Page 3 sur 6 PremièrePremière 12345 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 157

Discussion: [Quête] L'invasion des Ombres: En direction d'Helonna...

  1. #61
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 023
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Les deux navires étaient maintenant assez proches pour que l’on distingue clairement les hommes s’agitant sur le pont ou dans le gréement.

    La vue perçante de Kasumi se fixa sur le pont arrière où un helmite en robe était accoudé au bastingage. A la vue de son accoutrement tout distingué et des épées battant son flanc, le demi elfe reconnu la description qui lui avait été faite du Conseiller Manostien menant l’expédition.

    Le rôdeur observa un instant le dignitaire avant de s’intéresser de plus près à la silhouette se tenant à ses côtés. De loin, Kasumi aurait pu la prendre pour un mousse si ce n’était sa posture fière et sa démarche féline de combattante aguerrie. Les navires se rapprochant encore, il découvrit qu’il s’agissait en fait d’une jeune femme dont la tresse d’un noir de jais se balançait lestement au gré du vent marin. Elle n’était certes pas dépourvu de charme surtout lorsque son sourire illumina son visage alors qu’elle se penchait à l’oreille du Conseiller…

    Kasumi notant que les deux personnages l’avaient repéré se fendit d’un salut courtois.

    Le message envoyé par le navire du conseiller fut alors traduit et transmis au Capitaine :


    Aucune avarie. 3 morts. Poursuivons la route prévue. Et vous ?

    Soulagé que le second navire ne soit pas retardé mais déplorant de nouvelles pertes pour l’expédition, le Capitaine donna l’ordre de répondre prestement :

    Aucune avarie. 1 disparu, 5 blessés. Cargaison intacte. Vous escortons jusqu’à destination.

    Le Cormoran corrigea alors sa trajectoire pour ne pas couper celle de l’Aigle des Mers et les deux vaisseaux, comme deux danseurs synchronisés filèrent de conserve par vent arrière vers leur destination commune. Ils retrouveraient le reste de la flottille sur place si Helm en avait décidé ainsi.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  2. #62
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Une fois de plus Althéa lui avait traduit la bonne nouvelle. Même si la perte d'un homme était toujours à déplorer, au vu de la violence de la tempête les navires s'en étaient bien tirés.

    Ils faisaient désormais route vers Helonna côte à côte. Le reste de la traversée devrait être calme à présent, le cap était l'endroit le plus risqué de la route maritime.

    Ravestha s'adressa à Althéa, tournant son regard vers elle et abandonnant la contemplation du navire de guerre.


    "Vous êtes vous bien reposée, Althéa ?"
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  3. #63
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 120
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Elle avait hoché la tête mais le grand émissaire voyait bien qu’elle mentait. Toute la nuit durant, elle avait rêvé de son père tombant dans les rues de la sombre Mélandis pendant que son sang se mêlait lentement aux pierres des pavés.

    Elle ne pouvait enlever cette image de son esprit. C’était son supplice, son châtiment. Elle l’avait provoqué … Il serait impossible que la blessure cicatrise. Comme celle qu’Algernon lui avait infligé, elle était infestée de poisons tels que le remords et le regret. Même si Lothringen l’avait aidé à faire face à cette réalité, elle ne parviendrait jamais à la surmonter. Elle n’avait qu’une alternative. Soit elle se rachetait en parvenant à s’allier à la cause des ménestrels, soit elle se laisserait mourir.

    Sans parler, elle s’accouda au bastingage, feignant de se concentrer dans la traduction des signaux que s’échangeaient les navires.

    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  4. #64
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Il avait remarqué la mine obscure d'Althéa et surtout ses traits tirés de celui qui a dormi l'esprit empli de sombres pensées. Il repensa évidemment à leur discussion d'hier : le regret l'avait-il taraudé toute la nuit pour l'empêcher de se reposer ?

    "Je ne vous connais pas très bien, Althéa, mais je sais reconnaître une personne qui n'est pas bien qu'en j'en vois une. Peut-être souhaitez-vous en discuter, ou peut-être préférez-vous rester seule."
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  5. #65
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 120
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Non, elle ne voulait pas qu'il s'en aille. Rester seule, c'était pour ainsi dire rester avec elle-même et tout ce que cela comportait. Elle se sentait tel un animal en cage, butant à chaque fois contre les mêmes barreaux. Toujours à ressasser ces mêmes questions. Et s'il s'était passé si, si elle n'avait pas fait cela ... Le visage triste, elle finit par répondre après un bref temps :

    "Ne vous est il jamais arrivé d'avoir envie de retourner dans le temps pour tout arranger ? Rattraper une erreur, un mot de trop, je ne sais quoi ... Aujourd'hui, c'est le sentiment qui m'habite et qui me ronge ... Mais je suis désolée, je n'ai pas envie d'en parler plus avant ... Cela ne sert peut être à rien de remuer le couteau dans les plaies ... Et vous grand émissaire, avez vous déjà été tenté de changer le cours de votre passé ?"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  6. #66
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Il repensa à certains épisodes de sa vie, son enfance, ses parents, Armonis, sa formation chez les Helmites et auprès du mage Eloern, son passage en mort vivant. Il avait certes quelques regrets mais il savait aussi qu'il n'aurait rien pu changé.

    "J'aurais aimé que certaines choses se passent différemment, mais je n'étais pas en position d'y pouvoir quoi que ce soit. Non, je fais avec ce que j'ai connu et m'efforce toujours de me tourner vers l'avenir. Il ne s'agit pas d'oublier le passé mais ce que nous pouvons changer, c'est le futur."
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  7. #67
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 120
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Les yeux d'Althéa s'étaient fait soudain rêveurs. Elle dit tout doucement :

    "Une personne que j'aime énormément m'a parlé du futur une fois ... A l'époque, je n'avais ni confiance en moi ni confiance en les autres. J'étais paralysé par l'avenir comme un enfant a peur des monstres se cachant sous son lit ... Il m'a alors parlé de l'imagination, de la confiance ... Il m'a dit que nous ne nous devions pas nous réfugier derrière des convictions noires et intangibles. Mais au contraire ... Que nous avons le pouvoir d'inventer les possibles ... Mais nous ne nous projetons pas entièrement dans un imaginaire. Nous rusons avec, nous l'inventons autrement. Et, petit à petit, arrive la confiance ... Elle permet de tromper cette peur du vide ... Je ne l'oublierai jamais"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  8. #68
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 023
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Depuis quelques jours qu’ils faisaient voile vers Hellona, Kasumi n’avait pas eu beaucoup de contacts avec l’équipage. Il s’attendait à être mis quelque peu à l’écart.

    D’une part, ses particularités physiques et notamment la couleur troublante de ses yeux mettait mal à l’aise les gens aussi superstitieux que pouvaient l’être des marins. Au cours de ces dernières années, le rôdeur en avait plus d’une fois fait les frais, manquant de peu de se faire jeter par dessus bord comme « chat noir » après certaines tempêtes en mer.

    D’autre part, la discipline des soldats et leur esprit de corps faisaient qu’ils n’en arriveraient pas à dépasser ces limites avec le voyageur mais aussi qu’ils répugnaient à sympathiser avec un étranger qui ne partageait pas leur condition.

    Quand Kasumi n’était pas de quart, il s’asseyait dans un coin du pont inférieur du vaisseau de guerre et observait l’agitation des flots contre la coque ou celle des marins dans les cordages ou sur le plancher de bois. Il griffonnait des notes dans un petit carnet de couleur pourpre ou taillait de petits morceaux de bois leur donnant des formes aussi diverses que variées.

    Pour l’heure, il s’appuyait au bastingage, le regard tourné vers le vaisseau qu’ils escortaient. Il n’aurait su dire pourquoi si on lui avait fait la remarque mais il cherchait inconsciemment à apercevoir la jeune femme qui l’avait tant intrigué la première fois que les navires s’étaient rapprochés…

    Il fut tiré de ses rêveries quand un marin l’interpella :

    - Hey, rôdeur, ton rongeur nous a encore volé nos dés ! Les rats ne te suffisaient pas qu’il a fallu que tu ramènes ton petit chapardeur ?

    C’est ce moment précis que choisit ce dernier pour se manifester, deux dés tombèrent directement sur la tête de l’infortuné et rebondirent sur son casque produisant un son d'ustensile de cuisine. Kasumi les attrapa lestement au bond puis les tendit dans sa paume ouverte au marin sidéré.

    – Les voici je crois, et si nous faisions une partie pour voir si vous les maniez aussi bien que ma petite Lune ? Le marin grommela quelques mots inintelligibles avant de se saisir des dés et de s’éloigner furibond. Entendant son nom, la petite hermine blanche descendit de la poutre sur laquelle elle était perchée en tournant autour du mat puis remonta le long du corps du rôdeur pour se percher sur son épaule.

    - Bien joué, je crois que tu as gagné cette manche mais fait attention à ne pas trop les énerver. Sur ce, il sortit une petite friandise d’une de ses nombreuses poches et l’hermine s’en saisit prestement entre ses pattes avant de la grignoter.
    Dernière modification par Kasumi ; 10/08/2007 à 21h56.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  9. #69
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Il avait regardé Althéa pendant qu'elle avait parlé. Le regard absent, comme si elle avait pensé à voix haute, se remémorant ces paroles importantes qui l'avait tant marquée. Son air souvent nostalgique, voir triste, laissait deviner un passé profondément douloureux et le poids si fort de ses regrets. Ravestha apprenait à la connaître au fur et à mesure de ses réactions, de ses paroles, de son attitude. Un fort caractère mais une grande tristesse.
    Elle avait besoin de repères comme en témoignait ces paroles auxquelles elle s'accrochait comme un homme qui risque de se noyer à une bouée. C'était de cela qu'elle avait besoin pour avancer, pour développer sa confiance en elle et sa confiance en l'avenir.


    "Des paroles pleines de sagesse qui sont tout à l'honneur de celui ou celle qui les a prononcées... et de ceux qui les applique."

    Il sourit en regardant Althéa.

    "Je me garderai bien de formuler quelque parole de ce type, je suis largement plus en position de recevoir des conseils que d'en dispenser."

    Il détourna le regard vers l'autre navire qui faisait route parallèle et ajouta d'une voix presque timide.

    "Sous ces dehors distants et austères se cache un jeune homme qui se laisse un peu trop souvent submerger par ses sentiments. Colère, haine, tristesse, angoisse... Est-ce la volonté de les réprimer en public qui rend leur éruption d'autant plus violente et soudaine ? Je ne sais pas, mais plus d'une fois ils m'ont emmenés au-delà des limites qu'imposent la raison et de la sagesse. Sans que je ne le regrette."
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  10. #70
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 120
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Et il parlait encore de façade. Elle chercha brièvement son regard mais il avait tourné la tête. Colère, haine, tristesse, angoisse ... Où se cachaient ils ? Ravestha n'était il qu'une marrionette attendant que son montreur se tourne pour dévoiler qui il était vraiment ? Mais qui tirait les ficelles ? Helm ? Non ... Le problème était plus complexes. Elles appartenaient à lui et à lui seul. Et il ne les lâcherait pas, sous peine de perdre sa crédibilité et avec elle, celle de son église.

    Et en même temps, il se montrait vulnérable. L'homme apparaissait derrière sa carapace. Un homme presque timide ... touchant ... Elle comprenait à présent mieux ses colères soudaines, cet honneur piqué au vif. Elle se sentit un peu plus proche de lui. L'espace d'un instant, elle manqua lui dire qu'il ferait mieux de lâcher prise mais se tut. Ce n'était pas à elle de l'aider mais à lui seul de se libérer des apparences, de faire tomber ce masque.


    "Je n'aime pas non plus donner des conseils, murmura-t-elle sur le ton de la confidence, et avant, ce que je détestais les plus, c'était en recevoir. Je préférais foncer et réfléchir ensuite. Frapper et aviser ... Si vous saviez où cela m'a menée ... Comme je regrette ..."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  11. #71
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Les navires avançaient à bonne allure, portés par des vents puissants. La bonne humeur et la décontraction était revenue à bord du galion de Kasumi. Seul le rôdeur lui-même intriguait finalement. Il ne cherchait pas vraiment à lier contact et les autres, marins comme soldats, ne faisaient pas non plus le moindre effort et l'ignoraient presque complètement.
    Derlis Vidan, capitaine du contingent de Graëlon et responsable militaire de l'expédition, se posait lui aussi des questions. L'homme, ou plutôt le demi-elfe, faisait partie des quelques membres de la garde qui avaient grossi les rangs de ses soldats pour porter secours à Luménis mais de garde, il n'avait que le titre. Ses habits légers, sa démarche souple, ses armes, tout en lui le distinguait des autres soldats qui avaient pour la plupart emmenés l'équipement traditionnel fourni par l'armée : épée longue, armure de plaque et pavois.
    Malgré la solitude dans laquelle il se réfugiait, il avait toujours répondu présent lorsqu'il avait fallu se mobiliser, agissant comme un membre à part entière du groupe. Il faisait bien son travail pendant ses quarts et faisaient preuve d'initative. Et pourtant, il restait là, assis sur le pont.

    Derlis s'était approché discrètement.


    "Non, il ne vaudrait mieux pas. On dirait que vous n'avez déjà pas beaucoup de contacts, ce serait dommage de rompre complètement avec les autres, non ?"

    Le capitaine avait sourit au rôdeur quand celui-ci avait tourné sa tête.


    ---------------------------- (Pendant ce temps sur l'autre navire )


    Ravestha avait hoché la tête. S'il ne pouvait l'imaginer, il se rendait bien compte de combien Althéa souffrait des conséquences de ses actes passés. Mais on n'échappe pas à sa nature, on évolue et on apprend souvent plus de ses erreurs que de ses succès.

    "On s'améliore après chaque erreur, nos expériences nous façonnent, elles nous permettent d'apprendre, de tirer des enseignements, ce sont elles qui nous changent. Mais nous sommes ce que nous sommes et nous avons conscience des conséquences de nos actes lorsque nous sommes placés devant le fait accompli. Certaines erreurs sont plus lourdes à assumer que d'autres, mais cela n'aurait pas été nous de ne pas les commettre."
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  12. #72
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 023
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Absorbé par son ouvrage et l’apaisant souffle du vent qui gonflait la toile tendue des voiles, Kasumi n’entendit pas le Capitaine approcher jusqu’à ce que celui-ci lui adresse la parole. Pour masquer sa surprise de se voir abordé de la sorte, il se réfugia dans les banalités d’usage pour retrouver une certaine contenance :

    - Capitaine Derlis ! Bonjour ! Avant de se reprendre plus posément :

    – Ce sont de bons soldats, je les ai observé s’entraîner. Ils savent coordonner leurs efforts presqu’instinctivement. Les plus forts protégeant les plus faibles, ces derniers couvrant leurs arrières. Nous aurons besoin de cet esprit pour triompher de l’adversité. Je ne cherche pas à rompre tout contact avec eux non plus que je ne cherche à m’imposer. Je n’ai rien d’un meneur d’hommes comme savent ou apprennent à l’être les défenseurs du Vigilant. Ma voie est toute autre et j’agis mieux seul ou avec un groupe réduit pour le bien de tous. Après une nouvelle pause, comme pour chercher ses mots, il poursuivit :

    - J’ai bien peur d’être d’un secours limité dans une bataille rangée. Je sais me défendre avec ces épées ou profiter de la portée de mon arc... fit-il en désignant ses deux épées, la longue et la courte qui avaient été améliorées par un maître forgeron de Manost. Puis il reprit : - ... Mais la spécialité des servants de la Dame de la Forêt est d’utiliser les armes de la ruse et de la discrétion afin de profiter de l’avantage de la surprise. Nombre d’ennemis qui avaient l’avantage du nombre et de l’armement ont été repoussés car ils ne savaient pas utiliser leurs avantages. Vos hommes connaissent les leurs, je connais les miens. Je les respecte et ferai tout pour les aider au mieux de mes capacités.
    Dernière modification par Kasumi ; 10/08/2007 à 22h11.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  13. #73
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 120
    [Quête : l'invasion des ombres]

    "On s'améliore …, avait elle murmuré d'un air pensif, certes … ce sont les erreurs que nous avons commises que nous ne referons plus qui nous permettent de nous améliorer. Par contre, que faites vous des erreurs irréversibles et de celles que nous n'avons pas encore commises. Je ne dirais pas qu'on s'améliore non …
    J'ai plutôt l'impression qu'on a tendance à minimiser les pertes. Pour moi, la vie est un ensemble de récifs entre lesquels il faut ruser pour pouvoir passer … biaiser … Et si on ne peut éviter le récif, nous avons simplement une alternative : nous battre ou nous résigner. Et même parfois, il arrive que des combats soient vains, que les dés soient pipés d'avance. Et la vie est cruelle. Elle vous fait miroiter des merveilles qu'elle vous enlève sans pitié au moment même où vous pensez vous en saisir … Et il y en a toujours à qui elle sourit, d'autres qui la subissent. Ce sont souvent les mêmes ... Regardez Agrippa … Qui nous dit qu'il n'est pas déjà mort. Et ceux qu'on laisse à Manost, est on sûrs que nous les reverrons
    ?"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  14. #74
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258
    [Quête : l'invasion des ombres]

    HRP : Désolé pour le retard, d'ici mardi je ne posterai sans doute pas à un rythme effréné Beaucoup de boulot.

    Le capitaine Vidan sourit : voilà un discours qu'il aimerait entendre plus souvent.

    "Ce que je vous ai dit n'était pas un reproche mais plus une manière d'engager la conversation, rien de plus. Vous me voyez heureux en tout cas de vous entendre parler ainsi. Je ne sais pas quels motifs vous ont poussé à vous joindre à nous mais votre abnégation est louable."

    A l'acoutrement du demi-elfe, le Derlis Vidan avait deviné que ce dernier n'était pas fait pour les combats de mêlée.

    "Si vous êtes de la garde, vous devez être éclaireur. A voir votre allure et à entendre vos paroles, il doit en être ainsi. Le contingent n'interviendra qu'assez tard, un groupe restreint mené par le Grand Emissaire doit infiltrer la ville dans un premier temps. L'aide d'un éclaireur habitué à la discrétion y sera précieuse car la mission s'annonce difficile. Dans tous les cas, il est évident que je n'attends pas de vous de vous joindre aux soldats dans une bataille rangée, si tant est qu'il y en ait une. Je crains plutôt les combats urbains car si les membres de la garde y sont habitués, ce n'est pas le cas de mes gars."

    ---------------------------------- Au même moment, sur l'autre navire... *transition musicale*

    "C'est pour cela qu'il faut se battre. Ceux qui baissent les bras n'auront jamais rien tandis que ceux qui se battent, s'ils subissent des désillusions parfois cruelles, auront toujours plus. La vie est un combat perpétuel et abandonner, c'est déjà mourir."

    Les mots étaient sortis avec énergie, comme s'ils portaient celui qui les avait prononcés.

    "Non Althéa nous ne sommes sûrs de rien. Mais si la peur de l'avenir et de l'inconnu nous paralyse, alors la vie n'est que platitude et insignifiance. Je préfère affronter ces récifs que vous décrivez, et avancer motivé par un but que de jeter l'ancre loin d'eux par peur et me condamner à une existence qui n'aurait de "vie" que le nom. Ce serait mépriser la chance qui nous est offerte : il faut lui donner un sens. Quand je vois ce que nous sommes en train de faire, quelque soit l'issue de cette expédition, victoire ou défaite, survie ou mort, je n'aurai pas de regret car je sais que cet acte est motivé par un idéal qui dépasse ma simple existence. A chacun, à chaque instant, de chercher un sens à ses actes."
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  15. #75
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 023
    [Quête : l'invasion des ombres]

    - Nous n’attaquons pas une ville étrangère Capitaine, c’est là notre principal avantage. Ses honnêtes occupants se sont enfuis ou cachés à l’approche de l’ours grossi par l’automne. Nous devons attendre qu’il s’endorme, repu par sa propre suffisance d’occuper la place. Votre Bête n’aura pas rallié toute la Cité. Les citoyens, s’ils n’ont pas les moyens d’affronter seul son courroux, aideront ceux qui le peuvent. Kasumi parut réfléchir un instant avant de poursuivre :

    – En revanche, il faudra démontrer que nous sommes capables de la chasser pour mobiliser les indécis. La plupart des Luméniens auront sans doute déjà beaucoup perdu, ils ne risqueront pas de perdre le peu qu’ils auront pu cacher aux soudards de Morféa si on ne leur offre rien en échange, ne serait-ce qu’un espoir.

    Cet espoir nous devons le faire naître et le faire grandir en soutenant ceux qui se battent, en abattant ceux qui étouffent sa croissance. Nous devrons choisir des batailles à notre portée, exciter la bête pour qu’elle sorte de son repère, dans un lieu où nous l’attendrons. La colère lui fera commettre des erreurs.

    Les combats urbains vous effraient dîtes-vous. La ville offrira à un groupe se déplaçant rapidement un couvert lui permettant d’affronter une clique dispersée. Plus nos actions seront rapides, plus elles auront des chances d’aboutir. Comme la ruche qui défend son nid, nous infligerons maintes blessures à la Bête sans qu’elle puisse riposter directement. Elle est plus forte, mais sa force est sa propre faiblesse, maintenant qu’elle doit tenir la ville, elle est affligée de lenteur, ses gestes sont gourds, elle ne peut plus sortir de son repère sans le perdre.

    En la privant de ses soutiens, nous l’isolerons. Elle ne peut plus avancer, seulement regarder en arrière ce qu’elle a déjà obtenu, à nous de la faire reculer et de le lui reprendre.

    Vous m’avez demandé ce qui me motivait : partout où l’harmonie est menacée par l’appétit vorace d’un seul être, mon devoir est de le traquer. Votre Morféa n’obéit pas à l’ordre naturel, il a lancé son défi à ma Dame, je ne serai pas digne d’elle si je ne défendais pas ses principes partout et toujours. Luménis n’est pas ma Patrie, non plus que Manost ne l’était il y a encore à peine un mois. Pourtant, j’y retrouve les valeurs de ma Déesse défendues ou mises en danger.


    HRP : je pense que mon rôdeur a soif après ce flot de paroles. Je n’ai pas répondu à toutes les questions du Capitaine. Ce sera pour la prochaine réplique.
    Dernière modification par Kasumi ; 10/08/2007 à 22h22.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  16. #76
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 120
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Elle s'était tournée brusquement vers lui, le regard noir.

    "Et pourquoi doit on toujours se battre pour avancer ? Pourquoi certaines personnes ont elles une route sans encombre alors que d'autres doivent ruser pour passer entre les esquifs ? Non, je ne crois pas qu'on vit Ravestha. Je pense que l'on survit ... On lutte pour tenir debout et voir le lendemain.
    Je ... je ne suis pas sûre d'avoir envie de continuer à me battre. Vous allez peut être trouver cela étrange mais parfois je n'aspire qu'au repos. J'aimerais trouver la paix. Oh, pas une paix sans combats ou aventures ... Je finirais par m'ennuyer. Non ... C'est une paix intérieure que j'aimerais trouver. On ne le voit pas forcèrent, mais tous les jours, je lutte. Contre les idées noires que je cache, les flammes que je crache. Je me fais peur parfois ... Chaque jour devient mon combat ordinaire. Mais ... pardonnez moi, je ne devrais pas vous raconter tout cela
    ..."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  17. #77
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258
    [Quête : l'invasion des ombres]

    HRP : Back... désolé pour le retard

    Le capitaine sourit. Si le rôdeur aimait la solitude, il n'était pas avare en paroles.

    "C'est exactement la stratégie qui a été adoptée. Nous devrons frapper de l'intérieur et affaiblir Morféa Nwalk. Trouver la résistance et convaincre les indécis de combattre aux côtés des rebelles feront partie des priorités. Lorsque la révolte sonnera, tous devront alors frapper au même moment. Il sera difficile à Nwalk de coordonner sa défense dans une ville dont il ne connaît pas encore tous les secrets ni les points faibles qui peuvent causer sa perte. Nous attaquerons Luménis pour appuyer les opposants, non pour frapper de notre seule force."

    Vidan s'imaginait déjà, lui et ses hommes, devoir affronter des hommes de la garde luménienne. Il ne s'agirait pas d'un combat facile à mener, mais rares avaient été ceux qu'il avait conduit pour une si noble cause.

    -----------------------------------------------

    Ravestha eut un sourire apaisant.

    "Si vous en parlez, c'est que vous en avez besoin. Et si par l'écoute je peux vous aider à alléger le fardeau de vos sombres pensées, c'est avec plaisir que je le ferai. Car je vais être honnête avec vous, j'ai connu peu de personne à l'esprit aussi tourmenté, aux pensées aussi noires que la vôtre. Mais de même, je connais peu de personne qui ont une telle volonté de s'améliorer, d'affronter leur propre personnalité dans ce but. Si c'est là le combat de votre vie, alors n'abdiquez pas. Je comprends que vous n'aspiriez qu'à plus de quiétude, mais chacun seul finit par découvrir comment chasser ses démons. Et si Tymora fait que certains ont une vie certainement moins éprouvante que d'autres, il n'y a pas de fatalité. Et cela ne rend que plus valorisants les épreuves réussies. La vie n'offre pas que des perspectives noires et malheureuses, Althéa, j'aimerais vous en convaincre. Ma vie n'est pas rose à tout point de vue, mais chaque aurore est un espoir de la colorer davantage."
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  18. #78
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 023
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Le rôdeur hocha discrètement la tête à l’énoncé du plan exposé par le Capitaine, approbateur. Il signifiait deux choses : d’une part, il n’avait pas affaire à un officier prêt à sacrifier ses hommes dans une action d’éclat pour obtenir de l’avancement. Le plan tenait compte des forces et des faiblesses du petit contingent. D’autre part, Vidan lui faisait visiblement assez confiance pour en discuter ouvertement avec lui.

    – Vous m’en voyez ravi ! Cependant, il faudra composer avec certaines difficultés. Il nous sera impossible d’apporter notre aide immédiate même si des citoyens sont en danger de mort. Révéler notre présence trop tôt par des actions trop audacieuses pourrait être désastreux.

    Nous devons gagner progressivement en influence et prendre pieds un peu partout avant de frapper vite et fort les organes exposés de notre ennemi. Durant cette phase, nous pouvons gagner comme perdre le soutien des populations opprimées.

    D’autre part, votre troupe devra être guidée. Peu de vos soldats connaissent le terrain. Nous serons aussi aveugles que Morféa, voire davantage, tant que nous n’aurons pas de contacts dans la résistance.

    Il me faudra découvrir la cité par moi-même si je veux pouvoir vous aider. Peut être en compagnie de certains membres de l’expédition discrets et s’étant déjà rendus à Luménis. J’ai discuté avec certains de vos hommes même si je n’ai pas multiplié les contacts avec eux. La Cité de Lathandre est parsemée de parcs boisés d’après les dires de certains. Cela faciliterait grandement mes déplacements. Les soldats occupant une cité ont plutôt tendance à éviter les coins sombres et nous les y encouragerons s’il le faut. Si certaines patrouilles se mettent à ne pas rentrer lorsqu’elles vont fouiller un quartier précis…

    Le rôdeur laissa sa phrase en suspens, désignant son arc, avant de conclure :

    - Cela nous permettrait d’orienter les fouilles et les patrouilles, là où les résistants ne seront précisément pas. Mais voilà que je parle autant qu’une barde de ma connaissance…Vous semblez être un homme avisé Capitaine Vidan, vous avez du connaître bien des campagnes au service de votre Eglise et de votre Cité. Accepteriez-vous de m'en parler ?
    Dernière modification par Kasumi ; 10/08/2007 à 22h25.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  19. #79
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Derlis Vidan eut un petit sourire. Il n'y avait pas grand chose d'autre à faire avant de débarquer sur Helonna. Il en avait connu des campagnes, comme simple soldat et comme officier supérieur. Dorrandin était un continent agité et les territoires helmites étaient souvent menacés.


    "Si vous le souhaitez, mais je doute que mes récits aient quelque chose de bien passionnant. J'ai connu trois grandes guerres : la première lorsque Melandis fut fondée, ensuite lorsque Demogorgon fut libéré et détruisit en partie Paymill et enfin, récemment lors de la Guerre de Shar."

    Le capitaine leva les yeux, essayant de se souvenir plus précisément.

    "J'ai donc dû participer à ma première guerre il y a bientôt une trentaine d'année, lorsque j'étais un milicien d'Artryl, l'ancien nom de la cité bénie. La Grande Prêtresse de Talos venait de proclamer la fondation d'une ville, Melandis en l'occurence, en l'honneur de son dieu et les Talosiens. Artryl subissait les assauts réguliers de l'ennemi et rapidement seul le culte de Helm se retrouva au côté de la milice pour défendre la cité. C'est devant les murailles de Manost que j'ai mené mes premiers combats."

    Il eut une grimace, le souvenir des hommes qu'il avait affronté ne l'avait jamais quitté.

    "Pour un baptême du feu, ce fut éprouvant. Nous avions affaire à de véritables fanatiques, de vraies hyènes qui ne lâchaient rien et qui pouvaient frapper à n'importe quel moment. De jour comme de nuit, à toute heure, nous étions sans cesse sur le qui-vive. Ils harcelaient nos forces jusqu'à l'épuisement. La guerre a duré quasimment trois ans sans que nous ne puissions prendre le dessus. Nous étions uniquement sur la défensive. Mais il suffisait de se retourner pour savoir pourquoi nous nous battions. Toute cette population qui vivait dans l'angoisse, pendue au mouvement de nos lames pendant les combats. Nous étions l'unique rempart qui les protégeait de la mort. C'est aussi durant cette guerre que j'ai pu voir avec quel courage et quelle détermination les paladins et les divers combattants qui portaient le symbole de Helm repoussaient les assauts les uns après les autres. C'est à leur côté que j'ai vraiment compris le sens du mot devoir. Car nombreux étaient les miliciens qui avaient déjà fui la cité devant les coups de buttoir de l'ennemi."

    Le capitaine élargit son sourire.


    "Il faut croire que mes actes ne sont pas passés inaperçus durant cette période car je fus nommé sergent de la milice pendant la guerre, puis sergent de la nouvelle garde manostienne. Mais c'était il y a déjà un certain temps."

    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  20. #80
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 120
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Althéa se détourna du sourire que lui adressait Ravestha. Ainsi, lui aussi voulait l'aider à sortir de la tour sombre dans laquelle elle s'était elle même enfermée. Peu de personnes étaient parvenus à lui faire ouvrir la porte de son domaine d'ombre. Presque à chaque fois, elle s'était recroquevillée au bout de quelque temps et était retournée dans la pénombre dans laquelle elle se sentait à l'abri.

    "Parfois, j'ai l'impression de porter une armure avec des pics, souffla-t-elle d'une voix à peine audible, des pics à la fois à l'intérieur et à l'extérieur. Les uns pour me protéger des autres, les autres pour me faire mal. Longtemps, j'ai cru me complaire dans cet état. Je m'y étais enfermée. Ainsi, je me disais que quoi qu'il m'arrive, je ne serais pas déçue. La vie me paraissait morne et sans aucune saveur. Puis sont venus des gens qui m'ont montré que l'on ne pouvait vivre ainsi. Qu'il y avait d'autres couleurs que le noir ... Ils m'ont montré que la vie n'était pas un fardeau mais une chance. Grâce à eux, j'ai retrouvé le goût de vivre.
    Mais en même temps, voyez vous, j'ai peur. Peur que tout s'arrête. Que ces gens s'en aillent, meurent ou disparaissent ... La vie peut être parfois cruelle. Elle l'a été avec moi si souvent ... Je n'ose plus savourer ce qu'elle m'offre de peur qu'elle ne fasse disparaître ce que je crois tenir entre mes doigts. Et pourtant, j'aime ... J'aimerais tellement lâcher prise. Prendre la vie comme elle vient ... Profiter de l'instant ...
    Je vous remercie d'essayer de m'aider. Mais je crois que je suis la seule à pouvoir franchir le pas ...
    "

    Elle avait souri malgré elle avant d'ajouter.

    "... Mais je suis d'accord avec vous ... Tymora offre parfois d'immenses cadeaux alors que l'on ne s'y attendait pas ... "
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  21. #81
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258
    [Quête : l'invasion des ombres]

    "Vos amis font partie de ces cadeaux que la vie offre. Ils vont ont redonné le goût de vivre, à vous désormais de parcourir le reste du chemin. Et si jamais vous avez peur de vous égarer, vous savez que vous n'êtes pas seule. Je sais combien la solitude peut être pesante et à quelles extrémités elle peut pousser. Gardez vos amis, ils sont votre bien le plus précieux."


    Il aurait voulu lui dire de ne pas craindre qu'ils disparaissent, que la vie ne s'arrêterait pas pour autant mais il savait que ce n'était pas tout à fait vrai. Son sourire s'effaçait lentement alors qu'il repensait à Egrevyn, Folken, Wookiee Al Kashyyk, autant d'amis précieux avec qui Manost s'était bâtie, et qui avaient aujourd'hui disparu. Depuis lors, il lui avait été difficile de se reconstruire. Il y avait tout de même Lothringen, qu'il n'avait pas été loin de rejeter lorsqu'il avait appris qu'il s'était détourné de Helm. Depuis lors, il avait appris à connaître le semi-drow et n'eut jamais à regretter sa décision.

    "Car on peut être dans une ville avec des milliers d'habitants, on peut côtoyer des dizaines de personnes toute la journée, et se sentir seul."
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  22. #82
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 023
    [Quête : l'invasion des ombres]

    – Il n’est pas de plus noble cause que de défendre un foyer de bonté et de justice contre les forces qui veulent anéantir les espoirs de la vie qui l’habite. C’est ainsi que j’ai appris à me battre dans mon ancien foyer. Se battre pour ceux que l’on aime, pour ses valeurs, pour préserver les héritages du passé comme la rosée éphémère du matin.

    J’ai souvent côtoyé la mort même si c’était pour protéger la vie. Demain, nous devrons nous battre et dispenser la mort. Espérons que la beauté de la Cité que nous défendons en vaudra la peine en rayonnant du chant joyeux de la vie.

    Le rôdeur avait à peine évoqué son propre passé. Les longues journées que mettrait le navire à accomplir sa traversée lui donnerait peut être l’occasion de s’ouvrir davantage.

    – Capitaine Vidan, je ne vous ai retenu que trop longtemps. Je dois bientôt prendre mon quart et je vous ai détourné de vos hommes. Je serai ravi de reprendre cette discussion demain si vous le voulez bien. Vous me raconterez ce que l’on attend d’un sergent de l’armée Manostienne et je vous dirai que je n’en ai certainement pas la carrure. Il ponctua cette dernière remarque ironique d’un clin d’œil complice en direction du Capitaine avant de se diriger vers sa cabine où il pourrait poser les affaires dont il n’aurait pas besoin lorsque sa garde commencerait.

    Arrivé dans le petit compartiment qu’il avait le privilège d’occuper seul, il posa son journal et son couteau à bois ainsi qu’une petite statuette représentant un marin en colère serrant les poings.

    Il déposa ensuite dans une petite coupelle en terre cuite quelques lamelles de poisson coupées finement pour son familier. En quittant la pièce, il déposa cette dernière qui se mit à gambader un peu partout avant de sentir la nourriture et de se ruer dans la direction de la petite coupelle sans défense. Il aurait pu laisser le soin à l’hermine de s’attaquer à quelques rats du navire mais il préférait ne pas la laisser importuner les hommes d’équipage pendant qu’il était de quart.

    HRP : Mon rôdeur peut vaquer à ses occupations pendant mon absence tout comme son familier.
    Dernière modification par Kasumi ; 10/08/2007 à 22h28.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  23. #83
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 120
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Elle hocha la tête. Oui, au milieu d'une foule, on pouvait sentir la solitude. De partout sur Féérune, chaque seconde, des visages soudain s'inondaient sans raison apparente. La solitude était universelle ... Elle frappe n'importe où et n'importe quand. Elle se nourrit de l'inconnu, du vide. Elle nous suit pas à pas, attendant l'heure où elle se rappellera à votre souvenir. Non, on n'est jamais seul avec sa solitude.

    "Oui ... la solitude me fait peur ... Mais ce que je crains le plus, c'est le départ de ceux que j'aime. Parfois, je me surprends à souhaiter qu'ils ne soient jamais venus perturber la sécurité de ma solitude. Parfois, j'essaye même de les faire partir pour ne pas souffrir de leur absence ... Mais à chaque fois, je me suis rendue compte de la chance que j'avais de les avoir à mes cotés. Souvent, j'ai failli les perdre ... Par ma faute parfois ...
    Et vous, vous sentez vous souvent seul Ravestha
    ?"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  24. #84
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Il eut un faible sourire. Il ne s'attendait pas à se voir retourner la question. Althéa avait ses démons, lui avait les siens. Et la solitude faisait partie de ceux là.

    "Quand on est dans ma situation, à la tête d'une grande cité, il faut savoir accepter les mauvais côtés. Le pouvoir a cette fâcheuse habitude de me prendre mes amis."

    Il marqua une courte pause, s'efforçant de garder un visage neutre alors qu'il mentionnait l'une de ses douleurs les plus profondes.

    "Oui je me sens souvent seul, Althéa. Trois des conseillers qui ont siégé à Manost étaient comme ma famille. Aucun n'est à mes côtés aujourd'hui. Ce que je construis comme relation, le destin les détruit, d'une manière ou d'une autre. Cela fait tristement partie des arcanes du pouvoir."

    Désorienté, il était désorienté. La douleur d'avoir perdu en peu de temps ce qui lui était cher l'avait enfermé dans cette image froide et austère. Laisser une ouverture, c'était faire apparaître ses failles. Mais c'était aussi se condamner à la solitude, car l'amitié ne se bâtit pas sur les apparences. Et cette fois, ce n'était pas lui qui se posait la question mais c'était un autre. Il tâcha à ce moment de ne pas se fermer, c'était l'occasion de combattre le mal qui le rongeait.

    "Je suis seul parce que je me rends inaccessible. Car qui voudrait s'approcher de cet homme froid au visage impassible ? Mais qui voudrait à la tête de sa ville une homme faible ? Est-ce que vous pouvez imaginer le tourment qui est le mien, quand je suis sans cesse tiraillé entre ce besoin de paraître fort et celui d'abaisser mes défenses pour me rapprocher des gens ?

    Vous voyez, nous avons tous un travail sur soi à faire car nous avons chacun notre douleur. C'est pourquoi je vous le redis, profitez du fait que vos amis soient là. Moi..."

    Il s'arrêta avant de sourire faiblement.

    "...je dois en trouver des nouveaux."
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  25. #85
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 120
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Lui aussi se sentait seul ... Et il cherchait à s'ouvrir à nouveau tout en voulant ne montrer aucune faiblesse. Ravestha, était un homme paradoxal qu'elle avait du mal à comprendre. Pour elle, il s'agissait de laisser parler l'instinct du sang ou du coeur. Souvent, c'est même les deux qu'elle écoutait plus que sa raison. Elle se sentait parfois comme un animal craintif et sauvage, impossible à apprivoiser. Un animal montrant les dents alors qu'il n'attendait que des caresses. Le grand émissaire, lui se cachait une nouvelle fois derrière son devoir.

    "Je vois ce que vous ressentez, murmura-t-elle, sa voix se perdant aux quatre vents, on risque d'avoir mal une fois qu'on est apprivoisé ... Mais ... je crois que c'est un risque à prendre ..."

    Un temps, un sourire.

    "Je connais le conseiller Lothringen. C'est un homme que je respecte énormément. Et j'ai eu l'occasion de connaître le conseiller Folken ... Juste avant qu'il ne disparaisse ... J'étais avec lui quand il est devenu fou ..."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  26. #86
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Lothringen, inconsciemment sans doute, l'avait été aidé à jeter un regard nouveau sur Manost et son environnement. Il avait apporté beaucoup à la cité depuis sa nomination au conseil. Quand au conseiller Folken... un infime espoir subsistait mais il ne voulait pas s'y raccrocher, la désillusion n'en serait que plus douloureuse si la sentence de la vérité devait tomber.

    "Vous savez choisir vos connaissances. Lothringen est quelqu'un de bien et un conseiller de choix pour Manost. A coup sûr vous ne vous êtes pas trompé de personne pour placer votre confiance."

    Il y eut un silence. Cette discussion l'avait obligé à se poser des questions, sur Althéa comme sur lui. Il espérait qu'ils avaient comblé quelque peu le fossé d'incompréhension qui existait avant. Puis Ravestha parla de nouveau, sur un ton plus léger.

    "Comment se porte votre guilde actuellement ?"
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  27. #87
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 120
    [Quête : l'invasion des ombres]

    "Hé bien, dit elle avec un petit clin d'oeil, tant que les autorités ne se décideront pas à la dissoudre, je crois qu'elle continuera à bien se porter. Nous avons eu des pertes nous aussi. Quelques uns que je n'ai pas connus, un genasi ... Mais d'autres sont venus ... d'autres sont restés ... Et il y a aussi le Loyal Paladin. Je cours de l'un à l'autre. Ils ont chacun leurs exigences. Des fois, j'ai du mal à concilier les deux ... Parfois, je songe à me faire créer un double illusoire. Mais deux Althéa ..."

    Elle s'interrompit, le temps d'un éclat de rire.

    "Je crois que Manost ne s'en relèverait pas"

    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  28. #88
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Ravestha se mit à rire aussi.

    "C'est vrai, Shar ou Demogorgon c'est à norte portée mais deux Althéa, je ne donne pas cher de notre peau. C'est d'ailleurs pour cela que c'est vous qui nous accompagnez dans ce voyage : semer le chaos à Luménis."

    Puis il reprit un air sérieux, voir gêné.


    "J'étais justement en train de me poser la question de la Vierge d'Argent. Je crois que nous ne pouvons la conserver et nous allons sans doute ordonner sa dissolution. Elle possède de nombreux éléments perturbateurs et je pense que pour Manost il vaut mieux qu'elle disparaisse."

    Puis devant le regard incrédule d'Althéa il ne put s'empêcher de sourire.

    "Mais bon, tout ceci n'étant qu'une plaisanterie facile, il n'en sera rien."
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  29. #89
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 120
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Elle était passée par toutes les couleurs, du blanc par le rouge en passant par le presque vert ... avant d'éclater de rire. Un peu plus et elle y avait cru. Depuis quand n'avait elle pas ri ? Seule Tymora en était témoin. Maintenant, à elle de renvoyer la balle, poursuivre ce moment de camaraderie, même s'il était infime ...

    " Et nous, dit elle en passant sa main derrière sa nuque, signe chez elle d'extrême embarras, je n'osais pas vous le dire ... Mais, avec la vierge d'argent, nous envisageons très sérieusement de renverser le gouvernement ..."

    Elle s'arrêta soudain, consciente que l'objet de sa plaisanterie touchait Luménis. Et avec, son compagnon ...

    "Pardonnez moi ... Je n'aurais pas dû plaisanter là dessus. Ce n'est pas drôle"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  30. #90
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258
    [Quête : l'invasion des ombres]

    Ravestha haussa les épaules avec un air compréhensif.

    "Ne vous excusez pas. Ce coup d'état n'a certes rien d'amusant mais nous ne pouvons actuellement rien faire de plus, si ce n'est avancer le plus vite possible."

    En prononçant ses paroles, il regarda les voiles gonflées par le vent puis l'horizon où n'apparaissait encore aucune terre.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

Page 3 sur 6 PremièrePremière 12345 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La Gigue des Ombres
    Par Elzen dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 91
    Dernier message: 07/03/2010, 23h15
  2. [IWD1][SOLUCE] Mausolée de Kresselack, comment tuer les nécrophages
    Par slys dans le forum La Taverne du Berceau de l'Hiver (Icewind Dale 1)
    Réponses: 13
    Dernier message: 12/02/2009, 13h59
  3. Vallée des ombres, comment entrer dans la tombe de Kresselack ?
    Par vieuxdebutant dans le forum La Taverne du Berceau de l'Hiver (Icewind Dale 1)
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/12/2004, 05h26
  4. [IWD1][SOLUCE] Une porte fermée à l'entrée du tombeau de Kresselack
    Par Zathistos dans le forum La Taverne du Berceau de l'Hiver (Icewind Dale 1)
    Réponses: 8
    Dernier message: 05/09/2004, 19h11
  5. Porte des ombres
    Par gynm dans le forum Le Monastère du Corbeau Noir (Icewind Dale 2)
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/09/2003, 10h28

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251