’elfe noire prisonnière. Laissée pour morte, elle se réveilla dans le temple de Talos, perdue et avec l’impression confuse que la ville de Lathandre n’était pas pour elle.
    Elle resta donc à Mélandis, qui par son aspect délétère lui rappelait Port au Crâne. Elle réussit à prendre en charge la guilde des voleurs locale laissée à l’abandon et à lui donner une certaine ampleur. Elle fut aider en cela par Jalel, son second et son amant, et par Seina, un jeune barde, élu de Talos avec elle lia une étrange amitié. Elle retrouva aussi avec surprise Basile qui avait réussi à la suivre malgré ses réticences. Heureuse d’avoir près d’elle un visage connu au milieu d’une cité qui l’étouffait de plus en plus, elle le prit comme lieutenant.
    Cela ne faisait pas 6 mois qu’elle avait réussi à asseoir sa position dans la cité et à faire en sorte d’être crainte par les ambitieux de bas étage, qu’un violent cataclysme détruisit la cité tuant par la même occasion Jalel ainsi que de nombreux éléments de la guilde. Il lui fallut donc tout reconstruire. La lassitude s’emparait de plus en plus d’elle, ainsi qu’un violent sentiment que ce qu’elle faisait été contre sa nature. Elle trouva cependant des appuis sûrs en la personne de Delcia, une mystifiactrice Tieffelin, arrivée sur Toril par hasard, et de Cyric, un jeune voleur talentueux et ambitieux. Cependant, cette nouvelle vie l’étouffa très vite, et la présence d’un démon à la tête même de la cité précipita son départ. Après avoir détruit la guilde, elle prit la route en compagnie de Delcia, Cyric, Basile et Tabi, un petit orphelin.
    Elle avait des amis à Manost la cité de Helm et c’est là qu’elle se réfugia. Elle y retrouva Egrevyn Berrak, devenu conseiller, ainsi que Folken et y retrouva le seul Balor aimant les humains, Gothmog. Elle y fit aussi la connaissance du paladin Hugues de Breizh et de l’entropiste farfelu Ravny. Se sentant enfin à sa place, elle obtint l’autorisation d’ouvrir une guilde de mercenaire, qu’elle nomma la Vierge d’Argent, tant en hommage à sa déesse qu’en souvenir de son surnom à Eau Profonde. Elle y engagea entre autre Grenouille, un jeune pirate doué pour les armes et touchant par son impulsivité, et Oblivion, un mage drow exilé de Menzoberranzan avec qui elle partit trouver une plante pour aider l’un des gardes de la cité. A son retour, elle retrouva son vieil ami Angus, qui avait réussi à la retrouver.
    Elle avait brièvement retrouvé le marchand Sakasse à Mélandis, mais ce dernier s’était exilé peu de temps après, en but au pouvoir en place, et avait gagné la cité de Manost. Elle le retrouva peu après son arrivée dans la cité, et le temps et les épreuves les ayant rapprochés, ils se marièrent peu de temps après.
    C’est au nom de sa guilde qu’elle aida la cité à débusquer Meboth le vampire et que maintenant elle tente de percer le mystère de la famine qui touche la cité. Ce fut après ses exploits qu'elle connu une fin précoce dans la cité même de Mélandis. Revenu pour tirer un trait sur son passé, elle du affronter un envoyé de Walar, l'un des dirigeants de la cité qui en voulait à la renégate. Bien qu'elle gagna le combat, elle mourru de ses blessures auprès de deux de ses amis et son corps disparu mystèrieusement... Ce devait être sa destinée...


    ******************

    Caractéristiques.(Tirées par Angus)

    FOR : 15
    DEX : 19 (17+2)
    CON : 15 (16-2 +1)
    INT : 13
    SAG : 15 (14+1)
    CHA : 16
    PV : 50
    CA : 16 (10+2+4).
    Déplacement : 9.

    Dons.

    Arme de prédilection : rapière.
    Combat à deux armes.
    Esquive.
    Tir à bout portant.


    Compétences.


    Equipement.

    Une armure de cuir qui se présente sous la forme d'une veste ajustée qui n'entrave pas les mouvements et les capacités de voleurs. CA+2

    Une rapière gardienne +1 "Fidélité" : cette rapière à la garde en forme de tête de loup a été forgée par le forgeron vampire Walar à Mélandis à partir des restes de l'ancienne épée de Banshee. La lame étant imprégnée de son sang, elle acquis le don assez inhabituel de "protéger" sa propriétaire lorsqu'elle l'a en main.
    1d6+1, +1 à la CA lorsqu'elle est en main.

    Une rapière +2 "Jirossil" : forgée par Angus Sombreforge à Eauprofonde en deux nuits, cette rapière à la garde incrustée d'une améthyste est un cadeau du nain à celle qu'il considère comme sa fille. Il a fondu dans sa lame l'anneau de fiançaille offert par Jirossil à Banshee et que cette dernière conservait depuis la mort de son promis. Une façon pour le nain de faire en sorte que lee deux amants soient réunis pour toujours.
    1d6+2 (le reste sera précisé après).

    Un arc court de précision "Corbeau des Tempêtes" : Un arc court fait dans un bois noir et gravé d'une tête de mort. Banshee l'a trouvé lors d'une des expéditions dans le nord et ne connait pas ses origines. Même si l'arme est peu engageante, elle ne semble pas posséder de pouvoir maléfiques. Elle est juste incroyablement précise et de ce fait mortelle entre les mains de quelqu'un qui sait la manipuler.
    1d6, +1 aux dégâts.

    Une cape noire : achetée et enchantée à Lumenis, cette cape augmente les capcités de discrétion de son porteur tout en le protégeant du froid et du chaud.


    Familier.

    Gray, chat d’un an qui sert à la fois d’éclaireur et de voleur de choc et de petite taille.


    Caractéristiques :

    Animal de taille TP
    Dés de vie: 1/2 d8
    Initiative: +2
    vitesse de déplacement: 9m
    Classe d'armure: 14,14 contact, 12 pris au dépourvu
    Attaque de base/lutte: +0/-12
    Attaque: griffes (+4 au corps à corps, 1d2-4)
    Attaque à outrance: 2 griffes (+4 au c à c, 1d2-4) et morsure (-1 c à c, 1d3-4)
    Espace occupé/allonge: 75cm/0m
    Jets de sauvegarde: Ref+4, Vig+2; Vol+1
    Caractéristiques: For 3; Dex: 15; Cons: 10; Int: 2; Sag:12; Cha: 7.
    Compétences: déplacement silencieux+6; dectection +3; Discrétion +14; Equilibre +10; Escalade +10; Perception auditive +3; Saut +10.
    Don: Attaque en finesse
    Facteur de puissance: 1/4

    (mici Egrevyn. )
    Dernière modification par Lothringen ; 01/09/2007 à 22h27.

Discussions similaires

  1. [Manostienne] Oriane
    Par Oriane dans le forum Les Archives du RP
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/06/2008, 09h51
  2. [TDD] De la banshee à Talos
    Par Akadis dans le forum Méga-mods : Big Picture, The Darkest Day, Shadow Over Soubar, Tortured Souls, Check The Bodies, Nev
    Réponses: 11
    Dernier message: 07/05/2008, 12h51
  3. [Manostienne] Ombre
    Par Ombre dans le forum Les Archives du RP
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/09/2006, 13h43
  4. [RP] Veillée funèbre pour Banshee Sangdelune
    Par sakasse dans le forum Les Archives de Manost
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/09/2004, 19h31
  5. [Archives] Mariage de Banshee et Sakasse
    Par sakasse dans le forum Les Archives de Manost
    Réponses: 95
    Dernier message: 10/01/2004, 16h25

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243