Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 61 à 87 sur 87

Discussion: [Boutique] L'oeil fertile

  1. #61
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    L'image de Sire de la Canne recevant un coup de couteau dans la jambe sortit Sako de sa torpeur. Il emit un sifflement sec qui eut pour effet de lancer ses creatures a l'attaque. La specialite de celles-ci etait de sectionner de leurs machoires la nuque de leurs malheureux adversaires.

    Malheureusement les assassins n'etait pas des cibles lentes, et les creatures avaient beaucoup de mal a leur grimper dessus.

    Un coup d'oeil montra a Saiko qu'un combat inegal allait avoir lieu : deux assassins se dirigeaient vers un seul adversaire. Il arma sa fronde d'un geste lent mais sur, et propulsa la bille sur le poignet de l'un d'eux. Le bris des metacarpes se fit entendre et l'assassin lacha l'arme qu'il menacait d'abattre sur sa victime. Victime qui, comme allait l'apprendre Saiko, se nommait Martial.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  2. #62
    Mérillym Martial Invités
    Alors que Martial était en plein combat contre l'un de ces foutus assassins, un inconnu entra dans la boutique de l’œil fertile. Martial était tellement absorbé dans son combat qu'il ne put que jeter un bref coup d’œil dans la direction du nouvel arrivant. Visiblement, ce dernier n'était pas un assassin, et il semblait bien connaître son ami Wilhelm puisque ce dernier lui fit un bref salut amical de la tête...

    Martial n'avait détourné l’œil qu'une seule petite seconde, mais ce fut suffisant à l'assassin qui se trouvait en face de lui... Dans un mouvement souple, ce dernier tenta une frappe d'estoc remarquablement bien exécutée. C'est la dextérité extraordinaire de Mérillym qui le sauva. Dans une roulade, il plongea à plat ventre sur le sol, et juste à ce moment là, il entendit la lame de l’assassin siffler derrière son oreille droite…

    Malheureusement pour l’assassin, Martial était un formidable acrobate. A peine avait-il plongé sur le sol, qu’il se releva instantanément grâce à un geste fluide de ses pieds. Il enchaîna un salto arrière, se retrouva derrière l’assassin et fendit l’air avec ses deux épées…

    L’assassins n’eut hélas pas le temps de se remettre de sa surprise… Alors que les deux lames de Martial s’apprêtaient à lui trancher la tête, quelque chose frappa Martial par derrière, lui arrachant un cri de douleur étouffé. Il s’arrêta dans son mouvement, et se tortilla de douleur à terre. Un couteau venait de s’enfoncer dans sa cuisse gauche. Les assassins étaient tous des lâches décidément.

    C’est alors qu’un couteau, venu en direction du seuil de la boutique, frappa de plein la fouet le main de l’assassin qui était à deux doigts de transpercer Martial avec son épée longue. L’assassin lâcha son arme, la surprise se peignant sur son visage, mélangée à la douleur du fer dans la chair tendre. Sa main était en sang. Reprenant ses esprits, Martial perçut le mouvement d’une autre épée qui s’apprêtait à le transpercer de part et d’autre… Il roula instinctivement et évita ainsi un coup mortel. Il commençait vraiment à en avoir marre. Les assassins avaient étaient déloyaux, ils allaient le lui payer. On ne sait comment, deux couteaux apparurent dans les mains de Martial et en l’espace d’une seconde, un couteau fusa dans la direction de l’assassin, qui dans un excès de rage –Martial avait éviter de justesse son attaque- se précipitait sur lui… Malheureusement pour cet assassin, il ne put éviter le couteau qui s’enfonça facilement dans sa poitrine, comme un couteau s’enfonçant moelleusement dans du beurre. Dans un mouvement convulsif, les yeux grands ouverts, écarquillés par la douleur, l’assassin se laissa choir par terre. C’est alors que le deuxième couteau de Martial s’enfonça dans son ventre, ce qui arracha un deuxième cri d’agonie à l’assassin. Il se tenait maintenant le ventre. Nul doute qu’il était en train d’agoniser…

    Regardant autour de lui, Martial vit l’ampleur du sinistre : la boutique était sans dessus dessous, et tout ses compagnons se battaient avec acharnement. Il se rendit compte que son ami Wilhelm était blessé, mais que sa vie n’était point menacée. Dans un ultime effort, il se releva et essaya de rejoindre son ami Wilhelm. Ils auraient plus de facilité à se battre groupés…

    Martial pu aussi apercevoir que Saiko était au prise avec l’assassin qui lui avait lancé un couteau dans la cuisse. Pendant ce temps, Luthien se débattait avec un autre assassin et le garde et Shinook s’occupaient des deux derniers assassins. C’est alors que Mérillym se rendit compte qu’Elissa était en grande difficulté : elle était au prise avec la maîtresse des assassins… La douleur et la fatigue se dessinaient sur son visage d’elfe, de nombreuses meurtrissures tailladaient son corps : Martial décida d’oublier sa forte douleur dans la cuisse, se fraya un chemin jusqu’à Elissa et vint lui prêter main forte…

  3. #63
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    (HRP = Ce n'etait pas un couteau que j'avais lance mais une bille, avec ma fronde. Donc cet assassin ne saigne pas mais il a la main droite "pendante")

    L'assassin a la main brisee se retourna et s'avanca vers Saiko. Il n'avait plus usage de sa main droite mais les assassins etaient connus pour leur grande dexterite.

    L'homme panthere n'etait pas rompu au combat de melee, mais il put compter sur Norak, une de ses creatures, pour aller briser d'un puissant coup de machoire la nuque de son opposant, qui s'ecroula sur le sol.

    Il ne restait plus que trois des six assassins, et Saiko espera qu'ils fuiraient le combat, etant inferieurs en nombre.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  4. #64
    Luthien Invités
    Finalement, le combats ne se présentait plus si mal à présent, l'assassin avait été sonné par l'orbe de Luthien et se tenait désormait immobile au milieu du combat. Cela paraissait d'ailleurs fort étrange au milieu du monstrueux désordre qui régnait dans la boutique. Luthien se préparait à l'achever quand une meilleure idéelui vint. L'assassin pourrait leur être plus utile vivant que mort. C'est pourquoi elle se contenta donc de lui assener quelques coups de bâtons afin d'être sur qu'il serait inconscient suffisemment longtemps. Ce plaisant travail effectué, elle observa les combats autour d'elle. Martial semblait tiré d'affaire, de même que le nouvel arrivant et que Wilhelm. Shinook et le garde semblaient quand à eux bien maîtriser la situation. Seule Elissa, confrontée à celui, ou plutôt celle, qui semblait être la plus puissante de leurs ennemis, paraissait en difficulté. Martial s'était porté à son secours mais une troisième attaquante devrait permettre de terminer ce combat plus rapidemment et avec peu de dégats. Luthien se décida alors de lancer une flêche acide de Melf. Ce genre de sort devrait fortement géner la combattante...

  5. #65
    Mérillym Martial Invités
    Luhien>Fléche acide melf

    Alors que Martial et Elissa bataillaient ferme contre celle qui semblait diriger ces assassins mystérieux, Luthien qui en avait fini plutôt aisément et sans blessures apparentes avec son adversaire, en profita pour lancer sur la chef des assassins une flèche acide de melf. Le sort fut un succès total puisque la combattante sembla déstabilisée. Elle se tenait le bras, duquel on pouvait voir du sang coulait abondamment. Par conséquent, elle était obligée de se le tenir et ses mouvements au combat n'étaient plus ce qu'ils avaient été avant le lancement du sort : elle frappait à côté, tenait son épée trop mollement, son jeu de jambes faiblissait à vue d’œil... De plus sa respiration était complétement saccadée et elle suffoquait régulièrement : le poison devait faire son effet...

    C'est alors que Martial et Elissa, à deux contre un, en profitèrent pour reprendre l'avantage et la harceler de coups. Elle résista à la première vague d'assauts tant bien que mal, elle réceptionna la deuxième avec une telle ardeur que l'on aurait pu croire qu'elle n'était pas blessée. Cependant, elle ne put résister à la troisième série de coups... Martial fendit l'air avec ses deux épées... L'assassin ne put que parer mais recula et vacilla sous la puissance d'un tel coup. Elissa frappa dans les pieds et lui taillada la cuisse. Elle faisait désormais piètre allure, son corps était tout humide de transpiration et le sang lui collait à la peau. Sur son visage se lisait une profonde inquiétude, elle semblait même éprouver la peur.

    Elle jeta un coup d’œil autour d’elle et vit que la plupart de ses hommes avaient été mis en déroute : certains gisaient inertes sur le sol, sans vie, tandis que d’autres semblaient complètement dans les vappes… Seul un seul de ses hommes tenait encore debout, mais il semblait prêt à s’écrouler sous les attaques répétées de Shinook et du garde. Elle comprit alors qu’elle venait d’échouer et dans un hurlement de rage terrifiant disparue mystérieusement sans laisser de traces. Elle avait dû garder un parchemin de téléportation sur elle. En voyant sa supérieure abandonner le combat, le dernier assassin présent dans la boutique prit la fuite… Il n'avait pas fait trois pas que l'énorme épée de Shiook le décapita. Martial en eut le souffle coupé : lancer une épée, il fallait le faire.

    Martial ragea intérieurement : ils n'avaient pas réussi à capturer celle qui semblait à l'origine de cette attaque soudaine et imprévisible. Lui et Elissa avaient tout fait pout la diminuer physiquement, mais en veillant à la garder en vie dans la perpective d'un éventuel interrogatoire. Ainsi, il aurait enfin pu en apprendre davantage sur les assassins lancés à ses trousse : pourquoi le poursuivent-ils, qui sont-ils, d'où viennent-ils... Mais tant pis, ce qui était fait était fait. Martial reprit ses esprits et prit la direction des opérations.

    Il fallait en finir au plus vite et quitter cet endroit le plus tôt possible. Ils devaient tous se mettre en route pour le théâtre de la harpe manostienne le plus rapidement possible. Martial jeta un coup d’œil à la pièce avant de s’adresser à ses compagnons : elle était sans dessus dessous, les tables renversées, les chaises cassées, le plancher martelé, tout taché de sang. Par-ci par-là gisaient les cadavres des assassins morts au combat. Un vrai carnage venait de se dérouler. L’essentiel pour Mérillym était d’en être sorti vivant, lui ainsi que tous ses compagnons. Il leur demanda :


    « Comment allez-vous ? Qui est blessé ? Qui nécessite des soins en urgences ? Nous devons foutre le camp dès maintenant, il en va de notre survie. Si personne ne nécessite de soins urgents, nous partons tout de suite, nous nous mélangerons à la foule. De plus le soleil est à son zénith. Nous suivrons notre plan… Etes-vous tous prêts à plier bagages ? » demanda Martial avec une voix qui dénotait un empressement indéniable…

  6. #66
    Luthien Invités
    Luthien, pour qui le seul moment de combat au corp à corp l'avait été contre un adversaire étourdit se portait magnifiquement bien, malgré un rythme cardiaque un peu trop élevé à son goût. Visiblement, il avaient gagné le combat. Alors qu'elle s'attardait sur ces considérations, elle entendit Martial poser une question avec un ton dénotant le fait qu'il attendait une réponse.

    "Hum, pour moi c'est bon je... Hum, que fait t'on de celui ci? Et de hum... celui là?"

    Demanda-t-elle en désignant succèssivement l'assassin inerte sur le sol et l'inconnu qui leur avait prété main forte.

  7. #67
    Mérillym Martial Invités
    Martial répondit instinctivement à Luthien, il semblait très préssé de se rendre au théâtre de la harpe manostienne :

    "Ce qu'on en fait, on l'embraque, mettez-le dans un sac pour le cacher. On pourra peut-être essayer de l'interroger une fois sur place"

    Martial se tourna vers ses autres compagnons, avec un air on ne peut plus impatienté...

    [HRP : 900ièm posts :hips2: ]

  8. #68
    Elissa Keens Invités
    Essoufflée, mais toujours en forme après le combat, Elissa se retourna vers Martial et les autres

    Si il ya des blessés légers , j'aurais de quoi vous soigner des qu'on sera en sécurité ... pour notre " ami " , j'ai également de quoi le faire parler , et sans le maltraiter ... Filons d'ici tant qu'on est encore en vie , et préparons nos défenses une fois arrivés ...

    Se tournant vers Saïko
    Merci d'être intervenu, mais comme vous pouvez le voir, nous sommes assez pressés ... accompagnez nous si vous le voulez, nous n'aurons jamais trop de bras pour nous aider ...

    Prête a partir, Elissa se retourna vers la porte, guettant l'arrivée de nouveaux combattants, et pressée que Djecks les mène au Théâtre

  9. #69
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Saiko recut la proposition d'Elissa avec un leger etonnement. Il n'aurait personnellement pas fait confiance aussi rapidement a un inconnu, meme si Wilhem pouvait s'en porter garant.

    Neanmoins il accepta les remerciements et se satisfait a l'idee de se joindre a eux : ses billes commencaient a rouiller. Apres avoir recuperer celle qu'il avait lance, il s'adressa a Elissa.


    - Je veux bien vous suivre dans votre quete, quelle qu'elle soit, et je resterai loyal a Manost et a ces citoyens.

    Cependant serait-il possible que quelqu'un m'explique les raisons de ce combat ?


    Ils lui resumerent la situation. L'objectif principal etait de mener Martial en lieu sur, et leur premiere etape etait le Theatre manostien, puis de découvrir qui etaient ces assassins vétus de noirs , et pourquoi ils voulaient sa mort ... et remédier a ce probleme
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  10. #70
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Fleurus
    Messages 
    218
    L'attaque brutale qui venait de se dérouler mit un point final aux tergiversations du groupe : il était clair qu'ils devaient décamper sur le champ.

    - "Bien", dit Djecks;"partons immédiatement pour le Théâtre. Mêlez-vous discrètement à la foule, pendant que je m'y rends directement pour préparer votre arrivée. Après tout, cela n'aura rien d'étonnant, j'y habite" continua-'il.
    Djecks
    Que d'autres chantent l'Italie
    L'Espagne ou bien la Riviera.
    Amis, chantons la Wallonie,
    Qui vaut mieux que ces endroits-là

  11. #71
    Elissa Keens Invités
    Elissa était prete a partir , et , ne voyant aucune raison de rester plus longtemps dans cette plaque éventée , suivit Djecks , tout du moins des yeux , jusqu'au Théatre , se mélant a la foule. Ses compagnons lui emboiterent le pas, afin d'aller le plus rapidement dans un endroit sur. Le petit groupe était suffisament proche pour réagir en cas d'attaque , et assez distancé pour ne pas attirer l'attention ... Ils arriverent donc au Théatre

  12. #72
    Bouliiar Invités
    Provient dela guilde des assassins

    Dans les ombres de la nuit le groupe d’assassins s’approchait de la boutique de l’Oeil Fertile. Ils s’y fondaient si bien qu’il aurait fallu un œil averti pour les repérer, passant de zones sombres en zones sombres, évitant les ruelles trop éclairées. Le mage, lui, était carrément invisible, mais de ses compagnons ceux qui étaient quelque peu sensibles à la magie sentaient sa présence, qui ne les quittait pas d’un pas. En arrivant en vue de la boutique, Beorn jubilant fit signe de se mettre en position.

    Ils avancèrent discrètement en éventail de la porte. Il était convenu que l’un des voleurs ouvrirait la porte, que le drow et le mage rouge arroseraient les occupants de sorts avant que les guerriers ne se jettent dans la mêlée à l’intérieur. L’assassin désignait s’avança vers l’ouverture, et s’aperçu que la porte, fermait comme on le pouvait, avait été défoncée. Risquant un coup d’œil à travers une fissure il ne vit rien bouger. Il fit par le langage des signes comprendre à ses acolytes qu’il risquait d’y avoir un piège, puis hésitant choisis d’exécuter le plan jusqu’à la fin. Optant pour une méthode peu orthodoxe pour la subtilité habituelle des roublards, il donna à la porte un grand coup de pied. Elle était si branlante qu’elle chut de ses gongs, s’écrasant sur le sol. Bouliiar, qui était près à lancer un sort de confusion, jura.

    La pièce avait été dévastée par un combat récent, de nombreux meubles étaient brisés et des cadavres traînés sur le sol. A leur mise, le mage comprit qu’il s’agissait d’un autre groupe d’assassin qui avait probablement lamentablement échoué dans leur tentative. Rien d’autre ne bougeait. Bouliiar s’approcha de la porte et découvrit des fils et autres mécanismes qui auraient du servir dans l’élaboration d’un piège, mais son poseur avait été interrompu.

    Certain à présent qu’il n’y avait plus aucun danger, le mage rouge dissipa son invisibilité et entra dans la pièce, faisant craquer des éclats de verres sous ses pas. Les autres suivirent et furent désarçonné par la scène, ils s’étaient préparés à se battre. Beorn, lui, fulminait d’être arrivait trop tard. Bouliiar regarda les cadavres et conclu qu’ils faisaient tous partis des attaquants. Ce satané barde avait du s’entourer d’allier relativement puissant. Son pressentiment était juste, ils ne s’étaient pas assé hâtés. De dépit il jura à nouveau et ausculta la pièce pour voir si il ne pouvait trouver d’indice…

  13. #73
    Elissa Keens Invités
    La piece était dévastée : des meubles gisaient fracassés , des traces de luttes se voyaient partout : ici des dagues etaient plantées dans les tables , la des traces de sang séchés commençaient a attirer les mouches qui venaient se repaitre des substances mortes ... Une trappe avait été ouverte également , et elle etait pratiquement elle aussi couverte de sang et d'entailles

    Seuls les longues traces de sang quittant la boutique attestaient qu'on avait enlevé les cadavres et de nombreuses empreintes indiquaient que le lieu avait déja été fouillé , sans doute par la garde ... garde qui allait peut etre revenir sous peu pour maintenir les scéllés sur les lieux , pour ce qu'il en savait des habitudes manostiennes


    [HRP] Voila , description des lieux ... a vous de jouer , vous faites quoi ?

  14. #74
    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Paname
    Messages 
    1 859
    @Bouliiar: bien joué, tu as relancé la quête
    @Elissa: bonne question lol

    Ben-j pénétra à son tour dans la boutique. Il contempla le spectacle et persifla entre ses dents.

    "Hé bien pour une attaque discrète, c'est réussi!

    Il arpenta les lieux de long en large puis s'arrêta devant un mur sur lequel coulait une goutte de sang, qu'il récupéra sur son doigt.
    Complétement désabusé, Ben-j regardait cette goutte en se frottant le menton.


    Puis il reprit ses esprits et dit à l'assemblée:

    -Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais il vaudrait mieux ne pas s'attarder ici, si nous ne voulons pas faire capoter définitivement cette mission."



    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  15. #75
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Blainville ... trou perdu d'on tlm ignore l'existance ....
    Messages 
    652
    Death entra ensuite dans les lieux, et il jeta un coup autour de lui. Tout était détruit, ce qui avait eu l'air d'une boutique était maintenant un champ de bataille, les murs recouvert de sang, et les meubles entièrement détruits.

    - "Ca sent le sang, nous ne sommes pas les seul a vouloir la peau de ce Merylim..."

    Ensuite il sortie son épée et continua à observer les lieux.
    Vampire-Paladin Dechu-neutre mauvais
    "La Lame D'orion" Épée Batarde +1 Dégâts: 2d4+1 +1d3 d'électricité(+3 contre personage d'alignement Bon ou Neutre) Tout personnage Bon ou Neutre atteint par cette arme doit réussir un jet de sauvegarde contre la paralysie à -2 ou être paralysé pendant 2 rounds
    http://www.quick-web.com/icones/war/icone5.gif
    Statut : Present a peu pres tout le temps =P

  16. #76
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    La rage subjuguait le drow, être pris de vitesse par des avortons incapable de faire le moindre mort dans le camp adverse... La tête d'un cadavre étant trop proche de Beorn se vit recevoir un violent coup de pied qui l'aurait presque du tronc si la colonne vertebrale ne l'avait retenu.

    "Et on ne peu même pas les prendre comme goule..."

    Cette fois ci, la tête se fit carément écrasée par le pied de l'elfe noir, faisant éclater se qui restait de barrière au liquide cervical qui se mit à dégouliner salement des narine du défunt abrutit.

    "Bien, on a fait ça pour rien, mais traquons les, ils doivent avoir peur! Donons leur une réson suffisente pour cette peur, et qu'elle devienne phobie, puis folie!"

    Beorn --> Invocation --> Loup

    Une sorte de fumée se matérialisa depuis le néant, prenant la forme d'une sorte de cocon plus elle se condensait. Un grognement fendit le silence et bientôt, le cocon céda, laissant la place à un loup noir à la tête tirant sur les blancs, un oeil rouge et un jaune. Les babines rétractées, la bête grondait., mais lorsque, faisant passer son regard sur son entourage, elle trouva celui de Beorn, elle sembla se calmer, ayant trouver son maitre.

    Bien Laïkah, cherche, cherche ceux qui ont fuis et trouve les! tu te répessera bientôt de leurs corps de lâches

    La bête, posa sa truffe au sol, cherchant une piste à suivre, cherchant l'odeur du sang qui était parti.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  17. #77
    Elissa Keens Invités
    Le loup flairait plusieurs pistes ... l'odeur des corps morts était également présente mais une odeur vive d'humanoïdes vivants flottaient ... ils n'étaient pas partis depuis longtemps ... Une autre trace était également présente, mais tellement effacée par le sang et la sueur qu'elle en était presque indétectable

    La trace mena le groupe dans les rues de Manost, les obligeants parfois à se reculer précipitamment dans des ruelles pour ne pas se faire remarquer des gardes qui patrouillaient ...

    Bouliiar lança un sort d'invisibilité sur Beorn afin que le drow ne se remarque pas dans les rues, tandis que Death planaient au dessus d'eux sous une autre forme

    Ils arrivèrent a un poste de garde, le loup s'y arrêtant puis le contournant, et retrouvèrent, déposé en lisière de la ville ... il semblait perdre la piste, et retourner sans cesse sur ses pas.


    [HRP] A vous de jouer ... vous avez pleins d'options ('fin que je pense deja moi ) a tenter , et toutes ont une chance de marcher ... 'musez vous bien

  18. #78
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    [pour pas trop bouger]

    La louve semblait agitée, et sûre d'être au bon endroit... Il ne prit pas très longtemps à Beorn pour se rendre compte que la terre avait été fraichement retournée...

    Une fois sur le lieu-dit, l'elfe noir inspecta le sol... un peu plus d'une demi journée, mais guère une heure ou deux de plus.
    La louve vint à ses côtés, jappant quelques indications que le drow compris sans le moindre mal. L'odeur, la trace était en dessous! Certainement les morts, les pseudos assassins qui avient voulu les doubler. Un sourir machiavélique prit place sur le facié d'ébène du druide.

    Bouliiar? Pratiques-tu la nécromentie? j'ai une petite idée de ce qu'il y a la dessous et surtout de ce que nous pourions en faire

    Le mage n'eut pas trop de peine à se faire l'idée...
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  19. #79
    Bouliiar Invités
    Bouliiar resta songeur un instant, fixant la terre fraîchement retournée. Il n’appréciait que modérément les morts vivants, préférant les serviteurs bel et bien vivants. Les créatures infernales et abyssales, ça c’était son rayon. Pour des morts vivants, Beorn aurait plutôt du s’adresser à Duorok, qui étant prêtre était plus familiariser ave ce genre de chose. Finalement il releva la tête et déclara :

    « Cette magie n’est pas précisément ma spécialité, mais cela reste dans mes compétences. »

    Sur ce, il se tourna face à la « «fosse» et ferma les yeux. Il commença à incanter et dans son esprit apparu nettement les corps enterrés. Ils avaient des blessures diverses mais ça ne les empêcherait pas d’être efficace, les morts vivants ne sentant pas la douleur. L’incantation s’achevait et il ouvrit les yeux vivement, tendis ses bras vers la terre et projeta sa sombre magie.

    Bouliiar--->Animation des morts--->Cadavres enterrés

    La magie s’infiltra dans le sol et atteignit les corps. Au début rien ne se passa, puis la louve se mit à grogner et son poil se hérissa. La terre était en train de bouger, elle se soulevait. Des doigts cadavériques percèrent la surface et se refermèrent en un poing. La créature continuant à s’extirper. D'autre mains apparurent, remontant petit à petit…

  20. #80
    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Paname
    Messages 
    1 859
    Ben-j regardait les trépassés s'animer, et se redresser, et se regrouper toujours de plus en plus nombreux, et gémir dans de longs râles graves et sinistres.

    Ben-j tressaillit de dégoût mais il aimait le pouvoir mégalomane que procurait cette armée.


    Mais il ne perdait pas de vue l'importance de sa mission et dit à l'assemblée:
    "Tout cela est très bien, mais cela ne nous aide pas à retrouver la trace de Martial..."
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  21. #81
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    Beorn assistait à la réincarnation décharnée des cadavres avec une certaine forme de joie. Savoir que ceux qui avaient tenté de leur passer devant allaient les servir plus que docilement était une pure jouissance. Quatre des six cadavre s'étaient relevé. Une simple distribution d'armes sommaires eût alors lieu.

    "Tu comprendras jeune moine que ma louve ici présente à flairer deux piste, à savoir l'une comportant plus de sang et plus de pas, celle-ci. En effet les gardes ont dû venir enterrer ces miséreux cloportes après leur mort, les transportant tant bien que mal alors que leurs corps n'étaient pas encore vidé de leur sang... La deuxième, plus fine, comportant moins de trace et d'odeur est donc celle des fugitifs, celle de nos proie...

    Bien, je crois que nous sommes prets! Alons donc, et pas de mauvaise surprise cette fois.-ci ou sinon je pense que la mort serait un trop doux chatiment pour m'avoir poussé à bou!

    Le même brin de folie guerrière, quémendant sa dose de sang fesait mirer les ténèbres dans les pupilles pourpre de l'elfe noir.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  22. #82
    Bouliiar Invités
    L’enthousiasme excessif de Beorn mettait Bouliiar mal à l’aise. Il n’aurait pas été étonné si le drow tombait dans la folie berserk propre à certains guerriers. Mais il n’était pas partant pour une autre traque tel que celle qui les avait menés en ces lieux. Surtout que maintenant la présence des zombis risquait fort de les faire remarquer. De plus ils les ralentiraient, les morts vivants basiques comme ceux-là n’étant pas connu pour leur vélocité.

    « Continuez la traque, moi je revient à notre établissement du port. J’emporte les zombis avec moi, ils vous ralentiraient et donneraient l’alerte plus qu’autre chose. »

    Avant que le drow ne puissent protester le mage rouge sortit des replis de ses robes des bagues qu’il tendit au druide, à Ben-j et à Duorok. Elles étaient ornées de gemmes rouges sang légèrement luisantes.

    « Si vous avez trouvé quelque chose d’important ou si vous avez besoin d’aide, il suffit que l’un de vous touche la pierre en disant « Elimia » et j’en serai alerté. Je me téléporterai alors ainsi que les zombis là où vous serez. Ne protestez pas je vous en prie, il se pourrait que notre agent ait trouvé quelque chose et notre guilde est présentement vide. »

    Sur ce il se tourna vers les zombis et incanta à nouveau. Tous devinrent invisibles, puis ils partirent, laissant là les autres assassins…

  23. #83
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    "Très bien, mais ne vous inquiétez donc pas, vous aurez vite signe de nous... Il ne tiendra qu'à vous de vous dépèchez de venir avec les zombis. Nous risquons d'en avoir besoin comme appats, ainsi que comme élément de surprise."

    Le facié ébaine vira à nouveau à la folie sanglante

    "Imaginez ce que cela provoquera chez eux de voir ceux qu'ils ont tués se retrouver à nouveau contre eux! Une pure extase de terreur, un délicieux panorama de peur et de folie, je m'en réjouis déjà."


    Le drow ne regardais plus personne, comme perdu dans la vision du tableau ténébreux qui s'était tissé dans les méandres de son esprit avide de cruauté. Lorsqu'il reprit ses esprit, il s'inclina directement vers sa louve dont les deux couleurs occulaires différentes se miraient dans ceux de son maitre. En quelque parole, il lui demanda de reprendre la trace et de les mener vers les "vivants". Elle s'élanç[a directement.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  24. #84
    Elissa Keens Invités
    Apres le départ du mage rouge, ils repartirent vers l'oeil fertile : c'etait la le seul endroit ou ils pouvaient trouver la piste.

    Avec l'aide de Beorn , la louve ignora la premiere piste qui les avais menée a ces tombes et se concentra sur l'autre , beaucoup plus faible maintenant.
    Elle passait par les rues les plus bondées de mondes semblait-il, dans la journée, et elle perdit la trace des survivants plusieurs fois, sans toutefois la perdre totalement.

    Leur traque les mena pres d'un large batiment, apparement un Théatre , ou sur la deventure ils distinguaient a la faible luiminosité un barde jouant de la harpe.

  25. #85
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Saiko etait revenu du Theatre pour observer ce qu'il se passait a l'Oeil Fertile apres leur recente attaque. Quelles que soient les informations qu'ils possedaient a propos de Martial et de son groupe, ils ne connaissait pas encore Saiko, qui venait a peine de s'inclure dans le groupe.

    Il s'installa a la terasse d'une taverne situee en deçà de l'Oeil Fertile et, tout en buvant une bonne chopine, glissa un regard qui ne pouvait etre percu, Saiko portant son masque de panthere.


    (HRP = J'attends qu'Elissa m'ouvre les yeux. :rigoler: )
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  26. #86
    Elissa Keens Invités
    [HRP] ** prends une pince et souleve les paupieres de saiko **

    Il s'etait deja écoulé une bonne partie de la soirée quand Saiko arriva , et les gardes etaient deja venus constater les dégats causés a la boutique ... les corps avaient été également enlevés pour limiter le risque d'infection et de maladies.

    Un attroupement de gardes essayait de repousser tant bien que mal la curiosité du peuple manostien , mais la ville était si effrayée par la vague d'assassinats qui avait frappé qu'elle etait dans une exitation effroyable.

    Il ne put s'approcher mais entendit des ragots qui lui parvenait ...


    -Parait qu'pour une fois c'sont les assassins qui se sont cassés les dents ...
    -Bin'fé pour eux , ils vont finir par comprendre que les manostiens ne se laiss'ront pas faire ...
    Une voix de femme ajouta:
    -Parait aussi qu'certains auraient vu d'autres gens, avec une grosse bete , venir ici pendant que les gardes n'etaient pas la ...

    Le brouhaha reprit de l'ampleur tandis que les gardes repoussaient la foule de la boutique pour sceller cette derniere , tandis que les gens commençaient a se disperser

  27. #87
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Apres de longues heures d'attente a patienter sur la terasse, il finit par obtenir l'information qu'il recherchait. Apparemment, un autre groupe s'etait rendu a l'oeil fertile apres la tentative d'assassinat de Meryllim, et ceux-cis étaient accompagnés d'une "grosse bête".

    Voyant que la place était maintenant hors de danger, il pénétra discrètement l'intérieur de l'oeil fertile, pour y mener sa propre enquête sur ce groupe mystérieux. Sa connaissance des animaux et son odorat lui permit d'identifier immédiatement de quelle race il s'agissait, c'etait un loup. De plus, à en juger la taille des traces laissées sur le sol et la nervosité qui gagnait visiblement Shadji, c'en était un gros...

    Apres tous ces passages successifs sur les lieux du combat, il ne restait que très peu d'indices. Cependant Saiko eut un mauvais pressentiment : le loup aurait pu permettre à son propriétaire de remonter la trace de Martial. Il fallait qu'il revienne vite, le danger pesait à nouveau sur la vie de Martial.


    (HRP = je passe en mode cryogenisation)
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

Page 3 sur 3 PremièrePremière 123

Discussions similaires

  1. [Boutique] La Vierge d'Argent
    Par Banshee Sangdelune dans le forum Le Port
    Réponses: 551
    Dernier message: 05/06/2016, 13h31
  2. Chapitre 5 :Oeil du dragon, niv3 - Oeil de Seth ?
    Par Al'thor dans le forum Le Monastère du Corbeau Noir (Icewind Dale 2)
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/05/2007, 15h07
  3. [Boutique] Agence Mano-tourisme
    Par Sire de la Canne dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/04/2004, 19h15
  4. Oeil du dragon niveau 3 - oeil de Seth
    Par Doc dans le forum Le Monastère du Corbeau Noir (Icewind Dale 2)
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/09/2003, 11h02

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252