Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion: [Bâtiment] L'Ecole du Nécronomicon

  1. #1
    Winona Invités
    1er ETAGE </span>

    (1) Bibliothèque et salle d’étude
    Cette grande pièce confortable et silencieuse, bien éclairé par de nombreux chandeliers et lampes à l’huile, donne tout son aspect studieux au lieu . Des pupitres sont dispersés un peu partout dans la salle de façon désordonnés. Une bibliothèque entoure la pièce mais son contenue est assez vide et le peu de livres qui s’y trouve non pas de grande valeur. Suite à la destruction de l’ancienne Mélandis, une quantité de livres ont été détruits. Les plus précieux ont été transférés dans la bibliothèque officielle de Mélandis. Mais cette pièce reste quand même un endroit calme et reposant pour les magiciens qui désirent étudier ou recopier leurs sorts.

    (2) (3) (4) (5) Petits laboratoires individuels
    Chaque élève peut avoir la possibilité d’utiliser un des quatre laboratoires pour faire des expériences.
    Les laboratoires sont équipés d’un établit, d’alambics et tout le nécessaires de l’alchimiste.

    (6) Salle des sorts
    Une grande salle, hermétique, protégé magiquement pour tester toutes sortes de sorts sans risquer de tout détruire. Même les boules de feu sont autorisé. Bien sur les personnes à l’intérieur de la pièce ne sont pas protégés des effets des sorts.
    Comme celle de la salle Nécromantique, une fresque entoure la salle. Un homme encapuchonné suivit d’un tigre, avec à la mains un bâton guide toute une population à travers le désert. Une étrange aura l’entoure. Des morts-vivants encadre les gens qui ne semble pas en avoir peur. Un petit groupe à la tête de cette file de personnes se distingue par leurs présences et leur regard étrangement effrayant.

    <span style=\'color:yellow\'>l'Ecole est ouverte.

  2. #2
    Date d'inscription
    juillet 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages 
    1 152
    Depuis quelques semaines déjà l'école avait été ouverte aux étudiants dans la plus grande discretion. La directrice était absente depuis longtemps, et le laisser aller se faisait sentir, les élèves arboraient des robes plissées, et les professeurs étaient trop souvent absents.

    Le vampire avait été chargé par le conseil Mélandien de remettre tout cela sur pieds (HRP je sais je suis censé être à la bataille, mais ça fait trop longtemps que l'ouverture traine alors me voilà !).

    Il poussa les lourdes portes de l'entrée et découvrit que même les gardiens squellettes n'étaient plus entretenus, il sentait monter en lui une colère noire. Des déchets trainaient sur le sol, des alambics brisés trainaient un peu partout. Il semblerait que les personnes travaillant ici n'étaient pas capable de se tenir correctement sans quelqu'un pour les y contraindre.

    Il déboucha dans la salle de classe principale où il surprit la ùmajorité des élève occupés à ne rien faire. Pire, certains furmaient même de la racine de Gnorr une herbe hallucinogène hautement toxique. Certains l'observèrent distraitement, ne lui accordant pas plus d'intèret qu'à un insecte.

    Il gravit l'estrade professorale, et se tourna vers l'assemblée.


    Chers élèves, l'école a un nouveau directeur, provisoire certes, mais nouveau.

    Des ricannements ponctuèrent ses paroles, et c'est alors que la colère du vampire éclata. La température chuta comme si la chaleur alimentait sa rage, alors que l'air se chargeait d'électricité statique.

    Bande de miséarbles incapables, vermisseaux, imbéciles, vous avez le don d'user de magie et vous passez votre temps à vous droguer et à flanner, profitez en cette époque est révollue. Je me nomme Nathiel Ecthelion, mais vous me ferez la joie de m'appeller Professeur, ou Maître, juxtaposant mon nom à ces titres selon votre bon plaisir, plaisir qui d'ailleurs sera le seul dont vous pourrez jouir dans les temps à venir.

    A ces mots un élève à l'allure de lourdaud éclata de rire, une petite brute stupide, plus destinée à finir au pillori qu'en robe de mage. Excédé le vampire tendit une main vers lui, et l'arrogant se vit cerné de flammes bleues qui brulèrent sa peau par leur froideur.

    Le prochain qui tente de se manifester de la sorte je l'invite à dîner avec un diantrefosse. Est-ce bien compris?

    Les élèves l'air agard et apeuré acquicèrent de la tête et par des murmures.

    Bien maintenant laissez moi vous dicter le nouveau règlement de notre établissement...

    Les jours qui suivirent fûrent terribles. Presque tous les professeurs fûrent licenciés puis remplacés. Nombre d'élèves se vîrent exclus des études magiques, les toxicomans soumis à un seuvrage des plus brutal. Le moindre pli dans la robe et le contrevenant se voyait de corvée de latrines. Bien vite l'école reprit l'apparence qu'elle aurait toujours dû garder. Les cours avaient repris, la propreté et l'hygiène était à nouveau à l'ordre du jour, tout semblait être revenu à la normale.

    J'ai la joie de vous annoncer la réouverture de l'école, en attendant le retour de Winona c'est moi qui en aurai la charge, si vous voulez vous inscrire en tant qu'élève signalez le ici avec les matières que vous désirez apprendre ainsi que votre niveau. Pour postuler au poste d'enseignant vous adressr ici également, en indiquant vos éventuelles spécialisations et la matière que vous désirez enseigner.

    Postes à pourvoir :
    -Professeur(s) pour chacune des écoles de magie (convocation, enchantement, invocation etc...)

    Cours actuellement disponibles :
    -Nécromancie et Invocation auprès de moi-même.
    -Charmes et Enchantements auprès du professeur Irkhasusmog
    -Invocation et Alchimie auprès du professeur Radamenthys
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  3. #3
    Bouliiar Invités
    Le mage rouge passa le portail de l'école. Il passait devant les éléves, silencieux comme une ombre mais voyant comme un feu dans ses robes rouges. Il pouvait se faire remarquer ou rester discret si il le voulait, mais il avait décidé de marrier les deux désorienter les novices de l'Art. Bouliiar se dirigea vers le bureau du directeur, franchit la porte et vu que Nathiel n'y était pas présent. Quelque peu déçu il pris un siège et s'installa pour l'attendre.

    EDIT : Nathiel est pas dans son bureaulà .. il règle une engueulade

    EDIT : ok j'attend que ce soit réglé, désolé j'avais pas tout lu et je croyais que c'était réglé :timide:

  4. #4
    Bouliiar Invités
    Encore un post de nathiel.. j'ai coupé le sujet entre l'école et la quète


    Le vampire retourna alors à son bureau, et fut surpris d'y trouver Bouliiar. Ce dernier se leva alors qu'il entrait, il l'invita à se rassoir d'un petit geste de la main avant de plonger dans son fauteuil moëlleux.

    Tiens donc, Messire Bouliiar... Qu'est-ce qui vous amène ici?



    Le mage se rasseya et regardant le vampire il répondit :

    "Bonjour seigneur Nathiel, je voudrais me présenter comme professeur dans cette école. Former ces jeunes pourrait être ... intéressant, dit-il songeur. Je suis spécialisé dans la convocation démoniaque, mais vu que cette discipline ne puissent être enseigné qu'à l'élite des élèves pour son caractère dangereux, je mets à contribution également mes compétences en divination et en enchantement. Si cela vous intéresse bien sûr... "
    Avec un sourire énigmatique il attendit la réponse.

  5. #5
    Bouliiar Invités
    Message de Nathiel,pour des raisons ompliquées je l'edite ici


    [=>Bouliiar<=]

    Le vampire avait eu peu de propsitions ces derniers temps. Il saisit donc l'occasion.

    Comme tout le monde ici vous passerez donc un petit test de passage. Vous m'exécuterez trois sorts différents, deux de l'école de votre choix, et le dernier de l'école que vous désirerez enseigner. Vous n'avez plus qu'à vous lancer Monsieur.




    « Bien je vais vous montrer mes capacités, seigneur Nathiel, dit-il avec une petite révérence. Mais plutôt je vais faire un sortilège pour chaque discipline que je me propose : divination, enchantement et convocation de démon. »

    Il s’approcha du bureau et lâcha un mot de pouvoir. Un petit portail ovale apparut au-dessus de la table. « Un portail vers mon atelier, rien d’autre » indiqua t-il. Il passa ses mains dans l’ouverture et en ressortit une coupe de bronze qu’il posa devant le directeur. Puis il sortit une fiole qu’il vida dans la coupe, révélant du vif argent. Il prit un sachet dans une de ses poches et mit une pincé de la poudre qu’elle contenait dans la coupe. Il plaça ses mains au-dessus du liquide et psalmodia : le liquide brilla d’une lumière dorée quelques secondes puis redevint argenté. A la surface alternaient des scènes, trop rapidement pour être identifiées. Bouliiar venait de créer une coupe de clairvision. Il se pencha au-dessus et des images se fixèrent sur le vif-argent : les couloires, la bibliothèque où des élèves flânaient entre les rayonnages, les passent devant le portail … Il se redressa et les images se brouillèrent.

    « Voici mon premier sort, une coupe de clairvision, très pratique pour surveiller … ou espionner. »

    Ensuite il écarta la coupe et tira de l’argile du portail. Il la posa sur le bureau et commença à la modeler. Petit à petit, sous les yeux du vampire pris forme un diablotin : un petit corps, des griffes, des ailes crénelées et une tête ornée d’oreilles pointues apparurent sous les doits agiles du mage. Puis il pris une bourse placée sous ses robes et en sortis trois pierres : deux éclats d’obsidienne et une pierre de lune. Il enfonça les obsidiennes à la place des yeux et la troisième pierre sur le front. Il sortit un stylet du portail et grava des runes sur tout le corps d’argile, convergentes vers les pierres du visage. Puis il pris la sculpture et la posa dans la coupe de clairvision. Le thaivyen se mit à incanter, des filaments de magie s’attachant à la coupe et à son contenant. Les runes à la surface de la créature brillèrent et se résorbèrent. Les courants de magie s’engouffrèrent dans les éclats de pierres noirs, qui luirent à ce contact. Terminant son sort, Bouliiar posa sa main sur le front du diablotin qui bougea. La créature se redressa, ouvrit ses ailes et disparut. Seul ses yeux d’obsidiennes étaient encore visibles, et ils s’estompaient. Un déplacement d’air leur indiqua que l’être de boue venait de décoller. A la surface de la coupe pris forme l’image de la pièce, le point d’observation se déplaçant.

    « Mon deuxième sort, cette créature golem que j’ai relié à la coupe. Via celle-ci on aperçoit tous ce qu’elle voit et on commande ses mouvements. Pour accéder à certains lieux que la divination classique ne permet pas d’atteindre »

    « Maintenant je vais passer à la convocation, veuillez ne pas me déconcentrer pour éviter des déboires tragiques. »


    Il tira de nombreuses bourses de ses robes et du portail, qu’il dissipa ensuite. Il s’accroupit et commença à tracer avec les poudres des bourses un cercle sur le sol. Puis il en traça un deuxième plus grand autour du premier. Avec différentes craies il dessina des symboles entres les deux cercles, tantôt abstraits, tantôt des mots en de différentes langues. Il marqua également de nombreuses lignes entre et dans les cercles. Son ouvrage terminé, il inspecta le tout, rectifiant certains traits. Il se plaça devant le cercle et se mit à incanter. Des mots aux consonances sombres, des gestes brefs et brutaux, des gouttes de sueur perlèrent à son front dû à la concentration. Des flammes apparurent autour du cercle, et l’intérieur sembla se contracter sur lui-même. Une lueur rougeâtre enveloppa une forme qui apparaissait au centre. Puis l’invocation terminée, le démon était là. Une geule en forme de groin muni de crocs démesurés, de longs membres terminé par des griffes, des ailes semblable à du cuir. Les yeux brillants de rage d’être arraché à son plan, il voulut frapper mais son coup fut arrêté par un mur invisible. Il tenta la magie mais son sort s’écrasa également sur le mur, il feula de frustration. Les yeux du mage s’étrécirent, imposant sa volonté à l’être démoniaque. Il résista mais fut vaincu, le démon se recroquevillant au fond de sa barrière invisible. Le front du mage rouge se détendit et se il se tourna vers Nathiel.

    « Voila mon troisième sort. Ce démon est maté et répondra à vos investigations si vous en avez. »

    Il attendit le verdict du vampire, le mini golem visible sur son épaule, la coupe luisante devant lui et le démon derrière.

  6. #6
    Seina Invités
    Mycontyl fut surpris par un flot brusque de sorciers courant en tout sens dans les couloirs.. l'émoi était total, un évènement dramatique s'était passé. On ne savait pas quoi au juste mais les quartiers des nécromanciens étaient désormais clos et protégé par deux élèves du dernier cycle.

    Des rumeurs folles couraient, Le seigneur Nathiel avait été assassiné... il est vrai que celà faisait fort longtemps qu'il n'avait pas été vu dans son bureau.


    Une torupe de gardes impériaux débarquèrent peu après. Ils calmèrent le jeu auprès des enseignants et des élèves les assignant à leurs quartiers. Seina pénétra dans l'anceinte de l'école créée par sa bien aimée....


    " Convoquez moi immédiatement WOTAN !! où qu'il soit dégotuez le moi immédiatement !!!!! et appelez moi aussi le seigneur Bouliar."

  7. #7
    Bouliiar Invités
    Bouliiar arriva en vu de Seina, ayant reçu la visite d'un garde il s'était dépéché. L'énergie magique dont débordait l'école avait enlevé une grande partie de la précision de sa téléportation, l'envoyant quelques couloirs plus loin. Désorienté il avais du utilisé une divination élémentaire pour trouver son chemin. Intrigué par cet appel il dit :

    "Je suis venu à votre demande seigneur, que me voulez vous ?"

  8. #8
    Bouliiar Invités
    Bouliiar était moyennement satisfait, il avait acqui le poste mais devrais s'occuper des jeunes apprentis, il n'y aurait rien d'exitant. Enfin c'était une étape, et la marche supérieure ne devrait pas être trop difficil à atteindre. Malgré tout, il répondit à Seina :

    "Je vous remerci, seigneur Seina, je tacherais être digne de cette charge, et l'ironie dans sa voie était infime. Je veillerais sur mon collègue en même temps que sur mes éléves. A très bientôt."

    Et il repartis dans les couloirs de l'école, il devait s'installer avec son matériel dans le bureau de sa nouvelle fonction.

  9. #9
    Bouliiar Invités
    Bouliiar entra dans la salle de divination de l’école où il allait donner son premier cours. Ce n’était pas encore l’heure et les élèves n’étaient pas encore arrivés. L’endroit regorgé de poussière, cette salle qu’on lui avait confié n’avait pas du être utilisé depuis bien longtemps déjà et il refusait de travailler dans ces conditions. La salle serait bien plus présentable après quelques remaniements. La télékinésie ne lui ayant jamais posé de problèmes et détestant quelque peu les efforts physiques, il se concentra et incanta à voie basse. Les rideaux s’écartèrent brusquement des fenêtres qui s’ouvrirent. Un grand courant d’air, mu par la volonté du mage, emporta toute la poussière et autre détritus qui pouvaient être dans la salle par les ouvertures et les dispersa vers la ville. Les fenêtres se refermèrent et les rideaux retombèrent, mais le sorcier rouge n’avait pas fini : des placards sortirent de nombreuses boules de verres, des globes de divination. Ils se posèrent un par un sur chaque table et un vola jusqu’à son bureau. Il alluma des bougies et répandit des odeurs d’encens, destinées à aider la concentration des étudiants en créant une atmosphère spécifique. Plus tard il n’y aurai plus besoin de toute cette mise en scène mais il faisait cours à des novices, il ne devait pas l’oublier. En dernière touche il accrocha un symbole de Beshaba, déesse de la malchance au dessus de la porte, il était enfin satisfait.

    Il s’assit à son bureau, disposa une pile de parchemins dans un coin et sortit son livre de sort en attendant ses élèves. Quand les premiers arrivèrent, étonnés par la salle qu’ils croyaient abandonnée, il rangea son livre. Il attendit que la salle fût remplie et quand il fut manifeste qu’il n’y aurait plus de retardataires il se leva, se mit devant son bureau et dit à ses élèves :

    « Je suis votre nouveau professeur de divination, je me nomme Bouliiar mais vous m’appèlerez maître ou professeur. Sachez que je n’accepterais aucun irrespect dans ce cour et que tout contrevenant se verrais renvoyer de ma classe, en un ou plusieurs morceaux selon la faute. Un frisson parcourut la salle à ces mots. Bien pour l’instant je vais vous apprendre un des sorts les plus basiques de la divination mais il vous sera utile en maintes occasions. Maintenant venez chercher un parchemin sur mon bureau et allez vous installer. »

    Suivit un petit remue-ménage de va et vient puis enfin tout le monde fut installé avec un parchemin et un globe devant lui.

    « Bien, le sort que vous allez utiliser est un sort de localisation. Pour cela je vous demanderai de choisir une personne, un animal, un objet, un lieu ou quoi que ce soit mais il faut que vous éprouviez un grand sentiment à son égard, affection, amour ou même haine. Ensuite visualisez le dans votre esprit, rappelez à votre mémoire tous ce que vous vous souvenez : l’intonation d’une voie, une odeur … Si vous n’avez pas d’idée vous pouvez prendre vos parents, cela marche souvent pour commencer. Une fois cela fait, lisez le parchemin en terminant l’incantation par le nom de votre cible et concentrez vos souvenirs dans les boules. Vous apprendrez plus tard comment trouver quelque chose sans trop le connaître. Allez-y et encore une chose, n’essayez pas de localiser une personne ou un endroit qui pourrait être protégé contre la magie, certaines protections peuvent rendre dangereuses des localisations faites par des novices comme vous. »

    A ces mots les jeunes mages fermèrent les yeux et se concentrèrent. Bouliiar passait entre les rangs murmurant « Concentrez-vous, concentrez-vous… ». Puis certains se lancèrent et lurent les parchemins qui s’embrasèrent. Des images apparurent dans certains globes et pas dans d’autre. Bouliiar se disait que sa classe était très homogène quand il entendit un sifflement de mauvais augure. Il se retourna pour voir qu’une boule était surchauffée, avant qu’il n’ait pu prononcer quoique ce soit, elle explosa. Les élèves proches se jetèrent à terre pendant que le mage se protégeait les yeux et s’avançait vers l’apprenti fautif. Il le releva, voyant qu’il n’avait aucune blessure grave.

    « Tu as voulu espionner une personne protégée n’est-ce pas ? Je vous avez pourtant dis de ne rien risquer ! Imbécile je vais t’apprendre une chose : en magie toute erreur peut être mortelle ! »

    « Ne me parlez pas comme ça !, répondit l’élève, je suis un fils d’un des nobles de cette ville alors je vous interdit de… »

    Il ne termina pas sa phrase, Bouliiar, sans dire un mot, le fixa avec l’impression de regarder un cafard. Des gouttes de sueur perlèrent sur la figure du jeune puis ses yeux se révulsèrent, il cria de terreur et de douleur et s’effondra par terre.

    « Il se réveillera dans quelques heures, vous le porterez à l’infirmerie à la fin du cours. Au prochain affront tel que celui-ci le contrevenant pourrait ne pas se réveiller en peu de temps comme pour lui, dit-il avec une expression de dégoût. Je suis votre professeur et il se pourrait que vous ne vous réveilliez pas du tout. Maintenant continuez vos essais. »

    Le reste du cours se passa tranquillement et dans le silence, Bouliiar dispensant ses conseils et aidant ceux qui avaient besoin. A la fin du cours les élèves partirent en s’inclinant respectueusement et emportèrent leur insolent camarade.

  10. #10
    Bouliiar Invités
    pfiou :omg: et bé quel ménage sur ce topic :hein:

    Dans un bureau au fin fond de l’école, où la poussière commençait patiemment mais inexorablement à tout envahir, un frémissement dans l’air se fit sentir. Les moutons de poussières s’agitèrent puis s’écartèrent brusquement du centre de la pièce, où l’énergie magique s’amoncelait. Puis Bouliiar se matérialisa dans cette espace libéré de poussière et pris quelques secondes pour reprendre ses esprits ; venant de Manost le voyage avait été compliqué à mettre en œuvre, mais il était bien dans son bureau et le mage rouge se raccrochait à cette certitude.

    Son départ de Mélandis avait été brusque et il avait à peine eu le temps de prévenir la direction de l’école des son absence à durée indéterminé. Mais ils avaient échoué à Manost, Mérillym Martial était toujours en vie. Cela était fort embarrassant et contraignant, mais cette chasse à l’homme qu’il avait mené avec d’autres avait brisé la lassitude qui c’était installé dans son cœur, et d’avoir mis la pseudo sainte ville dans tous ses états n’était pas pour lui déplaire. Et si Martial vivait encore, il pourrait le tuer par la suite, le contrat pesé toujours sur la tête du barde.

    C’étant stabiliser Bouliiar jeta un regard critique sur les lieux autour de lui. Trouvant le lieux trop sombre il alla ouvrir les rideaux, et les fenêtres pour aérer. Maintenant qu’il était revenu il aurait tant à faire : remettre son bureau en état, reprendre les cours et faire des courbettes à ces idiots de mages qui se croyaient supérieurs car ils apprenaient aux élèves à créer des fumeroles … Il se décida aussi d’aller prier le plus tôt possible au temple de Beshaba, sa déesse. Sa déconvenue à Manost était peut-être due à son dédaignement passager à son égard ….Dame Misère avait pour habitude de rappeler plus ou moins subtilement à ses adorateurs qui s’éloignaient d’elle ce qui pourrait leur arriver si la chance leur tourner définitivement le dos.

    Le mage rouge soupira et se releva les manches. Tant de choses à faire et si peu de temps …

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] L'École du Nécronomicon
    Par Seina dans le forum Le Noyau Occulte de la Ville
    Réponses: 155
    Dernier message: 12/01/2017, 19h45
  2. [BG1] La meilleure école de magie
    Par Norgull le Sombre dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 34
    Dernier message: 06/05/2014, 22h15
  3. Fermeture d'une école d'arts plastique
    Par Aghora dans le forum Les Archives du Comptoir
    Réponses: 8
    Dernier message: 29/03/2006, 21h17

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257