Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

Discussion: [Salle] Le bureau du Capitaine

  1. #1
    Date d'inscription
    juillet 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages 
    2 682


    La double-porte qui donne accès à cette salle est jalousement gardée par deux gardes qui s'enquièrent de l'identité et de la raison de la visite de toute personne désirant y accèder.

    Le bureau du capitaine de la forteresse du port est une grande pièce richement meublée. Des tableaux, oeuvres de maîtres, sont acrochés aux murs, de mêmes des tapisseries relatant les glorieux faits d'armes de l'armée lumenienne. Plusieurs sièges sont disposés dans la pièce et de grands tapis recouvrent le parquet. La salle est vraiment somptueuse.

    Dans un coin de la pièce se trouve un grand coffre, visiblement verrouillé et probablement protégé par de puissantes glyphes de garde. C'est dans ce coffre qu'est conservé l'or des taxes perçues auprès des marchands étrangers en attendant d'être transféré dans la salle du trésor du palais de Lumenis.

    Au fond de la pièce se trouve un bureau richement sculpté de motifs militaires : le bureau du capitaine.

    C'est dans cette pièce que sont reçus les marchands désirant obtenir une autorisation pour accèder aux entrepôts de la ville. C'est également ici que sont perçues les taxes que doivent verser les marchands pour les marchandises qu'ils désirent écouler dans la ville.
    New Barbie Order - CEO

  2. #2
    Date d'inscription
    juillet 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages 
    2 682
    (La nuit venait tout juste de tomber sur la ville lorsque la Magnanime Présidente de la ville, Perdigan Foxglove, se présenta à l'entrée de la forteresse militaire du port. La dame vampire était facilement reconnaissable et les soldats gardant l'entrée du bâtiment se mirent immédiatement au garde-à-vous lorsque la dame vampire passa devant eux. La morte-vivante mit immédiatement le cap sur le bureau du capitaine de la forteresse, il lui fallait passer une annonce.

    Plusieurs mois plus tôt, la sorcière vampire, très curieuse part nature, avait décider de visiter la mystèrieuse tour qui s'élevait dans Hélonna, près de la clairière enchantée. Elle ne savait pas grand chose de cette tour, si ce n'est qu'elle était autrefois dédiée aux éléments ... et qu'elles devait renfermée des richesses ... et des pièges !

    Elle avait donc décidé de partir à sa conquête, accompagnée de Dorian le vampire, de Renaud Maerdrym et d'Okin le Sage, un autre vampire, mais les évennements en avaient décidé autrement ... Alors que Perdigan et ses compagnons s'apprêtaient à entrer dans la tour, une missive fut remise à la dame vampire, lui demandant de revenir au plus tôt au Palais de Lumenis. Les affaires de l'Etat étant plus importantes que la visite de la tour, Perdigan dut, à regret, remettre son exploration à plus tard. Puis, les évennements s'enchaînant, elle en oublia la tour ... jusqu'à ce jour.

    La curiosité était la plus forte, et la morte-vivante avait décidé de reprendre le chemin de la tour des éléments. Malheureusement, ses anciens compagnons n'étaient pas disponibles, pour différentes raisons. Perdigan s'était donc résolue à partir seule, mais avant, elle en avait parlé à Mireanna, sa Conseillère Artistique.

    Cette dernière, apprenant les intentions de sa Présidente, lui signifia qu'il était bien trop dangereux pour elle de partir seule dans cette tour, même dans sa condition vampirique, car nul ne savait quels pièges pouvaient bien s'y trouver. Elle lui proposa donc de l'accompagner.

    Après un long moment d'hésitation, la dame vampire accepta cette proposition. Mireanna pensait également que d'autres personnes ne seraient pas de trop et elle proposa à Perdigan de se rendre à la Capitainerie du port. Elle l'y attendrait le moment venu avec les personnes à qui elle comptait proposer l'aventure. Les deux femmes se donnèrent donc rendez-vous dans le bureau du capitaine de la forteresse du port, avant de se mettre en route pour la tour des éléments.

    Perdigan arriva au bureau du capitaine et entra. Le capitaine l'accueillit avec cérémonie)


    Capitaine : Mes respects, Dame Perdigan, que puis-je pour vous ?

    Perdigan : La Haute-Conseillère Mireanna m'a donner rendez-vous ici même. Nous préparons une expédition vers la tour des éléments, située près de la clairière enchantée. Elle n'est pas encore arrivée ?

    Capitaine : Hélas, non, Votre Grâce, mais je suppose qu'elle ne devrait plus trop tarder.

    Perdigan : Je suppose ... Au fait, pour cette expédition, nous aurions besoin de montures, de résèrves de nourriture, de cordes, de torches et de sacs. Pouvez-vous nous fournir cela ?

    Capitaine : Bien entendu, Votre Grâce, je vais vous chercher cela sur l'heure !

    Perdigan : Fort bien.

    (Le capitaine sortit du bureau, hèlant un soldat à proximité, lui ordonnant d'aller chercher l'équipement demandé par la morte-vivante, puis, il revînt dans le bureau. Moins d'une minute plus tard, quelqu'un frappa à la porte)

    Capitaine : Entrez !

    (La porte s'ouvrit. C'était Mireanna ...)
    New Barbie Order - CEO

  3. #3
    Thafir Invités
    Face à l'entrée mais à distance raisonnable Thafir hésitait. Devait-il esquiver les gardes comme dans sa jeunesse ou se conformer à sa nouvelle vie plus tranquille ?
    Un pigeon voyageur troubla sa réfléxion, sa commande était prête, il devait vivre pour au moins deux jours, il se présenterait donc aux gardes. Ce qu'il fit la mort dans l'âme.

    "J'aimerais voir le capitaine, si ça ne vous dérange pas de faire chacun un pas sur votre droite bien entendu."

  4. #4
    Date d'inscription
    juillet 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages 
    2 682
    (Les deux soldats se regardèrent du coin de l'oeil. L'un deux frappa à la porte du bureau du capitaine)

    Capitaine : Entrez !

    (Le soldat ouvrit la porte)

    Soldat : Mon capitaine, il y a ici un homme qui désirerait vous parler ...

    (Sans attendre la suite de la phrase du soldat, la morte-vivante intervînt)

    Perdigan : Il doit s'agir d'une des personnes que nous attendions. Faites-le entrer.

    (Le soldat s'inclina devant la Présidente et fit entrer l'homme. Perdigan se tourna vers Mireanna)

    Perdigan : S'agit-il de l'une des personne que vous aviez convoqué ?
    New Barbie Order - CEO

  5. #5
    Thafir Invités
    S'inclinant respectueusement Thafir pris la parole avec calme.

    "Mes respects, mes Dames. Il me semble que vous ayez fait appel à mes services."

    Il se raidit et poursuivit plus solennel que lors de son arrivée.

    "Thafir Adhent à vos ordres."

  6. #6
    Date d'inscription
    juillet 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages 
    2 682
    Enchantée, Thafir.

    (La dame vampire se tourna vers sa Haute-Conseillère)

    D'autres personnes doivent-elles nous rejoindre ou pouvons-nous nous mettre en route dès maintenant ?
    New Barbie Order - CEO

  7. #7
    Thafir Invités
    Levant la tête et laissant son regard planer dans la salle comme s'il avait été aveugle, Thafir fit un pas en avant et salua.

    "Désolé de vous fausser compagnie mais je dois vérifier une chose avant de partir; trois fois rien, juste une impression de travail inachevé. Et mon instinct ne me trompe jamais."

    Il salua de nouveau et s'en fut vers les docks, prenant soin de rester dans l'ombre et de se déplacer en harmonie avec les bruits ambiants.

  8. #8
    Date d'inscription
    juillet 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages 
    2 682
    (La morte-vivante avait du mal à cacher sa déception)

    Bon, il semblerait que notre départ en expédition doive encore attendre un peu. Lorsque tout le monde sera prêt, faites le moi savoir et nous nous donnerons directement rendez-vous au pied de la tour des éléments.
    New Barbie Order - CEO

  9. #9
    Date d'inscription
    juillet 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages 
    2 682
    Suite à la tentative d'assassinat dont elle venait d'être l'objet, Perdigan se rendit précipitamment à la capitainerie. Elle ne cessait de s'interroger sur les motivations de la personne qui avait essayer de la tuer, et surtout, sur l'identité de la dite personne ...

    Lorsqu'elle arriva aux portes de la forteresse, les gardes se mirent immédiatement au garde à vous et laissèrent passer leur Présidente. Perdigan arpenta les couloirs d'un pas vif et se dirigea vers le bureau du capitaine. Lorsqu'elle arriva à la porte de celui-ci, elle demanda au garde de faction si le capitaine était présent. Le garde lui répondit que le capitaine prenait quelque repos dans ses quartiers et demanda si il devait le mander d'urgence. L'ensorceleuse répondit par l'affirmative et le garde s'en alla quérir son capitaine. Quelques minutes plus tard, le capitaine et le garde rejoignirent Perdigan devant la porte du bureau.

    Après avoir salué la Présidente, le capitaine déverrouilla la porte et l'invita à entrer dans son bureau. Perdigan entra et s'assit sur une chaise. Le capitaine s'installa derrière son bureau et attendit que la Présidente prit la parole. La dame vampire lui conta alors l'incroyable histoire qui venait de se produire.

    A mesure que la morte-vivante lui contait son histoire, le visage du capitaine devenait de plus en plus grave. Lorsqu'elle eut terminé, le capitaine lui demanda ce qu'elle désirait qu'il fasse. Perdigan lui répondit.


    Convoquez le Grand Maréchal Link Hasriel, je dois impérativement lui parler. Je veux retrouver celui ou ceux qui on voulu ma mort. Il faut que nous menions une enquête. Allez également chercher la Haute Conseillère Mireanna, il faut que je la mette au courant de la situation.

    Les ordres reçus, le capitaine de la forteresse se leva, salua la Présidente et sortit du bureau pour donner ses ordres. De son côté, Perdigan réfléchit, cherchant désespérément dans sa mémoire le nom d'une personne qui pourrait lui en vouloir au point d'être prête à payer le prix du sang.
    New Barbie Order - CEO

  10. #10
    Date d'inscription
    juillet 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages 
    2 682
    Au moment où Mireanna entra dans le bureau du capitaine, Perdigan faisait les cent pas dans la salle, cherchant à comprendre ce qui avait bien pu se passer, et plus encore, qui était celui - ou celle - qui avait cherché à l'assassiner et pour quelle raison ... Lorsque Mireanna entra dans le bureau, elle la salua et lui raconta le détail de la mésaventure qui venait de lui arriver. Elle marqua ensuite une pause et reprît

    Je ne sais pas qui était cet homme, je ne sais pas quelles étaient ses motivations. Nous devons le retrouver ! Nous devons chercher des renseignement parmi la population afin d'en savoir un peu plus. Peut-être quelqu'un aurait-il tenu des paroles menaçantes à mon égard dans l'une ou l'autre taverne ... Il nous faut également chercher du côté des étrangers entrés dans la ville ces derniers jours, peut-être que l'un d'eux est l'assassin présumé que nous recherchons ...
    New Barbie Order - CEO

  11. #11
    Date d'inscription
    juillet 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages 
    2 682
    Perdigan écouta la proposition du capitaine et se mit à réfléchir à la suggestion qu'il venait de faire. Kazar était un loyal soldat qui mettait beaucoup de zèle quotidiennement dans ses fonctions de commandant du poste de garde. Du fait qu'il voyait passer tous ceux qui entraient et sortaient de la cité, il serait sans aucun doute un avantage considérable pour la progression de l'enquête.

    Je crois que c'est une excellente idée, le capitaine Kazar est un des meilleurs éléments de notre armée et il n'a jamais démérité depuis que je l'ai nommé commandant du poste de garde de l'entrée de la ville. Nul doute qu'il fera de l'excellent travail. Envoyez un messager le quérir immédiatement, capitaine.

    Le capitaine s'inclina devant la Présidente et écrivit rapidemment une note qu'il cacheta à l'attention du capitaine Kazar. Il sortit ensuite de son bureau et hèla un garde de faction. Il lui remit la note et lui ordonna d'aller la porter sur l'heure au capitaine Kazar. Le garde salua son supérieur et se mit en route.

    Bien, il ne nous reste plus maintenant qu'à attendre la venue de Kazar. Nous établirons alors un plan d'action pour retrouver au plus vite l'individu qui a essayé de m'assassiner. J'aimerais bien savoir qui il est et pourquoi il a agit ainsi.

    Perdigan se dirigea vers la fenêtre et regarda la pluie tomber dans la cour de la caserne, perdue dans ses pensées.
    New Barbie Order - CEO

  12. #12
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Deauville
    Messages 
    123
    Après avoir été prévenu par un messager de ce qu'il venait de se produire, Kazar s'empressa de rejoindre la forteresse du port afin de prendre des nouvelles de la Présidente. Après avoir décliné son identité aux gardes de faction à l'entrée de la forteresse, Kazar se dirigea d'un pas vif vers le bureau du capitaine. Après avoir une nouvelle fois décliné son identité aux gardes de faction devant la porte, il entra et se retrouva en présence de la Présidente, de la Haute Conseillère Mireanna et du capitaine. Il s'inclina devant la Présidente et la regarda d'un air inquiet. Il se détourna rapidemment pour saluer la Haute Conseillère et le capitaine qu'il avait presque oubliés et reposa ensuite son regard sur la Présidente

    Je suis venu aussi vite que j'ai pu, dès que j'ai appris la nouvelle, Dame Perdigan. Je suis à vos ordres. Que puis-je faire pour vous être utile ?
    Rien n'est jamais acquis.
    Pour faire parler Kazar dans le RP : #C1FFC1

  13. #13
    Date d'inscription
    juillet 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages 
    2 682
    A l'entrée de Kazar, Perdigan s'était levée pour l'accueillir. Après avoir entendu les paroles de soutien du capitaine, elle le fixa droit dans le yeux.

    J'ai besoin d'un homme de confiance qui connaisse bien le terrain et qui aurait des contacts faciles avec certaines ... "personnalités" du port, le genre de personnes qui voit tout et sait tout, vous comprennez ?

    Kazar hocha la tête affirmativement.

    Essayez de trouver des personnes qui auraient vu quelqu'un de suspect ou quelque chose d'inhabituel ces derniers temps à Lumenis. La moindre petite chose pourrait nous être utile pour mettre la main sur le coupable. Lorsqu'il apprendra que sa tentative a échouée, nul doute qu'il cherchera à recommencer. Je ne sais pas qui il est, ni pourquoi il a agit ainsi, mais il n'a certainement pas essayé de m'assassiner pour renonçer lorsqu'il apprendra que sa tentative de meurtre a échouée ...

    Pour ma part, je n'ai pas l'intention de changer mes habitudes. Je serai plus prudente, je resterai sur mes gardes, mais il est hors de question que je reste calfeutrée chez moi, tout ça à cause d'un vulgaire petit assassin de bas-étage ...

    La Présidente avait prononcé cette dernière phrase avec un mépris affiché. Courageuse et téméraire, l'ensorceleuse n'avait pas le moins du monde l'intention de se faire materner par des gardes pendant la durée de l'enquête, ce qui n'était, à l'évidence, pas pour plaire à tout le monde ...
    New Barbie Order - CEO

  14. #14
    Date d'inscription
    juillet 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages 
    2 682
    L'ensorceleuse poussa un profond soupir et leva les yeux au ciel. Elle qui tenait tant à sa liberté allait devoir rester cloîtrée et surveillée par la garde ...

    Elle maudissait l'assassin, autant pour avoir essayer de la tuer que pour cette "surveillance rapprochée" qu'elle allait devoir subir, bon gré, mal gré. Le regard déterminé de sa conseillère et du capitaine Kazar ne lui laissait aucun doute à ce sujet.


    Bon, très bien, vous avez gagné. Je resterai bien sagement dans ma chambre comme une gentille petite fille. Mais pas plus de deux jours. Passé ce délai, je reprendrai mon indépendance, que vous le vouliez ou non.

    J'ai horreur de devoir rester cloisonnée trop longtemps, ça me met de mauvaise humeur. Et si l'assassin essaye encore de tenter quoique ce soit contre moi, je serai sur mes gardes et je m'en occuperai personnellement.

    La morte-vivante avait prononcé ces paroles avec un mélange d'humour caustique, de fierté et de détermination, affirmant ainsi qu'elle n'était plus une enfant qu'il faut protéger et qu'elle pouvait très bien faire face au danger seule.

    Mireanna poussa un soupir de soulagement tandis que Kazar souriait discrètement, la dame vampire était connue jusqu'à Mélandis pour son caractère bien trempé et le fait d'avoir pu obtenir d'elle qu'elle ne s'expose pas inutilement pendant deux jours était déjà une victoire en soi.

    New Barbie Order - CEO

  15. #15
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Deauville
    Messages 
    123
    Kazar prit le mandat qui venait de lui être délivrer des mains du capitaine et le rangea dans sa tunique.

    Je vais commencer mon enquête immédiatement. Avec un peu de chance, je devrais trouver rapidemment l'une ou l'autre personne ayant vu quelque chose de suspect.

    Après avoir respectueusement salué la Haute Conseillère Mireanna et le capitaine Luther, Kazar quitta le bureau et se dirigea d'un pas assuré vers les quais.
    Rien n'est jamais acquis.
    Pour faire parler Kazar dans le RP : #C1FFC1

  16. #16
    Raven Al'Qazimir Invités
    Désolé je n'avais pas compris qu'il fallait que je me redirige ici, je n'ai pas les plans des villes bien en tête ... n'étant pas autochtone
    Suivant les instructions Maruk se rendit au bureau du capitaine Luther, et attendit d'être introduit auprès du gradé pour lui exposer le problème d'avarie du vaisseau de guerre et la nécessité de réparer au plus tôt.
    Il se montra aussi affable et poli qu'à l'accoûtumé, mais là encore on avait l'impression d'avoir affaire à un psychopathe.

  17. #17
    Date d'inscription
    janvier 2004
    Messages 
    119
    Un garde de faction frappa à la porte et attendit l'autorisation d'entrer pour pénétrer dans le bureau du capitaine. Après avoir comme il se doit salué son supérieur, il l'informa de la singulière visite.

    - Mon capitaine, un nain répondant au nom de Maruk désirerait vous entretenir d'un problème d'avarie sur son bateau. J'aime autant vous prévenir que l'individu a l'air quelque peu ... dérangé, je dirais, bien qu'il ne manifeste aucune hostilité et que son ton soit aimable. Dois-je le faire entrer ?

    Le capitaine Luther écouta son subordonné en haussant les sourcils lorsque celui-ci lui fit une description assez paradoxale de l'individu qui demandait à le voir.

    - Très bien, faites-le entrer, je vais voir de quoi il en retourne.

    Le soldat salua encore l'officier et sortit du bureau.

    - Le capitaine Luther accepte de vous recevoir. Veuillez entrer.

    Le soldat s'écarta pour laisser passer le nain et referma la porte du bureau.

    Le capitaine Luther observa un instant le nain qui se présentait devant lui. Le soldat n'avait pas exagéré, l'aspect du nain n'était en rien engageant, mais cela ne signifiait pas pour autant qu'il fut dangereux. Après tout, la ville de Lumenis avait vu défiler des personnages plus inquiétants que cela et qui ne s'étaient pas avérés bien dangereux tandis que d'autres, à première vue débonnaires et chaleureux s'étaient avérés plus dangereux que le plus mortel des poisons.


    - Salutations ..., Maruk, je crois, si j'ai bien retenu le nom que la sentinelle m'a cité. Approchez et dites-moi exactement ce que vous désirez. D'après ce que je sais, il s'agit d'un problème avec votre bateau ... Dites m'en plus ...

    Le capitaine posa ses coudes sur son bureau, croisant ses doigts, sans lâcher du regard ne fusse qu'un instant ce bien singulier personnage, attendant qu'il entame son explication
    Pour l'honneur et la gloire !
    Pour faire parler Kali dans le RP : #00CED1

  18. #18
    Raven Al'Qazimir Invités
    Le nain referma derrière lui la porte de la salle et s'approcha, pas trop près du bureau afin qu'il ne fut pas caché à la vue du capitaine. Il croisa ses trois haches en une espèce de trépied sur lequel il s'assit en hauteur

    Bien, alors je me nomme Maruk, je suis gladiateur du clan des sources. De temps à autre j'accompagne un navire qui souhaite une petite escorte pour le compte de mon clan à qui cette escorte est payée. Ensuite chaque membre du clan touche une part de l'argent, c'est ainsi que fonctionne notre système.

    J'escortais donc un navire, le brick d'Obéron, qui avait pour but d'effectuer une mission de reconnaissance dans les environs de Luménis. Cependant suite à la tempête d'hier soir, notre capitaine s'est assommé pendant une courte partie du trajet et la violence du grain a jeté le brick sur des hauts fonds, provoquant de nombreuses voies d'eau que nous avons eu beaucoup de mal à écoper et colmater avec les moyens du bord.

    Toujours est il qu'à l'heure où je vous parle, le brick d'Obéron continue doucement à prendre l'eau et nous aurions besoin d'un mouillage sûr où effectuer nos réparations. C'est pourquoi le capitaine Oswaldo ayant localisé Luménis sur une carte marine achetée en chemin à un colporteur côtier, il m'a envoyé quérir votre hospitalité afin d'effectuer les réfections nécessaires.

    Cependant par souci de décence et de politesse il a jugé bon d'envoyer un émissaire - autrement dit moi - quérir de votre part une autorisation de mouillage et d'utiliser les structures de votre chantier naval pour réparer.

    Nous aiderez vous?

  19. #19
    Date d'inscription
    janvier 2004
    Messages 
    119
    Après avoir entendu le détail de l'histoire du nain, le capitaine Luther sortit un document pré-imprimé du tiroir de son bureau, le remplit, le signa et le tendit au nain.

    - Voici le l'acte qui vous autorise à mouiller dans le port de Lumenis. Vous pouvez vous rendre au chantier naval pour y faire réparer votre bateau. Les ouvriers qui y travaillent sont très compétents et votre brick devrait être très vite en état de reprendre la mer.
    Pour l'honneur et la gloire !
    Pour faire parler Kali dans le RP : #00CED1

  20. #20
    Raven Al'Qazimir Invités
    Le nain sourit de nouveau, avec un regard un peu fou ... pendant une seconde Luther se demanda s'il n'avait pas décidé de le manger farci avec des olives et arrosé de sauce piquante... mais le petit homme se contenta de prendre le document en remerciant chaudement l'officier, il leva cependant un doigt comme pour pointer un détail
    Je doute que vos ouvriers aient l'habitude de travailler sur ce genre de navire, les notres s'en occuperont par eux même ne vous en faites pas. Nous voulons vous déranger le moins possible. C'est déjà bien assez généreux de votre part de nous accorder un endroit où mouiller.

    Au revoir capitaine, et encore merci, nous nous souviendrons de Luménis au moment venu!


    Cette phrase que le nain avait dit en refermant la porte avait eu quelque chose de malsain ... comme une sentence prononcée contre la ville toute entière... mais bon il n'était qu'un nain et ce n'était qu'un bâteau entrant en ville ... rien à redouter de bien méchant non plus... malgré tout l'idée effleura le capitaine d'aller faire vérifier que la coque était bien endommagée, et pas de trous circulaires mais bien de raclures transversales.

  21. #21
    Date d'inscription
    janvier 2004
    Messages 
    119
    Passablement inquiété par le comportement et les paroles du nain, le capitaine Luther écrivit une missive à l'attention de sa consoeur, la capitaine Kali, afin que celle-ci aille vérifier l'état exact du bateau. Il lui indiquait tous les détails de la conversation qu'il avait eu avec le nain. Il cacheta l'enveloppe et appella un soldat, lui enjoignant de remettre au plus vite cette lettre à la capitaine Kali. Le soldat salua et se mit immédiatement en route vers la demeure de la capitaine.
    Pour l'honneur et la gloire !
    Pour faire parler Kali dans le RP : #00CED1

  22. #22
    Date d'inscription
    janvier 2004
    Messages 
    119
    Le groupe de soldats chargé par le capitaine Luther de surveiller l'Oberon arriva dans le bureau du capitaine pour faire son rapport. Ils racontèrent à celui-ci ce qu'il s'était passé au cours de cette journée et le capitaine poussa un soupir de soulagement en apprenant que le bateau avait quitté le port, suivi des deux petits plaisantins qu'étaient Maruk et Jargo.

    Alors que le groupe de soldats quittait le bureau du capitaine, ce fut au tour des soldats chargés de surveiller lesdits Maruk et Jargo qui firent leur entrée. Ils informèrent le capitaine Luther des évènements qui s'étaient produits à la prison et le capitaine étouffa une bordée de jurons, probablement des paroles peu amènes à l'égard du nain et de son complice. Il était toutefois grandement soulagé du fait qu'il ne s'agissait que d'un tour d'un petit plaisantin. Il préférait de loin cela à une réelle tentative d'attentat dans Lumenis.

    Le capitaine Luther autorisa les gardes à disposer et fit appeler un messager. Il lui donna une lettre qu'il destinait à l'attention de la capitaine Kali, afin de l'informer de la conclusion de cet épisode rocambolesque survenu dans le port. Le messager prit la lettre et fonça à la demeure de la capitaine Kali tandis que le capitaine Luther pouvait enfin se concentrer à nouveau sérieusement sur les affaires du port.
    Pour l'honneur et la gloire !
    Pour faire parler Kali dans le RP : #00CED1

  23. #23
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Deauville
    Messages 
    123
    Kazar avait été averti qu'un crime avait été commis sur la personne d'un prêtre de Lathandre et avait été convoqué pour mener l'enquête. Il avait interrogé toutes les personnes du voisinage et avait fait mandé des clercs pour inspecter le cadavre du défunt. Ceux-ci ne purent constater qu'une chose : la mort du prêtre était inexplicable ... Il semblait avoir été vidé de son sang, pourtant, il ne semblait pas avoir été blessé ...

    Kazar s'entretînt avec les clercs pendant près d'une heure et décida ensuite d'écrire son rapport. Cela fait, il se rendit au bureau du capitaine de la forteresse qui attendait avec anxiété le rapport de Kazar. Les deux hommes se saluèrent avec respect et Kazar remit son rapport ...

    Ce rapport établissait que la victime avait été vidée de son sang, mais qu'aucune blessure n'était visible. La conclusion du rapport indiquait cependant que l'homme devait très certainement avoir été la victime d'un vampire, car à la connaissance de Kazar, nulle autre créature n'aurait pu vider ainsi le défunt de son sang. Le fait qu'il n'y ait ni trace de morsure ou de blessure était un mystère, mais pour Kazar, c'était une évidence, le prêtre avait été vampirisé ...

    Cela faisait longtemps maintenant que Lumenis comptait plusieurs vampires en son sein, à commencer par la Présidente, mais aucun d'entre-eux n'avait jamais attaqué un citoyen de Lumenis. En revanche, Kazar faisait beaucoups moin confiance à ce conseiller mélandien qui rôdait dans la ville ... Cette mort étrange était loin d'être une coïncidence.

    Devant cet état de fait, Kazar avait indiqué en conclusion de son rapport : Principal suspect : Nathiel Echtelion, conseiller mélandien et vampire ...
    Rien n'est jamais acquis.
    Pour faire parler Kazar dans le RP : #C1FFC1

  24. #24
    Avatar de Dedalus
    Dedalus est déconnecté Voyageur au long cours
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages 
    907
    Corwin et Dedalus se rendirent à la Capitainerie.

    Une fois là-bas, ils se rendirent au bureau du Capitaine. C’est là que les autorisations de commercer étaient délivrées. Pour pouvoir obtenir ses autorisations, les capitaines ou/et les armateurs devaient remplir des papiers.

    Et c’était ses papiers qui intéressaient les deux hommes. En effet, il était fait mention du port de départ, de la cargaison et du port d’arrivée, ainsi que de la personne chargée des vérifications du bateau.

    De plus, un dossier récapitulant l’historique des navires était créé pour chaque navire mouillant dans le port de Luménis.



    Le directeur de la Grande Bibliothèque de Luménis présenta sa requête au Capitaine délivrant les autorisations de commerce dans la ville.

    Je dois faire parvenir quelques ouvrages à Château-Suif. Pour cela, il me serait nécessaire de connaître noms des bateaux actuellement à quai susceptible de se rendre prochainement dans la région de la Côte des Épées.
    Pour éviter que d’autres précieux écrits ne se perdent, je souhaiterais pouvoir compulser le registre du port.

    Le Capitaine sourit en se souvenant de l’histoire auquel faisait référence le fonctionnaire devant lui. Il y a un ou deux ans, la bibliothèque avait mandaté eu commerçant et son navire pour transporter des recueils assez rares sur le continent. On n'avait toujours pas de nouvelles des livres. Le plus drôle, c’était que la Capitainerie savait que le commerçant était un filou mais les fonctionnaires de la bibliothèque n’avait pas pris la peine de se renseigner sur leur interlocuteur.

    Depuis cette mésaventure, à chaque fois que la bibliothèque devait envoyer des bouquins dans une autre ville, elle se renseignait et venait l’embêter. Il avait presque envie de refuser pour voir la tête de son interlocuteur. Puis il se ravisa, si le directeur en personne se déplaçait, la cargaison devait avoir une certaine valeur, de plus, un tel homme serait capable de faire un scandale si il refusait.


    Je m’excuse de pouvoir vous aider personnellement mais j’ai un emploi du temps assez chargé aujourd’hui.
    Je vous laisse regarder le registre vous-même. Mon second vous aidera à trouver les dossiers que vous cherchez. Vous pourrez trouver dedans les diverses informations pour lesquelles vous êtes venues.
    J’espère que cela ne vous gêne pas ?

    Le demi-elfe était satisfait, il avait obtenu ce qu’il voulait. Il allait pouvoir lire les dossiers des différents navires et cela sans même avoir une personne qui vérifie ce qu’il faisait. Il ne pensait pas que le Capitaine lui faciliterait ainsi la tache.

    Je vous remercie Capitaine de votre aide. Pour ce qui est de trouver les informations, j’ai avec moi un aidant pour me suppléer.

    Corwin ne perdait rien de la conversation entre les deux hommes. Lui qui jusqu’ici était rester discrètement en retrait, en profita pour s’avancer. Puis laissant le Capitaine, les deux hommes allèrent compulser les registres.



    Si la vie était remplie de bonté et de compassion, pensez-vous que j'aurai autant arpenté les terres de Faerûn ?

Discussions similaires

  1. La vie de garçon de bureau
    Par Folken dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 36
    Dernier message: 11/05/2006, 10h45
  2. [Bâtiment] Bureau des petites annonces
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 44
    Dernier message: 04/12/2005, 14h22
  3. [Bâtiment] Bureau des renseignements
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 31
    Dernier message: 16/06/2005, 18h35
  4. [Salle] La salle des doléances
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 21
    Dernier message: 01/07/2004, 13h41
  5. [Bâtiment] Bureau des contributions
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/02/2004, 03h56

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250