Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: [TD][RP solo] Sur Aliies...

  1. #1
    Date d'inscription
    janvier 2006
    Localisation
    RoMo
    Messages 
    143
    Il avait fallu près de trois heures pour que la goélette "Esprit des îles", en provenance de Manost, atteigne le débarcadère d'Aliies.

    Le voyage avait été sans histoire, une brise régulière soufflant dans les voiles du deux mâts. Une mer calme comme les aimait Le Dúnadan, qui ne se sentait guère le pied marin dès que la houle se creusait.
    La navire lacha son ancre dans une gerbe d'eau, les marins lancèrent les amarres vers les hommes du quai qui les tirèrent de toutes leurs forces réunies. Ils accostèrent sous la lumière déclinante du soleil qui dorait légèrement toute la scène.

    Le prêtre se releva et rejoignit le lieutenant qui finissait de diriger la manoeuvre.
    - Merci pour cet excellent voyage, lieutenant Elerkhan.
    - Oui, des conditions idéales... Peut-être est-ce à vous que nous le devons ?
    - J'ai prié pour que tout se passe au mieux, il est vrai...
    - Vous êtes un homme très puissant ! s'exclama la marin avec un sourire amusé.
    - ... tant j'aurais été cruellement frappé si les éléments s'étaient joués de nous !
    Le lieutenant éclata de rire : Je vois ce que vous vous voulez dire ! Personne ne s'en serait formalisé, vous savez. Même les meilleurs marins peuvent souffrir de la mer...
    - Sans doute... Je pense rentrer d'ici deux à trois jours, j'espère vous avoir à nouveau à la barre.
    - Oui, ce sera bien moi, pour vous servir.

    Les deux hommes se saluèrent. Le Dúnadan débarqua sur l'île.
    Des soldats en grand nombre surveillaient les arrivés depuis un poste fortifié construit à l'extrémité du débarcadère.


    Le Dúnadan s'exprime naturellement en #9fcb8c et le libraire Folius en orange.

    La présentation...

    La bio RP

  2. #2
    Date d'inscription
    janvier 2006
    Localisation
    RoMo
    Messages 
    143
    A l'arrivée du prêtre, un garde s'avança avec une expression patibulaire. Ses petits yeux enfoncés dans leurs orbites semblaient des scalpels noirs fouillant la silhouette de l'étranger.

    - Halte-là. Déclinez vos noms et qualités.
    - Bonjour, à vous. Je suis Gimilkhâd Nimruzîr, plus connu comme Le Dúnadan. Prêtre de Sylvanus, pour vous servir.
    - Que venez-vous faire sur Aliies ?
    - Herboriser.
    - Pardon ?
    - Récolter toutes sortes de plantes qui ne poussent que sur cette île, si j'en crois ce que l'on m'a conté. Est-ce interdit ?
    Le soldat regarda le prêtre avec une méfiance accrue.
    - Attendez ici.
    Il se retourna vers un petit groupe de sous-officiers et leur parla en désignant Le Dúnadan de la main. Les hommes semblèrent se concilier et finalement il revient l'air tout aussi méfiant.
    - Vous pouvez passer... mais attention ! En aucun cas vous ne devez approcher à portée de flèche de la forteresse. Nous ne garantirons pas davantage votre sécurité sur l'île. Allez...
    - Je vous remercie, ainsi que vos chefs...
    Le garde prit une expression excédée et se déplaça pour laisser le passage libre.

    C'est en franchissant la porte fortifiée et en voyant l'imposant dispositif militaire qui s'élevait vers les hauteurs de l'île, que Le Dúnadan prit soudainement conscience de son audace. Aliies n'était en rien un lieu de villégiature mais bien plutôt un puissant vaisseau de guerre ancré à jamais au fond de l'océan. Il fallait bien qu'il semble tellement inoffensif pour qu'on le laisse aller à sa guise. Mais il savait que c'était une liberté surveillée et qu'au premier mouvement suspect de sa part il serait immédiatement plongé dans quelque cachot ou pire... Il soupira silencieusement en remontant son sac de voyage sur ses épaules et s'éloigna sur un maigre chemin côtier mal entretenu.

    Le soir commençait à tomber, il avait faim et la fatigue se faisait sentir. Il trouva un abri dans une roche pour y faire un petit feu et un dîner spartiate.
    J'espère vraiment trouver des plantes bien rares sur cette île peu hospitalière, pensait-il. Un chien sauvage hurla à la lune. Comme cet endroit est sinistre ! Brr ! Il remonta le col de sa cape, un froid humide et marin rampait sur le sol minéral.

    Une mélancolie profonde lui saisit le coeur. Toute cette vie d'errance qui filait comme le sable à travers les doigts. Qu'avait-il fait d'autre que de chercher, sans y croire, une existence meilleure ? Toujours ailleurs. Et là, il était arrivé sur cette île, dans cette impasse morbide, où on l'avait laissé passer parce qu'il n'était pas beaucoup plus que les lièvres et les chiens qui y pullulaient déjà. Seul. Comme toujours. Accompagné de sa solitude comme une présence familière.
    Les traits de l'elfe Calawen lui revienrent à la mémoire. Un faible sourire s'esquissa sur ses lèvres. Cette vision le réchauffa un peu. Il lui devait tellement. Tellement plus que ce dont elle pouvait se douter. Elle avait soulevé la trappe dissimulant les trésors enfouis, sa lumière s'était glissée jusqu'aux gemmes obscurcies. Un instant, il s'était senti sauvé de lui même. Pour cet instant précieux, il lui devait d'être ici. Pour récolter les herbes les plus recherchées, qu'il lui offrirait comme un cadeau d'adieu et un souvenir éternel.

    Il souffla sur les braises pour les ranimer et enflamma une brindille pour allumer sa pipe. Le sommeil viendrait tard cette nuit, il le sentait. Mais il ne voulait plus penser.
    Le Dúnadan s'exprime naturellement en #9fcb8c et le libraire Folius en orange.

    La présentation...

    La bio RP

  3. #3
    Date d'inscription
    janvier 2006
    Localisation
    RoMo
    Messages 
    143
    Au réveil, Le Dúnadan se sentit comme une vieille mécanique grippée par la rouille. L'humidité de la nuit avait traversée l'épaisse couverture de voyage et pénétrée profondément ses vêtements. Il ressentait le besoin de se laver, de se purifier de cette moisissure qui raidissait sa chemise, qui collait à ses omoplates. Il se passa les mains dans les cheveux puis se releva lentement, tous les muscles douloureux. A l'extérieur de sa petite caverne, un lourd soleil tombait déjà malgré l'heure matinale. Il entendit le chantonnement clair d'une source à sa droite. L'eau limpide et glacée le remit d'aplomb en quelques secondes d'un bain précipité, le souffle coupé. Il se fit sécher sur des rochers polis par le temps. Finalement cette île avait quelques charmes...

    Il rassembla ses affaires et prit la direction d'une éminence couverte de bosquets bas et de prairies sauvages. Ce relief particulier lui rappela d'autres lieux sur Dorrandin où la végétation prospérait à l'abri des convoitises et de la rigueur du climat. Son oeil exercé le guidait.

    Il grimpait le long d'un sentier presque invisible, tracé par le passage des animaux plus que par celui des hommes, lorsque son attention fut attirée subitement.
    L'horizon venait de s'ouvrir vers le sud : au bas du promontoire qu'il gravissait, l'océan miroitait doucement comme une lourde nappe indigo poudrée d'or qui s'étendait et entourait à la manière d'un écrin la petite île d'Iliies, bijou sculpté et escarpé que dominait fièrement le Phare du Vigilant.
    Le Dúnadan fut saisi d'une sorte de stupeur. L'incroyable beauté de la scène en était la cause mais plus encore les dimensions de la construction.
    Même à cette distance, il voyait nettement l'assemblage minutieux des énormes blocs de pierre, la pureté de la silhouette due à la perfection des calculs d'ingénieurs, le mécanisme complexe du foyer, perché tout au sommet de l'édifice...
    Cela dépassait en audace et en noblesse toutes les architectures qu'il connaissait. Il s'attarda un long moment à contempler la scène, l'esprit détaché de lui-même, comme en sustentation au-dessus des eaux bleues.



    Le Dúnadan s'exprime naturellement en #9fcb8c et le libraire Folius en orange.

    La présentation...

    La bio RP

  4. #4
    Date d'inscription
    janvier 2006
    Localisation
    RoMo
    Messages 
    143
    Une fois revenu à lui, il reprit le chemin. Les pierrailles roulaient sous ses semelles, la chaleur commençait à l'accabler. Son regard se porta en direction du sommet. Il poussa un profond soupir.
    "Cette vie n'est plus pour moi. Ce chemin n'est plus pour moi."

    Il s'assit sur une grosse pierre en bordure du chemin. Passa ses mains dans sa tignasse. Son regard erra un instant sur le sable et la poussière. Tous ces chemins, depuis tant d'années. Puis il sentit comme une clarté pénétrer son esprit. Il vit sereinement ce qu'il devait faire.

    Il ramassa ses affaires. Pivota sur lui même et reprit la direction de l'embarcadaire.



    La suite...
    Le Dúnadan s'exprime naturellement en #9fcb8c et le libraire Folius en orange.

    La présentation...

    La bio RP

Discussions similaires

  1. Vous la jouez-vous RP en solo ?
    Par Dasanath dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/08/2008, 20h58
  2. [NWN] Groupe en solo
    Par Dilandoss dans le forum L'Académie de Padhiver (NWN 1)
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/09/2004, 16h11
  3. [TUTU] En solo est-il impossible à finir ?
    Par Bob dans le forum Baldur's Gate Reloaded : les mods TUTU et Baldur's Gate Trilogy
    Réponses: 21
    Dernier message: 13/05/2004, 16h44
  4. [SOLAUFEIN] Script auto buff solo...
    Par neoarchange dans le forum Compagnons d'Amn : Les modules dit « PNJ »
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/10/2003, 13h56

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250