Page 5 sur 11 PremièrePremière ... 34567 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 325

Discussion: [Lieu] Embarcadère-Débarcadère

  1. #121
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571

    Re : [Lieu] Embarcadère-Débarcadère

    Ah... Oui, bien sûr. J'ai... J'ai une dague et une fronde. C'est tout.

    Brus s'appuya sur son bâton et contempla le crépuscule alors que le garde continuait à prendre des notes. Il fourra une main dans sa poche et recompta le nombre de pièces que lui avait laissé le capitaine. Cinq pièces de cuivre au total, un repas tout au plus, ensuite il faudra se débrouiller. Il se retourna vers le garde.

    Mais vous savez, faut pas vous en faire pour moi, je suis pas du genre à "troubler l'ordre public". Pour la profession, ben, j'en ai pas vraiment en fait. D'ailleurs, vous auriez pas un tuyau à m'donner? C'est que je connais pas grand monde ici, à part vous.

  2. #122
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 402

    Re : [Lieu] Embarcadère-Débarcadère

    Le soldat dévisagea le jeune homme d'un air perplexe. Jamais travaillé, qualification zéro, et l'ambition de conquérir le Nouveau Monde. Pas froid aux yeux...


    "Tout dépend de la durée de votre séjour, à vrai dire. Si vous cherchez seulement à vous refaire un peu du coût de la traversée, il y a toujours des petits boulots à droite ou à gauche, des tavernes qui cherchent des plongeurs ou des serveurs, ou bien la capitainerie qui recrute des gars pour décharger les cargaisons... bien que vous ne m'ayez pas l'air très robuste.

    A plus long terme, vous feriez mieux de vous mettre en apprentissage auprès d'un artisan ou d'une guilde, m'est avis. Y'a pas mal de possibilités, mais là vous m'en dites trop peu pour que je puisse vous aiguiller davantage..."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  3. #123
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571

    Re : [Lieu] Embarcadère-Débarcadère

    Brus dessinait des ronds dans la poussière avec l'extrémité de son bâton en écoutant le garde énumérer un ensemble de possibilités.

    La plonge, être serveur, Brus grimaça, la tête penchée. Il repensa aux longues semaines de traversée, enfermé dans la cuisine avec ce gros plein d'soupe de cuisto, éplucher, râper, couper, laver, rincer
    ... Lorsque le garde aborda le sujet de la capitainerie et paradoxalement, celui de sa faible carrure, le jeune humain fronça les sourcils et contracta son biceps sous la manche de sa veste comme s'il pouvait mesurer sa masse musculaire, vexé. Puis son regard tomba sur l'imposant garde dont les bras faisaient la taille de ses cuisses. "Ouais... C'est sûr..." pensa-t-il, las. Il recommença à tracer des ronds, le garde continua.

    "Apprentissage auprès d'un artisan..." Brus s'imaginait apprentis d'un forgeron, habillé d'un tablier en cuir, le corps couvert de suie et de sueur, transportant tout un tas d'épée et de trucs coupants ou très lourds, comme le marteau de l'autre obèse. "Mouais... D'un autre côté ça m'ferait un peu les bras, et j'pourrais lui montrer à c'ui-la!" Brus releva la tête et sourit au garde à cette pensée. Mais le mot guilde tinta dans ses oreilles. Il n'en laissa rien paraître et ralentit progressivement le traçage de ses ronds avant de s'arrêter et de relever la tête. Une guilde, c'était ce qui se rapprochait le plus de son ancienne vie. Mais le garde voulait en savoir plus, et Brus doutait que ce fut utile, le garde ne devait pas savoir grand chose sur le genre de guildes qui l'intéresserait et ce serait peu judicieux d'en parler.

    Oh et ben merci beaucoup. Z'êtes très renseigné. J'crois que j'vais m'orienter vers les tavernes, c'est ce qui s'rapproche le plus de c'que j'sais faire, j'ai passé la traversée dans les cuisines du bateau, ajouta-t-il sur le ton de la confidence. Puis j'ai pas grand chose pour l'instant, personne voudra de moi si j'ai pas un rond.

    C'fait tard, j'peux y aller? J'peux p'tètre trouver un job pour ce soir si j'me dépèche.

  4. #124
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 402

    Re : [Lieu] Embarcadère-Débarcadère

    Le garde vérifia rapidement ses notes : il avait tout ce qu'il voulait savoir ; la vieille femme qui piétinait derrière Brus commençait à s'impatienter, et un nouveau navire marchand venait d'accoster au quai. Navire débordant de marchandises à enregistrer, et de passagers à débarquer, évidemment. Misère...

    "Vous pouvez circuler, et bonne chance dans votre quête", répliqua-t-il sans enthousiasme. Sa journée à lui était loin d'être finie.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  5. #125
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    12
    Messages 
    19

    Re : [Lieu] Embarcadère-Débarcadère

    Dorrandin - Port de Manost

    Voilà plusieurs lunes que la Joconde avait quitté les côtes de la lointaine Féérune.
    Plusieurs lunes en mer où nombreux sont les accidents qui rythment la vie à bord. Pour le nain, le voyage s'était passé sans trop d'encombres, malade comme un chien au début, puis quelques échauffourées avec l'équipage. La plupart des passagers, plus ou moins fortunés, restaient en cabine, mais pour le nain et sa bourse légère, le travail aux cuisines était une obligation.
    Tant mieux !..
    Là au moins, il se sentait à son aise, au milieu des fûts. De la Blanche d'Eau-Profonde au vins du Cormyr, en passant par les épices et tabac de Rashéménie. Pas de viande, ou si peu et salée à souhait, mais de la pouascaille à n'en plus finir... L'arbalète à la main, un oiseau de mer venait embellir la tablée de temps en temps...


    Une fois amarrée, les passagers descendirent, passant l'un après l'autre devant la cahute de la Capitainerie. Si le garde était à l'ombre, les nouveaux arrivants crevaient sous la chaleur de midi et le court-sur-pattes se garda bien de suivre ses compagnons de bordée. Le temps, il en avait, et à revendre à présent...
    Puis vint son tour, il s'avança face au garde et se présenta :


    - Ennori Gor-a-Gazan, guide et trappeur sur l'continent, Féérune. Rien à déclarer si c'n'est ce que j'ai sur le dos : arbalète pour la trappe, hache pour le gob et baluchon pour la soupe...
    - J'ai causé avec quelqu'dockers, paraît qu'faut rester calme ici. Très bien, que Duin me caboche si je file pas droit!.. Ca vous va?
    - Hum, sinon, savez si y'a du boulot dans l'coin ? Chantiers forestiers, trappe ? Où aux docks s'il faut...


    Il sortit sa pipe, la bourra de son herbe fétiche. Ah la Rashéménie, il devrait s'y rendre un de ces quat'matins. Et attendit que le bonhomme finisse de remplir son registre...




    HRP : Problème de redirection pour la biographie, copiez/collez l'adresse :
    http://www.baldursgateworld.fr/lacou...tml#post254071
    Dernière modification par Ennori ; 13/09/2010 à 17h17.
    Qui s'moque du nain, prend un pain !!!
    Dans le silence et la solitude, on n'entend plus que l'essentiel. - Camille Belguise
    Code couleur #DAC376 - Au Loyal Paladin - Histoire d'un nain

  6. #126
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 402

    Re : [Lieu] Embarcadère-Débarcadère

    Loin, loin, peut-on plus loin de la Rashéménie, le soldat grattait les quelques informations nécessaires à l'identification de ce nouveau voyageur. En réalité les vérifications les plus poussées avaient eu lieu auprès du capitaine et de l'armateur, afin de s'assurer que le navire était bien originaire de Féerune et n'avait fait aucune escale intempestive sur son trajet. Moyennant quoi, les étrangers assez étrangers pour n'avoir jamais mis les pieds à Melandis étaient plus ou moins les bienvenus.

    "Filer droit, c'est une bonne idée. Les esprits sont déjà suffisamment échauffés comme ça ici... Comme je le disais au reste de votre bordée, la guerre est latente et la situation politique, incertaine. Et pour en revenir à votre question... Pour trouver le genre de boulot que vous cherchez, faut évidemment quitter la ville. Il y a des bûcherons tout au long de la Voie Côtière, au nord de Manost. Pour trouver des mines, en revanche, faut au moins aller jusqu'à la Cordillère. Sinon les docks recrutent toujours des débardeurs, bien sûr. Pas forcément une bonne idée de battre la campagne par les temps qui courent."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  7. #127
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    12
    Messages 
    19

    Re : [Lieu] Embarcadère-Débarcadère

    Des mines hein... marmonna-t-il

    Le regard du nain se perdit dans le vague. Contemplant les façades de pierre blanche comme on témoigne de la vie d'un autre...

    M'en veuillez pas, Manostien, mais suis point à mon aise en ces lieux, je vais prendre la route du Nord par la Côte. Et puis ça m'rapprochera des mines...
    J'ai traversé Féérune sans trop de souci, ça devrait aller en restant à couvert des zones habitées...
    Par contre le temps de quitter la ville, z'avez une auberge à m'conseiller ? Mais pas l'genre de bouge à s'faire crever pour 2 sous...
    Qui s'moque du nain, prend un pain !!!
    Dans le silence et la solitude, on n'entend plus que l'essentiel. - Camille Belguise
    Code couleur #DAC376 - Au Loyal Paladin - Histoire d'un nain

  8. #128
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 402

    Re : [Lieu] Embarcadère-Débarcadère

    Le garde haussa les épaules aux propos du nouveau venu. Son rôle était de mettre les voyageurs en garde, le reste n'était plus son affaire...

    "Ah bah, vous faites bien ce que vous voulez, on vous aura prévenu... Sachez juste que Dorrandin en temps de guerre n'est pas de tout repos, qu'il y a des brigands dans les montagnes et des raids orques sur la frontière, en attendant pire.

    Pour la nuit, vous n'avez qu'à vous présenter au Loyal Paladin ; c'est la plus grande auberge de la ville - quelquefois un peu chahuteuse, mais parfaitement sûre. Vous la trouverez sous les Arcades, à flanc de colline , en face de la forge. N'importe qui pourra vous l'indiquer. Pour ce qui me concerne, vous pouvez circuler."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  9. #129
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    12
    Messages 
    19

    Re : [Lieu] Embarcadère-Débarcadère

    A ces mots, le nain étudia de plus près son interlocuteur.
    Comme beaucoup, il arborait le visage de ceux qui, en temps de guerre, restent à l'arrière, contrariés d'attendre les nouvelles du front sans pour autant vivre "normalement"...
    Une guerre "psychologique", encore le verbe de magiciens ça...


    - J'vais pas vous déranger plus longtemps, merci pour tout homme.

    Et sur cette dernière parole, le nain jeta un coup d'oeil à la Joconde avant de s'en détourné et de prendre la direction des Arcades...
    Dernière modification par Ennori ; 18/09/2010 à 10h29.
    Qui s'moque du nain, prend un pain !!!
    Dans le silence et la solitude, on n'entend plus que l'essentiel. - Camille Belguise
    Code couleur #DAC376 - Au Loyal Paladin - Histoire d'un nain

  10. #130
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Dans une caverne
    Messages 
    10
    Hakith se réveilla en sursaut. Il sur un lit de paille, dans la soute du navire marchand "La Fière Sirène". À coté de lui, dormais son fidèle compagnon, un imposant loup gris nommé Miram. Le jeune druide se sentait mal, il allait encore vomir. Il se leva, et rabattit sa capuche pour cacher ses origines drow comme le lui avait dit Rhelird, son maître. Hakith n'avait jamais bien comprit pourquoi, mais son vieux maître avait insisté pour qu'il le fasse, qu'il valait mieux qu'il prenne l'habitude de cacher ses origines et que sinon, rien de bon ne lui arriverait.

    Le demi-drow, monta alors sur le pont, s'accouda sur la rembarre et essaya de vomir. Mais sans succès, il n'y avait rien à sortir, depuis le début du voyage, le jeune druide n'avait pas d'appétit et n'avait manger que le strict minimum. Jamais il n'aurait cru que les voyages en bateaux seraient si long et si horrible.
    C'était l'aube, et malgré l'obscurité encore ambiante, Hakith remarqua une terre à l'horizon, ainsi que d'immenses bâtiments. Excité, il demanda des informations à un des marins.


    - Ho? Oui, nous sommes bientôt arrivé à Manost. Cela fait depuis hier soir, que nous avons aperçut la terre.

    - Dans combien de temps nous y serons? Fit le jeune elfe.

    - Je ne suis pas sûr. Huit heures? Neuf heures? Voire même dix.

    Hakith acquiesça, et redescendit dans la soute, pour aller se recoucher auprès de son compagnon, toujours endormit. Malgré son enthousiasme, il était dans un état de fatigue constante, et il s'endormit très rapidement.

    - Hé*! Le druide, vous allez finir par vous réveillé, oui? HOHE!! REVEILLE TOI, BON SANG!!!

    Le demi-elfe se réveilla, les yeux encore bouffis de sommeil. À 5 mètres de distance, il était entouré de marins, ainsi que d'Ular, le marchand, propriétaire et capitaine de ce navire.

    - Il était temps*! Continua celui-ci. Cela fait plusieurs heures que nous sommes arrivé à Manost, et on a besoin que tu sortes de la soute pour qu'on puisse finir de débarquer les deux dernières caisses qui sont à coté de toi. Et par ailleurs, il serait temps que tu sortes enfin de mon navire.

    - Pourquoi ne pas m'avoir réveillé avant?

    - On aurait bien voulu, mais ton animal de compagnie nous grognais dessus à chaque qu'on s'approchait trop.

    Hakith, acquiesça, monta sur le pont et demanda à son fidèle ami.


    - Pourquoi les a tu empêché de me réveiller?

    - Tu est malade, et tu avais besoin de sommeil!


    Le demi-drow ne parlait pas avec son compagnon par la parole mais par la pensée. Plus précisément, ils communiquaient à l'aide d'images et non via un langage précis. Malgré avoir vécu une dizaine d'année avec des loups, jamais il n'avait pu communiquer avec eux comme il le faisait avec Miram.

    Alors qu'il descendait la passerelle, Hakith fut époustouflé devant le spectacle qui s'offrait à lui. Jamais il n'avait vu d'aussi imposant bâtiments, si grand qu'ils donnaient l'impression qu'ils allaient toucher le ciel. Et jamais il n'avait vu autant de personnes au même endroit. Lorsqu'il était allé au village portuaire pour prendre "La Fière Sirène", il avait déjà trouvé le lieux imposant et impressionnant, mais ce n'était rien comparé à cette ville.

    - Les meutes humaines sont innombrable, et ils vivent dans d'immenses tanières.

    Même Miram était impressionné.

    - Attends! Fit la voix, d'Ular le marchand. Il faut que tu ailles te présenter à un garde, si tu ne le fais pas je vais avoir des problèmes.

    - Un garde? Demanda le demi-drow, d'incompréhension.

    Le capitaine de "La fière Sirène" poussa un long soupir.

    - Le bonhomme là-bas est un garde, va te présenter à lui. Fit-il en pointant du doigt un homme en armure.

    Alors que le demi-drow se dirigeait vers le soldat, Miram partit de son coté à la recherche de nourriture.

    Hakith se posta devant le soldat et lui fit:


    - On m'a dit que je devais me présenter. Je m'appelle Hakith Devonur, je suis druide de Shiallia. Enchanté de faire votre connaissance*!
    Dernière modification par Hakith ; 30/01/2012 à 21h17.
    RP: La Biographie d'Hakith Couleur: #622626
    *******************************************************
    Comment foirer un JDR de D&D : Partie 1 (le début); Partie 2 (et la suite)
    Et comment on fait les bébés: Ici

  11. #131
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 402
    « Enchanté », répondit machinalement le garde en l'examinant d'un œil exercé qui faisait rapidement l'inventaire de l'équipement et du signalement de son visiteur, en vue de son registre qu'il complèterait un peu plus tard. En ces temps troublés, tout nouvel arrivant était un espion mélandien potentiel, mais cet étranger n'en avait pas le profil :il serait particulièrement facile à surveiller, car il ne passait pas facilement inaperçu. Litote. « Vous débarquez de « la Fière Sirène », n'est-ce pas ? Ils m'avaient prévenu qu'ils avaient un passager, mais oublié de préciser qu'il s'agissait d'un elfe noir. »

    Sur un mouvement de surprise de son auditeur, il ajouta en haussant les épaules et tripotant la garde de son épée.

    « Rassurez-vous, ça n'est pas un problème. Pas pour l'instant. Pas ici. Après tout, un de nos conseillers est un semi-drow... Mais ne vous attendez pas pour autant à échapper toujours aux préjugés ordinaires, surtout si vous vous promenez en ville avec cet animal. Dites-moi, quelles sont vos intentions ? Souhaitez-vous séjourner ici quelques temps ou ne faites-vous que passer ? Dans le premier cas il vous faut un permis de séjour. Mais par les temps qui courent, les voyageurs ont plutôt tendance à fuir Manost qu'à souhaiter la rejoindre... avec la guerre et tout ça... »


    Il observait Hakith tandis qu'il parlait. Il n'était pas rare de voir des voyageurs féeruniens débarquer à Manost en ignorant tout de la situation du continent...et rembarquer par le premier navire.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  12. #132
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Dans une caverne
    Messages 
    10
    Hakith fut surprit de voir que le garde avait reconnu aussi rapidement ses origines. Il en fut même inquiet, Rhelird lui avait pourtant dit de faire très attention à cela.

    - Dites, vous ne pourriez gardez le secret sur mes origines Drow? Demanda le demi-elfe gêné. Si mon maître à l'apprendre, je risquerais de passer un sale quart d'heure!

    Puis, il regarda de nouveau l'immense ville qui se dressait devant lui. Non! Ce lieux n'avait rien à voir avec la vision qu'il avait reçu de Shialia. Il secoua la tête et fit:

    - Apparemment, ici n'est pas l'endroit que Shiallia m'a demandée de protéger. Là, où je dois aller est une vieille et immense forêt.

    Miram revint à ce moment, avec un énorme saumon dans sa gueule.


    - Comment ça se fait que tu ais pu pêcher un poisson aussi vite? Demanda le demi-drow, interloqué. D'autant plus que la pêche n'a jamais été ton point fort.

    - Un humain partageait son butin de chasse, et invitait les autre membres de la meute à se servir.
    Fit le grand loup, en montrant télépathiquement l'image d'un poissonnier invitant les passant à visiter son stand. J'ai donc prit une de ses prises. Manges! Ton corps est faible, tu as besoin de force! Continua t-il en déposant le poisson au pied d'Hakith.

    - Merci, mon ami!
    Dit le druide en récupérant le poisson.

    Les gens des cités avaient un grand sens de la communauté, partager leur butins de chasse avec le reste de la meute, c'était tout le contraire ce qu'avait pu raconter son vieux maître.
    Hakith montra alors le poisson au garde et fit:


    - Vous en voulez? Je ne suis pas sûr que Miram et moi puissions tout manger. Et puis, c'est plus conviviale de partager. Avec un bon feu, je peux le faire griller comme il le faut, et après c'est délicieux!

    Au loin, on pouvait entendre le poissonnier pester, jurer et s'approcher du trio d'un pas rageur.
    RP: La Biographie d'Hakith Couleur: #622626
    *******************************************************
    Comment foirer un JDR de D&D : Partie 1 (le début); Partie 2 (et la suite)
    Et comment on fait les bébés: Ici

  13. #133
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 402
    Si le garde semblait ne pas avoir compris grand chose à l'évocation du vieux maître, qui lui avait soutiré un sourcillement perplexe, il voulut donner quelques avertissements en entendant parler de la grande forêt, qui devait lui rappeler quelque chose d'assez discret pour orner la carte de Dorrandin d'une vaste tache d'encre noire bien centrée. Mais il n'en eut guère le temps, car à peine avait-il entrouvert la bouche pour répondre que le semi-drow était déjà parti dans un étrange dialogue sans voix avec son compagnon animal. L'elfe et son loup chapardeur paraissaient en grande conversation, très occupés à se vriller du regard, et le manostien en fut quitte pour un grand moment de solitude. Il n'eut que le temps de faire non de la main à la proposition de grillade, alors que le poissonnier mécontent faisait irruption sur le quai, charriant des ondes négatives sur cette belle scène d'innocence partageuse.

    Dénonciation, menaces, réclamations,monsieur le soldat, mon poisson, mes sous, ces voleurs.

    Perplexité du soldat qui recollait péniblement les bribes d'information, et qui se tourna finalement avec ennui vers le voyageur.


    « Messire, le poisson est à qui le pêche, et votre loup ne l'a pas pêché. Si vous le voulez, vous devrez dédommager cet homme pour la somme qu'il réclame. »


    Il espérait en for intérieur que le singulier personnage n'aurait pas besoin d'un cours de rattrapage accéléré sur les vertus du troc et de la monnaie fiduciaire.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  14. #134
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Dans une caverne
    Messages 
    10
    Hakith, vit le garde refuser discrètement de la main. Apparemment, il avait déjà mangé. Arriva alors le poissonnier, qui se mit à faire des déclamations frénétique au garde tout en jetant des regards furibonds au druide et à son loup. Le garde se tourna alors vers le demi-drow, lui demandant de dédommager le pêcheur.

    - Je ne comprend pas ce qu'il se passe, mais tu t'es trompé apparemment, tu n'avais pas le droit de prendre ce poisson.

    - Rends lui son poisson alors, ça veut dire que nous ne faisons pas partie de leur meute. Répondit le loup. Si nous commençons à prendre leurs nourriture ou à chasser dans leur territoire, ils vont nous traquer et nous tuer.

    Hakith tendit alors le poisson vers l'homme.

    - Ha, non, non, non, non, non! Je ne veux pas de ce saumon mordu par votre chien! Je respectes mes client, moi! Ce que je vend est de la plus haute qualité, et il est hors de question que je leur propose ce poisson. Non! Ce qu'il me faut, c'est de l'argent, des pièces sonnante et trébuchante!

    Le druide ne comprenait, rien. Il essaya de se remémorer ce qu'avait dit l'homme au garde.
    "Mon poisson", "ces voleurs", "argent", "client", "huit pièces de cuivre", "honnête poissonnier", "les arrêter", "prison", "mon argent" étaient les seuls mots que le jeune drow avait comprit. Il remarqua qu'il avait entendu plusieurs fois le mot "argent". L'image du minerai d'argent brut se forma dans l'esprit d'Hakith. Apparemment, l'homme était furax parce qu'il avait besoin de ce métal. Le druide se demandait pourquoi un pêcheur aurait-il besoin d'un outil en argent, sûrement pour une technique de pêche inconnue.

    Soudain, il se souvint que son maître avait insisté pour lui donner une bourse rempli de bouts de métaux inutiles. Il y en avait qui étaient en argent. Le jeune druide plongea sa main à l’intérieure de sa bure pour ressortir un petit sac en cuir assez bien rempli. Il l'ouvrit et vit un bout de métal en or, huit en argent et le triple en bronze. Il prit ensuite les huit pièces en argent pour les donner au poissonnier, sous les yeux éberlué de celui-ci.


    - Je sais bien que cela ne remplacera pas le minerai d'argent dont vous avez besoin. Mais j'espère que ça complétera la quantité nécessaire pour la confection de votre outil. Pouvez-nous pardonner s'il vous plaît? Fit innocemment le demi-elfe, qui se mit ensuite regarder l'intérieur de sa bourse. De toute façon, ce n'est pas comme si ces bouts de métaux m'étaient d'une quelconque utilité.

    Le pêcheur compta les pièces, il y avait là dix fois le prix original du saumon.


    - Hmpf! J’accepte vos excuse, il faut bien ça pour couvrir le dédommagement. Fit celui-ci avec avidité.
    RP: La Biographie d'Hakith Couleur: #622626
    *******************************************************
    Comment foirer un JDR de D&D : Partie 1 (le début); Partie 2 (et la suite)
    Et comment on fait les bébés: Ici

  15. #135
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 402
    C'est alors que le garde intervint, au plus grand déplaisir du commerçant, pour le sommer de rendre une bonne moitié de la somme perçue. Ce dernier savait qu'il s'en sortait encore à très bon compte ; il obtempéra et déguerpit sans demander son reste. Le soldat manostien se tourna alors vers Hakith, une lueur d'amusement dans le regard. Il en avait vu défiler des rustiques mal dégrossis, des crétins des montagnes, des druides au regard méprisant et des marins dont le pied faussait sur la terre ferme... mais ignorants à ce point-là ?

    "Votre métal vous est plus précieux que vous n'imaginez, messire. Il s'échange contre tout et n'importe quoi en ville, du poisson, du pain, un cheval, un toit pour la nuit. Demandez le montant désiré avant de montrer ce que vous avez, ou nos marchands vous auront dépouillé avant la nuit..."

    Il se redressa.

    "En ce qui me concerne, je n'ai pas d'autre question à vous poser, et vous pouvez circuler. Surveillez votre animal, n'exhibez pas trop votre origine, et cela devrait aller. Bienvenue à Manost."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  16. #136
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Dans une caverne
    Messages 
    10
    Hakith n'avait pas vraiment comprit ce qu'il s'était passé, le poissonnier était parti, le garde lui redonnait quatre des huit bouts métaux en argent.
    Après avoir écouté les recommandations du soldat, le jeune druide acquiesça. Ces métaux avaient une certaine utilité finalement, cela lui apprendra à douter de la sagesse de son maître. Il remercia le garde avec un grand sourire et fit mentalement à son compagnon.


    - Allons-y mon ami. Nous devons sortir de cet endroit pour commencer.

    Il regarda alors la multitude de bâtiments qui se dressaient devant lui. N'ayant aucune idée du chemin à suivre, le semi-drow choisi une ruelle au hasard et l'emprunta d'un pas enthousiaste.
    Dernière modification par Hakith ; 22/02/2012 à 21h07.
    RP: La Biographie d'Hakith Couleur: #622626
    *******************************************************
    Comment foirer un JDR de D&D : Partie 1 (le début); Partie 2 (et la suite)
    Et comment on fait les bébés: Ici

  17. #137
    Date d'inscription
    août 2012
    Messages 
    77
    Gorgomer était quelque peu soulagé. Ces quelques jours en mer qu'il venait de passer étaient parmis les pires de sa courte existence ; non pas qu'il eut le mal de mer, mais dans son esprit gnome, il ne se sentait pas en sécurité. Il n'avait pas raconté une blague de toute la traversée. Un gnome des roches loin des roches... Décidément ça n'allait pas.

    Après avoir juré ne jamais reprendre la mer, il posa enfin le pied au sol. Passager clandestin, il ne savait pas où il avait atterri, mais il savait que cela ne pouvait être pire que la mer monotone et sans richesse à ses yeux. Il fit quelques pas avant de se rendre compte que des gardes procédaient à des interrogatoires. Piégé !

    Il réfléchit un instant, et se dit que finalement, ils n'allaient peut-être pas lui demander son titre de transport. Il se rassura encore en se disant qu'il le prendraient sûrement pour un petit enfant et qu'ils seraient indulgents envers lui s'ils découvraient qu'il n'avait pas payé.

    Il hésita une dernière fois avant de s'engager dans une file, puis, se remémora son séjour et bannit de sa pensée la possibilité de retourner en arrière ; alors seulement, il s'approcha d'un garde...

  18. #138
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 402
    Ce dernier tenait en main la liste des passagers fournie par le capitaine du navire. A ses côtés, un de ses camarades prenait des notes, apparemment assez détaillées, sur chacun des nouveaux débarqués. La file était longue, les interrogatoires plutôt poussés, et la voix du garde trahissait une certaine lassitude lorsque vint enfin le tour de Gorgomer. Un gnome des roches, par ici ? Voilà qui n'était pas banal... Encore un qui ne passerait pas facilement inaperçu.

    "Merci de décliner votre identité et vos intentions, voyageur... et de préciser si vous apportez des armes dans vos bagages. Je vous écoute."

    Il ne lui demandait pas de titre de transport, mais son regard cherchait déjà sur la liste où pouvait bien être inscrit un nom à consonnance suffisamment gnome pour lui être associé.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  19. #139
    Date d'inscription
    août 2012
    Messages 
    77
    Le gnome sembla fort marri d'avoir été démasqué, toutefois, il décida de jouer l'amusant devant le garde. Il n'avait pas l'air d'être né de la dernière pluie mais son air las s'était changé en air curieux.

    "Mon nom est Gorgomer dit le gnome des roches, j'ai avec moi une petite dague qui me sert pour manger et un livre de blagues, je ne possède rien d'autre. D'ailleurs en voilà une bien bonne : quel animal a un deuxième trou du cul
    au-dessus du dos ? Un cheval de la garde !
    "

    A ces mots, le gnome éclata de rire et ignora totalement le garde tant il s'esclaffait, ce n'est qu'une bonne minute plus tard qu'il reprit ses esprits et qu'il constata que le garde ne rigolait pas du tout.

  20. #140
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 402
    "Non seulement j'ai des journées interminables, mais en plus je me fais insulter par un nabot contrefait dont l'humour est tellement pourri que ce serait une oeuvre de salut public que de le rejeter à la mer les pîeds dans le mortier... Fichu métier. Heureusement que le Conseil paie grassement les soldes", songea le garde sans se départir de son visage impassible.

    "Messire, non seulement vos blagues ne sont pas drôles, mais vous ne figurez même pas dans le rôle des passagers. Je vous donne une minute pour vous excuser, faute de quoi votre séjour à terre pourrait se révéler beaucoup plus bref que vous ne le souhaitiez."

    Le manostien ne doutait pas que ce navire n'ait des cales, et sa relâche à Manost ne durerait pas plus de trois jours... En règle générale, la garde se moquait de savoir si les passagers avaient payé le trajet et franchi la douane de leur pays d'origine, pourvu que les contrôles du pays d'arrivée ne trouvent rien de suspect. Mais il ne tenait qu'à ce soldat de déclarer un individu indésirable... Somme toute, le métier avait quand même ses avantages.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  21. #141
    Date d'inscription
    août 2012
    Messages 
    77
    Le gnome garda le silence quelques instants puis lâcha un :

    " 'Messire' ??? Vous n'êtes pas un amusant vous hein !"

    Il soupira et continua de parler tranquillement

    "Sans rire, vous faites un travail relativement ennuyeux ; je viens égayer votre journée et vous vous formalisez ainsi ? Il ne fallait pas le prendre comme une attaque grand gaillard, et sachez je ne doute pas de votre capacité à me renvoyer d'où je viens. Si j'avais fait une boutade sur des gens que vous haïssez, vous n'auriez sans doute pas pris la mouche. Comprenez-moi bien, je ne suis pas au courant de votre culture, mais j'ai comme l'impression que vous n'aimez pas rire, j'ai raison ?"

    Il laissa une fois de plus un silence... Comme ce garde l'exaspérait : pas un sourire, pas une seule phrase amicale. Est-ce que les grandes villes étaient remplies d'habitants tels que ce garde impassible qui semblait sans compassion ni sentiments ? Il était certes très poli mais ses manières trahissaient un souci de sociabilité, il semblait étouffer ses pulsions quelles qu'elles soient. Le travail avant les envies, ce comportement machinal dégoutait profondément Gorgomer.

  22. #142
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 402
    Son premier mouvement de colère retombé, le soldat haussa les épaules.

    "Helm n'a jamais été réputé pour son sens de l'humour, ce qui n'empêche pas le vôtre d'être particulièrement lourd... Un Lumenien vous aurait jeté dehors pour insulte aux beaux-arts, et un mélandien vous aurait foré sur-le-champ un autre de ces orifices qui vous fascinent. A votre place, je ne compterais pas trop sur l'humour gnome pour faire fortune sous ces latitudes."

    Il laissa passer quelques instants, qu'il passa à tenter de déterminer si les quelques paroles prononcées par Gorgomer pouvaient tenir lieu d'excuses, puis décida que ça n'en valait pas la peine. Ce type avait une espérance de vie très brève, de toute façon, s'il s'amusait à se faire un ennemi de chacune des personnes qu'il croisait. Derrière lui dans la file, il restait à inspecter les membres de l'équipage. Passons outre.

    "Hum. Bon, si vous n'avez pas de question, vous pouvez circuler."

    Au bout du quai, une cité immense et parfaitement inconnue s'ouvrait au visiteur...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  23. #143
    Date d'inscription
    août 2012
    Messages 
    77
    Gorgomer partit alors sans rien répondre et se mit en priorité de trouver une quelconque académie de mages. Cela pourrait lui être bien utile pour trouver des renseignements sur le moyen d'endiguer les malédictions divines, ou d'obtenir de nouvelles connaissances en la matière.

  24. #144
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 402
    Les passants lui indiquèrent la guilde des Gardiens des Arcanes, nichée sur les hauteurs de la cité, au coeur du quartier protégé par les remparts de la Lame d'Argent... La guilde semblait avoir pignon sur rue et la magie être plutôt bien tolérée à Manost. Il n'obtint pas beaucoup plus de détails, mais il verrait bien sur place.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  25. #145
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Localisation
    Dans mon antre, en train de dormir sur mon or.
    Messages 
    476

    Quête : Les navires de Bortrad

    Le groupe d'aventuriers avançait, en tête marchaient Val et Bortrad, discutant à voix basse d'une chose que Silline pouvait tenter de comprendre si elle s'approchait un peu. Venaient ensuite Silline et Venlir, puis Medar et Meluin, en train de se disputer, l'halfelin avait revêtu un pourpoint rouge sang, mais sous ce pourpoint, on pouvait distinguer le réflexe de l'aventurier, deux dagues, une armure de cuir, et dans son dos, un arc court.

    "-Tout à l'heure, vous nous avez demandé de raconter nos exploits, je dois être le seul du groupe à connaître l'intégralité des exploits de tous ces aventuriers. Par qui voulez-vous que je commence ? Val, Medar, Meluin, Bortrad, ou encore moi ?"
    Moi, Nir Athkel, ne me soumet pas, je ne fais que vivre en suivant le Flux de la Beauté et de la Nature.

  26. #146
    Date d'inscription
    février 2013
    Messages 
    77
    Silline marchait derrière le groupe faisant mine d’observer le quartier de l’embarcadère pour cacher le fait qu’elle tentait d’écouter leurs messes basses. Cependant, elle avait déjà une certaine hypothèse à ce sujet…

    « A vrai dire mon cher, il s’agissait plutôt d’un stratagème pour ne pas à avoir à entendre vos deux amis s’étriper… Cependant, n’hésitez pas à me raconter vos histoires si elles en valent la peine. Et oubliez les formes, commencez par vous. Je me ferais une idée des autres par leurs propres propos. »

    L’humaine appréhendait quelque peu le voyage en mer. N’étant jamais montée sur un bateau, elle ne savait pas comment son corps allait réagir. Elle espérait qu’un petit conte lui changerait les idées…

    « Quant à moi, je n’ai pas grand-chose à vous raconter, j’espère que vous ne m’en voudrez pas trop… »
    Vous pouvez trouver la fiche personnage RP à cette adresse : http://www.baldursgateworld.fr/lacou...ferrerid=13901

  27. #147
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Localisation
    Dans mon antre, en train de dormir sur mon or.
    Messages 
    476
    Silline regretta immédiatement ses paroles lorsqu'elle réalisa que le halfelin devait avoir un peu de sang gnome, son plan pour écouter les chuchotis fut détruit par le continuel flot de paroles de Venlir, pourtant, à un moment, elle comprit quelque chose, elle n'était pas sûre mais cela ressemblait beaucoup à "Mais surtout, surveillez (la ? le ? les ? s'interrogea-t-elle), peut-être que [...] un espion [...] peut-être qu[...] attaquer ? attaqués ? attaqué ? attaquait ? Bortrad avait un étrange accent qui la fit hésiter sur ce qu'il disait. L'halfelin recommença alors à parler :

    "-Vous savez, ce don pour la parole me vient peut-être de mon arrière-grand-cousin gnome qui était connu pour avoir rencontré Helm lors d'une partie de cricket des dieux. Mon gnome de cousin s'appelait Bael Fils-de-Terre. Quoi qu'il en soit Bael s'était retrouvé là après avoir, par mégarde, invoqué un seigneur baalor qui lui ordonna d'aller tuer un vieux dragon d'or vénérable mordoré et ancien ! (A ce moment, le gnome prit une pause et Silline comprit "Usez-en") Bael rassembla une troupe de compagnons dont le petit fils de Drizzt et le cousin d'Elminster ainsi que l'apprenti de Khelben Arunsun ! Ils allèrent ensemble éliminer le dragon d'or, mais il prit l'apparence d'une princesse, et le petit fils de Drizzt ne put s'empêcher de ..."
    Moi, Nir Athkel, ne me soumet pas, je ne fais que vivre en suivant le Flux de la Beauté et de la Nature.

  28. #148
    Date d'inscription
    février 2013
    Messages 
    77
    Cela faisait un bout de temps que Silline n’écoutez plus les sornettes de son interlocuteur, chose que ferait n’importe quelle humaine normalement constituée. Ponctuant le discours du petit homme de « Mm-Mm », « Ah ? » et de « Vraiment ? » avec un faux intérêt difficilement décelable, elle se douta que quelque chose se tramait, ne sachant pas si cela se dirigerait contre le groupe… ou contre elle seule. A partir de ce moment, elle commença a devenir très méfiante vis-à-vis de Bortrad, qui visiblement ne lui avait pas tout dit.

    Etait-ce en rapport avec son passé de marchande ? Simplement un risque contre le lequel elle n’avait pas été prévenue ? Une méfiance de Bortrad envers elle ? Elle défila dans sa tête d’une manière presque paranoïaque toutes les hypothèses qui montaient jusqu’à son imagination. Les marchands peuvent être très affectueux envers leurs proches, mais ils peuvent devenir des manipulateurs à sang froid lorsque les affaires le nécessitent. Elle le savait, elle avait pu le voir. Elle continua à arborer son infatigable faux sourire et demanda d’une voix mielleuse au halflin :


    « Dites-moi mon bon compagnon. Je suis vraiment fascinée de voir l’étendue de vos connaissance, et j’avoue que j’apprécierai si vous me racontiez un peu plus à propos de Bortrad…

    Et tant que j’y suis… savez vous quel type de marchandises nous devons escorter ? »

    Elle continua à marcher derrière le groupe, décidée à ne pas laisser sa main droite trop loin du fourreau qui abritait son épée courte, camouflant sa méfiance derrière une attitude nonchalante, affectant d’écouter le demi-homme en rêvassant sur les bateaux.
    Vous pouvez trouver la fiche personnage RP à cette adresse : http://www.baldursgateworld.fr/lacou...ferrerid=13901

  29. #149
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Localisation
    Dans mon antre, en train de dormir sur mon or.
    Messages 
    476
    L'halfelin arrêta alors son flot de paroles et s'adressa franchement mais à voix très très basse à Silline.

    "-Tout ce que je vous ai raconté jusqu'à maintenant m'a été demandé par Bortrad, je pense que c'était pour couvrir leur conversation, je vous dirai ce que j'ai pu comprendre de leur conversation ce soir, si vous venez me voir dans ma cabine."

    Il reprit alors d'une voix audible de tous.


    "-Bortrad était autrefois un aventurier, né à Eauprofonde, il s'entraîna contre diverses créatures plus ou moins puissantes, il fut même obligé de combattre un dévoreur d'intellect dans sa jeune époque. Il maîtrisait aussi bien la magie divine, que les arts du combat, du vol, ou de la magie profane. Un jour, une terrible bande de géants s'installa aux abords d'un petit village sur l'épine dorsale du Monde. Ces géants venaient des glaciers de Shkyzay, un légendaire groupe de glaciers connus pour engendrer les géants du froid les plus costauds ayant jamais existé. Bortrad décida de partir à la rencontre de ces géants, et pour cela, il recruta de bons aventuriers de sa connaissance, chacun ayant sa spécialité.
    Val de Venor, rôdeur du nord, réputé pour traquer ses cibles pendant des mois, n'ayant que très peu besoin de manger, fut engagé pour sa grande connaissance de la nature et des méthodes de traque ainsi que sa grande expérience du combat rapproché.
    Meluin de Téthyr, sorcier elfe, réputé pour avoir entièrement gelé un géant du feu qui dérangeait sa lecture d'un ancien manuscrit, fut engagé pour sa puissante magie et ses capacités de voyance.
    Medar de Ban, prêtre nain, réputé pour avoir éliminé à mains nues un troll des glaces, fut engagé pour son expertise de la montagne et sa science des soins.
    Et enfin, moi, barde halfelin, réputé pour mon amour des serrures et ma capacité à les crocheter , fut engagé pour assurer la sauvegarde des troupes et la couverture au combat ainsi que pour mes chansons revigorantes, qui redonnaient espoir aux aventuriers.
    Tout cela se passait il y a une trentaine d'années, Bortrad et moi venions d'avoir nos 25 ans, Meluin partait sur ses 371 ans, Medar sur ses 35 et Val sur ses 122."
    Moi, Nir Athkel, ne me soumet pas, je ne fais que vivre en suivant le Flux de la Beauté et de la Nature.

  30. #150
    Date d'inscription
    février 2013
    Messages 
    77
    « Bref, un groupe de mercenaires classique et pragmatique, pensa-t-elle. Et soi-disant compétent… »

    Les chuchotements du petit homme ne l’avaient guère rassurée, bien au contraire, et malgré le fait qu’il ait quelques connaissances musicales elle demeurait suspicieuse quant à ses motivations. Pourquoi la nuit ? Pourquoi les autres membres de l’expédition ne devraient-ils pas être mis au courant ? Elle fut prise d’un grand élan d’agressivité qu’elle avait du mal à refreiner.


    « Bien, maintenant, laisse-moi, demi-nain. »

    Elle s’esquiva sans autre forme de procès, s’éloignant légèrement du groupe, tout en le gardant à vue. Elle s’approcha d’un homme qui chargeait des cargaisons dans un petit navire, sur l’embarcadère.

    « Dites-moi mon brave homme, auriez-vous entendu parler d’un certain Bortrad ? Un certain marchand, qui doit souvent passer par ici… Je suis prête à y mettre quelques pièces d’or… »

    Elle fixa l’homme qui paraissait misérable d’un air décidé mais respectueux, retenant au maximum sa mauvaise humeur pour faire bonne impression et espérer quelques informations sur le gros marchand ; avant que ce dernier ne se méfie de sa suspicion.
    Vous pouvez trouver la fiche personnage RP à cette adresse : http://www.baldursgateworld.fr/lacou...ferrerid=13901

Page 5 sur 11 PremièrePremière ... 34567 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Structure] Le débarcadère
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Le Complexe Portuaire
    Réponses: 499
    Dernier message: 13/01/2020, 20h23
  2. [Lieu] Le marché
    Par Folken dans le forum Le Port
    Réponses: 204
    Dernier message: 11/04/2016, 21h17
  3. [Commerce] L'embarcadère des lettres
    Par Le Dúnadan dans le forum Les Arcades
    Réponses: 35
    Dernier message: 12/05/2007, 13h27
  4. [Lieu] Aghoralis
    Par Morgon dans le forum Les Plaines du Centre
    Réponses: 41
    Dernier message: 17/11/2006, 13h25
  5. [Lieu-dit] Le Pic du Dragon
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/07/2004, 11h16

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257