Page 13 sur 25 PremièrePremière ... 3111213141523 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 361 à 390 sur 721

Discussion: [Bâtiment] Au Luménien Noyé

  1. #361
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 651
    Quelques minutes après qu'il ait terminé de ranger ses affaires, on toqua à la porte. Sur son invitation, deux jeunes hommes a la forte carrure entrèrent, l'un portant un baquet assez petit, une serviette et un savon, l'autre deux seaux remplis d'eau fumante. Ayant déposé leur chargement, ils s'esquivèrent sur un salut poli. Eldurvellir était donc libre de se débarbouiller, même si, compte tenu du matériel fourni, prendre un vrai bain lui était évidemment impossible.
    Plus tard dans l'après midi, l'un des hommes refit son apparition. Cette fois, c'est une lettre qu'il tendit à l'occupant de la chambre.

    -Ça vient d'l'École du Necronomicon, expliqua-t-il. C'est un d'leur corbacs qui l'a apportée.
    Le message, écrit sur un parchemin a en-tête, annonçait :

    Messire,

    Nous vous informons que l'examen en vue d'obtenir la reconnaissance de Mage Extérieur sera organisé :

    APRÈS-DEMAIN
    DEUX HEURES APRES l'AUBE
    DANS LES LOCAUX DE L'ECOLE

    Veuillez vous présenter aux portes de notre établissement, muni de la présente convocation, une demi-heure avant le début de l'épreuve.

    Par ailleurs, nous vous demandons de prendre des dispositions afin que, si vous étiez empêché de vous présenter dans les temps suite à un cas de force majeur - grave blessure, emprisonnement, décès.-, nous en soyons prévenus et puisions organiser son report. Tout retard ou toute absence non justifiée par les cas susmentionnés entraînera l'annulation de l'examen, et toute sollicitation ultérieure de votre part sera automatiquement rejetée.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  2. #362
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    609
    Eldurvellir fut enchanté de ce message. La date lui donnait un peu de temps, suffisant pour aller faire un tour aux thermes et tenter quelques rencontres. Tiamat, qu'une compagnie féminine lui manquait ! il n'avait cependant aucune envie d'aller voir les catins locales : elles étaient probablement ici comme toutes leurs semblables ailleurs, infectées de maladies. Sinon infestées de parasites. Un peu de saleté ne le dérangeait pas, mais la maladie était chose dangereuse et pas toujours guérissable.

    Afin de répondre aux exhortations de la lettre, Eldurvellir prit un morceau de parchemin et un crayon ; il commença à rédiger un message :


    Examen de Mage Extérieur
    Mes Dames et Sires
    Je vous prie de bien vouloir m'excuser de mon absence au rendez-vous prévu pour l'examen, ayant eu un contretemps fâcheux indépendant de ma volonté.
    Je vous serais obligé de bien vouloir m'adresser une nouvelle notification pour un examen ultérieur.
    Croyez en mon plus profond respect
    Eldurvellir


    Eldurvellir plia étroitement le parchemin sur sa longueur et le ferma à l'aide d'une fine cordelette de cuir.

    Il prit sa chauve-souris avec délicatesse, l'embrassa, fixa la cordelette autour de la poitrine menue de l'animal. Il s'assura ensuite du confort de la petite bête : qu'ailes et pattes puissent se mouvoir aisément.

    Puis il chuchota longuement à l'oreille de son familier, une litanie douce et hypnotique.


    Les runes murmurées à l'oreille de la pipistrelle la mèneraient à l'Ecole du Necronomicon en cas de malheur.

    Il nourrit ensuite l'animal. Depuis quelque temps, il avait ajouté de la mie de pain et de la viande hachée à son menu. Pour la "viande hachée", il mâcha un morceau de jambon fumé qui lui restait du dernier repas servi sur le bateau. La petite bête était ainsi très correctement nourrie et en pleine forme. Depuis deux semaines, elle savait parfaitement voler ! Eldurvellir la massait chaque jour avec délicatesse, pour assurer la forme des petits muscles.

    Enfin il descendit dîner.
    Dernière modification par Eldurvellir ; 20/06/2013 à 21h26.
    Eldurvellir

  3. #363
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 651
    Eldurvellir eut de la chance. L'heure d'affluence était presque arrivée. Presque, mais pas tout à fait, si bien qu'il put s'installer à l'ultime table encore libre, dans un coin de la grand salle. Les clients, des marins de tous âges, étaient autrement plus nombreux qu'à son arrivée : leurs voix fortes, les appels sonores qu'ils se lançaient les uns aux autres et leurs éclats de rire aussi fréquents que tonitruants se mêlaient en un brouhaha assourdissant. Passant de l'un à l'autre pour prendre les commandes ou distribuer plats et boissons, l'aubergiste et la serveuse que le mage avait déjà remarquée n'avaient pas un instant pour souffler. Quant aux deux gaillards qui lui avaient monté baquet et eau chaude plus tôt dans la journée, ils étaient adossés à un mur, les bras croisés, le regard scrutant les lieux avec attention : sans doute faisaient-ils office de videurs.
    -Alors, ce s'ra quoi pour vous, m'sire ? lança la servante lorsqu'elle put enfin s'approcher d'Eldurvellir. Comme poiscaille, on a d'la morue et du hareng. Pour accompagner, c'est patates ou gruau. Et pour faire glisser tout ça, on a d'la bière. Bon, un peu d'vin aussi. Mais c'est rud'ment plus cher !
    La jeune femme ne semblait pas du genre timide, et c'était sans doute préférable, quand on travaillait dans une telle auberge. De surcroît, pendant ses observations, le mage avait pu noter que pas un client ne s'était permis le moindre geste déplacé à son encontre. Compte tenu de la nature des lieux et de la clientèle, le fait était assez surprenant.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  4. #364
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    609
    - Eh bien, ce sera hareng et gruau. Avec de la bière fraîche.

    Eldurvellir rit intérieurement. Quelles idées folles pouvait-on se faire sur les gens ! c'était une jolie jeune fille, mais sa façon de parler était terriblement commune et cassait d'emblée le charme. Enfin ! c'était certainement une défense efficace contre les risques du métier dans un tel endroit. Nul doute que dans un autre contexte, son discours rustre s'affinerait.

    Le bruit était certes intense, mais fort instructif. En faisant semblant de rien, on pouvait certainement en apprendre davantage sur la ville que dans la meilleure bibliothèque ! qui sait si quelques espions ne traînaient pas ici pour avoir les nouvelles que seuls les marins savent colporter ?

    Le mage espérait que le dîner serait bon. Sans doute, le poisson serait frais. Il était heureux aussi de manger du gruau : en chemin, il avait plutôt mangé les raves qu'il trouvait parfois dans les champs et il lui était arrivé certains jours de ne pas avoir ni pain ni viande séchée, faute de village où en acheter sur sa route.

    Bonne idée, cette table en coin de salle : il pouvait voir l'ensemble des clients, un vrai tableau. L'atmosphère de la salle d'auberge était dense des fumets de cuisine et des vapeurs d'alcool ; une ambiance qui avait manqué à Eldurvellir au cours de son périple.
    Eldurvellir

  5. #365
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 651
    De fait, si l'on était en quête d'informations sur la marine et les marins, on se trouvait au bon endroit. On pouvait apprendre quels navires partaient ou arrivaient, leur destination ou leur port d'origine, les marchandises qu'ils transportaient... On pouvait découvrir qu'elle était la dernière grande prouesse accomplie par tel matelot, quelle était la dernière bêtise monumentale faite par tel mousse, quelle était la dernière damoiselle séduite par tel capitaine coureur de jupons... Enfin, on pouvait se tenir au courant des dernières rumeurs touchant la navigation sur la Houleuse ou les côtes de Dorrandin, voir des mers et des rivages autrement plus lointains. En revanche, si l'on cherchait des informations plus générales, la moisson était plus maigre : des nouvelles du conflit contre Manost, qui faisait rage dans le sud, ainsi que des affirmations selon lesquelles Luménis avait décidé de soutenir l'ennemi et d'ores et déjà dépêché ses redoutables bâtiments de guerre. Quelques potins, aussi, touchaient la vie mélandienne : toutefois, les hommes présents en ces lieux ne passant que très peu de temps à terre, celui qui s'intéressait à semblables matières restait sur sa faim.
    -Et voilà vot' tambouille, m'sire ! Bon appétit ! fit la servante en déposant la commande sur la table.
    Le hareng était quelconque, le gruau un peu froid, la bière médiocre : le repas n'avait donc rien d'un festin. Mais il était mangeable et les portions conséquentes. Sans doute aurait-on eu du mal à trouver mieux dans ce quartier. Sans doute aurait-on eu beaucoup plus de chances de trouver pire. Bien pire.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  6. #366
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    609
    Eldurvellir eut quelque difficulté à ne pas se jeter sur son assiette. Il n'avait rien mangé depuis le matin, et les morceaux de jambon mâchés pour la petite chauve-souris avaient réveillé son appétit. Il mangea le poisson, qui manquait curieusement de sel, et se régala du gruau. L'assiette n'était que tiède, mais rien ne l'empêcha de trouver le plat bon. Il fut cependant déçu par la bière, faible et insuffisamment fraîche, mais il trouverait mieux ailleurs : rien ne s'opposait, après tout, à ce qu'il mange de temps à autre dans une autre taverne.

    Vraiment la servante était d'un abord vulgaire ; mais il ne pouvait s'empêcher de l'imaginer, dans un endroit différent, parler autrement. Ses gestes étaient trop gracieux pour la vulgarité soit enracinée dans sa personne.

    Le mage laissa vagabonder son esprit, les yeux perdus dans le vague. Un danseur, fait pour la grâce, pouvait-il être vulgaire ? Un artiste, quel qu'il soit, pouvait-il être vulgaire ? Comment porter à la fois en soi l'Art, cette grâce des Dieux, et la vulgarité, cette expression basse d'une personne indigne de son humanité ?

    De là sa pensée vagabonda vers la Divinité. Il avait, ces derniers temps, négligé ses devoirs à Tiamat. Il se promit d'y remédier. Ce soir, il ferait un petit autel pour prier sa Déesse. Eldurvellir avait un peu d'encens et une pierre sculptée réservée à cet usage.

    Ce serait un moment idéal pour nommer enfin la petite chauve-souris. "Bébé", "Puce" et autres surnoms n'avaient qu'un temps.
    Eldurvellir

  7. #367
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 651
    La grand salle était plus animée que jamais. Si, leur repas avalé ou leur chope vidée, certains marins se levaient pour la quitter, d'autres faisaient sans cesse leur apparition, si bien que, bientôt, il n'y eut plus la moindre place de libre. Hormis à la table d'Eldurvellir.
    Le tenancier finit par s'approcher du mage, la mine embarrassée.

    -J'espère que le repas vous a plu, messire... dit-il en préambule.Sinon, hum... Vous avez probab'ment vu qu'on était pleins, pas vrai ? Mais du monde va encore arriver, pour sûr ! Alors je s'rai obligé de le mettre à votre table. Vous méprenez pas, hein ! J'vous demande pas de retourner dans vot' chambre. Pas du tout. Mais j'préfère quand même vous prévenir, au cas où, et ben... Au cas où vous aimiez pas trop coudoyer des inconnus.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  8. #368
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    609
    - Aucun problème, aubergiste. J'allais remonter dans ma chambre à l'instant, pour redescendre probablement un peu plus tard goûter le vin de pays. Mais avoir un inconnu à ma table ne me gêne pas, on se fait parfois des amis dans les auberges !

    Eldurvellir toussota et reprit :

    - J'aurais quelques petites choses à vous demander. Tout d'abord est-il possible d'avoir tout de suite un gobelet d'eau et un gobelet de braise, que je monterai dans ma chambre ? Je vous promets la prudence, bien sûr. Ensuite j'aurais aimé savoir où je puis trouver des thermes et un barbier. J'ai un rendez-vous important d'ici deux jours, je souhaite m'y présenter à mon avantage.

    Le mage fit une courte pause et ajouta :

    - Pourriez-vous aussi m'indiquer s'il y a à Melandis un temple dédié à Tiamat ? Et à Baine ?
    Dernière modification par Eldurvellir ; 23/06/2013 à 21h13.
    Eldurvellir

  9. #369
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 651
    -On a un paquet de temples en ville, mais j'ai jamais entendu dire qu'un d'entre eux était dédié à Tiamat, répondit l'homme. Pis faut avouer, les dragons, ça court pas les rues... Par contre, on a bien un temple de Beine : il est dans le Noyau Occulte. Quant aux thermes, ceux de la Rose Fanée se trouvent pas loin de l'Esplanade Impériale : vous devez juste savoir que tout l'monde va pas là juste pour se laver. Et pour les barbiers, il y en a pas mal juste à côté des termes.
    Il parut ensuite hésiter.
    -Un gob'let d'eau et un de braise, je veux bien vous en donner. Mais faites gaffe, hein ? Je sais que vous êtes un mage ou quelque chose comme ça, vu la lettre de l’École du Necronomicon que vous avez reçue. Mais lancez pas des sorts qui ficheront le feu ou feront fuir la clientèle. Je compte sur vous !
    Il s'esquiva et revint quelques instants plus tard, apportant ce qu'on lui avait demandé.

    -Voilà ! Je vous dis à plus tard, messire...
    Et il s'en alla répondre aux appels tonitruants d'un marin plus qu'à demi-ivre.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  10. #370
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    609
    Eldurvellir monta dans sa chambrette.

    Il y retrouva sa petite chauve-souris, qui eut le bon goût de s'éveiller en guise de salut. L'animal sortit précautionneusement de la poche de cuir et écarta ses longs doigts voilés avec grâce.

    Le mage ouvrit le coffre et en sortit sa couverture en peau de mouton. Déroulée, elle révéla une petite dalle en ardoise et cinq petits gobelets de bronze munis de couvercles. De sa besace calée dans un coin du coffre, il prit cinq poches de cuir, ainsi qu'une cape de lin d'un bleu presque blanc.

    Après avoir posé les objets au milieu de la pièce, il se dénuda puis revêtit la cape.

    L'installation de l'autel pouvait commencer.

    Eldurvellir avait ralenti ses gestes, imprimant ainsi une solennité qui paraissait emplir la chambre d'une façon presque palpable. La petite chauve-souris interrompit sa toilette pour contempler son maître.

    Un son sourd et profond, très bas, sortait de la gorge du mage.

    Il installa soigneusement l'ardoise ornée de runes, et posa dessus les gobelets, qu'il ouvrit.

    Il versa l'eau dans l'un des gobelets, les braises dans un autre. L'un des gobelets contenait de la terre du Val Bise, un autre était vide. Le dernier contenait une espèce d'onguent ; il le plaça face à lui.

    Eldurvellir avait fini de placer les gobelets, chacun figurant la pointe d'une étoile invisible. Un pentacle, fait des cinq Eléments : Eau, Terre, Air, Feu, Ether.

    Puis les poches de cuir révélèrent leur trésor : des encens, qu'Eldurvellir fabriquait lui-même à partir de plantes séchées, certaines réduites en pâte ou en poudre, d'autres en petits blocs coniques.

    Il mit de l'encens en poudre dans le gobelet d'eau, qui bleuit légèrement.
    Il mit une pâte d'encens quasi liquide dans le gobelet de terre, qui fonça.
    Il mit de l'encens en tiges séchées dans le gobelet "vide" : l'air s'y colora d'or.
    Il mit un cône d'encens dans le gobelet de braises, qui prirent une teinte d'un vert cuivré.
    Enfin il ouvrit le gobelet contenant l'encens-onguent placé juste face de lui et en remit un peu.

    Les parfums des encens et de l'onguent se mêlèrent avec une harmonie olfactive subtile. Eldurvellir enduit son corps de l'onguent ; puis il s'allongea.

    Les effets ne se firent pas attendre. La pièce parut s'obscurcir, tandis que le mage respirait très profondément. Il eut soudain très froid, puis très chaud. Un kaléidoscope de couleurs illumina la pièce ; la petite chauve-souris, comme hypnotisée, vint se placer au centre du petit autel, au coeur du pentacle.

    L'exhalaison parfumée des encens créait une couleur étrange, il semblait en émaner un son, le même son sourd et profond émis précédemment par Eldurvellir. Un voile de cette couleur étrange se matérialisa, prit une forme d'épais serpent, et s'étendit sur la mage et son familier.

    D'une voix sombre et murmurée, Eldurvellir prononça :

    - Par Tiamat, ici à Melandis, je te nomme... Tiamandis.

    La petite chauve-souris parut grandir, un sourire se dessina sur son museau. Eldurvellir la prit contre lui.

    La chambre sembla tournoyer. Puis le voile-serpent se dissipa en même temps que le son s'apaisait.

    La nuit était tombée. Eldurvellir et Tiamandis s'endormirent à même le sol.
    Dernière modification par Eldurvellir ; 24/06/2013 à 23h53.
    Eldurvellir

  11. #371
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 651
    Lorsqu'Eldurvellir s'éveilla, les rayons dorés du soleil filtraient déjà au travers des interstices des volets clos, signe qu'il n'était plus très tôt. Le mage avait dormi d'une traite, sans la moindre interruption : s'il y avait eu du chambard dans la grand salle, deux étages plus bas, il n'en avait rien entendu. De plus, ni l'aubergiste ni ses employés ne l'avaient réveillé, sans doute parce qu'il n'avait donné aucune consigne à ce sujet. Néanmoins, il n'était peut-être pas encore trop tard pour prendre un petit-déjeuner. En tout cas, des bruits de pas, de portes ouvertes et fermées provenaient du couloir. Probablement les marins qui avaient passé la nuit dans l'établissement étaient-ils en train de regagner leurs navires.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  12. #372
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    609
    Eldurvellir se leva doucement, ses gestes encore empreints de la solennité du rituel. Il tenait Tiamandis contre sa poitrine. Lorsqu'il l'écarta de lui, il vit de menues traces de sang de chaque côté de son torse, faites par les fines griffes de l'animal : signe que le rituel s'était déroulé conformément aux lois de Tiamat.

    Le mage ouvrit les rideaux. Enfin un souvenir essentiel lui revint à l'esprit : Tiamandis ne portait plus le petit manuscrit qu'il avait écrit la veille pour parer à toute éventuelle absence lors de la convocation à l'Ecole du Necronomicon.

    Il alla vers la table et fouilla dans la poche de cuir. Il y trouva le morceau de parchemin, quelque peu rongé par son familier, mais cependant toujours présentable. Il le lissa soigneusement, puis le roula et le ferma à l'aide d'un nouveau cordon de cuir.

    Tiamandis comprit son devoir et vint sur la table. Eldurvellir la cajola et lui remit son petit harnachement. Puis il s'habilla, mit son familier sur son épaule et descendit, espérant pouvoir se faire servir quelque déjeuner.
    Eldurvellir

  13. #373
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 651
    La grand salle, bien moins animée que la veille, n'était pas déserte pour autant : la plupart des tables étaient occupées et, parmi les clients, bien des visages se révélèrent familiers à Eldurvellir, puisqu'il les avait vus la veille au soir. Cependant, ils avaient quelque peu changés : beaucoup de marins avaient les yeux vitreux et le teint brouillé de ceux qui souffrent d'une sévère gueule de bois. D'autres, au contraire, les plus sages ou les plus résistants sans doute, mangeaient avec appétit leur petit-déjeuner. Celui-ci se composait d'un gruau apparemment agrémenté de miel, de tranches de lard grillé, d’œufs ou encore de pain beurré.
    -Installez-vous, je vous en prie ! fit l'aubergiste en se portant à la rencontre du mage. Avez-vous passé une bonne nuit ?
    L'homme avait l'air d'humeur radieuse.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  14. #374
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    609
    - Excellente, messire aubergiste, je vous remercie. Et si vous pouviez me servir un de vos grands petits-déjeuners, tout serait parfait. Il semblerait que vous allez vous-même excellemment, si j'en juge par votre mine. Une belle clientèle hier soir ? Ou une dame... Heureux homme !

    Eldurvellir soupira profondément.

    - Je vous avoue que les dames me manquent beaucoup, ces temps-ci... Et c'est le dernier jour où je puis me détendre...
    Eldurvellir

  15. #375
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 651
    -Alors ce sont les dames qui vous intéressent, finalement ? dit l'homme en lui adressant un clin d’œil - sans doute le taquinait-il à propos du malentendu intervenu la veille, lors de l'arrivée du mage. Et bien, vous devriez aller à la Maison des Plaisir. D'accord, elle se trouve sur le port, et c'est loin d'être l'établissement le plus luxueux de la ville ! Mais d'après ce qu'on m'a dit, c'est un endroit très propre et très bien tenu. Rien à voir avec un lupanar de bas étage !
    Il sourit.
    -Quant à ma bonne humeur, et bien... Hier, peu après que vous soyez monté dans votre chambre, un capitaine s'est présenté : il a dit qu'il avoir le sommeil particulièrement léger et m'a averti que s'il dormait mal, il ne remettrait plus jamais les pieds chez moi. Alors je l'ai mis au même étage que vous, mais vous imaginez bien que j'étais pas mal inquiet, vu le raffut que font toujours les matelots quand ils ont un p'tit coup dans le nez ! Évidemment, cette nuit, ça n'a pas manqué : un chambard qu'aurait réveillé un mort ! Et pourtant, quand le capitaine est venu me voir, y a une heure, il était ravi : il a parlé d'agréables odeurs d'encens, de rêves avec des dragons... Bref, il a dormi comme un loir et m'a promis qu'il recommanderait mon auberge à ses connaissances !
    Son sourire s'élargit.
    -Mais asseyez-vous donc ! Je vous apporter tout de suite de quoi manger.
    De fait, il était de retour quelques instants plus tard, déposant sur la table un petit-déjeuner particulièrement copieux.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  16. #376
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    609
    Eldurvellir choisit de risquer de s'étrangler plutôt qu'éclater de rire.

    Il espérait que le tavernier lui aurait conseillé les dames les moins farouches fréquentant les thermes, mais enfin... Il lui faudrait les trouver lui-même. Les "maisons" spécialisées dans les "plaisirs" ne lui disaient rien qui vaille. Quel plaisir y avait-il à donner de l'argent pour un moment de jouissance, alors que la jouissance était tellement plus belle lorsqu'elle venait après une phase de persuasion, de désir pour l'autre ?

    Etait-ce une conception de l'amour digne d'un futur Mélandien ? Ces pensées furent agréablement interrompues par l'arrivée du magnifique déjeuner.


    - Grand merci, messire aubergiste. Beau déjeuner, qui fait honneur à votre maison !

    Eldurvellir attaqua son repas avec appétit ; Tiamandis vint réclamer sa part, avec une tendresse mêlée de fermeté. A elle les meilleurs morceaux ! le mage sourit devant l'avidité griffue de la petite bête.

    Son repas terminé, il décida de marcher dans la ville, jusqu'à l'Esplanade Impériale. Histoire de digérer avant d'aborder ces fameux thermes de la Rose Fanée.

    Il salua aimablement aubergiste et clientèle et sortit.


    Suite sur la place des marchands
    Dernière modification par Eldurvellir ; 28/06/2013 à 23h09.
    Eldurvellir

  17. #377
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Venant d'ici.

    Ha ! Qu’il était bon de voir le monde de haut ! Enfin, de haut, c’était relatif, Silmandel étant loin d’être un géant. Mais, tout de même, il n’était pas un lutin non plus. Sa taille temporaire d’enfant avait fini par le lasser. Il goûtait donc agréablement au retour à la normal que constituait son mètre soixante-trois. Il en était d’autant plus satisfait qu’en y réfléchissant, il avait eu de la chance de pouvoir si rapidement briser un charme d’une telle puissance. Sans l’artéfact et ses propriétés démesurées, qu’est-ce qui aurait pu en venir à bout ? Une poignée de mages poussiéreux, l’élite avec qui il était toujours difficile de traiter. Non, vraiment, tout se terminait pour le mieux. Mais... est-ce que tout était réellement retourné à la normal ?

    Quand l’ensorceleur s’engagea sur les docks, il trouva l’odeur du poisson particulièrement présente. Elle se distinguait en une quantité de nuances dont, il l’aurait juré, jamais il n’avait eu conscience jusqu’à présent. Et puis, il n’y avait pas que le poisson, il y avait tout le reste, une liste plus longue que le bras. Quand l’elfe pénétra au Lumenien Noyé, ce fut le même constat. Que de parfums divers en cette salle commune que l’heure déjà tardive avait presque vidée. Intrigué, l’aventurier dû remettre à plus tard ses réflexions car il faisait à présent face à un tenancier qui, forcément, l’avait reconnu. Un môme qui grandissait si vite, il y avait de quoi se poser des questions. Songevent estima ne pas avoir grand-chose à cacher et il consentit donc à fournir quelques explications sans même qu’on les lui demande explicitement. Cette auberge si vivante lui était agréable. Il était désireux de rester en bons termes avec le maître des lieux.


    « J’étais victime d’un sortilège. Le voilà brisé pour ma plus grande satisfaction. Je crois que je vais fêter ça avec une bonne bière ! »

    Ce fut fait, non pas avec une, mais avec trois. Joyeux, Silmandel monta se coucher, s’abandonnant à la songerie elfique avec une aisance stupéfiante. Ce fut néanmoins mal à l’aise qu’il revint à lui. Fiévreux, tremblant, il crut au retour de son mal mystérieux, celui qui l’avait pris la veille. Inquiet, il ouvrit sa fenêtre pour y respirer l’air frais. Il resta longtemps accoudé au rebord, observant la lente course de la lune. La lune... la lune presque pleine... Ne l’était-elle pas totalement hier ? Mais oui... mais oui, il s’en souvenait à présent. Tout comme il se souvenait avoir eu un malaise et être revenu à lui au matin, nu dans une ruelle inconnue. En son esprit, les pièces du puzzle se mettaient en place. Sans encore tout à fait comprendre, tout à fait y croire, l’ensorceleur déplia sa main et en fixa la marque laissée par la griffure du chat. Non, ce n’était pas possible !

    « Un métamorph... » , murmura-t-il.

    C’était ce qu’il avait dit être. Ce terme en cachait un autre, plus précis : lycanthrope. Ce chat bavard était un... chat-garou ? Mais on n’avait jamais entendu parler de pareilles créatures ! Un loup-garou, oui, c’était une figure emblématique de tout un tas d’histoires. Un rat-garou, pourquoi pas. Les égouts dissimulaient parfois ce genre d’horreurs. Il semblait même à Silmandel avoir perçu des rumeurs sur des tigres-garou, des sangliers-garou et des ours-garou. Mais des chats-garou... Il referma sa main. Il devait se tromper. D’ailleurs, il ne s’évanouit pas cette nuit. Son mal n’enfla pas. L’explication devait être ailleurs.

    Le jour levé, Songevent ne put que noter la fin de son fébrile état. Il se mit alors en quête de réponses à l’énigme qui l’obsédait. Chez lui, il ne fallait pas grand-chose pour que cela vire à l’obsession. Il chercha le mystérieux chat partout... et ne le trouva nulle part. Il voulait l’interroger, le menacer si nécessaire, le faire parler pour en avoir le cœur net. Il dût renoncer à son projet, car déjà, c’était le crépuscule. Ses jambes étaient lourdes à force de marcher. Il ne comptait plus les rues et ruelles parcourues. Au moins avait-il fait du tourisme. Melandis ne lui était plus si inconnu que ça. Et que ce chat aille au diable !

    De nouveau dans sa chambre, accoudée à la fenêtre, l’aventurier faisait le bilan. Toutes ces heures passées au dehors lui avaient fournis matière à réfléchir. Désormais, c’était certain, son nez avait acquis une sensibilité supérieure. Ce n’était pas forcément un atout. Plus d’une fois, il avait manqué vomir son repas sous la claque olfactive d’immondices croisées par hasard. Il n’y avait pas que ça. Il se sentait plus vif, plus agile, plus conscient de son corps. Et puis, sa magie avait changé elle-aussi. Il l’avait constaté cette après-midi, dans les bas-fonds. Une crapule l’avait menacé, alors il l’avait chassé à coups de projectiles magiques. A sa propre surprise, les classiques sphères rougeoyantes avaient laissé la place à des globes d’un pâle bleu argenté. Fallait-il y voir l’œuvre de l’artéfact ? Quoi d’autre si ce n’était ça ? Le chat bavard ? Il se perdait en suppositions et dût au final s’avouer qu’il ne comprenait rien à ce qui lui arrivait. Une chose était certaine néanmoins, tout n’était pas retourné à la normal.

    Voulant du concret, fatigué de se torturer les méninges, Songevent se résolut à quelques tests. Seul dans sa chambre, au beau milieu de la nuit, il chercha à changer de forme. Après tout, s’il avait contracté la lycanthropie, il devait en être capable. Mais comment s’y prendre si ce n’était bêtement le désirer ? Se concentrer, faire le vide, formuler mentalement le souhait de devenir quelque chose entre l’elfe et le félin... Il sourit, amusé par le ridicule de son mode opératoire. Non, il n’y croyait pas. Pour preuve, cela ne marchait pas. Il eut beau revoir ses exigences à la baisse, viser un simple chat comme nouvelle apparence, rien à faire, il demeurait tel qu’il était. Alors il se lassa. Il s’égara en pensées vagues. Mi-elfe, mi-chat, quel curieux mélange. A quelle improbable apparence cela pouvait mener ? Il se le demanda, n’ayant plus que ça à faire. Simple exercice d’imagination dissociée de sa propre situation.

    Il arriva peu à peu à un résultat. Désormais allongé sur son lit, bras croisés derrière la tête, il le visualisait et se dit, qu’en effet, c’était une drôle de créature, trop chimérique pour avoir sa place en ce bas monde. Ce fut là, quand l’aventurier s’y attendait le moins, que le phénomène débuta. Silmandel fut troublé par cette image. Il la trouva tout d’un coup trop réelle, presque dérangeante, envahissante. Cela le ramena au moment présent. Il chassa de sa tête l’idée et l’impression associée pour se tourner vers la fenêtre toujours ouverte. Il commençait à faire froid, le vent était vif. Il voulu se lever, fermer la fenêtre. Toutefois, le trouble était toujours là, devenant physique, devenant poignant. Il n’était pas sans rappeler l’insolite mal-être des nuits précédentes. Pas le temps d’avoir peur, à peine de réaliser que déjà l’elfe se sentait fondre. Il fut prit d’un tel vertige qu’il s’attendit à sombrer totalement. Il en alla autrement. L’instant d’après, tout était terminé. Tout à fait conscient, il hésita à bouger. Quand il le fit, il lui devint évidant qu’il s’était métamorphosé. La créature mi-elfe, mi-chat, il pouvait la toucher, la sentir, la ressentir, la voir...


    « Impossible... » , murmura-t-il d’une voix étrange à ses oreilles.

    Impossible et pourtant réel. Il avait voulu du concret, le voilà servit. Après quelques minutes de stupéfaction, Songevent se leva d’un pas chancelant et retira le peu d’habits que le changement de forme ne lui avait pas déjà fait perdre. Incrédule, il s’observa de haut en bas, fixant aussi son ombre projetée par la lune. Etre réduit à la taille d’un enfant n’était donc pas suffisant ? Il ne put s’empêcher de trouver ce nouveau coup du sort particulièrement comique. Sitôt le charme brisé, il était confronté à pire, ou à mieux, tout était question de point de vu. Pelage d’argent, silhouette aérienne, on ne pouvait pas dire qu’il était monstrueux ainsi. N’en demeurait pas moins qu’on ne devait pas le surprendre sous ces traits trop atypiques. Le côté positif, c’était qu’il pouvait retrouver une apparence ordinaire puisque tous les garous en étaient capables. Le tout était de savoir comment... et vite de préférence.

    L’ensorceleur ne ménagea pas ses efforts... sans le moindre résultat. Il commençait à désespérer, envisageant de recourir à sa magie pour se déguiser, quand l’aube arriva. Elle fut salvatrice. Aux premières lueurs du jour, voilà l’elfe de retour. Aucuns témoins, secret gardé. Soulagé, il n’avait qu’à faire comme si de rien n’était. D’ailleurs, les émotions lui avaient donné faim, faim et soif ! Il irait bientôt se joindre aux marins.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  18. #378
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 651
    Son petit déjeuner avalé, Silmandel était remonté dans sa chambre, et il n'avait pas refermé la porte depuis dix minutes que, déjà, quelqu'un frappait.
    C'était Clémentine.

    -Je... Je suis désolée, messire, murmura-t-elle après avoir entrebâillé le battant. Je voulais voir si je pouvais nettoyer votre chambre. Mais je repasserai à un moment où vous vous serez absenté...
    Cependant, loin de s'en aller, elle resta là où elle se trouvait et, chose assez surprenante, le détailla avec soin, arborant une expression où se mêlaient surprise, curiosité et perplexité.
    -Alors c'est ça, votre taille normal ?
    ajouta-t-elle au bout de quelques instants, légèrement rougissante. C'est bien à cause d'un sortilège que vous aviez l'air d'un enfant, messire ?
    Manifestement, elle n'éprouvait désormais plus aucune difficulté à ne pas l'appeler "mon garçon".
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  19. #379
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    « Oui, tout à fait, un sortilège. »

    Sur cette réplique, Silmandel se retourna. Avant cela, il avait répondu à la servante d’un ton absent, n’ayant pas réalisé de qui il s’agissait. Son esprit était encore occupé par les découvertes de la nuit, de quoi cogiter un bon moment tout de même. Quand la demoiselle avait entrouvert la porte, il était de dos, farfouillant dans son sac, machinalement, histoire d’y mettre un rien d’ordre. Mais à présent, il souriait à Clémentine, reléguant ses réflexions au profit de cette agréable connaissance. Faisant quelques pas dans sa direction, il ajouta :

    « J’ai joué aux Cartes Merveilleuses, et en ai payé le prix. Une expérience fort palpitante mais que je me garderai bien de renouveler de si tôt. Ne suis-je pas mieux ainsi ? »

    Equipé de pieds en cape, il offrait la vision d’un aventurier et non plus celle d’un apprenti magicien. Le contrast était assez net.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  20. #380
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages 
    1 193
    Asmodeus avait préféré attendre le petit matin pour retourner en ville. Si Silmandel avait su se faufiler devant les gardes, il préférait ne pas prendre ce risque alors qu’il avait forcé le passage quelques petites heures plus tôt. Même si cette prudence avait un prix : une nuit bien inconfortable en rase campagne qui ruinerait une partie de son sommeil et sans doute ses vêtements déjà bien éprouvé par le cataclysme.

    De retour en ville, l’élu divin s’était traîné discrètement jusqu’à son auberge pour y prendre un bain et changer de tenue avant de retourner à la bibliothèque de la cité sur une impulsion. Il avait passa la majeure partie de la journée à compulser ce qu’il avait trouvé de légendes et d’informations plus directes sur le cimetière de la cité. Apparemment, il s’agissait d’une véritable nécropole pleine de promesses. Il irait y faire une visite au lendemain, sans faute. Mais avant cela, son corps diminué réclamait une vraie nuit de sommeil. Il lui fallut donc retourner au Luménien Noyé en se demandant s’il y croiserait Silmandel. Echanger avec l’étrange elfe serait une source de distraction en accord avec sa bonne humeur du moment. Il avait déjà remisé une bonne partie de la frustration causée par la perte de l’artefact. Il avait maintenant de nouveaux objectifs. Et de meilleures chance de les atteindre qui plus est.
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

  21. #381
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 651
    [Quête : De flamme et d'os]

    -Si si, bien sûr. Mais vous étiez très bien avant aussi, vous savez. Vous me rappeliez un peu...
    Clémentine s'interrompit brusquement, ses pommettes rosirent davantage et, visiblement très embarrassée par ce qu'elle venait de dire, elle eut malgré tout assez de ressources pour enchaîner, d'un ton qui se voulait maîtrisé et convaincu :
    -Mais vous êtes bien mieux ainsi, c'est vrai. Bien mieux.
    Elle l'observa à nouveau, puis jeta un regard derrière elle, dans le couloir. Enfin, refaisant face à l'ensorceleur, elle prit une profonde inspiration.
    -Je vous demande pardon, messire. Vous avez déjà été extrêmement bon pour moi, et je devrais cesser de vous importuner... Mais je voulais vous demander... Vous aviez dit que, peut-être, votre père pourrait... Enfin vous voyez... m'aider. Est-ce que... Est-ce que c'était vrai, messire ? Je... Je ne me permettrais jamais de remettre votre parole en doute, néturellement. Jamais. Cependant, comme vous n'êtes pas un enfant, au final, je... Enfin voilà...
    Selon toute apparence, abasourdie par sa propre audace, elle était à deux doigts de filer sans demander son reste.

    ***

    Au même moment, Asmodeus entamait son petit-déjeuner. Pas plus que la veille, il n'avait vu Silmandel dans la grand salle : peut-être avait-il déjà mangé, à moins qu'il ne soit pas encore levé. Il pouvait aussi, tout bonnement, avoir changé d'établissement. Impossible de savoir, à moins d'aller toquer à la porte de sa chambre ou de s'enquérir de lui auprès du tenancier.
    Seul à sa table, l'élu divin eut tout loisir de repenser à ce qu'il avait lu, la veille, dans les ouvrages conservés à la Bibliothèque Magique. Oui, le cimetière de Melandis avait de quoi susciter son intérêt. Immense, il jouissait d'une terrible réputation, et personne d'un tant soit peu sensé n'aurait songé à y mettre les pieds une fois la nuit tombée : on racontait, en effet, que qui se hasardait à la brune parmi les tombes et les caveaux n'était jamais revu. Jamais revu vivant, du moins, car les fossoyeurs dénichaient souvent, au petit matin, les cadavres atrocement mutilés de téméraires pilleurs de sépultures...
    Mais il y avait encore mieux : les cryptes. A en croire les textes, elles s'enfonçaient très profondément sous terre et s'étendaient bien au-delà des limites du cimetière, se prolongeant, insoupçonnées, sous la majeure partie de la cité. Les rumeurs les concernant étaient aussi nombreuses qu'invérifiables : il était question d'incroyables trésors disséminés au cœur de l’inextricable labyrinthe, de légions de non-morts arpentant salles et couloirs, de liches, de vampires et d'autres créatures à la puissance incommensurables gagnant parfois la surface, au clair de lune, par une multitude d'issues secrètes ou encore de nécromanciens qui, prenant le chemin inverse, s'enfonçaient dans le dédale cyclopéen pour se livrer à d'indicibles expériences ou pour recevoir les consignes de leurs sombres maîtres...
    Oui, les cryptes ne manquaient pas d'attraits pour qui s'intéressait à l'après-vie...
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  22. #382
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    [Quête : De flamme et d'os]

    Les préoccupations de Silmandel étaient aussi obsédantes qu’éphémères. Il n’en avait qu’une à la fois mais en changeait vite. Sa lycanthropie nouvellement découverte et la recherche du responsable évident l’avaient accaparé depuis son retour du désert. Cette histoire de secte démoniste dans le cimetière, sans être vraiment oubliée, était jusqu’à lors passée au second plan. L’espace d’un très court instant, l’elfe fut perdu. De quoi diable parlait Clémentine ? La seconde d’après, tout lui était revenue. Sans se départir de sa joviale attitude, il répondit :

    « Ho, mon père... il vit loin d’ici, de l’autre côté de l’océan. C’est or, ce n’est pas le sien, mais le mien. Et quand je disais qu’il pouvait vous aider, je parlais en fait de moi. Seulement, je doute que vous m’auriez pris au sérieux, petit comme je l’étais. »

    Il s’approcha encore, invitant la demoiselle à entrer dans la chambre d’un geste encourageant. Si elle le faisait, il pourrait fermer la porte et ainsi parler de façon plus discrète. En cette occasion, il ne put que remarquer l’odeur de la jeune femme, si forte pour lui. Il lui faudrait sans doute des jours pour s’accommoder d’un tel odorat. Ce n’était pas rien d’être immergé dans le monde olfactif sans y être préparé. Heureusement, ce n’était point une découverte non plus et il ne montra rien de ses constatations d’ordre personnelle, voir tout à fait secrète.

    « J’ai réglé mes problèmes et j’ai promis de m’occuper des vôtres. Ma promesse tient toujours. C’est avec plaisir que je vous aiderai. »

    Il présentait cela sous un angle honorable. Néanmoins, Songevent n’était pas un justicier. En vérité, ne supportant pas l’inaction, Clémentine lui offrait juste de quoi s’occuper. Et puis... et puis... oui, il ne pouvait pas non plus le nier... elle lui était sympathique, une raison de plus de ne pas hésiter. C’était au tour du chat bavard et de la lycanthropie d’être occulté.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  23. #383
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 651
    [Quête : De flamme et d'os]

    Soit Clémentine n'était pas très bonne comédienne, soit elle se sentait suffisamment à l'aise pour ne pas tenter de donner le change. En tout cas, Silmandel vit qu'elle balançait entre reconnaissance, espoir et incrédulité.
    -Vous... Vous n'avez rien promis, messire. Vous avez dit : peut-être. Et puis... Le cimetière est déjà un endroit terriblement dangereux, alors les crypte, je ne vous raconte même pas : c'est un vrai labyrinthe truffé de pièges, envahi de créatures affreuses... Un véritable enfer. Quant aux membre du culte, ils sont puissants et ne reculent devant rien, croyez-moi.

    Elle soupira.
    -Je serais heureuse que quelqu'un veuille enfin venir à mon aide. Mais si vous décidez de vous lancer là-dedans, j'aime autant que vous sachiez à quoi vous vous exposé. La plupart des gens refuseraient d'aller là-bas, d'affronter ces... ces monstres.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  24. #384
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    [Quête : De flamme et d'os]

    « Cela tombe bien : je n’aime pas être comme la plupart des gens. »

    Que serait une aventure sans danger ? Une beuverie sans alcool ! Un jeu sans enjeu ! Un ennui mortel en somme. Drogué du risque, Silmandel avait besoin de savoir la mort proche pour pleinement vivre. Les derniers événements lui avaient juste appris à conserver une certaine distance de sécurité. Eviter de danser directement avec la faucheuse, la laisser à quelques pas, bien visible mais hors d’atteinte de ses doigts osseux. La demoiselle ne faisait qu’attiser son intérêt. Le cimetière, il voulait déjà le voir et il l’aurait fait s’il n’y avait pas eu la crise de rage. Et en plus, il y avait dessous des cryptes ? Mais que demander de plus ! Et bien, une secte démoniste par exemple. Parfait, il en était justement question. Cerise sur le gâteau, il allait faire une bonne action. Non, vraiment, c’était parfait. Ceci-dit, Songevent ne montra pas tout à fait son enthousiasme soudain. Passer pour un inconscient n’était pas son objectif. D’ailleurs, mieux valait ne pas être inconscient du tout et bien préparer ce coup.

    « Que pouvez-vous me dire au sujet de cette secte ? Plus j’en saurai, mieux ce sera. »
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  25. #385
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages 
    1 193
    Asmodeus s’était positionné comme à son habitude, dos au mur de la salle pour ne pas risquer d’être surpris par qui que ce soit. Quand on n’était pas capable de courir vite et loin, on apprenait vite à savoir anticiper les situations dangereuses. Et baisser sa garde à Melandis, dans un lieu aussi public qu’une auberge qui plus est, était le meilleur moyen d’attirer les ennuis.

    L’élu divin en profitait également pour garder un œil sur l’escalier. Tout en mangeant lentement et avec application, une corvée nécessaire pour maintenir son corps en état de fonctionner un minimum, Asmodeus promenait un regard discret sur les autres clients tout en imaginant son programme de la journée : se rendre au cimetière tout d’abord pour se faire une idée de ses propres yeux, repérer les tombeaux intéressants et, qui sait si la chance lui souriait, une entrée vers ses cryptes qui enflammaient son imagination. Mais tout d’abord, il lui fallait renouveler sa réservation de chambre pour conserver un pied à terre et entreposer ce qui lui serait inutile dans la journée. Levant un bras, il chercha à capter l’attention du tenancier.
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

  26. #386
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 651
    [Quête : De flamme et d'os]

    Clémentine avait fini par entrer et, spontanément, elle avait refermé la porte. Désormais, la jeune fille s'y adossait, et elle semblait en effet avoir grand besoin de quelque chose pour la soutenir : elle avait l'air terrifiée.
    -Je... Je ne sais pas si j'aurai la force de vous parler de ça. Je ne sais même pas si je pourrai le faire : ils disaient que des choses affreuses se produiraient si nous les trahissions... C'est pour ça que, jusqu'ici, je n'avais rien dit, à personne. Et puis, même s'ils ont menti... Ils sont nombreux. Très nombreux. Ils ne se réunissent tous que pour les... les cérémonies. Le reste du temps, la plupart sont à la surface, ils doivent avoir l'air de gens normaux... Et je suis sûre qu'ils me recherchent. Je n'en reviens pas qu'ils ne m'aient pas encore retrouvée, d'ailleurs. J'ai peur à chaque fois que quelqu'un m'adresse la parole, parce que je pense que c'est l'un d'entre eux...
    Elle poussa un profond soupir, parvint à se ressaisir.
    -Mais peut-être qu'ils me fichent la paix parce qu'ils pensent que je n'oserai pas parler, soit à cause de leurs menaces, soit à cause de mon petit frère qu'ils retiennent toujours. Peut-être aussi qu'ils sont trop occupés. Ils enlèvent souvent des gens, vous savez. Pour... Pour travailler dans le temple, au fond des cryptes. Ou pour leurs sacrifices... Enfin, je les appelle comme ça, mais je ne sais pas ce qu'ils font vraiment, dans ces moments-là : je n'y ai jamais assisté, et je me suis enfuie dès que j'ai compris qu'ils comptaient se... se servir de moi. J'ai profité d'un moment où il n'y avait plus grand monte au temple, où on ne me surveillait pas trop... J'aurais voulu emmener mon frère, j'ai essayé, je n'ai pas pu... Et ça ne m'a pas empêché de fuir malgré tout. J'ai dû me dire qu'ils ne lui feraient pas de mal, comme il n'avait pas la marque. Enfin, à mon avis, et même si j'en ai honte, je crois que j'étais tellement paniquée que l'envie de leur échapper était plus forte que tout le reste.
    Nouveau soupir, accompagné d'une grimace, cette fois.
    -Mais je n'en peux plus. Je pense tout le temps à lui, ça me rend folle... Avant qu'ils ne nous enlèvent, on n'avait pas une vie facile, c'est vrai, on se débrouillait comme on pouvait. Mais au moins, on était ensemble, j'étais là pour veiller sur lui. Alors que maintenant... Enfin bref, je n'y tiens plus. Je veux savoir ce qu'il lui est arrivé, et je veux le libérer, s'il est toujours vivant.

    ***

    Comme c'était tout le temps le cas au Luménien Noyé, la clientèle était presque exclusivement composée de marins d'âge et d'aspect divers. Et comme c'était tout le temps le cas le matin, nombre d'entre eux arboraient les stigmates d'une sévère gueule de bois. Ils ne prêtaient généralement aucune attention à Asmodeus : les nouveaux arrivants le gratifiaient parfois d'un regard lorsqu'ils observaient la salle commune, mais c'était pour s'en désintéresser aussitôt.
    -Le petit déjeuner était à votre goût, messire ? s'enquit le tavernier lorsque, ayant remarqué le geste de l'élu divin, il s'empressa de se diriger vers sa table. 'Je peux faire quelque chose pour vous ?
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  27. #387
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages 
    1 193
    L’élu divin était satisfait de la promptitude et de la discrétion du tenancier, ce qui le faisait un peu remonter dans son estime. Mais ce bon sentiment était certainement dû à sa bonne humeur du moment et ne survivrait pas à la première contrariété.

    - Il l’était effectivement. Votre établissement est agréable, Asmodeus se doit de le reconnaître. C’est pourquoi il souhaite prolonger sa réservation pour quelques jours, si c’est possible. Le temps de régler quelques affaires en ville à tout le moins.
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

  28. #388
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    [Quête : De flamme et d'os]

    Silmandel tâcha de récapituler les informations importantes à mesure qu’il les entendait. Il n’avait pas un excellent esprit de synthèse, mais il s’en sortit à peu près. Le culte était important, il y avait des réunions, des rituels et autres joyeusetés à la sauce impie, tout ça se déroulait dans un temple caché dans les cryptes... et Clémentine voulait sauver son petit frère... Donc, la demoiselle risquait d’être de la partie... Ce détail le dérangea, peut-être un peu plus qu’il ne s’y serait attendu. A la voir ainsi appuyée sur la porte, tourmentée par ses souvenirs, il l’imaginait mal ne pas être un poids dans le feu de l’action. Certes, elle avait peut-être des talents cachés, certes elle pouvait aider en bien des façons, mais il aurait voulu qu’elle reste à l’écart. Pour être libre d’agir comme il l’entendait ? Pour la préserver ?

    « Et bien, ma foi, on a là tous les ingrédients pour une belle aventure ! » fit-il, tout sourire.

    La chose était dramatique, la prenait-il à la légère ? Forcément, au moins un peu, c’était Silmandel Songevent, il était connu pour ça. Néanmoins, l’instant d’après, il s’approcha d’un pas et ajouta, plus sérieux :


    « Non, cela risque de ne pas être très joli à voir, ni à vivre. Cela fait près de vingt ans que je sillonne les routes. Les horreurs, j’en fais mon affaire. Mais vous ? Si vous pouvez m’indiquer l’entrée de leur repaire, ce sera assez. Si votre frère est encore en vie, je le trouverai. »

    Il doutait fort qu’elle accepte de rester en sécurité. C’était sa fuite, sa faute, son frère, son histoire. Mais il devait essayer et, accessoirement, peut-être lui en dirait-elle plus par sa réponse. En attendant, il se demandait déjà si un peu d’aide ne serait pas la bienvenue. Lui, seul contre tout un culte de déments ? Il n’avait plus la prétention de se croire invincible.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  29. #389
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 651
    [Quête : De flamme et d'os]

    Silmandel ne se trompait pas : à peine avait-il achevé de parler que Clémentine secouait la tête.
    -C'est très chevaleresque à vous de souhaiter me préserver, messire. Mais vous aurez besoin d'un guide à travers le cimetière, et plus encore dans les cryptes, qui sont pires qu'un labyrinthe, sans compter les pièges, les morts vivants... Je vous conduirai. De toute façon, je ne peux plus rester les bras croisés alors que mon frère est en danger.
    Elle se redressa.
    -Je vous remercie pour votre aide, messire. Malheureusement, je dois me retirer : je vais avoir des ennuis avec le patron, si les chambres ne sont pas nettoyées à temps. Je vous dis à plus tard.
    Elle lui adressa un pâle sourire, qui suffit pourtant à illuminer sa physionomie, puis elle sortit dans le couloir.

    ***

    Le tenancier, qui avait fini par s'habituer à la manière originale dont Asmodeus s'exprimait, hocha aussitôt la tête.
    -Il n'y a pas le moindre souci, messire, bien au contraire : je serai heureux de vous réserver votre chambre pour quelque jours encore, voire pour plus longtemps. Vous pouvez rester ici tant que vous le désirez...
    -...et tant que vous payez, devait-il penser. Mais, si c'était le cas, il n'en laissa rien paraître.
    -Puis-je vous être utile d'une autre manière ? s'enquit-il comme un client le hélait.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  30. #390
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages 
    1 193
    Asmodeus n’était pas dupe mais ne s’en faisait pas : il avait quelques réserves d’or pour vivre sur ses ressources quelque temps. Et peut-être sa visite au cimetière lui fournirait des pistes à suivre pour renflouer ses finances avant qu’elles ne soient en danger. Mais c’était loin d’être sa principale motivation du moment. Il lui arrivait régulièrement de communier avec son dieu, ou d’en avoir l’impression. Et son assurance de devoir se rendre bientôt près des demeures des morts, domaine de son ascendant divin, le grisait d’impatience. Il était curieux de ce que comptait lui réserver Velsharoon mais une chose était certaine, le voyage ne serait pas vain.
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

Page 13 sur 25 PremièrePremière ... 3111213141523 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] L'assemblée du peuple luménien
    Par Taliesin dans le forum Le Quartier du Gouvernement
    Réponses: 115
    Dernier message: 05/12/2018, 14h07
  2. [Bâtiment] Syndicat de commerce luménien
    Par Garfield dans le forum Le Complexe Portuaire
    Réponses: 105
    Dernier message: 11/06/2016, 11h47
  3. [Journal] Le Luménien Libéré
    Par Galathée dans le forum Le Quartier du Gouvernement
    Réponses: 8
    Dernier message: 11/07/2015, 23h16
  4. [Bâtiment] Le Mélandinopole
    Par Nathiel Ecthelion dans le forum Le Noyau Occulte de la Ville
    Réponses: 132
    Dernier message: 24/07/2008, 16h43
  5. [Bâtiment] La Capitainerie
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/11/2003, 03h30

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256