Page 5 sur 6 PremièrePremière ... 3456 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 179

Discussion: [Bâtiment] Théâtre de la Harpe Manostienne

  1. #121
    Date d'inscription
    August 2003
    Localisation
    Fleurus
    Messages 
    214
    Djecks était en train de méditer calmement, en compagnie de Calisto, lorsque l'enfer se déchaîna sur le théâtre.

    Avant qu'il ne puisse se rendre compte du déroulement exact de l'attaque, les flammes ravageaient l'édifice qu'il considérait comme sa maison.

    - "C'est pas possible!", s'écria-t'il soudain, "ils vont vraiment le réduire en miettes, voire en cendres! Mais je ne vais pas les laisser faire sans bouger!"

    Envahi par une rage froide à l'encontre de leurs assaillants, le barde réfléchit à la meilleure chose à faire.

    C'est alors qu'il entendit Elissa crier. Jugeant cette dernière plus apte que lui à appréhender pareille situation (lui n'était qu'un simple barde après tout), il saisit sa compagne par le poignet et rejoignit la demi-elfe, à qui il demanda :

    - "Il faut sortir d'ici, il faut sortir d'ici, tout ça c'est très bien! Mais, concrètement, qu'est-ce qu'on fait maintenant?"
    Djecks
    Que d'autres chantent l'Italie
    L'Espagne ou bien la Riviera.
    Amis, chantons la Wallonie,
    Qui vaut mieux que ces endroits-là

  2. #122
    Elissa Keens Invités
    Si les assassins ont déchainé cet enfer , c'est pour nous faire sortir d'ici , et ils ont du remarquer qu'il n'y avait qu'une seule voie d'acces au théatre. Ils doivent donc etre postés devant ... et je n'ai vraiment pas envie d'esquiver des carreaux d'arbalete aujourd'hui. Sire de la canne avait prévu une autre option , mais je ne vois plus ... Je vais le chercher , et on file ...

    Elissa se retourna vers le fond du théatre et vit qu'il s'y trouvait. Elle se dirigea prestement vers lui et demanda que , quoiqu'il compte faire , qu'il le fasse vite.

  3. #123
    Sire de la Canne Invités
    Ayant vu que tout le monde savait par où il fallait aller, Sire de la Canne fit exploser le mur puis, tout de suite après l'explosion, lança une bouteille qui aveuglerait les ennemis proches au cas où il y en aurait eu. Juste avant qu'elle ne fasse effet, il lança un grand nombre d'autres bouteilles qui elles crèrent un large écran de fumée qui protégerait leur sortie et une partie de leur fuit des tirs lointains.

    Tout de suite après que la potion lumineuse ait explosé, on entendit des petits brutis. Signe que quelques carreaux venaient d'être tirés. Puis après que l'écran de fumée ne se soit créé, on en entendit d'autres.


    Bon nous avons quelques secondes avant qu'ils n'aient rechargés. Je passe devant, retrouvons-nous u peu en amont de la porte de la ville. Faites vite. Nous n'avons que peu de temps avant qu'ils ne découvrent où nous allons.

    Après cette tirade prononcée en un temps record, il partit sans attendre les éventuelles réactions de ses camarades, il s'engouffra dans l'épais brouillare qui s'étalait dans la rue.

  4. #124
    Elissa Keens Invités

    Se mettant les deux mains sur les oreilles pour couvrir le bruit , Elissa resta 1 seconde ou deux assourdie apres la destruction du mur. Elle entendie d'une voix assourdie Sire de la canne exposer son plan , et le vit disparaitre dans le brouillard.
    Restant a coté de Martial , elle se prépara partir avec lui dans l'ouverture , un sourire engageant aux levres .... bien que sachant que ce qu'il l'attendait n'avait rien d'engageant ...

  5. #125
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages 
    634
    Le théâtre était cerné par les troupes des assassins. Sortir serait des plus suicidaires pour le moment, et attendre encore plus réduirait leur chance de survie. Il fallait trouver un stratagème, sinon, la défense de Martial aura été vaine.

    Le Maréchal des Paladins s'approcha de Martial. Il avait réfléchi à la meilleure façon de sortir du théâtre, et il pensait avoir trouver. Tout ce dont il avait besoin se trouver ici-même, il fallait juste que tout le monde joue le jeu.


    "Martial, écoutez-moi, je sais comment vous sortir de là. Mes Paladins vont servir de diversion, et vous pourrez sortir sans trop de problème du théâtre. Pour commencer, donnez votre cape et votre chapeau à Elissa. Grâce à ça, les assassins prendront pour cible Elissa. Mais ne vous inquiétez pas Elissa, vous serez protégée par mes guerriers. En ce qui vous concerne Martial, allez vous choisir quelques postiches et de nouveaux vêtements dans les différentes salles du théâtre. Ainsi, vous serez différents au vu de nos adversaires, et vous pourrez sortir tranquille. Cette idée vous convient-elle ?"

    [HRP] Les Paladins se chargent de la sortie, merci de ne pas poster.

  6. #126
    Mérillym Martial Invités
    Le théâtre commencait à être sans dessus dessous, des pans de murs s'effondraient, des cris retentissaient de part et d'autre et des carreaux d'arbalètes sifflaient régulièrement. Le feu consumé le bois à une très grande vitesse, et d'épaix panaches de fumée s'envolaient dans le ciel. Dans quelques heures le théâtre ne serait que ruines et cendres. Tout était de sa faute évidemment, bien qu'il n'y pouvait pas grand chose à la réflexion. Une explosion avait retentit quelques minutes plus tôt, c'était Sire de la Canne qui avait défoncé à coup d'explosifs un des pans de mur du théâtre afin d'offrir une sortie moins risquée aux compagnons de Martial... Quelques uns des compagnons de Mérillym étaient déjà partis, le RDV était fixé aux portes de la ville. L'atmosphère dans le théâtre commençait à devenir insoutenable, respirer devenait un effort quand on ne suffoquait pas. Voyant que le temps était compté, le conseiller Hugues, toujours présent avec ses paladins, se pencha sur l'oreille de Mérillym pour lui porposer un plan de retraite.

    Martial écouta avec attention les paroles judicieuses de son conseiller et lui répondit :


    "Bien votre plan me paraît des plus subtils et de toutes façons le temps presse et nous n'avons pas le temps d'en élaborer un autre. Je n'ai pas envie de mourir d'étouffement dans un théâtre. Je vais de ce pas chercher des vêtements pour me déguiser, en espérant qu'ils n'aient pas tous brûlés."

    Alors qu'il s'apprêtait à passer à l'acte, il se ravisa, et se tourna la mine soucieuse vers ses compagnons qui étaient encore présents et vers son cosneiller :

    "Mais et vous... Je ne voudrais pas que certains perdent la vie par ma faute. Avez-vous tous trouvé un moyen de vous échapper ?".

    Le conseiller coupa vivement la parole à Mérillym :

    "On est là pour vous protéger, filez vous déguiser et décampez !!! Moi et mes paladins nous occupons de vos compagnons. Il ne faudrait pas que tout ceci fut réalisé en vain : vous ne devez pas mourir !"

    Martial, s'exécuta aussitôt, son conseiller avait entièrement raison. Il partit dans les coulisses du théâtre, en espérant trouver un déguisement qui n'aurait pas brûlé. Furetant par-ci par-là, il trouva enfin l'endroit où était rangé les déguisements... Il poussa un profond soupir de soulagement, les vêtements étaient intacts. Il se changea rapidement. Il avait choisi le costume le plus noir possible.

    Il se dirigea vers la brèche crée par Sire de la Canne, s'y engouffra promptement et prit la direction des portes de la ville, d'un pas soutenu. Il faisait sombre, c'était la nuit. Un frisson glacial lui parcouru le dos... Il était seul, sans défense, non que disait-il, il savait se défendre. Il dégaina ses épées en espérant qu'il n'aurait nul besoin de s'en servir. Derrière lui il entendait des bruits de combats : la sortie des paladins avait du se faire remarquer. Il pria pour ses nobles compagnons, encore plus pour Elissa qui jouait le rôle le plus dangereux... Malgrès une volonté le tiraillant pour aller rejoindre ses compagnons, il tourna le dos au théâtre en s'engouffrant dans une ruelle sombre de l'un des quartiers du district culturel...

  7. #127
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages 
    634
    Tous les compagnons se réunirent autour du Paladin. Tous avaient approuvé le plan du Maréchal et, maintenant, attendaient le retour de Martial. Quelques instants plus tard, Martial réapparut à la vue de ces compagnons. Le changement était bluffant, et les assassins n'allaient certainement pas reconnaître le jeune homme. Il avait revêtu un costume avec pantalon bouffant bleu nuit, et chemise noire. Une cape vert foncé jetée sur ces épaules complétait l'accoutrement de Mérillym. En guise de postiche, le barde avait mis une fine moustache et de faux cheveux d'un gris poivré. Tout cela le faisait ressembler à rien, sauf à Mérillym. Le Conseiller était satisfait, personne ne pourrait reconnaître Martial.

    Quelques instants plus tard, après les précautions d'usage, Martial sortit du théâtre. Il était temps pour les paladins de se mettre en position. Elissa revêtit les habits de Martial et se plaça au milieu des guerriers saints. Puis, les autres compagnons formèrent une première rangée autour d'Elissa. Enfin, le Conseiller à la Justice plaça ses Paladins. Il utilisa une ancienne tactique des temps reculés. Elle était très peu usitée ces derniers temps, mais au Cœur Radieux on étudiait tout en ce qui concernait la tactique. C'est ainsi que le Maréchal ordonna à ses soldats de se mettre en tortue (quoique là, c'est plutôt un ankylosaurus).
    Pour finir le Maréchal se plaça en tête de la tortue, afin de mener les troupes au combat.

    C'est ainsi que les compagnons sortirent du théâtre en feu, et se présentèrent aux assassins. C'est alors que le Paladin sentit une odeur psetilencielle. Hugues résonna en un quart de seconde : un des mages assassins venait de lancer un nuage puant.

  8. #128
    Bouliiar Invités
    HRP: Pour plus de précision voir les alentours du Théâtre.

    La fumée qui avait été dégagée par les potions de Sire de la Canne prit subtilement une teinte verdâtre, en même temps qu'elle dégageait à présent une odeur légèrement puante, augmentant en 'approchant de la sortie. Mais seul une personne gardant un tant soit peu l'esprit lucide dant tout se déchainement d'événement aurait pu le remarquer. --->Hugues :notme2:

  9. #129
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Saiko reflechissait a tout allure pour ce sortir de ce guepier.

    Derriere lui soufflait le feu du theatre, devant lui le feu des carreaux assassins.

    Alors qu'il regardait la porte d'entree du theatre, il realisa soudainement que s'il pouvait la voir, c'est que rien ne se trouvait entre lui et elle, mis a part une chaleur : mais Saiko avait ete esclave dans une forge melandienne. Ce feu creerait plus de degats psychologiques que physiques.

    Il avait fait son choix.

    Il prit son elan, prit une large bouffee d'un air encore a peu pres tiede, et piqua un sprint jusqu'a la porte. Il avait vu juste : les flammes l'avaient a peine touche dans sa course. Il avait egalement vu juste en constatant qu'il n'y avait plus d'assassins devant la porte d'entree.

    Par contre, quelque chose de peut-etre pire l'avait attendu la.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  10. #130
    Elissa Keens Invités
    Ouvrant la porte , Saiko , sans le savoir déclancha les deux glyphes de sommeils tracés dessus. Malgré un effort de volonté consequent , il ne put resister a la magie des glyphes et apres quelque pas , s'affala sur les pavés du sol manostien. Il n'avait pu qu'entrevoir des formes avant de sombrer dans l'inconscience , et n'eut le temps de rien faire d'autre. Les zombis n'avaient pas suivi les ordres des assassins , et etaient restés devant la porte , comme tout etre dénué d'intelligence l'aurait fait. Quand ils virent quelqu'un sortir, leur premiere action fut d'aller vers lui , d'un pas lent , le reconnaissant dans leur cibles.

    Le premier zombi s'approcha , et trébucha sur Saiko , toujours inconscient , et s'effondra un peu plus loin , tentant péniblement de se relever. Le choc ne l'avais pas reveillée , mais le coup de poing qu'il reçut en pleine face l'instant suivant lui fit un choc. Ou était il. Et surtout , que lui arrivait il.


    Voila , tu as un zombi a terre , et 3 au corps a corps , plus deux autres qui se rapprochent ..

  11. #131
    Calisto Invités
    Calisto n'avait pas réagit lors de l'attaque des boules de feux... Si elle était encore vivante, elle le devait à Djecks.
    Ils se tenaient tous 2 avec leurs compagnons, devant le passage qu'avait fait Sire de la Canne dans le mur du fond.
    Les Paladins et leur Maréchal venaient de d'exposer leur plan, Saiko venait de sortir par l'avant du théatre... Calisto était indécise, mais en voyant Saiko en danger, elle fit signe a Djecks qu'elle sortirait par l'avant aussi. Elle partit comme une flèche, son épée en main, traversant le plus vite possible le feu qui se répandait dans le théatre, pour aider Saiko.
    Elle arrivait auprès de lui, suivie de Decks, juste au moment ou Saiko se relevait, ils étaient encerclés de 5 zombies, et un sixième était à terre...

  12. #132
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Ce que ressentait Saiko etait etrange. Il etait en train de passer les portes du theatre quand il y eut comme un brouillard noir ou il voyait des formes humanoïdes chancelantes.

    L'instant d'apres il ressentit une douleur intense a son visage quand un des zombis qu'il decouvrait a peine lui envoya sa grosse paume decharnee dans la figure. Il sentit sa joue se dechirer contre ses des molaires et le sang couler sous sa langue.


    Attaque :
    Zombi 1 -> Saiko
    Arme : Mains nues
    Degats : 4
    Saiko : de 50 a 46 pv.
    Saiko se precipita sur sa fronde, la chargea et lui envoya une bille en plein milieu du front.

    Le meme zombie se palpait le front en se demandant ce qui venait de le toucher. Alors que Saiko l'observait, un peu captive par les yeux blanc-rouges du zombie, les deux autres zombies qui etaient a cote lui lancèrent deux mechants coups de poings, aussitot suivi par le troisieme qui s'etait de nouveau concentre sur sa tache


    Attaque :
    Zombi 1,2 et 3 -> Saiko
    Arme : Mains nues
    Degats : 10
    Saiko : de 46 a 36 pv.
    Saiko avait severement pris cette fois-ci, et il constatait avec horreur que le zombi derriere lui se relevait et que deux autres arrivaient. La grande sagesse de Saiko lui dicta la fuite. Il envoya un grand coup de griffe a celui-ci qui se tenait devant lui puis bondit par dessus pour detaler.

    C'est la qu'il entendit Calisto et Djecks sortir du theatre par le meme endroit que lui.


    * Par Obad-Haï !! Qu'est-ce qui leur a pris de me suivre, ceux-la ?!*

    Il avait prevu de se cacher ensuite pour suivre les assassins et decouvrir leur repere, mais il lui faudrait d'abord aider Calisto et Djecks, qui n'auraient pas la possibilite de s'echapper...
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  13. #133
    Calisto Invités
    Djecks et Calisto ne s'étaient pas rendus compte qu'ils venaient de changer les plans de Saiko, qui se sentait obligé maintenant de les aider...

    Djecks resta un peu en arrière pour couvrir Calisto avec ses dagues de jets, il attaquait le zombi qui arrivait sur ses compagnons.
    Calisto se démenait avec le zombie le plus proche d'elle, elle esquiva de peu un coups violent,... Heureusement, les Paladins en renfort arrivaient et prirent les choses en main, ils s'occupèrent des zombis, Djecks fit signe a Calisto de le suivre et ils disparurent dans la foule qui s'était regroupée autour du théatre curieuse de voir ce qui s'y passait...

  14. #134
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Alors que Saiko revenait dans le combat aux cotes de Calisto et Djecks, une troupe de paladins vint s'imposer parmi les zombis. Il vit egalement le dernier de ceux-cis qui etait encore debout disparaitre subitement, s'evaporant litteralement.

    Saiko savait que cela signifiait que l'invocateur qui les avait places la s'etait eloigne du theatre d'une distance suffisante pour en perdre le controle et donc l'existence. Il put souffler.

    Meme si Saiko n'avait pas pu executer ses projets de filature, il voulait remercier Calisto et Djecks pour l'aide qu'ils avaient voulu lui apporter. Helas, ils etaient deja partis. En effet la foule s'amassait autour du theatre et il se dit que lui aussi ferait bien de s'eclipser.

    Quelqu'un avait parle d'un rendez-vous aux portes de Manost... Oui c'etait sur maintenant. C'etait la bas qu'il devait se rendre. Alors qu'il prit le chemin vers les portes , il remarqua les restes de l'odeur d'un loup. Une odeur suffisemment particuliere, reelle, pour que Saiko sache qu'il n'etait issu d'aucune invocation, que le loup lui-meme etait "reel".

    Il resta le nez en suspens, se demandant s'il etait utile de chercher a pister cet animal, ou s'il valait mieux rejoindre ses compagnons aux portes de Manost.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  15. #135
    Date d'inscription
    August 2003
    Localisation
    Fleurus
    Messages 
    214
    A défaut d'être réellement efficace, la participation au combat de Calisto et Djecks eut au moins le mérite d'être brève.

    En effet, à peine eurent-ils le temps de s'opposer à la poignée de zombies qui menaçait Saiko, que tout était fini : un détachement de paladins prenait les assassins à revers et les repoussait en désordre.

    Profitant du répit que leur offrait cette diversion, Djecks fit signe à Calisto de le suivre et tous deux se fondirent dans la foule qui commençait à envahir les lieux.

    Les deux bardes purent ainsi rejoindre les portes de la ville (et leurs compagnons) sans autre complication.
    Djecks
    Que d'autres chantent l'Italie
    L'Espagne ou bien la Riviera.
    Amis, chantons la Wallonie,
    Qui vaut mieux que ces endroits-là

  16. #136
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Aux odeurs du loup vinrent malheureusement se mêler celles d'un graillon infect. Saiko était fatigué et avait encaissé pas mal de coups. Il valait mieux ne pas prendre d'initiative, ils auraient pu subir beaucoup de dégâts après cette attaque et il était temps de refaire le point.

    Il siffla ses deux créatures noire et ocre et se mit en marche vers les portes de Manost.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  17. #137
    Jan Foudreroche Invités
    Le Prévôt avait été alerté alors qu'il se trouvait dans sa boutique de pierres précieuses. Un incendie ravageait le quartier du théâtre en ce moment même. Jan Foudreroche avait entendu parler d'un problème avec un garde manostien, mais il ne s'était pas douter pas que cela allait prendre une telle ampleur.

    En tant que Prévôt, il disposait toujours d'une garde rapprochée de soldats manostiens. Il ordonna alors à l'un d'eux de se rendre dans le quartier du théâtre, et de venir le chercher une fois les combats finis. Non pas qu'il ait peur de se battre, mais, il lui semblait inutile de se rendre dans un affrontement où il ne reconnaîtrait même pas les groupes alliés et ennemis.

    De très longues minutes passèrent et finalement, le garde réapparut.


    "Les combats sont terminés messire, une charge conjointe de Paladins de Helm et de Gardes Manostiens a eu raison de l'ennemi qui a fuit. Mais le quartier a subi moult dégâts. Si vous désirez vous y rendre, nous vous accompagnons messire."

    Et c'est ainsi que le prévôt se retrouva dans le quartier du Théâtre, afin de faire l'état des lieux. Le Théâtre était en feu, ruines fumantes parmi les autres édifices du quartier. Par bonheur une pluie incessante avait noyé de nombreuses flammes et ainsi, empêcher que le feu se propage au reste du quartier. Cela n'avait cependant pas empêcher les maisons proches du théâtre d'être léchées par les flammes. Il allait falloir les abattre aussi, leur structure ayant été atteinte. Les travaux allaient coûter une petite fortune à la ville.

    Un bruit de craquement se fit entendre dans le dos du gnome. Ce qui restait de la charpente du Théâtre s'abattit sur un pan e mur, emportant celui-ci. Le Théâtre n'était plus qu'un tas de ruines.

    Le Gnome partit de cette zone, et en profita pour mener l'inspection de tout ce quartier de Manost.


  18. #138
    Date d'inscription
    August 2003
    Localisation
    Fleurus
    Messages 
    214
    Adieu, vieux camarade, désolé d'avoir provoqué ta destruction en y aiguillant la quête.

    Mais je suis sûr qu'on va te reconstruire, plus fier et beau qu'avant.

    Faisons confiance au Vigilant!
    Djecks
    Que d'autres chantent l'Italie
    L'Espagne ou bien la Riviera.
    Amis, chantons la Wallonie,
    Qui vaut mieux que ces endroits-là

  19. #139
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 111
    Quête : les caves du Loyal

    En provenance du marché


    Le chien mena le petit groupe sur la place du théâtre. L’édifice avait était entièrement reconstruit pour le plus grand plaisir des Manostiens. On avait même profité de sa destruction totale pour l’agrandir un peu et d’orner sa façade de décorations d’inspiration baroque. Il se dressait à présent, majestueux, prêt à ouvrir à nouveau ses portes. On avait prévu pour sa réouverture « Le triomphe d’Ao », une pièce grandiose pour laquelle on avait promis des effets spéciaux. Des dieux sortiraient de scène par des trappes dans de grands panaches de fumées. Les affiches placardées ça et là donnaient déjà envie de voir le spectacle.

    C’est devant elles que le petit groupe fit halte. Et regarda autour de lui. Les passants, moins nombreux qu’au marché admiraient l’édifice flambant neuf mais ne s’attardaient pas. La nouvelle du grabuge s’était rependue et ils évitaient de rester dehors. Donc rien à voir de ce coté là.


    hrp : vous pouvez regarder les affiches, parler aux passants, entrer dans le théatre, ou autre ...
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  20. #140
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Quete : les Caves du Loyal

    Le rodeur se souvenait de la derniere fois ou il etait venu dans ce batiment, cense proteger Meryllim Martial. Cette quete avait ete plus ou moins un fiasco, puisque Meryllim avait finalement tout bonnement disparu. Personne d'autre n'etait mort, donc au pire ca allait...

    Les affiches placardees au mur proposaient de nombreux spectacles allechants. Se détachaient notemment Combat a Mains Nues IV, avec l'Etalon Sylvestre, L'Epee +15 III avec Melguy Besson, mais aucun de ces spectacles n'interessaient Saiko en particulier. D'un il n'aimait pas le theatre, et de deux les suites sont souvent ratees.


    - Bien, ca en fait un peuple ! Que fais-t-on Drydo ? Et ou se trouve la femme invisible ?
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  21. #141
    Drydo Invités
    Quête : Les Caves du Loyal
    en plus, dedans y a des carottes, si c'est pas bô !

    Drydo plissa les yeux en lisant les affiches. C'était vraiment bizarre. Elle n'avait jamais rien vu de pareil....des gens se déguisaient en d'autres non pas pour un but inouavable mais s'amuser.Ils sont fous ces manostiens, songea-t-elle tristement.

    Elle se retourna vers Saiko, dégagea sa main doucement et regarda autour d'elle. Elle ne voyait pas la jeune elfe, mais elle avait appris que ce n'était pas parce qu'elle était invisible à ses yeux qu'elle n'était pas là.

    - Elle ne devrait pas tarder, ou alors elle est déjà avec nous, dur à dire, répondit-elle avec une grimace. Bon. Je suppose que notre homme n'a pas planté un légume ici pour rien. Mais je ne vois pas où il pourrait être....on peut attendre notre amie invisible et essayait de jeter un oeil à l'intérieur...bon sang, s'il tient tant à ce qu'on le suive, pourquoi il ne se montrerait pas un peu plus ?

    Elle se mit à râler contre le vieillard et finalement se calma et inspira un bon coup. Calme....

  22. #142
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 411
    Quête: Les Caves du loyal
    A force de me cacher dans les ombres, je vais finir par oublier ce qu'est la lumière...</span>

    Une jeune femme s'approcha d'euxvêtue d'une robe bleue, un foulard lui couvrant les cheveux et un panier à provision à la main. Ils mirent un instant à reconnaître Elza (qui, je vous le rappelle, était jusque là nue-tête et vêtue de noir). Elle-même ne donnait pas l'impression de les connaître. Lorsqu'elle fut à portée de voix, elle demanda simplement
    "<span style=\'color:cyan\'>Vous venez du marché? Est-ce que vous savez ce qui s'est passé?
    "
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  23. #143
    Drydo Invités
    Quête : les Caves du Loyal

    Drydo mit un temps à reconnaître Elza. Un sourire germa sur ses lèvres. Plutôt habile, elle devait bien lui concéder ça.

    - Nous avons été dispersés par la foule, répondit-elle. On dit que ce sont des chiens...

    Elle faisait comme si elle ignorait qu'il s'agissait Elza, considérant que si l'elfe se donnait tant de mal à cacher son identité, elle n'allait pas lui gâcher tout ce plaisir pour rien.

    - Mon ami et moi sommes venus ici pour échapper aux dogues. Mais nous ne savons rien de plus....Ce théâtre est vraiment spectaculaire, vous ne trouvez pas ? Mais je me demande qu'est-ce que c'est que ça !

    Elle pointa la carotte et une colère visible passa dans ses yeux, puis elle secoua la tête.

    -Enfin, je ne voudrai pas vous gêner avec tout ça...


  24. #144
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 411
    Quête: Les Caves du Loyal
    Tout l'art de donner son avis sans en avoir l'air :notme:
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  25. #145
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Quete : Les Caves du Loyal

    Saiko ne participa pas a leur discussion factice, il n'etait pas assez doue pour ca... Il preferait laisser le semblant de deux femmes papotant a base de commerages. Par curiosite, et par faim aussi (Elza ne lui avait pas ramene la pomme promise), il croqua la carotte.

    - Une chose est sure... Il ne semble pas etre a court de carottes. Si il disparait, nous pourrons toujours faire l'inventaire des potagers ou pratiquer des interrogatoires serres sur les dealers de carottes.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  26. #146
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 411
    Quête: Les Caves du Loyal
    Ou comment une experte en rouleaux à patisserie peut mener par le bout du nez un félin, une félée et une fée-tout-court.</span>

    La jeune elfe tourna vers Saiko un regard faussement intrigué. "Quelqu'un vous mêne à la carotte? Rien de mieux pour faire tourner en bourrique, non? Méfiez-vous qu'il ne se décide pas à manier également le bâton..." Elle se tourna, puis soupira, en parfaite imitation de la manostienne désoeuvrée "<span style=\'color:cyan\'>Bon, eh bien, si l'on ne peut pas aller faire son marché...
    " Elle commença à s'avancer dans la direction du théatre, se retourna pour leur faire un signe de main accompagné d'un clin d'oeil discret, puis disparue dans une ruelle avoisinnante.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  27. #147
    Drydo Invités
    Quête : Les Caves du Loyal
    ah c'était ça le jeu de mots

    L'elfe noire regarda passer Elza avec un sourire. Ses mains se refermèrent sur un bout de papier qui n'y était pas quelques minutes auparavant. Vraiment douée...
    Drydo se tourna vers Saiko :


    - Inquiétant, ce qu'elle a dit, non ?

    Elle poussa un soupir puis posa la main sur le bras de Saiko.

    - On y va ? La femme invisible nous rattrapera peut-être...

    Son regard passa ensuite au théâtre. Y était-il ? Ou n'était-ce qu'un jeu de cache-cache de plus ?


  28. #148
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Quete : Les Caves du Loyal

    Ils entrerent dans le theatre de la Harpe Manostienne. Saiko se demandait si le vieillard, qui avait deja demontre toute sa ruse et son astuce, avait deja reperee Elza ou pas. Si c'etait le cas, il devait surement trouver amusant de le garder pour lui.

    - Reflechissons avec logique. Je ne pense pas qu'il improvise ce trajet pour l'amour de la promenade. Nous sommes partis du Loyal Paladin, puis nous sommes alles au marche, puis nous voici dans le theatre. Tous des endroits de grande animation et tres frequentes. Vois-tu un autre lien ? Reflechissons et cherchons la trace des carottes... Oh ! Et ou se trouve mon petit toutou ?

    (HRP = est-ce que j'ai garde le contact avec mon toutou ? Que se passe-t-il apres avoir mange la carotte ? Je deviens plus aimable ? :hein: )
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  29. #149
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 111
    Quête : les caves du Loyal
    Il dit qu'il met ses chaussettes


    L’intérieur du théâtre était aussi majestueux que l’extérieur. Des rangées de sièges en taffetas rouge, des fresques représentant les combats des dieux dans les temps primordiaux travaillées à l’or fin, des statues représentant Helm, Dénéir et Liliria soutenant les volutes du plafond entrecroisées desquelles pendait un immense lustre. Et une scène immense.
    Mais les compagnons n’eurent pas le temps d’admirer le décor. Car, sur la scène, une silhouette ce dressât. Le vieillard se dressait devant eux. Il n’avait pas l’air d’avoir peur des quatre personnes devant lui. Il s’avança vers eux et déclama comme en plein spectacle :


    « Nous sommes ici sans l’être et nous ne sommes pas ce que vous avez devant les yeux. Nous n’avons pas le droit de raconter notre histoire. Mais vous nous aiderez si vous arrivez à la connaître »

    Et à la grande stupéfaction des trois aventuriers, une voix similaire reprit depuis la porte opposée.

    « Allez puiser notre histoire à la mémoire de notre ville. Certains se souviendront encore. En attendant, allez ! »

    Saiko, Drydo et Elza eurent à peine le temps de voir un vieillard semblable en tout point à l’autre que les deux incantaient.

    Vieillard = = > fléau d’insecte = => Saiko, Drydo, Elza

    Et pendant que les premiers insectes se déployèrent vers leurs cibles, ils s’en furent sans demander leur reste.

    hrp : oui, Saiko, tu as encore un lien avec le toutou
    Tous : et voici le retour du baton

    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  30. #150
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 411
    Quête: Les Caves du Loyal
    Te plaint pas, Drydo, j'aurais pu faire pire. Et je peux encore

    Comme elle le disait dans le mot qu'elle venait de glisser à Drydo, Elza s'était faufillée par l'entrée des artistes. Elle eut donc tout loisir d'assister à la scène depuis les coulisses, mais, surprise de trouver deux vieillards au lieu d'un seul, elle resta un instant interdite, et n'eut que le temps de se cacher derrière une tenture pour tenter de garder l'avantage d'être inconnue, ne se pensant pas de taille à lutter contre deux vieillards et une nuée d'insectes. Elle prit soin de noter la direction dans laquelle partaient les deux premiers, puis revint vers ses compagnons pour les aider à se débarrasser des derniers.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

Page 5 sur 6 PremièrePremière ... 3456 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] Le Nouveau théâtre de la Harpe
    Par Lothringen dans le forum Les Arcades
    Réponses: 111
    Dernier message: 12/02/2019, 18h22
  2. [Bureau] Recrutement de la garde manostienne
    Par Folken dans le forum Quartier du Gouvernement
    Réponses: 48
    Dernier message: 08/04/2006, 23h34
  3. [Pièce de thêatre] (Co-écrite)
    Par Eldora dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/03/2006, 11h34
  4. [Guilde] La Harpe de Lune
    Par Elegyr Menahel dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 25
    Dernier message: 23/10/2003, 18h51
  5. La longue préparation d'une pièce de théâtre
    Par Alcior dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 158
    Dernier message: 17/08/2003, 21h17

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250