Page 10 sur 10 PremièrePremière ... 8910
Affichage des résultats 271 à 300 sur 300

Discussion: [Candidature] Bienvenue

  1. #271
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    7 333
    Le garde était de mauvais poil. Non seulement on venait de l'interrompre en pleine partie de tarot, mais en plus l'homme qui venait d'entrer était entré par la porte qui donnait sur l'intérieur de la cité. Ce qui ne pouvait signifier qu'une chose: il n'avait rien à faire là.

    - Eh oh, l'elfe, est-ce que j'ai l'air de tenir un bureau de recrutement? Z'êtes aux portes ici.

    Il se calma un peu, Après tout, l'individu était resté poli, alors il allait faire un petit effort. Si son rôle officiel était de surveiller entrées et sorties, une de ses missions était aussi de renseigner les visiteurs, on le lui avait maintes fois répété. Mais allez dire ça à un militaire...

    - Bon, alors, mon ptit gars, si tu veux entrer dans la garde, cherche le bureau correspondant dans le quartier du gouvernement, ils te répondront mieux que moi. Ceci dit il y a bien d'autres façons de tirer profit de ses talents de combattant quand on sait s'y prendre, l'en faut pour tous les goûts. On prétend qu'il y a une guilde de mercenaires, quelque part du côté du port. Mais je ne suis pas censé en savoir plus...

    Il se remit à table, bien décidé à sauver son roi de trèfle et son contrat des attaques conjuguées de ses adversaires.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  2. #272
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    C'était la nuit sur la cité bénie d'Helm, deux Melandiens traversèrent les portes afin de regagner la cité du chaos pour l'un et afin de la découvrir enfin pour l'autre.

    Sous la clarté obscure offerte par les étoiles, Duorok Gutràsh et Ben-j Aelandir quittaient finalement cette cité dans laquelle ils avaient passé un bref séjour mais riche en émotions.

    Duorok avait beau y réfléchir, c'était la première fois qu'il détruisait un théatre et il en était plutôt fier, belle référence "a participé à la destruction totale du théatre de Manost". Il faudrait ressortir ça aux dirigeants Melandiens.

    La mort prématurée ( :notme: ) de Martial l'avait un peu déçu, il aurait aimé écrasé ce microbe de ses propres mains mais après tout, il avait quand même gagné des pièces d'or et il avait rencontré un ami qui sait.


    Back to Melandis ! :hein:
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  3. #273
    Date d'inscription
    August 2005
    Localisation
    En France sûrement
    Messages
    204
    Le garde qui jouait au tarot fut a nouveau dérangé par un rôdeur, son armure et son casque empèchait de savoir de quelle espèce il était. Son douleureux passé lui avait appris que, en tant qu'elfe-noir, il ne fallait jamais exposé son visage aux inconnus.Il ouvrit la porte du poste de garde et interpella ledit garde:
    Bonjour à vous, honorable garde de cité, cela fait peu de temps que je suis à la sur...(il reprit) Cela fait peu de temps que je suis descendu des contrées du nord et je demande à bénéficier de l'hospitalité de votre ville. Je m'engage à ne créer aucun trouble dans cette cité et adopter le plus bas profil possible...

  4. #274
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Le garde venait de jeter son dernier atout. Ca sentait mauvais... Il était donc particulièrement de mauvaise humeur lorsqu'il se leva et se tourna vers le nouveau venu.

    - Bonjour l'ami. Ben, si tes actes suivent tes honorables engagements il n'y aura pas de problème. Par contre... puis-je savoir pourquoi cet empressement à vouloir garder "le profil le plus bas possible" ?, dit le garde en scrutant l'homme en armure d'un regard intrigué. Et l'usage veut que lorsqu'on salue quelqu'un, on se découvre..., ajouta le garde en grognant, réalisant qu'en perdant sa partie de tarot, il devrait 10 nouvelles pièces d'or à ses adversaires... Il était vraiment de fort mauvaise humeur.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  5. #275
    Date d'inscription
    August 2005
    Localisation
    En France sûrement
    Messages
    204
    L'elfe-noir avait été tellement rejeté à la surface que le les paroles du garde lui fit presque sentir le sol se dérober sous ses pieds , néanmoins, il répondit avec une légère pointe d'appréhension dans la voix:
    Ecoutez, je ne peut en dire plus sur ma personne, je veut juste m'abriter quelque temps dans votre ville et si jamais je me sens en sécurité, je vous révélerez ma véritable nature. Aussi, c'est à cause de ma... "Personne" que je souhaite garder un profil bas. Laissez moi entrer et vous ne vous plaignerez point de moi.
    Il espèrait que le garde le laisserait passer, il fallait qu'il entre , sinon, le drow se replierait sur lui même à jamais et ne ferait pas long feu dans ce nouveau "monde"...

  6. #276
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Le garde plissa les yeux. Se demandant qui pouvait se cacher derrière cette masse de métal qui le couvrait de pied en cape.

    - Je dois vous expliquer quelque chose, l'ami. Puisque vous souhaitez faire profil bas et vous engager à ne semer aucun trouble, il vaudrait mieux pour vous que vous respectiez les lois en vigueur dans la cité. Le port du casque en ville, ainsi que se promener les armes à la main, est strictement interdit en ville. Tant que vos armes sont au fourreau, et que votre heaume est sous le bras, vous n'aurez aucun ennui. Les garder ne ferait que vous en attirer. Or, si j'ai bien compris ce n'est pas ce que vous souhaitez. Maintenant, c'est à vous de voir...

    HRP : Je fais pas ça pour t'ennuyer, mais les règles dont je parle sont des règles de base pour bon nombre de cités
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  7. #277
    Date d'inscription
    July 2005
    Localisation
    Seppois
    Messages
    83
    La nuit tombait sur Manost, citée triplement bénie, et un voyageur, épuisé par un long voyage à travers Féerune, entre alors dans le bureau. Il porte une cape en toile, verte, qui recouvre partiellement son armure métallique. L'épée de ce voyageur est au fourreau, mais mise en évidence et à portée de main.

    "Voilà plusieurs jours que je voyage, et me voilà enfin arrivé à Manost."

    Le voyageur s'adresse alors au garde :

    "Bonjour, j'ai entendu dire que vous cherchiez un homme d'armes. Voyez-vous, je suis moi-même paladin et je cherche du travail. Pourriez-vous m'aider dans ma démarche ?

  8. #278
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Le garde regarda l'homme et sa grande armure métallique. Il avait effectivement la tête de l'emploi.

    - Bonjour l'ami. Vous êtes paladin, donc. Le Très Noble Ordre du Coeur Radieux a une antenne à Manost. Cela semble le meilleur choix pour vous, vous devriez aller les voir. Mais au fait dites-moi, quelle divinité servez-vous ?
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  9. #279
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    34 564
    Quête : vol d’une relique

    La petite troupe avait cheminé d’un bon pas depuis les abords du Bosquet des Pierres et c’est avec un plaisir non dissimulé qu’au moins une partie de ses membres aperçut dans le lointain les remparts de la cité du Vigilant. Ils hâtèrent le pas et parvinrent bientôt aux portes de la ville où l’officier de faction, reconnaissant le semi-drow qui chevauchait en tête, s’avança rapidement :

    -Conseiller Lothringen ! Quelle chance que vous reveniez maintenant : il y a du grabuge en ville !

    Il attendit quelques secondes, guettant l’autorisation de son supérieur pour poursuivre. Lothringen, toujours incapable de parler, lui adressa un signe impérieux de la main. Mais le soldat, très agité, paru hésiter quant à son interprétation et Taliesin, sentant que les choses pressaient, se fit une nouvelle fois le porte parole de son compagnon de chevauchée :

    -Le Conseiller a une extinction de voix et il ne peut vous répondre, mais ses oreilles fonctionnent correctement ! Vous pouvez lui faire votre rapport.

    L’officier regarda le barde, quelque peu déconfit, mais se reprit aussitôt.

    -Des agitateurs se trouvent sur la Place du Temple et essaient de soulever la foule contre le Conseil. Le Grand Emissaire est sur place et il a fait réquisitionner tous les hommes disponibles pour qu’ils viennent le rejoindre.

    Taliesin n’eut pas le temps de l’interroger : des clameurs s’élevèrent soudain dans le lointain, signe que les choses commençaient à dégénérer. Lothringen ne perdit pas de temps : il éperonna immédiatement sa monture, se retournant à peine pour faire signe à ses compagnons de le suivre, puis il disparut dans les ruesmenant dans la direction d'où retentissaient les cris.

    Suite
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  10. #280
    Date d'inscription
    July 2005
    Localisation
    Seppois
    Messages
    83
    A la demande du guide, le paladin répond avec grande humilité :

    "Je m'appelle Narayan Thalien, et je sers Tyr !"

    Sur ces mots, le paladin se dirige vers l'Ordre du Coeur Radieux

  11. #281
    Ilario Vend'Orage Invités
    La nuit tombait sur la grande citée de Manost, jetant son grand et sombre voile sur la ville ensommeillé. Sur la route, encore loin de la citée un cavalier galopait à bride abattue.
    Déjà les sentinelles et les gardes en postes aux portes de la ville se préparaient. Certains rallumant les torches éteintes et réveillant leurs compagnons endormis, d’autres s’avançant le long de la route pour tenter de distinguer le cavalier qui s’approchait.
    Celui-ci tirant sur la bride de son cheval ralentit l’allure, et chemina lentement vers les gardes à présents assemblés. La bête qu’il montait était impressionnante, un grand Alezan à la robe brune et aux allures de cheval de guerre. Il transportait les armes et les bagages de son maître.
    Le cavalier lui-même était assez particulier, de haute stature il était mince et sa musculature fine était apparente sous son pourpoint de cuir, sa peau à la teinte bleutée et ses cheveux ébouriffés couleur neige attirait le regard, mais le plus frappant était sans doutes ses yeux dorées qui brillait d’amusement. Il n’était certainement pas humain, ni elfe d’ailleurs…


    Le cavalier leva la main, paume tournée vers les gardes, en guise de salut et parla d’une voix forte et claire :

    -Salutation sentinelles, comme vous pouvez le voir j’ai emprunter la grande route et ce n’est pas un voyage de tout repos, j’aimerais faire halte dans cette ville, assurément les fidèles de Helm ne laisserons pas un voyageur fourbus coucher à leurs portes ?

    Le sourire aux lèvres, la main toujours tendue, le Cavalier attendit une réponse des gardes.


  12. #282
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Par chance, ce ne fut pas un des gardes que l'on venait de réveiller, visiblement grognons, qui répondit. L'un des soldats s'approcha du cavalier en brandissant une torche afin de mieux examiner le nouveau venu.

    - Assurément non, l'ami ! Du moins tant que vous ne venez pas mettre le boxon dans leur cité, fit le garde en rendant son sourire au nouveau venu.
    D'un geste, il ordonna à deux autres soldats d'ouvrir les portes et de lever la herse.

    - Pour vous reposer, le meilleur choix sera sans doute la taverne du Loyal Paladin. Elle possède quelques chambres à l'étage et avec un peu de chance, elles ne seront pas toutes occupées. Et cher visiteur, pourrais-je connaître votre nom ?
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  13. #283
    Ilario Vend'Orage Invités
    Le sourire du Cavalier s'accentua encore et baissant finalement la main, il donna son nom au garde qui lui avait si courtoisement répondu.

    - Je me nomme Ilario Vend'Orage l'ami, pour vous servir...contre rémunération bien sur .
    Le Loyal Paladin mhmm...Eh bien merci, à une autre fois sans doute.


    Après s'être incliner du haut de son cheval, le dénommé Ilario talonna sa monture qui partit au trot, franchissant ainsi les portes de la citée et s'engouffrant à travers les larges rue pavées de Manost, en direction du Loyal Paladin.

    Vers le Loyal Paladin..

    Hrp: Arf, comment fait ont un lien ?

    Edit: Capture de l'adresse du message en cliquant sur son lien en haut à droite du post; copier, aller sur la destination, ajouter un lien en cliquant sur l'icône "http://", coller, nommer.

  14. #284
    Date d'inscription
    August 2005
    Localisation
    En France sûrement
    Messages
    204
    (Excusez le retard de ma réponse, j'étais en vacances.)

    L'elfe noir acquiesca et ôta son casque, ses armes étant déjà au fourreau, il n'eut pas à réaliser un autre geste. son visage découvert, il craignit que le garde ne l'embroche séant, il sentit le vent sur sa figure, il attendait... Mais il eut soudain un pressentiment, il sentit que sa place n'était pas ici... Il s'excusa auprès du garde et s'en alla sur les routes pour trouver une autre destination où il n'aurait pas ce pressentiment...

  15. #285
    G.D.V.L. Invités
    Ce fut par une matinée ensoleillée que ce mardi commença. Les gardes qui venaient de reprendre leur tour depuis une heure baillait tantot en observant les allées et venues quotidiennes des passants et marchands de la ville quand une silhouette mince et légèremement surarmée leur apparue. Il portait une cape, mais il portait un étrange bouclier sur le dos, ou plutôt, une icône, en forme de visage, qui semblait servir de fourreau à toutes les armes qu'il portait.

    Le plus expérimenté des gardes s'approcha de l'homme, et lui demanda de décliner son identité, la main sur la garde de son épée, plus par habitude que par sécurité.


    "Gorfen de Valfort Lescard"

    A ces mots, l'homme le regarda droit dans les yeux, mais c'était des yeux de tristesse, légèrement rougis.

    "Je... je viens d'une contrée lointaine, et je parcours les villes pour m'y faire engager en tant que garde du corps. Je connais les arts magiques et ceux du guerrier. Mon ancien employé est... mort, et on m'a chassé de la ville car je n'ai pas su le protéger de la jalousie de son propre frère."

  16. #286
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    - Je me garderai bien de vous juger, ce n'est pas mon rôle. Manost vous accueillera tant que vous ne ferez pas de vagues dans la cité et respecterez l'ordre. Vous trouverez peut-être du travail ici. Si vous cherchez un endroit où vous poser, la taverne du Loyal Paladin est sans conteste le lieu que je vous recommande. Avant cela, quels sont les objets que vous avez à déclarer ?

    Le garde fronça les sourcils en avisant tout l'équipement que transportait l'homme sur dos.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  17. #287
    G.D.V.L. Invités
    L'homme hocha lentement de la tête...

    "Ah oui..."

    Il se retourna pour dévoiler une sorte de masque grossier, mêlant le visage à la fois d'un singe et d'un dragon.

    "C'est mon dieu, ou plutôt, ça l'était... Ce n'est plus q'un avatar désormais."

    Les gardes murmuraient, perplexes. Leur chef regardait l'objet, quand tout à coup, il lui semblait qu'il était également observé par cette "chose". L'homme se retourna alors.

    "Quant aux armes que j'ai sur moi... classique. J'ai deux cimeterres, une arbalète, une hallebarde, quelques couteaux..."

    L'homme montrait les armes qu'il possédait à chaque fois qu'il prononçait leur nom et il s'avérait qu'il avait des armes dissimulées également un peu partout sous sa cape et dans des pochettes de son armure de cuir

    "C'est tout ce que j'ai sur moi, puis-je entrer maintenant ? Y'a t'il des lois particulières à connaître concernant cette cité ?"

  18. #288
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    - Des règles en particulier ? Je ne crois pas. En ville, on a ses armes au fourreau et le visage découvert mais à part ça, tant que vous n'avez pas de mauvaises intentions, il n'y a aucune raison pour que ça se passe mal.

    Le garde avait répondu en souriant. Le soleil radieux l'avait mis, une fois n'est pas coutume, de bonne humeur.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  19. #289
    G.D.V.L. Invités
    "Bien merci, je n'aurai donc pas de soucis jusqu'ici."

    L'homme adressa un léger sourire au garde et commença alors à entrer dans la ville. Alors qu'il avait déjà disparu dans la foule, les gardes le virent à nouveau, courir vers eux.

    Il s'arrêta un moment, puis demanda aux gardes, gêné...


    "Euh... excusez moi, mais.. où pourrais-je trouver la taverne du "Loyal Paladin" ?"

  20. #290
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    - Oh, c'est pas très compliqué à trouver. N'hésitez pas à demander votre chemin si vous vous perdez en route : vous devez rejoindre la zone portuaire. Là bas, vous reconnaitrez sans doute la rue des Arcades : c'est là que l'on trouve la plupart des commerces de Manost. Une fois dans la rue, vous ne devriez pas avoir trop de difficultés à trouver le Loyal Paladin
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  21. #291
    G.D.V.L. Invités
    "Ah, merci bien... bonne journée monsieur."

    Il se retourna de nouveau et puis s'enfonça dans la foule, non sans que le garde jette un oeil ou deux à l'étrange objet qui servait de fourreau à toutes ses armes, puis il disparu rapidement.

    Code des couleurs, compris... encore désolé

  22. #292
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Armée de son courage, Calawen s'était résolue à fuir sa région natale. Voilà déjà trois jours qu'elle c'était enfuie, afrontant bourraques de vent et averses de neige.
    Elle n'avait qu'une hâte, poser pied à terre. Arrivée au détour de la route, elle aperçu avec grand soulagement les murailles de Manost .

    "Les dieux soient loués!" pensa t-elle le sourire aux lèvres.

    La jeune elfe descendit de son cheval et fit les quelques mètres qui la séparait de la première enceinte, tout en contemplant la ville.
    Arrivée à cette dernière elle s'arrêta pour se demander si elle se trouvait au bon endroit, si elle avait fait le bon choix...

    Avec une petite appréhension au coeur elle s'avança vers les gardes, et attendit que l'un des deux se libère pour l'aborder.
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  23. #293
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    7 333
    Le soldat avisa l'étrangère qui descendait de cheval et qui ne disait rien. Tiens, une elfe voyageuse, ce n'était pas si fréquent. Elle avait l'air singulièrement éprouvée par son trajet, voire un peu perdue. Il fit quelques pas dans sa direction et salua le plus poliment qu'il put.

    - Puis-je vous renseigner, mademoiselle?
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  24. #294
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Messire. Calawen s'inclina.
    Vous pouvez en effet m’apporter votre aide. Voilà deux jours que je voyage par ce temps affligeant et je suis fourbue.
    Vous me direz certainement que j’aurais pu attendre pour entreprendre mon voyage, mais je n’avais guère d’autre choix.
    Je réclame l'asile à votre ville, l'attitude des miens envers mon égard m'ayant contrainte à m'enfuir.

    Je puis offrir mes compétences à Manost, mes dons de sorcellerie en particulier.

    Et si je ne trouve pas faveur à vos yeux, j'ose espérer que vous me permettrez de me reposer une nuit.
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  25. #295
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    7 333
    - Manost n’a jamais refusé l’asile à qui que ce soit, pourvu que la personne soit dénuée de mauvaises intentions, répondit la sentinelle avec une certaine fierté. La dernière fois, ça s'est terminé par l'incendie de quelques uns de nos plus beaux bâtiments, mais nous sommes incorrigibles. Tant que vous respecterez nos lois, vous serez la bienvenue ici, quelle que soit votre histoire.

    Il fit un vague signe de main en direction du quartier portuaire, en contrebas.

    - Vous pourrez vous reposer au Loyal Paladin, c’est la plus grosse auberge de la ville. Mais il me faut enregistrer votre nom et vos armes éventuelles avant de vous laisser passer.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  26. #296
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Je vous remercie vivement. Mon nom est Calawen Ancalimë. Je n'ai qu'une fronde, et un poignard. Je ne les utilise que pour la chasse, mes vraies armes étant invisibles. Jugez par vous même dit-elle en montrant son sac.
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  27. #297
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    7 333
    - Je vois, répliqua le garde en souriant. A ce propos, si vous êtes magicienne, peut-être serez-vous intéressée d'apprendre que la guilde des marchands recherche des repreneurs pour certaines boutiques de magie? Ou de savoir que la guilde des mages se situe au sein de la citadelle de la lame d'Argent?
    Mais vous avez le temps d'aviser. Je vous souhaite bon séjour.


    Sur ces mots, il fit quelques pas en arrière, afin de libérer le passage pour le cheval.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  28. #298
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages
    344
    Je vous remercie pour ces renseignements. Si un poste est en effet à pourvoir, c'est avec joie que je l'accepterais. Pour l'heure je vais prendre quelque repos au Loyal Paladin.
    Je vous souhaite une agréable journée.
    La jeune elfe salua de la tête les gardes et bride en main entra dans la ville.
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  29. #299
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Angers
    Messages
    1 102
    Revenant de la Tour abandonnée.

    Il faisait nuit noire, il y avait peu de vent et aucun bruit si ce n'est le bruit des gouttes de pluie tombant au sol et sur les murs de Manost. Le Garde était posté à l'intérieur de la Cité, et devait garder fermée les portes. Mais le galop d'un cheval le tira de la somnolance dans lequel le calme l'avait plongé. Il reprit sa hallebarde posée sur le mur, près de lui, et ouvrit la petite fenêtre de la porte pour apercevoir le ou les nouveaux venus. Malgré sa torche, il ne voyait rien à part les silhouettes d'un cheval, d'une personne de taille adulte, portant dans ses bras le corps d'une seconde personne, à la taille d'un enfant. Celui-ci descendit de monture, et se rapprocha de la porte et de la flamme du Garde. Il se révéla que ce fut Shinook, nouvellement Officier de la Garde, autrement dit, comme un supérieur.

    - Sire Shinook ?! Vous ici à pareille heure ?

    - Connor, j'ai besoin de passer. Pourriez-vous exceptionnellement me laisser entrer ?

    Il avait murmuré de sorte que le Garde put à peine l'entendre, ne voulant sûrement pas réveiller la charmante petite fille qu'il tenait, endormie paisiblement, et couverte d'un manteau pour ne pas être mouillée.

    Cette vision était tellement attendrissante que le Garde ne pouvait plus penser à son devoir... il se dit qu'il serait cruel de laisser une petite fille être ainsi trempée. De plus, il connaissait bien Shinook, qui était considérée dans toute la Garde comme un Officier compétent et digne de confiance. Sans même refermer la petite fenêtre, il ouvrit la porte après avoir vérifié que personne ne regardait, et laissa passer Shinook, tenant d'un bras sa petite soeur et de l'autre les rennes de son cheval. Il se tourna vers le Garde, lui adressant un sourire amical.


    - Merci. Cela ne se reproduira plus dans le futur...

    Puis il marcha ainsi jusqu'au Fort de la Citadelle de la Lame d'Argent, alors que le Garde refermait les portes imposantes de la Cité, et se remit à somnoler, comme si rien ne s'était passé...


  30. #300
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    [Quête : Le sage et le fou]

    C'était une de ces journées froides et sèches comme Manost avait peu l'occasion d'en connaître. Le soleil avait brillé toute la journée sans pouvoir réchauffer la cité, puis la pénombre de la nuit reprenait peu à peu ses droits. Une journée calme pour le garde Connor qui contemplait, l'air satisfait, le poste de garde qu'il avait ordonné à ses jeunes subalternes de nettoyer de fond en comble. Pendant que ceux-ci regagnaient leur poste, l'officier prit sur lui d'entreprendre un inspection approfondie du travail. Le poste était composé de quatre salles : deux chambres, une cellule et la salle centrale, occupée par une assez grande table ronde, elle-même entourée par divers coffres et armoires qui renfermaient papiers, armes et vivres. Le tout ne formait pas un ensemble très spacieux mais celà était amplement suffisant, il ne s'agissait pas d'inciter les gardes à rester cloitrer dans un confort inutile.
    Constatant que le travail semblait correct, l'officier allait passer à l'inspection des chambres quand l'un des jeunes gardes l'appela :


    - Sergent ! V'nez voir !

    "Sergent ! V'nez voir !" En voilà des manières ! Voir quoi ? qu'est-ce que c'était que cette manière de s'adresser à son supérieur ? Bougonnant, le sergent fit demi-tour, sortant du poste d'un bon, et jetant un oeil mauvais au jeune soldat :

    - Dites donc Irvin ! Puis-je savoir ca qui pourrait expliquer que vous vous adressiez à unsupérieur de la sorte ? Auriez vous oublier les bonnes manières ?

    L'officier Connor était plutôt impressionnant de carrure, et quand il haussait le ton, les jeunes recrues s'attendaient généralement à passer un mauvais quart d'heure. Ravalant sa salive, le jeune soldat qui venait de serendre compte de son erreur, bégaya :

    - Désolé sergent, mais re...euh si vous vouliez jeter un oeil à ce drôle de bonhomme, vous comprendriez ...

    Le sergent penché sur le soldat qui faisait au bas mot, une tête de moins que lui, suivit du regard la direction qu'indiquait le doigt de ce dernier : Un homme qui venait d'entrer dans la cité avec un sac assez lourd d'apparence, qu'il vidait devant un des gardes au poste de contrôle. Qu'y avait-il de si exceptionnel à celà ? Le sergent commençait à bouillir.
    - Hé bien quoi ? soldat !

    - Son ... katana sergent...

    Le sergent bloqua un instant, il eut comme une vision puis retourna immédiatement la tête en direction de ce nouveau venu qui, à force de s'attirer autant de regards, commençait visiblement à se sentir mal à l'aise. Le sergent abandonna son soldat puis se dirigea vers le nouveau venu afin d'étudier de plus près le fameux katana. Ce manche en ivoire, cette lame noire dont se dégageait un froid glacial.

    - Hé ! Touchez pas c'est fragile ! protesta son propriétaire

    - Il n'y a pas de risque, non. Ce katana est fait de fer noir, ce qu'il y a de plus solide comme matière sur ce continent. Il a été forgé il y a plusieurs années par le forgeron Valomir... Pouvez-vous m'expliquer comment vous êtes entrés en possession du katana du conseiller Folken, monsieur ?

    La stupeur se lisait sur le visage de l'homme qui fût immédiatement fouillé. On retrouva sur lui diverses pierres et bagues dont une était le sceau du même conseiller. Le sergent envoya alors immédiatement un messager porter la nouvelle au conseil.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



Page 10 sur 10 PremièrePremière ... 8910

Discussions similaires

  1. Bienvenue dans Projet NeoBG
    Par Sous Nain dans le forum Les Archives Poussiéreuses
    Réponses: 79
    Dernier message: 20/05/2006, 18h33
  2. [IWD2][AVIS] Bienvenue au pays de RAM-Land :)
    Par AkeA dans le forum Le Monastère du Corbeau Noir (Icewind Dale 2)
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/04/2005, 13h35
  3. [Guide] Bienvenue aux archives du cartographe
    Par Folken dans le forum Les Archives du Cartographe
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/02/2005, 18h37
  4. [NeverMagic] Bienvenue à NeverMagic
    Par Valmoer dans le forum Les contrées des jeux
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/05/2004, 19h34

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256