Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 61 à 79 sur 79

Discussion: [Bâtiment] Vieille bâtisse délabrée

  1. #61
    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641
    L’assassin noir ne lâcha pas un instant le regard de Beorn, son rire et ses paroles de défit le laissaient indifférent, lui qui aimait le travail précis, sans bavure, que pouvait-il attendre d’un être abject, assoiffé de sang, peu maître de lui-même pour se réfugier dans les méandres de sa race tout en supputant que nul ne pouvait savoir. Il se contenta d’un rire intérieur, Beorn l’avait volontairement laissé faire . . . quelle bouffonnerie ! et qu’il aille ailleurs conter ses règlements de compte personnel.

    Mais, il ne laissa rien paraître de son mépris, il y avait bien plus important, l’elfe noir était l’homme parfait pour la mission dont il était chargé et les hommes mis à sa disposition par le Maître de la Guilde de la Dague Noir n’égalaient probablement pas à eux tous sa puissance. Il se contenta de faire le point.


    J’ai sous mes ordres deux assassins noirs de premier ordre et dix hommes mis à ma disposition par le maître de la Guilde de la Dague Noir, dont un mage, un espion, deux voleurs et l'un de ses lieutenants

    Quant à la planque de Mérillym, j’ai également été informé qu’il s’agit du théâtre . . . je connais parfaitement les théâtres pour les fréquenter régulièrement, les méandres des coulisses, des loges, des salles pour les décors, le matériel,. . . . un bastion facile à piéger de l’intérieur . . . un vrai coupe-gorge . . . Mais . . . . un théâtre ça brûle vite, un théâtre ça possède tous les bienfaits pour un feu de joie !


    Les yeux de Hamais s’illuminèrent voyant déjà le spectacle joué par Mérillym et ses acolytes, sortant le feu aux fesses . . . se jeter sous leurs armes.

    Mais . . . vous ne pouvez qu’avoir déjà tout prévu . . . , vos hommes doivent être en poste ? En fait . . . quelles sont vos forces ?

    Les yeux d’Hamais n’était plus qu’une fente, l’elfe noir devait certes avoir un plan et si celui-ci lui paraissait plausible à l’assassin noir, il y accéderait sans perdre son précieux temps à discutailler, car en l’instant seul le résultat comptait et il était de plus en plus impatient de se rendre sur les lieux où sa cible se terrait pour mettre un terme glorieux à cette mission.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  2. #62
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    [pardon pour le retard... mais vacances oblige :notme: ]

    Nous ne possédont pas une immense clique de bougre apte à assassiner proprement. Nous somme une dizaine de vivants en comptant un garde manostien sous controle mental et mon loup.

    Au mot vivant, le drow ne put réprimer un sourire mesquin. L'air amusé de l'assassin noir l'incita à en dire plus

    Nous possédons également cinq "anciens assassins", ayant trouvés bon d'agir avant nuos... Ces misérable tas de chair ne sont plus désormais que des jouets que nous utiliseront comme appats lors de notre attaque. Puisque j'en viens à ce sujet, voilà mon idée : Ouvrir deux brèche dans les mur du théatre en deux points stratégiques et balancer de belles boule de noel flambantes ainsi que des cocktails explosifs dite de CH2 ( :notme: scuz je pouvais pas la louper) et refermer les breches. Les petits insecte voudront sortir, mais là, nos zombis les attendrons de pieds fermes tout comme des glyphe de someil et de peur. Nous nous "contenterons" d'un tire au pigeon du haut des toit.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  3. #63
    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641
    Hamais était satisfait, enfin depuis son arrivée en ces terres inconnues, il avait trouvé l’homme qui lui fallait, peu importe les forces qui l’accompagnaient, pour cela il lui faisait confiance, ils avaient tous deux projeté un plan similaire et les cocktails explosifs dits de CH2 ( :happy: le meilleur, le plus grand, le plus fort) étaient si bien pensés qu’un bref instant il trouva l’elfe noir fort sympathique.

    Eh bien, mettons-nous à l’ouvrage, mes hommes patientent dehors et chaque seconde est précieuse. Je ne doute pas que vous êtes en mesure de nous conduire jusqu’au théâtre et savez exactement où poser les artifices ?

    L’assassin noir scruta le regard de Beorn tout en se posant la question qui le tarabiscotait depuis leur rencontre, le faisait-il pour le sang ou pour l’argent ? Probablement les deux au vu de sa race !

    Sachez que pour ma part, ma mission est l’élimination de ce Méryllim qu’elle que soit la manière et la main qui portera le coup mortel cela ne changera en aucun cas mon destin. Mais celui qui lui donnera le coup fatal saura être reconnu à sa juste valeur par le commanditaire.

    Maintenant, Hamais montrait quelque impatience, il n’avait que très rarement eut à interagir avec d’autres assassins et commençaient à trouver que les affaires étaient en train de traîner en longueur et il souhaitait ne pas avoir à attendre autant qu’il le dut à Mélandis.

    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  4. #64
    Bouliiar Invités
    Le mage rouge était resté silencieux et avait observé tout l’échange, scrutant particulièrement Hamais. Puisque la magie ne pouvait l’atteindre il devrait se contenter de cela pour en savoir plus sur cet homme. Quant à Beorn il était porté par sa fièvre continuelle de massacres et de sang. Bouliiar jugea alors qu’il était temps pour lui d’intervenir, mais prudent il avait trouvé un moyen de pouvoir le toucher malgré ses protections.

    Il dissipa brutalement son invisibilité, et si Hamais avait senti qu’une autre personne était dans la pièce il fut néanmoins surpris bien qu’il n’y laissa rien paraître. Le mage le regarda alors dans les yeux et sourit.


    « Ainsi donc nous avons des renforts, c’est fort approprier vu le type de gardes dont dispose la cible. Je suis d’accord avec vous nous devons à présent y aller, votre arriver fortuite nous ayant d’ailleurs retardé bien que ce ne fut pas une surprise. Mais Beorn avant de partir laissé moi juste le temps de convoqué le garde au théâtre et ensuite de sceller cet endroit. »

  5. #65
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    soit, mais faites vite. Il est désormais temps d'agit, et ma nervosité à se sujet atteint gentilment sont comble.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  6. #66
    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641
    La brusque matérialisation du mage permit à l'assassin noir de dissiper le malaise que la présence qu'il ressentait sans pouvoir la visualisé avait générée. Mais les paroles de celui-ci l'agacèrent, certes tous avaient pris du retard pour des raisons diverses, mais en l'instant rien n'était concrètement fait pour avancer et l'impatience de Hamais était aussi grande que celle de Beorn. Il fulminait intérieurement, tous étaient d'accord et pourtant il fallait encore temporiser.

    En effet, et ce temps précieux que nous perdons pourrait êre mis à profit par notre cible. Il faut maintenant agir. Le plan est élaboré et nous avons les hommes, cessons de tergiverser. Dirigeons-nous vers le théâtre et mettons notre plan à exécution.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  7. #67
    Bouliiar Invités
    Bouliiar ne savait pourquoi mais la tension de la bataille proche ne semblait pas l’affecter. Ils devaient se dépêcher bien sur mais il trouvait la vue du drow et de l’assassin bouillants d’impatience amusante. Il ferma les eux et se concentra, cherchant son esclave psychique de par la ville. Il le trouva à la caserne, et lui ordonna de se mettre en route discrètement vers le théâtre et une fois arrivé de s’embusquer. Il chercha de même à contacter la Bête qu’il avait lâchée. Il n’avait pas un control mental total sur elle mais il pouvait l’orienter. Entre les pensées de meurtres, de sang et autre qui tournoyaient dans son esprit il imprima la localisation du théâtre, lui signifiant bien la présence de Martial. Il sortit de sa transe et regarda les deux autres qui attendaient. La bête irait, il n’en doutait pas.

    Puis il fit sortir tout le monde du bâtiment, les zombis compris. Il indiqua à Beorn de poser la paume de sa main sur la porte et se mit à incanter. A la fin de l’incantation il posa sa propre main sur le bois de la porte, y apposant son sceau. La rune brilla un instant, nimbant les paumes de lumière, puis s’effaça.

    « Bien maintenant ce lieu est scellé magiquement. Puisque Duorok et le moine sont absent seul vous et moi pourront ouvrir cet porte. Il se tourna vers Hamais. Nous pouvons partir à présent. »

  8. #68
    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641
    Le sourire qu’affichait Hamais démontrait sa satisfaction de voir que la décision de passer à l’action était enfin prise. Son regard noir et acéré reflétait l’image qu’il projetait de la mise à mort sans merci de Meryllim et de ses acolytes. Dès qu’il eut franchi le pas de la porte, d’un geste déterminé, il fit signe aux assassins noirs tapis dans l’ombre de regrouper la troupe qui, par sécurité, avaient été dispersées dans les environs. Ses hommes qui n’attendaient que ce signal de leur chef pour ordonner le rappel, mirent en marche le plan de regroupement.. Il fallut moins de temps pour que tous furent prêts à partir, tout en restant soigneusement dissimuler, que pour sceller la porte.

    Le regard de l’assassin noir, qui révélait en cet instant la face impitoyable et cruelle de sa personnalité générée par la proximité immédiate de l’action, se posa tour à tour sur le mage et sur Beorn, sa voix était sèche et métallique


    Je vous suis et ne vous inquiétez pas pour mes hommes, ils ne sont pour l’instant que des ombres et le resteront jusqu’au moment opportun. Ils nous suivront à quelques distances, ce n’est pas le moment d’ameuter les foules.


    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  9. #69
    Bouliiar Invités
    Le mage lui jeta un regard sarcastique.

    « Vous voulez marcher ? J’ai en ce qui me concerne un moyen plus rapide pour parvenir là-bas. Rapide et discret bien sur. »

    Bouliiar--->Porte dimensionnelle--->ruelle

    Un ovale iridescent flotta alors devant eux. A travers on pouvait voir une marée de toits qui s’étendait à perte de vue. Le mage s’y engouffra, suivi par les zombis. Après une courte hésitation Hamais traversa également suivit des autres assassins.

    Va aux Alentour du théatre

  10. #70
    Bouliiar Invités
    Vient des ruelles aux alentours du théâtre.

    Le mage et la bête se matérialisèrent à l’étage de la masure. La créature, d’abord intrigué par le voyage magique, alla se coucher dans un angle de la pièce, pour lécher ses blessures. Bien que son envie de tuer Martial était toujours aussi forte, elle savait reconnaître une accalmie et la mettre à profit.

    Bouliiar quant à lui était exaspéré par la tournure des événements, que la cible s’échappe alors qu’ils étaient sur le point de l’achever le mettait en rogne. Enfin il était là pour essayer de retrouver Martial par divination, et c’est ce qu’il comptait faire.

    Il s’approcha de la coupe de claire vision posée sur la petite table au milieu de la pièce. Ses précédentes tentatives s’étaient soldées par un échec, mais à présent il avait quelques atouts supplémentaires. Il passa sa main au dessus du liquide miroitant et il s’illumina, puis le mage plongea son regard dans les profondeurs de la coupe, cherchant à travers de l’espace celui qui devait mourir. Maintenant qu’il avait vu de ses yeux Mérillym Martial sa recherche devait en être facilité. Il n’en fut rien. Le mage rouge en déduit donc que les épées magiques de la cible possédaient probablement une protection supplémentaire.

    Bouliiar s’extirpa de sa divination et tira d’une des ses poches la fiole contenant du sang de Martial. Il la débouchonna et fit tomber la moitié de son contenu dans la coupe, préférant en garder une partie au cas où. Le sang coagulé se liquéfia au contact du vif argent, le teignant provisoirement de rouge. La couleur s’estompa et le mage rouge replongea dans sa transe divinatoire. La puissance magique fut décuplée par la présence du fluide vital de la personne recherchée. Bouliiar le voyait presque, plus qu’un voile à passer …. Ca y était ! Il l’avait ! Martial se trouvait ….



    La suite au prochain épisode , non plus sérieusement je complète dès que Méril a posté où il s’est téléporté .

  11. #71
    Elissa Keens Invités
    Une sourde explosion perturba la divination du Mage Rouge , et sa surprise à cette irruption dans l'antre qu'il avait si bien protegé le dérangeait au plus au point. Quant il se retourna pour voir qui avait osé venir ici , et le griller tel un importun, il en fut pour ses frais.

    Trois silhouettes encapuchonées se tenaient devant l'ouverture d'un portail qui se refermait, montrant au loin les couleurs du desert calimshite qui disparaissaient , étirées dans le vortex. Bientot le portail se referma , et , Bouliaar et Hamais resterent pétrifiés devant les trois hommes qui arrivaient. Tout dans leur démarche , leur posture , indiquait qu'il s'agissait d'autre chose que de simples assassins ... meme le plus intimidant de tout ceux présents dans cette batisse n'aurait fait que pâle figure , sombre imitation des trois maîtres des conflits arrivés a cette heure.


    Sur ordre du Soleil Noir, nous prenons la rélève sur la traque de ce pauvre fou. Vos efforts ridicules ont attisés l'ire de Cyric contre le semi-elfe. Nous avons été envoyés pour finir ... ou commencer , ce qui aurait dû etre réglé depuis longtemps.

    Mais ... nous l'avions trouvé ... seulement un peu de temps et ...

    SUFFIT ! Vous oseriez contredire les ordres du Soleil Noir ? Vous serez ...dédomagés pour vos tentatives ... en plus d'avoir la vie sauve. Notre maître vous a estimés suffisament ... dignes , ou indignes , de survivre , ou de ne pas etre tués ... choisissez vous meme la signification que cela peut avoir.

    L'homme le plus proche de la table jeta une bourse sur celle ci

    Voila de quoi vous satisfaire , vous et vos acolytes ... maintenant , mes freres , allons y. Notre cible attends.


    HRP On : La bourse en question contient 2500 Po , a vous partager ( ou pas ).

  12. #72
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Quête: trône du soleil, épilogue

    Arrivant du port, Duorok et Ben-j rentrèrent à la guilde.

    Déprimé par la fin inintéressante au possible de cette mission, le demi-orc se jeta sans un fauteuil et ne dit mot. Laissant à Ben-j l'insigne honneur d'expliquer ce qui venait de se passer au mage rouge .
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  13. #73
    Bouliiar Invités
    Après le départ des trois assassins Bouliiar, dépité, avait ramassé la bourse et la fourra dans sa poche. Pourquoi le commanditaire avait-il les avait-ils envoyé maintenant ? Encore ne serait-ce que quelques dizaines de minutes et Martial aurait été à leur porté. Il replongea néanmoins son regard dans la coupe, pour voir ce qu’il adviendrait de la cible. Il l’avait déjà trouvé une fois, il ne fut pas difficile d’y parvenir à nouveau. Il vit tout ce qui se passa, y compris Duorok et Ben-j qui s’étaient cachés à l’arriver des hommes d’ombres. La résistance de Martial fut pitoyable par son inutilité. Le mage rouge nota les titres de Mérillym, comprenant soudain l’importance du demi elfe, importance bien futile à présent. Par sa coupe il continua à suivre les assassins quand ils l’emportèrent, et assista au début de la « signature », puis il se retira.

    Il descendit dans la pièce du bas, s’assit et attendit. Quand les deux autres arrivèrent il n’avait toujours pas bougé. Comme le demi orc ne semblait pas vouloir parler Bouliiar se tourna vers Ben-j, commençant à sortir la bourse ….

  14. #74
    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Paname
    Messages 
    1 859
    Ben-j était aussi dépité que Duorok et Bouliiar descendait les escaliers.
    Ben-j prit la parole pour lui expliquer:

    "Je pense que tu es au courant mais nous avons échoué, nous avons été devancé par des assassins du Soleil Noir. Toute la détresse du moine se ressentait dans ses paroles, mais la détresse fit place à la curiosité quand le mage commençait à sortir un grosse bourse de sa tunique.

    Qu'est ce que c'est que ça? Aurions-nous été récompensé de nos services??"
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  15. #75
    Bouliiar Invités
    « Nos « remplaçant » ont consentit à nous laisser un petit quelque chose. 2500 pièce d’or à partager pour nous trois, au moins n’aurons nous pas fait tous ça pour rien. »

    A cause du dépit le ton de Bouliiar était acide, l’écoeurement étant visible dans toute son attitude. Le prix de la tête de Martial leur avait été pris sous le nez ! Rageusement il finit de sortir la bourse et la lâcha sur la table dans un bruit de ferraille. Se levant il l’ouvrit et renversa les pièces, qu’il se mit aussitôt à trier. Il fit trois tas, contant chacun un équivalent de 833 pièces d’or en monnaie diverses. Il ne resta qu’une seule pièce non partagée, que le mage rouge saisit et alla jeter par une fenêtre. Aux bruits étouffés qui suivirent, Ben-j et Duorok devinèrent que des mendiants, ayant aperçu l’éclat de l’or, s’entredéchiraient pour s’approprier la piécette. Ne laissant pas aux ex-assassins le temps de s’indigner d’une quelconque façon, Bouliiar enchaîna :

    « 833 pièces d’or chacun, voilà vos parts. Vivement qu’on soit rentrée à Mélandis, j’en ai plus qu’assez de cette citée ! »

    Le mage ramassa son propre tas et commença à sortir diverses choses de ses poches. Il prit un bout de craie et fit un cercle sur le sol, qu’il commença à entourer de symbole. Manifestement le sorcier rouge préparé un sort de téléportation ….

  16. #76
    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Paname
    Messages 
    1 859
    Ben-j sortit une bourse vide de son sac et y remplit ses 833 pièces d'or. Il referma la bourse et la rangea dans sa toge.

    La petite fortune acquise lui fit au moins passer le goût amer de l'échec de la mission.

    "Au moins, nous n'aurons pas fait tout cela inutilement.

    Puis il se tourna vers Duorok qui rangea lui aussi ses pièces.
    Je suppose que le mage nous quitte ici, ferons-nous le chemin ensemble vers Melandis?"
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  17. #77
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Le demi-orc fit un signe de tête approbatif. Puis il rammassa les pièces qu'il mit dans son sac. Une sacrée somme en liquide !

    "Et voilà pour les caisses de Zaefal... et oui Ben-j faisons la route ensemble, nous avons un duel à mener dès que nous serons à Melandis."

    Puis Duorok récupèra ses affaires qui traînaient dans cette pseudo guilde. Il était prêt et son sac aussi.

    "Mage Rouge, c'est ici que nos chemins se séparent. Mais qui sait, nous nous croiserons probablement dans la cité du chaos. En attendant, adieu."

    Puis solennelement, le demi-orc sortit en compagnie du moine et ils se rendirent aux portes de Manost.

    Les portes .
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  18. #78
    Bouliiar Invités
    Bouliiar acquiesça au départ de Duorok et Ben-j, ils se rencontreraient peut-être à Mélandis, mais rien n’était sur dans la ville du Chaos. Et en parlant de chaos il fallait faire très attention au cercle qu’il traçait, Mélandis étant loin un sort de téléportation classique ne l’atteindrait pas, le cercle devait amplifier la porté de la magie. Et son exaspération n’aidait en rien sa concentration …

    Il vérifia certains symboles et traits dans son grimoire, et considérant le tracé satisfaisant il rangea son livre et les différents composants qu’il avait sortit. Il garda une tige de cristal très fine et pénétra dans le cercle. En plus des symboles le cristal augmenterait également la portée, s’il n’atteignait pas la cité ça serait de peu … Il remit ses robes en ordre et se mit à incanter. A la fin de l’incantation il brisa la tige qui se désintégra, enveloppa le mage rouge qui disparut. Si quelqu’un avait pénétra dans la bâtisse à se moment là il aurait pu s’étonner de la curieuse odeur de marécage et de vase qui imprégnait les lieux …


    à suivre ... autre part :rigoler:

  19. #79
    Astaldo tarkil Invités
    Quête : un soleil sombre sur Manost

    Une fois revenus sains et saufs mais échaudés de la chapelle helmite, les trois mélandiens purent se reposer à l'abri dans cette vieille bâtisse qui semblait abandonnée depuis longtemps, malgré quelques signes évidents d'autres passages.

    Astaldo était tombé dessus par hasard au gré de leur fuite silencieuse et prenait maintenant un grand soin pour le lustrage de son nouveau trophée, Chaos était toujours plongé dans son rôle d'observateur en ne pipant guère plus que le nécessaire et Zéphirah reprenait lentement mais sûrement ses forces perdues après sa rencontre inopportune avec un prêtre.

    Posant amoureusement le crâne de ce même prêtre sur ses genoux, il sentait encore bon le frais, le vivant, Astaldo attira l'attention de ses camarades et annonça :


    Cet incident ne me paraît pas un coup d'arrêt pour notre mission. Les Manostiens vont certes déployer des mesures, mais ils ne savent pas où chercher et n'oseront pas troubler à nouveaux la quiétude de leur chère cité pour si peu. Par contre ils nous guetterons demain soir, c'est pour ça qu'il faudra éliminer le deuxième prêtre de jour.

    Il laissa le temps nécessaire aux autres d'assimiler cette information et reprit.

    Chaos me semble le plus apte pour ça, ton expérience est grande et tes capacités le sont tout autant. La garde sera plus discrète et moins tendue qu'en pleine nuit, mais ce sera plus ardu pour s'enfuir. Zéphirah et moi ne serons pas loin au cas où, es-tu avec moi ?

Page 3 sur 3 PremièrePremière 123

Discussions similaires

  1. [Lieu] Les taudis
    Par Garfield dans le forum Les Taudis
    Réponses: 361
    Dernier message: 15/06/2021, 22h39
  2. [Lieu] [Quête] Vol d'une relique : Maison de la vieille veuve
    Par Saiko dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 44
    Dernier message: 05/12/2005, 12h21
  3. [Bâtiment] 4 rue Elminster
    Par Aloysius Kelsen dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 79
    Dernier message: 10/11/2004, 06h41
  4. [KOTOR] Chevaliers de la Vieille République
    Par Saiko dans le forum Knights of the Old Republic
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/06/2004, 22h40
  5. [Quête] La bâtisse en ruine
    Par Thanatos dans le forum Les archives des quêtes de Melandis
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/12/2003, 15h17

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250