Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Discussion: [TD][Quête]Un étrange rendez-vous.

  1. #1
    Banshee Sangdelune Invités
    *Banshee avait marché un bon moment. Elle connaissait un peu la zone pour y être allé peu après son arrivée à Manost.

    Elle choisit un endroit isolé et après avoir vérifié qu'elle pouvait surveiller tous les passages elle alluma un feu de camp. Elle y jeta ensuite le message d'Oan et attendit, vigilante...*

  2. #2
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Lille
    Messages 
    231
    Oan arriva quelques instants auparavant. Son sortilège avait fonctionné, aussi n'avait-elle pas fait attendre Banshee. Oan observales alentours quelques instants; l'endroit était bien choisi. Personne ne risquait de les interrompre.

    Oan s'approcha de l'elfe, un sourire aux lèvres. Elle dégagea sa figure, rejettant ce capuchon noir qui cachait ses yeux de jais, déformés par la malédiction.
    Oan s'inclinna face à la Manostienne, puis la regarda dans les yeux intensément; s'attachant à imprimer chacun de ses traits ou de ses expressions.

    Oan tendit sa main à celle de l'elfe et attendit sa réponse.


    Je suis Oan. J'espère ne pas vous déranger trop dame Sangdelune

    En sourriant.
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  3. #3
    Banshee Sangdelune Invités
    *L'elfe de lune avait posé une main sur la garde de sa rapière à l'arrivée de l'inconnue dans la clairière et n'avait pas bougé jusqu'à ce qu'elle entre dans la lumière du feu et dévoile son visage. Sa main fine se crispa instinctivement sur la garde lorsqu'elle vit la drow aux yeux étranges, mais son visage resta impassible.

    La drow se pencha vers elle et lui tendit une fine main d'ébène tout en la dévisageant :*


    Je suis Oan. J'espère ne pas vous déranger trop dame Sangdelune.

    *L'elfe blanche la fixa de ses yeux mordorés, la dévisageant aussi. Elle fouilla sa mémoire, cherchant parmi tous les visages qu'elle avait pucroiser à Mélandis, mais elle arriva à la conclusion qu'elle ne la connaissait pas. Cette femme avait du arriver après son départ de la cité du chaos. Raison de plus pour se méfier. Le fin visage de Banshee s'éclaira d'un sourire délicat et de pure convetion.*

    Si je suis en ville je suis toujours disponible, Dame Oan, et de ce fait on ne me dérange jamais. Par contre je dois avouer que votre message m'a étonné. Il ne me semble pas vous connaître, comment avez-vous eu vent de mon existence? Et pourquoi vouloir me parler?

    *Lachant la garde de son arme, elle tendit la main d'un geste souple qui se transforma en une invitation à s'asseoir près d'elle. Elle lança un regard significatif à sa "cousine" à la peau sombre...*

    Si vous voulez vous donner la peine...

  4. #4
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Lille
    Messages 
    231
    Mais bien sur Banshee...

    Oan s'assit, puis resta pensive quelques instants, fixant le feu attentivement; comme si elle cherchait à interpréter le jeu de ces flammes orangées. Elle sourit à l'elfe de lune puis reprit

    Je déteste les titres honorifiques... sauf quand ils s'appliquent à moi bien sur...

    dit-elle avec humour avant de redevenir plus sérieuse.

    Les bruits courent vite Banshee, plus vite d'ailleurs en Melandis qu'autre part. Si vous ait demandé un entretien, c'est pour vous parler de choses... Enfin, pour vous demander quelques conseils...

    Oan regarda intensément l'elfe de lune, souriante mais masquant toutes ses émotions.

    Je souhaiterais ouvrir une sorte de guilde à Melandis. Malheureusement; beaucoup de gens ne sont pas vraiment enthouisiastes à cette idée. Les voleurs me voient déjà en train de manger leur territoire, et si notre dirigeanta accepté ma requête; ce n'est qu'une faveur que je sais temporaire... On m'a aussi rapporté, fort malencontrueusement * un rictus à la bouche * , que Sire Nathiel étaient de vos amis...
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  5. #5
    Banshee Sangdelune Invités
    *L'elfe de lune écouta la drow, toujours impassible. Elle faillit éclater de rire en entendant son projet. Elle se contenta d'avoir un sourire ironique.*

    Franchement, vous feriez mieux de renoncer tout de suite à votre projet Oan! Une femme à la tête d'une guilde qui risque de prendre un certain ascendant sur la vie de la cité est très mal vue. Je sais de quoi je parle, je m'y suis cassée les dents avant vous. Ne vous êtes-vous pas demandé pourquoi la guilde des voleurs semblait si "neuve"? J'ai réduit la précédente en cendres... Et puis je ne suis pas sûre que le Zenth aimerait la plaisanterie...

    *L'elfe de lune apprécia le regard étonnée de la drow.*

    Moi aussi je suis très bien renseignée, *susurra Banshee avec un sourire amusée.* tes-vous bien sûre de vos contacts, Oan? Qu'est-ce qui vous assure que je vais accepter d'aider une "concurrente" à s'installer? Et qu'est-ce qui vous dit que je n'ai pas étendu mon "territoire" jusqu'à Mélandis? J'ai gardé plus d'une relation en Mélandis, même si je sais parfaitement que si j'y remets les pieds je risquerais de rencontrer des problèmes quelques peu "violents", comme lors de ma dernière visite...

    *Le visage de Banshee se ferma, une expression de colère froide sur le visage.*

    Je n'ai pas la réputation d'être une sainte et encore moins une altruiste, et ça je pense que même à Mélandis on le sait.
    Mais vous avez raison, le Sire Nathiel est l’un de mes amis. Mais dites-moi, le dirigeant qui vous a accordé cette "faveur temporaire", ne serait-ce pas lui justement?

  6. #6
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Lille
    Messages 
    231
    Oan éclata de rire. D'un rire glacial qui se voulait léger et amical, mais qui grondait et s'alimentait d'une rage glacée.

    Une guilde DOIT être établie en Melandis. Je vais être franche avec vous, la cité du chaos se meurent, ses habitants se vautrent dans leurs miasmes et dans les bordels; rares sont ceux qui agissent encore en Melandis.

    Sa voix s'était ferme et sure.

    J'ai beau être une femme, et une drow par dessus le marché, mais je ne finirais pas ma vie dans un bordel...

    Oan grinça des dents.

    Il me serait facile d'épouser une dirigeant mélandien et de m'installer confortablement dans cette cité désertée. Ce n'est pas plus pour Melandis que pour moi que j'agis...

    Le ton d'Oan baissa, et elle sourrit, s'excusant de s'être emportée.

    Les voleurs ne m'inquiètent pas. Trop occupés à compter leurs rentrées d'or, à profiter de leur confort. De toute façon, je n'empièterai, du moins au début, pas sur leur territoire.

    Et puis... Je ne suis pas si sur que vous soyez aussi fermée à ma proposition que cela...

    Oan lui lança un regard ambigue.

    Vous êtes une femme également... Vous avez beaucoup de relations, mais en la cité bénie de Manost, vous restez une femme... Vous n'êtes pas altruiste, et je suis certaine que le pouvoir vous attire autant qu'il m'attire.

    Oan se leva et tourna en rond.

    Réfléchissez, deux guildes unies. Deux organisations qui n'en forment plus qu'une, qui puisse rivaliser avec les autres confréries de la région... Qui puisse nous ouvrir les portes qui se ferment à la vue de nos poitrines... *en souriant*.

    Sire Nathiel m'a donné son accord. Le votre ne m'est pas indispensable, mais si nous apprenions à travailler ensemble, qui sait jusqu'ou nous pourrions aller...

    Le ton d'Oan était plus que décidé, légèrement machiavléique, mais on sentait bien qu'Oan était une grande actrice, et que derrière ce masque chaotique et dominateur se cachait une faible elfe noire, plus fragile, prête à tout pour ne pas sombrer dans les affres de la pauvreté et de l'oubli.
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  7. #7
    Banshee Sangdelune Invités
    *Banshee observa attentivement Oan. Elle connaissais bien Mélandis. Elle même avait du sacrifier bien des choses pour protéger sa vie et tenter de se faire une place. Elle frémit à ce souvenir et le repoussa d'un geste brusque, dégoûtée. D'une certaine façon elle comprenait la rage d'Oan... Une femme est toujours faible et une proie facile surtout à Mélandis. Banshee avait su se débrouiller très vite, principalement parce qu'elle avait pu suivre un entraînement dans une cité tolérante et protégée, se forgeant une carapace qui l'avait protégée une fois arrivée à Eauprofonde. Le reste avait été une affaire de diplomatie et d'intuition. Et elle s'était bien débrouillée. Mais elle devait bien avouer que les rumeurs les plus fréquentes à son sujet sous entendait qu'elle était arrivée non pas grâce à ses talents, indéniables d'après ceux qui la connaissaient, mais de ses charmes tout aussi indéniables. Généralement les hommes voyaient une frêle elfe et non pas une femme déterminée et expérimentée...

    Une chose chiffonna Banshee cependant. Oan était une drow, et elle n'avait jamais vu une femme drow, même à la surface, se plier face aux mâles. Pourquoi Oan craignait-elle de finir au bordel? Mélandis n'était pas une cité "tendre", mais Banshee connaissait au moins une drow qui s'y était fait une place de choix.

    Elle observa Oan avec attention : la femme tournait en rond. Elle semblait en proie à la fois à une colère sourde et à une peur irraisonnée, celle de l'humiliation, en déduisit l'elfe blanche. Une chose était sûre, Oan était ambitieuse et détestait plus que tout l'humiliation.

    Tout à coup l'elfe de lune partit d'un grand éclat de rire, un rire incontrôlable qui se répandit dans la clairière comme une onde. Lorsqu'elle se fut enfin calmée Banshee fixa Oan de ses yeux mordorés.*


    Vous vous trompez sur une chose chère "amie", si je suis bien une femme, et si j'avoue que cette condition m'a desservie à Mélandis, il n'en est rien à Manost. Si je me suis fait une place ici, c'est par mes capacités et je n'ai pas eu à faire face à de quelconques préjugés. Si à Mélandis une femme n'est qu'un objet de plaisir, à Manost elle est vue selon ses talents, pas selon sa plastique. Mais passons. Je comprends que vous puissiez penser que toute les cités sont ainsi, après tout nous aussi sommes dirigés par des hommes.

    *De nouveau l'elfe blanche se délecta de la mine étonnée de l'elfe noire. Elle devait avouer qu'elle prenait un malin plaisir à la mettre en défaut. Elle ne savait pas encore ce que lui voulait exactement la drow, mais elle doutait de plus en plus que l'ambition pure l'avait menée jusqu'à elle, ou alors c'est qu'elle avait été très mal informée. Elle décida cependant d'entrer dans son jeu. Si un quelconque profit pouvait en être tiré, alors pourquoi pas. Cela faisait maintenant quelques temps que l'elfe avait décidé que le temps des concessions était fini.

    Elle lança un regard matois à la drow et susurra de nouveau :*


    Admettons que votre proposition d'une alliance de guildes me tente. Qu'en retirerais-je exactement? Qui me dit que vous ne tenterez pas de tout garder pour vous au bout du compte? Je ne doute pas une seule seconde que vous soyez ambitieuse et extrêment fière très chère. Et pourquoi accepterais-je de partager tout ça avec une elfe noire? Je ne sais pas ce que l'on vous a dit à mon sujet, mais il est de notoriété publique que je hais profondément votre race. Elle est responsable du massacre de mon clan. Mais il est vrai aussi que j'accorde toujours le bénéfice du doute...

    *L'elfe fit une pause. Alors que Oan allait lui répondre, elle ajouta d'une voix doucereuse, ses beaux yeux d'ambre réduits en une fente brillante fixée sur la drow :*

    Et surtout qui me dit que vous n'êtes pas là pour éliminer un souvenir gênant de l'esprit des certains de vos dirigeants?

    *D'un geste lent l'elfe porta de nouveau la main à l'une de ses rapières. Oan avait intérêt à bien jouer sur ce coup-là, ou le combat serait inévitable...*

  8. #8
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Lille
    Messages 
    231
    Oan regarda l'elfe de lune passablement impatientée. Elle n'y était pas, elle ne comprenait pas...

    Je comprend que vous détestiez les drows très chère, mais pensez vous qu'une drow déchue, une elfe noire condamnée à rester prisonnière des rayons du soleil mérite d'être jugée comme ses congénères?

    Oan marqua une pause.

    Nous avons tous notre passé Banshee. Il est dur de s'accomoder d'une situation pareille à la mienne lorsque l'on a été dans le passé influente...

    Oan aperçu la main de Banshee posée sur sa rapière. elle soupira longuement, écarta sa fine et soyeuse tunique pour découvrir sa hanche. Elle sortit de ses vêtements deux dagues ciselées d'argent et un cimeterre. Elle les tendit à l'elfe.

    Bien sur, je pourrais me défendre grâce à la magie... Mais s'il vous faut un gage de bonne volonté...
    Maintenant cessons de nous chamailler comme deux enfants et discutons posément...


    Oan rabaissa son capuchon, instinctivement; elle sentait que ses yeux reprennaient cette couleur de jais. Elle devait se contrôler pour empêcher ses ailes, afreux héritage de ce rituel tragique, puis reprit d'une voix quelque peu essouflée.

    Ne me dites pas que vous vous satisfaisez de votre situation... Vous êtes de ces gens, qui comme moi, courent après le pouvoir... Vous savez aussi que votre position en Manost bien que préodminante... Enfin! Vous savez bien que ceci n'est qu'une question de temps!
    Vous pouvez refuser; me tuer même seraitme rendre un fièr service... Mais avez vous réfléchi... Je ne pourrais vous duper Banshee... certaines personnes à Melandis devront payer, certaines organisations aussi... Et je serais trop occupé à les démanteler pour vous voler votre part de pouvoir.
    Vousy gagnerez argent et puissance, aussi d'autres choses insoupçonnées.
    Je vais être franche avec vous, je pourrais me passer de cette alliance, mais je reconnais qu'avec vous, j'aurais plus de chance de rivaliser....
    Mais sachez que j'irais jusqu'au bout, quoi qu'il en coûte. Mon expérience en ombreterre m'a démontré que le pouvoir était une chose, mais que les alliances en étaient une autre.


    Oan s'assit et attendit la réponse de l'elfe de lune; quoi qu'il en soit, elle ne rentrerait pas en Melandis sans une réponse.


    Elle se releva brusquement.

    Je ne vous demande pas d'être mon amie Banshee.

    Ses yeux brillaient, son visaqe fin et gracieux semblait être englouti par l'ombre de son capuchon.

    Mais je vous propose de vous considérer comme telle.

    Oan prenait des risques, mais elle voulait faire comprendre à l'elfe, bien qu'en position de force, que l'amitié ou la main tendue d'une drow ne se refusaient pas.
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  9. #9
    Banshee Sangdelune Invités
    *La main de l'elfe quitta la garde de son arme et vint se placer près de son visage alors qu'Oan posait ses armes devant elle. Elle appuya sa tête sur sa paume et son coude sur sa cuisse et observa la drow avec un air calme, la regardant s'énerver puis se calmer. Queque chose d'étrange émanait d'elle...

    Banshee devait reconnaître une chose, c'est qu'elle avait vu des drows exilés, certains par volonté de compassion, d'autre parce que Lolth les avait maudits, à la surface de Toril. Certain avait été brièvement ses "amis"... Elle pensa à Falel, le disciple de Vaerhaun... Si Oan était sous le coup de ce type de malédiction, sa position dans la cité de Talos pouvait être précaire, il était un allié de la Dame Araignée après tout. Elle se souvint de la façon dont Winona craignait son temple.

    Oan fixait intensément Banshee au travers de son capuchon, attendant une réponse.*


    Suis-je ambitieuse? *souffla-t-elle comme pour elle-même.* Je ne le sais pas du tout. Je ne suis jamais vraiment restée à un endroit suffisament longtemps pour le savoir. Peut-être finalement...

    *Elle leva les yeux vers la drow.*

    Soit, associons-nous et voyons ce qui en sortira, en bien ou en mal. J'accepte de vous faire confiance.

    *La fine main blanche se tendit vers la drow. L'elfe de lune affichait un étrange sourire félin. Il semblait qu'elle acceptait l'accord finalement. *

    Si vous me dites ce qui vous amène réellement vers moi, bien sûr...

    *Elle attendit la réaction d'Oan.*

  10. #10
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Lille
    Messages 
    231
    Oan lui prit la main légèrement, amicalement puis répondit:

    Soit. Vous êtes une amie de Nathiel, en tout cas, certains bruits le laissent présager... Or si je respecte notre dirigeant, certaines choses... Les geôles de Melandis sont inconfortable, et il est pénible de devoir rester éveiller après la otrture quand un lourdeau de sa prison menace de vous violer.

    Oan enleva son capuchon, ses yeux étaient de nouveau vide, noir comme les ténèbres les plus profondes.

    Je voulais savoir quelles étaient vos relations avec Sire Nathiel, et savoir si ma future vengeance n'entachera pas notre accord.
    Bien sur, après que je me sois vengé, mes relations avec votre ami resteront tout ce qu'il y a de plus courtois... Je ne suis pas stupide. Et ma vengeance sera plus symbolique qu'atre chose, ne vous inquiétez pas.


    Coupant court à cette discussion de peur que son alliée ne change d'avis, Oan sortit un parchemin de sa poche, le signa et le remis à Banshee

    Ce jour,

    Banshee de Manost et Oan de Melandis , maîtresses des guildes de Manost et de Melandis, s'engage à coopérer et à faire avancer leurs guildes ensemble.
    Qu'il soit décrété qu'à ce jour, ces deux guildes marchent main dans la main et s'imposent ensemble.


    Elle donna à Banshee une plume, la sortant de ses cheveux emmêlés parson capuchon.
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  11. #11
    Banshee Sangdelune Invités
    * Ainsi c'était ça, pensa l'elfe de lune tout en éfleurant la main de la drow.

    Elle eut un sourire amusée.*


    Sire Nathiel est un ami en effet, un bon ami. Je pense que le fait qu'il soit venu avec moi jusqu'en Anauroch lors de la famine de la cité est une preuve suffisante. Maintenant...

    *Banshee fit une pause.*

    Si les nouvelles vont aussi vite que vous le dites, alors vous savez que j'ai tendance à perdre mes amis très facilement... Et qu de se fait j'évite de m'attacher. Notre vie est longue Oan, nous devons faire attention à qui nous aimons et à qui nous accordons notre amitié. Certains êtres sont si éphémères...

    *Ses yeux se perdirent dans le vague, puis se durcirent soudainement.*

    Je ne peux pas oublier que le Sire Nathiel fut l'une des rares personnes à protéger ma vie à Mélandis. Cependant je n'interviendrais pas dans votre querelle. Elle vous concerne et non moi...

    *D'un geste vif elle saisit la plume tendue par la drow et aposa son glyphe sur le parchemin.*

    Qu'il en soit ainsi, *murmura-t-elle en espuar alors qu'Oan signait à son tour, puis revenant au commun : * Et bien chère associée, par quoi voulez-vous commencer? Il doit me rester les plans de l'ancienne guilde quelque part. Peut-être que les vielles ruines peuvent en être relevées? Je n'en est pas salé la surface.

    *Se levant, l'elfe de lune sétira comme un chat avec contentement.*

    Et si vous me disiez quelle sorte de vengeance vous envisagez? A moi que notre association ne soit que trop fraîche?

  12. #12
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Lille
    Messages 
    231
    Oan sourrit, l'elfe de lune était intelligente; trop pour s'en faire une ennemi. Elle eut alors l'impression unique d'avoir fait le bon choix.

    Pour ce qui est des plans... Le batiment sera complètement refait. J'ai déjà pris mes dispositions; cela donnera du travail aux esclaves qui paraissent. Tout sera réaménagé, reconstruit à l'intérieur...

    Oan eut un sourrire indescriptible, ce genre de sourrire qui vous glaçait le sang sans savoir trop pourquoi.

    Ce sont les contrats qui m'intéressent... Je vais prendre mes dispotions avec Seina, et les commerçants de Melandis seront facile à embobiner...
    Ce qui risque d'être difficile... Il faudra que tu parles...


    Oan s'interrompit.

    Je peux te tutoyer, j'espère...

    Mais elle reprit aussitôt.

    Les dirigeants de Manost sont ton affaire; je m'occupe de Melandis... Il faudra aussi créer une antenne, à l'extérieur des villes pour nous retrouver tous sans préocupations "extérieures"...

    Oan soupira d'enthousiasme.

    J'espère que tu es prêtes, car je sens que nous allons avoir du travail...

    Quant à Nathiel, je ne prendrais pas le risque de m'opposer frontalement à lui...
    Je lui ferais juste comprendre qu'on ne met pas en prsion une drow comme l'on condamne un coupe-jarret.


    Après plusieurs heures de discussions, les deux elfes arrivèrent à un accord satisfaisant pour les deux parties. Plusieurs voies s'étaient ouvertes à elle.

    Oan quitta son associée réjouie, en ayant la sensation, qu'à défaut de s'en être faite une amie, elle s'en été faite une alliée. Une alliée de poids.


    [HRP] Désolé de te couper l'herbe sous le pied comme ça, mais j'ai pas mal de problèmes d'incompatibilité temporels; notament mon dialogue avec Beorn et mes missives à Aenarion et Seina. Je suis disponible par MP ou AIM dès que tu souhaites en discuter davantage. Encore désolé... [J'ouvre la guilde ce soir ou demain; on pourra reprendre ou démarer un autre RP là bas dès que tu le souhaiteras]
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  13. #13
    Banshee Sangdelune Invités
    [HRP : pas grave, je suis débordée moi en ce moment, donc je met du temps à répondre. De toute façon l'essentiel est dit.]

    Il n'y aura aucun problème avec les dirigeants de Manost. Je suis libre de mener mon affaire comme je le veux. Je ne suis Manostienne que par mon union avec l'un des membres de cette cité...

    *Un instant le visage de l'elfe blanche se teinta de tendresse... Puis elle reprit son étrange masque.*

    Je ressortirais bien mes contrats de Mélandis, mais je les ai brûlés. tant pis, j'ai une bonne mémoire. Je peux te... te les résumer sans peine.
    Pour les rencontres hors des villes, je connais un endroit parfait dans les Terres Désolées, cela fait trop longtemps que je n'y suis plus allé, il serait temps. C'est à la frontière entre Manost et Mélandis, très bien placé.


    *Banshee eu un sourire amusé.*

    Et ça m'évitera de remettre les pieds à Mélandis. Je risquerais de froisser certains. Au passage, évite de parler à certains de tes dirigeants de notre alliance, ils pourraient mal le prendre.

    *De nouveau ce sourire mutin.

    La conversation dura un certain temps où l'elfe blanche évoqua le fonctionnement de la guilde précedente, avançant le nom de clients potentiels et évoquant les affaires les plus fructueuses, tout en précisant celles qui pourraient empièter sur les prérogatives des voleurs.

    Petit àa petit elle se faisait une idée de son associée. Elle était ambitieuse, rancunière et terriblement intelligente. L'elfe blanche ne savait si elle devait s'en méfier ou lui faire une confiance aveugle... Autant être prudente au début.

    Deux heures plus tard Oan se leva et prit congé. Banshee se leva à son tour et s'étira avec un profond soupir. Voilà une affaire bien menée et qui pourrait s'avérer fructueuse au bout du compte.
    Ses hommes commençaient à se laisser aller depuis quelques temps. Le retour à la prospérité de Manost y était pour beaucoup. Certains même, comme Grenouille, étaient partis chercher l'aventure ailleurs. Il était temps que tout ça change. Elle avait ouvert cette guilde pour retrouver les sentations qu'elle vait resentie à Eauprofonde avec le Serpent. Son récent retour dans la Gemme du Nord les lui avaient remémorée...

    Elle-même s'était laissée aller de retour sur les terres de Manost, et elle l'avait payé très cher. Oan semblait l'ignorait, mais elle n'était pas prête d'oublier la leçon!!! Advienne que pourra!!! Il était temps pour elle de réveiller de vieilles connaissances, et particulièrement une qui devait être mise au courant.

    Banshee éteignit le feu qui se mourrait et se retrouva plongée dans le noir. Elle attendit que ses yeux s'acoûtume à la clareté de la lune, puis elle se mit en route pour Manost.*

Discussions similaires

  1. [Quête GR4] Un mal étrange
    Par Folken dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 19
    Dernier message: 23/07/2004, 05h26
  2. [Quête] Un revenant au comportement étrange...
    Par Kratos dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 9
    Dernier message: 22/04/2004, 22h05
  3. Prendre rendez-vous
    Par Ravestha dans le forum Rendez-vous de Padhiver (archives)
    Réponses: 17
    Dernier message: 06/01/2004, 15h33
  4. [Quête Perso] Un rendez-vous à la campagne
    Par Viviane de Rohan dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/10/2003, 14h56
  5. Que verriez-vous comme quête pour Kim ?
    Par Grenouillebleue dans le forum Kim
    Réponses: 41
    Dernier message: 09/10/2003, 00h13

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250