Page 24 sur 34 PremièrePremière ... 142223242526 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 691 à 720 sur 999

Discussion: [Commerce] Au Loyal Paladin, Tome II

  1. #691
    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages 
    537
    Toutes mes excuses pour le retard, j'espère que je n'ai pas provoqué des embouteillages temporels entre les posts :timide:


    - Un cirque...

    Une expression indéterminée passa sur le visage de la femme tandis qu'elle portait son regard au plafond. En fait, c'était un mélange indistinct d'émotions contradictoires, nostalgie, surprise, une peine et un bonheur tout aussi intenses l'un que l'autre. Brusquement, l'air rêveur, elle se remit à chantonner et leva les bras, les mouvant avec grâce, comme pour s'équilibrer. Un rire mourut dans sa gorge tandis qu'ils retombaient inertes à ses côtés.

    - Moi aussi, j'étais funambule... Enfin, je commençais à apprendre. J'étais plutôt acrobate et trapéziste, reprit-elle, les yeux brillants. Je dansais sur les cordes, et j'étais la plus souple et la plus gracile. On venait de tout le Mitan pour m'applaudir... Oh, je n'ai pas mis beaucoup de temps pour avoir mon propre numéro, et pourtant, le cirque avait les meilleurs artistes de tout Faerûn. Les fiers Tuigans avec leurs chevaux de parade, des contorsionnistes venant droit de Kara-Tur et capables de rentrer à quatre dans un tonneau, les plus fabuleux des illusionnistes, capables de vous faire croire que votre épouse est une nixe et que des rivières d'or liquide vous coulent entre les doigts de pied, et les plus féroces et mystérieuses des bêtes sauvages. Des gobelours et des minotaures... Oh, ce n'était pas facile tous les jours, et les gens n'étaient pas tendres. Mais on n'humiliait personne. On ne maltraitait personne. Pas même les animaux.

    Maintenant, la barde tapotait la table avec le bijou qu'elle tenait entre ses doigts fins. Pensive, elle reprit après un silence :

    - Il y avait aussi une demi-orque dans mon cirque. Elle s'appelait... Ginnia, je crois. Oui. Pas funambule. Elle était haltérophile. Dans son numéro, elle portait un petit éléphanteau à bout de bras, et lorsqu'elle criait de tout son coeur, un frisson passait dans le public. Ils étaient à la fois fascinés et terrifiés par la puissance de cette femme, mais... je ne sais pas si j'aurais aimé être considérée de cette façon. Crainte... Bien sûr, elle avait gagné le respect de tous, et pas seulement parce qu'elle pouvait broyer le crâne de qui la contrariait d'une seule main, mais par l'application et le sérieux qu'elle mettait dans tout ce qu'elle accomplissait. C'était par ailleurs une personne très agréable. Seulement, l'éléphanteau a grandi et grossi, et un soir Ginnia s'est blessée en le portant. Elle n'est plus jamais retournée sur la piste.

    Elle soupira, puis ajouta plus fermement :

    - C'est la loi dans ce genre de choses : on n'est jamais plus longtemps au centre de la piste que le temps d'en partir...

    Finalement, j'ai peut-être choisi le bon moment pour m'en aller, ajouta-t-elle in petto.

    - Tu étais toi aussi sur la Côte des Epées, dis-tu ? Comment s'appelait ta troupe ? Nous nous sommes peut-être autrefois croisées sans le savoir.
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  2. #692
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Ginnia ? Elle connaissait Ginnia ? Non, ce n’était pas possible. Pas elle ! Encore une fois, elle l’avait sûrement croisée sans la retrouver vraiment.

    « Mais alors, s’écria Dryade si fort que tout le restaurant l’entendit, vous avez croisé ma sœur jumelle ! Elle a quitté la maison juste après moi. Elle s’est fait engager dans un cirque pour pouvoir me retrouver. Et l’on ne l’a jamais revue. Dis moi tout : où l’as-tu donc croisée. Est elle encore dans la troupe ? Sais tu quelle sera leur prochaine étape ? »

    Elle avait demandé cela d’un trait, la voix chargée d’émotion.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  3. #693
    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages 
    537
    Ainsi donc, c'était sa soeur. Anoush n'avait pas vraiment prêté attention à la ressemblance, mais à bien y réfléchir... Oui, cela pouvait bien être le cas. La traversée de l'océan avait brouillé certains visages qui se déformaient et s'effaçaient comme dessinés sur des vagues, mais les traits d'autres s'étaient gravés dans sa mémoire, aigus, coupants. De la même façon que les récifs engloutis éventrent les cales des bateaux.

    Les rares clients encore là à cette heure avancée, surpris par l'élan de Dryade, se détendirent peu à peu pendant que la barde réfléchissait. En fait, oui. Elles avaient probablement plus de choses en commun qu'il ne le paraissait au premier abord. Ginnia était déjà là lorsqu'Anoushivaran est arrivée au cirque, et y était encore lorsqu'elle s'en est enfuie.

    - Je pense qu'elle a toujours fait partie de la troupe. Celle-ci s'est élargie au fil du temps. Des artistes arrivent et peu en partent. La tradition veut que l'on garde la place de ceux qui se blessent sur scène jusqu'à leur retour. S'il peuvent guérir. Mais s'ils ne le peuvent pas, on leur offre tout de même... un autre travail, auprès des bêtes, dans la direction, ou en tant qu'assistant dans un numéro. Selon toute vraisemblance, Ginnia doit donc toujours être là-bas, conclut-elle en se mordillant pensivement la lèvre.

    Pendant un instant, plusieurs possibilités se déroulèrent dans son esprit à la manière de volutes de fumée languissants. Il aurait pu être tentant de monnayer l'information. Que gagnait-elle à lui dire ? Une prise de risque inconsidérée dans une position déjà délicate ? Autre chose s'insinua - quelque chose qu'elle chassa bien vite, quelque chose d'immatériel, que l'on ne pouvait que manipuler du bout de la conscience, à peine toucher de peur que cela enfle ou dérive vers un endroit moins discret. La barde pourrait revenir discrètement, sous une fausse identité, grimée en vieille femme, et rechercher Ginnia. Retrouver le cirque, sa place, le centre de la piste... le succès... non. Impossible. Une idée folle, trop risquée et inutile.

    Mais la recherchait-on ? Anoush jeta presque sans s'en rendre compte des coups d'oeil furtifs vers les gens paisiblement attablés. Du calme... Et un peu de dignité. Que son coeur calme les palpitations qui l'avaient soudain saisi. De toute façon, elle devait avoir une certaine avance sur ses poursuivants éventuels. Cela ne lui coûtait rien de lui dire, et pouvait finalement rapporter plus qu'elle n'aurait pu l'espérer. Quoi que ce soit.

    - Le cirque s'est établi depuis quelque temps. Il s'agit maintenant de la Troupe Royale de Château-Zhent... Château-Téthyr, bafouilla-t-elle.

    Voilà où l'amenait sa fatigue ! Sa langue avait fourché ; et si jamais celle-ci n'avait pas été accrochée non loin de son palais, la femme lui aurait déjà fait subir les tourments des Neufs Enfers. Fallait-il donc doublement se trahir... Elle cacha ce subit accès de colère contre elle-même derrière une fausse manifestation de fatigue, la tête dans les mains, derrière sa masse de cheveux bruns. Un sentiment plus pressant vint à point pour détourner l'attention de la serveuse. Avec un peu de chance, celle-ci ne relèverait pas.

    - En fait... en fait...

    Anoush tenta laborieusement de trouver une formulation qui lui permette de se tirer d'affaire sans révéler ce qu'elle dissimulait. La responsable de l'affaire, eh bien... n'avait pas été retrouvée. Elle en aurait été la première au courant, si tel était le cas, n'est-ce pas ? Alors ce serait ceux qu'elle côtoyait qui tomberaient en disgrâce.

    - En fait, reprit-elle doucement, il se pourrait qu'ils aient à reprendre la route. Je ne les vois guère remonter la côte des Epées, ni s'aventurer à l'Est où les gens apprécient moins ce genre de divertissement. Qui sait, peut-être changeront-ils un jour de continent ? fit la femme dans un petit sourire.

    Evidemment. C'était une idée plausible pour eux, comme le choix qu'elle avait pu faire, comme le choix que tous lui prêtaient sûrement au-delà de l'océan. Combien à sa suite franchiraient le pas... Inquiétante perspective.
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  4. #694
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Un pli de contrariété barra le visage de Dryade d’une oreille à l’autre. Ginnia était bien loin. Et il serait dûr de la retrouver. Il suffisait qu’elle arrive pour qu’elle parte … Ainsi allait sa vie : on partait toujours quand elle arrivait et parfois en courant. Il lui suffisait de courir plus vite pour attraper ceux sur qui se portaient son choix.

    Elle se souvint du bon vieux temps quand elle ramenait l’homme de sa vie en le tirant par les cheveux. Mais les autorités de Manost lui avaient fait comprendre qu’il valait mieux éviter ce genre de pratiques. Le bon vieux temps. Léger soupir.


    « Et toi ?, poursuivit elle suivant le fil de la pensée, y a-t-il un homme dans ta vie ? »
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  5. #695
    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages 
    537
    Elle éclata d'un rire de ventre profond et chaud, secouant la tête. Quelle question saugrenue ! Et proprement inattendue. Ouf, Dryade était passée à côté de l'allusion au fief des adorateurs de Baine, là où Anoush était née, probablement.

    - Peut-être... peut-être pas. Il y en a beaucoup... ou pas du tout,
    lança-t-elle sur un ton badin.

    Des hommes dans sa vie, oui, il y en avait eu. La plupart du temps, ils avaient voulu la vendre, l'assassiner, l'épouser ou la jeter par-dessus bord. Les autres lui avaient complaisamment fait la courte échelle vers les hautes sphères des sociétés où elle avait évolué, ou du moins, vers des positions plus confortables. Dans un cas comme dans l'autre, des pratiques peu avouables. Etait-elle insensible à ce point ? Peut-être qu'un caillou s'était formé quelque part, dont la surface inattaquable et sèche comme un désert ne laissait même pas imaginer qu'il puisse y avoir encore des rigoles d'eau palpitant sous la croûte et prêtes à sourdre. Anoush en était très fière.


    [HRP] Bougez pas, j'éditerai cet après-midi !
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  6. #696
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Dryade s’était accoudée à la table, la tête dans ses mains. En toute aubergiste qui se respecte, elle aimait les ragots. Surtout ceux qui parlaient d’affaire de cœur. Elle allait jusqu’à se faire livrer le « Lutin Cafteur », célèbre journal de Mélandis. Par contre, elle n’avait jamais rien sû sur les amours d’Althéa. Elle en venait à se demander si elle n’avait pas vœu de chasteté. Et qui voudrait de cette garçonne au tricorne vissé sur la tête, aux oreilles décollées et avec des tâches de rousseur pour couronner le tout ?

    La jeune femme en face de lui était tout autre. Des allures de princesse. Moins belle qu’elle bien sûr mais elle avait des arguments
    .

    « Et toi, quel genre d’homme aimes tu ? Peut être les mauvais garçons … Oui, je te vois bien avec un voyou »
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  7. #697
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    [Quete : Les Caves du Loyal]

    En arrivant de la prison de Manost

    Quand ils furent rentres a la taverne, Saiko et Drydo s'assoierent a une table non loin de la trappe. Ils attendirent que Dryade ou peut-être Titoeil viennent s'interesser a eux.

    - Alors Drydo, que faisait ce gamin dans les prisons de Manost ? Tu as pu trouver ou il allait ? J'ai trouve qu'il ressemblait etrangement au morveux d'Elza... Nous irons lui parler tout à l'heure. Pour l'instant j'ai grand besoin d'une cervoise fraiche.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  8. #698
    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages 
    537
    [HRP] Sorry :timide: je vous laisse la place... Pour info, Saiko & Drydo, lorsque vous arrivez au Loyal, c'est le matin, c'est bien ça ? Sinon je modifierai en conséquence

    Du bout du doigt, Anoush étala un peu de fard sur sa paupière. Au soleil encore matinal elle n'avait pas aussi mauvaise mine que la veille, et la mer était aussi bleue que le ciel, vers le port. Son attention se reporta sur le petit miroir à l'aide duquel elle se maquillait. C'était une belle journée.

    La nuit dernière, la barde avait discuté jusque tard avec Dryade. Quelque part, elle s'en voulait d'avoir mis fin à la conversation si brutalement. Mais on ne pouvait si facilement percer ses défenses, et derrière la naïveté de la serveuse, il y avait une remarquable acuité de la personne humaine. C'était donc si facile de lire en elle comme à livre ouvert ?


    - Et toi, quel genre d’homme aimes tu ? Peut être les mauvais garçons … Oui, je te vois bien avec un voyou, avait-elle dit.

    En plein dans le mille. Tout au contraire de ce qu'Anoush faisait au cirque. Peut-être, après tout, peut-être qu'elle n'était pas la femme si hiératique, le sphinx qu'elle se prétendait être. Quelle blague. Elle n'aimait aucun homme, ni personne d'ailleurs, et ne restait jamais assez longtemps quelque part pour ça. Mais la roue tournait continuellement, pas seulement celle dont le mouvement régnait sur sa vie, une autre plus inexorable et fatale. De fuite en fuite, le temps avait passé. Et soudain, on se retrouve à ne plus être la fraîche jeune fille dont les charmes pleins de vivacité font tourner les têtes, mais plutôt un vieil épouvantail poudré et calculateur. Par Shaundakul, était-ce une ride qu'elle emplissait de fard au coin de son oeil ? La barde considéra avec inquiétude les derniers mois passés au Téthyr, tentant vainement de quantifier la décroissance de l'attrait qu'elle exerçait auprès de la gent masculine, voire féminine.


    Elle secoua la tête pour chasser ces mauvaises pensées, et se leva du bord de la fenêtre en soupirant.

    - Mon coeur est un bien trop précieux pour être donné plus que prêté, et trop sombre pour être prêté plus qu'enfoui au coeur des abîmes.

    Une réplique tirée d'
    Amadelene, la tragédie en vogue actuellement à Château-Téthyr pour laquelle les dames de la noblesse versaient des larmes de crocodile. Bien piètre pirouette pour éluder la question. Il fallait pourtant être prudente, quoi qu'il puisse en coûter à son sens artistique. Anoushivaran avait prétexté la fatigue, avait salué et était remontée s'enfouir dans les draps, où elle était restée un petit moment les yeux grand ouverts dans le noir. Puis le sommeil l'avait emportée sans crier gare, un sommeil lourd comme le plomb et exempt de rêves.

    Oui, la journée était belle. Le temps de se coiffer, et elle descendrait voir si Dryade avait besoin d'un coup de main à la taverne. Le temps la poursuivait ? Qu'il se perde lui-même à tenter de lui faire peur. La barde l'accueillerait avec un grand sourire et la main sur un petit couteau de lancer.

    Il en aurait toujours été ainsi.
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  9. #699
    Drydo Invités
    Quête : Les Caves du Loyal

    - Ce qu'il faisait là-bas, aucune idée...il a pris la direction du Loyal, mais je n'ai pas réussi à lui remettre la main dessus. Moi aussi, j'aurais besoin de voir Titoeil, ça me rafraîchira les idées.

    Drydo fit le tour de la salle du regard s'affala à moitié sur la table. Un petit coup de fatigue du fait d'avoir couru partour pour revenir au point de départ.


    - Et sinon, tu te sens prêt à affronter les horreurs inimaginables de cette foutue cave ? Et au fait, il te voulait quoi, le p'tit Anselm ?


  10. #700
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    [Quête : Les Caves du Loyal]

    - Ce bon vieux Titoeil nous changerait sûrement de l'ambiance sordide de la Prison... Pour ce qui est de la cave, ne comptez pas sur ma fourrure pour avancer en première ligne. Quand on fait face à l'inconnu, il faut fuir, ou partir en meutes ! Et pour ce qui est d'Anselm, je ne vois pas de quoi tu veux parler.

    Sais-tu où se trouve Elza ?
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  11. #701
    Drydo Invités
    [Quête : Les Caves du Loyal]

    - Eh, fais pas le peureux, Saiko. Après tout, ce n'est pas très galant de me proposer d'aller devant. Mais bon, Giacomo a dit qu'il raménerait du monde, on lui demandera de passer devant.
    Pour Elza, je vois pas du tout où elle peut être. Quelque part, sûrement. Mais si elle n'est pas là, eh ben elle se promène. Par contre, je suis presque sûre que le gosse est revenu ici, en tout cas il suivait le chemin. Je me demande où est-ce que lui est passé. Quand on en aura fini avec ces foutues caves, je te jure que je vais arrêter de manger des carottes pendant un bout de temps.
    Au fait, tu l'as eu où, ta fourrure ? ça doit être chaud, quand même. Pas trop de sueur, ce genre de choses ?





  12. #702
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    [quete : les Caves du Loyal]

    "Mpf ! Peureux ! Non mais ? Pour qui elle se prend ? Il n'y a qu'a observer la nature pour se rendre que le courage et les tetes brulees ne sont pas du tout des éléments menant à la survie de l'espèce...

    Les humains ne sont que des imbeciles" se dit Saiko... Il avait été résolument vexé par la reflexion de Drydo, mais il garda ça pour lui. une observation rapide de la nature montrait que l'UNITE, par contre, etait sans aucun doute un facteur determinant dans la survie des espèces.


    - Cette fourrure, je l'ai prise sur une panthère que j'ai combattu a mains nues quand je vivais encore dans la forêt. Une période heureuse de ma vie, je dois le dire... Elle me suffit a obtenir du respect de la part du monde animal, je ne la quitte jamais !

    Un jour peut-être, et plus tôt qu'on ne pourrait le croire, je retournerai dans la forêt ou je suis... né. J'y remènerai une vie faite de chasse et de liberté, loin de l'incessante pression des angoisses urbaines.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  13. #703
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Quête : les caves du Loyal

    Saiko avait à peine achevé sa phrase que Titoeil vint les trouver en compagnie de deux pintes de hale brune qu'il posa d'autorité devant chacun d'eux.

    "Alors, dites moi tout ! Qu'avez-vous appris au sujet de mon vieillard ? Rien de grave ? Du moins, rien qui nécessite l'intervention de la garde ni de la guilde des mages et encore moins de la fermeture du Loyal, n'est pas ? Rassurez moi, dites moi tout. Je tâcherai d'être fort et stoïque devant l'adversité. Je ne faiblirai pas quoi qu'il advienne "

    Et il regarda ses deux compagnons d'un air vaguement apeuré.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  14. #704
    Drydo Invités
    Quête : Les Caves du Loyal

    Drydo retint un sourire encore une fois. Il était vraiment amusant ce petit Titoeil. Enfin, après c'était elle qui disait ça, alors qu'elle par contre était vraiment petite. La drow jeta un regard à droite, à gauche, et se pencha par-dessus sa hale pour murmurer à Titoeil comme elle aurait murmuré un secret :

    - Eh bien, on a trouvé que ce vieillard était vraiment bizarre. Mais non, rassurez-vous, vous n'aurez pas le droit à ces fouteurs de pagaille que sont la garde et ce genre de choses. Et le jour où le Loyal sera fermé, je crois bien que Manost fera une révolution ! Se priver d'un si bon établissement et de si charmants et héroïques tenanciers, non, je ne pense pas que ce soit possible. Même de là où je viens, il n'y a jamais eu d'égal du Loyal. Mais bon, je vais pas vous envoyer trop de fleurs, sinon j'en aurai pas fini avant très longtemps. Enfin bon, on est revenu ici pour se détendre un peu, et on pensait à aller jeter un coup d'oeil dans les caves.

    Elle se rassit normalement et lança de nouveau ce petit clin d'oeil complice qu'elle avait pris l'habitude de faire en présence de Titoeil, qui était quand même un homme formidable dans son genre. Drydo en tout cas l'affectionnait beaucoup et elle savait que lorsqu'elle quitterait Manost, il lui manquerait un peu. Mais bon, pour l'instant ils avaient toujours un vieillard sous les bras qu'il fallait trouver et des mystères à résoudre. C'était un boulot difficile, le travail d'aventurier.

  15. #705
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Quête : les caves du Loyal

    Titoeil manqua tomber en pamoison en entendant Drydo. On louait sa taverne ! Sa taverne, sa vie, son œuvre, ses pensées et lui ! Il sourit juste jusqu’aux oreilles et annonça à la cantonade qu’il offrait une tournée générale. Des acclamations de gorges assoiffées s’élevèrent des quatre coins de la salle. Il sourit encore. Puis ses pensées revinrent vers les caves.

    « Oui, vous pouvez descendre mais faites bien attention. Je m’en voudrais s’il vous arrivait quelque chose »

    Et il parlait sincèrement.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  16. #706
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    [Quete : Les Caves du loyal]

    - Oui enfin... Je crois que jeter un coup d'oeil est un bel euphemisme. Nous risquons peut-etre d'y perdre les deux, si nous ne faisons pas attention ! Drydo... Je te defends de me qualifier de froussard...

    Il ponctua d'un petit rire sympathique, ne voulant pas que Drydo prenne cette derniere phrase comme une menace, enfin il esperait de toutes facons que Drydo ne craindraient pas ce genre de menaces... Unite.

    - Quoi qu'il en soit, nous descendrons des que nous aurons recu des renforts. Giacomo, de la guilde des espions, doit revenir pour descendre avec nous. Titoeil, vous connaissez Giacomo ?
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  17. #707
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Quêtes : les caves du Loyal

    Titoeil avait tressailli des pieds à la tête. Giacomo rimait avec ennuis et maux. Le plus loin il était, le mieux il se portait. La dernière fois, on avait saisi ce qu’il entreposait dans sa cave et il avait eu droit à une forte amende … Qu’avait il à lui reprocher cette fois si ?

    « Ecoutez, dit il d’une voix tremblante, c’est Alhéa qui a voulu se porter garante même si elle n’a pas avancé les fonds. Ils ne m’ont pas laissé le choix. Il fallait sauver le Loyal vous comprenez ? J’ai des tables, des chaises, des tonneaux de vin, des fûts de bière et une semi orque à nourrir ! Vous lui direz bien que je n’ai rien à voir avec ce qu’il trouvera là dedans n’est ce pas ? »


    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  18. #708
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    [Quete : Les Caves du Loyal]

    - Comment ca, "ce qu'il y a la dedans" ? Je croyais que vous ne connaissiez pas l'existence de ces caves ?

    A moins d'un tres lourd qui pro quo, Titoeil aurait de serieuses explications a fournir.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  19. #709
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Quête : les caves du Loyal

    Titoeil regarda Saiko interloqué. Celui-ci était il en train de devenir paranoïaque ?

    « Mais vous venez de me parler de caves et que vous vouliez y descendre. Que voulez vous que je vous dise ? Croyez vous que je convoque des vieillards amateurs de carottes dans mon établissement ? Croyez vous que je veuille m’attirer des problèmes ? »

    Ses yeux se firent soudain larmoyants. A ce moment, trois hommes entrèrent dans la taverne. Ils choisirent un endroit à l’écart du monde et s’y attablèrent. A la vue des arrivants, Dryade alla à grand pas vers la jeune femme qui la veille lui avait proposé ses services et lui chuchota avec une discrétion telle que toute la salle pu l’entendre :

    « Qu’attendez vous pour prendre leur commande ? Vous croyez que vous allez être payée à ne rien faire ? »

    hrp : ceci est un post pour Drydo, Saiko et Ombre. Ombre, tu as la possibilité de finir la quête avec nous si tu veux. Sinon, tu peux te contenter de porter à boire aux nouveaux arrivants.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  20. #710
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    [Quete : Les Caves du Loyal]

    Titoeil n'avait pas tort quand il observait une possible paranoia chez Saiko. Le rodeur etait affreusement paranoiaque, mefiant, et toujours aux aguets. Il remettait absolument tout en question, meme l'integrite des plus hauts membres manostiens...

    Il lui semblait que Titoeil avait clairement precise qu'il n'etait pas au courant de l'existence de cette trappe menant a la cave. Il decida de laisser tomber cette question peu importante pour le moment mais garda en tete la possibilite d'un mensonge ou d'une manipulation de l'esprit de Titoeil par le vieillard qui avait tout a fait prouve qu'il en avait le niveau.

    Saiko observa Titoeil prendre un air tout triste, mais sa parano et son pragmatisme lui chanterent directement que ce n'etaient que jeremiades feintes. Titoeil n'etait surement pas du genre a se laisser impressioner et ceder aux larmes... Malgre sa tendance a romancer ses pseudo-aventures, il etait tout de meme gerant d'une taverne ou venaient se saouler toutes sortes de dangereux personnages...


    - Oublions cela. Allons, personne a cette table ne vous veut du souci. Quoique l'on decouvre en bas, cela n'a (ou ne devrait) rien a voir avec notre enquete.

    Il le pensait sincerement. Comme dans la prison de Manost, il ne s'occupait que de ce qui l'interessait directement. Et les petits traffics de Titoeil ne l'interessait pas, pour l'instant.

    Par contre il fut vivement interesse par ce groupe de trois personnes parties s'attabler discretement. Discretement sauvagement mise a bas par Dryade, la femme-orque (mais beaucoup plus orque que femme quand meme).
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  21. #711
    Drydo Invités
    Quête : Les caves du Loyal


    - Mais non Saiko, je ne te traitais pas de froussard,c'était pour plaisanter. En fait, j'ai un peu peur aussi, mais j'aurais plus peur de ne pas savoir ce qu'il y a dedans. On les fera marcher devant si ça a l'air trop dangereux.

    Drydo ne fit pas tout de suite le lien éventuel entre le nouveau groupe d'arrivants et Giacomo et ses éventuls renforts. Elle se retourna en entendant Dryade "murmurer", mais ce fut tout.

    - Et ne vous inquiétez pas pour Giacomo Titoeil, on le surveille, il ne se passera rien contre votre établissement, promesse de Drydo, qu'Eilistraee en soit témoin. On dit témoine peut-être ? Je ne sais plus trop...
    Elle fronça les sourcils en fouillant dans sa mémoire l'orthographe du mot, ce qui lui donnait presque un air comique. Elle finit par secouer la tête pour se remettre les idées en place, et trempa ses lèvres dans la boisson que Titoeil leur avait gentiment amené.

    - Saiko est un peu tendu, il faut l'excuser, hein Sai ? Héhé...Et puis, c'est vrai que si vous pouviez éviter les problèmes, je ne vois pas pourquoi vous irez les chercher, vu qu'ils se promènent déjà tout seuls ici...

    Néanmoins, et malgré la grande affection qu'elle portait à Titoeil, il lui paraissait tout aussi bizarre qu'il ne sache vraiment rien de ces caves. Mais vu sa réaction, autant ne pas insister.

    - Et cette fille là, Althéa...elle a pas avancé les fonds, c'est à dire ? Elle a rien payé ?

  22. #712
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Quête : les caves du Loyal

    Titoeil rougit jusqu’aux oreilles. Il venait purement et simplement de mentionner son association frauduleuse entre la jeune bretteuse, le barde émérite et son auguste personne. Les caves du Loyal débouchaient sur des dessous bien peu avouables. Et comme la pudeur l’exigeait, il n’était pas de bon ton d’exhiber ses dessous au balcon surtout quand on demandait de l’aide.

    « Ecoutez, dit il en dansant d’un pied sur l’autre, elle a avancé des fonds voyez vous, c’est la fille d’un riche marchand. Bien sûr, elle vit à Manost incognito histoire de parfaire son éducation. Vous savez, le travail manuel, la rencontre du client cela forme un homme, du moins une femme. Enfin, ne me faites pas dire qu’Althéa n’est pas formée. Du moins si. Enfin, elle a encore beaucoup de choses à apprendre au Loyal. Mais elle fait des progrès vous savez. C’est comme la jeune femme qui est en train de servir ceux de la table du fond. Elle nous aide le temps de rembourser ses dettes. Nous attendons de voir comment elle se débrouille. Mais nous sommes indulgents. Je dirais même plus, d’indulgents philanthropes. »
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  23. #713
    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages 
    537
    [HRP] Désolée encore pour le retard :snif: si jamais ça se reproduit, vous avez tous droits sur mon personnage pour le faire agir, je ne suis pas très disponible ces temps-ci...

    Dryade avait surpris la barde en plein bâillement. Celle-ci sursauta, referma prestement la bouche et s'avança d'une manière quelque peu précipitée vers les trois hommes qui s'étaient attablés. Elle croisa le regard d'un autre groupe un peu plus loin : Titoeil, l'un des gérants de l'établissement (du moins le supposait-elle, l'organisation administrative du Loyal Paladin étant encore quelque peu obscure à ses yeux de néophyte) discutait avec une jeune drow et un homme masqué. Ils la jaugeaient, sûrement. Hum. Mieux valait faire de son mieux.

    - Messieurs, que puis-je faire pour vous ? déclama-t-elle avec un grand sourire et d'un ton assez enjoué pour que la moitié de la salle l'entende.

    Le regard morne des clients ne fut pas à la hauteur de ce qu'elle attendait comme récompense d'un tel effort. Encore des réfractaires à l'art, grogna-t-elle intérieurement. Les incultes lui commandèrent trois pintes de bière, qu'elle retourna chercher au comptoir - toujours un sourire forcé collé sur le visage - et sans manquer de faire un détour vers la table où se trouvait Titoeil, histoire de glaner quelques mots de la conversation à son propos.
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  24. #714
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Quête : les caves du Loyal

    La jeune femme était à peine revenue à la table que l'un d'entre eux lui attrapa doucement le poignet pour ne pas lui faire mal mais assez fermement pour ne pas qu'elle s'enfuie et lui glissa doucement :

    "J'ai l'impression que ce qui se dit à la table là bas vous intéresse beaucoup ma petite dame. Si cela ne vous dérange pas trop, auriez vous l'obligeance de nous dire de quoi ils causent ? Peut être pourriez vous-même leur glisser un petit mot de notre part. Enfin, je ne confie pas des missions à n'importe qui. J'aimerais d'abord savoir ce qui vous intrigue tant. Avez vous l'intention de nous apporter votre aide vous aussi ?"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  25. #715
    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages 
    537
    Hmm... Elle ne s'y attendait pas, mais c'est vrai qu'ils avaient l'air louche, à bien y regarder. Elle se servit de sa main droite restée libre pour déposer lentement les chopes devant les hommes, ignorant la pression sur son poignet, afin de se ménager un temps de réflexion.
    Finalement, beaucoup plus lentement (on eût pu dire lascivement, mais ce genre de terme pourrait nuire à sa réputation encore immaculée), elle se pencha vers celui qui lui avait saisi la main jusqu'à arriver à hauteur de son visage, battit de ses paupières fardées et souffla, tout bas, rien qu'à lui :


    - Et pour... quoi le ferais-je ?

    Le sourire en coin, la nouvelle serveuse se redressa, jaugeant la réaction de son interlocuteur.
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  26. #716
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Quête : les caves du Loyal

    Giacomo prit le temps de boire une longue gorgée de sa choppe avant de répondre. La jeune femme avait de l'aplomb et ce n'était pas pour lui déplaire. En même temps, du charme et de la discrétion, de quoi faire une espionne de haut vol. Mais d'abord, estimer son talent.

    "Il se trouve que la conversation de ses gens m'intéressent et que mon ouïe n'est pas assez développée pour que je puisse l'entendre. Si vous passez encore près d'eux, peut être pourriez vous faire en sorte de me rapporter ce qu'ils se disent"

    Et se disant, il glissa cinq pièces d'or dans la main de la jeune femme.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  27. #717
    Drydo Invités
    Quête : Les Caves du Loyal

    - Ah d'accod, elle est en formation. C'est votre fille ?

    Drydo se retourna et observa de nouveau la serveuse inconnue et Giacomo et les autres. Oui, ça devait être lui. Mais qu'est-ce qu'ils faisaient, là ? Elle se tourna vers Saiko pour afficher un air interrogatif, puis se retourna de nouveau vers la scène qui se passait devant ses yeux, quand soudain elle comprit ce qui se passait, bien sûr.

    - Ah ! C'est elle, Althéa ! Euh, elle ne vous ressemble pas tellement...

    Elle essaya de trouver une ressemblance entre Titoeil et sa fille. Elle n'était pas sûre d'avoir compris tout ce qui se passait, mais à force de fixer Titoeil puis la jeune serveuse, on finissait forcément par trouver un petit air. Très dur à trouver, mais bon, au bout d'un moment ça sautait aux yeux. Au bout d'un moment.

    - Hey, tu nous avais caché ça. Je comprends maintenant. Et c'est qui la mère ?

    Elle afficha un petit sourire amusé, comme si elle venait de recevoir un message de sa déesse lui apprenant toute la vérité sur Titoeil et sa fille.


  28. #718
    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages 
    537
    Le sourire d'Anoush s'élargit jusqu'aux oreilles lorsqu'elle sentit le contact tiède des pièces dans la paume de sa main. Nul doute qu'il les tenait bien serrées dans la sienne dès le début de la conversation. Un homme prévoyant, pour sûr.

    - Je vois que nous nous comprenons, souffla-t-elle en inclinant la tête.

    Sans plus de cérémonie, elle reprit son plateau et se dirigea vers la table la plus proche de celle de ses cibles, où un couple de marchands venait de s'installer. Elle n'aurait qu'à tendre une oreille pour saisir de quoi le rôdeur, la drow et Titoeil parlaient.
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  29. #719
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357
    Quête : les caves du Loyal

    Cette fois, Titoeil fut prit d'un énorme fou rire. Jamais on ne lui avait fait un coup pareil. Althéa, sa fille ? A la rigueur, s'il avait été un halfelin amoureux d'une thieffeline, il aurait peut être compris. En tout cas, qu'on puisse le prendre pour le père du joli brin de fille était un tantinet flatteur. Il lissa les rares cheveux qui lui restaient sur le crâne avant de répondre le plus flegmatiquement possible.

    "A vrai dire, je ne sais pas si elle est ma fille. Je suis un homme à femmes après tout. Et beaucoup d'entre elles passent par la taverne voyez vous. Oh, si elle se réclame de moi, je l'adopterai volontiers. Après tout, elle a le don pour servir et être agréable, cela doit venir de moi. Ce charme, cette prestance … Il y a de quoi être fier. Si je me souviens bien, une dryade s'est arrêtée une nuit dans la taverne. Nous avions sympathisé si vous voyez ce que je veux dire. La jeune femme est peut être le fruit de cette union. Vous savez, le monde est si petit …"

    Et il esquissa un large sourire.

    "Mais elle ne s'appelle pas Althéa. Elle ne lui ressemble en aucun point" se dépécha-t-il de préciser.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  30. #720
    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages 
    537
    La barde, enfin, serveuse, et maintenant espionne - disons, barde multifonctions - adressa un large sourire assez niais au couple à l'air revêche tout en se plaçant dos à Titoeil qui riait à gorge déployée.

    - Bonjour ! Bonjour... Bienvenue au Loyal Paladin ! Que puis-je vous servir ?

    Le marchand demanda à sa femme ce qu'elle souhaitait, et celle-ci répondit qu'elle désirait voir la carte. Une carte dans une taverne... comme si la majorité des clients savaient libre, pensa narquoisement Anoushivaran.

    - Oh ! Je, je... vous savez, je ne suis pas là depuis très longtemps, mais j'ai fait beaucoup d'efforts pour l'apprendre par coeur ! Je vais vous la réciter... Je crois que la première, c'est la bière brune du Levant... Ou bien...

    Pendant qu'elle faisait mine de fouiller dans sa mémoire pour retrouver les bribes d'une carte qu'elle inventait au fur et à mesure, cela sous les regards agacés des deux clients, elle laissait discrètement traîner son oreille à la table juste derrière elle...
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

Page 24 sur 34 PremièrePremière ... 142223242526 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Commerce] Au Loyal Paladin
    Par Folken dans le forum Les Arcades
    Réponses: 936
    Dernier message: 23/03/2019, 21h05
  2. [BG1] Tome de sagesse dans la nature
    Par Mekren le maudit dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 10
    Dernier message: 03/02/2013, 12h59
  3. Soirée au Loyal Paladin
    Par Lothringen dans le forum Les Archives de Manost
    Réponses: 106
    Dernier message: 26/11/2005, 01h59
  4. [Commerce] Au Loyal Paladin, Tome I ( >mai 2004)
    Par EricZEGod dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 2955
    Dernier message: 20/05/2004, 14h16
  5. XXIV et dernier du premier tome
    Par Grenouillebleue dans le forum Briseur d'Empires
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/02/2004, 17h42

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257