Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion: [Luménien] Balrog

  1. #1
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    536

    [Luménien] Balrog

    I) Biographie avant mon arrivée à Lumenis
    II) Biographie depuis mon arrivée à Lumenis
    III) Caractère
    IV) Fiche d'identité
    V ) Caractéristiques
    VI) Capacités spéciales
    VII) Langues et alphabets connus
    VIII) Equipement
    IX) Familiers
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  2. #2
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    536
    I) Biographie avant mon arrivée à Luménis

    Je m’appelle David. Avant mon départ, j’habitais à Eauprofonde, dans un quartier particulièrement miteux. Quoi de plus normal ? Ma mère s’était fait violer lors d’un voyage commercial, pas très loin des ruines de Myth Drannor. Par un orc. Donc je suis un demi-orc. Elle m’avait élevé, malgré sa répugnance des premiers jours. Elle avait eu beaucoup de mal à trouver un logement, compte tenu de ce que les gens appelaient mon « handicap ». Dès dix ans, je commençais à apprendre l’art du combat des rues, celui d’alléger les passants d’une partie de leur or, et celui, au combien sublime, de l’assassinat. Le drow qui m’apprenait ses techniques était un rebelle, qui s’était enfui d’ombreterre après avoir eu un différent avec une Mère Matronne d’une maison majeure. Il faut croire qu’il attirait la malchance, car deux ans après le commencement de mon « apprentissage », il s’était fait assassiner par un rival, pour une question d’argent. Lui qui me disait toujours de regarder dans les coins sombres des ruelles…

    Je perfectionnais donc mes techniques, à l’arbalète, à la dague et à l’épée courte. Je ne touchais pas au katana, car je trouvais cette arme trop encombrante quand il était question de se dissimuler. J’étais devenu un as pour ce qui était de crocheter les serrures, délester les nobles de leurs bourses, désamorcer les pièges (très fréquents lorsqu’on cambriolait les maisons des riches) et me dissimuler, talent très pratique en cas de pépin.

    J’avais des amis « bizarres », dont notamment un kobolt. Il apprenait la magie auprès d’un shaman de sont peuple, et commençait à devenir plutôt doué. Malheureusement, Un après-midi, alors qu’il s’entraînait, des paladins firent irruption dans la pièce où nous nous trouvions. Je me cachais aussitôt, sauvant par-là ma vie. Mon ami, ainsi que son maître, se firent massacrer. Ils n’eurent pas le temps d’esquisser le moindre geste, ils étaient sans défense. Des servants du dieu de la justice tuant des innocents, cette image m’a hanté bien des nuits. Jusqu’à ce que je parte, en fait. J’avais seize ans lors de mon départ. Je suis parti presque sans provisions, et je ne dus ma survie qu’à mon habileté à la fronde, et au lancer de dagues. Un jour que je venais d’abattre un cerf avec une bille entre les deux yeux, un vieil homme vêtu d’une armure de plates et portant un bouclier et une fronde surgit d’un buisson se trouvant juste devant ma cible. Son regard passait du cerf à la fronde que j’avais en main, puis à mon visage. Après quelques secondes passées à me détailler, il prit la parole :
    « Tu es doué avec cette fronde, petit. Que fais-tu ici ?
    - Je suis parti de chez moi. Je chasse pour survivre, je n’ai rien d’autre à manger. Pourquoi me demandez-vous cela ? Et qui êtes-vous ?
    - Une question à la fois, petit. Je te demande ça parce que je suis curieux. Et je suis Thorval, prêtre guerrier de Tempus. Et toi, comment t’appelle-tu ?
    - Je m’appelle David, répondis-je simplement.
    - Et bien bonjour à toi, David. Pourquoi est-tu parti de chez toi ?
    - Un ami à moi c’est fait tuer par des paladins de Torm. C’était un kobolt. Il n’avait rien fait, il ne les avait pas attaqués, pas provoqués. Ils les ont tués gratuitement. »
    Je ne savais même pas pourquoi je lui racontais ma (courte) vie.
    « Et tu veux te venger, c’est ça ? me demanda-t-il.
    - Non, lui répondis-je. La vengeance n’entraîne que vengeance et violence à nouveau.
    - Tu es sacrément sage pour un… Demi-orc. As-tu déjà pensé à t’engager dans la prêtrise ? Tu ferais une bonne recrue.
    - Vous en êtes sûr ? A quoi voyez-vous ça ?
    - Déjà, tu es armé d’une fronde, arme de distance de prédilection des prêtres. Ensuite, … »
    Je ne lui laissais même pas le temps de finir sa phrase. En un instant, deux dagues vinrent s’enfoncer dans l’arbre auquel il était adossé, lancées avec tant de force quelles s’enfoncèrent jusqu’à la garde. L’homme, surpris par les projectiles ayant atterris à coté de son visage, se leva prestement et empoigna un marteau de guerre, fixé à sa ceinture.
    « Mais pourquoi… Et où es-tu passé ?
    - Ici. »
    Je me tenais derrière lui, j'avais dans les mains une épée courte que je pressais sur sa gorge.
    « Tu as toujours là même opinion à propos de moi ?
    - Non. J'avoue que je ne t'imaginais pas ainsi. Tu peux me libérer ? »
    La pression se relâcha brusquement, et le prêtre de Tempus se rassit aussitôt. Il se massa le cou, puis me demanda :
    « Pourquoi m'avoir fait subir ça ?
    - Pour de prouver que l'habit ne fait pas le moine. J'ai grandi dans les rues, et j'ai appris les techniques de combat pratiquées là-bas. Je sais crocheter des serrures, cambrioler des maisons et détecter les pièges. Je suis imbattable dans le combat en forêts, sauf par quelqu'un connaissant mes techniques. Et je maîtrise assez bien l'art de l'assassinat.
    - Je te propose un combat à l'air libre, pour que tu puisses apprécier la puissance de la magie divine. Ca te va ?
    - Oui, allons-y. »
    Il ne mit pas longtemps à dénicher une petite clairière, puis nous nous mîmes en position. Il commença immédiatement à incanter. Je pris mon arbalète, chargeais, puis tirais. A ma grande surprise, le carreau rebondit sur ses vêtements et alla se perdre dans la forêt. Décidé à ne pas me faire battre, je reculais pour me mettre hors de vue et le prendre en traître. Le prêtre venait de finir sa deuxième incantation, puis en commença une troisième. Je m'approchais rapidement, histoire de le surprendre en pleine incantation, mais soudain, je sentis inexplicablement mes jambes échapper à mon contrôle, et je fus gagné progressivement par la paralysie. Le prêtre vint tranquillement à moi, le marteau en main, puis me dit :
    « J'ai gagné. »
    Il incanta un quatrième sort, puis, à la fin de l'incantation, je sentis que je reprenais le contrôle de mes membres. Je lui demandai alors :
    « Comment avez vous fait ça ?
    - J'ai utilisé mes pouvoirs. Mon premier sort lancé était un sort de peau de fer. Ton carreau à donc rebondis sans me faire mal, me permettant de poursuivre mon deuxième sort sans me déconcentrer. Le deuxième sort était un sort de vision véritable. Je me doutais que tu allais essayer de te cacher après ton échec, et se sort m'a permis de te voir malgré ton camouflage. Le troisième sort que j'ai lancé est un sort qui, comme tu l'as remarqué, prive la cible de ses mouvements. »

    Pendant tout ce discours, je regardais le prêtre avec une lueur d'admiration dans les yeux. Il avait pu me neutraliser facilement, malgré des techniques de combat que je pensais à toutes épreuves.
    « Et le quatrième sort, qu'est-ce que c'était ?
    - Une dissipation de la magie. Un sort puissant qui annule les effets d'un autre sort.
    - Et qui vous donne tout ce pouvoir ?
    - Tempus.
    - Ton dieu... Et quel est son domaine ?
    - Les batailles, la guerre. Tu as changé d'avis ? Tu veux entrer dans la prêtrise, finalement ?
    - Oui, ça me tente... Mais où sont ses temples ?
    - Il y en a partout. Le principal est en Cormyr, à Suzail, la capitale. IL s'appelle le Hall du Guerrier. Mais ses lieux de cultes sont disséminés partout dans les royaumes : Amn, la Côte des Epées, en Cormanthor... Enfin partout, quoi.
    - Et vous, à quel temple êtes vous rattaché ?
    - A celui de Lumenis...
    - Et pourrez vous m'y conduire ?
    - Bien sûr. Mais je ne suis qu’au début de mon voyage. Je vais passer par Athkatla. Il y a un temple de Tempus, là-bas, on pourra y aller si tu veux. »

    Un mois plus tard, je voyageais toujours avec Thorval. J'étais devenu un prêtre du Guerroyeur, mais je continuais toujours à m'entraîner pour ce qui était de mes capacités d'assassin. Je commençais à devenir compétent, sous l'entraînement intensif de "Monseigneur" Thorval, mais je savais que je ne deviendrais sans doute jamais aussi bon que lui. Au temple de Tempus, j'avais reçu comme "arme de bienvenue" une masse d'arme qui avait un faible aura d'altération. J'avais gardé mes dagues et mon arbalète, mais j'avais revendu mon épée et acheté une armure en cuir clouté. Je m'exerçais fréquemment au combat avec la masse d'arme, mais j'étais beaucoup plus à l'aise avec une dague dans chaque main qu'avec un écu en main droite et ma masse d'arme en main gauche. J'avais appris à écrire en commun, et je rédigeais régulièrement des missives pour le compte de mes supérieurs. Je commençais également à apprendre à fabriquer des potions de soins, et des antidotes. Parallèlement, je découvrais l'art des poisons, et me débrouillais plutôt bien dans ce domaine.
    Après trois mois de ce régime, je devenais plutôt doué question magie divine, et je me perfectionnais encore plus pour les assassinats. Nous venions d'arriver à Lumenis, et j'avais posté ma candidature dans le temple de Tempus local...
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  3. #3
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    536
    II) Biographie depuis mon arrivée à Lumenis

    Après être arrivé à Lumenis et avoir été accueilli par la conseillère Mireanna Wolfwood, je suis allé au temple de Tempus pour m'enager comme mercenaire. J'ai été accepté, et j'ai depuis accompli quelques quêtes, principalement pour le compte de l'Etat Lumenien.
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  4. #4
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    536
    III) Caractère

    Fidèle en amitié, il n'aime pas les lois si elles ne sont pas faitent dans l'intérêt de tous. Il se met parfois en colère, si on le pousse vraiment à bout. Sinon, la plupart du temps il est calme et réfléchit toujours avant d'entreprendre une action.
    Son surnom de "Balrog" lui venait du fait que son attaque préféréé, concernant la magie divine, était la colonne de feu.
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  5. #5
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    536
    IV) Fiche d'identité

    Nom : ?
    Prénom : David
    Cheveux : bruns
    Yeux : bleus
    Peau : mat
    Race : Demi-orc
    Sexe : masculin
    Classe : multi assassin / prêtre de Tempus
    Age : 17 ans
    Religion : Tempus
    Alignement : chaotique bon
    Taille : 1m79
    Poids : 67 kg
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  6. #6
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    536
    V) Caractéristiques

    Force : 17
    Dextérité : 17
    Constitution : 16
    Intelligence : 9
    Sagesse : 18
    Charisme : 11

    Compétences voleur :

    Vol : 85
    Crochetage : 65
    Detecter les pièges : 90
    Se cacher dans l'ombre : 95
    Déplacement silencieux : 99
    Détecter illusions : 30
    Pose de pièges : 55
    Backstab : x 4
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  7. #7
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    536
    VI) Capacités spéciales

    Attaque sournoise
    Manipulation des venins
    Herbologie
    Toxicologie
    Filature
    Faussaire
    Force de Tempus

    Désavantages :
    Honnête invétéré
    Phobie de la hauteur (peur ~ lévitation)
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  8. #8
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    536
    VII) Langues et alphabets connus

    Commun
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  9. #9
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    536
    VIII) Equipement

    Masse + 1
    Lot de dagues (lancées - normales)
    Armure de cuir clouté
    Cotte de maille elfique +1
    Ecu
    Arbalète + carreaux
    Fronde + billes

    Ma masse d'arme et mes dagues de corps à corps ont le manche creux, ce qui me permet d'y mettre des potions, des antidotes, des poisons.... Les manches sont fermés par des disques de métal ou il y a gravé le symbole de Tempus...
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  10. #10
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    536
    IX) Familiers

    Aucun pour l'instant
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

Discussions similaires

  1. Balrog
    Par Balrog dans le forum Présentation des membres
    Réponses: 7
    Dernier message: 16/09/2005, 21h17
  2. [Quête-Délire] La traite d'un balrog
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/05/2004, 16h42
  3. [Luménien] Dedalus
    Par Dedalus dans le forum Les Archives du RP
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/02/2004, 17h55
  4. [Luménien] Léowyn
    Par Léowyn dans le forum Les Archives du RP
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/01/2004, 18h34
  5. [Luménien] Goddam
    Par Goddam dans le forum Les Archives du RP
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/04/2003, 14h58

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243