copier/coller de ma candidature pour Manost

Oyez, oyez, gentes dames et damoiseaux helmites, je vais vous conter l'unique et véritable histoire vraie de Djecks (c'est moi, hé hé), humain, barde, troubadour, ménestrel, musicien, conteur, chanteur (euh non, ça c'est pas vrai), bref un artiste.
Je suis né dans le Nord, près de Targos, d'un père bûcheron et d'une mère couturière.
J'ai travaillé avec mon père durant une partie de mon enfance, ce qui m'a doté d'une constitution assez remarquable et d'une résistance au froid phénoménale.
La vie s'écoula ainsi, tel un long fleuve tranquille, jusqu'à l'année de mes 17 ans, lorsque des bandes de gobelins en maraude commencèrent à fourmiller dans les environs de mon doux foyer.
Devant la menace potentielle de ces horribles créatures, et vu la faiblesse de notre potentiel défensif (mon père avait beau être un homme du bois, ce n'était pas Tarzan pour autant), mes parents décidèrent à contre-coeur de me confier à un cirque ambulant qui traversait alors nos contrées.
Je vins donc grossir les rangs de ces joyeux saltimbanques, au contact desquels j'appris les rudiments du métier; c'est ainsi que j'appris à jongler, à lancer des couteaux dans toutes les positions, à monter à cheval, à lancer des sorts simples (la troupe comprenait un illusioniste) et à raconter des histoires.
Je suis resté 10 ans avec eux, jusqu'à ce funeste après-midi brumeux de printemps, voici maintenant 2 ans, où la corde de funambule, sur laquelle j'étais perché, eut la mauvaise idée de se rompre, me précipitant violemment au sol.
Cette chute eut pour résultat de me démettre l'épaule gauche, blessure dont je ne me suis jamais vraiment remis (j'éprouve beaucoup de mal à utiliser ce bras; mes compétences martiales se résument donc, par la force des choses, à l'épée courte et la dague de jet, que je manipule néanmoins avec une redoutable vista).
Avec cet handicap je dus me résoudre, la mort dans l'âme, à quitter le cirque et depuis, j'erre de par le monde, vivant de mes talents de conteur (je préfère de loin parler de la vie des autres plutôt que de la mienne).
Je viens récemment d'arriver dans cette contrée et j'aimerais enfin pouvoir m'installer à demeure dans votre charmante ville (les 2 autres n'ont aucun attrait pour moi).
Que pourrais-je vous apporter? De l'amusement, du divertissement, des histoires inédites, des contes mirobolants; je peux divertir (et non distraire, nuance!) vos soldats, meubler les loisirs de vos nobles, voire même arpenter les environs pour recueillir des informations (et, qui sait, je pourrais même faire de la désinformation chez vos ennemis : j'adore raconter des histoires).


FEUILLE DE PERSONNAGE

Nom : Djecks
Race : Humain
Classe : Barde (qui a dit clown :angry: ?) niveau 5
Alignement : Neutre bon
Age : 30 ans
Taille : 1,62m
Poids : ? (je ne m'en suis jamais soucié)
Physique : Cheveux blonds courts et yeux verts; ni barbe ni moustache
Équipement :
- Besantine
- Épée courte +1 (mon seul souvenir du cirque)
- Dagues de jet non-magique
- 1 tambour (je suis aussi troubadour/percussioniste)
Capacités spéciales :
- Chant
- Faible niveau en crochetage (serrures simples)
- 3 sorts de mage niveau 1 (cécité, image réfléchie, hantise)
- 1 sort de mage niveau 2 (flou)
- Pas de vol à la tire

Si j'ai oublié quelque chose, prevenez-moi : j'éditerai