Page 25 sur 34 PremièrePremière ... 152324252627 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 721 à 750 sur 999

Discussion: [Commerce] Au Loyal Paladin, Tome II

  1. #721
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    "Voyez vous comme elle est douée, elle connaît déjà la carte par cœur, s'extasiait Titoeil, elle est tout le portrait de son papa ! Ce n'est pas comme Atlhéa dans tous les cas : la demoiselle n'en fait qu'à sa tête. Elle n'est presque jamais là. Elle est gentille vous savez, mais elle a dû avaler un sac de puces étant petite. Elle ne tient pas en places. D'ailleurs, cela fait plusieurs jours qu'elle n'est pas réapparue et je commence à m'inquiéter. Avec toutes ces histoires d'émeutes et de meurtres … Heureusement que le conseiller Lothringen veille sur elle. Je lui ai demandé. C'est un bien grand homme et l'un de nos meilleurs clients vous savez. D'ailleurs, c'est ici même qu'il a reçu le sceau du conseil manostien. J'en étais tout retourné.

    Mais revenons en à vos moutons. Quand allez vous descendre ? Avez-vous besoin de quelque chose de particulier ? Devrais je fermer la trappe à clef après que vous soyez descendus vu qu'on ne sait jamais ce qui peut remonter
    ?"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  2. #722
    Drydo Invités
    Quête : Les Caves du Loyal

    Le fou rire de Titoeil blessa d'abord Drydo, avant qu'elle ne comprenne ce qui se passe, et elle ne put s'empêcher de rire de sa propre bêtise. Mouais, elle avait encore pas mal de choses à apprendre sur les liens de famille. Mais bon, apprement si la serveuse n'était pas Althé, c'était au moins la fille de Titoeil, et elle avait au raison au moins là-dessus, ça prouvait qu'elle n'était pas encore totalement irrécupérable.

    - Et si vous êtes un homme à femme, je suppose que vous n'avez jamais eu de drow avec vous ?...et c'est qui ce Lothrigen ? Le mari d'Althéa ? Il boit beaucoup alors ? Je ne saisis pas tellement toutes ces histoires de famille...si vous voulez, je pourrais toujours chercher votre fi...euh, Althéa. Non, c'est vrai, la fille est déjà là. Et Althéa, c'est la surexcitée qui avance les fonds ?...je suis perdue....


    Drydo nageait en plein questionnement. Finalement, elle était peut-être irrécupérable.

    Mais, comment est-ce que la nouvelle serveuse avait fait pour apprendre cette carte ? C'était hallucinament impressionant. Dyrdo l'applaudit mentalement, puis retourna aux vieilles histoires de caves et de carottes qui l'occupaient.


    - On descendra bientôt, dès que les autres nous auront rejoint. Je crois que c'est eux, mais pourquoi ils ne viendraient pas ici ? Quant à ce qu'on a besoin...du courage, n'est-ce pas Saiko ? Nan, je rigole, le prends pas mal surtout. Ce qu'on a besoin...je vois pas trop, des idées le grand mâle masqué ?

  3. #723
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Titoeil pouffa à nouveau.

    « Lothringen, le mari d’Althéa ? Helm merci, cela ne se fera jamais. Il ne tarderait pas à la bâillonner et à l’attacher pour qu’elle le laisse tranquille. Le pauvre. Heureusement, il sait la remettre en place et c’est bien le seul. Et je peux vous dire que cela relève de l’exploit. Il doit avoir un pouvoir sur elle. Un charme personne je pense. Elle n’est calme que lorsqu’il est là … »

    Et tout à coup, une question lui vint à l’esprit. L’espace d’un instant, elle lui fit oublier Giacomo, les caves et tout le reste.

    « Et vous petits cachottiers, quand nous annoncerez vous vos fiançailles ? »
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  4. #724
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    [Quete : Les Caves du Loyal]

    Saiko toussa et failli s'etouffer sous son masque apres la reflexion de Titoel. Qu'est-ce qu'il lui prenait de les appeler "cachottiers" ? Qu'est-ce qu'il lui prenait a ce Titoeil, de soulever des questions pareilles ?

    - Comment ca, fiancailles ? Il n'a jamais ete question de fiancailles entre nous ? Seriez-vous en train de nous jouer un de vos tours ?

    En plus de le surprendre, la question avait fait oublier a Saiko la presence des trois hommes dont l'un d'entre eux semblait etre Giacomo.

    - C'est toi, Drydo, qui fait courir des rumeurs pareilles ?
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  5. #725
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Quête : les caves du Loyal

    Titoeil regarda Saiko stupéfait.

    « Comment, ce n’est pas vrai ? Alors on m’aurait menti ! Me voila bien déçu ! Vous iriez si bien ensemble ! On vous voit partout aller en ville tous les deux. Vous semblez si complices. Et cette enquête semble tellement vous rapprocher. Je trouve cela vraiment émouvant. Deux héros ensembles. Après, l’on pourra dire que vous vous êtes rencontrés en sauvant le Loyal. Oui, le Loyal aura permis à un couple de héros de se former ! Imaginez un peu. Dans tous les cas, si vous venez sans encombre au bout de l’enquête, je vous offrirai le gîte et le couvert toute votre vie. Vous aurez une chambre rien que pour vous. La chambre des héros ! Je serai près à parier que l’on viendra de partout pour vous voir ! »

    Et il se frotta les mains. Quel publicité pour le Loyal.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  6. #726
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    [Quete : Les Caves du Royal]

    - Eh oh ! Tu vas te calmer de suite, la ! Je te rappelle que c'est seulement pour tes beaux yeux que ton pretendu couple va se risquer jusqu'au moindre poil de sa peau - je parle pour moi Drydo bien sur - dans les caves ou je ne sais quels demeures ont tortures des gamins pour le plaisir de je-ne-sais-quel-dieu !

    Je trouve ton comportement bien etrange Titoeil, il ne faudrait pas perdre le sens des realites ! Il y a un mage puissant qui se balade sous ton etablissement sans que tu sois au courant, et toi tu penses a de la promo delirante basee sur une rumeur tout aussi delirante !


    Il se tourna vers Drydo, desespere...

    - Dis-lui, toi, qu'il faut qu'il arrete de boire son hydromel frelate... Enfin non, pas frelate, c'est pas ce que je voulais dire...

    Il n'osa pas se retourner, de peur d'avoir serieusement vexe Titoeil. La balle etait dans le camp de Drydo, a elle d'apaiser la situation ou de la faire exploser.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  7. #727
    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages 
    537
    Anoush jouait la niaise avec un entrain délirant.

    - Et... Et... Qu'est-ce que vous avez dit, déjà ? Bière brune des Monts d'Arrée ?

    La marchande exaspérée acquiesça en soupirant. Tout en notant scrupuleusement la commande (c'est-à-dire avec l'application d'un novice d'Helm de huit ans, dessinant d'un trait appuyé les courbes et les traits des lettres sur l'ardoise - trait si appuyé que la craie cassa, relativement prestement récupérée par la serveuse qui émit un petit rire nerveux sous le regard torve de ses clients), l'oreille d'Anoush tentait de capter la conversation derrière elle. Des compliments sur la carte apprise qu'elle ignora. Le conseiller Lothringen... Une trappe... Une jeune femme nommée Althéa qui semblait entretenir d'étranges liens de parenté avec le tenancier... Des fiançailles... Une histoire étrange à propos des sous-sols et d'enfants torturés. Ces derniers éléments avaient été prononcés un peu fort par l'homme masqué... Hm, cela devrait suffire pour le moment. Elle adressa un dernier sourire idiot au couple de marchands qui semblèrent fort soulagés qu'elle se dirige vers le comptoir chercher leur commande. Anoush y posa l'ardoise, s'empara d'un plateau vide et repartit discrètement vers son tout récent "employeur".
    Tout en reprenant les chopes déjà vidées, elle lança :

    - Désirez-vous autre chose ?

    L'homme qui lui avait saisi le poignet se pencha légèrement en avant et glissa :

    - Qu'avez-vous entendu ?

    La barde reprit le plateau, feignant de repartir, et sourit d'un air madré.

    - Que désirez-vous savoir ?
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  8. #728
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Quête : Les caves du Loyal


    Titoeil baissa la tête penaud. Décidément, il n’en fallait pas beaucoup pour agacer l’homme panthère. Il voulait juste savoir, c’était tout. Quant à ce qui se passait dans ses caves, il voulait l’oublier, ne serait ce que l’espace de quelques instants. Non, il n’avait pas perdu le sens des réalités et il ne fermerait pas les yeux comme l’avait fait son prédécesseur, Anselm Lleno.

    « Pardonnez moi, dit il d’une voix à peine audible, je voulais juste vous distraire avant votre descente. M’est avis que ce ne sera pas facile là-dessous. Bon … il ne me reste qu’à vous souhaiter bonne chance et que vous remonterez en héros. Cela ferait désordre pour le Loyal si … »

    Et il laissa planer le silence sur ses paroles en s’éloignant prestement.

    Giacomo eût un petit sourire. Depuis le début, il avait lu les conversations sur les lèvres de la tablée voisine. Pour Saiko, il n'avait eu aucun mal tant le rôdeur parlait fort derrière son masque. Et il savait qu’Ombre avait aussi saisi des brides de la conversation. Elle ferait sûrement une bonne espionne. Peut être la meilleure d’entre eux. Discrétion et grâce. Il ne restait à présent qu’à la mettre à l’épreuve
    .

    « Etes vous prête à nous suivre dans l’enfer de Baine mademoiselle ? » dit il avant de terminer de vider sa pinte.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  9. #729
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    [Quete : Les Caves du Loyal]

    En voyant la tete penaude de ce bon vieux et d'habitude joyeux Titoeil, Saiko s'en voula immediatement. Non seulement il n'aimait pas gacher la joie ambiante en generale mais il croyait qu'a chaque fois qu'on rendait triste quelqu'un, il aurait de plus en plus de mal a rire de nouveau.

    - Excuse-moi Titoeil, je me suis emporte, et ne t'inquiete pas pour le Loyal, je m'en porte garant. Foi de Rodeur ! Par Obad-Hai, si quoi que ce soit arrive a cette taverne au cours de cette aventure, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour reparer les degats et meme plus !

    Sur ce, il comprit qu'il etait surtout epuise, extenue par leurs multiples aller-retours et courses-poursuites dans la rue.

    - En fait mon bon Titoeil, je crois que j'ai besoin d'un peu de sommeil reparateur. Quelques heures de repos me feront le bien necessaire. Aurais-tu une chambre de libre ?

    (HRP : Ce sommeil permettra de faire un Checkpoint pour attendre le retour de Drydo et le Briefing d'Ombre par Giacomo avant de partir dans la Cave, qu'en penses-tu Althy ?)
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  10. #730
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Quête : les caves du Loyal
    Non, mais arrêtez. je suis rouge jusqu'aux oreilles là. J'ai de supers joueurs, c'est tout. L'important, c'est que vous vous amusiez.

    Titoeil n’hésita pas trop longtemps avant de répondre.

    « Oui !, s’exclama t’il pour que le plus grand nombre l’entende, le Loyal offre tout à ses héros. Si vous voulez un peu plus d’intimité, je peux vous offrir même deux chambres. Et là, tout va bien ou désirez vous quelque chose ? Avez-vous besoin de quoi que ce soit ? D’un équipement particulier ? Et vous Saiko, désirez vous passer par la forge pour y chercher de quoi vous défendre ? Bon, je mets à votre disposition mes deux suites les plus prestigieuses »

    Et il alla à grand pas leur chercher leurs clefs.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  11. #731
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    [Quete : Les Caves du Loyal]
    (HRP : Un grand MOUAK a ma geniale de meujeu pour ce super rp qui melange delires et serieux, action et danger, humour et tendresse...)

    L'homme panthere se tourna vers Drydo d'un air amuse. Ce Titoeil etait vraiment un personnage que Saiko aimerait a se rappeler dans ses longues marches solitaires. Comme quoi meme les villes aux murs les plus epais recelaient des tresors en leurs coeurs.

    - Qu'en penses-tu Drydo ? Je n'ai pas besoin de materiel, puisque nous avions deja fait un passage a la forge au debut de cette aventure, et que je n'ai rien utilise depuis... Je ne demande qu'on peu d'espace pour allonger ma pauvre carcasse endolorie et m'etirer l'echine.

    Il resongea aux paroles de Titoeil. Les mots "Heros" ou "Offre" lui avaient procure autant de chaleur qu'un feu de cheminee ardent. Il y avait du bon a faire le bien. Saiko y songerait de plus en plus dorenavant...
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  12. #732
    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages 
    537
    Baine ? Anoush tressaillit à l'énoncé de la phrase par l'homme qu'elle venait de servir. Se pouvait-il que ?... Non. Il n'aurait pas été si direct. Lorsqu'elle avait été au coeur des luttes d'influence à la cour du Téthyr, elle s'était religieusement - si l'on peut dire - gardée de mettre les pieds dans les affaires des clergés. D'autant plus lorsqu'il s'agissait de ceux de Baine ou d'autres divinités louches. Leur aura maléfique laissait Anoush en alerte comme un animal traqué...

    Sa surprise avait été presque imperceptible, mais elle se ressaisit tout de même, déglutit et articula d'une voix étrange :

    - Les tarifs viennent d'augmenter, messieurs. N'hésitez pas à m'appeler si vous désirez autre chose.

    Négocier, marchander... Anoush n'aimait pas se retrouver impliquée dans des histoires de Dieux, mais tout dépendait de sa motivation financière. Et aussi, même si elle ne se l'avouait guère, de cette légère brise aux relents d'aventures et de mystères, ce vers quoi son esprit s'échappait lorsqu'elle était seule dans le désert d'Anauroch... Mais elle n'en était pas là. D'abord, voir à combien se montait l'attachement de l'inconnu à leur collaboration...
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  13. #733
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Quête : les caves du Loyal

    Giacomo eût un petit sourire. Etrange demoiselle. Cette beauté et cet aplomb. Oui, vraiment, on en aurait besoin à la guilde. Mais elle devait comprendre que si elle voulait y entrer, ce ne serait plus à elle de poser ses conditions.

    « Ecoutez moi très attentivement ma demoiselle, murmura t’il d’une voix calme, j'ai l’étrange impression que vous avez besoin de travail. En général, on entre au Loyal en tant que client … Et il y a bien plus intéressant comme occupation croyez moi ... Sachez cependant qu’il y a dans cette ville des centaines de jeunes femmes comme vous. Voyez vous la jeune drow à cette table ? Hé bien, elle ferait aussi très bien l’affaire. Peut être serait elle meilleure que vous … Certes, je pense sincèrement que vous seriez un atout de poids parmi nous mais qui nous dit que vous êtes vraiment faites pour ce métier là ? Montrez nous d’abord ce que vous savez faire … Ensuite, nous verrons si vous êtes dignes d’entrer dans notre guilde. Mais rien ne vous oblige à nous accompagner. Je vous laisse le temps de réfléchir. Si vous ne nous avez pas rejoints dans les suites du haut, je prendrai votre absence pour un refus … Et vous m’en verrez fort marri »
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  14. #734
    Date d'inscription
    septembre 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages 
    934
    La douceur de midi. Des visages croisés, encore. Les mêmes semblait-il. Les mêmes soucis, les mêmes craintes, les mêmes aspirations perceptibles dans leurs expressions et leurs diverses exclamations. Les rues ont défilé dans sa mémoire, certains lieux se sont inscrits. A ces lieux se sont ajoutés des noms. A ces noms ont commencé à s'attacher quelques souvenirs, quelques silhouettes qui leur paraissaient associées. Le début d'un nouvel apprentissage.
    La barde a plissé le front, quelques rides de contrariété. Tout recommencer. Repartir du néant. Ils l'avaient poussée à bout. Juste eu le temps de partir à la hâte pour brouiller sa piste. Tout abandonner. Qu'importe.
    Ils crèveraient, tous, pour ça. Elle y mettrait le temps qu'il faudrait. Sa main glissé à l'amulette attachée à son cou, sous le tissu. Ils n'avaient pas obtenu l'essentiel. Un rubis brut, tirant sur le pourpre, la lente et sourde pulsation d'une magie affaiblie mais toujours latente, qui l'accompagnait. La femme savait. Savait qu'elle ne serait nulle part chez elle. Savait qu'elle repartirait un jour, tôt ou tard. Une fois qu'elle aurait jugé avoir fait le tour de la question. Le simple fait de voyager revenait à l'accepter, implicitement.
    Toutes les villes se ressemblaient en cet instant. Son errance à travers les quartiers de la cité, sous le regard froid, neutre, critique. Manost n'éveillait en elle aucun sentiment particulier. Ses habitants non plus. Ils ne valaient pas mieux qu'ailleurs. Une telle scène aurait pu se reproduire n'importe où. Pourquoi rester alors? Sans doute parce que l'ailleurs où elle se trouvait était... loin. C'était suffisant. L'exercice qu'elle s'imposait avait pour mérite de lui occuper l'esprit. Plusieurs heures durant. Pour mieux se donner du temps.

    ***

    Les tons du soir se sont faits de feu, les ombres se sont faites plus longues, plus sombres. Plus amicales, aussi. Depuis le temps qu'elle jouait avec. Des alliées aussi imprévisibles qu'inconstantes. Les rues se sont faites plus calmes, plus désertes à mesure que la lumière du jour a faibli. Le pavé sur ses pas, lisse, la lumière rare des lanternes, le passage de quelques patrouilles, les colombages de Manost. Elle s'est faite plus attentive encore, alors qu'elle reconnaissait les lieux. De retour à son point de départ. Elle ignoré la faim qui commencait à poindre et la fatigue. Un raffinement dont elle n'avait cure.
    La barde a poussé la porte de la taverne. Plus de monde que la veille. Dans la salle commune, elle s'est dirigée vers une table libre. Un peu plus à la lumière qu'il lui plaisait. S'il fallait s'en contenter...
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  15. #735
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Quête : le saut de l'ange

    Dryade se jeta sur elle dès qu’elle fut entrée.

    « Dites donc vous ! Vous n’êtes pas partie avec une petite brune tout à l’heure ? »

    Elle voulut feindre l’inquiétude mais le naturel revint au galop.

    « Oui, parce qu’elle est supposée travailler avec moi et elle ne fait rien. Cette semaine, elle a passé une fois à la taverne et encore, c’était pour se laver. Je commence à en avoir marre de ses allées et venues incessantes. Un jour, j’irai en parler à notre propriétaire. Cela ne se passera pas comme ça vous verrez. Oh, je sais bien qu’elle a une autre activité bien plus importante que notre taverne à ses yeux mais tout de même ! La vie au Loyal est bien plus exaltante ! Titoeil la traite d’héroïne tête brûlée et l’adore cette gamine. Mais moi, je vais vous dire, je ne peux pas la voir. J’espère de tout mon cœur qu’elle finira par partir. Il faut la remettre à sa juste valeur. Certains clients la trouvent mignonne … Tu parles ! Un visage émacié et tout pâle, des tâches de rousseur, des yeux qui font tellement peur qu’on ose à peine regarder dedans, des oreilles décollées, toujours la même queue de cheval qu’elle ne sait même pas coiffer, trop petite et fluette en plus : on dirait une gamine. Et le pire, je vais vous le dire le pire : elle n’a même pas de poils ! »

    A la table voisine, quelqu’un avait dressé l’oreille
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  16. #736
    Drydo Invités
    Quête : Les Caves du Loyal

    HRP : Désolée tout le monde d'avoir gênée la circulation :timide: Vraiment, y a rien de si super dans mes posts Althy, c'est grâce à toi et à ta génialité et à l'autre banane que je fais quelque chose, et puis les posts d'Ombre sont incroyables aussi. Arrêtez d'écrire bien, je vais avoir honte !

    Drydo eut un fou rire quand elle entendit Titoeil délirer sur une rumeur qui semblait courir sur Saiko et elle. Où est-ce qu'il avait entendu ça ? En tout cas, elle ne s'imaginait pas du tout être, par exemple, serrée dans les bras tout poilus de Saiko. Non, cette idée n'arrivait pas à se former dans son esprit, et elle la faisait rire.
    Elle avait les larmes aux yeux tellement elle riait, et pendant que Saiko s'énervait et essayait de lui faire dire quelque chose, elle ne réussissait qu'à émettre des petits gargouillis et replongeait sa tête dans ses bras. Vraiment, ça faisait un long moment qu'elle ne s'était pas amusé autant, et même si elle en avait marre de se marrer sans pouvoir s'arrêter, elle en profitait un peu.

    Elle avait totalement oublié ces histoires de caves, de prêtes et d'enfants, par contre Saiko ne semblait pas du tout avoir oublié. Finalement, elle réussit à parler de nouveau, et elle releva la tête de ses bras les cheveux tout décoiffés et la machoîre douloureuse d'avoir ri. Quand elle comprit enfin ce qui se passait - Saiko demandait une chambre pour dormir avec elle - elle écarquilla les yeux de surprise et retint un nouveau rire difficile.


    - Hein ? Dormir ? Où ça ? Quand ? Avec toi ? tu vas bien ? T'as pris de l'hydromel frelate toi aussi ? Qu'est-ce qui se passe ? T'as de la fièvre?

    Elle tatônna, prit la chope que Titoeil leur avait amené et finit par la reposer après un temps de réfléxion, se disant que finir saoûle serait mauvais pour l'aventure qu'elle s'apprêtait à faire. Elle semblait déjà l'être assez comme ça.


  17. #737
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    [Quete : Les Caves du Loyal]
    (HRP = C'est qui l'autre banane ? Y'a que Drydo et moi dans cette quete !)

    Le rodeur ne fut pas entierement satisfait par la reaction de Drydo, certes elle suffirait a couper court aux rumeurs qui circulaient et calmeraient definitivement l'imaginaire de Titoeil, mais par contre il ne voyait pas pourquoi l'idee que Saiko puisse seduire Drydo lui semble aussi parfaitement ridicule !

    Apres tout Saiko etait de bonne carrure, intelligent, belle-gueule (au sens propre du terme), avec de longues et fines moustaches, un poil soyeux, doux et luisant, une grace feline...


    - Alors d'une j'ai pas demande *expressement* de dormir avec toi, pignoufe, mais de deux ça allegerait par contre le travail de Titoeil, espece d'egoiste ! Mais puisque c'est comme ça, chacun chez soi et les basilics seront bien gardes...

    Pour conclure, il prit lui meme la chope de Drydo et a posa par terre, a ses pieds.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  18. #738
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Quête : les caves du Loyal
    Drydo, tu continues de dire que tu n'es pas douée et que je fais des bons posts, je te fesse jusqu'à ce que tu ne puisses plus t'asseoir.

    Titoeil les regardait s'invectiver totalement ahuri. Que venait il de provoquer ? Une dispute ? Vite, arranger tout cela. Déjà, on appréciait moins la bonne chaire et la boisson l'estomac courroucé et quelques clients commençaient à les regarder d'un drôle d'air depuis leurs pintes ou leurs assiettes.

    "Mais enfin, balbutia-t-il, ne vous disputez pas. N'essayez pas de vous le cacher à vous-même : vous vous aimez beaucoup. Laissez parler vos sentiments et tout ira mieux. Mais s'il vous plait, ne vous chamaillez pas comme cela. Ce serait dommage pour un si joli couple. En plus, vous savez : on prétend que les plus belles histoires d'amour commencent toujours par de grandes disputes. Dans tous les cas, si vous désirez monter vous préparer, les suites sont à votre disposition"

    Et il les regarda d'un air suppliant.

    Vous avez le choix de descendre directement ou de monter pour faire connaissance avec Ombre.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  19. #739
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    [Quete : Les Caves du Loyal]

    Saiko n'hesita pas une seule seconde. Il lui fallait fuire cette fatigante situation ridicule. Il se leva, saisit la cle que lui tendait Titoeil, se tourna vers Drydo pour lui lancer un "bonne nuit" princier, et s'enf... se dirigea vers sa chambre a grands pas.

    Arrive dans sa suite, il fut assailli par le luxe et le confort. Il deplaça délibérément le matelas sur le tapis au sol et prépara son rituel de prières en faisant bruler des herbes de sa besace.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  20. #740
    Date d'inscription
    septembre 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages 
    934
    La serveuse l'a surprise une fraction de seconde. Eliaëdel l'a laissée monologuer, commenter à voix haute son opinion sur sa jeune guide. C'était désagréable. C'était dérangeant.
    Le jeu des questions... Très peu pour elle. Son expression ne s'est pas émue; des curiosités à décourager tôt ou tard. Beaucoup plus tôt qu'elle ne l'escomptait. Une bien étrange serveuse qu'Althéa en tout cas. Une nouvelle confirmation; même si sa manière de présenter les choses prêtait à sourire... l'épée à la main. Il faudrait peut être se pencher plus sérieusement sur son cas; l'histoire à découvrir avait des chances de s'avérer instructive. Elle ne paraissait pas de celles qui ne mourraient pas de vieillesse. Elle est restée songeuse, feint fouiller dans une mémoire capricieuse, avant de répondre, après quelques instants de silence.


    « Je ne suis pas omnisciente. A vrai dire... je crois bien avoir croisé assez de monde aujourd'hui pour que ça ne soit pas impossible. Ou alors peut être pas. Pour ce que j'en sais. »
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  21. #741
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Dryade fronça les sourcils. Si elle avait été plus subtile, elle aurait pu voir que l’inconnue lui jouait un air. Et ce que l’inconnue venait de lui dire ne fit que décupler sa volubilité.

    « Vous aussi vous l’avez déjà oubliée ? Cette gamine n’est qu’un courant d’air. Vite passée, vite disparue, et c’est tant mieux. La fille du vent … J’aimerais bien qu’elle se dépêche d’aller souffler ailleurs. Oh, je ne lui souhaite pas de mourir : elle a failli y passer il n’y a pas si longtemps et ce n’était pas beau à voir. Non, mais qu’elle s’en aille ! Elle finira par faire fuir tous les clients ? Et vous savez quoi ? Une rumeur circule comme quoi elle se serait entichée d’un prêtre luménien ! Un prêtre … ça me ferait beaucoup rire. Je suis sure qu’elle n’a jamais touché un homme ! Ce n’est encore qu’une gamine. Je suis sur que si l’on appuie, du lait coule de son nez »

    Et elle eût avec la barde un sourire entendu.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  22. #742
    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages 
    537
    Anoush s'était faite héler par Titoeil alors qu'elle tentait discrètement de se diriger vers l'escalier menant aux chambres. Peine perdue.

    - Hé, toi, la nouvelle ! File donc remettre du linge dans les deux suites du haut. Allez, plus vite que ça !

    Elle monta en traînant les pieds et en soupirant. Au moins, cela lui fournissait un prétexte acceptable si jamais elle croisait Dryade... Toute cette affaire commençait à l'intriguer. Que venait faire Baine dans les sous-sols d'une auberge de la ville d'Helm ? Tout en empilant le linge propre pour le transporter, elle tergiversait quant à sa participation à un projet dont elle ne connaissait ni les tenants ni les aboutissants. Il lui faudrait garder un sens du commerce à tout épreuve si les choses tournaient mal...

    Toute à sa réflexion, elle poussa d'un coup de reins la porte de la première chambre, et la vue cachée par le monceau de draps frais, avança en piétinant un tas d'herbes fumantes et manqua de trébucher sur le lit défait par terre.


    - On ne vous a pas prévenu qu'il est interdit de fumer dans les chambres ? Vous voulez provoquer un incendie ? gronda-t-elle, furieuse, de derrière la pile de linge toujours en équilibre précaire.

    Bon week-end ! Je reviens lundi, ne m'attendez pas avant...
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  23. #743
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    [Quete : les Caves du Loyal]
    (HRP - Bienvenue, Ombre. Ravie de voir une personne *discrete* faire son entree dans le Rp :fleur

    Enveloppe des senteurs de la foret et de fumees ennivrantes, dans le calme le plus parfait apres le tumulte de la taverne, le rodeur etait en pleine meditation quand une sorte de cataclysme entra sauvagement dans la chambre. L'homme-panthere bondit sur le lit et sortit les griffes vers la montagne de draps qui manqua de trebucher sur la natte deroulee au sol pour la priere.

    - On ne vous a pas prévenu qu'il est interdit de fumer dans les chambres ? Vous voulez provoquer un incendie ?

    La femme de chambre... Le probleme avec le grand luxe, c'est qu'il y a toujours une surdose de serviteurs pour que le client n'ait rien d'autre a faire que de lever le petit doigt, or, si Saiko appreciait moyennement cette trop-plein de confort, il voulait surtout etre tranquille.

    Il hesita entre chasser violemment ou courtoisement l'intruse.


    - Je vais l'eteindre de suite... Par contre les draps ne seront pas necessaires, veuillez a ne plus me deranger s'il vous plait.

    Sur ce il se rassit et replongea dans sa meditation, signifiant ainsi a la femme de chambre qu'elle n'avait qu'a ressortir sans rien dire.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  24. #744
    Drydo Invités
    Drydo remonta à ce moment-là. Elle fut plutôt surprise de découvrir la servante de tout à l'heure avec du drap dans les mains à moitié attaquée par Saiko, qui restait de très mauvaise humeur depuis un bon moment. C'était vraiment désagréable, il pourrait faire un effort contre sa propre nature. L'elfe noire reconnut la même odeur d'herbes que la dernière fois, et devina à peu près ce qui avait dû se passer.

    - SAIKO ! Tu pourrais essayer d'être plus sympa ! Depuis tout à l'heure tu ne fais que râler ! Et moi, je veux des draps, des draps propre de préférence ! Alors arrête de jouer l'égoïste !

    La femme de chambre était maintenant coincée entre Saiko et Drydo. La petite drow ne voyait plus rien du tout maintenant qu'elle était derrière la servante, la pile de linge la dépassait de plusieurs têtes. Elle ne savait même pas si Saiko l'avait entendu. Elle s'agaça de ne rien voir et poussa légèrement la servante tout en s'excusant :


    - Excusez-nous, hein, c'est l'autre banane qui ne sait pas bien se comporter, y faites pas attention...

    Elle espéra que la nouvelle venue ne tomberait pas et se faufila péniblement dans la chambre, écrasant à son tour les herbes fumantes.

  25. #745
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    [Quete : les Caves du Loyal]
    (HRP = Merci MJ de me laisser avec deux joueuses dechainees :rigoler: )

    Et voila que l'autre rentrait en scene... De lassitude, Saiko renonca a insister. Il suivit le conseil de Drydo, esperant que cela permettrait de debloquer la situation.

    - Ok ok... Je suis desole d'avoir reagi comme tel... Mademoiselle la servante, je n'ai pas besoin de draps propres, par contre comme vous l'avez vu mon amie Drydo elle en veut bien, vous n'avez qu'a les lui porter dans sa suite. Et encore desole hein, bonne soiree...

    Il espera que la servante aurait maintenant compris le message et qu'elle se retirerait, le laissant enfin au calme qu'il cherchait depuis longtemps.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  26. #746
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Quête : les caves du Loyal

    Pauvre Saiko, voila qu'il tombait sur deux femmes plus encore remontées que lui. Et pour parachever le tout, il était en infériorité numérique. Heureusement pour lui, Titoeil suivi de près par les sentinelles de la lame d'argent puis le prêtre entrèrent dans la chambre.

    "Vous devriez être plus discrets, murmura Giacomo en refermant la porte derrière lui, il ne faut pas que les autres clients se rendent compte qu'il y a une réunion ici. Ils seraient capables de soupçonner n'importe quoi ... Dans tous les cas, je vois que vous êtes tous réunis. C'est heureux. Si vous le voulez bien, nous allons tous descendre et ceci calmement. D'abord Titoeil, puis vous et ensuite nous tous. Mais avant, je voudrais être sûrs que vous êtes tous sûrs de vouloir continuer l'aventure. Nous allons au devant de graves dangers. Les bainites prennent à malin plaisir à protéger leurs lieux de culte en utilisant des pièges redoutables ..."

    Et il regarda la petite troupe qui lui faisait face. Visiblement, ils se disputaient déjà. Que feraient ils face au danger ? Il ne pouvait se permettre d'emmener avec lui des individualités mais un groupe parfaitement uni. Sinon, ils couraient tout droit à leur perte.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  27. #747
    Date d'inscription
    septembre 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages 
    934
    Elle n'a pas répondu à la serveuse. Pas daigné le faire. Et délibérément a sorti sa harpe; elle l'a réaccordée avec habileté, avec ferveur. Presque avec affection, presque avec flamme. Un silence d'attente, marqué par la curiosité s'est fait dans l'auberge. La femme interrompit son manège. Puis puisa dans ses souvenirs.

    Ses doigts ont alors couru sur les cordes, d'abord lentement, faussement hésitants, avant de prendre un rythme étrange, de suivre une trame particulière. La musique s'est construite, sans en avoir l'air, par des voies détournées, tourmentées. Et pourtant la mélodie ne manquait pas d'être douce, mélancolique, d'une beauté indéfinissable.
    La mélopée s'est poursuive de nombreuses minutes, maintenant un charme léger parmi l'assemblée. Le jeu s'est fait alors plus rapide, mais aussi de plus en plus doux aussi; avant de finir par s'évaporer sur une dernière note presque inaudible. Et l'animation dans les yeux de la barde s'est alors entièrement éteinte.

    A peine un regard pour sa salle. Dans les murmures à peine esquissés, les discussions qui reprenaient leur fil, elle s'est levée. Presque impériale. En fait complètement vidée d'émotions. Sans ressentir quoi que ce soit de véritablement tangible. A peine de la satisfaction, une once d'indifférence. Elle a serré doucement l'instrument dans sa main, s'est dirigée vers les chambres.

    Le poids de ses souvenirs. A défaut du poids de sa conscience. Depuis longtemps, elle avait traqué ses zones de faiblesses, anéanti chaque réminiscence, de son passé, chaque sentiment. Chaque chose qui offrait une prise à la main main obscure qui cherchait à l'étrangler. Elle ne pouvait pas se le permettre. La faiblesse la tuerait tout aussi sûrement que la stupidité. Sa vie était sur le fil, incontestablement; vivre, fuir, voyager, sans cesse, sans que cela n'aie de fin.
    Mais il lui manquait encore une seule chose. Une véritable liberté; un véritable choix. Même si elle doutait agir différemment lorsque le jour viendrait.
    Et pour cela, six âmes l'en empêchaient encore. Les derniers de ses poursuivants, les derniers de son clan. Il faudrait qu'ils meurent tous. Son expression pensive s'est faite d'acier alors qu'elle gravissait les marches.
    Ce n'était pas, après tout, comme si d'autres alternatives s'offraient à elle... elle s'est adoucie un instant à peine. Non. La charité ne serait pas au rendez vous si elle acceptait de payer le prix de l'échec.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  28. #748
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    « Mademoiselle ? »

    Elle s'était retournée. Un homme se tenait au bas des marches et la regardait. Ses joues étaient encore humides de larmes, il la regardait presque avec amitié.

    « Votre chanson, elle était magnifique. C'est la toute première fois que je l'entends chantée sur Dorrandin. Elle me rappelle chez moi. C'est une chanson de Berdsuk n'est ce pas ? Je sais qu'on la chante dans les contrées du Mitan mais elle est originaire de là, n'est ce pas ? Vous êtes originaire de là bas ? »
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  29. #749
    Date d'inscription
    septembre 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages 
    934
    Un de son peuple. Son regard s'est troublé le temps d'un battement de cils, avant de reprendre la même expression, mi patiente, mi fatiguée. C'est alors qu'elle l'a reconnu. Un geste, une intonation de voix... Un ami de son clan. Un certain ... Serar. Un instant, le souffle de la peur à effleuré son âme. Non. Les derniers qui restaient avaient des raisons de la vouloir. Ils étaient presque devenus comme elle à force de la talonner, au fil des ans. Elle pouvait presque sentir leur haine de manière palpable.

    « Je n'y suis pas vraiment originaire. J'y ai séjourné un certain temps, pour ne pas dire un temps certain. Une ville agréable, vraiment. »

    Plusieurs décennies. Agréables. Presque envie de rire. Oui. Tout ceci avait été assez plaisant. Mais... il y avait eu une fin. Le début de son périple. Le début de sa traque. Et celle qu'elle était alors n'était alors pas si différente à l'aujourd'hui. La jeunesse ne rend pas davantage innocent...
    D'anciennes blessures refusaient encore de s'estomper, pas encore totalement refermées. il ne lui restait qu'un seul moyen pour cela. Son attention s'est reportée sur l'intrus en particulier. Sur un détail. Une question lui est venue à l'esprit. Une sonde. Elle devait savoir.


    « Depuis quand êtes vous arrivé sur Dorrandin, mon cher? »
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  30. #750
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    L'homme eût un petit sourire énigmatique avant de répondre :

    « En fait, je crois que je suis arrivé en même temps que vous. C'est un signe. Pour tout vous dire, je vous ai suivi depuis votre arrivée. Vous comprenez, je ne peux me permettre de perdre quelqu'un de chez moi ...Et je peux vous dire que vous manquez aux vôtres. Ils se font du soucis pour vous, beaucoup de soucis. Pour tout vous avouer, se sont eux qui m'ont envoyé vous trouver ... Vous leur manquez vous savez.
    Mais cela peut s'arranger vous savez. Je pourrais éventuellement leur dire que je ne vous ai pas vue ... Le service ne sera bien sûr pas gratuit mais nous devrions pouvoir nous arranger »
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

Page 25 sur 34 PremièrePremière ... 152324252627 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Commerce] Au Loyal Paladin
    Par Folken dans le forum Les Arcades
    Réponses: 936
    Dernier message: 23/03/2019, 21h05
  2. [BG1] Tome de sagesse dans la nature
    Par Mekren le maudit dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 10
    Dernier message: 03/02/2013, 12h59
  3. Soirée au Loyal Paladin
    Par Lothringen dans le forum Les Archives de Manost
    Réponses: 106
    Dernier message: 26/11/2005, 01h59
  4. [Commerce] Au Loyal Paladin, Tome I ( >mai 2004)
    Par EricZEGod dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 2955
    Dernier message: 20/05/2004, 14h16
  5. XXIV et dernier du premier tome
    Par Grenouillebleue dans le forum Briseur d'Empires
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/02/2004, 17h42

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257