Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Discussion: [Confrérie] Gundrill le nécromant

  1. #1
    Gundrill Invités
    La nuit glacée tombait sur Mélandis, mais tout le monde savait que cette ville n'était pas comme les autres, à cette heure ci peu de monde dormait.Au loin on entendait le brouhaha d'une taverne, quelques créatures peu recommandables passaient furtivement dans les ruelles sombres à des fin non avouables.La lune illuminait la place, centre du district des mages,où une forme se faufilait, elle était haute, svelte et sombre. C'était le cruel mage Gundrill qui semblait apprécier les ténébres ambiantes:
    Ah cette ville me convient parfaitement, maléfices, sorts et maledictions que j'affectionne par dessus tout.J'ai hate que ces premiers inconscients viennent me demander mes secrets, ils ne recolteront que mes pires maledictions et devront alors remuer ciel et terre pour trouver un remede à leurs maux.Bien que j'ai eu de nombreux disciples dans ma longue vie, rare sont ceux qui ont put supporter mon apprentissage mais nul ne sait si tous ses sacrifices pour acquérir mon respect en vaut la peine......Hahahaha les ténebres n'ont pas de mystéres pour moi!
    Il s'arretit un moment et contempla une goule qui allait s'engoufrer dans les égouts, le mage fronça des sourcils
    Gundrill-->Incantation statique
    Gundrill-->Incantation silencieuse
    Gundrill-->Projectiles magiques

    Des étincelles jaillirent et frappèrent la goule à mort, son corps tombit lourdement dans les égouts

    Héhé, vilaine bestiole, ton misérable manége m'agaçait, bon retournons à mes grimoires...
    Et le mage sombre entrit dans une petite maison proche de l'école du nécronomicum

  2. #2
    Kurgan Sombrespoir Invités
    Kurgan arriva enfin au pied de la bâtisse. Il frappa a la porte et Gundrill lui ouvrit


    -"Bonjour maître Gundrill, j'espère que je ne vous dérange pas. Si je me présente à vous, c'est pour vous faire une demande. J'aimerais servir mon maitre Dragum au mieux, vous serait-il possible, contre quelques pièces d'or, d'enchanter cette lame?"

    Kurgan sortit de son fourreau sa vieille lame déja bien usée.
    Gundrill semblait plus intéressé par Keendor que par les doléances de Sombrespoir


    -"Hum, Gundrill, je vois que la présence de Keendor vous intrigue, il ne faut pas vous inquiéter, elle ne vous fera aucun mal. C'est un présent que m'a offerte ma déesse Talona.
    Revenons à ce qui m'a fait venir jusqu'ici, maître Gundrill. Alors pour cette épée ? Que pouvez-vous me dire, un enchantement que je vous laisse choisir fera l'affaire, j'ai là de quoi payer."

    Kurgan sortit sa bourse."

    -"Cette bource contient 2000 pièces d'or, peut-être cette somme vous suffira-t-elle?"

  3. #3
    Gundrill Invités
    Scrutant attentivement la drole de créature qui était venu le voir à une heure ci tardive:
    Petit misérable!, en voila des maniéres, à une heure pareille.Tant qu'à ton chat, il ne m'impressionne nullement, il aura tot fait de bondir sur moi qu'il sera transformé en une immonde poussiére sombre

    Puis Gundrill semblait se calmer, le visage de l'homme lui plaisait énormement, il en était presque fasciné
    Ton visage est rongé par une malediction puissante, j'en sens sa force, tu souffres énormemnt , que c'est délectable, rare sont ceux qui peuvent lancer une aussi terrible malediction.Voila ce que je te propose, je peux enchanté ta lame, mais je ne fait jamais ce service gratuit, ton or ne m'interesse pas, j'ai vecut tant d'année que cette bricole m'est devenu inutile, par contre toi tu m'interesse, ton ame si torturé, ta chair si outragé, je m'en regale d'avance. Accepte d'étre mon cobaye et je respecterai nos engagements, j'attends!"

  4. #4
    Kurgan Sombrespoir Invités
    Kurgan prit le temps de la réflexion, être le cobaye d'un nécromancien était une proposition qu'il ne fallait pas prendre à la légère.
    Après quelques minutes, Kurgan se dit qu'il était déjà mal en point, que serait pour lui les quelques souffrances que pouvait bien lui infliger Gundrill, si celles-ci pouvaient lui permettre de servir son maître Dragum ?


    -"Très bien, Gundrill, j'accepte votre proposition, mon corps et mon âme ne m'appartiennent déjà plus.
    Je vous laisse le peu qu'il m'en reste. Faites-vous plaisir. En espérant que vos expériences serviront au mieux nos intérêts communs."

  5. #5
    Gundrill Invités
    Le mage sombre eut un rapide sourire machiavélique, il était visiblement trés satisfait
    Je me régalerai d'étudier tes chairs ,d'explorer ton ame, aucune malédiction n'as de secrets pour moi méme ceux de nature divine, je trouverai bien ce qui te ronge, et j'en ferai une de mes malédictions fétiches.Bon j'ai à faire, je doit te laisser, repasses demain pour que nous puissons débuter nos engagements
    Le mage se retournit et sans saluait l'homme, il ferma violemment la porte

  6. #6
    Kurgan Sombrespoir Invités
    Kurgan était satisfait, il reprit le chemin de Melandis, acompagné de Keendor.


    *Bien, ce nécromancien fera de moi ce qu'il voudra, mais au moins j'aurai de quoi défendre la vie de mon maître s'il le faut. Ne t'inquiète pas, Keendor, à la moindre entourloupe, nous saurons nous défendre.*

  7. #7
    Kurgan Sombrespoir Invités
    Comme promis, Kurgan se présenta au petit matin devant la porte massive.
    Après quelques hésitations, il se décida à frapper à celle-ci.


    -"Keendor, bientôt, grâce à ce Nécromancien, mon Maître sera protégé comme il se doit. J’espère que Gundrill saura tenir sa promesse."

  8. #8
    Gundrill Invités
    Le nécromancien vint ouvrir la porte, il avait une mine fatiguée et ses yeux avaient une lueur toujours plus mauvaise que jamais:
    Tiens te voila! tu es venu enfin de compte, ravis que tu tiennes tes engagements.
    Scrutant la panthére, puis les alentours de la place, le mage reprit
    Cela coule de source que ton minet reste dehors, il risque de me gener dans mon travail...Néanmoins il risque de nous rendre service en gardant la porte face à tous les petits plaisantins avec lequel je n'ai pas le temps à perdre.Une petite histoire est arrivé à mes oreilles, comme quoi un individu voulait qu'on lui transforme un destrier en une licorne ou un pégase, quel inconscient!Une chance qu'il ne m'est pas trouvé, je lui aurais lancé une malediction trés agréable...
    Bien tréve de bavardages, aller entre pour que je puisse debuter!.


  9. #9
    Kurgan Sombrespoir Invités
    Sombrespoir intima l’ordre à Keendor de bien vouloir rester à l’extérieur et de garder l’entrée de la bâtisse.
    Impatient de voir cette demeure, Kurgan franchit le seuil de la porte sans hésitation puis suivant Gundrill, il s’assit sur une chaise.


    -"Alors, Gundrill, si je vous laisse trifouiller dans les tréfonds de mon âme et de ma chair, que pourrez-vous faire exactement pour m’aider ?
    Sachez que je n’ai qu’une parole et que si le jeu en vaut la chandelle, vous faites de mon âme et de mon corps ce que vous voudrez. La seul chose que je vous demanderai c’est que ce marché reste entre nous, et que vos expériences me laissent le libre choix de mes actes, et qu’elles n’entravent pas, si cela est possible, la parole que j’ai donnée à mon maître Dragum. »

    Kurgan, curieux, jetait un regard sur la salle. Il n’avait jamais vu autant de livres réunis dans une même pièce.

  10. #10
    Gundrill Invités
    le nécromancien prétait peu d'attention aux paroles de Kurgan, il s'affairait à prépare la piéce, il ferma les volets, laissant quasiment pas la lumiére du jour passer, il alluma des bougies et commença à tracer les pentagrammes sur le sol.Ceci fait, il alla chercher un lourd grimoire et le posa sur le bureau, il s'assit à son fauteuil et là il contempla Kurgan:
    "Cesses donc tes piaillements petit sot!, je n'ai qu'une parole et ton corps tel qu'il est, m'est bien plus utile.Je ne vais pas dissequé tes membres, ou ouvrir ton crane pour explorer ton cerveau, mais je vais l'étudié, le mettre à l'épreuve avec certains sorts pour connaitre l'efficacité et la resistance de cette malédiction"
    Il saisit l'énorme et vieux bouquin qui avait devant lui, et prit sa plume pour griffonner quelques symboles on ne peut plus complexes:
    Vois tu ceci sont mes notes personnelles, où je consigne mes plus grandes maledictions et leur remédes.J'ai inventé un langague et il est quasi indéchiffrable afin que nul ne peut connaitres mes secrets.Et comme tu le vois, tu as l'immense privilége que je consacre un chapitre sur ta malédiction, mais trèves de bavardages, dis moi d'où vient cette malédiction, qui te l'a envoyé et pour quelles raisons?

  11. #11
    Kurgan Sombrespoir Invités
    Kurgan prit un temps de répit avant de répondre à Gundrill puis se lança dans les explications demandées par le vieux nécromancien.

    -« Il y’a bien longtemps je n’étais pas l’individu qui se montre à toi aujourd’hui. J’étais un jeune homme fier et juste, ma mère pour son plus grand malheur mit au monde mon frère qui était aussi mon jumeau. Lui était tout mon contraire. , C’était un être vaniteux, égoïste et fourbe.
    Alors que j’allais embrasser la carrière de paladin, Urlan mon frère lui se destiné à celle d’assassin.
    Un soir que je rentrais d’une de mes journées d’entraînement avec mon maître, je croisais par hasard mon frère qui discrètement se dérobait dans une ruelle sombre. Je pris sur moi l’initiative de le suivre discrètement, et j’arrivais à m’approcher suffisamment prêt pour que je puisse entendre la discutions qu’il tenait avec une jeune femme bien mystérieuse.
    Les mots que j’allais entendre allaient causer ma perte, pour qu’il soit accepté parmi sa nouvelle famille il devait éliminer la femme qui l’avait mis au monde.
    A ces mots je me précipita chez ma vielle mère pour la prévenir mais malheureusement je n’avais pus la convaincre de ce que projetait son fils elle me jeta dehors et m’interdit de remettre les pieds chez elle.
    Désemparais, je traversais la ville et alla rejoindre mon maître espérant trouver au prêt de lui une aide qui pourrait épargner ma Mère et mon Frère, mais il n’en fut rien mon maître m’expliqua qu’il était bon pour moi de résoudre cette épreuve seule, qu’elle avait était sûrement décidée par les divinités comme passage obligé avant mon adoubement.
    Je ne pouvais me résoudre à tuer mon frère il était mon double ma moitié et malgré ces projets je n’arrivais pas à le détester au point de le tuer.
    C’est alors que devant moi apparue cette jeune femme qui avait ordonné à mon frère de tuer ma mère.
    D’abord plein de colère, je me précipitais sur elle pour la tuer, mais bien vite et sans effort elle me maîtrisa par quelques sorts dont je ne saurais dire les origines.
    Calmement elle m’expliqua qu’il n’était pas encore trop tard pour sauver ma mère, bien que mon frère soit sur le chemin de notre demeure, elle pouvait encore épargner ma famille.
    Pour cela il suffisait que je lui accorde mon âme en échange de celle de ma mère et de mon frère, sans hésitée je lui fit part de mon acceptation, et depuis ce jour j’appartiens à Talona, elle est ma Méré, ma sœur, mon épouse.
    Je t’avouerais, Gundill que je ne sais pas ce que sont devenu ma Méré et mon Frère car il y’a bien longtemps que j’ais fuit cette citée qui a fait de moi ce que je suis………
    Mais je ne regrette pas ce que je suis devenu, Talona n’est pas une Déesse cruelle elle sait reconnaître ces serviteurs les plus fidèles et les récompenser en retour. »

  12. #12
    Gundrill Invités
    Buvant chaque parole de Kurgan, Gundrill prenait des notes, le recit de l'homme terminé, il le regarda longuement, les souris froncés, le coude posé à table, le menton reposant sur sa vieille main:
    "Tssssssss, paladin tu dis, les parfaits larbins de leurs dieux ou de leurs sociétés, c'est pas plus mal que tu ais été maudis juste avant que tu deviennes un de ces cretins, je dirais plus que c'est une bénecdition"
    Il se leva et chercha un autre vieux grimoire, lourd et poussiéreux, et se rassis:
    Pendant que je fais une recherche sur la déesse Talona, parles moi plus d'elle!

  13. #13
    Kurgan Sombrespoir Invités
    -« Hum! Que te dire, si ce n’est que Talona est une Déesse sans égale et sans pareil.
    Elle est la plus fourbe et la plus vile des divinités mineures des enfers, son ambition est sans limite, sa cruauté n’a d’égal que sa férocité.
    Elle est la faiseuse de poison, celle qui dans la nuit sans un bruit vous arrache à la vie sans qu’on ne puisse dire ce qu’il s’est passé.
    Elle ne pardonne jamais, mais sais reconnaître la valeur de ces disciples.
    Elle est possessive et ne partage pas les âmes qui lui appartiennent, sont dévouement lui est exclusif.
    Elle ne craint personne, qu’il soit humain ou divin, elle connaît trop bien les ressorts de l’âme pour pouvoir être prise au dépourvu. »

  14. #14
    Gundrill Invités
    Tout en ecoutant les paroles de Kurgan, le mage feuilletais son immense grimoire:
    Ah donc voila!Talona déesse du poison et des maladies, voyez vous ça comme ces charmants!, la malediction ne doit pas lui étre étranger....Enfin quoiqu'il en soit aucune malédiction n'as de secret pour moi
    Il finissa de lire et se leva, pour se diriger vers Kurgan.Devant lui il prit un air trés serieux et se mit à gronder:
    Kurgan, il est enfin temps que nous debutions nos experiences,es-tu prét?"

  15. #15
    Kurgan Sombrespoir Invités
    -"Trés bien Gundrill, je suis prêt, ne perdons plus de temps, tu sais désormé, tout ce qu'il y a à savoir."

    Kurgan se leva de sa chaise et attendit que le nécromancien lui montre la route à suivre.

  16. #16
    Seina Invités
    Bonjour Maîtres de la confrérie de l'étoile pourpre, je vous présente mes respects.

    Vous devez le savoir je suis SEINA, jadis barde du chaos.... pour une entreprise magique ( assez risquée) je suis dans l'obligation d'instaurer un cercle magique de 6 mages...

    JE me demandais si vous pensez avoir des étudiants digne d'une entreprise telle que celle de former un cercle de magie....


    Le chef de la guide du commerce irradiait le mal, enveloppé entièrement dans sa cape noire seuls

  17. #17
    Gundrill Invités
    Interrompus par le nouveau venu, Gundrill s'en alla lui repondre:
    "Je crains qu'il est encore trop tot pour que je puisse vous fournir des mages, je dois vous laisser, je suis occuppé"
    Ayant pris congés, le nécromant revient et reprit sa position devant Kurgan:
    Soit, reprenons où nous en en étions, nous avons que trop perdu de temps.
    La piéce était sombre et pas un bruit arrivait de l'exterieur, dans cet atmosphére pesante, le terrible Gundrill prit une dimension éffroyable, on aurait dit qu'il venait d'un autre monde:
    Sache pion de Talona, que pour un mage de l'ancienne Netheril, aucun miracle m'est impossible, j'ai échappé à la destruction de mon peuple, car j'étais un loup solitaire, mais le precieux savoir Nétherisse ne m'est pas inconnu.Que ma magie profane inonde ton ame impure et pénetre tes chairs corrompus
    Et la terrible magie de Gundrill s'abattit avec rage sur Kurgan, mettant à l'épreuve sa constitution, sa force morale, et ces différents sens.Toute la journée, différentes vagues de plusieurs couleurs envahirent la demeure du nécromancien.Au crépuscule, le corps vidés de la moindre ressource de Kurgan tomba, tandis que Gundrill reprenais son souffle:
    Repose toi bien sombre crétin, ta malediction n'as plus de secret pour moi, fatalisme, désespoir, perte totale de l'envie de vivre, voila ce qu' elle engendre ta sombre malediction.

  18. #18
    Bouliiar Invités
    Un portail oval se matérialisa près de Gundrill tandi qu'il reprenais son souffle, un mage aux tenus écaralate en sortit et le portail se referma.

    Mes salutations puissant Gundrill.

    Il regarda le corps de Kurgan par terre et poursuivis:

    J'espére ne pas vous déranger outre mesure, je m'appel Baboune (hrp mon pseudo va bientôt changer), je suisun mage rouge de Thay et on m'a orienté vers vous pour passer les épreuves qui me feront Mélandien.

    Il attendis la reponse en regardant, avec un intêret macabre le corps de Kurgan qui ne bougeai toujours pas.

  19. #19
    Gundrill Invités
    L'irruption impromptue, mis en colére le necromant qui reprenait son souffle:
    "Misérable, en voila des maniéres de faire irruption dans la salle d'un necromant, j'en ai grillé pour moins que celà, mais comme ce sont les autorités de la ville qui t'envois je retiendrais mon bras!"
    Il fit un signe au mage, et ils sortirent de la maison pour se retrouvaient sur la place du district des mages
    "Je n'ai pas de temps à perdre, si tu es à la hauteur, normalement la créature que tu vas combattre ne te seras qu'une formalité"
    Gundrill-->convocation de creature VI (ours sanguinaire)-->place d'Arcanum Sanctis
    "je ne te souhaite pas bonne chance, la chance n'as rien avoir avec l'efficacité, quand à moi je m'en vais, et je m'occupe nullement de l'issu du combat, mais j'ai satisfait les autorités, et eux seuls maintenant jugeront si tu es digne de devenir l'un des leur"
    Et le nécromant rentra chez lui laissant le magicien de Thay avec un formidable grizzly sanguinaire...

    (Tu seras sans doute jugé sur ta qualité d'expression et ton Rp, bonne chance...)

  20. #20
    Bouliiar Invités
    Bien.

    Baboune-->Porte d'Ombre-->Baboune
    Baboune-->Immobilisation de créature-->ours sanguinaire

    Le mage, toujours invisible, s'approcha du grizzli bloqué en plein mouvement.

    Umph, pathétique créature, c'est donc CA, mon épreuve (pathétique, vraiment).

    Baboune-->Désintégration-->ours sanguinaire

    Me souhaiter bonne chance (pour ça!) bien entendu ... Dit-il dans sa barbe.

    Alors, dans la poussière de l'ours qui se répandait, le mage rouge s'éloigna de la place et se perdit dans les ombres ...

  21. #21
    Kalannar Invités
    L'imposant Cambion arriva en ces lieux, un peu vide.

    -Y a-t-il quelqu'un ? Je cherche un certain Gundrill.

    Comme personne ne répondit, Kalannar voulait passer le temps. Il décida d'invoquer un Familier – Nécromancien.

    Kalannar--->Familier - Nécromancien

    Un nuage de brume rougeâtre apparut devant lui et un diablotin apparut. Il était tout gris avec de petits yeux rouges. Il s'approcha du Cambion.

    -Griiiik? Qui es-tu?

    -Donne-moi d'abord ton nom et ensuite je te donnerai le mien.

    -Je me nomme Licell et toi?

    -Moi c'est Kalannar. Tu es mon familier, approche un peu, n'aies pas peur.

    Le diablotin vint se poser sur l'épaule de Kalannar.

  22. #22
    Gundrill Invités
    A l'heure où Kalandar venait demander audience au nécromancien, ce dernier était trés occupé avec une mixture d'une couleur des plus déroutante:

    "Argh quel est encore cet importun qui vient me gener!!

    Il passa brievement la téte par la fénetre et vient ouvrir peu de temps aprés la porte
    "Sacrebleu, de quel engeance es-tu donc!! Peu importe, tu es venu à un mauvais moment et celà me désapointe quelque peu, je suis à deux doigts de te lancer une agréable malediction.Mais je n'en ferais rien, car j'ai besoin d'un cobaye pour la mixture que je viens de préparer, et tu risques de m'étre utile.Alors que choisis tu, la malediction ou la mixture?"

    Le regard de Gundril prit une dimension encore plus sombre qu'à l'accoutumée et à la fois malicieux, trés satisfait de la situation où il avait plongé le visiteur!

    (Hrp: ne sois pas surpris de mes apparitions assez chaotiques en ce moment)

  23. #23
    Kalannar Invités
    Le Cambion prit un air songeur...

    -Hum, les deux ont l'air très intéressant, mais je crois que je vais prendre la mixture...

  24. #24
    Winona Invités
    Winona avait entendu parler d'une nouvelle recru elfe noir. Elle l'avait pister depuis sa venue pour observer ses réactions. Il avait choisit d'aller le voir le vieux fou nécromancien qui habitait pas loin de sa tour.
    Que venait-il chercher chez ce vieux nécromant décomposé.
    Winona était intrigué, pratique-t'il aussi la nécromancie??
    C'était le moment de savoir et de franchir les premiers pas.

    Kalannar patientait dans un coin de la pièce pendant que gundrill finissait sa mixture.

    Elle n'avait jamais rencontré ce nécromancien. c'était l'occasion rêvé d'en apprendre un peu plus sur ce nécroman malgrés son caractère de vieux grincheux maladif.

    Winona mis sa capuche de son manteau pourpre où seule sa chelure argenté" ressortait.
    Elle entra sans frapper la tête baisser pour éviter que l'on voit son visage.


    est-ce bien ici, la résidence de gundrill le "nécromancien"?

  25. #25
    Gundrill Invités
    Satisfait de la reponse de l'étranger, le nécromancien ne le fit pas attendre davantage, ferma la porte de sa demeure, il l'installa dans une chaise et retourna à sa potion qui bouillait au centre de la pièce

    Bien, je finis de concocter cette mixture, j'en ai pour peu de temps

    Il prit plusieurs sacs où il sortis différentes pincées de poudres de multitudes couleurs qui vinrent se mélanger à la brulante et fumante liquide verdatre.Le mage melangea méticuleusement la potion, la saisit de sa main osseuse et la tendit à Kalannar

    C'est pret, cette mixture m'aura donné quelques difficultés, mais elle est terminée, bois maintenant!

    Le cambion se saisit de la potion sous le regard assez pesant du nécromancien, ce dernier souria quand ce dernier vida d'une traite la potion.Un bref silence se fit, le cambion scruta Gundrill essayant de lire dans ses yeux s'il subissait une quelconque transformation physique, mais le nécromancien restait impassible et attendais.Soudain le corps de Kalannar fut pris de violentes convulsions, à le faire tomber à terre, Gundril prit un air dementielle quasi jubilatoire, puis les spasmes s'arretèrent et le cambion se leva presque instatanément, plus vigoureux et solide que jamais, sous le regard satisfait du mage:

    Bon, la mixture est un franc succés, je ne me suis pas trompé dans le dosage des ingredients.Vois tu cette potion m'est tres importantes, elle me permet de vivre plus longtemps, et de garder un semblant de vigueur.Je viens juste de mettre une formule plus elaborée, et elle risque d'avoir des vertues bien plus curatives que l'ancienne...Bon maintenant que tu m'as rendu service, que puis je faire pour toi?

    Au moment où Gundrill finissa sa question, une sylhouette fit son apparition dans la demeure du nécromancien sans méme frapper à la porte, ce qui mit le mage dans une colére noire

    Qui vas là dans la demeure de Gundrill le nécromancien?

  26. #26
    Gundrill Invités
    Dans les profondeurs du district des arcanes, un individu poussa un juron étouffé. Il était seul, dans une petite pièce uniquement éclairée par la maigre flamme d’une bougie, toute son attention était reportée sur la pierre précieuse scintillante de pouvoir posée sur la table de bois de chêne. L’homme, arborant une longue barbe grisâtre, semblait murmurer une étrange succession de mots qui résonnaient gravement dans l’atmosphère austère et fébrile.

    « Ainsi quelqu’un tente de fourrer son nez un peu trop près. Mais ses grosses pattes ne passent pas inaperçues ! » marmonna-t-il froidement

    Il se saisit d’un parchemin vierge et débuta sa rédaction. Cette tâche l'horripilait au plus au point mais il n'avait guère le choix s'il souhait poursuivre son assidu travail, pour le moins sépulcral.



    -------------------------------------

    Conseiller Walar,

    Conformément à votre requête d’observer toute activité magique suspecte à Melandis. Je viens tout juste d’entrapercevoir un espion potentiel se servant de la scrutation pour laisser planer son regard obscène sur la ville. Le fil magique me reliant à ce maudit énergumène était trop ténu pour que je puisse tenter la moindre localisation. Cependant si cet individu s’y risque trop nous finirons par le découvrir. Rien ne résiste à l’alliance de notre confrérie, j’ajouterais d’ailleurs volontiers un cadavre animé à ma collection. Vous devriez augmenter la surveillance magique des lieux « interdits ».
    J’espère sinon que vous ne tarderez pas trop avant de me confier l’étude de cette antique statue mortuaire…

    Gundrill, le Nécromant


    -------------------------------------

  27. #27
    Alundra Glodar Invités
    Alundra passa devant la confrérie du redouté magicien, si mystérieux, enfermé dans sa tour comme une créature de la nuit. On voyait nettement le dégout qu'inspiraient, à la guerrière, ces hautes tours à l'architecture impossible. Les angles et les sculptures chaotiques du batiment donnaient le tournis et un sentiment de malaise.

    Les magiciens et même les apprentis, passant dans les rues de ce quartier empli d'étincelles et de cadavres, restants d'expériences magiques répugnantes, toisaient la combattante, sa robe de prêtrise encore tachée de sang qu'elle n'avait jamais réussi à nettoyer. Ils la regardaient de haut, eux, propres et soignés, elle, sale et mal fagotée, eux, dignes et fiérs de leur pouvoirs magiques, elle, las et impressionnée par son environnement. Ces regards suffisaient à la mettre en rogne.

    La magie... une science qu'ils ne maitrisaient pas, pour la plupart mais qui leur permettaient de mépriser les autres!

    Sortant de cette rue et fulminant, Alundra agrippa soudain par le col un mendiant qui harcelait un magillon pour quelques pièces. Elle attendit que le mage parte, celui ci ne la regarda même pas, alors que le pauvre hère tournait un regard implorant vers la guerrière. La paladine l'invectiva alors:

    "Misérable petit insecte rampant! Sale loque! Comment peux tu supplier ces sous hommes! trop faibles pour se servir de leurs muscles. Ne vois tu pas qu'ils utilisent une énergie incontrolable n'étant pas faite pour les mortels. Cette puissance est celle des dieux."

    L'homme chercha à s'échapper et se débattit devant la fureur de la Paladine. Sa force étant plus grande, Alundra fut obliger de détacher d'un mouvement souple son épée pour le tenir en respect. La température monta d'un coup entre la combattante et le mendiant.

    "La magie n'a jamais servi qu'à asservir des peuples fiérs sous la coupe de faiblards. Comme ces peureux craignent tout ce qui les entourent, ils s'enferment dans des tours et s'attaquent à l'esprit plutot qu'au corps. Ils sont incapables de se mesurer à des combattants.
    Pauvre bougre, la vraie puissance est celle des dieux. Tu aurais mieux fait de les implorer eux!"


    L'homme, sentant la folie dans la paroles de la paladine et des flammèches glisser le long du corps de la guerrière, il sortit une dague de sous ses vêtements et porta un coup vers Alundra. Celle ci moins vive, à cause de son armure, encaissa la blessure mais donna un coup d'épée (à deux mains) de toute ses forces. Le mendiant tomba, toute l'épaule détachée du corps.

    Alundra, souria et contempla le corps:

    "Présente mes respects à Kossuth et aux dieux".

    Plus calme, Alundra vérifia qu'elle n'avait pas attiré d'oreilles indiscrétes, à cause de sa colère, et descendit rapidement la rue, s'engouffrant dans les ruelles et vérifiant plusieurs fois si elle n'était pas suivi. Son teint était blanc et la peur pouvait se lire sur son visage.

    "Tous des fourbes... Maudit soient-ils" marmonnait-elle.

  28. #28
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 094
    La jeune femme arriva discrètement, en pleine nuit, à la confrérie de Gundrill. Elle n'avait guère peur d'être vue, l'esprit embrumé par la drogue qui la tenait encore debout, par on ne savait trop quel miracle. Un souffle, et elle s'écroulerait...

    Montant rapidement les marches des escaliers, elle pénétra dans le bâtiment, dont les portes, comme convenu, n'étaient pas fermées. Grinçant sur ses gonds, la porte qu'elle poussa était très lourde. Aussi dut-elle poser son précieux paquet afin de la pousser à deux mains. Personne en vue. Elle entra vivement.

    Marchant rapidement, courant presque, elle chercha des yeux le couloir qu'on lui avait renseigné pour sa mission. Ce ne fut guère aisé, mais elle finit par trouver la porte qu'elle cherchait depuis longtemps : Frankenstein.

    Le nom de son commanditaire convenait parfaitement aux genres de passes-temps qu'il avait. A moins qu'il ne s'agisse d'un surnom, gagné grâce à sa sombre réputation ?

    Elle frappa sèchement du poing, et attendit la réponse.


    "Entrez !". Elle s'exécuta.

    "Ahh, vous voilà enfin ! C'est parfait, j'allais justement entamer le processus ! Montrez-moi cela, voulez-vous ?

    - D'abord, je veux l'or", répondit-elle brusquement, avec une voix d'une raucité entretenue par la fumée des substances illicites qu'elle consommait depuis si longtemps.

    "Le voici, jeune impertinente", lui annonça-t-il, en lui tendant une bourse rebondie. "J'espère que la marchandise est à la hauteur de mes espérances !"

    Il déballa le paquet. Soulevant les bords cartonnés, il constata les dégâts : les organes qu'il avait commandés étaient trop anciens... pas assez bien conservés. Il referma la boîte avec fureur, et, les yeux injectés de sang, il hurla, d'une voix métamorphosée par la folie et la rage :

    "Espèce d'imbécile ! Que signifie cet amas de tripailles malpropres ? Vous espériez vraiment que je me contente de si bas morceaux ?

    - Je... je...." Même la drogue ne parvenait pasà masquer sa terreur, qui transpirait de son corps par chacune des pores de sa peau. "Je n'ai pas vérifié.... je ne savais pas ce que vous aviez commandé...".

    - INCAPABLE ! Puisque vous êtes incompétente pour ce genre de missions, vous allez me servir à autre chose !". Il sourit maléfiquement, et pointa un doigt décharné vers la fille. Du bout de son ongle, jaillit un petit éclair, qui alla se loger entre les deux yeux de sa cible. Elle mourut sans un cri.

    "La matière première doit être fraîche ! Tu feras une bonne fournisseuse". Il acheva sa phrase par un rire démoniaque, qui résonna longuement dans la sinistre pièce du nécromancien...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

Discussions similaires

  1. [Confrérie] Elondara l'envoûtante
    Par Elondara dans le forum Le Noyau Occulte de la Ville
    Réponses: 40
    Dernier message: 16/05/2007, 09h51
  2. [TECH] Bug avec la confrerie noire
    Par neurosupherot dans le forum L'île de Vvardenfell (Morrowind)
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/02/2004, 18h48
  3. [Confrérie] Sénodral le sage
    Par Sénodral dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/09/2003, 05h50
  4. [Organisation] La Confrérie de l'étoile pourpre
    Par dragum dans le forum Le Noyau Occulte de la Ville
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/08/2003, 15h29

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250