Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 37

Discussion: [Quête] Trône du soleil

  1. #1
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    Le brouillard se levait gentilment, enrobant les alentours de son manteau de ténèbres opaques. La piste était sûre, et la louve aussi. Leur proie se trouvait dans ce bâtiment. L'attente avait été longue, mais cette fois-ci ils étaient sur de frapper fort!

    Postés sur les toits avoisinant l'édifice, les assassins comminuquaient au moyen de signe, mais le drow fit signe aux autres de le rejoindre. Une idée lui avait à nouveau traversé l'esprit. Encore une fois, il sourit de son air de sadique qui sait que ses actions futures engendreront peine et souffrance. Il se délectait de ses idées sanglantes, les engrenages de son plan se mettant déjà en place. Bientôt, l'idée se transforma en véritable plan de destruction massive (ok je pouvais pas la louper, sorry).

    Lorsque les ombres, lestes et habilles se furent concentrées sur le toit où se trouvaient le Talosien, ce dernier se mit à rire légèrement.

    Mes cher ombres, il est temps d'en finir avec ces cloportes! et pour se faire, j'ai déjà trouver un plan qui nous donneras plus qu'un avantage! Mais nous ne pouvons le faire seuls, il nous faut le amge rouge, et d'autres, mais nous n'en disposons pas... enfin je vais déjà envoyer un message au QG, histoire qu'il ramène la troupe d'os flétris!"

    Le druide incanta un sort d'invocation et un corbeau aux pupille rouge prit forme dans des volutes de fumée pourpre. Un billet vu vite écrit et Beorn y imposa le symbole de Talos puis le remit à l'oiseau en lui parlant dans une langue inconnue des autres ombres postées sur le toit avant de le lancer pour que le funest charognard prenne son envole vers le mage rouge.

    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  2. #2
    Bouliiar Invités
    L’oiseau revint en planant sur le toit, silencieux et invisible dans le noir de la nuit. Il surprit les assassins en se posant, sauf Beorn qui l’avait senti approché. Il ne comprit pourquoi le mage n’était pas là, à moins que le corbeau ne l’ait pas trouvé. Mais en voyant le parchemin froissé qu’il tenait serré entre ses serres, il fut certain que le message était parvenu à son destinataire. Il tendit la main et le volatil y posa le message. Le drow le déplia et y lut les mots griffonnés à la hâte par le mage, et son teint d’ébène blêmit :

    Des rats envahissent les coulisses, l’acteur écarlate aura du retard. Que le début de la pièce attende.


    Rageusement l’elfe noir referma le poing, froissant davantage le parchemin…

  3. #3
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    Bien qu'énervé, l'elfe noir devait savoir ce qu'il se passait là-bas! S'il fallait attendre encore un moment, il ne fallait certe pas se faire repérer! Une petite troupe fut mise en place pour observer les allées-venues des alentours, utilisant des potions d'invisibilités lors d'exposition trop suspecte.

    Le reste des troupes rentra à la base.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  4. #4
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Saiko, qui se trouvait à l'exterieur du théatre et observait ce qui se passait, avait vu les assassins s'affairer autour du bâtiment. Il vit la louve qu'il avait pisté depuis l'oeil fertile et vit l'un d'eux, le plus puissant apparement, invoquer un corbeau pour transmettre un message, sûrement de la même façon que Shaji l'avait fait.

    Il attendit la suite des évènements, et constata avec bonheur qu'elle ne vint pas. Au contraire, une partie des assassins sembla repartir définitivement tandis qu'une autre se réorganisa autour du bâtiment, sans doute en observation.

    L'instant d'après, Saiko ne vit plus personne aux alentours du bâtiment, et en déduisit que tout danger était écarté. Il sortit à découvert et marcha d'un pas guilleret vers l'entrée du théâtre. Il frappa trois coups secs et hurla :


    - Héééé hooo ! C'eeest bon ! Ils sont tous paaaartiiis !

    Et il poussa les deux lourds battants, sans se rappeller qu'ils devaient tous être sur leurs garde.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  5. #5
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Duorok attendait devant le théatre sous le couvert d'un sort d'invisibilité. Il était énervé car ils avaient finalement dû s'allier avec Beorn DeVir et il n'aimait guère l'idée de combattre aux côtés d'un drow talosien. Il frisonna, le froid le mordait et il avait envie de passer à l'action.

    Il commença à avancer vers le théatre mais il s'arrêta brusquement. C'était en effet une mauvaise idée, il ferait probablement capoter la mission et le courroux d'un membre du conseil Melandien serait terrible, celui d'Umberlie le serait encore plus.

    Il fit demi-tour et rejoignit les autres assassins en faction, tripotant sa hache avec impatience.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  6. #6
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    Une nuée de corbeau passa au dessus de la cité du vigilent, croassant à l'unissont en remplissant le silence de ces cris rauques mêlés à une sorte de rire. Cet effroyable spectacle se dirigea vers les quartiers de la mémoire de Manoste, et bientot le théatre fut survolé par le vespéral nuage hurleur. Les assasins restés en poste prirent soudainement conscience que cet évènement n'avait rien de "normal" mais le souvenir de quelque chose de semblable s'étant ocuré lors du départ du général Melandien leur fit penser qu'il revenait.

    En effet, le nuage se rassembla pour se condenser et prendre une forme humanoïde. Le rire nerveux était devenu plus fort...

    De la masse sombre sortirent alors les traits du drow, marqué par une sorte de sourir sadique réjouit.

    "Bien, nous allons bientôt commencer! Des renforts nous sont parvenu, dit le drow une fois le demi orque et le moine pret de lui. Faites moi vite un raport de ce qu'il a pu se passé pendant mon absence."
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  7. #7
    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Paname
    Messages 
    1 859
    Le moine fut le premier à prendre la parole:

    "Rien de spécial ne s'est passé. Un de leur allié, un homme fauve, qui nous espionnait a eu la jambe perforée par un carreau d'arbalète alors qu'il rentrait dans le théâtre.
    Quant aux autres, ils s'y terrent toujours."
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  8. #8
    Bouliiar Invités
    Un ovale brillant se matérialisa près des assassins embusqués. Ceux-ci sur leurs gardes se détendirent en voyant le mage rouge franchir le portail, suivit par leurs zombis. Bouliiar se planta devant eux et leur dit en souriant:

    « Les renforts sont là. »

    A ce moment sortit du portail Hamais quelque peu désorienté par le voyage magique suivit de nombreuses autres personnes, visiblement prêtes à en découdre.

  9. #9
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    Le sourire sadique qui transparaît et les traits du drow parut à son comble. Enfin, ils allaient donner l'asseau, enfin la terreur allait embraser les rues de Manoste plongeant les proies dans un trépas certains. Tous étaient là, et bientôt il faudrait frapper. Chacun se postait déjà lorsque le mage rouge arriva accompagné de renforts fort bien acceptés. Les six assassins zombi, l'air béat, semblaient eux même animé de la soif de combat.

    Duorok s'avança, de même que Ben-Jxx. Une petite minute passa et tout fut décidé. Déjà le mage de Hamais allait se positionner devant la porte et incanta un glyphe de sommeille. Boulliar fit de même en combinant le sien au premier en faisant bien évidemment attention de ne pas déclancher le premier. Ils revinrent se positionner sur les toits, préparant sorts et armes.

    Des huit hommes montés que Hamais avait amené, sept prirent donc positions, principalement sur les toits offrant une vue sur l'entrée. Ils préparèrent leurs armes de jet. Certains, disposant de flacon de poison pour tremper leurs flèches et carreaux furent vite entourés par d'autres des leurs et de ceux du groupe déjà sur place.

    En étaux autour du bâtiment, Beorn, accompagné de Bouliiar et, de l'autre côté, Duorock accompagné du mage noire se placèrent (si on veut ça fait 2h50 ou 10h10 à voir). Attendant que tous furent prêt, Beorn incanta rapidement.

    Beornconvocation d'animaux avant les glyphes

    Deux loups sanguinaires (merci Heimjhy) apparurent dans une volute de fumée verte. Par contact mental, Beorn leur donna l'ordre de rester ici jusqu'à ce que les ennemis soient sortis du bâtiment, devant attendre son contrôle. Ils furent bientôt rejoints par les six zombis, inconscients du rôle de pâture qu'ils joueraient.

    Tout fut prêt et les festivités pouvaient débuter! Les archers brandirent leurs arcs, les fantassins prirent les bouteilles, postés en dessous des bâtiments où se trouvaient Beorn et Duorok.

    Beornfaçonnage de la pierre mur du théâtre

    Une brèche se creusa pour former un passage suffisamment large ( 1M de diamètre) De son côté, Duorok allait commencer, et Boulliar se prépara également. Déjà, des bouteilles incendiaires s'allumaient prête à être lancées.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  10. #10
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Duorok était content, il y allait enfin y avoir un peu d'action.

    Il observa e drow melandien, qui incantait déjà. il se rendit à une autre extremité du théatre et tendit les bras, se concentrant sur l'énergie d'Umberlie qui le parcourait.

    Enfin il incanta :

    Duorok--->Façonnage de la pierre--->Mur du théatre.

    Une brèche d'environ un mètre de diamètre apparut dans le mur, la bataille était proche...
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  11. #11
    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641
    Hamais était particulièrement satisfait de la tournure positive que prenait l'action. Il comprit immédiatement que Beorn était connu et écouté et se fit observateur de la mise en place du plan que celui-ci avait élaboré.

    Vigilent, les sens tendus, il frémit de plaisir lorsque la brêche s'ouvrit. Il avait auprès de lui plusieurs arbalèthes armées de flêches empoisonnées, Tout être qui se prendrait de passer près de son perchoir ne pourrait échapper à la mort.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  12. #12
    Bouliiar Invités
    Bouliiar se concentrait à présent. Beorn à côté de lui lança son sort, ouvrant une brèche dans le mur du théâtre. Le mage était près et il incanta directement.

    Bouliiar--->Boule de feu--->Théâtre

    La boule magique incandescente fusa dans l’ouverture pratiquée par le drow, tandis que l’autre côté le mage noir faisait de même. Les potions incendiaires les suivirent. Du point de vue du mage une explosion de lumière l’éblouit pendant que le feu se propageait à l’intérieur.

  13. #13
    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Paname
    Messages 
    1 859
    Le mage noir de Melandis attendait à coté de Duorok. La brèche était désormais assez grande.

    "Bien, bien, allons-y alors!"

    Le mage incanta.

    Mage--->Boule de feu--->Théâtre

    Des flammettes apparurent au bout de ses doigts puis un gigantesque boule de feu se développa et s'infiltra à une vitesse hallucinante dans la brèche.

    La boule de feu explosa dans le théâtre dans un fatras épouvantable.


    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  14. #14
    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Paname
    Messages 
    1 859
    Ceci n'est pas un double post, c'est pour séparer les deux actions :notme2:

    Ben-j entendit les deux boules de feu exploser dans le théâtre.
    "Bien, à moi de jouer!" dit-il.

    Immédiatement, il prit les deux cocktails explosifs qu'il venait de se confectionner, sauta du toit où il était et atterri dans la rue.
    Furtivement et rapidement, il alla rejoindre la première brèche où attendait Bouliiar et il y lança son premier cocktail. La boule de feu du mage rouge alluma la mèche et Bouliiar et Ben-j eurent juste le temps de s'écarter de la brèche, le cocktail explosa dans un puissant souffle.


    "Et de un"

    Puis Ben-j fit le tour du théâtre par l'arrière et alla rejoindre Duorok et le mage noir.
    Il réitéra ce qu'il venait de faire pour la première brèche. Comme le précédant, le cocktail explosa au milieu du bâtiment culturel.


    "Une bonne chose de faite"

    Puis, à toute vitesse, il alla rejoindre le point d'observation qu'il venait de quitter,et, en présence des autres assassins, il prit un arc et ne quittait pas de vue la grande porte du théâtre, sur lequel commençaient à grimper les première flammes.
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  15. #15
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Après l'explosion du mur, Duorok rejoignit le groupe des assassins et prépara son arbalète au côte de Ben-j, il garda sa hache à proximité au cas où il faudrait se battre au corps à corps.

    Son arme pointée vers la porte du théatre, il attendait de voir les protecteurs de Mérillym pointer le bout de leur nez.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  16. #16
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Blainville ... trou perdu d'on tlm ignore l'existance ....
    Messages 
    652
    Tien je suis de retour .... je suis venu vous aider

    Un leger coup de vent se fit entendre et on put apercevoir Death poster sur une corniche, immobile visant une des breches du theatre...

    HRPsl pour ler faute j'ai pas Word
    Vampire-Paladin Dechu-neutre mauvais
    "La Lame D'orion" Épée Batarde +1 Dégâts: 2d4+1 +1d3 d'électricité(+3 contre personage d'alignement Bon ou Neutre) Tout personnage Bon ou Neutre atteint par cette arme doit réussir un jet de sauvegarde contre la paralysie à -2 ou être paralysé pendant 2 rounds
    http://www.quick-web.com/icones/war/icone5.gif
    Statut : Present a peu pres tout le temps =P

  17. #17
    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641
    Les flammes prenaient de l'importance et bientôt les occupants du théâtre seraient obligés de sortir. Tout à cette attente, Hamais voyait avec satisfaction de nouveaux assassins arriver, mais il fut surpris que tous se postent face à la porte. Les occupants devaient avoir prévu une sortie secondaire en cas de fuite forcée où alors pourquoi déplacer l'élite pour éliminer Mérillym.

    Il sortit sa longue dague dont le reflet fut le signal pour ses compagnons. Sans un bruissement, les trois assassins noirs se dirigèrent vers l'arrière du bâtiment et se postèrent sur un long hangar, à quelques distances les uns des autres, afin de couvrir non seulement l'arrière, mais une grande partie des côtés.

    Si les occupants sortaient tous par la porte principale, ils seraient certes ridicules. Mais Hamais préférait ce risque à celui de voir s'échapper sa cible.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  18. #18
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    Une explosion... et son sourir se transforma en une crispation nerveuse, relatant en même temps la rage, la haine et des choses qui n'ont pas de signification en langue commune. Il était désormais claire que les proies allaient partir par l'arrière. Instinctivement, le drow envoya un ordre mental à ses trois loups son familier affin de stoper la retraite de ces misérables cloportes. Se retournant vers la majeure partie des forces assassines, Beorn hurla:

    Ils vont passé par l'arrière! Changement de Position immédiates! Repèrez et tuez, REPÈREZ ET TUEZ!!!!

    Bouliiar, je sais qu'il y a cet emplatre de Hamais et ses forces, mais nous prétendront ne pas savoir... lance un sort là bas je ne sais quoi, un nuage, quoi ce soit... Mais STOPPE les!!! "

    Une sorte d'éclaire jaillit aveuglant la plupart des hommes et encore plus les yeux rouge du drow, maigerment plus sensibles à la douleur... Une rage qui n'avait plus reparut depuis l'ombre terre envahit alors le drow. Immédiatement, un sabre courbé et un katana furent matérialisé dans ses mains, et un un globe de ténèbre majeur se forma autour de lui, plogeant le mage rouge dans un apreçut du tréfond des abysses... Mais un court instant seulement. L'instant d'après, il vit une sorte de globe noir fondre vers le toi d'en face lévitant.

    Beorn arriva derrière le bâtiment, encore quelque peu affecté par l'éclat de lumière qui avait éclaté. La noirceur des ombres qui l'entouraient rétablissait plus rapidement ses yeux. Il vit une sorte de nuage, et, peu après ses loups... entourant la brume formée par une sorte de sort. Se préparant, Beorn se protégea avec un ou deux sort de protection. Le drow, telle la mort, silencieuse et noire, fondit derrière le bâtiment, pret à intercepter les insectes qui passeraient à sa portée. Sa louve le rejoignit très rapidement, laissant les deux autres à l'arrière exact du théate.

    Edit précision du meujeuh: Le temps que vous vous déplaciez et tout , sire de la canne a eu le temps de se faufiler dans la fumée , et vous ne l'avez pas trop vu partir ( a part les 3 assassins sur le toit qui ont vu quelque chose ) . Par contre , le reste des gens est bien encore dans le théatre quand vous arrivez

    re edit du meuj' : Dis moi Beorn , tu y vois a travers ton globe de tenebres majeur ? j'crois que c'est inpénétrable a la vision dans le noir et/ou autre , mis a part Ultravision :heu: ... modifie ton post si tu le veux ...
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  19. #19
    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641
    L’explosion mit les assassins noirs en alerte, ils se baissèrent simultanément pour prendre leurs arbalètes au moment même où un éclair jaillit. Se relevant, légèrement aveuglés, ils comprirent qu’ils venaient d’échapper aux principaux effets d’une potion aveuglante. Immédiatement, les arbalètes furent bandées, mais déjà une ombre était sortie du théâtre. Se retournant, Hamais constata que de part sa haute stature, la silhouette qui courait ne pouvait être celle de Merillym et d’un geste, il ordonna à ces compagnons de porter toute leur attention vers le trou béant vers lequel se précipitaient déjà les autres assassins suite aux ordres beuglés par Beorn.

    Etonnante tactique, ils tiennent donc à ce que nous les prenions pour cible. Soit, laissons leur l’avant-garde et surveillons qu’il n’y ait plus un seul des occupants du théâtre qui puisse s’échapper.

    Dès cet instant, Hamais et ses compagnons portèrent leur attention à deux mètres de l'enceinte du bâtiment, là où passeraient inévitablement ceux que Beorn et toute sa clique n'auraient pas interceptés.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  20. #20
    Bouliiar Invités
    Se remettant péniblement de l’explosion lumineuse, Bouliiar vit Beorn léviter dans sa bulle d’ombre jusqu’au théâtre. Visiblement Martial allait sortir par derrière, il ne devait plus fuir. Se concentrant pour occulter le bruit de l’incendie dans le théâtre, le mage incanta. Disparaissant de l’endroit où il se trouvait il se re-matérialisa sur le toit d’un bâtiment proche de la « sortie » pratiqué dans un mur, bien avant que l’elfe noir n’y parvienne. Le drow lui avait demandé un nuage, et bien il en aurait un. La pensée qu’il puisse tomber dans les rets du sort qu’il lui avait demandé amusa le mage rouge.

    Alors qu’il s’apprêtait à incanter à nouveau il vit une silhouette sortir à son tour du théâtre esquivant les carreaux d’arbalètes. Jurant et espérant que ce n’était pas la cible Bouliiar lança son sort frénétiquement.


    Bouliiar--->Nuage Puant--->Bord du théâtre

    Le sort prenant effet dans la zone où les potions fumigènes avaient éclaté et étaient toujours actives, la fumée loin d’augmenter prit une légère teinte verdâtre. Une odeur acre empuantissa légèrement l’air, n’étant vraiment dangereux qu’au cœur du nuage. Le mage rouge sourit : si les prisonniers de la bâtisse sortait en retenant leur respiration, le nuage légèrement urticant les surprendrait et les ferait hoqueter, le gaz entrerait alors dans leurs poumons et le poison ferait son effet. Sans soin, en un peu plus d’une heure ils mourraient…

  21. #21
    Elissa Keens Invités
    Nuage puant ne tue pas , il file juste des nausées a ceux qui le respirent ... c'est qu'un sort de niveau deux quand meme , et c'est pas nuage mortel ... donc bel effet de style mais nous ne mourrons pas de ses effets je te le dis tout de suite ...

  22. #22
    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641
    Hamais voyait l'agitation désordonnée et les sorts qui ne cessaient de fuser d'un regard incrédule. Il n'était pas habitué à travailler dans ces conditions et bien qu'il eut espérer que l'association du commanditaire avec les assassins présents fut pour eux une aubaine, il en doutait de plus en plus.

    Il fit signe à ses hommes de le suivre, se glissa derrière le hangar, revint vers l'entrée du théatre. Là, il vit une ombre qui ne lui était point inconnue. Le freluquet du port. En deux bonds, il fut à ses côtés. Sa mauvaise humeur avait besoin de s'exprimer et se fut sur le gamin qu'elle retomba.

    Mais les paroles de celu-ci firent l'effet d'une bombe.

    Deux hommes sont sortis et nous les pistons.

    Hamais était épaté, ce môme avait une présence d'esprit inouïe. Il lui remit une bourse.

    Paie des espions et informe nous régulièrement des résultats. Pour l'instant nous restons ici. Puis regardant le môme en riant Qu'importe, de toute façon, tu sauras toujours nous trouver.

    Le gamin afficha un air de fierté et parti en courant remplir sa mission
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  23. #23
    Elissa Keens Invités
    La fumée devant la breche dans le mur du théatre etait épaisse. Tres épaisse. En fait , avec les fumées combinées au nuage créé par le mage rouge, on y voyait guere a plus de cinq metres , et encore si on avait une bonne vue. Pourtant , cela ne découragea nullement la troupe qui sortit du théatre. On voyait, si on s'approchait bien , des boucliers et des armures , mais pas grand chose d'autre. Et si on approchait trop , on risquait aussi de distinguer particulierement les épées des paladins.

    La petite troupe avançait a grand pas , mais ralentit en entrant dans le nuage, et on entendit de forts toussotements, ce qui n'empecha pas qu'elle continua son passage. Des carreaux fuserent depuis les toits , mais furent déviés ou rebondirents sur les pavois adroitments disposés. Les loups refusant d'entrer dans le nuage , a cause de son odeur sans doute, les paladins essayerent de passer vers l'un d'eux. Une fois sortis de la zone d'effet , les deux loups commencerent a les charger. Et le globe de ténebre commença a bouger également. Le premier loup qui approcha essaya de sauter sur un des paladins formant le cercle , et mordit la jambe de celui ci , produisant un crissement d'acier épouventable. Cependant , il ne réussit qu'a produire des rayures sur l'armure , et les paladins alentours , d'un mouvement d'épée de concert , le frapperent trois fois. Echaudé , celui ci recula , ainsi que son congénère.

    Et durant ce temps , les carreaux continuaient de pleuvoir , de plus en plus précis , chacun des assassins essayant de frapper a une jointure de l'armure. Quelques carreaux réussisirent a s'infiltrer dans les défenses , mais les paladins tenaient bon... pour combien de temps encore ?

  24. #24
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650
    La situation qui semblait désespérée devint d'un coup plus prometteuse pour les paladins : Un grondement sourd, lointain intriga les oreilles des protagonistes. Puis le grondement se rapprochant, devint un tonnerre de galops approchant à grande vitesse. La cavalerie lourde tant attendue venait de percer les lignes dans un fracas extraordinaire.

    Le bruit des galops se fit assourdissant, faisant trembler le sol, et d'un seul coup s'y ajouta le bruit de dizaines de lames dégainées quasi en même temps qu'un cri de guerre tel qu'on en n'avait plus poussé depuis des lustres au sein de la cité Bénie de Helm.

    L'arrivée de la cavalerie eut un effet boeuf, des assassins placés sur les toits se dépéchèrent de recharger leurs arbalètes, assistant au massacre de leurs camarades se trouvant sur le chemin de la cavalerie.

    Au milieu du tas quelques cavaliers immobilisèrent leurs montures dégainant leurs arbalètes. Les échanges de tirs qui suivirent firent tomber pas mal de monde mais plus du côté de la cavalerie...les brigands placés sur les toits étant avantagés par leur position. C'est alors qu'on entendit la foudre déchirer le ciel dans un nouveau fracas assourdissant... Des hurlements des douleurs se firent entendre et un mage en robe noire qui semblait sortir de nulle part fit son apparition. Une arrivée appréciée par le prêtre guerrier dont le sang qui maculait le marteau montrait qu'il n'en était pas à son premier crâne écrasé.


    - En voilà un qui tombe à pic... riche idée d'avoir ordonné la réquisition des maes de la guilde !

    La foudre ayant semé le doute chez les arbalétriers embusqués, certains prirent le parti de se replier, se faisant alors prendre à revers par le reste des troupes qui arrivaient à pied.

    Profitant de la confusion, les paladins se déployèrent afin de charger sur le loup restant ( l'autre ayant péri ...la faute à de trop nombreux échanges de tirs)
    Un nouveau mage apparut alors incantant un sort de projectiles magiques sur l'un des deux animaux survivants... Les brigands venus se repositionner à l'arrière furent d'abord surpris et se retranchèrent à leur tour dans des décombres avoisinants et une nouvelle bataille rangée se dessina alors mais cette fois avec un avantage numérique certain pour la garde manostienne, les fantassins et archers venant d'arriver à leur tour.

    La position du drow se trouvait alors très inconfortable... Avec d'un côté une armée de garde helmites couverts par plusieurs mages, et de l'autre les paladins qui sortaient du théâte plus une partie de la cavalerie qui avait percé plus loin que le reste ... Quant au vampire son aura maléfique n'échappa pas au prêtre guerrier dont le regard fut suivi par celui de Folken... Une pluie de projectile fondit sur lui, l'obligeant à battre en retraite ...
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  25. #25
    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641
    Hamais sentit le sol vibrer, et le rythme qui se répandait sous ses pieds lui fit comprendre qu’un nombre important de cavaliers arrivaient. Il n’eut qu’un geste et les assassins noirs se retrouvèrent d’un bond sur le hangar. Allongés sur le toit, les arbalètes bandées et prêtes à entrer en action, ils comprirent immédiatement que les hommes qui se trouvaient au sol allaient devoir faire face à cette arrivée inattendue.

    La pagaille qui s’en suivit conforta l’assassin noir que trop de puissance laisse l’esprit sans capacité. Il porta son attention à chercher une cible qui serait opportune, c’est à dire, celui qui correspondrait à une des descriptions qui lui avaient été données et qui serait un homme à abattre.

    La découverte de Folken dans sa ligne de mire lui donna un frisson de plaisir. Le carreau parti fendant l’air à la vitesse de l’éclair, suivant une trajectoire parfaite. Le cri de douleur que la pointe acérée pénétrant profondément dans la chair de celui auquel elle avait été destinée se perdit dans le brouhaha du combat qui faisait rage.

    L’assassin noir avait retrouvé cet état second qui le transcendait lorsqu’il se trouvait au cœur de l’action générée par sa mission. Déjà, il avait saisi une arbalète bandée et cherchait une autre cible quand il sentit la présence du freluquet. Il ne fit qu'un bond, ce sacré gamin allait bien finir par se faire tuer. Il le rejoignit, et l'entraîna à l'écart des combats frénétiques pour savoir le pourquoi de sa présence
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  26. #26
    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Paname
    Messages 
    1 859
    Bon, je ne sais pas vraiment quoi faire dans cette bataille, j'improvise

    Suite aux ordres de Beorn, Ben-j avait rejoint l'arrière du théâtre et s'était placé avec le groupe de Hamais sur le hangar, à partir duquel il s'était mis à tirer des carreaux d'arbalète avec plus ou moins de précision.

    Suite à l'arrivée de la garde manostienne, Ben-j comprit rapidement que la situation allait tourner à leur désavantage.

    Ben-j regardait le tableau que formait cette bataille, ou plutôt devrait-on dire cette pagaille. Sur sa gauche, les paladins regroupés derrière leurs boucliers sortaient péniblement des fumigènes et du nuage puant.
    Sur sa droite, la garde manostienne progressait sous le tir des carreaux et faisait face à la piètre résistance de quelques assassins.

    Ben-j eut une idée.
    Prenant son courage à deux mains, il prit son élan sur la corniche du hangar et fit un bond, qu'il espérait le plus long possible, pour aller atterrir dans le nuage puant et les fumigènes esquivant au passage et de justesse quelques carreaux d'arbalète.
    Un fois dans le nuage, Ben-j pu reprendre ses esprits (sa résistance magique de moine faisait qu'il ne ressentait pas les effets du nuage). Il n'y voyait goutte, mais il savait que ses ennemis ne le voyaient pas non plus. Il décida dès lors de se cacher dans l'ombre.


    Ben-j--->furtivité

    Puis Ben-j s'engouffra à l'intérieur du théâtre.

    La chaleur dégagée par le barbecue qu'ils avaient causé ne le dérangeait guère, mais il devait faire vite pour ne pas suffoquer. Il escalada les parties du théâtre qui n'avaient pas encore brûlées (balcons, fauteuils...) jusqu'à se retrouver proche de la lucarne par laquelle il avait espionné leurs ennemis avant que ne débute la bataille.
    Il l'escalada et pu se retrouver une fois de plus sur le toit du théâtre.
    De là, s'offrait un ses yeux un superbe panorama: en face de l'entrée principale, il vit trois de leurs ennemis aux prises avec les zombis.
    "Aucun intérêt" pensa-t-il.
    A l'arrière du théâtre, il vit le même spectacle que tout à l'heure, hormis le fait que les assassins reculaient toujours un peu plus.

    Il descendit le long du toit et se retrouva au dessus du groupe de paladins toujours en formation défensive.
    Puis, une idée germa dans son esprit. Il remarqua que les lourdes tuiles de cette partie là du théâtre n'étaient uniquement retenues que par la gouttière latérale qui séparait le haut du mur, du bas du toit.
    Toujours caché dans l'ombre, Ben-j dégaina son bâton et alla le caler entre la gouttière latérale et un partie solide du toit.
    Puis il cria
    "Bâton magique, allonge toi!"
    La force du bâton souleva la gouttière et fit tomber une partie des imposantes tuiles sur le groupe de paladins dans un fracas épouvantable.
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  27. #27
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Blainville ... trou perdu d'on tlm ignore l'existance ....
    Messages 
    652
    Moi non-plus je sais pas trop alors improvisons

    Voyant les nombreuses flèches qui se dirigeaient vers lui, Death n'eu d'autre choix que de se jeter en bas de la corniche, l'obligeant à engager le combat au corps a corps.

    - "Sa va saigner !!" (korgan hihihi )

    Sur c'est parole Death dégaina son épée et se jeta dans la foule de combattants. Sa première victime fut un cavalier qu'il prit par derrière en lui enfonça son épée entre les omoplates, il prit ensuite une gorger de ce délicieux nectar qu'étais le sang de ses victimes et il prit possession du cheval et partie à la "rescousse" de ses compagnons en périls...
    Vampire-Paladin Dechu-neutre mauvais
    "La Lame D'orion" Épée Batarde +1 Dégâts: 2d4+1 +1d3 d'électricité(+3 contre personage d'alignement Bon ou Neutre) Tout personnage Bon ou Neutre atteint par cette arme doit réussir un jet de sauvegarde contre la paralysie à -2 ou être paralysé pendant 2 rounds
    http://www.quick-web.com/icones/war/icone5.gif
    Statut : Present a peu pres tout le temps =P

  28. #28
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650
    Le demi-elfe regarda impassiblement le carreau enfoncé dans son épaule ... dirigeant alors ses yeux vers les toits d'où il provenait, il vit un assassin noir empoigner un jeune gamin et l'entraîner plus loin ...

    - Il n'est pas prudent de rester à découvert quand on se trouve au milieu d'une mêlée pareille soupira-t-il l'air amusé

    Et dans la foulée il dégaina son arbalète et envoya un carreau de glace se pointer dans la cuisse de son agresseur qui de douleur chuta de plusieurs étages ... Effrayé le jeune homme qu'il entrainait au loin prit la fuite à toutes jambes.
    Folken n'eut alors pas le temps de rengainer son arbalète, qui le prêtre guerrier qui l'accompagnait vint le soigner avec un sort de soins majeur avant que celui-ci ne poursuive une percée meurtrière au milieu d'une bande d'assassins qui tentaient de rejoindre les toits avoisinants. Des toits sur lesquels une autre bataille commençait ; les arbalétriers furent poursuivis par les fantassins qui avaient reçu l'ordre de déloger tous les intrus qui s'y étaient placés... Au moins celà permettrait d'occuper les arbalétriers afin de ne plus avoir à s'inquiéter de ces vols de carreaux intempestifs.

    La mêlée au sol s'était désormais sacrément dispersée... d'une part parcequ'il n'y restait plus beaucoup de voleurs vivants, d'autre part, parcequ'une partie des cavaliers avaient mis pied à terre pour porter assistance aux fantassins partis à l'assaut des toits où les voleurs qui avaient pris position devaient également faire face à des sorts de foudres qui se révélaient meurtriers pour leur lignes...
    De son côté, le conseiller partit se mettre à l'abri pour avoir un rapport complet de la situation de la part des paladins.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  29. #29
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Duorok toujours caché tirait des carreaux à tout va. Espérant qu'il touchait de temps à autre des manostiens.

    La main sur sa hache il attendait de voir un manostien à proximité.

    Duorok---->Bénédiction---->Duorok.


    *On ne sait jamais*pensa-t-il.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  30. #30
    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641
    Hamais ressenti une vive douleur à la cuisse, la violence du carreau qui l’avait atteint lui fit perdre l’équilibre. Alors qu’il vacillait, il vit le gamin pétrifié par la terreur

    Fiche le camp d’ici, cours, cours !

    Le freluquet qui n’était plus que l’ombre de lui-même ne se le fit pas dire deux fois, alors qu’Hamais n’ayant trouvé aucune prise pour se rattraper atterrissait lourdement sur les buissons bordant l’arrière du hangar, le petit avait déjà disparu dans les ruelles.

    Hamais hurla sa colère de s’être laissé avoir comme un débutant. Il arracha le carreau planté dans sa chair avec rage. La douleur qui en résulta fut si vive qu’il crut perdre connaissance, mais le courroux qui l’envahit lui rendit tous ses esprits. Il fouilla dans sa cape à la recherche des potions de soins que lui avait remises Aenarion. Il sortit fébrilement une fiole appropriée, la but d’un trait. Sans attendre, il fit signe à ses compagnons de le rejoindre.

    Nous n’avons pas pour mission de défendre nos alliés, nous ne pouvons plus rien faire ici, que Merillym soit à l’intérieur ou parti, mort ou vif, il est préférable de nous éloigner et d’attendre les nouvelles. Si notre cible sort indemne de ce trou à rats, nous serons au moins encore trois pour mener à bien la mission.

    Furtivement, les assassins disparurent dans le noir pour se perdrent à leur tout dans les ruelles sombres.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Quête] Trône du soleil
    Par Mérillym Martial dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 21
    Dernier message: 11/09/2005, 15h57
  2. [Quête] Trône du soleil
    Par Mérillym Martial dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 35
    Dernier message: 20/03/2005, 18h46
  3. [Quête] Trône du soleil
    Par Elissa Keens dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 31
    Dernier message: 03/03/2005, 12h18
  4. [Quête] Lutte pour le trône du soleil
    Par Lothringen dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 50
    Dernier message: 20/01/2005, 20h44
  5. [Quête] Trône du soleil
    Par Lothringen dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/12/2004, 22h09

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250