Bonjour à tous !

*Alors voilà, j'ai déjà posté ceci dans le topic de bienvenu... :..: Il s'agit plus là d'un résumé rapide de ma vie que d'une réelle biographie...Mais je n'ai pas le temps nécessaire à la réalisation d'une réelle biographie digne de ce nom :snif: :snif:*


Je me nomme Reyan de Kercyan, fils d'Aldor De Kercyan et de sa femme Ilenia !
Je suis issu d'une famille noble, comme l'indique mon nom. Mon père était un valeureux guerrier, seigneur des terres de Keria, une contrée lointaine...
Ma mère quant-à elle était une errante...une rôdeuse, jusqu'à sa rencontre avec mon père. J'ai reçu une éducation digne de ce nom dès ma plus tendre enfance. On m'initia à la rhétorique ainsi qu'à la philosophie et aux armes. Je reçu également une formation religieuse. Mon père tenant à ce que je choisisse moi même ma religion avait choisi des tuteurs dépéchés directement du monastère de Keria-Zoman afin de m'instruire sur la plupart des cultes en pratique.
Un funeste jour, j'avais alors 14 ans, notre domaine se fit attaquer par la baronie limitrophe. J'appris bien plus tard que celle-ci faisait suite à une querelle stérile entre mon père et le baron...querelle alimenté par un sorcier nommé Xan'Ar Draz, aussi connu sous le nom de Xan le noir !

Les forces de la baronnie nous ont prises par surprise, les défenses du chateau furent réduites à néant en une heure à peine. J'étais dans la salle d'arme lors de l'assaut, je prenais alors ma leçon quotidienne avec le maître d'arme Lan Taradon (c'est dire si nous étions pris par surprise). La bataille avait à peine commencé que ma mère, Ilenia, vint nous rejoindre. Sur ordre de mon seigneur et père, nous devions utiliser, puis condamner un vieux passage souterrain qui menait hors du domaine. Evidemment, ni le maître d'arme ni ma mère ne voulaient partir, chacun arguant du fait que ses talents de combattants seraient plus utile à l'intérieur qu'à l'extérieur....mais, il voulait tous deux me sauver, or il fallait qu'un combattant m'accompagne afin de me protéger si quoi que ce soit arrivait (comme si j'avais besoin que l'on me protège pensais-je alors...j'étais jeune et plein d'idéaux, je voulais aussi me battre !!!). Lan proposa évidemment que ma mère m'accompagne, que cela était son devoir en tant que femme et mère, alors que son devoir à lui était de défendre le château. Mais c'est alors que surgit Xan. Il était sorti de nul part. Voyant cela, ma mère nous poussa, moi et Lan dans le passage tout en faisant face à Xan. Je ne me souviens plus de ce qu'il se passa exactement à ce moment là. Il me reste seulement des images confuses : ma mère ensanglantée affrontant Xan, ce dernier environné d'un halo magique, et Lan me protégeant de son corps des assauts du magicien.

De la suite des évènements je ne sais que ce que Lan a bien consenti à me dire (il se sentait responsable de la mort de ma mère et n'a jamais été très loquace sur le sujet). Le château fut investi, mes parents morts. Mon maître d'arme m'a alors pris en charge, s'occupant de mon éducation et de nos besoins alimentaires et pécuniers.
Il n'était pas resté idemne de la "prise du château" comme je l'appelle aujourd'hui. La mobilité de son bras gauche en avait été grandement réduite, cependant il n'hésitait pas à user de ses compétences martiales pour quelques couronnes de cuivre. Nous nous établîmes dasn un ville nommé Faerdae.
Nous vécûmes difficilement et c'est ainsi que j'ai passé une grande parti de mon adolescence dans les rues, devenant ainsi un jeune roublard. (Je vis depuis sous le pseudonyme de Popol afin de masquer ma noblesse)

Ayant une formation de guerrier, ainsi qu'une bonne maîtrise de la rhétorique (NB j'essaie de m'en montrer digne), je suis ce que l'on appelle de nos jours un bretteur !

Quelques années plus tard, Lan attrapa une étrange maladie. malgré son exceptionnelle constitution, il en mourut. J'avais alors 19 ans.

Je suis parti en quête de la vérité sur les terres de mon père peu de temps après sa mort. Mes compétences de roublard m'ont permis d'apprendre que Xan le noir avait charmé le baron pour qu'il attaque le château de mon père. Or, le donjon de celui-ci était une place forte comme il en existe peu...j'entends par là que même si le château était aux mains de l'énemi, le donjon central serait resté imprenable vu son architecture. C'est pour cela que Xan s'était introduit dans le château durant la bataille. Sa motivation était simple, il existait un portail démoniaque sous le donjon central, portail facilitant l'invocation et le contrôle de démons, il voulait en prendre contrôle. Inutile de vous dire qu'à la fin de la bataille le baron fut tué et que Xan prit le contrôle du domaine (bien que la plupart des habitants aient fuit)

Je me suis fait vengeance dès que cela me fut possible. Je me suis introduit dans le chateau, j'ai affronté et vaincu Xan alors qu'il invoquait un démon (j'ai également dû affronter le balor en question). L'expérience de la rue me fut grandement profitable, ainsi que mes talents de bretteur. Les terres de mon père ainsi que celles du baron sont maintenant désolées... Il n'y a plus personne pour cultiver les terres, plus rien. Cela est aussi bien ainsi, je vis maintenant une vie de solitaire et d'errant. J'ai aujourd'hui 20 ans et n'hésite pas à sortir mes lames lorsque cela s'avère nécessaire, peut être que le culte de Helm me fera à nouveau croire en la justice...

Nom : De Kercyan
Prénom : Reyan
Pseudonyme : Popol
Race : humain
classe : bretteur
âge : 20 ans
taille : 1m85
poids (masse en fait): 75kg

capacité spéciales

furtivité
déplacement silencieux
se cacher dans l'ombre
détection de pièges
désarmorcer les pièges
crochetage de serrures
spécialisation martiale

Remarque : Je n'ai aucune compétence en vol à la tir...j'ai été formé par un maître d'arme, ...et par la rue.

équipement : lame de la famille De Kercyan (épée longue)
cimeterre de rapidité +2
le reste n'est que de l'équipement non magique, trouvé lors de ma vie d'errance