Page 5 sur 5 PremièrePremière ... 345
Affichage des résultats 121 à 148 sur 148

Discussion: L'histoire sans fin

  1. #121
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    21 922

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  2. #122
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Lyon
    Messages 
    79

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable

  3. #123
    Date d'inscription
    août 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages 
    2 267

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  4. #124
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Lyon
    Messages 
    79

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement

  5. #125
    Date d'inscription
    avril 2008
    Localisation
    Sarthe
    Messages 
    582

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux
    "La mort est un manque de savoir-vivre" (Alphonse ALLAIS)

  6. #126
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Lyon
    Messages 
    79

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les

  7. #127
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    35 182

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  8. #128
    Date d'inscription
    août 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages 
    2 267

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  9. #129
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    968

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient
    Et il a dit: "Kapoué!"

  10. #130
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Lyon
    Messages 
    79

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la

  11. #131
    Date d'inscription
    avril 2008
    Localisation
    Sarthe
    Messages 
    582

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée
    "La mort est un manque de savoir-vivre" (Alphonse ALLAIS)

  12. #132
    Date d'inscription
    août 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages 
    2 267

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  13. #133
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    968

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée halophyte.
    Et il a dit: "Kapoué!"

  14. #134
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    36 119

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée halophyte. Gwendoline
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  15. #135
    Date d'inscription
    août 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages 
    2 267

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée halophyte. Gwendoline aimait
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  16. #136
    Date d'inscription
    avril 2008
    Localisation
    Sarthe
    Messages 
    582

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée halophyte. Gwendoline aimait décortiquer
    "La mort est un manque de savoir-vivre" (Alphonse ALLAIS)

  17. #137
    Date d'inscription
    août 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages 
    2 267

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée halophyte. Gwendoline aimait décortiquer vigouresement
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  18. #138
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 237
    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée halophyte. Gwendoline aimait décortiquer vigoureusement sa
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  19. #139
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 275

    Fou Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée halophyte. Gwendoline aimait décortiquer vigoureusement sa toupie
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  20. #140
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    36 119

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée halophyte. Gwendoline aimait décortiquer vigoureusement sa toupie sociopathe
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  21. #141
    Date d'inscription
    août 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages 
    2 267

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée halophyte. Gwendoline aimait décortiquer vigoureusement sa toupie sociopathe syndiqué
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  22. #142
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Lothlorien, premier malorne en rentrant à droite
    Messages 
    596

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée halophyte. Gwendoline aimait décortiquer vigoureusement sa toupie sociopathe syndiqué et
    Ma bio RP
    "Sire, on en a gros" Perceval

  23. #143
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 404

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée halophyte. Gwendoline aimait décortiquer vigoureusement sa toupie sociopathe syndiquée et chryséléphantine
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  24. #144
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    35 182

    Re : L'histoire sans fin

    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée halophyte. Gwendoline aimait décortiquer vigoureusement sa toupie sociopathe syndiquée et chryséléphantine nonobstant
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  25. #145
    Date d'inscription
    août 2012
    Localisation
    Bloqué au test de folie dans l'asile de Spellhold
    Messages 
    60
    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée halophyte. Gwendoline aimait décortiquer vigoureusement sa toupie sociopathe syndiquée et chryséléphantine nonobstant le
    Cette phrase est fausse...

  26. #146
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 275
    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée halophyte. Gwendoline aimait décortiquer vigoureusement sa toupie sociopathe syndiquée et chryséléphantine nonobstant le merveilleux
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  27. #147
    Date d'inscription
    août 2012
    Localisation
    Bloqué au test de folie dans l'asile de Spellhold
    Messages 
    60
    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée halophyte. Gwendoline aimait décortiquer vigoureusement sa toupie sociopathe syndiquée et chryséléphantine nonobstant le merveilleux encéphalogramme
    Cette phrase est fausse...

  28. #148
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 275
    Autrefois, le gâteau aux doigts de mendiant avarié sans ongle surclassait les puddings chantants et rugissants à coulisse. Ensuite il fut victime consentante d'une affreuse spéculation qui entraina une désespérante chute aboutissant à un dépravement floral inextricable. En osant changer de recette, les patates à cuire par désintégration au lieu de la fermentation atomique se balancèrent anticonstitutionnellement contre la barbe touffue des anachorètes hypocondriaques taxidermistes sans doigt. Outrageusement épilés sous les orteils palmés, carbonisés à la bougie et salés généreusement puis frits dans un crâne, ils riaient hypocritement face aux religieuses ubuesques. Cependant, personne ne susurre rigoureusement devant les yeux mydriases qu'ils convoitaient depuis l'injonction minimaliste du syndicat maccarthiste crypto-nazi partouseur philatéliste ouzbek. Le cantique ultime était mémorable et totalement dispendieux, les hiérophantes anorexiques semaient la chicorée irradiée halophyte. Gwendoline aimait décortiquer vigoureusement sa toupie sociopathe syndiquée et chryséléphantine nonobstant le merveilleux encéphalogramme enhardissait
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

Page 5 sur 5 PremièrePremière ... 345

Discussions similaires

  1. [BG2][SOLUCE] Le fin mot de l'Histoire (Attention SPOILERS)
    Par Eawyne dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/08/2009, 17h37
  2. Jamais sans mon AK
    Par loqueteux dans le forum Les Archives du Comptoir
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/08/2009, 18h54
  3. [BG1][SOLUCE] Jouer sans les CD
    Par Thorgen dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/10/2008, 22h03
  4. [BD] Baldur's gate - Balduran life : l'histoire du jeu en BD
    Par balduran[fx] dans le forum La Grotte aux BDs
    Réponses: 33
    Dernier message: 02/10/2008, 18h39

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250