Page 3 sur 6 PremièrePremière 12345 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 179

Discussion: [Bâtiment] Théâtre de la Harpe Manostienne

  1. #61
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Apres avoir dit de maniere un peu inutile a Djecks de se mefier d'elle quand meme, Saiko decida qu'il etait temps pour lui de mettre son idee a execution. Voyant que les paladins s'etaient officiellement joints a eux pour la protection de Martial. Il partit en direction de l'Oeil Fertile pour voir si de nouveaux evenements s'y preparaient.

    - Je vous laisse Norak, une de mes creatures. Elle saura me retrouver si vous decidez de vous deplacer ou si vous avez besoin d'une aide aussi minime qu'lle soit.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  2. #62
    Calisto Invités
    Calisto regardait les personnes présentes dans la pièce, il y avait là une quinzaine de personnes dont 8 paladins...

    ça fait beaucoup de monde pour un théatre qui tient a peine debout, pensait-elle en se massant le coup car celui qu'ils appelaient Saiko avait la poigne bien dure...

    Elle attendait qu'on lui dise ce qui se passait, après tout elle était en droit de savoir, elle avait compris en voyant l'un des hommes mettre des pièges que le Théatre ne restrait sans doute plus longtemps debout...

  3. #63
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Fleurus
    Messages 
    214
    L'entrée de Saiko, serrant par le coup une demoiselle, rappela soudainement à Djecks qu'il n'était pas seul à occuper le théâtre.

    Il se souvint alors du messager gnôme et du paquet adressé à sa "colocataire".

    Il s'adressa au belluaire :

    - Doucement, Saiko, je ne pense pas que cette demoiselle présente un quelconque danger pour nous, et je subodore même qu'elle ignore complétement le pourquoi de notre présence ici."

    Se tournant alors vers les autres occupants de la pièce, tous aux aguets et la main sur leur arme, il leur présenta leur invitée surprise :

    - "Les enfants, permettez-moi de vous présenter l'autre occupante de notre beau théâtre, dont les événements récents m'avaient complétement fait oublier l'existence : Damoiselle Calisto Tueuse d'Orque".

    Il se dirigea alors vers la jeune fille, qui se massait le cou, et lui serra la main en souriant.

    - Je suis absolument navré que nous devions faire connaissance dans ^pareilles circonstances, mais ces personnes sont des artistes itinérants qui viennent de subir une attaque aussi violente qu'inexpliquée" et, désignant les paladins, il ajouta "et ces nobles seigneurs sont chargés de l'enquête".

    En espérant que ces courtes présentations suffiraient à expliquer la présence de tant de personnes dans leur théâtre, le barde entraîna Calisto vers le bar.

    "Mais laissez-moi vous offrir un rafraîchissement pour me faire pardonner de cet accueil un peu... trivial".
    Djecks
    Que d'autres chantent l'Italie
    L'Espagne ou bien la Riviera.
    Amis, chantons la Wallonie,
    Qui vaut mieux que ces endroits-là

  4. #64
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    634
    Le Paladin avait écouté attentivement les propos de Mérillym Martial. Celui-ci s'exprimait bien, et ces idées étaient bonnes. Hugues avait connu de nombreuses batailles, malgré son âge relativement jeune. De plus, l'instruction dispensée au Cœur Radieux comportait une large partie de stratégie. De nombreuses défaites étaient dues à des erreurs grossières de stratégie, et l'Histoire était constellée de batailles perdues par des conquérants dont l'armée était supérieure numériquement, mais à leur tête, un général connaissant strictement rien à la stratégie.

    "Le gouvernement manostien se doit de prendre part à ce potentiel conflit, afin d'étouffer dans l'œuf cette crise. Et vis à vis de la population, il faut que les Conseillers soient actifs. Sinon, que penseront-ils de leurs dirigeants ? Pour la défense du Théâtre, je vous propose deux solutions. La première, je fais patrouiller mes troupes autour du Théâtre. Avantage, nous pourrons voir toutes attaques de nos adversaires. Désavantage, ils seront que nous sommes là. Seconde solution, je laisse mes Paladins à l'intérieur du Théâtre. Avantage, nous ne serons pas repérés. Problème, nous ne verrons pas nos adversaires avancer. Voilà ce que je vous propose. De toute façon, mes paladins sont prêts pour le combat, et seront vous protéger du mieux qu'ils le pourront et au péril de leur vie."

  5. #65
    Calisto Invités
    Calisto suivit Djecks vers le petit bar, elle était décidée a dénouer toute cette histoire... Un sourcil levé, elle entamait la conversation;
    Alors vous êtes le fameux Djecks, c'est bien cela?

    Djecks aquiesa de la tête, il décida d'attendre de voir ce que la jeune fille lui dirait, peut-être savait 'elle plus que ce qu'elle n'avouait...

    Bien, reprit-elle, parlons peu mais parlons bien! Je ne pense pas que... humm... vos compagnons... soient comme vous l'insinuez, une troupe d'artistes... Il suffit de seulement les regarder pour le comprendre...

    Djecks regardait ses compagnons... Calisto avait raison, ils n'avaient pas du tout l'air d'artistes, surtout armés jusqu'aux dents comme ils l'étaient.

    Calisto le sortit de sa méditation;

    Bien, alors je vous écoute...

  6. #66
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Fleurus
    Messages 
    214
    Djecks grimaça. De toute évidence, sa prétendue explication n'avait pas pris.

    De toute façon, vu qu'ils étaient tous coincés ici pour un bout de temps, la vérité finirait bien par éclater; autant alors jouer carte sur table immédiatement.

    - "Très bien : mes compagnons ne sont effectivement pas vraiment des musiciens itinérants, même s'ils sont chacun artiste dans leur discipline.

    Sinon, le reste de l'histoire est authentique : nous avons été attaqués et nous sommes en fait venus chercher refuge ici.

    Pourquoi cette attaque? Et bien, un groupe d'assassins étrangers veut la peau de l'un d'entre-nous, et les autres sont là pour le protéger, en plus maintenant des paladins.

    Je me dois d'être franc avec vous : le Théâtre risque assez rapidement de devenir un lieu dangereux pour quiconque s'y trouvera, et je ne voudrais pas qu'il vous arrive malheur pour vous être trouvée au mauvais moment au mauvais endroit.

    Toute aide est malgré tout la bienvenue, si vous voulez réellement nous prêter main-forte, mais je comprendrais parfaitement si vous décidiez de déménager dans un endroit plus sûr.

    Le choix est vôtre, mais prenez votre temps avant de vous décider, rien ne presse
    ".
    Djecks
    Que d'autres chantent l'Italie
    L'Espagne ou bien la Riviera.
    Amis, chantons la Wallonie,
    Qui vaut mieux que ces endroits-là

  7. #67
    Calisto Invités
    La décision ne se fit pas tarder, Calisto était consciente queses forces n'étaient pas à la hauteur, mais elle ne pouvait rester dans un coin pendant que quelqu'un tentait d'assiner un homme... hummm... surtout si ça ce passe ici, dans le pauvre théatre qu'on lui avait confié...

    - Je ne peut vous offrir grande aide, mais je sais me battre avec mon épée, si vous pensez que je vous dérangerais au lieu d'aider, je m'en irais...

    Elle attendait la réponse, le front fier, Djecks si dit que peut-être...

  8. #68
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Fleurus
    Messages 
    214
    - "Votre aide sera la bienvenue, mais je ne peux pas décider seul. La meilleure chose à faire est de vous présenter auprès des autres membres du groupe, en espérant qu'ils seront d'accord.

    Mais vu que nous aurons besoin de toutes nos forces vives, cela ne devrait pas poser trop de problème
    ".

    Djecks était ravi de ce renfort, la compagnie d'un autre barde et le fait d'être au théâtre lui permettra d'affronter plus facilement la situation.

    Emmenant avec lui Calisto, il rejoignit les autres afin que la jeune fille leur face part de ses intentions.
    Djecks
    Que d'autres chantent l'Italie
    L'Espagne ou bien la Riviera.
    Amis, chantons la Wallonie,
    Qui vaut mieux que ces endroits-là

  9. #69
    Calisto Invités
    Djecks et Calisto se tenaient maintenant devant le groupe formé par Martial, Elissa Keens, Luthien, Sire de la Canne, Shinook, le Conseiller de Breizh et ses 8 paladins.

    Djecks leurs avait relaté la discussion qu'il venait d'avoir avec Calisto, ils attendaient leur opinion...




    HRP: svp prenez moi... :snif: je suis une gentille barde qui vous chantera la vie en rose pour soulager vos peines... :love:

  10. #70
    Elissa Keens Invités
    Elissa examina la nouvelle arrivante ... apres tout nous lui occupions son théatre , c'etait bien normal qu'elle soit la et participe a la défense de ce lieu

    Pour ma part ,je n'y vois aucun inconvénient ... ceci dit je tiens a préciser que ça risque d'etre dangereux , et qu'il ne faut pas s'engager a la legere dans cette aventure
    Elissa attendit que ses autres compagnons donne leur avis en scrutant par les fenetres si aucun nouveau probleme ne se profilait a l'horizon

    [HRP total] Une lourde et caverneuse voix du grand dieu Heimjhi se fait entendre ...
    Calisto , as tu lu tout ce qui s'est déroulé avant dans la quete ? ça pourrait t'etre utile ( cf la boutique de l'oeil fertile)
    De plus, si vous tenez a participer , ça serait bien d'informer le MJ avant ... 'fin bref ... bienvenue dans le groupe

  11. #71
    Luthien Invités
    Luthien jeta un rapide coups d'oeil à Calisto. Elle avait l'air sincère, et plaine de bonne volonté... trop peut-être même. Mais toute aide serait utile.

    "Oh, et bien... oui, je... enfin, un compagnon... je veux dire une... c'est toujours mieux."

  12. #72
    Sire de la Canne Invités
    Wilhelm venait de finir d'instaler les derniers pièges. Totalement invisibles.

    Il n'y a pas à dire. Je suis vraiment le meilleur. On jurerait qu'il n'y a rien.
    Oh bonjour mademoiselle. Vous voulez faire partie du groupe. Au point où on en est... un, une, de plus ou de moins... Ca ne change plus grand chose. Vous avez mon assentiment. Excusez moi mais il faut que j'aille vérifier quelque chose au fond.

  13. #73
    Calisto Invités
    Après ces brèves salutations de la part de ses nouveaux compagnons, Calisto s'en alla dans sa chambres, prendre son arc, son épée et mettre son armure de cuir...
    On ne sait jamais pensa t'elle...



    HRP: ben oui j'ais qu'une armure de cuir :snif: ... mais une épée a 2 mains que je sais manier et comme archer, on me confond souvent avec un certain Légolas... Vous savez qui c'est vous??? ...

  14. #74
    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Paname
    Messages 
    1 859
    "Mmmm... Ils sont donc une petite dizaine... Plus une autre petite dizaine de paladins... Ces renforts imprévus vont nous compliquer la tâche un peu plus, c'est sûr... Et allez savoir lequel est Merillym Martial parmi eux."

    Tapi dans l'ombre, Ben-j observait la scène (au sens propre comme au sens figuré) depuis quelques minutes. A travers un vasistas, à moitié abandonné et entrouvert, se trouvant sur le toit du théâtre, unique source de lumière de ce lieu clos et sombre, il surveillait les allées et venues de leurs ennemis.

    Il avait suivi l'arrivée de la jeune fille, tel un chien dans un jeu de quilles, avec attention. Il avait aussi vu l'homme-animal sortir du lieu de culture, ainsi que celui qui semblait être le chef des paladins s'entretenir avec les autres membres du groupe. Enfin, il avait remarqué l'homme qui s'affairait avec des fils sur les murs et le sol, mais il ne pouvait distinguer ce qu'il était en train de faire, la visibilité étant trop mauvaise.

    Ben-j en savait assez. Il quitta son poste d'observation en se laissant glisser le long du toit puis, avec agilité, ses pieds retrouvèrent le sol.

    Il marcha quelques mètres pour rejoindre ses acolytes qui l'attendaient dans un ruelle avoisinante.
    La louve avait bien fait son travail. Elle les avait guidé depuis l'ancienne cache des fugitifs jusqu'à ce théâtre, où elle s'était mise à grogner. Le groupe était donc parti se cacher dans une ruelle à proximité, et le moine fut désigné pour aller espionner le nouveau repaire.

    Ben-j arriva enfin à hauteur de ses partenaires qui l'attendait et il les informa de ce qu'il avait vu.
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  15. #75
    Elissa Keens Invités
    Le théatre était faiblement eclairé la nuit, et de ce fait , seul le vasistas au dessus de la scene donnait de la lumiere dans la salle , toutefois suffisament pour qu'on voit dans la salle comme si une lumiere tamisée diffusait sa clarté. Les armures des paladins brillaient legerement aux reflets de la lune, et c'est ceci qui donna l'alerte. A un moment de leur conversation, lorsque Calisto etait partie, la lueur diminua assez sensiblement, les armures ne brillaient plus , et meme avec sa vision de demi elfe , elle avait du mal a voir ses amis. Faisant signe tres discretement a ses compagnons, Elissa continua la conversation sans montrer un autre signe de ce qu'elle avait compris : si quelqu'un se promenait suffisament longtemps sur le toit pour les observer , les assassins devaient les avoir retrouvés. Une fois l'ombre partie elle prit la parole

    - Bien , j'espere que vous avez tous compris que nous sommes repérés : si il ou elle est resté si longtemps, c'est que nous sommes repérés , et qu'ils ne devraient pas tarder a nous tomber dessus ... Que faisons nous, ils prennent leur précautions cette fois ci...vite !!

  16. #76
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Saiko était revenu vers le theatre, probablement a la suite d'un groupe d'assassin qui suivaient leur trace a l'aide d'un loup geant. Il vit avec effroi l'homme perche sur le toit. Ne sachant pas quoi faire, il envoya sa derniere creature prevenir ses compagnons du danger et les avertir en meme temps qu'il etait de retour, pret a les soutenir.

    Il attacha une petite note au bras de son familier et l'envoya dans le theatre.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  17. #77
    Calisto Invités
    Calisto était revenue, dans la salle ou se trouvaient ses compagnons, juste a temps pour entendre la nouvelle...
    Elle vit une créature se faufiler dans les ombres, avec ce qui ressemblait a une note dans une pate, elle n'avait pas eu le temps de réagir que la créature était déja près d'Elissa.

  18. #78
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    MOD SHADJI ON :

    La creature se faufila sans difficulte dans le theatre et alla se jucher sur l'epaule d'Elissa, qui avait failli clouer la pauvre bete d'une dague au travers du torse, nerveuse dans l'attente de l'attaque.

    Elle vit le message accroché a l'animal et le lut.

    Le style de Saiko etait loin d'etre celui d'un grand ecrivain, mais le message etait clair et confirmait les suppositions d'Elissa.


    Il y a des assassins dehors, ils ont pas l'air d'etre des enfants de choeur. Je reste en retrait pour intervenir au bon moment.

    Apres quoi, Shadji et Norak ressortirent rejoindre leur metre qui s'etait cache non loin de l'entree du theatre.

    MOD SHADJI OFF


    (HRP = les creatures se sont tournees vers Elissa, merci de corriger, Miss Calisto)
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  19. #79
    Mérillym Martial Invités
    Alors que Martial était en plein discussion avec le conseiller, pour parler des différentes stratégies possibles, une petite bestiole vint se percher sur le dos d’Elissa. Cette dernière, stressée car une attaque semblait imminente, faillit bien tuer la pauvre bête avec sa dague affûtée… C’est alors qu’Elissa reconnut le familier de Saiko. Autour de son petit coup charnu était enroulé une petite bande de papier. Elissa s’empressa d’enlever la missive du coup de l’animal afin de pouvoir la lire. Saiko devait sûrement avoir appris quelque chose de son enquête à l’œil fertile. L’elfe déroula le message, qui avait était enroulé avec négligence, visiblement en catastrophe.

    Au fur et à mesure de la lecture du message, le visage d’Elissa devenait de plus en plus blanc. L’inquiétude se dessinait sur son visage, ses yeux reflétaient la peur. Ce qu’elle venait de lire confirmait ses soupçons. Sans s’en faire prier, elle alla interrompre brusquement la conversion entre Mérillym et le conseiller afin de transmettre le message à Martial. Elle le lui tendit :


    * Il y a des assassins dehors, ils ont pas l'air d'être des enfants de chœur. Je reste en retrait pour intervenir au bon moment.
    Martial lut attentivement le message et tout comme sa compagne, son visage devint tout blême. Cependant il se ressaisit vite. Saiko avait accomplit un excellent travail, ils n’allaient pas être pris par surprise contrairement à la dernière fois. Martial rassembla tous ses compagnons autour de lui et leur faisant un petit signe de la main pour leur faire comprendre qu’ils devaient se concerter quelques minutes. Il n’osa pas les héler de peur qu’un assassin rôdant autour du bâtiment sache qu’ils étaient au courant de leur sinistre manigance. Effectivement, sans aucun doute possible, des assassins devaient actuellement rôder autour du bâtiment afin de quadriller le secteur et d’étudier les lieux. Il devait être primordial pour eux de discerner toutes les entrées et sorties possibles du théâtre de la harpe manostienne pour éviter que leur proie n’arrive à prendre la suite. Martial ôta de son crâne ses effrayantes pensées et revint à la réalité. En quelques secondes tous ses compagnons s’étaient rassemblés autour de lui sur son ordre. C’est vrai qu’il était le chef, même s’il était la proie.

    Martial regarda avec prosternation et regret ses compagnons de route. Ils étaient nombreux à l’avoir suivi, sans même attendre la moindre chose en retour. Ils n’avaient pas hésités à risquer leur vie pour protéger celle de Mérillym Martial. Ce dernier leur en serait éternellement reconnaissant et c’est la raison pour laquelle il s’inquiétait, raison pour laquelle il regardait ses compagnons tristement. Pour la énième fois, il jura intérieurement de faire tout son possible pour qu’aucun de ceux présents ici ne tombent dans la bataille qui allait suivre. Ils formaient un joli groupe, possédant chacun leurs propres talents et personnalité. Et ils venaient de recevoir la protection du conseiller à la justice manostien.

    Martial prit la parole afin de leur expliquer leur plan de bataille, mais il n’osait à peine faire plus que chuchoter. Il vit chacun tendre son oreille pour écouter ses propos :


    « Mes chers compagnons, noble conseiller, vaillants paladins de l’ordre du cœur radieux et bien sûr, vous Calisto, dernière venue, je vous remercie chaleureusement pour la protection que vous m’offrez. Je ne l’oublierais jamais. Bon, l’heure est grave puisque l’on vient de recevoir une missive de Saiko nous informant que les assassins sont à l'affut autour du théâtre. Ils ne vont sans doute pas tarder à nous attaquer. C’est pourquoi je vais vous exposer mon plan de bataille. Avant cela, je vous fais circuler le plan du théâtre que Djecks m’a remis et il y quelques jours de cela. »

    Martial donna le plan du théâtre à Elissa qui le consulta avant de le faire circuler à ses compagnons. Il leur exposant son plan de bataille :

    « Tout d’abord, d’après le plan que je viens de vous donner, nous nous trouvons dans la salle principale du théâtre. Or la seule entrée clairement identifiable de ce bâtiment est celle que nous avons en face de nous, celle qui donne sur la salle dans laquelle nous nous trouvons. Voilà comment je vois les choses. Shinook et vous vous vaillants paladins, je vous propose de vous mettre en embuscade à droite et à gauche de la porte principale. Ceux à droite seront dans la bibliothèque et ceux à gauche seront dans l'auberge du ménestrel. Quand les assassins entreront, vous les laisserez croire qu’il n’y a personne. Dès que vous entendrez siffler, vous leur tomberez dessus. Ensuite je suggère à tous ceux qui possèdent une arme de jet, de se mettre à l’autre bout de la grande salle, c’est à dire dans les coulisses, afin de cribler nos ennemis. »

    Il fit une pause pour reprendre sa respiration et s’adressa au noble conseiller manostien, Hugues de Breizh :

    « Noble conseiller, je pense qu’il serait judicieux que vous restiez avec vos hommes pour les commander. Je suppose qu’ils ont l’habitude d’être sous votre commandement. Vous serez le seul à pouvoir tirer le maximum d’eux. »

    Martial se tourna ensuite vers Wilhelm :

    « Les pièges sont-ils installés mon ami ? En quoi consistent-ils et où les as-tu mis ? »

    Martial semblait réfléchir intensément, et tous ses compagnons savaient qu’établir un tel plan de bataille était difficile. Il ne fallait rien oublier et chaque détail devait être pris en considération. Il s’adressa aux mages du groupe :

    « Je ne sais plus qui exactement possède tel ou tel talent magique ou encore des aptitudes magiques. Que tous ceux qui puissent lancer des sorts fassent en sorte de se répartir dans les différents groupes, pour appuyer les combattants. Il y aura deux groupes : le groupe qui sera près de la porte d’entrée, donc avec le conseiller de Breizh et celui qui sera avec moi dans la salle de répétition. »

    Tous ses compagnons l’écoutaient attentivement. Certains hochaient la tête suite à ses propos, d’autres souriaient en pensant au sort qu’allait subir ces foutus assassins. Martial n’avait pas encore fini de révéler son plan, mais il décida qu’il serait plus judicieux de demander ce qu’en pensaient ses compagnons avant de continuer… Il fallait notamment établir un plan de fuite si la situation dégénérait.

    « Que pensez-vous de mon plan ? Etes-vous d’accord ? Il faut faire vite, nous avons encore le plan de fuite à établir… »

    Martial, trépignant d’impatience et d’angoisse sur place, attendit la réponse de ses compagnons…

    [HRP : Résumé :

    Shinook et Luhien seront situés dans l’auberge du ménestrel.
    Hugues et ses paladins dans la bibliothèque.
    Les archers sur la scène, en hauteur et dissimulés.
    Djecks, Elissa et moi seront dans la salle de répétition.
    Calisto sera avec Sire de la Canne (qui sera prêt à actionner ses pièges), dans les coulisses.

    Voili, voilu :notme2: ]
    Miniatures attachées Miniatures attachées [Bâtiment] Théâtre de la Harpe Manostienne-post_1_1.jpg  

  20. #80
    Luthien Invités
    Luthien n'avait que de très vagues notions de stratégie. Aussi, le plan de Martial lui parut d'autant plus intelligent qu'elle ne l'avait pas exactement compris. Et, puisque Martial semblait attendre une réponse, elle donna son appropation.

    "Oh, je... ça me semble très bien."

  21. #81
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Fleurus
    Messages 
    214
    Djecks écouta attentivement le plan de Martial, bien que la stratégie militaire soit loin d'être son meilleur atout.

    Il ne trouva rien à redire, même s'il fut légèrement surpris d'être commis à la garde de Martial, en même temps qu'Elissa.

    Ce fut donc avec un sourire qu'il se tourna vers cette dernière.

    - "Et bien, très chère, il semble donc que nous soyons le dernier bastion défensif entre nos ennemis et Merillym.
    Je dois bien avouer que, si je dois mourir, ce pourrait être en plus mauvaise compagnie."
    Djecks
    Que d'autres chantent l'Italie
    L'Espagne ou bien la Riviera.
    Amis, chantons la Wallonie,
    Qui vaut mieux que ces endroits-là

  22. #82
    Mérillym Martial Invités
    Martial entendit les propos que Djecks mumurait à Elissa. Son oreille était particuilèrement aiguisée et cela était uniquement du à ses entraînements laborieux en forêt de Thétyr en compagnie de son précepteur, quasiment son père adoptif, Thom Mérillym. Martial sourit à l'entente des propos de Djecks. Visiblement, ce dernier n'avait pas compris pourquoi il devait rester avec Martial.

    Martial s'avança vers Djecks, et lui chuchota à l'oreille :


    "Il semble que vous n'ayez pas bien compris pourquoi je vous ai assigné avec moi." Djecks ouvrit de grands yeux ; indéniablement il semblait surpris et rougit même. Martial remarqua sa béatitude, laissant appraître un sourire sur ses lèvres :

    "Mon oreille est très développée chez moi... Ne soyez point surpris mon ami. je vais vous expliquer pourquoi vous devez rester avec moi. Tout d'abord, vous êtes le propriétaire de ce théâtre, par conséquent vous le connaissez mieux que quiconque dans ses moindre recoins. Or vous m'aviez parler d'une pièce secrète, qui, si je ne me trompe pas se trouve à gauche des coulisses sur votre plan. En cas de réel problème, vous pourriez nous y conduire sans encombre... C'est aussi la raison pour laquelle nous serons dans la salle de répétition au début de l'attaque. Elle n'est pas trop éloignée de la chambre secrète. Et évidemment, je suppose que de cette chambre secrète, il existe une sortie vers l'extérieur, non ?"

    Djecks semblait totalement stupéfait... Visiblement, il n'avait pas l'air d'avoir penser à ce genre de détail...

  23. #83
    Date d'inscription
    mai 2004
    Localisation
    Angers
    Messages 
    1 102
    Shinook avait écouté très attentivement le plan proposé. Il en conclut qu'il s'agissait d'un plan assez stratégique et tout à fait plausible.

    - Ce plan me convient et me semble très bien. Je n'ai aucune objection à ce que nous utilisions ce plan pour surprendre les assassins...

    Shinook se tourna ensuite vers Luthien, qui allait l'accompagner durant cette attaque.

    - Je me ferai un plaisir et un devoir de vous protéger, Luthien. Il vous suffira de rester près, mais derrière moi, pour plus de sécurité. Il ne devrait rien vous arriver normalement...

    Shinook fit alors l'inventaire de son équipement, vérifiant qu'il ne manque rien, et attendit que le plan soit mis en place...


    [HRP @Calisto : Bienvenue dans notre "petit" groupe !!]


  24. #84
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    [hrp: si jamais vous désirez savoir un petit peu ce que nous faisons, nous avons fait un nouveau topic juste à coté de celui ci (ben oui on est pas dedans)]
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  25. #85
    Calisto Invités
    Calisto avait bien écouté le plan, elle se permit juste une observation, qu'évidemment Martial ne savait pas puisqu'ils n'avaient pas eu le temps de parler des aptitudes de la nouvelle venue...

    Martial, je suis, sans fausse modestie, une très bonne archer, peut-être que je devrais me mettre avec les archers sur la scène... Qu'en pensez-vous?
    Cela dit si vous préférez que je rste avec Sire de La Canne, je n'y voit aucun inconvénient.

  26. #86
    Mérillym Martial Invités
    Martial souria et répondit à Calisto, fort satisfait :

    "Oui bien sûr cela va de sois, vous prendrez donc position derrière les coulisses. Préparez votre corde, affutez vos flèches et faites mouche. Bonne chance."

    Sur ce Martial retourna à ses préparatifs...

  27. #87
    Calisto Invités
    Calisto s'en allait donc se placer derrière les coulisses, son arc prêt envoyer des flèches qui feraient bien mal aux assassin...
    Elle se postait ou Martial lui avait indiqué, son épée disposée à portée de main, pour si les choses se compliquaient. Là elle attendrait les prochains évènement.



    [HRP] Merci shinook :chance:

  28. #88
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Alors qu'ils en étaient encore à discuter de la stratégie défensive de Martial. Trois coups secs retentirent de la grande porte d'entrée. Puis un homme cria :

    - Héééé hooo ! C'eeest bon ! Ils sont tous paaaartiiis !

    Puis, accompagnés d'un long grincement qui retentit dans toute la salle, les deux battants de la porte d'entrée du théâtre s'ouvrirent. Une silhouette de taille humaine se détacha au travers de la clarté de la lune, avec deux oreilles en pointes.

    Dans un réflexe nerveux, Calisto lacha la corde de son arc et une flèche alla traverser l'épaule droite de Saiko, qu'elle ne reconnut que juste après son feulement.

    Celui-ci regarda d'un air indigné son épaule et cria sur un ton de reproche à Calisto :


    - C'est parceque je t'ai un serré un peu trop fort le cou que tu me fais ça ??

    Et alors qu'il s'appretait à retirer la flêche de son épaule. Une douleur également fulgurante transperça sa jambe gauche. L'attaque venant de l'arrière, il eut le réflexe de se jeter en avant. A l'abri dans le théâtre.

    Shinook eut la présence d'esprit de refermer les portes.

    Aprés avoir constaté que le corps étranger qui avait pénétré dans sa jambe était un carreau d'arbalète, il grogna :


    - Par Obad-Hai ! Qui a voulu faire de moi l'égal d'un hérisson ??
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  29. #89
    Calisto Invités
    Calisto failli mourir de peur en voyant qu'elle venait de tirer sur ce Saiko qu'elle avait rencontré plus tôt et qui fesait partie de son groupe... Surtout en voyant la colère qui se dégageait du visage de celui-ci...
    C'est sur qu'une flèche dans l'épaule ne fait pas très plaisir mais bon, il aurait pu faire plus attention aussi... pensa t'elle.

    Je.. je suis désolée... je ne m'attendait pas à que se soit vous... dit-elle presque sans voix, je suis désolée...

  30. #90
    Elissa Keens Invités
    Entendant le cri de Saiko, Elissa sursauta ... elle n'avais pas reconnu sa voix , mais a ce qu'il criait, ce ne semblait pas etre un ennemi ... quand elle vit se profiler Saiko dans les portes ouvertes , avec une fleche dans l'épaule droite, elle leva les yeux au plafond et jura ...

    Oh déesse ...... si on se met a s'entretuer , autant tout de suite tuer martial , ça épargnera la peine aux assassins de se déplacer .... bon viens par ici Saiko , il me reste de l'onguent cicatrisant ...

    C'est passant aà coté d'une Calisto completement désolée et mortifiée d'avoir tiré sur un ami qu'elle se dirigea vers Saiko ... Quand ce dernier vit ses yeux s'ecarquiller, et la moinesse se précipiter vers lui, il ne comprit pas pourquoi ... jusqu'a ce qu'une douleur aigue lui transperce la cuisse et qu'il termine a plat ventre de l'autre coté des battants de la porte avec un carreau d'arbalete dans la jambe.

    Ils sont partis tu disais ? ... j'ai comme l'impression qu'on est toujours surveillés ...


    Sous le choc de la douleur, Saiko ne répondit pas mais ne pouvait qu'etre difficilement pas d'accord

    Je vais te retirer ça , ne bouge pas trop ...

    Saiko bougeant sous le coup de la douleur, elle ne réussit qu'a stopper temporairement l'hémoragie , mais il allait encore avoir du mal a bouger sans soins ...

    Conseiller Breihz hurla la demie elfe dépéchez un paladin pour le soigner ! Vite !

    Un paladin traversa en courant derriere la porte maintenant refermée par les efforts conjugés de Shinook et Wilheim

    Paladin ==> Imposition des mains ==> Saiko


    Le rodeur reprit des couleurs , quoique toujours ressentant les effets des attaques ...

Page 3 sur 6 PremièrePremière 12345 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] Le Nouveau théâtre de la Harpe
    Par Lothringen dans le forum Les Arcades
    Réponses: 111
    Dernier message: 12/02/2019, 17h22
  2. [Bureau] Recrutement de la garde manostienne
    Par Folken dans le forum Quartier du Gouvernement
    Réponses: 48
    Dernier message: 08/04/2006, 22h34
  3. [Pièce de thêatre] (Co-écrite)
    Par Eldora dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/03/2006, 10h34
  4. [Guilde] La Harpe de Lune
    Par Elegyr Menahel dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 25
    Dernier message: 23/10/2003, 17h51
  5. La longue préparation d'une pièce de théâtre
    Par Alcior dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 158
    Dernier message: 17/08/2003, 20h17

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251