Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 61 à 72 sur 72

Discussion: [Aventure] Les Écrits de Vartang Alec

  1. #61
    Avatar de Kededric
    Kededric est déconnecté Manipulateur émérite
    Date d'inscription
    November 2013
    Localisation
    Melandis
    Messages 
    363
    Malgré lui, Kededric resta bouche bée en voyant les propriétés incroyables de ce simple couteau. En quelle matière pouvait-il bien être conçu pour pouvoir ainsi traverser le métal sans lui laisser de trace ? À croire qu'il rêvait. Le marchand avait raison : cette arme était faite pour lui !

    Revenu de sa stupeur, l'assassin hocha la tête avec un léger sourire, et il finit par répondre :
    "Je crois en effet que cette arme correspond bien à l'usage que je souhaite en faire. Parfait ! Tout simplement parfait !"

    Il porta la main à la bourse contenant les âmes - monnaie ô combien lugubre, d'autant plus lugubre pour effectuer un tel achat - et déclara au marchand : "Je vous l'acquiers, très cher. Septante et une âmes, c'est bien cela ?" Il soupesa quelques âmes du bout des doigts, choses fragiles et si précieuses en ces lieux étranges. Malgré lui, il ressentit un malaise à l'idée d'acheter une arme avec l'esprit de créatures autrefois vivantes. Mais... lorsqu'il recevait de l'or pour avoir éliminé une cible, cela revenait au même, n'est-ce pas ? Sauf que l'âme de la victime était libre, ensuite.

    Bah ! Il n'était pas là pour avoir des scrupules, après tout. Il devait quitter les lieux, et tant qu'à faire, avec cette arme si mortelle.
    Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
    "On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
    Dirigé par Mornagest

  2. #62
    Date d'inscription
    November 2016
    Messages 
    112
    « 71 âmes, c’est ssssela... » répondit le marchand, une froide avidité filtrant au travers de son sifflement reptilien.
    Il s’empara desdites âmes, qu’il recompta avec minutie avant de les mettre à l’abri dans un épais coffre solidement renforcé de fer. Puis, il tendit le couteau à l’assassin, lui présentant le manche pour qu’il puisse s’en emparer. L’objet était sien.

    « Affaire conclue. Faites-en bon usage. L’asssssassina est un art qui a toute mon admiration. »

    Il restait, dans la bourse de Kededric, 61 âmes. Il venait d’en dépenser plus de la moitié. Et il n’était pourtant qu’à l’entrée du palais marchand. Au-delà des deux boutiques, l’une de chaque côté, dans une manière d’antichambre ou de hall, il y avait une porte, puis le reste, un espace imposants, plein de flambeaux et d’animation, avec des boutiques partout, mais non sans une stricte organisation. C’était là le principal changement avec le marcher extérieur, sur la place noire de monde, d’où il se dégageait une impression de chaos. Le palais marchand, c’était un autre milieu, un autre niveau, celui des vraies affaire, celui qui promettait le meilleur et le pire, celui des mystères, des marchandises les plus rares, les plus exotiques.

    HRP : petit rappel de la situation.
    Kededric sait qu’il existe en ville un portail ramenant au plan matériel. Le passage coûte 10 âmes.
    Il a fait connaissance avec un certain Chevalier Danval, qui lui a prêté la bourse et qui doit se trouver, maintenant, au cirque.
    Kededric ignore ce qu’il est advenu de Diane d’Orlac, de Greed de Griscieux et de Guilem au moment de l’explosion magique ayant conduit dans le plan abyssal.

  3. #63
    Avatar de Kededric
    Kededric est déconnecté Manipulateur émérite
    Date d'inscription
    November 2013
    Localisation
    Melandis
    Messages 
    363
    Bien. Il disposait maintenant d'une arme redoutable, dans une cité redoutable, sur un plan redoutable. Mais son avenir l'était, lui aussi, s'il ne parvenait pas à trouver ce portail et payer le tribut au Sultan...

    Par ailleurs, une fois le portail franchi, était-il certain d'arriver sur le plan Matériel ? À quelle époque arriverait-il ? Il savait que sur certains plans, le temps s'écoulait différemment... enfin, de manière plus pratique, où arriverait-il sur Toril ? S'il était dans la jungle de Maztica, il ne serait pas très avancé. Il fallait espérer qu'il pourrait obtenir un peu d'informations à ce sujet avant de sauter les yeux fermés dans un portail inconnu.

    Le marché à l'intérieur du palais marchand était encore plus impressionnant. Tant d'exotisme ? Il aurait tant envie de rester, de gagner des âmes au détriment des autres, et d'acheter ici des choses qu'il n'aurait jamais pu imaginer... mais il lui fallait rester réaliste : il devait rentrer, quitte à échouer dans sa quête des écrits. Mais au moins, rester en vie chez lui, c'était une bonne chose.

    Il s'enfonça dans le marché, écoutant, regardant, humant... comme il le faisait d'habitude, somme toute, mais dans un univers totalement nouveau. Les sensations lui affluaient avec une telle intensité qu'il en avait presque le tournis.

    Il fit une pause pour retrouver ses esprits. Il devait trouver l'emplacement du portail.

    Kededric essaya de trouver des passants ou des marchands qui n'avaient pas l'air trop occupés pour leur poser la question. Après tout... il était passé inaperçu tout du long jusqu'à présent, et les voyageurs planaires semblaient assez courants. Il pouvait bien se renseigner sur la question !
    Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
    "On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
    Dirigé par Mornagest

  4. #64
    Date d'inscription
    November 2016
    Messages 
    112
    HRP : Je suppose que par "Il s'enfonça dans le marché", tu veux dire le palais marchand, pas la place du marché à l’extérieur.

    Rester focalisé sur une idée, en ce lieu stupéfiant, était difficile. L’attention de Kededric était attirée dans toutes les directions à la fois. Ici, dans une salle dédiée, s’alignaient des grimoires, des parchemins, des baguettes, des bâtons, c’était le paradis de la sorcellerie. Un peu plus loin, c’était des ingrédients de toutes sortes qui s’exhibaient, en boîtes, en fioles, sur des étagères. Dans une autre direction, un armurier colossal présentait sa collection où l’on pouvait s’armer pour la guerre tel un demi-dieu. Plus loin, un tailleur raffiné vendait des étoffes d’une délicatesse troublante en un tel endroit. Il y avait aussi se marchand énigmatique entouré de sphères de verre et d’objets métalliques alambiqués. Il côtoyait quelqu’un qui faisait commerce de coffres, sacs, sacoches et bourses. Que dire de ce démon qui, quant à lui, vendait avec amour le nécessaire de torture du pire sadique qu’on puisse examiner ? Et de son collègue avec ses cages sinistre ?
    Et bien sûr, Kededric n’en eut pas le moindre doute, s’il suivait une allée, il voyait au fond les silhouettes sagement alignées de dizaines d’esclaves prêt à se trouver un nouveau maître, un nouveau destin.

    Celui qui put renseigner l’assassin, ce fut le vendeur de coffres et autres contenants. Il semblait humain, tout du moins en avait-il l’apparence, et parlait très bien le commun.

    « Le portail se trouve légèrement excentré hors de la ville, mon bon Monsieur. Il faut emprunter le pont des voyageurs. Passez par la rue des jeux, c’est le plus rapide. Mais puisque vous êtes là, pourquoi ne pas acheter une bourse ou un sac ? Mes articles sont pratiques, ils contiennent bien plus qu’ils ne le devraient. Et certains sont des plus résistants ! »

  5. #65
    Avatar de Kededric
    Kededric est déconnecté Manipulateur émérite
    Date d'inscription
    November 2013
    Localisation
    Melandis
    Messages 
    363
    Hrp : oups oui, je parle bien du palais marchand, désolé, ce n'était pas très clair

    En-dehors de l'aspect terriblement étrange des biens proposés ici à la vente, l'on aurait pu se croire à Melandis... non, même avec de l'imagination, c'était compliqué à imaginer. Disons plus exactement qu'il y avait bien quelques points communs entre les deux cités, mais cela s'arrêtait là. Presque tout paraissait impossible, ici. Les sacs que proposaient ce marchand si aimable ? Kededric était certain qu'il pourrait y caser la moitié du bâtiment de la guilde des assassins, ou qu'ils pouvaient faire disparaître à tout jamais celui qui avait le malheur de s'y retrouver enfermé, ou...

    Tout cela était bien tentant, mais il devait garder à l'esprit qu'il n'était pas riche, qu'il était étranger dans un lieu étrange, et que son objectif était dans un premier temps de rentrer vivant sur Toril. Par la suite, retrouver ses compagnons d'infortune, mais même cela restait accessoire ; sa survie avant tout.

    L'assassin déclina donc poliment, assurant au marchand qu'il ne lui restait guère plus dans sa bourse que de quoi régler le dû pour emprunter le portail. Il avait pris un risque en achetant ce couteau si extraordinaire, mais il ne devait pas tenter sa chance une seconde fois dans un lieu pareil.
    Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
    "On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
    Dirigé par Mornagest

  6. #66
    Date d'inscription
    November 2016
    Messages 
    112
    Le marchand ne fit pas de difficulté. Après tout, le client est roi. Mais l’affabilité du commerçant n’alla pas plus loin. Il perdit tout intérêt pour l’assassin et chercha à attirer d’autres personnes susceptibles de pouvoir acquérir l’un de ses articles, voir même plusieurs qui sait.

    Kededric se trouvait toujours dans une des nombreuses allées du Palais marchand. S’il voulait se diriger vers le portail, il lui fallait quitter l’édifice, ainsi que la place, et trouver dans un premier temps la rue des jeux.

    Luttant contre sa curiosité, il commença à se diriger vers les portes du palais. De nombreuses personnes le croisaient ou le dépassaient, vaquant à leurs propres affaires. On murmurait des arrangements, on susurraient des offres alléchantes, on entendait le petits bruits cristallins et pourtant glauques des âmes en paiement… Kededric avait la rassurante impression de pouvoir se fondre dans cette foule, d’échapper à trop d’attention…
    …et pourtant, alors qu’il atteignait l’antichambre de l’entrée, là où se trouvait le commerce du vendeur de poignards, le voilà abordé par une femme en rouge. Il ne l’avait pas vu venir. Il sentit simplement sa main délicate se poser sur son épaule. Lorsqu’il tourna son visage vers elle, il vit ses yeux émeraudes à l’étrange magnétisme. Elle semblait humaine. Elle en avait la taille, la silhouette. Mais sa longue robe, ses gants, et sa coiffe orientale doublée d’un masque de tissu ne laissait voir que ses yeux. L’ensemble avait le rouge du sang et témoignait d’une finesse rare.
    « Offrez-moi un verre. »
    Sa voix était de velours.


    HRP : je te rappelle que le Chevalier Danval a parlé à ton personnage des filles du sultan qui s'amusent dans la cité. Ton personnage ignore si cette dame en route est l'une d'elles, mais il peut y penser.

  7. #67
    Avatar de Kededric
    Kededric est déconnecté Manipulateur émérite
    Date d'inscription
    November 2013
    Localisation
    Melandis
    Messages 
    363
    Il n'avait pu retenir un sursaut. Il était à cran, dans ces lieux inconnus et potentiellement hostiles, et à vrai dire, il s'était attendu à être alpagué pour quelque raison qui dépassait l'entendement des mortels, mais pas de cette manière, ni par une telle créature.

    Kededric resta interloqué quelques secondes. La femme qui se tenait devant lui avait un attrait certain, c'était indéniable, mais elle ne devait pas avoir grand-chose d'humain. Un succube ? Un érinye ? Quelque chose de pire encore ? Malgré lui, il avait peur. La peur de la mort était une chose qu'il avait depuis longtemps surmontée, de par son "métier" parsemé de dangers permanents. Mais la damnation de son âme... était une idée qui l'effrayait. Il s'en rendait compte, maintenant qu'il était dans ces lieux impies, alors qu'auparavant, cela n'était resté qu'un vague concept digne des religieux.

    Devenait-il trop humain ?

    L'assassin songea à ce que le chevalier lui avait révélé à propos des filles du Sultan. Des créatures ô combien dangereuses, qui aimaient jouer avec les habitants de Neczul. Était-ce l'une d'entre elles ?

    Curieusement, la demande de la créature fit mouche. Elle aurait pu passer pour grossière, émanant de n'importe qui d'autre, mais elle avait employé un ton si assuré et péremptoire que Kededric ne songea même pas à refuser. Il avait bien hésité à s'enfuir, mais il se retint, certain que cela aurait précipité sa chute.

    Il tenta une réponse, mais sa voix s'éteignit dans sa gorge. Il dut se contenter de hocher stupidement la tête, un sourire niais aux lèvres.
    Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
    "On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
    Dirigé par Mornagest

  8. #68
    Date d'inscription
    November 2016
    Messages 
    112
    Elle eut un gloussement amusé, quelque chose de doux, mais de vicieux. Ce n’était pas un ange, mais le contraire aurait été étonnant. Sa main droite toujours posée sur l’épaule de Kededric, elle fit un geste de son autre main. Sa gestuelle, probablement associée à la finesse de sa mise, avait quelque chose d’hypnotique.
    « Par ici. Vous pouvez m’offrir un verre par ici. »
    Si elle le lui indiquait, c’était sans doute qu’elle savait qu’il était nouveau, ici.

    L’endroit qu’elle désignait était une manière de taverne à l’intérieur même du palais marchand. On y accédait en franchissant un rideau pour se retrouver dans une salle commune plutôt petite et plongée dans une pénombre intimiste. Quelques tables s’alignaient. Diverses personnes y étaient déjà installées et murmuraient, un verre à la main. Personne ne fit vraiment attention à Kededric, ni même à la dame rouge. Chacun était sans doute occupé à conclure des transactions. D’autres rideaux laissaient soupçonner des passages vers des salons privés pour y discuter de choses encore plus confidentielles. Au fond de la salle, cerné par deux flambeaux, il y avait le comptoir. Et derrière le comptoir, une femme fort belle avec un sourire discret. Elle aussi sembla ne pas remarquer les nouveau venus, quoi qu’elle les observaient bien du coin de l’œil. Après tout, ce devait être une coutume dans ce commerce de ne pas s’observer ouvertement. On parlait âmes, on parlait richesse, on parlait pouvoir, on ne voulait pas se sentir épié.

  9. #69
    Avatar de Kededric
    Kededric est déconnecté Manipulateur émérite
    Date d'inscription
    November 2013
    Localisation
    Melandis
    Messages 
    363
    L'assassin était sous le charme, littéralement. La créature était splendide, sa voix sensuelle, ses manières exquises... il avait beau avoir une petite partie de son esprit qui lui enjoignait de fuir, vite et loin, mais elle était tellement minoritaire, cachée sous cet océan de niaiserie qui le faisait maintenant presque baver d'envie devant la succube - ou ce qui semblait en être une - qu'elle ne parvint pas à le pousser à réagir correctement.

    Il n'eut qu'un bref regard pour le restant de la salle. Et encore ; aurait-elle été peuplée de trolls tout nus qu'il ne l'aurait pas remarqué...


    "Gxzbml", tenta-t-il pour briser le silence. Guère brillante, comme entrée en matière.
    Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
    "On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
    Dirigé par Mornagest

  10. #70
    Date d'inscription
    November 2016
    Messages 
    112
    Elle rit.
    Un rire adapté à ce lieu, ténu, discret.
    Puis, elle passa commande en usant de cette langue à la fois affreuse et obsédante qu’est l’abyssal. Enfin, elle mena Kededric dans une des alcôves séparées de la salle commune par un rideau. L’assassin, peu à peu, retrouvait ses moyens. Il ne semblait pas que la créature, quelle qu’elle soit, cherche à le contrôler. Elle avait juste un magnétisme fou.
    L’alcôve se résumait à peu de choses : une table, deux banquettes de part et d’autre, et une lumière tirant sur le violet. La dame rouge s’installa en face de Kededric et, au début, demeura silencieuse.
    On vint très rapidement les servir. Une coupe pour chacun et une bouteille déposée sur la table, bouteille dont le contenu d’un noir d’encre vint bientôt remplir les coupes.
    Une fois de nouveau seul, la dame rouge commença à siroter l’odorant breuvage tout en détaillant l’assassin.

    « Remis du choc ? » finit-elle par demander.
    Il y avait un sourire dans sa voix.

  11. #71
    Avatar de Kededric
    Kededric est déconnecté Manipulateur émérite
    Date d'inscription
    November 2013
    Localisation
    Melandis
    Messages 
    363
    La jeune femme hors du commun qui se tenait maintenant assise face à lui était subjuguante. Kededric parvint cependant, petit à petit, à retrouver ses esprits et reprendre le contrôle de lui-même. Il n'avait jamais pu contempler de femme aussi belle, ni à Melandis, ni ailleurs, et dotée d'un charisme aussi exceptionnel. Tout en elle incarnait la grâce, le style et la légèreté. À côté, même Diane d'Orlac, pourtant experte en apparence modifiée, ne pouvait rivaliser sans grand-peine.

    Il hocha la tête à sa question, ajoutant timidement :
    "Toutes mes excuses. C'est que... vous m'impressionnez, pour être tout à fait franc."

    L'assassin pouvait à peine soutenir son regard, mais il fit l'effort de ne pas détourner les yeux. Il dut cependant grandement se contenir pour y arriver. Fixer son verre aurait fait une impression curieuse, à son avis...
    Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
    "On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
    Dirigé par Mornagest

  12. #72
    Date d'inscription
    November 2016
    Messages 
    112
    « Ta franchise me plait », répondit la dame rouge en déposant sa coupe sur la table avec une certaine détermination.
    On aurait dit qu’elle venait de prendre une décision ou de se faire un avis sur une question.

    « Je t’impressionne et tu oses malgré tout soutenir mon regard. Ça aussi ça me plait. Tu as du cran, petit assassin. »
    Sa voix de velours caressait les oreilles, flattait l’égo. On sentait quelle pouvait jouer sans mal la carte de la séduction, que ce devait être une de ses armes, mais telle n’était pas son plan pour l’instant. Du bout de son doigt ganté, elle se mit à suivre le bord de sa coupe avec une royale nonchalance.
    « Mais pas que du cran, aussi autre chose… Tu n’es pas ce que tu sembles être. Ce visage n’est pas le tiens. Et pourtant, nul charme, point de magie… Ta nature exacte m’échappe mais tu fais dans la métamorphose innée. Danval a trouvé une perle rare même s’il n’en a rien vu. »
    Elle eut un petit rire.
    « Oui, tu feras l’affaire, j’en suis certaine. »

Page 3 sur 3 PremièrePremière 123

Discussions similaires

  1. [ACT/AVENTURE]The Last Of Us
    Par Mr Sylvestre dans le forum Les autres Jeux Vidéo
    Réponses: 10
    Dernier message: 02/01/2016, 01h02
  2. [LGX] L'aventure commence ici
    Par Smidge dans le forum Loup Garou
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/04/2015, 00h51
  3. [LGX] L'aventure commence ici
    Par Smidge dans le forum Archives
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/07/2014, 22h36
  4. Aventure suivie !
    Par Eldarico dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/04/2013, 03h12
  5. Conseil de bon sens : sauvegardez vos écrits !
    Par Eleglin dans le forum Débuter dans le RP
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/08/2007, 20h54

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256