Page 8 sur 34 PremièrePremière ... 67891018 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 211 à 240 sur 999

Discussion: [Commerce] Au Loyal Paladin, Tome II

  1. #211
    Calisto Invités
    Calisto et Djecks approuvèrent, puis Djecks demanda a Calisto ce qui la perturbait, car cette dernière regardait l'entrée de la taverne d'un oeil taciturne.

    -Rien, lui répondit-elle, c'est juste que j'ais vraiment l'impression de m'être fait volée comme une débutante, 100 pièces d'or pour me dire ces 2 informations.... je trouve cela bien cher payé, je me réjouis de l'avoir sur ma route ce Passendus... dit-elle pensive...

    Sire de la Canne et Djecks la regardèrent un instant pour voir si elle continuais sa pensée... puis elle leurs sourit et leur dit:

    -C'est bien dommage que nous soyons si pressés, il y avait là un paladin qui...

    Djecks la coupa, il venait d'avoir une idée pour si le plan "A" échouait...
    - Oui, oui, le paladin qui t'offrais ces services...

  2. #212
    Sire de la Canne Invités
    Bon, et bien, comme tout le monde est d'accords, je pense qu'il est temps de se mettre en route pour le quartier administratif où l'on devrait trouver les personnes que nous cherchons.

    Et le petit groupe se mit en route vers le palais administratif.

  3. #213
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 691
    Arrivant des Portes de Manost, Galathée s’arrêta un instant devant la porte de l’auberge et contempla l’édifice, avant de se retourner vers ses compagnons.

    " Bon, il va falloir vous tenir à carreau, les enfants. Ni crottin sous les tables, ni fientes suspectes dans les chopes. Le garde a dit pas de grabuge, et ce sera pas de grabuge. Nous sommes d’accord ? "


    Leur réponse n’était pas claire, mais elle s’en contenta et poussa la lourde porte. L’atmosphère lourde d’effluves lui fit monter les larmes aux yeux, mais elle serra les dents et avança dans la pénombre. En fait, la grande salle était plutôt bien tenue par rapport à la plupart des bouibouis qu’elle avait croisés depuis les Vaux. Mais c’était toujours une épreuve que de se retrouver entre quatre murs, et les mois passés au grand air n’arrangeaient rien. Par réflexe, elle plongea les doigts dans les plumes de Sasquatch, et toucher sa chaleur d’oiseau la détendit instantanément. Les hommes sont des animaux eux aussi, songea-t-elle en se glissant derrière une table, près d’une fenêtre. La chèvre, qu’elle avait surnommée Rocaille en l’honneur de son guide gnoll, se faufila sous la table, tandis que le hibou s’installait sur une chaise pour faire un somme. Heureusement, à cette heure, l'auberge était presque déserte.
    L’aubergiste, ou un de ses employés, comment le savoir, prit sa commande. Une bolée de cidre, un repas simple, elle ne pouvait sans doute pas se payer plus de toute façon. Il allait falloir qu’elle trouve rapidement du travail si elle voulait rester en ville. Mais qui voudrait rester en ville ? Machinalement, Galathée bailla à s’en décrocher la mâchoire. D’abord manger, elle aviserait ensuite.
    Dernière modification par Galathée ; 05/12/2007 à 15h38.

  4. #214
    ravny Invités
    Ravny entrat dans l'auberge du Loyal Paladin, Kouic a l'épaule, se demandant éternelement pourquoi dire loyal pour paladin...
    -Ravny : Tient c'est une idée remarque ... Si je renommais la guilde des arcanes ?? je pourrais appeller ça la Guilde Des Arcanes Magiques, ou bien la Guilde des Magiciens mono-classée Mage ???
    -Kouic : kouic kouiccccccc
    -Ravny : ... Faut vraiment que tu passes ton temps à me démonter mes idées ! Franchement j'ai l'air de quoi moi ?? La semaine dernière un apprenti m'a demandé a qui il doit demander la fiche de renseignemenr A14B56Bis , a moi ou a toi ! Ca devient intolérable !!
    -Kouic :Kouic ! kouiccccccccccccccccccc ! kouiccccccc ?
    -Ravny : Ben evidemment que ca fait tache !! Déjà que j'ai toujours cette histoire de vol de parchemin a élucider !
    -Kouic : Kouicccccccccc .. kouic kouic kouiccccc kooooouic kouicccc ...
    -Ravny : Pour te faire un QUOIIIIIIIII ?? un LITTTTTT ?? Nan mais ca va pas la tête ??????? Mais tu me fait vraiment passer pour un charlot là !!!
    -Kouic : kouicccccccc
    -Ravny : Je ne suis pas un charlot !!!
    -Kouic : Kouicccccccccccccc
    -Ravny : Bon ok ca va .... Bon on commande ou bien on va encore me prendre pour un taré !
    -Kouic : Kouicc kouicccccccc ??
    -Ravny : Je te le répete une dernière fois : Tu N'aura Pas de Bière ! Et cherche pas a m'influencer, ca marchera pas cette fois ci !!
    -Kouic : ....

    -La Serveuse toujours aussi perturbée par ces deux gugus : Bonjour ! Bienvenu au Loyal Paladin ! Ce sera quoi ??
    -Ravny : ........... Deux bières ... Et un Menu Maxi-Best Of Manost !
    -La serveuse : :8:
    -Kouic : Kouicccccccccccccccc !!!
    -Ravny : Une seule remarque et je te change en marmotte !!!
    -Kouic : kouic kouic !
    -Ravny : Heuuuuuuuu Une seule remarque et je te livre a THOT !!
    -Kouic : Arghhhhhhhhhhhhhh
    -Ravny : Haha !! tu trembles mon gaillard !!

    Kouic se détourna de Ravny qui comptait ses pieces dans sa bourse, il fit un tour de table pour appercevoir un curieux trio: Une femme, une chèvre et un hibou !!
    Curieux mélange que tout cela. Il utilisa son lien télépathique avec Ravny pour lui faire prendre conscience de cette étrange compagnie...

    -Kouic : ---------> Lien télépathique -----------> Ravny

    -Ravny : Regarde Kouic ! Une femme, un hibou et une chèvre !! Heureusement que je suis là ! Et dire que page 37 du guide du joueur Manostien tu es sensé me donné un +4 en repérage !! Pfttttttttt c'ets un truc de charlot , ou alors tu doit être déffectueux !
    -Kouic : kouiccccccccccccc !!
    -Ravny : Tait toi ! Et va faire du repérage ! Tient prend ces 3 pièces d'or, arrange toi pour les faire tomber pres de la fifille , elle a pas l'air d'être riche. Si ca peut lui permettre de manger correctement , elle est toute maigrichonne ...En Plus Séluné m'a toujours dit d'aider son prochain
    -Kouic : kouiccccccccccccccccc
    -Ravny File mécreant ! Tu touchera a ta bière après !!

    Kouic utilisant toute sa furtivité Manostienne se dirigea vers la table des nouveaux venues, callant les pieces d'or dans son sac a dos Marmottien ....
    Il rempa silencieusement vers la table de Galathée et de ses compagnons ...

  5. #215
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 691
    Attablée devant une assiette d’un vague ragoût à l’odeur peu excitante, Galathée avait suivi d’un oeil distrait l’échange entre les nouveaux venus et la serveuse. Finalement, à voir l’homme discuter avec sa marmotte, elle se sentait moins ridicule de converser avec ses bestioles à elle. D’autant plus que la marmotte en question semblait avoir bien plus de répondant que Sasquatch et Rocaille réunis. Soudain, la boule de poils disparut de l’épaule de son maître et Galathée fut prise d’un affreux pressentiment.
    « Sasquatch, où est la marmotte ? » lança-t-elle au hibou, qui se contenta d’ouvrir un oeil et de le refermer.
    Quelques secondes plus tard, l’homme tourna les yeux vers elle et Galathée replongea précipitamment le nez dans son assiette. Peine perdue, une marmotte hirsute sauta alors brusquement sur la table, envoyant valdinguer la bolée de cidre.


    "Ahhaahaah !" hurla Galathée sans la moindre retenue.
    "Kouicccccc !" répondit la marmotte.
    "Quoi Kouicccc ? Ce n’est pas une manière d’aborder les gens, ça !"
    "Kouic ?"
    "Pas de Kouic qui tienne, ce ne sont pas des manières !"
    "Bêêêê ?"
    "Houhou ?"
    "Taisez-vous, vous deux, je parle à la marmotte !"

    Galathée réalisa que la marmotte en question avait projeté quelques pièces d’or sur la table, dont une sur le rebord de l’assiette, trempant à demi dans le ragoût encore tiédasse.

    "Qu’est-ce que c’est que ça ?"
    "Kouiccccccc !"
    "Je ne suis pas si fauchée que ça, tu sais. Je peux m’en sortir."
    "Kouic kouic kouic..."

    L’homme s’était approché, l’air passablement hilare.

    "Kouic vous dérange?" demanda l'inconnu, perspicace.
    "Kouic, c’est votre marmotte?"
    "Kouicccccccccccccccccccccccc!"
    "J’imagine que c’est un oui. Elle a jeté des pièces dans mon assiette. Je n’avais jamais observé ce type de comportement chez la marmotte."
    "C’est une marmotte un peu bizarre."
    "KOUIC!"
    "Enfin, je voulais dire, une marmotte extrêmement généreuse..."
    "Kouiccccccc..."
    "Oh bon, ça va. C’était mon idée. Je me suis dit: elle a l’air palote, cette petiote."
    "Kouic... Kouic Kouic!!"
    "Oui, enfin ça, on ne dit pas à une dame, Kouic."
    "Qu’est-ce qu’elle a dit?"
    "Oh, rien de bien..."
    "Répète ça, la marmotte!"
    "Kouic?"
    "Qu’est-ce que ça veut dire “kouic”?"
    "Oh, ça peut vouloir dire beaucoup de choses..."
    "Ce kouic là?"
    "Kouicccccc kouic kouic!"
    "Tu peux le dire, Kouic. Mademoiselle, je suis vraiment navr..."
    "Houhouhou..."
    "Tu as bien raison, Sasquatch. Je me disais la même chose."
    "Qu’est-ce que ça veut dire ce “Houhouhou”?"
    "Et ce Kouic?" demanda-t-elle.
    "Oh, vous commencez à me..."
    "Kouiicccc!"
    "Houhou..."
    "Bêêê?"
    "Oh et puis zut!"

    Galathée se renfrogna, croisa les bras, puis finit par sourire.

    " Prenez donc un siège. Je suis Galathée Dullahan. Ravie de faire votre connaissance. Je viens d’arriver à Manost, alors je serai ravie de bavarder un peu avec quelqu’un... "


  6. #216
    ravny Invités
    (Enfin quelqu'una Manost qui ne me fuit pas encore !!! chic !! )

    -Ravny : Et bien ravi de vous rencontrer ! Je suis Ravny ! C'est cool de rencontrer quelqu'un de sympa dans cette zouli bourgade ! Vous allez voir ici il y a de tout ! Des paladins, des pretres , des taverniers, des magasins de fringues super sympa ... Mais avant d'aller plus loin ........ mademoiselleeeeeeeeee !!

    En entendant le ravny crier la serveuse s'empressa d'arriver ...

    -Ravny : Bon ben on va déjeuner et en plus j'ai faim ! Alors débarrassez moi ca et pis on va commender deux Menu Best Of Helmite, avec grande chopes svp ..... De la bouffe de hibou et un bol d'eau pour la chèvre de mademoiselle, d'ailleurs tu sais que t'es super mimi pour une chèvre toi ???
    -Chèvre : ........ :love: .........??
    -Ravny : Sisisisisisisisi !!!!!! "Ravny gratta tendrement le crane de la chèvre"" . Ouuuu chaaaa ch'est un bnne mémèreeeeeeeeeeee heinnnnnnnn ????
    -Chèvre : "En chèvre" Rhaaaaaaaaaa lovelyyyyyyy
    -Ravny : Bon a part ca mademoiselle Galadée ca vous dit de jouer a BG2 ?? ou Nwn ???
    -Galathée : ????????????? :8: ???????

    Sur ces brillants débuts les deux Manostiens se mirent a deviser ... difficilement ...

  7. #217
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Le retour au loyal paladin avait été l’un des plus silencieux. Taliesin soutenait Althéa, trop abattue pour réagir à ce qui se passait autour d’elle. Une partie d’elle-même s’était perdue dans les ténèbres de la crypte et y demeurerait à jamais. Angelo était mort, plus rien n’importait à présent. Elle errait dans une sorte de brouillard, étrangère à ce qui se passait autour d’elle. Elle s’était laissée guider jusqu’à la taverne sans remarquer où ils allaient. Taliesin avait poussé la porte et ils étaient entrés. Elle n’avait pas vu les clients se retourner devant leurs visages blêmes, leurs vêtements maculés de poussière et de sang.
    Taliesin s’était avancé jusqu’au comptoir et avait loué deux chambres. Le tavernier avait maugréé quelque chose qu’elle n’avait pas compris. Son ami l’avait doucement entraîné vers les étages. Il avait ouvert la porte d’une chambre et l’avait installée sur un lit. Pour la première fois depuis une éternité, elle avait plongé dans le sommeil sans résister. Cela ne ressemblait pas au repos d’un corps fatigué mais à un abandon. Elle dormit durant de nombreuses heures, errant dans les limbes d’un sommeil sans rêve.
    Quand elle rouvrit les yeux, elle découvrit Taliesin assis à ses cotés.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  8. #218
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    33 411
    Au mouvement d’Althéa, Taliesin leva les yeux du manuscrit dont la lecture l’absorbait depuis plusieurs heures déjà. La jeune femme fut presque surprise, car elle avait devant elle le barde tel qu'elle le connaissait depuis toujours, tranquille et souriant ; quant au guerrier vêtu de mailles brillantes qui lui était apparu la nuit précédente, il était déjà lointain, presque irréel, comme si elle l’avait rêvé… Et elle n’avait peut-être pas tort, tant ces évènements semblaient étranges au barde lui-même. Bien plus tôt dans la journée, après qu’Althéa se fusse endormie, il était rentré dans sa propre chambre pour se laver des souillures de la nuit. Quant à son armure et à ses armes, il les avait soigneusement nettoyées et emballées, espérant ne pas avoir à s’en servir de nouveau avant fort longtemps. Puis, après avoir pris un peu de repos, il était retourné veiller sur le sommeil d’Althéa, en profitant pour se plonger dans le journal, trésor improbable de cette étrange quête.

    Taliesin attendit que la jeune femme s’éveillât totalement. puis il s’adressa doucement à elle :


    -Votre sommeil fut long, demoiselle Althéa ! Comment vous sentez-vous ?
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  9. #219
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Althéa regarda longuement Taliesin avant de répondre. La veille, elle avait retrouvé le barde avec plaisir. Lors de leur première rencontre, dix années auparavant, elle s’était attachée à lui. Présence apaisante au milieu des marins rustres de l’équipage. Il avait été le seul à la traiter comme une jeune fille et non comme un simple matelot. Et il l’avait écoutée et soutenue. Et aujourd’hui, il était là à nouveau comme si le temps n’avait jamais passé. A présent, il était son seul repaire, la seule personne qui ne l’ait pas trahie. Elle aurait voulu lui dire à quel point elle avait mal afin qu’il la décharge du poids de sa peine. Mais les sanglots emportèrent sa parole. Alors, abandonnant toute retenue, elle se jeta dans ses bras et se mit à pleurer.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  10. #220
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    33 411
    Les sanglots de la demoiselle se prolongèrent de longues minutes, tandis qu’elle se libérait des terribles tensions accumulées au cours des derniers jours. Le barde, quelque peu dérouté, lui prodiguait des attentions et des paroles qu’il espérait réconfortantes. Il savait que c’était un dur moment à passer pour Althéa, mais que les larmes emporteraient avec elles un peu de sa souffrance. Après, petit à petit, elle pourrait recommencer à vivre, à se battre, laissant progressivement derrière elle les malheurs qui pour l’heure lui faisaient tant de mal.

    La jeune femme se calma peu à peu. Bientôt, elle se redressa et essuya ses larmes, quelque peu honteuse de s’être abandonnée à la douleur. La barde vit alors réapparaître fugacement sur son visage la fierté et le courage qu’il lui avait toujours connus. Il lui sourit alors afin de dissiper sa gêne et lui adressa de nouveaux encouragements.

    Quelques minutes plus tard, Taliesin se leva et invita Althéa à venir le rejoindre dans la salle commune. La jeune femme semblait assez remise pour cela et il pensait que ce serait une bonne occasion de lui changer les idées. Il la quitta donc après avoir suffisamment insisté – espérait-il – pour vaincre ses réticences. Refermant la porte derrière lui, il s’engagea dans l’escalier et alla s’installer à une table, guettant l’arrivée de la jeune femme.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  11. #221
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416
    Quand Lothringen s'offrait une nuit de repos méritée après un enchaînement de missions périlleuses et de blessures magiques ou psychologiques, il avait le sommeil rien moins qu'elfique. Le soleil était donc haut levé dans le ciel de Manost quand il avait rouvert enfin les yeux. Il lui avait d'ailleurs fallu quelques instants pour reconnaître l'endroit où il se trouvait. La forge... Cela faisait longtemps. Mais en redescendant au rez de chaussée, il avait pu constater qu'il n'y avait pas là plus de semi-ogre que la veille. Il fallait découvrir pourquoi, et c'est pourquoi le semi-drow, traversant la ruelle, pénétra d'un pas résolu dans la taverne du Loyal Paladin.

    Il se dirigea aussitôt au comptoir et s'adressa au tenancier, qui le reconnut aussitôt. Il faut dire que le physique de Lothringen, à Manost, avait plus de peine à passer inaperçu qu'à Melandis.


    - Oh! Vous êtes donc de retour, cher voisin? Qu'étiez-vous donc devenu? Cela faisait longtemps.

    - J'ai beaucoup voyagé.

    - Loin?

    Le semi-drow eut le geste vague de celui qui ne veut pas s'attarder.

    - Les terres désolées... Melandis...

    Le tavernier interrompit prudemment son interrogatoire. Il y a des noms qui jettent un froid.

    - On n'est nulle part mieux qu'ici, n'est-ce pas?

    - Bien d'accord. Il était temps d'en venir au vif du sujet. Imaginez donc ma surprise de voir que la forge était fermée! Savez-vous où est passé Saladrex, le forgeron?

    - Euh... Il y a eu beaucoup de troubles ces derniers temps...Ils ont même détruit la taverne, vous vous rendez compte? Peut-être a-t-il fait comme beaucoup de marchands qui ont fermé boutique de crainte des assassins qui rôdent en ville?

    - Sans blague? Mettez trois assassins en face d'un semi-ogre, et dites-moi qui a peur?

    - Hum... pas faux... Mais je n'ai pas meilleure explication à vous offrir. La forge est silencieuse depuis quelques temps déjà.

    Lothringen piaffait d'impatience.

    - Un semi-ogre ne disparait pas comme ça!

    - Euh... si... désolé. Il est parti sans dire où il partait. Une bière?

    - Et même un repas complet; mettez-moi ce que vous avez de plus cher et de plus nourrissant...

    Quelques pièces tintèrent sur le comptoir.

    Lothringen ==> a perdu 2 po.

    - Si vous le prenez comme ça...

    - Oh! Et puis rajoutez-moi une deuxième bière.

    Lothringen venait d'apercevoir dans un coin le barde de la veille, attablé seul ; et il se dirigeait déjà vers lui.




    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  12. #222
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Une fois, seule, Althéa ôta la robe de mariée. Etoffe blanche pour une union avec les ténèbres. Elle l’avait contemplée un long moment, la tête chargée d’obscures pensées. Immaculée, et pourtant symbole du jour noir où Angelo et elle avaient été définitivement séparés. Maintenant, elle devait continuer seule. La mort dans l’âme, elle plia le vêtement puis se décida à se changer.
    La femme de l’aubergiste lui avait généreusement prêté quelques vêtements (le reste de ses habits épargnés par l’incendie avaient été abandonnés dans la crypte). Une chemise et un pantalon de toile trop grands pour elle, ce qui arrivait systématiquement.
    Après les avoir passés, elle retrouva son apparence de matelot fraîchement débarqué, le garçon manqué qu’elle était irrémédiablement.

    « [color=#8470FF ]Comme si Angelo n’avait jamais existé [/color]»
    Elle chassa avec peine cette pensée de son esprit. Si, son fiancé avait vécu, laissant dans son âme et son corps une emprunte indélébile.
    Il avait eu pour projet de s’installer avec elle à Manost. Elle y était à présent. Son souvenir l’accompagnerait où qu’elle aille. Dans chaque maison, chaque rue
    .
    « Tant que l’un de nous reste vivant, nous ne serons jamais perdus. L’important est de se souvenir »
    Elle sursauta. Angelo avait prononcé ces mots peu avant de disparaître. Ils lui revenaient à présent, tel un écho.
    « Pas si seule »
    Alors, doucement, elle ouvrit la porte de la chambre et descendit dans la salle commune. Une effervescence habituelle régnait.
    Taliesin l’attendait, deux chopes de ale posées près de lui.
    A la table d’à coté siégeaient une chèvre, un hibou et une marmotte entourant une femme et un homme. Ils discutaient, semblant comprendre sans mal le langage de leurs interlocuteurs s’immiscent par moments dans leur conversation
    .
    « [color=#8470FF ]Etrange[/color] » pensa t’elle en se dépêchant de rejoindre le barde.
    C’est alors qu’elle vit le semi-drow qu’elle avait vu lutter aux cotés de Taliesin dans la crypte marcher vers lui d’un pas décidé. Impressionnée, elle ralentit le pas.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  13. #223
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    33 411
    Voyant Lothringen se diriger dans sa direction, Taliesin se leva pour l’accueillir ; il remarqua alors Althéa qui, au même moment, débouchait de l’escalier. Dans ses nouveaux vêtements, même s’ils n’étaient pas à sa taille, elle paraissait bien plus vivante, bien plus forte que dans l’horrible robe de mariée, linceul sinistre dont l’avait affublé son non moins sinistre fiancé… Le barde se força à chasser de son esprit les souvenirs qui affluaient et dont il espérait pouvoir se libérer au plus vite. D’un geste, il encouragea la jeune femme à venir s’asseoir et bientôt, ils furent tous deux installés en compagnie du semi-drow.

    Taliesin poussa une chope en direction d’Althéa :


    -Tenez, buvez un peu, cela vous requinquera !

    Puis, se tournant vers le guerrier-mage :

    -Heureux de vous croiser de nouveau, Lothringen ! Content de voir que vous vous remettez rapidement des épreuves de la nuit. C'est également le cas pour Althéa. D’ailleurs, laissez-moi vous la présenter : je doute qu’en ces circonstances troublées vous ayez eu l’occasion d’en apprendre beaucoup sur elle… Je vous présente donc Althéa de Lochnohan, originaire d’Eau-Profonde. C’est un marin émérite : déjà toute gamine, elle en emposait à bien des matelots !
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  14. #224
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416
    Lothringen reporta son regard sur la jeune femme qu'il avait à peine entraperçue la veille. Elle était beaucoup plus agréable à voir dans ces vêtements, si mal taillés soient-ils, que dans la robe morbide du vampire, aucun doute. Et la lumière du jour lui allait mieux au teint. Néanmoins, il se demandait pourquoi elle paraissait tellement sur ses gardes.

    - Enchanté, répliqua-t-il en entamant sa chope. Je doute que vous en sachiez davantage, tous les deux, sur mon compte. Je viens à peine de revenir à Manost, bien que j'en sois citoyen depuis un certain temps... En tant que mercenaire, il m'était déjà arrivé de travailler pour Sire Folken. Sa disparition... sa disparition, au-delà de la perte qu'elle représente pour la ville, m'empêche de me réjouir tout à fait de l'issue de l'aventure.

    Il laissa couler un silence, pui se tourna vers Taliesin.

    - J'y songe... Puisque Sire Hugues de Breizh désire nous voir tous deux et qu'il est probablement bien occupé ces temps-ci, que diriez-vous de nous rendre ensemble au Palais de justice ? Enfin, quand nous aurons fini de manger, bien sûr, ajouta-t-il prudemment comme il voyait venir à lui une assiette raisonnablement remplie.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  15. #225
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    33 411
    Taliesin écouta le semi-drow avec attention. La disparition de Folken l’inquiétait aussi : il s’interrogeait sur ce qui était arrivé au conseiller et sur ce qui allait lui advenir. Mais le barde était également conscient que sa perte allait encore affaiblir Manost à un moment où la ville n’en avait nullement besoin. C’est pourquoi il acquiesça à la proposition de Lothringen : s’il désirait être utile à la cité, Hugues de Breizh était le plus à même de lui indiquer la manière dont il pourrait le faire.

    A la fin du repas, ils se levèrent donc. Taliesin se tourna alors vers Althéa :


    -Vous devriez nous accompagner. Le conseiller Hugues de Breizh désirera sûrement s’entretenir avec vous… Et puis cela vous changera les idées !

    Althéa, comprenant que le barde ne la laisserait pas seule, opina du chef. Tous trois quittèrent donc le Loyal Paladin et prirent la directin du Palais de Justice.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  16. #226
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Les portes du Loyal Paladin s'ouvrirent une nouvelle fois sur un personnage singulier, du moins sur ce qui concernait le dessus de la ceinture.

    La taverne ne manquait pas d'hommes virils à la poitrine velue mais aucun d'entre eux ne pouvait rivaliser avec Saiko, qui était poilu de partout (sauf des yeux). Et pour cause, il portait une peau de panthère sur le torse.

    Il poussa les deux portes et resta un instant dans l'entrebaillement. La poussière créait un halo de lumière autour de lui. Il aimait bien imposer le silence quand il entrait dans une pièce. Cependant...

    Cependant personne ne le remarqua si ce n'est un gnome qui lui cria de fermer la porte pour éviter les courants d'air.


    - Eeeh ! Hips ! Tu vas la fermer c'te lourde !!? Tu m'as pris pour hips... un ours polèère ??

    Il claqua la porte, et alla s'accouder au bar. Il avait passé les dernières semaines à vagabonder entre le quartier des courtisanes et les bistros mal famés. Il était mal rasé (enfin, façon de parler) et ne s'était pas lavé depuis... depuis toujours en fait.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  17. #227
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416
    Quête: Vol d'une relique

    (ce post est toujours de taliesin, et mes cookies lui disent toujours merci)

    Sitôt revenus du Palais de Justice, Taliesin et Althéa montèrent dans leurs chambres pour se préparer pour l’enquête, suivant les instructions de Lothringen. Le barde eut tôt fait de rassembler ses quelques possessions. Avec un pincement au cœur, il défit le paquet contenant sa cotte de mailles : d’après ce qu’il savait de l’affaire, leurs recherches ne seraient pas de tout repos, et il valait mieux se montrer prudent. Il la revêtit donc et la dissimula sous son manteau de voyage Lorsqu’il fut prêt, il redescendit dans la salle commune où Althéa l’attendait déjà, assise à une table. Elle avait le visage soucieux et lorsqu’il la rejoint, il ne put s’empêcher de l’interroger sur son trouble. Elle lui répondit à mi-voix :

    -Taliesin, comme j’ai perdu tous mes biens, je ne suis absolument pas préparée pour cette aventure… Il ne me reste même plus de quoi m’acheter une épée.

    Le barde lui sourit :

    -Ne vous inquiétez pas pour cela : allez voir le tavernier, il aura sans doute quelque chose pour vous équiper. Dites-lui de retenir la somme sur ma paye. Et pas de protestation je vous prie, vous me blesseriez !
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  18. #228
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 691
    Le repas commandé par Ravny avait revigoré Galathée qui repoussa son assiette avec un soupir de satisfaction. Si les racines et autres créatures étranges qu’elle avait dégustées au cours de son périple avaient suffi au quotidien, rien ne valait un bon plat en sauce concocté par un cuisinier patenté. Comme le mage semblait en grande conversation avec sa marmotte hyperkinétique, Galathée se reposa contre le mur et détailla la salle, qui s’était peu à peu remplie.

    Un homme étrange, à moins que ce ne fut une bête, était appuyé au bar. A le regarder plus attentivement, Galathée devina qu’il portait une peau d’animal sur le corps, ce qui lui donnait cet aspect pour le moins original. Deux autres individus étaient allés et venus plusieurs fois au cours de la journée, et s’étaient à présent attablés dans un coin. La jeune femme, cheveux noirs et yeux sombres, semblait extrêmement troublée, à moins que ce ne fut de la fatigue, c’était difficile à dire à une telle distance. L’homme était manifestement un elfe et s’il se mouvait avec grâce, il semblait également soucieux.

    La faune d’une grande ville, songea Galathée en souriant. Les gens avec leurs petits tracas, leurs grands affres, leurs désirs et leurs espoirs. Des elfes, des humains, des chevaliers, des mages. Pourtant, en pensant à ses semblables, la jeune femme fut saisie d’un frisson. Elle ne se sentait pas encore prête à réintégrer leurs rangs, à reprendre sa place dans une communauté, quelle qu’elle soit... Elle ne savait même plus comment faire. Et il lui fallait encore gagner le bout du monde, exorciser certains échecs... A cette idée, son coeur se serra et machinalement, elle enfouit les doigts dans les plumes de Sasquatch, cherchant un peu de réconfort dans sa chaleur animale, sans jugement. Le rapace se contenta de glousser, mécontent sans doute, mais ne s’écarta pas.

    Il serait toujours temps de se remettre en route plus tard. Pour l'heure, Galathée voulait voir les hommes et les reconnaître, les redécouvrir, à défaut de les retrouver.

  19. #229
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Quête : vol d'une relique


    Althéa avait remercié Taliesin et s’était lentement dirigée vers le tavernier. Celui-ci, reconnaissant en elle la jeune inconsciente qui une journée auparavant s’était fait enlever juste devant sa porte l’accueillit avec un regard circonspect.

    « [color=#8470FF ]J’ai perdu mon équipement dans l’incendie de votre auberge et je désirerai le renouveler. Auriez vous l’amabilité de me montrer ce que vous avez en stock[/color] ? »

    Le tavernier aurait voulu répondre à la jeune femme qu’il ne vendait son matériel qu’à des personnes sachant manier les armes sans risquer de se faire mal mais un regard noir l’en dissuada. La jeune fille était capable de hurler très fort en cas de refus … Il en avait l’intime conviction sans trop savoir pourquoi …Il lui fit signe de le suivre dans une arrière salle en murmurant de vagues excuses. Là, plusieurs armes de différents gabarits semblaient dormir sur des tables. Une épée courte attira son regard. Légère et maniable, le pommeau facilitant une bonne prise en main. Visiblement très solide, capable d’encaisser n’importe quel choc. En même temps fine et habilement ciselée. Exactement l’arme dont elle avait besoin. . Elle sourit et se tourna vers le tavernier.

    « [color=#8470FF ]Très belle arme, je la prends[/color] »

    Il se contenta de hocher la tête. Visiblement, elle s'y connaissait. Elle se décida ensuite pour une cotte de maille d’apparence assez solide mais permettant une grande liberté de mouvement. Le tavernier lui vendit avec un petit sourire, pensant sans doute qu’elle éviterait un accident malencontreux.
    Ces précieux achats en main, la jeune fille retourna s’asseoir avec Taliesin. En passant, elle regarda à nouveau le couple accompagné des animaux. A bord, les animaux étaient synonymes de malheur. Ici, on les acceptait à table. Décidemment, les « terriens » avaient d’étranges pratiques. Peut être ne s’y habituerait t’elle jamais
    .

    « [color=#8470FF ]Je suis prête[/color] » dit elle en s’asseyant en face de Taliesin avec un petit sourire.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  20. #230
    Delcia Invités
    La Tieffeline avait pour une fois quitté sa boutique pour prendre un peu le pouls de la ville. Elle s'était rendue à la taverne du Loyal Paladin, chose suffisamment exceptionnelle pour que la plupart des habitués lèvent le tête et la regardent entrer de son pas de chat dans les locaux. Elle fit un petit signe de la main aux habitués qui étaient aussi ses clients les plus fréquents à l'herboristerie et se dirigea vers une table.

    Il y avait foule au loyal ce jour-là. Beaucoup de têtes inconnues. Ca faisait plaisir à voir. La ville revivait lentement après l'épreuve de la famine et la perte d'êtres chers. Elle parcouru du regard l'assemblée hétéroclite quand soudain...

    Là bas, dans un coin, avec une inconnue, un hibou et une chèvre ( :8: :8: ) se tenait quelqu'un qu'elle connaissait bien, quelqu'un qu'elle pensait ne jamais revoir, celui qui avait filé après une soirée romantique et n'avait jamais rappelé depuis (ah il n'y a pas le téléphone? Ca explique tout, et moi qui attendait bêtement à côté de mon poste...), Ravny l'Entropiste et sa marmotte!!!!

    Delcia était une semi-démone, une Tieffeline, une créature douée pour les intrigues, le vol et la magie. Elle avait connue Sigil et y avait survécu, elle avait connu Mélandis et s'y était fait une place de choix dans un marché noir dirigé par des hommes. Elle savait s'il le fallait se montrer sournoise et cruelle, bien qu'ayant promis à sa maîtresse de ne plus faire le mal gratuitement, mais là, là... Ce traître, ce fourbe humain mâle, ce, ce... Une connexion rata dans le cerveau de la jeune femme, une impulsion prit la mauvaise route et puis il faut bien le dire, même les Tieffelins ont des hormones.

    Bref, Delcia fonça vers la table en s'écriant Ravnyyyyyyyyyyyyyyyyy!!!! Mon amour te revoilà!!!!! Et elle se jeta au cou de l'homme, alors qu'elle aurait du en toute logique tenter de l'égorger.

  21. #231
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 691
    Perdue dans ses pensées, Galathée ne vit pas approcher la jeune femme et elle poussa un cri de surprise lorsque celle-ci se rua sur l’entropiste. Elle n’avait bien vue rentrer, avec son air un peu étrange, sa démarche féline, mais rien ne l’avait préparée à cette soudaine démonstration d’affection. En une seconde, la rôdeuse était debout, et s’écartait prestement de la table, abandonnant son interlocuteur aux attentions de la nouvelle venue.

    « Je vais vous laisser entre vous, hein... » murmura Galathée.

    La chèvre avait filé entre ses jambes et Sasquatch, pesant, avait repris sa place sur son épaule. Galathée n’avait pas l’intention d’être impliquée dans un conflit sentimental dès son retour à la civilisation. Evidemment, les grandes retrouvailles n’avaient échappé à personne et bien des regards s’étaient portés vers leur table.
    J’ai l’air bien, debout au milieu d’une salle d’auberge, avec des bestioles dans les jambes, songea Galathée, et elle rougit violemment.
    Avisant une table non loin, elle s’y rassit et espéra que la populace s’intéresserait à l’entropiste et son amie plutôt qu’à elle. Heureusement, ils semblaient suffisamment hauts en couleur pour captiver tous les regards.

  22. #232
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Effectivement, la magnifique course amoureuse de Delcia n'avait échappé à personne. Pas même à Saiko qui reconnut la tenancière de l'herboristerie.

    Elle était très... charmante. Mais Saiko se doutait que ce charme cachait de grandes épines.

    Il se demandait si Delcia l'avait vu, et si elle l'avait reconnu. Il avait executé un rapide travail pour elle, il avait du aller cueillir une fleur. Et la balade n'avait rien eu de romantique, puisqu'ils avaient du trucider un camp gobelin (HRP = oui je l'avoue c'était un peu gros-bill à l'époque...).
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  23. #233
    Delcia Invités
    Delcia regarda la jeune femme s'éloigner rapidement et aller s'asseoir plus loin. Elle se souvint qu'on lui avait souvent dit que les humains aimaient rarement les grandes démonstrations de force ou d'affection. Elle n'avait aucune idée de ce qui lui était passé par la tête, elle si calme d'habitude. Elle se décrocha du cou d'un Ravny encore sous le choc et fit un signe à l'inconnue avec un sourire encourageant.

    Désolée de vous avoir dérangée en plein repas, fit-elle sur un ton plus modéré que son hurlement précédent. Allez venez. Des nouvelles têtes sont si rares dans cette ville.

    Elle fit un sourire encore plus encourageant à la jeune femme. Puis son regard glissa vers le reste de la salle qui tentait d'ignorer la scène. Elle reconnu quelqu'un de plus, l'homme au comptoir. Elle fouilla sa mémoire et se remémora le personnage. Un peu bourru, sans doute parce qu'il vivait plus dans la nature que parmi les humains, il avait accompli un menu travail pour la boutique à l'époque où la Dame ne pouvait plus faire la cueillette elle-même. Le coeur de Delcia se serra. Si seulement la Dame avait continué comme avant...

    Elle lui avait dit d'être sociable, elle qui était une créature d'outre plan. Elle fit un signe à Saiko, comme on salut une vieille connaissance qu'on est content de revoir. Puis elle retourna son regard de grand chat sur l'inconnue qui avait viré au pivoine sous l'effet de son invitation...

  24. #234
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Saiko vit Delcia le saluer.

    Il répondit par un très imperceptible hochement de tête, et se replongea dans ses pensées.

    Delcia avait du sentir que son accès de folie amoureuse l'avait rendue un peu... ridicule ( je taille) et elle s'était détachée de ce "Ravny".

    C'est alors qu'il vit Galathée, il ne l'avait pas encore remarquée, mais quelque chose en elle le troubla. Il ressentait sa gêne, cette jeune femme ne se sentait pas à l'aise dans la taverne du Loyal Paladin, il le lisait sur son visage. Il remarqua également son familier, un rapace, qui semblait étrangement calme dans un endroit fermé et animé que le Loyal Paladin.

    Il se demanda si cette jeune femme n'était pas... non il laissa tomber cette idée. Et même si elle était un rôdeur, que lui dirait-il ?

    Il pensa aussitôt à ses propres familiers, Shadji et Norak, qui s'étaient quelque peu éloignés de leur maître depuis sa trop longue inactivité, il les voyait de moins en moins et les comprenait, leur esprit était trop sauvage et ils s'ennuyaient dans la cité bénie.

    Il faudrait peut-être reprendre du service, se dit-il.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  25. #235
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages 
    469
    Venant du port

    C'est à ce moment-là que la porte s'ouvrit à nouveau et une nouvelle jeune femme (Encore une ! pensa l'aubergiste, ravi ) fit son entrée. Elle avait une chevelure rousse vive et tombant avec légèreté sur ses épaules. Elle portait un ensemble très... seyant qui accrochait nombre de regards... masculins pour la plupart. Un cache coeur orné de brodures harmonieuses barrait le buste mais laissait le ventre visible. De la taille jusqu'au-dessus du genou, un tissu servait de jupe par-dessus un boxer au tissu identique au cache-coeur. Un collier de plumes autour du cou, deux pétales de lotus doré à la ceinture, une sacoche en cuir pendue sur le côté et une petite lame de l'autre, la jeune femme semblait prête au voyage.
    Derrière elle apparut un curieux petit individu aux vêtements un peu trop grands et au couvre-chef démesuré. On ne voyait rien de lui. Enfin, un chat se présenta, bizarrement alerte et curieux, une étrange moue au bas du visage, comme si le monde lui était totalement intelligible et qu'il en souriait. Il venait en tous les cas compléter la ménagerie déjà bien fournie de la Taverne, ce qui fit pousser à l'aubergiste un long soupir de lassitude.

    Masha'a resta figée un instant, alors qu'elle venait d'apercevoir l'homme-panthère. Saiko ! Saiko était là ! Avec un mélange de soulagement à l'idée de connaître quelqu'un dans cette ville, de crainte quant à la puissance et aux intentions de l'individu, de colère enfin puisqu'il l'avait bêtement lachée après l'attaque du camp gobelin, elle fit mine de s'approcher de lui. Elle s'arrêta net encore une fois et se retourna vers l'individu empêtré dans ses guenilles qui la suivait. Elle se pencha vers lui et lui chuchota quelque chose à l'oreille en désignant un coin moins encombré. L'individu hocha la tête et se dirigea vers une table où était assise une femme entourée d'une chèvre et d'un hibou. Le chat s'y dirigea aussi.

    Masha'a reprit son chemin vers Saiko.
    "- Saiko ! Salut à toi !" fit-elle d'une voix forte et goguenarde. "Contente de te voir fixé à un endroit !" Et elle lui tendit la main.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  26. #236
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 691
    C’est pas vrai, c’est à moi qu’elle parle, songea Galathée, réprimant un début de panique. C’était un peu curieux de se ruer sur un amant perdu pour ensuite inviter une inconnue à tenir la chandelle... Mais elle semblait connaître l’homme-bête du bar, aussi... C’était sans doute une personnalité locale, elle dégageait en tout cas une présence pour le moins... inquiétante.
    Pas inquiétante, se répéta Galathée, intérieurement. Cette jeune femme t’accueille et tu fais l’effarouchée. Ça ne te ressemble pas, Gal. Ça ne te ressemble pas du tout. Les gens sociables existent, tu ferais mieux d'en prendre de la graine!

    « Vous pouvez m’attendre ici, si vous êtes timides... » murmura-t-elle à ses deux compagnons animaux, mais lorsqu’elle fit mine de regagner la table, ils la suivirent sans se faire prier.
    Galathée tira prudemment sa chaise et s’assit et tenta un pauvre sourire.

    « Je ne voulais pas être impolie, mais je pensais que vous vouliez peut-être parler avec votre... enfin, votre ami. »

  27. #237
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    (HRP : *l’homme-bête* Je te remercie )

    A peine venait-il de parler de reprendre de l'activité qu'un évènement des plus surprenants vint troubler ses méditations.

    La première chose qu'il sentit, c'était cette odeur particulière qui semblait revenir de loin dans ses souvenirs. L'odeur d'un femme qu'il avait cotoyé un court instant et à qui il devait la vie.

    Il se retourna, et vit Masha'a marcher à pas précipités vers lui.

    Même la tête de panthère qui lui recouvrait le visage n'avait pas pu masquer son étonnement à cet instant précis. Il faillit tomber de son tabouret. Jamais il n'avait été aussi surpris et autant perturbé dans ses méditations.

    Il se rappela les conditions de leur rencontre et la façon dont il l'avait abandonnée sans rien dire et il eut un sentiment ou se mélangeaient de l'inquiétude et de l'inquiétude. (HRP=Ici) Il savait que la jolie rousse connaissait la magie, et qu'elle pouvait être une adversaire redoutable.

    Cependant il ne parvint à déceler aucune note d'ironie dans le ton de sa voix quand elle lui tendit la main.

    Il lui tendit la patte (), tout en essayant de reprendre son calme.


    - Ahem... Je... ne m'attendais pas à te revoir un jour. Content de voir que tu es toujours en bonne santé.

    Et euh... que fais-tu par ici ? :notme2:
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  28. #238
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages 
    469
    Masha'a le regarda quelques secondes, histoire d'alourdir un peu l'ambiance. Elle savait que leur conversation était observée et que Saiko faisait semblant de rien. Le silence se voulait chargé de sous-entendus.
    "- Je me suis débrouillée... SEULE... pour venir jusqu'ici. Je cherche du travail. Et j'ai entendu parler d'un appel aux candidats pour une enquête à propos d'un vol. Je n'en sais pas plus. En as-tu entendu parler ? " Et se tournant à l'adresse de la salle : "Toi ou quelqu'un d'autre ?" Se retournant vers Saiko : "Oh ! A propos, je ne t'ai pas demandé comment tu allais ni ce que tu avais fait tout ce temps..."


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  29. #239
    Delcia Invités
    (chic chic chic ça se peuple enfin )

    Delcia accueillit la jeune femme avec un grand sourire, plantant Ravny sur place pour le compte. Le problème de Delcia était sans doute qu'elle passait très vite d'une idée à l'autre, un défaut d'enfant qui découvre le monde. Elle fit signe à la serveuse et s'assit à la table face à Galathée embarrassée.

    Ce n'est rien, nous nous expliquerons plus tard. Ca m'a juste étonnée de le voir après tant de... silence. Je suis parfois expansive, vous m'en voyez désolée, mais je coitoie peu de nouvelles têtes en général.

    Alors que la serveuse venait prendre les nouvelles commandes, une autre femme fit une entrée remarquée dans la salle suivit d'un drôle de bonhomme et d'un chat goguenard. Cette nouvelle venue connaissait le rôdeur, puisqu'elle le salua d'une voix forte, qui fit sursauter les habitués qui goûtaient le retour du calme dans la taverne. En plus l'ambiance avait l'air de chauffer d'un seul coup...

    Hé bien, pensa Delcia amusée, Manost va bientôt devenir le lieu à la mode.
    Un vin de rubis s'il vous plait, commanda-t-elle. Puis se tournant vers Galathée :
    Je me nomme Delcia, je suis herboriste. Comment vous nommez-vous? Je suis certaine de ne vous avoir jamais vu avant, je me serais souvenu de la chouette et de la chèvre...

  30. #240
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Il aurait peut-être du lire de l'ironie dans le ton de Masha'a, car elle affichait dorénavant une franche froideur et une certaine colère vis-à-vis de l'homme-felin.

    Il afficha la même froideur. Quand un animal s'énerve sur vous, il ne faut jamais vous soumettre, ou alors il s'énervera encore plus (ça marche aussi pour les femmes :rigoler


    - Si tu veux régler des comptes, je suis d'accord. Mais faisons-le discrètement, pas besoin d'y convier toute la clientèle de la Taverne.

    Tu veux bien que nous allions nous asseoir ?


    Et il lui montra une table un peu à l'écart.

    Pendant qu'il avait parlé, il avait remarqué trois choses.

    L'une, c'était qu'un collier de fleurs de lotus pendait à la ceinture de Masha'a, ce collier même que Saiko lui avait confectionné et offert.

    La deuxième, c'était une très subtile odeur de gobelin, mais il ne parvenait pas à la situer encore.

    Et la troisième, c'était ce chat qui ne semblait pas en être un. Il en put chercher plus longtemps car dans la taverne, seule l'odeur du gobelin pouvait surpasser celles du vin. Pour un flair de rôdeur, bien sur. Il eut en même temps l'idée de guetter Galathée pour voir si elle sentait aussi l'odeur du gobelin. Si c'était le cas, alors peut-être que c'était un rôdeur, sinon pas besoin de s'y interesser plus que cela.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

Page 8 sur 34 PremièrePremière ... 67891018 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Commerce] Au Loyal Paladin
    Par Folken dans le forum Les Arcades
    Réponses: 936
    Dernier message: 23/03/2019, 21h05
  2. [BG1] Tome de sagesse dans la nature
    Par Mekren le maudit dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 10
    Dernier message: 03/02/2013, 12h59
  3. Soirée au Loyal Paladin
    Par Lothringen dans le forum Les Archives de Manost
    Réponses: 106
    Dernier message: 26/11/2005, 01h59
  4. [Commerce] Au Loyal Paladin, Tome I ( >mai 2004)
    Par EricZEGod dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 2955
    Dernier message: 20/05/2004, 14h16
  5. XXIV et dernier du premier tome
    Par Grenouillebleue dans le forum Briseur d'Empires
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/02/2004, 17h42

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250