Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion: [Luménien] dunhallym

  1. #1
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    400

    [Luménien] dunhallym

    I) Biographie avant mon arrivée à Lumenis

    II) Biographie depuis mon arrivée à Lumenis

    III) Caractère

    IV) Fiche d'identité

    V) Caractéristiques

    VI) Capacités spéciales

    VII) Langues et alphabets connus

    VIII) Equipement

    IX) Familiers





    Rassemblant tout son courage devant la situation qui ne tournait pas à leur avantage, Agnetha prit ses jambes à son cou
    Et voilà pour moi : #9F79EE
    Statut : Pas du tout dispo

  2. #2
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    400
    Biographie de Dunhallym Okenard, rédactrice du Lumenis Report et professeur à l'Université de magie de Lumenis

    Tout ce qui est mentionné dans cette biographie n’est pas censé être connu de tout le monde.

    Bien que j'aie moins de quarante ans, mon histoire remonte à plus d'un siècle, au temps de la jeunesse de mon grand-père. Originaire de l'Epine Dorsale (mon père n'a jamais su me dire d'où exactement), Armseld Ellismane avait quitté son village natal très jeune pour suivre des études de magie à Athkathla. Il avait dû cette chance grâce à une prêtresse de Mystra qui, ayant trouvé en lui les qualités nécessaires à un bon mage, l'avait fait placer en apprentissage chez l'un de ses amis.

    Bien que j'aie moins de quarante ans, mon histoire remonte à plus d'un siècle, au temps de la jeunesse de mon grand-père. Originaire de l'Epine Dorsale (mon père n'a jamais su me dire d'où exactement), Armseld Ellismane avait quitté son village natal très jeune pour suivre des études de magie à Athkathla. Il avait dû cette chance à une prêtresse de Mystra qui, ayant trouvé en lui les qualités nécessaires à un bon mage, l'avait fait placer en apprentissage chez l'un de ses amis. A vingt six ans, après près de quinze ans d'apprentissage, Armseld était devenu un mage chevronné, paré à affronter tous les dangers, du moins était-ce ce qu'il pensait. C'est donc sans la moindre hésitation qu'il accepta de prendre part à l'aventure qui allait bouleverser sa vie. L'un de ses amis lui proposa en effet un soir une expédition d'un genre particulier : il s'agissait de se rendre en Ombre-Terre pour y rechercher des objets magiques drows. Les deux compères, forts de leur savoir, n'avaient pas idée de ce qui les attendait.
    Après quelques semaines de préparation, ils partirent finalement à cinq, tous jeunes, brillants et emplis d'une confiance en soi inaltérable. le début de l'expédition se passa sans anicroche et ils gagnèrent rapidement l'Ombre-Terre. Quelques escarmouches avec des duergars ne leur causèrent guère de difficultés. Et puis, un beau jour, ils croisèrent la route d'une patrouille drow. Au lieu de fuir, forts de leurs précédentes victoires et convaincus de la suprématie de leurs connaissances magiques, ils attaquèrent. Ce fut la boucherie ; ils avaient en effet oublié un détail d'une certaine importance : les drows possèdent une résistance naturelle à la magie et savent par ailleurs parfaitement l'utiliser. Des cinq compagnons du départ, trois moururent dans l'affrontement et deux, dont mon grand-père, blessés et démoralisés, furent enchaînés et vendus comme esclave. Ce qu'il advint de son camarade, Armseld ne le sut jamais. Ils furent séparés dès le début. Il eut pour sa part la "chance" toute relative d'être acheté par la maison Ockenard, une maison mineure d'une petite cité drow du nom de Trantz'Ar, mais où ses conditions de détention furent plus "douces" que ce qu'elles auraient pu être si il avait été envoyé dans les mines. Pendant quatre ans, il fut homme de peine ; jusqu'à ce que sa route croise tout à fait par hasard la route de Railsha, l'une des filles de la maison Ockenard. Armseld était bel homme et Railsha le trouva à son goût, suffisamment en tout cas pour le mettre dans son lit une nuit. Ce fut suffisant pour que mon père soit conçu. Lorsque la matrone s'aperçut que sa fille avait accouché d'un bébé mâle et à moitié-humain, elle entra dans une fureur extrême et ordonna que l'enfant soit sacrifié sur l'autel de Llolth dans le mois qui suivit sa naissance.
    Ce fut le hasard qui les sauva tous deux, mon père et mon grand-père, à moins qu'il ne faille voir là la main bienveillante de Mystra, qui sait... Toujours est-il que ce fut précisément dans la semaine qui précéda le sacrifice que les elfes de la surface lancèrent une offensive de grande envergure contre la petite cité de Trantz'Ar. Mon grand-père ne sut jamais qui sortit vainqueur de cette bataille. Mu par le désir de sauver son enfant, il tenta le tout pour le tout et profita de la confusion ambiante pour subtiliser le jeune Er'shatuik et s'enfuir vers le monde des hommes.
    C'est donc à l'âge de trente-deux ans, assagi par les épreuves traversées et nanti d'un bébé semi-drow de moins d'un an que mon grand-père rentra à Athkatla. Sur les conseils de celui qui avait été son mentor et qui, fort heureusement, considéra que mon grand-père avait été suffisamment puni de son imprudence, Armseld s'installa un peu à l'écart de la ville, de façon à pouvoir élever sans souci l'enfant. Les années passant, la ville s'agrandit et leur demeure se trouva peu à peu englobée dans les faubourgs mais la réputation que mon grand-père avait alors acquise fut suffisante pour que mon père soit accepté. Comme Armseld, le jeune Er'shatuik s'orienta vers des études de magie, et plus particulièrement vers l'étude de la magie élémentaire.
    Malheureusement, la vie d'un homme est bien brève et lorsque mon grand-père s'éteignit, à l'âge vénérable de soixante-dix huit ans, mon père était un jeune semi-drow de quarante sept ans. Il eut vite fait de comprendre que sans mon grand-père, qui du fait de sa renommée lui avait offert une sorte de protection, il n'était plus le bienvenu à Athkatla. Il partit donc un beau matin vers des horizons qu'il espérait meilleur.
    Au fil de son voyage à travers le pays, mon grand-père fit connaissance d'un groupe d'aventuriers qui, plus ouverts d'esprit que la moyenne et intéressés par les connaissances magiques de mon père, lui firent une place dans leur compagnie.
    Pendant une dizaine d'années, ils parcoururent Feerune, d'est en ouest et du nord au sud. C'est dans une région du sud étincelant que sa route croisa le chemin de ma mère. Les habitants de la région où mon père et se samis se trouvaient alors avaient la peau noire, ce qui ne laissa pas de surprendre mon père, pour qui cette caractéristique était associée aux drows. Bien sûr, la peau des drows tirait légèrement sur le bleu/violet alors ue celle de ces gens avait des nuances brunes mais c'était nouveau pour lui.
    Ma mère était la fille de riche paysans de la région, son père étant en quelque sorte le "maire" du village, même si ce n'était pas le terme employé. Elle était très jeune et n'avait jamais entendu parler des drows, raison pour laquelle, en rencontrant mon père, elle crut avoir affaire à un demi-elfe à la peau noire, comme elle-même était une humaine à la peau noire. Bien sûr, ses cheveux blancs l'étonnèrent un peu, mais elle savait bien peu de choses sur les elfes et pensa que c'était chez eux un trait normal, tout comme les yeux rouges. Mon père, qui était tombé amoureux, décida de faire une cour en règle à la jeune-fille et se prépara même à quitter ses compagnons pour fonder une famille. Le destin en décida autrement. Il prit la forme d'un prêtre de Helm, décidé à fonder un temple dans ce village oublié. Contrairement aux paysans du coin, le prêtre savait reconnaître un drow et, lorsqu'il aperçut mon père, le désigna à la vindicte populaire comme une engeance démoniaque. Les parents de ma mère, effrayés par ce qu'ils apprirent des drows, fermèrent leur porte à mon père, le menaçant de faire lapider si il remettait les pieds dans ce village. Ma mère elle-même se mit à le regarder avec horreur et il dut partir.
    Peu de temps après son départ, ma mère se rendit compte qu'elle était enceinte. Je pense qu'elle essaya de se défaire de moi mais elle n'y parvint pas et c'est ainsi que je vins au monde. Malheureusement pour moi, mes origines étaient bien visibles : ma peau rappelait plus ma mère que mon père, quoique très foncée mais mes cheveux noirs étaient marqués par une grande mèche blanche et mes yeux, noirs eux aussi, avaient des reflets rougeâtres, surtout lorsque je me mettais en colère. Ces caractéristiques me valurent d'être condamnée à l'enfermement et à l'isolement ; en effet, ce village qui n'avait jamais entendu parler des elfes noirs deux ans plus tôt se comportait comme si ils étaient quotidiennement victimes des pillards drows. Mes grandsparents m'évitaient le plus possible. Quant à ma mère, elle s'aigrissait de plus en plus car mon existence l'empêchait de trouver un époux : j'avais beau être aux ¾ humaine, pour tous j'étais elfe noire. Le seul qui appréciait ma présence était mon arrière grand-père, qui ne pouvait plus sortir, et à qui je tenais compagnie. Huit ans s'écoulèrent ainsi. Et puis un beau jour, alors que j'allais rendre visite à mon arrière grand-père, je trouvai auprès de lui quelqu('un que je n'avais jamais vu : mon père. De passage dans le pays, il avait par hasard entendu parler de "la petite drow" qui vivait dans le village et, comprenant qu'il ne pouvait s'agir que de sa fille, il était venu me voir. Le récit que je lui fis de mon existence, que mon arrière grand père confirma, ainsi que mon insistance à vouloir partir finirent par le décider à m'emmener avec lui malgré sa réticence.
    Depuis, j'ai mené une existence aventureuse avec mon père et ses compagnons. Il m'a appris la magie, pour laquelle je présentais les mêmes dispositions que lui, mais j'ai également appris auprès de ses compagnons quelques compétences de voleur, parfois bien utiles. Avec eux, j'ai traversé maints dangers et maintes aventures, jusqu'à la dernière, qui faillit nous coûter la vie à tous deux.
    Mon père avait toujours été taraudé par l'histoire de sa naissance. Il aurait aimé voir sa mère, et l'Ombre Terre. Pendant des années, il avait caressé le projet de s'y rendre mais ne l'avait jamais osé. Cependant, comme j'étais maintenant une adulte, une idée germa dans son esprit : puisque tout le mnde nous considérait comme des drows, nous pouvions très bien nous rendre en Ombre Terre tous les deux et passer pour des autochtones. Je trouvai son projet très alléchant et acceptai de partir avec lui. Je vous passerai le récit de cette triste aventure. Nous avions tous deux été bien naïfs de croire que de vrais drows ne nous repèreraient pas immédiatement. Nous parvînmes tout de même à nous échapper mais cette aventure avait cassé quelque chose en moi. Rejetée par ceux de la surface pour nos origines, méprisée par les elfes noirs parce qu'un autre sang coulait dans mes veines, je n'étais de nulle part. Mon père, au contraire, le prit plutôt bien : il avait été plus poussé par la curiosité que par une quête de ses origines et il ne fut pas déçu. Il ne comprit pas mon désarroi et je fus chouée de son indifférence. C'est ce qui me décida à emprunter ma propre route, qui finit par me conduire à Lumenis.



    Rassemblant tout son courage devant la situation qui ne tournait pas à leur avantage, Agnetha prit ses jambes à son cou
    Et voilà pour moi : #9F79EE
    Statut : Pas du tout dispo

  3. #3
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    400
    Depuis mon arrivée à Lumenis


    Je suis arrivée à Lumenis il y a quelques mois. J'ai choisi cette ville car je pense que c'est celle dans laquelle je suis le plus suceptible de trouver mon équilibre. J'avoue que j'avais un peu peur d'être rejetée mais l'accueil qui m'a été réservé m'a agréablement surprise.
    Ma première fonction à Lumenis a été un poste de professeur à l'Université de la magie de Lumenis : c'était le poste qui me semblait le plus adapté à mes connaissances et le directeur de l'Université, Draclord, me l'a aimablement accordé.
    J'ai été ensuite amenée à rendre service à un riche marchand de Lumenis dont la fille avait été enlevée par des gobelins. J'ai été aidée dans cette tâche par quelques compagnons que je considère aujourd'hui comme des amis : ma collègue elfe Maikagondiel, le semi-orque Daneghar, aujourd'hui dans l'armée, le vampire forgeron Dorian, le chasseur de primes Thafir et le genasii Eldion, qui a disparu depuis quelques temps.
    La réputation que nous a valu ce sauvetage m'a permis de devenir la rédactrice en chef du "Lumenis Report" dont je m'occupe avec l'assistance d'Alfflaline.
    Après le dramatique attentat commis contre la présidente perdigan Foxglove, j'ai été chargée par le capitaine Kazar de réunir une expédition dans la Tour des Eléments à Helonna. Avec l'aide de Maikagondiel, Daneghar, Dorian , du maréchal Link Hasriel, du directeur de l'Université Draclord, du professeur Orbeancien et de l'étrange Nalvon, nous avons exploré l'un des quatre escaliers de la Tour, dédié à l'Eau. Cette exploration nous a permis de découvrir l'existence d'une ancienne cité sahuagin vénérant une divinité du nom de Panzuriel qui se situait près de l'mplacement de l'actuelle Lumenis.

    Par la suite, j'ai essayé de jouer un rôle de conciliatrice dans la tentative de coup d'état contre Perdigan. Cette tentative a échoué pour des raisons indépendantes de la volonté des participants mais m'a valu, suite à la démission de Draclord, d'être nommée ambassadrice de Lumenis à Manost, tâche à laquelle je vais maintenant m'ateler.


    To be continued ...
    Rassemblant tout son courage devant la situation qui ne tournait pas à leur avantage, Agnetha prit ses jambes à son cou
    Et voilà pour moi : #9F79EE
    Statut : Pas du tout dispo

  4. #4
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    400
    Caractère :

    Dunhallym est d'alignement chaotique neutre, donc pas forcément facile à vivre . Cependant son caractère tire vers le bon : elle sera toujours (ou presque) prête à aider ceux qui lui font confiance et qui l'estiment sur ses qualités sans avoir de préjugés par rapport à sa race. Cependant, Dunhallym s'énerve très facilement dans certains cas :
    - lorsqu'on fait preuve à son égard ou à celui de quelqu'un d'autre de discrimination "au faciès"
    - lorsqu'elle est prise en défaut
    - ...

    Ces traits de caractère s'expliquent par son passé : elle a besoin de reconnaissance en raison de tous les jugements hâtifs qu'elle a eus à subir.
    Rassemblant tout son courage devant la situation qui ne tournait pas à leur avantage, Agnetha prit ses jambes à son cou
    Et voilà pour moi : #9F79EE
    Statut : Pas du tout dispo

  5. #5
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    400
    Fiche d'identité

    Nom : Okenard ; le père de Dunhallym avait respecté la coutume drow et pris le nom de sa mère. Dunhallym ayant oublié le nom de la sienne a repris le nom de son père.
    Prénom : Dunhallym
    race : quart de drow (je sais, c'est compliqué)
    cheveux : noirs, bouclés et longs ; une mèche blanc-bleuté teinte en bleu nuit
    yeux : noirs
    peau : noire
    âge : 35 ans
    taille : 1m 60
    Religion : Dunhallym n'est pas très religieuse cependant elle a beaucoup de respect pour Mystra, notamment en raison du rôle qu'une de ses prêtresses a joué dans la vie de son grand-père, et Eilistraée à cause de sa signification pour les drows.
    Rassemblant tout son courage devant la situation qui ne tournait pas à leur avantage, Agnetha prit ses jambes à son cou
    Et voilà pour moi : #9F79EE
    Statut : Pas du tout dispo

  6. #6
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    400
    Caractéristiques :

    For : 10
    Con : 10
    Dex :16
    Int : 18
    Sag : 9
    Cha : 17

    Sur la Couronne :
    Force : 18
    Constitution : 11
    Rassemblant tout son courage devant la situation qui ne tournait pas à leur avantage, Agnetha prit ses jambes à son cou
    Et voilà pour moi : #9F79EE
    Statut : Pas du tout dispo

  7. #7
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    400
    Compétences, dons, ...

    Mage 10/ Voleur 2

    Jets de sauvegarde : Volonté : +8
    Vigueur : +3
    Reflexes : +11

    En raison des origines mixtes de Dunhallym, les bonus et malus de race sont diminués par rapport aux elfes noirs.
    Vision dans le noir réduite : 20m
    Résistance à la magie : 10%

    Capacités de classe :
    mage :
    Appel de familier
    Ecriture de parchemins
    Langages supplémentaires
    voleur :
    attaque sournoise : +1D6
    Esquive totale

    Dons :
    Esquive
    Maniement des armes courantes
    Port d'armure légère
    Vigilance
    Arme de prédilection : bâton
    Efficacité des sorts accrue
    Ecriture de parchemins
    Fabrication de potions
    Augmentation d'intensité
    Incantation rapide

    Compétences :
    Innées :
    Artisanat calligraphie : +6
    Bluff : +6
    Concentration : +7
    Ccccontrefaçon :+4
    Déguisement : +6
    Déplacement silencieux : +5
    Détection : +4
    Diplomatie : +5
    Discrétion : +5
    Equilibre : +3
    Equitation : +3
    Escalade : +0
    Estimation ; +6
    Evasion : +3
    Fouille : +6
    Intimidation : +3
    Maîtrise des cordes : +3
    Natation : +1
    Perception auditive : +1
    Premiers secours : +4
    Psychologie : +2
    Renseignement : +6
    Représentation : +3
    Saut : +0
    Scrutation : +10

    Acquises :
    Alchimie : +11
    Connaissance des sorts : +11
    Connaissances des mystères : +7
    Connaissance des éléments : +8
    Connaissance de la religion : +6
    Crochetage : +5
    Décryptage : +6
    Désamorçage/sabotage : +7
    Utilisation d'objets magiques : +7
    Rassemblant tout son courage devant la situation qui ne tournait pas à leur avantage, Agnetha prit ses jambes à son cou
    Et voilà pour moi : #9F79EE
    Statut : Pas du tout dispo

  8. #8
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    400
    Langues parlées :

    Commun
    Elfique
    Commune des profondeurs
    Aquatique
    Aérienne
    Terreuse
    Igneuse

    Rassemblant tout son courage devant la situation qui ne tournait pas à leur avantage, Agnetha prit ses jambes à son cou
    Et voilà pour moi : #9F79EE
    Statut : Pas du tout dispo

Discussions similaires

  1. [Habitation] Datcha de Dunhallym
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Résidences luméniennes
    Réponses: 23
    Dernier message: 23/01/2005, 20h07
  2. [Luménien] Orbeancien
    Par Orbeancien dans le forum Les Archives du RP
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/04/2004, 18h37
  3. [Luménien] Dedalus
    Par Dedalus dans le forum Les Archives du RP
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/02/2004, 17h55
  4. [Luménien] Léowyn
    Par Léowyn dans le forum Les Archives du RP
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/01/2004, 18h34
  5. Dunhallym
    Par dunhallym dans le forum Présentation des membres
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/11/2003, 20h52

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257