Page 9 sur 34 PremièrePremière ... 789101119 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 241 à 270 sur 999

Discussion: [Commerce] Au Loyal Paladin, Tome II

  1. #241
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 689
    Galathée se sentit subitement à l’étroit. La taverne se remplissait de minute en minute, et elle avait l’affreuse impression d’être au mauvais endroit, au mauvais moment. Comme un dragon dans un magasin de fioles, songea-t-elle. Quel contraste avec les journées solitaires sur les chemins de Dorrandin... Mais la dénommée Delcia venait de lui adresser la parole et Galathée revint à l’instant présent.

    « Sasquatch est un hibou et il est très susceptible... » commença Galathée, lorgnant l’animal qui n’ouvrit, heureusement, qu’un oeil. « La chèvre... la chèvre, c'est un hasard. Je ne sais d'ailleurs pas bien ce que je vais en faire... Moi, je suis Galathée. Je viens juste d’arriver, c’est mon premier arrêt... Enfin, je veux dire, après les Portes où un gentil garde m’a dit... » Tu t’embrouilles, ma grande. Respire. Voilà. « Je viens d’assez loin, du continent, en fait. Je viens d’arriver à Manost. Hum. Je suis enchantée de faire votre connaissance... Je ne connais encore personne ici, mais les gens m’ont l’air bien sympathiques... »

    Quelle horreur, songea Galathée. Je raconte n’importe quoi, je ne sais pas quoi dire, j’ai l’air d’une patate. Sous la table, elle toucha la chèvre et sourit. Respirer.

    « Mais vous m’avez l’air d’être une habituée, par contre... »

  2. #242
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    33 411
    Quête : Vol d'une Relique

    De sa table, Taliesin observait attentivement tout ce qui se déroulait dans la salle commune. Lothringen lui avait dit de ne pas hésiter à engager toute personne qui lui paraîtrait de confiance afin de grossir les rangs de l’équipe qui allait mener l’enquête. Or, le Loyal semblait le lieu idéal pour trouver de tels renforts. En ce moment où l’effervescence semblait à son comble, le barde avait concentré son attention sur plusieurs personnes, notamment la jeune femme au hibou et à la chèvre l’intriguait beaucoup ; elle semblait bien peu à son aise en ces lieux bondés. Il y avait également, entres autres, l’homme revêtu d’une peau de panthère, au comptoir, ainsi que la jeune femme rousse qui venait de le rejoindre.

    L’elfe observa discrètement tous ces gens, cherchant sur leurs visages, dans leur attitude ou leur comportement des informations sur ce qu’ils étaient, sur leur personnalité, leur caractère. Nul doute que parmi eux se trouvaient des personnes qui pourraient apporter une aide précieuse : mais l’affaire était trop grave pour prendre une décision à la légère.

    Taliesin continua donc patiemment à épier les clients, guettant le moindre signe révélateur.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  3. #243
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages 
    469
    Masha'a hocha la tête en signe d'acquiescement. Elle jeta un oeil à ses protégés qui s'étaient assis derrière la table de la femme au hibou et ses deux compagnons. Elle s'en voulut de ne pas avoir essayé de davantage camoufler, même magiquement, l'identité du gobelin. Mais bon, le mal était fait et il fallait prier que l'homme-panthère ne découvre pas Grka : il n'en ferait qu'une bouchée. Masha'a eut un haut-le-coeur. Comment s'était-elle laissée aller à un tel massacre ? Le souvenir du sang, des cris, des boyaux qui se déversaient dans la grotte assaillit son esprit. Elle ferma les yeux, respira deux fois et, ayant repris bonne contenance, suivit Saiko à la table qu'il avait choisie.

    Elle regarda enfin l'étrange rôdeur droit dans les yeux :
    "- Je ne suis pas venue pour régler mes comptes avec toi ! Tu es libre de bouger comme tu l'entends mais... après ce que j'ai fait pour toi, je t'ai trouvé fort cavalier ! Parce que j'ai refusé ton soi-disant remerciement, à savoir me demander de coucher avec toi, tu te casses sans un mot ! C'est assez basique, non ? "


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  4. #244
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Saiko était heureux de se faire gronder. Au moins il n'y avait pas de gêne. Il fut également heureux de constater que Masha'a ne lui reprochait que son ingratitude.

    - *soupir mélancolique* J'admet que ce n'est pas... fort cavalier. Et c'est vrai que j'ai agi maladroitement. Mais je ne te connaissais pas et je me demandais qui tu étais vraiment...

    Tu vois on ne peux pas dire que je sois très doué dans le relationnel, moi, ne m'en veux pas... J'ai vécu avec des animaux toute ma vie, alors excuse moi si je n'agis pas de manière très... civilisée !


    Il regretta immédiatement d'avoir haussé le ton.

    - En fait je crois que j'ai eu peur de toi, de ce qui pourrait arriver si nous entamions une relation... d'amitié. C'est pour ça que je suis parti. Je préfère la solitude, j'ai juste besoin d'être avec la nature, c'est la seule qui me connaisse et celle que je connais le mieux.

    L'odeur de gobelin était de plus en plus forte. Elle provenait du petit homme. Par respect pour Masha'a, il ne fit rien, ni ne dit rien. Mais tous ses sens demeuraient en éveil.

    - En fin de compte je suis rentré ici. J'ai essayé de travailler un peu... Tiens d'ailleurs moi aussi j'étais parti pour enquêter sur un vol à cette époque mais nous avons du nous arrêter précipitemment. Puis j'ai essayé de travailler comme garde du corps mais les assassins qui visaient mon client étaient trop nombreux et trop doués pour nous. J'ai du fuir.

    Finalement je me morfonds en attendant un peu d'action. Mais... et toi ? qu'as-tu fait depuis ?


    Bien que les hostilités aient été franchement déclarées, il était content de s'adresser à une personne connue.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  5. #245
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages 
    469
    Masha'a se détendit. L'honnêteté de Saiko lui parut salutaire pour dissiper la tension. Elle expliqua brièvement comment elle était venue jusqu'à Manost, mais elle ne révéla rien ni sur Grka, ni sur le chat, ni sur ses visions. Elle connaissait encore trop peu Saiko pour lui faire confiance. Mais son côté rustre et solitaire l'amusait. Il semblait disposé à apprendre beaucoup de choses tout en pouvant enseigner en retour. Cela pourrait être utile.

    Puis, elle décrivit l'annonce qu'elle avait vue, à propos d'un vol de relique dans un temple, au cours duquel deux novices avaient trouvé la mort et pour lequel des enquêteurs étaient demandés. Il y aurait sûrement un peu d'or à la clé. Masha'a cherchait un groupe où s'insérer, pour se sentir moins seule et pour aller au devant des événements plutôt que de les attendre. Elle termina :
    "Peut-être pourrions-nous chercher à qui il faut exactement s'adresser ? L'affichette faisait référence à un Conseil. C'est le gouvernement de Manost ?"


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  6. #246
    Delcia Invités
    Delcia remarqua que la jeune femme dénommée Galathée était extrêmement nerveuse. Elle se demanda si c'était parce qu'elle percevait derrière l'amulette masquant ses traits sa véritable nature ou bien si cela venait d'autre chose. A bien l'observer c'était plutôt son état naturel...

    La serveuse revint avec les deux verres en pestant sur les heures de pointes.


    Mais vous m’avez l’air d’être une habituée, par contre... fit remarquer la jeune femme. Delcia sourit, amusée.

    Je ne suis pas plus originaire de ces contrées que vous, fit-elle en fixant quelques instants la chouette somnolente. Je viens de très loin moi aussi. Mais je suis installée dans cette ville depuis suffisamment longtemps pour m'y être fait un trou. Et le fait que je tiennes la seule herboristerie de la cité y est pour beaucoup... et puis aussi la réputation de la personne qui avait ouvert cette boutique...

    Derrière elle la discussion houleuse entre la femme rousse et l'homme-bête semblait se calmer. Sur sa gauche elle remarqua un drôle de bonhomme qui semblait fixer avec instance tout ce beau monde, son interlocutrice compris.

  7. #247
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 689
    Finalement, il suffisait de rester concentré sur son interlocuteur, et le bruit des autres conversations s’amenuisait comme par miracle. Galathée tenta de se souvenir de la dernière fois qu’elle avait été dans une grande cité, mais sans succès.

    " Votre herboristerie est donc réputée... C’est un curieux hasard... C’est justement une histoire de remèdes qui m’a mise sur la route au départ... Un remède qu’on n’a jamais trouvé, cela dit... Enfin, ce que je veux dire, c’est que c’est étrange que la première personne... enfin, pas vraiment la première... " Galathée jeta un oeil sur l’entropiste. " Il faudra que je vienne jeter un oeil chez vous, à l’occasion... Peut-être trouverai-je à Manost ce ne que je n’ai trouvé nulle part ailleurs... Qui sait..."

    Galathée eut un petit sourire pour elle-même, un instant de nostalgie fugitive, songeant aux Vaux et à ceux qu’elle avait laissés derrière.

    " Mais vous disiez que vous veniez de très loin et que vous vous êtes installée ici... Il y a donc peut-être de l’espoir pour moi en ces murs. J’imagine que je devrais pouvoir trouver du travail quelque part... Il y a l’air d’y avoir pas mal de bestioles, et c’est mon créneau..."

    Décidément, Delcia continuait à la mettre un peu mal à l’aise, mais certains automatismes lui revenaient.

    " Vous veniez de loin ? "

  8. #248
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 356
    Quête : vol d'une relique

    Althéa observait la foule bigarrée se rassemblant dans la taverne. Tous ces gens différents…Autant de passés, de pensées, de buts. Parfois, la cohabitation devenait si tendue qu’elle concluait joyeusement en bagarre générale. Ainsi, on avait des chances de s’amuser. Elle passa machinalement sa main le long d’une cicatrice barrant sa tempe gauche, souvenir d’une soirée particulièrement houleuse…Un coup de bouteille malencontreux sans doute. Elle ne s’en souvenait plus. Cela valait sans doute mieux …Elle reporta son attention sur les occupants de la salle.
    Un homme vêtu d’une peau de bête s’invectivant avec une femme rousse. La jeune femme aux animaux engageant la conversation avec une autre. Des alliés potentiels ou des voleurs de relique ? Impossible de le savoir sinon en observant…
    Elle avança donc discrètement son tabouret vers l’extrémité de la table afin de pouvoir écouter à son aise.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  9. #249
    Delcia Invités
    Vous veniez de loin ?

    La question qui fache, songea Delcia. Lorsqu'elle annonçait qu'elle venait de Sigil, soit les gens mettaient une bonne distance averc elle, soit ils la bombardaient de question. Dans les deux cas c'était désagréable au possible. Alors Delcia prit le partie de mentir, histoire de ne pas faire fuir la rare personne à avoir tenu une conversation avec elle depuis bien longtemps.

    Je viens de Dix-Cités, une réunion de petites villes au Nord de Féérûne. Je viens de la plus grosse d'entre elle, Caer Dinival. Mes parents y sont exploitants d'une pêcherie, ce n'est peut-être pas très glorieux, mais dans cette région ça assure une vie confortable. Mais comme je suis curieuse de nature... C'est là-bas que j'ai appris à reconnaitre les bonnes herbes et à fabriquer parfums, tisanes et onguents. La femme du maire était un peu sorcière et m'aimait beaucoup.

    Elle brodait sur les récits faits par la Dame il y a de celà longtemps, quand elle lui racontait son périple au nord des Royaumes...

  10. #250
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages 
    469
    Masha'a était interloquée : Saiko restait silencieux, l'esprit apparemment occupé.
    C'est normal, se dit-elle. Ce type passe son temps tout seul. Elle attendit sa réponse en soupirant et en regardant autour d'elle. Ses protégés étaient prêts de l'elfe qui discutait avec la femme à la chèvre et au hibou. Elle remarqua également un petit groupe d'individus qui observaient la salle avec attention. Tiens, tiens, que cherchent-ils ceux-là ? Elle s'aperçut qu'elle et Saiko faisaient l'objet d'une part de leur attention. Bien décidée à ne plus laisser les événements se produire, elle sourit et fit un signe de la main à ces curieux...


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  11. #251
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 356
    Vol (de nuit) d'une relique

    Les conversations allaient bon train dans la taverne s’entremêlant dans un joyeux brouhaha général. Althéa ne parvenait à saisir que le quart de ce qu’elle entendait. Elle s’efforçait à rester attentive. C’est alors que la jeune femme rousse qui discutait avec l’homme vêtu de fourrures se retourna vers eux et leur fit signe de la main. Sa première réaction fut de se retourner pour vérifier que le geste s’adressait vraiment à eux. Les gens derrière elle ne semblaient pas concernés. Elle se tourna à nouveau vers l’inconnue les sourcils froncés. Visiblement, elle les avait repérés. Ce qui n’était pas si étonnant. Elle aurait pu lui rendre son salut mais cela ne l’aurait pas avancé à grand-chose … surtout si l’individu s’était bornée à lui répondre. Elles auraient passé le reste de leur journée la main levée … follement palpitant. Elle s’était donc levée et avait marché vers elle, déterminée.

    « [color=#8470FF ]Bonjour, dit elle en arrivant à sa hauteur[/color], [color=#8470FF ]mon imagination me joue t’elle des tours ou c’est à nous que vous faites signe ? [/color]»

    La prise de contact était des plus maladroites, le ton manquait franchement de diplomatie mais elle n’avait pas trouvé mieux.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  12. #252
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 689
    "Je viens de Dix-Cités, une réunion de petites villes au Nord de Féérûne. Je viens de la plus grosse d'entre elle, Caer Dinival. Mes parents y sont exploitants d'une pêcherie, ce n'est peut-être pas très glorieux, mais dans cette région ça assure une vie confortable. Mais comme je suis curieuse de nature... C'est là-bas que j'ai appris à reconnaitre les bonnes herbes et à fabriquer parfums, tisanes et onguents. La femme du maire était un peu sorcière et m'aimait beaucoup." dit Delcia, toujours affable.

    “Mes parents à moi étaient fermiers, vous savez, rien de glorieux non plus, personnellement, ça ne m’a jamais chiffonnée... Mais moi qui pensais venir de loin!” s’exclama Galathée. “Ça a dû vous faire une sacrée trotte, quand même... Manost attire sans doute les voyageurs. Après tout, c’est presque le bout du monde: plus loin, pas moyen d’aller...”

    Elle sourit et jeta un coup d’oeil circulaire dans la salle. Un rassemblement hétéroclite en effet. Qui était Manostien d’origine? Impossible de le dire au premier regard. Sans doute pas grand monde. La jolie rousse s’était assise avec l’homme-bête et la jeune femme au regard hanté s’était levée pour aller à leur rencontre. Galathée croisa alors par hasard le regard de l’elfe qui accompagnait cette dernière, et détourna vivement les yeux.
    Décidément, tout le monde s’observe, dans cette taverne, songea-t-elle. Elle termina son balayage visuel en tombant sur une petite silhouette enmitoufflée et un chat étrange qui s’étaient installés juste derrière elle. Et c’est un zoo, aussi.
    Qui est humain, qui est animal, je serais bien mal avisée de prendre des paris.
    Et les dernières semaines lui avaient appris que la frontière était bien mince entre les pensants et les instinctifs. Que c’était sans doute et avant tout une mauvaise question.
    Galathée eut un pauvre sourire et passa une main dans ses cheveux chatains, qui avaient besoin d’un démêlage urgent.


    “Je viendrai certainement discuter herbes et plantules dans votre boutique, cela dit... Je ne suis pas très calée dans toutes ces histoires de feuilles à réduire en poudre et de petits tubercules racornis, bien que je devrais faire plus d’efforts... J’ai un handicap pour ces choses, parce que je n’ai pas d’odorat...”

    Elle jeta un regard furtif derrière elle. L’étrange petit bonhomme et son chat souriant étaient toujours là et ne semblaient pas désireux de rejoindre la rousse avec qui ils étaient pourtant arrivés. Galathée fronça les sourcils et un instant, pensa interroger Delcia sur ces curieux clients. Mais elle se ravisa.
    Méfiance dans la ville, comme toujours, il faut que tu te calmes, Gal.

  13. #253
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    (HRP= coucou Masha'a ne t'inquiete pas j'attendais que tu réédites tes posts. -y'a pas eu d'affichette-. Althea va se faire un plaisir de nous informer de l'enquête au cours de notre discussion ).

    Saiko n'avait lui pas remarqué qu'on l'observait. Rien de bizarre après tout quand on la moitié du corps recouvert d'une fourrure de panthère...

    Cependant Masha'a qui avait l'esprit plus vif que lui à ce moment là, avait fait signe à l'un de leurs observateurs.

    La personne visée se leva et vint engager le dialogue avec eux.

    Il répondit à la jeune fille à la place de Masha'a.


    - Oui, c'est bien à vous que mon amie faisait signe.il avait dit amie comme ça, pour dire partenaire de conversation ou connaissance, il ne mesurait pas le poids exact et la signification profonde qu'impliquait un tel terme pour les civilisés. Apparemment, vous nous observiez... Il se trouve que l'atmosphère est enfumée et que la lumière est faible. Nous ne voulions pas que vous vous fatiguiez les yeux... Que nous voulez-vous ?Son ton était le plus courtois possible, mais tout les gens qui avaient entendu avaient senti une note certaine d'aggressivité.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  14. #254
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 356
    Vol (au dessus d'un nid de coucou) d'une relique sort à la demande générale :notme: </span>


    Saiko avait parlé avec un brin d’agressivité. Ses paroles non plus n’étaient pas vraiment aimables. Elle avait respiré profondément pour ne pas céder à l’énervement et lui avait répondu en le fixant de ses yeux soudain assombris.

    « <span style=\'color:#8470FF \'>Je vous remercie de vous inquiéter de l’état de santé de mes yeux. Il se trouve qu’ils vont très bien. Oui, je m’en sers pour vous observer … J’ignore ce qui vous pousse à croire que vous êtes l’objet de toute mon attention mais je vais vous répondre … Il se trouve que j’aime observer les gens … C’est une honte n’est ce pas ? Mais ce n’est pas un crime non ? Si cela vous gène, je me tournerai et regarderai ailleurs. Ce n’est pas plus compliqué que cela. Au moins que vous ayez quelque chose à cacher. Ou peut être suis je irresistiblement fascinée par votre peau de bête ...
    … »

    Elle avait prononcé ces mots sans agressivité. Mais cela n’augurait rien de bon. Une sorte de grand calme avant la tempête
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  15. #255
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Saiko ne s'attendait pas du tout à cette réponse. Au pire s'était-il attendu à des excuses, ou alors à de la bagarre. En tous cas il s'était attendu à un rapport de force qui aurait fini par un schéma de dominateur/dominé.

    Au lieu de cela, Althéa avait répondu simplement qu'elle les observait parcequ'elle en avait envie, et qu'elle en avait le droit.

    Elle avait même fini par une petite touche d'ironie concernant l'apparence de Saiko.


    - Hum...

    Saiko était perplexe. Il ne savait pas quoi répondre et un court silence s'établit. Certains des clients à côté guettaient le début d'une rixe dans la taverne et attendaient la réponse de la panthère.

    Il répondit quelquechose de bancal, la première chose non-aggressive qui lui passa par la tête.


    - Si vous êtes si interessée par nous, asseyez-vous et posez-nous des questions, au lieu de nous fixer. Ca peut gêner vous savez.

    Et puis d'abord, qui êtes-vous, vous ?
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  16. #256
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages 
    469
    Masha'a observait la scène, amusée. Elle était également un peu craintive quant à un dérapage. Etre impliquée dans une bagarre était la dernière chose qu'elle souhaitait. Elle fut soulagée d'entendre la réponse apaisante de Saiko et lança un petit sourire à la jeune femme.
    Je m'appelle Masha'a. Et vous ?


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  17. #257
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 356
    Quête : Vol (au vent) d'une relique


    Althéa avait été déconcertée par la réponse de son interlocuteur. Quelques secondes auparavant, il s'était montré assez agressif, maintenant, il l'invitait à sa table et attendait qu'elle lui pose des questions. Elle ne savait plus quelle attitude adopter. La jeune femme rousse l'avait totalement désarmée avec son sourire. Croisant les bras et fronçant les sourcils pour ne pas perdre sa contenance, elle répondit :

    "[color=#8470FF ]Ma foi, pourquoi pas. Le contact avec l'inconnu est toujours … enrichissant. Je me nomme Althéa. Je suis, ou plutôt j'étais, marin[/color]"

    Se disant, elle jeta un coup d'œil furtif au barde. Celui-ci, sûrement confiant quant à son sens de la diplomatie et à son calme habituel s'était levé, prêt à intervenir. Elle lui adressa un petit clin d'œil avant de poursuivre.

    "[color=#8470FF ]Mon compagnon se nomme Taliesin. Je m'en voudrai de le laisser seul à notre table. L'accepteriez vous avec nous[/color] ?"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  18. #258
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages 
    469
    Masha'a jeta un coup d'oeil à Saiko. Elle continua de sourire :
    Bien sûr. Qu'il vienne. Nous aurons le plaisir de le connaître et la curiosité d'apprendre ce que vous recherchez exactement. Car vous attendez quelque chose, n'est-ce pas ?
    Masha'a attendait la réponse avec un air affable. Intérieurement, elle jubilait. Pour une fois, elle prenait les devants. Et elle sentait que son avenir proche serait lié à celui d'Althéa et de son compagnon. Comme la vie semblait moins lourde à porter lorsqu'il était possible d'y mettre son grain de sel !


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  19. #259
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Saiko demeurait perplexe. Il ne connaissait absolument rien à la marine, mais même un rôdeur ayant grandi dans la forêt savait qu'une femme sur un bateau était chose rare. Soit elle mentait sur son metier, et l'interroger à ce propos la destabiliserait, soit elle disait la vérité, et alors elle aurait une explication instantanée à leur fournir.

    Saiko esperait déceler le mensonge chez Althea


    - Une... un marin et un barde... Quel curieux duo ! Et comment se fait-il qu'une femme comme vous l'êtes ait pu pratiquer le métier de marin ? Je serais curieux d'entendre votre histoire.

    Il n'y avait ni ironie, ni sarcasme, ni curiosité enfantile dans le ton de sa voix. Il voulait simplement savoir comment cette femme était devenue "marin

    - Bien sûr, dites à votre concubin le barde de se joindre à nous.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  20. #260
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 356
    Vol *édité par pur sadisme NA !*d'une relique :notme:

    Althéa sourit amusée :

    «Taliesin n’est pas mon concubin mais mon ami. Nous nous sommes rencontrés il y a dix ans sur le bateau de mon père lors d’une traversée »

    Elle se tourna vers le barde et lui fit signe de le rejoindre avant de reprendre.

    «Oui, je suis marin. Mon père est le capitaine d’un navire marchant. Je le suis dans chacun de ses voyages depuis l’age de huit ans en tant que matelot. Ce n’était pas prévu à l’origine. Il ne voyait pas pourquoi une femme aurait le droit de monter à bord. Ses hommes de d’équipage non plus d’ailleurs. Je les ais eus à l’usure (elle eût un petit sourire goguenard). Je ne rivalise avec aucun d’entre eux quand il s’agit de fournir un effort physique. Je leur laisse donc peaufiner leur musculature pour les manœuvres difficiles. Par contre, ils peuvent compter sur moi pour monter dans la hune … ça, ils n’en sont pas capables …trop grands et gras peu être »

    Elle s’interrompit, se rendant soudain compte qu’elle parlait d’un passé révolu. Elle ne reverrait jamais plus son père, ni son équipage, ni son bateau, elle en était certaine.
    Heureusement, Taliesin les avait rejoints. Elle n’aurait pas à parler d’avantage
    .
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  21. #261
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    33 411
    Quête : Vol d'une Relique

    Taliesin était demeuré à sa table tandis qu’Althéa se levait pour répondre au signe de la jeune femme rousse. Bien ! Des contacts allaient se nouer et sous peu, on en saurait plus sur cette personne et sur son compagnon. Le barde avait donc suivit la conversation, tout en continuant à observer la salle. Un bref instant, son regard avait croisé celui de la jeune femme au hibou, mais elle avait détourné les yeux, Elle paraissait très timide et très peu à son aise : elle était visiblement nouvelle en ville. Peut-être un travail l’intéresserait-elle ? Il faudrait qu’il aille lui parler avant l’arrivée de Lothringen.

    Ses pensées furent interrompues par le tour fort peu aimable que prenait la conversation entre Althéa et ses deux interlocuteurs. Le barde se leva donc, prêt à calmer les esprits si les choses dégénéraient. Mais l’animosité retomba aussi vite qu’elle était venue et Althéa lui fit signe de les rejoindre. C’était un bon signe : les deux compagnons n’étaient pas des bagarreurs ou des chercheurs d’ennuis, sinon ils en auraient profité.

    Taliesin s’avança donc vers leur table, non sans avoir jeté un regard en direction de la jeune femme au hibou. Arrivé aux côtés d’Althéa, il salua courtoisement ses deux interlocuteurs puis, les présentations faites, tous quatre s’assirent. Le barde désirait avant tout préserver l’ambiance apaisée qui avait réussit à s’installer. Il prit donc la parole :


    -Me permettriez-vous de vous offrir une choppe ? Parler est bien plus agréable lorsque la gorge est désaltérée !
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  22. #262
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages 
    469
    - Grand merci, messire. Je suis nouvelle dans cette ville, ce que vous avez sûrement remarqué. Je sais que Maître Saiko voyage beaucoup également. Aussi, je vous serai gré de nous dire en quelques mots ce qui se passe en ville. Quelles sont les nouvelles, les rumeurs et surtout, que cherchez-vous ?
    Visiblement, Masha'a s'amusait assez bien. Peut-être étaient-ce les vapeurs d'alcool qui jouaient sur son humeur après de longs mois de disette. Elle restait néanmoins sur le qui-vive, scrutant les faits et gestes du barde et de l'aventurière. Elle savait pourtant qu'elle avait affaire à forte partie. Elle sentait chez les 3 personnes autour d'elle une longue expérience et de nombreux démêlés avec les forces obscures de Toril. Elle-même avait traversé de nombreuses épreuves, mais le regard d'Althéa semblait hanté et celui de Taliesin emprunt d'une profonde tristesse. Elle sentit son coeur se serrer l'espace d'un instant, avant de se ressaisir. Son sourire, lui, n'avait quitté ses lèvres et elle fixait ses interlocuteurs avec une soif de savoir et de mouvement.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  23. #263
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416
    Quête : Vol d’une Relique

    [Episode précédent: La forge]

    Lothringen salua en entrant l’aubergiste, et jeta aussitôt un regard circulaire sur la salle. Une salle comble, agitée. On s’y interpellait d’un bout à l’autre, et la bière coulait à flots. Une soirée ordinaire au Loyal. Depuis la reconstruction, la pièce avait même un peu gagné en acoustique…

    Le semi-drow repéra bientôt Althéa et Taliesin, qui avaient rassemblé autour d’eux une poignée d’inconnus parmi lesquels le conseiller reconnut cependant Saiko, le rôdeur bougon qu’il avait rencontré lors de la première tentative d’enquête. Si ce dernier était toujours partant, ce serait une bonne recrue… Il remarqua aussi qu’Althéa s’était procuré de l’équipement, et même qu’elle avait l’air de savoir s’en servir. Tant mieux. Ne l’ayant jamais vu se battre, il avait un peu redouté qu’elle ne soit qu’un poids mort à la remorque du barde.


    - Bonsoir la compagnie, lança-t-il en prenant un siège d’autorité pour s’asseoir à côté de ses nouveaux compagnons. Où en sommes-nous ? Vous n’avez apparemment pas encore abordé le fond du problème, auquel cas ce serait déjà l’émeute, avec la discrétion dont vous faites preuve.

    Un rappel à l’ordre un peu brutal, mais nécessaire. Si l’on annonçait à la cantonade que la relique fondatrice de la cité avait été dérobée et remplacée depuis des mois par une simple copie, on courait effectivement à l’émeute. Misère ! A la catastrophe.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  24. #264
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 689
    Quête : Vol d’une Relique

    [HRP: vous m'excuserez d'intervenir, mais sinon, vous allez partir sans moi :snif: ]

    A cet instant, un brusque fracas éclata à la table derrière eux. Tous tournèrent la tête de concert pour voir le hibou se jeter, toutes serres dehors, sur le petit homme au chapeau et son chat.

    Galathée se leva d’un bond et tenta de rattraper l’oiseau furibond qui hululait avec un dément, mais un rapace de cette taille avait une force impressionnante pour ce qui n’était somme toute qu’une vague boule de plumes. Surprise par le soudain tumulte, la chèvre en profita pour s’enfuir en bêlant et alla se réfugier sous la table où étaient désormais réunis la rousse aguicheuse, l’homme à la peau de panthère, l’elfe concentré et la jeune femme aux yeux sombres, ainsi qu’un nouvel arrivant, que Galathée n’eut cependant pas le loisir de détailler.

    Masha'a se leva à son tour pour aller interrompre le pugilat. Le petit homme s’était planqué derrière une chaise, tandis que le chat avait perdu le sourire, et les poils hérissés, faisait face au hibou dans cette position arquée que prennent les félins en colère.


    « Bougre d’imbécile » rugit Galathée quand elle eut enfin maîtrisé Sasquatch, « Tu vas nous faire jeter dehors ! »

    Elle fit volte-face pour se trouver nez à nez avec Ma’asha, qui n’avait pas l’air très satisfaite.

    « Je suis vraiment désolée... C’est juste... Sasquatch n’aime pas qu’on l’observe... »

    Le volatile courroucé entre les mains, les avant-bras striés de ses griffures, les cheveux en désordre, Galathée grimaça en croisant plus d’un regard.
    Bravo, là pour te faire remarquer, tu t’es faite remarquer. Souvenir impérissable pour toute l’assemblée. Bien joué.

  25. #265
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    33 411
    Quête : Vol d'une Relique

    [HRP: désolé Galathée. Je voulais venir te parler mais je n'osais pas interrompre ta conversation avec Delcia... :timide: ]

    Taliesin, avant de répondre à son interlocutrice, avait fait signe à la serveuse qui était venue prendre les commandes. Elle allait repartir lorsque Lothringen pénétra dans la salle et vint s’asseoir à leur table. Sur ces entrefaites, le hibou jusqu’alors silencieux s’était précipité sur le petit homme étrange tranquillement installé à sa table, en compagnie du chat souriant. La propriétaire du hibou s’était précipitée pour intervenir, rejointe par la jeune femme rousse. Taliesin eut un sourire amusé. Cela faisait plus d’une heure qu’il guettait une occasion d’aborder la jeune femme au hibou, et voici que ce dernier fournissait l’occasion d’une rencontre !

    L’Elfe se pencha vers Lothringen et lui expliqua, à voix basse, qu’il avait observé la salle à la recherche de compagnons potentiels et qu’il avait repéré trois personnes en particulier, l’homme-panthère et les deux femmes qui, pour l’heure, étaient le centre d’intérêt de toute la salle commune. Il ajouta qu’il n’avait pas encore évoqué l’affaire, désirant jauger ses interlocuteurs avant de leur révéler quoi que ce soit.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  26. #266
    Jan Foudreroche Invités
    Quête : Vol d’une Relique

    [HRP : je rappelle à nos aimables concitoyens que les consommations et objets achetés dans Auberge et autre commerce sont à déduire de votre compte.]

    La porte de la Taverne s'ouvrit de nouveau, afin de faire place à un nouvel arrivant. Un Gnome passa le pas de la porte, mais pas n'importe quel Gnome, à voir la tête que fit l'Aubergiste. Jan Foudreroche, le Prévôt des Marchands. Avec peine, l'aubergiste déglutit et présenta ses salutations au Maître Marchand. Il savait avoir fait quelques erreurs, mais ne pensait pas que le Prévôt viendrait en personne. D'habitude, cela se réglait autour d'une table et d'un bon repas, mais là …

    "Aubergiste, j'aurais à te parler de ton arrière boutique et de ta vente d'armement et d'équipement au détriment de la forge. Mais pour l'heure, ton cas peut attendre, j'ai autre chose à faire. Mais je ne t'oublie pas, et sache que ça va te coûter très cher."

    L'aubergiste changea de couleur, il était fait. Néanmoins, il devait continuer à servir les différents convives. Quant au Gnome, il jeta sur l'assemblée un regard inquisiteur. Il cherchait quelqu'un. Et ce quelqu'un, il le reconnut attablé avec apparemment, quelques compagnons.
    Le Prévôt s'approcha de la table.


    "Messire Lothringen ?"

  27. #267
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416
    Quête : Vol d’une Relique

    Lothringen haussa un sourcil. Il est toujours un peu gênant de se voir reconnu par quelqu'un que, quels que fussent ses efforts de mémoire, il était à peu près certain de n'avoir jamais vu. Il dévisagea donc le gnome avec attention.

    - Me voici. A la décharge de mon voisin l'aubergiste, je vous signale que la forge est fermée en l'absence de son propriétaire. La vente d'arrière-boutique dépanne bien du monde. Vous désirez me parler?
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  28. #268
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages 
    469
    Quête : Vol d’une Relique

    HRP : "la rousse aguicheuse" . Attends, galathée, tu vas voir !
    :rigoler:

    Pendant que le dénommé Lothringen, à peine arrivé, se voyait confronté à un gnome assez particulier, Masha'a se focalisa sur deux choses : d'abord, elle dévisagea l'étrange rôdeuse. La jeune femme semblait désolée et lui jetait autant de sourires conciliants que de regards furieux à son hibou. Le dénommé Sasquatch se calmait mais poussait de temps à autre des hululements outragés. L'avait-elle fait exprès ? Il y avait dans le regard de l'inconnue un mélange assez particulier que Masha'a avait du mal à définir. Assurément, la femme préservait un voile sur elle-même (mais Masha'a n'agissait-elle pas de la même façon ?). Mais il y avait aussi cette petite lueur, que l'ensorceleuse interpréta comme un amusement détaché et parfois moqueur. Oui, il lui semblait que l'inconnue riait d'elle. Masha'a en était destabilisée et une colère sourdait en elle. Elle se ressaisit et se contenta de rendre une moue de mécontentement avant de se tourner vers son deuxième point d'intérêt : Grka.
    Le gobelin s'était réfugié sous la table qu'elle occupait avec Saiko et les nouveaux venus. Saiko semblait d'ailleurs de plus en plus nerveux et prêt à regarder sous la table. Masha'a sut au fond d'elle que Grka allait être repéré d'un instant à l'autre. Elle n'eut pas le temps de réfléchir car une panthère venait d'apparaître au beau milieu de la Taverne !

    Les clients s'étaient tous retournés et les cris d'horreur résonnèrent dans toute la pièce. Une bonne moitié, paniquée, se précipitait vers la porte ou par les fenêtres. L'aubergiste se tenait contre le mur, blanc comme un linge. La panthère rugit.
    Un certain nombre sortit qui des épées, qui des armes de jet, prêts à frapper. Masha'a n'avait pas besoin d'un dessin pour comprendre que le chat venait de se transformer. L'animal allait droit devant la mort.
    Un client se précipita sur lui, brandissant une épée et visiblement trop saoul pour saisir tout ce qui se passait. La panthère l'évita et d'un revers paresseux l'envoya dormir au sol. Puis, elle bondit sur la table de Masha'a et fixa Saiko du regard.
    L'homme panthère était subjugué. Les deux êtres semblaient communiquer par les yeux et leur iris se ressemblaient étrangement. Personne n'osa bouger. Seule Masha'a en profita pour tirer Grka de sous la table et le maintenir derrière elle. A peine eut-elle fini cela que la panthère se retourna, sauta sur le plancher et disparut en quelques coups de pattes hors de l'auberge.

    Masha'a resta comme les autres, figée. Puis, des individus se précipitèrent au dehors. Nulle trace de la panthère. Personne ne l'avait vue. C'était comme si l'air l'avait dissoute ou que la terre l'avait avalée.

    Peu à peu, le calme revint dans l'auberge. Masha'a était secouée. Le chat avait été très loin ce coup-ci. Elle se sentit chanceler :
    Je crois que j'ai besoin de m'asseoir.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  29. #269
    Jan Foudreroche Invités
    Quête : Vol d’une Relique

    Fichtre, ça devenait un sacré foutoir ici, pensa le Gnome. Il observa le tête-à-tête entre la panthère et l'homme affublé d'une peau de panthère. Ces deux là semblaient se comprendre, lisant dans les yeux de l'autre. Et soudain, aussi vite qu'elle était apparue, la panthère sembla s'évaporer. Le Gnome sourit, magie et illusion était son art.

    "Les problèmes du Tavernier ne doivent pas vous préoccuper Messire Lothringen, ce qui touche au commerce est mon domaine. Mais je ne suis pas là pour vous ennuyer avec ça."

    Le Gnome sortit une boîte d'on ne sait où et l'ouvrit devant le nouveau Conseiller. Celle lui contenait un sceau ouvragé aux armes de Manost. Il était de fort belle facture, mais semblait avoir déjà servi. Une bague accompagnait celui-ci.

    "Ce sceau est un sceau provisoire Messire. Il vous est remis au titre de Conseiller de la Ville. Cependant, celui-ci n'est que provisoire, vos noms et armes n'y figurant point. Il faudra passer à ma boutique pour que je vous réalise votre sceau officiel.
    La bague qui l'accompagne est celle des conseillers. Elle est la garante de votre pouvoir, et vous ouvrira de nombreuses portes Messire. Vous comprendrez un jour la signification de tout cela."

    Le Gnome referma la boîte et la confia à son nouveau propriétaire.

    "Si vous avez des questions …"

  30. #270
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages 
    469
    Quête : Vol d’une Relique

    Le calme revenait dans l'Auberge. Certains clients rentraient et reprenaient leur place. Les conversations étaient encore plus animées et beaucoup ne parlaient que de ce qui venait de se passer.
    Masha'a aperçut, se glissant entre les jambes de nouveaux venus, un petit chat roux tigré qui trottait vers sa table. L'animal semblait fier de lui. Masha'a était fort en colère, mais elle devait se taire...


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

Page 9 sur 34 PremièrePremière ... 789101119 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Commerce] Au Loyal Paladin
    Par Folken dans le forum Les Arcades
    Réponses: 936
    Dernier message: 23/03/2019, 21h05
  2. [BG1] Tome de sagesse dans la nature
    Par Mekren le maudit dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 10
    Dernier message: 03/02/2013, 12h59
  3. Soirée au Loyal Paladin
    Par Lothringen dans le forum Les Archives de Manost
    Réponses: 106
    Dernier message: 26/11/2005, 01h59
  4. [Commerce] Au Loyal Paladin, Tome I ( >mai 2004)
    Par EricZEGod dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 2955
    Dernier message: 20/05/2004, 14h16
  5. XXIV et dernier du premier tome
    Par Grenouillebleue dans le forum Briseur d'Empires
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/02/2004, 17h42

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250