Page 4 sur 11 PremièrePremière ... 23456 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 312

Discussion: [Bâtiment] Le manoir de Corvimande

  1. #91
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    July 2012
    Messages 
    1 481
    Chance ôta sa cape et se laissa tomber dans le canapé le plus proche. Elle n'avait plus qu'une envie : remettre des vêtements dans lesquels elle se sentait à l'aise et se débarrasser de cette horrible robe. Elle extirpa de son sac le cylindre noir et son contact se révéla tout aussi désagréable que la première fois. Lorsque Reuel finit par apparaître, elle le brandit fièrement.

    - J'ai votre euh...

    Elle jeta un oeil à l'objet qu'elle tenait dans la main, sourcils froncés.

    - ...truc ?
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  2. #92
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 402
    « Je vois cela… vous semblez être aussi efficace que ce à quoi je m'attendais. »

    Sourire satisfait aux lèvres, Reuel de Corvimande s'approcha pour s'emparer de l'objet – la voleuse put constater qu'il le fit avec une main gantée.

    « Vous désirez sans doute prendre du repos ? Votre chambre d'hier vous attend, on va vous y mener. Je vais aller régler son sort à cette… chose, et je vous apporterai votre récompense ensuite. À moins que vous ne préfériez repartir immédiatement ? »

    Un domestique se tenait devant la porte, prêt à guider la tieffeline jusqu'à la chambre. Néanmoins, le maître des lieux attendait, l'objet à la main, au cas où elle désirerait expédier les choses.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  3. #93
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    July 2012
    Messages 
    1 481
    Chance secoua doucement la tête.

    - J'ai... des choses à faire. Et je préfère m'y mettre dès maintenant.

    La tieffeline devait retrouver certains de ses anciens contacts, des personnes peu regardantes qui écouleraient tous les objets qu'elle avait volé - elle n'avait jamais été très douée pour ça. Et même si la compagnie de Reuel n'était pas si désagréable, elle avait toujours préféré disparaître une fois sa récompense en poche, au cas où son bienfaiteur changerait d'avis...

    - Mais j'aimerais pouvoir me changer avant.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  4. #94
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 402
    « Je vois. Dans ce cas, vous pouvez vous changer ici. Je reviens aussi vite que possible. »

    Le mage fit mine de quitter les lieux, mais finalement se ravisa. Tourné vers la voleuse, il prononça quelques paroles à mi-voix en agitant les mains. Quelques effets lumineux furent visibles, mais, une fois encore, Chance ne sentit rien de particulier.

    « Je viens de lever l'illusion et de vous rendre votre aspect ordinaire. J'ai également levé le sort de quête, bien évidemment. »

    Il avait prononcé la dernière phrase avec un demi-sourire et tourna les talons, cette fois pour de bon, sans laisser à la tieffeline le temps de réagir.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  5. #95
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    July 2012
    Messages 
    1 481
    Chance eut tout d'abord un mouvement de recul avant de comprendre qu'il levait simplement l'illusion qu'il avait jeté plus tôt. Dommage, elle aurait bien aimé profiter des avantages qu'offrait une apparence humaine encore quelques heures. Lorsqu'il mentionna le sort de quête, en revanche, elle grimaça franchement.

    - Voilà pourquoi je ne travaille jamais avec des mages d'habitude, marmonna t-elle alors qu'il quittait la pièce.

    Aussi désagréable qu'était l'idée d'avoir été liée quelques heures avec un tel sort, il fallait reconnaître que le risque avait été payant, plus que payant même. Toutefois, elle n'était pas sûre de retravailler pour cette famille, si l'occasion se représentait un jour.

    Rapidement, elle se débarrassa de sa robe et enfila sa tenue ordinaire. Il ne lui manquait plus que sa récompense...
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  6. #96
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 402
    La voleuse avait eu largement le temps de se changer avant que Reuel ne revienne, l'air anormalement plus épuisé qu'il ne l'avait été quelques instants plus tôt, mais néanmoins satisfait. Son domestique venait derrière lui, transportant une bourse assez grande, et manifestement bien remplie.

    « Une créature de plus a découvert les mystères de la mort. Elle n'était parvenue à tricher que trop longtemps ; mais son destin l'a enfin rattrapée. Vous pouvez être fière de vous, Chance. Et vous avez grandement mérité votre récompense. »

    Sur un signe de son maître, le serviteur déposa la bourse sur la table, devant la voleuse, avant d'aller récupérer la tenue de domestique.

    « Comme convenu, voici votre paiement, et je vous laisse faire ce que bon vous semblera du fruit de vos larcins. Je récupère en revanche ce qui m'appartenait et ne vous avait été confié que le temps de votre mission. »

    Le regard du mage s'était clairement posé sur le sac sans fond.

    « À moins que vous ne désiriez le conserver pour votre propre usage ? Compte tenu du service que vous m'avez rendu, je peux vous le laisser à… disons… quatre cent pièces d'or ? Aux prix du marché, c'est une excellente affaire. »

    HRP : ouais, c'était le piège
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  7. #97
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    July 2012
    Messages 
    1 481
    Dommage. Dans la précipitation, elle avait espéré que Reuel oublie totalement l'existence de ce sac et qu'elle aurait pu partir avec sans rien donner en échange. Mais même si elle était déçue, Chance conserva son sourire et se saisit de sa bourse afin d'en extraire les fameuses quatre cent pièces d'or. La décision ne fut pas très difficile à prendre au vu des avantages qu'un tel sac magique offrait à une voleuse.

    - Je préfère le garder, on en devient vite accro, et ce n'est pas cher payé compte tenu de tout ce que j'ai gagné dans cette affaire.

    Elle lui tendit le montant convenu.

    - Je me permets d'ailleurs de vous rappeler que vous m'aviez promis autre chose...

    Elle avait beau avoir une petite fortune en poche, Chance ne voulait pas se risquer à se procurer de la drogue par ses propres moyens, pas en ce moment. Cette contrainte mise de côté, elle pourrait se concentrer davantage sur des affaires plus pressantes - si toutefois Reuel ne lui faisait pas payer ça également, mais rien n'était moins sûr.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  8. #98
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 402
    « Je vous avais promis, vraiment ? Curieux, ce détail a dû m'échapper… »

    L'humain adressa à la tieffeline un regard quelque peu hautain.

    « Néanmoins, je n'aurais guère l'utilité de cette… chose ; j'aime autant que vous m'en débarrassiez. »

    Le domestique déposa devant la tieffeline deux flacons pleins dont il lui serait libre d'user à sa guise.

    « À présent, je pense que nous sommes quittes, n'est-ce pas ? Mais peut-être aurai-je de nouveau l'occasion de faire appel à vos services. Vous vous êtes montrée digne de ce que j'attendais de… quelqu'un comme vous. »

    Après une révérence, le maître des lieux quitta la pièce, fredonnant une vieille chanson familiale.

    HRP : cette quête est à présent terminée ; j'espère qu'elle n'était pas trop laborieuse
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  9. #99
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    July 2012
    Messages 
    1 481
    [HRP : Et mon niveau ? Il est où mon niveau ?! La quête fut très plaisante en tout cas]

    Bon, il n'allait pas jouer sur les mots, si ? Certes, il ne lui avait rien promis, mais il avait évoqué cet autre aspect de la récompense comme une motivation supplémentaire. Et à part lui remettre ces deux fioles, elle ne voyait pas très bien l'usage qu'il pourrait en faire ; il se sentait visiblement trop supérieur à elle pour s'abaisser à jouer les dealeurs de drogue, et plus encore pour en consommer.

    Elle fit disparaître les fioles dans les pans de sa cape et lui adressa un sobre signe de tête en guise de salut avant de prendre congé. Elle ne savait pas très bien ce qu'il entendait par " quelqu'un comme elle " mais elle imagina qu'il voulait sans doute dire " quelqu'un d'immensément talentueux ". Oui, c'était sans doute cela, les autres hypothèses étaient bien moins flatteuses.


    - Bon, et maintenant, que faisons-nous ? lança gaiement Augustin alors qu'ils s'éloignaient du manoir de Corvimande.

    - J'ai quelqu'un à tuer. Mais avant je dois prendre un bain.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  10. #100
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    Reuel de Corvimande marchait d’un pas lent dans l’une des petites allées du jardin. L’air pensif, il caressait d’un doigt distrait son bouc taillé avec applications. Comme d’accoutumé, tout en lui était soigné. Ses pas le menèrent aux racines d’un arbre mort qui se dressait entre deux bosquets verdoyants. Contraste voulu qui donnait à l’endroit son atmosphère particulière. Le mage leva les yeux. Les branches noueuses s’étendaient sur un ciel mitigé. Déjà le jour déclinait, déjà les ombres allaient croissantes. Reuel décida d’attendre ici sa fille qu’il avait fait demander. Claris en ignorait la raison. Elle avait vaguement entendu parlé d’une lettre importante. C’était tout. Et le domestique qui lui annonça que son père désirait la voir ne lui en dit pas plus.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  11. #101
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    Claris obéit promptement à l'injonction. Il y avait des personnes que l'on ne faisait simplement pas attendre – très peu, mais il y en avait. Et au premier rang de celles-ci se trouvait son père. Et comme les serviteurs n'avaient aucun détail à lui transmettre, le moyen le plus efficace d'assouvir sa curiosité était encore de le rejoindre le plus rapidement possible.

    Une lettre… de quoi s'agissait-il, encore ? Sans trop savoir pourquoi, l'enfant de Reuel présageait des ennuis. Nulle appréhension ne marquait cependant son visage ni son attitude en rejoignant son père. Mais il était sans doute préférable de laisser le maître des lieux parler le premier.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  12. #102
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    « Claris... »
    Reuel fit face à sa fille, la mine impassible. L’espace d’une seconde, il l’observa, puis il poursuivit :
    « Nous avons reçu une invitation. Une invitation intéressante que j’ai décidé d’accepter. Mais comme je te l’ai déjà dit mainte fois, rien n’est innocent en ce bas monde. Surtout pas ce genre d’événement. Demain, donc, nous nous rendrons chez les Griscieux. Tu devras être présente. Tu devras bien te tenir. C’est important. »
    Il marqua une courte pause.
    « Les Griscieux sont, comme nous, une vieille famille noble. Et, comme nous, ils ont écrit leur histoire dans le sang. Ce ne sont pas des gens à prendre à la légère... et c’est ce qui les rends intéressants. Bien sûr, j’ai mes petites informations sur eux et je ne doute pas qu’ils ont les leurs sur nous. Ils savent que j’ai une fille et non un garçon. Inutile donc d’essayer de le cacher. Demain, je te veux en robe. Je te veux belle. Je le devine, tu ne vas pas aimer, mais ce n’est que pour quelques heures, une soirée, c’est tout. Puis-je compter sur toi ? »
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  13. #103
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    Humpf. Son avis sur la question était clairement lisible sur son visage : inutile de le cacher à son père, qui n'avait probablement aucun doute à ce sujet. Cependant, Claris ne protesta pas, ni ne suggéra d'envoyer sa demoiselle de compagnie à sa place, comme cela lui était arrivé à quelques reprises. Le devoir avait parfois des aspects assez déplaisants, il fallait s'y résigner. Et sa réponse se fit donc sur un ton résigné.

    « Qu'est-ce qu'ils nous veulent ? »

    Tant qu'à se préparer pour la soirée, autant bien s'y préparer.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  14. #104
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    « Savoir de quelle bois nous sommes fait, sûrement. Leur pli ne donnait pas vraiment d’indice. Le ton était courtois, comme l’étiquette l’exige. Rien d’extraordinaire. De ce que je sais, les Griscieux n’ont aucune raison de nous en vouloir. Aucun conflit passé, aucun grief, pas même une quelconque opposition. Peut-être cherchent-ils à se rapprocher de nous. Beaucoup de choses sont en train de changer avec la guerre contre Manost. Les équilibres politiques se modifient. C’est le temps des alliances et des trahisons, plus que d’accoutumé en tout cas. »
    Reuel s’interrompit. S’il commençait à parler politique, il allait accabler sa fille. Il aborda donc un sujet plus concret.
    « Les Griscieux ont deux enfants... dont un garçon de ton âge. Il s’appelle Sainem. On le dit aussi beau que froid. Bon cavalier, combattant prometteur, il semble avoir beaucoup de qualités. Après, entre ce qui semble et ce qui est, il y a parfois un ravin. Ce sera sans doute lui qui te tiendra le plus compagnie. »
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  15. #105
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    De mieux en mieux. Une pareille introduction ne laissait présager qu'une chose : quelqu'un allait, ou avait déjà envisagé un rapprochement d'un autre ordre entre les deux familles. Restait à espérer que le Sainem en question serait aussi froid que prévu et ne soit pas non plus de cet avis.

    « Et l'autre ? »

    Jugeant d'après la présentation faite du garçon, Claris misait sur une fille, sans doute plus jeune, et sans doute avec des centres d'intérêts diamétralement opposés aux siens. Misère, la soirée s'annonçait passionnante…
    Dernière modification par Claris de Corvimande ; 07/08/2014 à 23h11.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  16. #106
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    Et Claris avait raison.
    « L’autre, c’est Silda, une fillette de six ans. D’après les rumeurs, elle n’aurait pas toute sa tête. Ne sois donc pas étonnée si elle te semple un peu étrange. »
    Reuel réfléchit un instant, puis ajouta :
    « Ho, j’oubliais. Il y a un aventurier chez les Griscieux. C’est l’oncle de Silda et de Sainem, un certain Gred. Il ne faudra surtout pas en parler. Tu y verras peut-être un parallèle avec Antel-Cregon, mais Gred est devenu un pirate. Il a été renié par sa famille. »
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  17. #107
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    Autant dire, rien à voir avec l'illustre chevalier noir dont les exploits faisaient la fierté de la famille et l'admiration de Claris.

    « Je vois… »

    Que de réjouissances en perspectives.

    « Je suppose qu'il vaut mieux… faire preuve de prudence, à tout hasard ? »

    Reuel savais très bien ce dont il était question : dissimuler quelques dagues sous sa tenue pour avoir de quoi se défendre, au cas où les choses tourneraient mal. Le faisant toujours lui-même, et ayant enseigné à son enfant d'en faire autant, il ne dirait certainement pas le contraire ; mais sa réponse indiquerait au moins à quel point lui-même présageait des ennuis.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  18. #108
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    « A tout hasard. »

    Reuel était prudent, mais pas spécialement inquiet. Comme il l’avait dit, rien n’indiquait un piège. Ce pouvait en être un, bien sûr, tous les coups étaient permis.

    « On partira d’ici en fin d’après midi. Le domaine des Griscieux est en ville. N’attends pas le dernier moment pour te préparer. Je ne voudrais pas être en retard. Si tu n’as pas d’autre question, tu peux te retirer. »

    HRP : sauf si tu interroges à nouveau Reuel, tu peux faire avancer l’action jusqu’à la journée suivante, au moment du départ.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  19. #109
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    Quelques mots et gestes d'affection plus tard, le mage et son enfant étaient chacuns repartis vers leurs activités.

    ***

    Conformément au souhait de son père, Claris n'avait pas attendu la dernière minute ; du moins, pas exactement. Mais ce genre de cérémonie était suffisamment désagréable pour être repoussé autant que les limites du raisonnable le permettaient.


    « Allons, ce n'est pourtant pas si difficile !
    Pour toi, sans doute. »

    Une robe. Quelle horreur. Il fallait vraiment être mage pour supporter des trucs pareils.

    « J'ai l'air d'un guignol…
    Pire. D'une fille. »

    À force de jérémiades, Claris avait fini par enfiler une robe qui lui donnait effectivement cet aspect saugrenu. Sans être exagérément mise en valeur, la féminité de sa silhouette était efficacement soulignée, avec toute l'élégance qui seyait à une jeune personne de sa qualité. Bien sûr, rien n'aurait pu l'empêcher de ne la porter que par dessus des chausses, et tout le reste de l'équipement nécessaire à pouvoir reprendre une apparence normale dès que la chose serait possible ; mais néanmoins, rien de cela n'était visible, ou bien cela se confondait avec l'habit extérieur comme l'auraient fait différentes pièces d'un même costume.

    « Même que tu es sacrément belle, tu sais, ça ?
    Répète ça encore une fois et je te fais mettre un mois aux fers.
    Tu n'arriverais pas à te passer de moi.
    N'y crois pas trop… aïe ! »

    L'étape qui consistait à transformer la tignasse de Claris en la coiffure soignée d'une dame était assurément l'une des plus délicates de la cérémonie, et malgré les quelques brefs cris que cela lui arrachait parfois, force était de constater que sa demoiselle de compagnie s'en tirait d'une manière tout à fait acceptable. De Corvimande, faisant pour une fois preuve d'une patience résignée, observait dans le miroir qui lui faisait face la jeune personne s'appliquer ainsi, sans pouvoir s'empêcher de remarquer, une fois de plus, qu'elle lui ressemblait suffisamment pour qu'il ait été tout à fait envisageable de l'envoyer, elle. Accomplir les corvées à la place de leurs maîtres, c'était bien à ça que servaient les domestiques, non ?

    « Voilà, j'ai presque fini…
    Pas trop tôt !
    Fichue impatiente. »

    Quelques instants plus tard, Claris pouvait enfin se lever et faire quelques mouvements. Notamment, vérifier que sa tenue dissimulait bien six dagues, totalement invisibles, mais qui pouvaient être tirées efficacement en cas de besoin. Ce fichu Sainem et toute sa clique n'avaient qu'à bien se tenir.

    « Sans me vanter… c'est presque parfait.
    Ne me dit pas qu'il manque encore quelque chose…
    Eh, tu n'espérais quand même pas échapper aux bijoux ?
    Oh, misère… »

    Mais le sourire amusé de la demoiselle de compagnie ne suffirait pas à les faire se matérialiser. Les bijoux n'étaient pas dans la chambre de Claris, et les deux jeunes personnes n'étaient pas en charge de s'en occuper : il allait lui falloir sortir pour voir ceux que sa mère, sûrement, avait fait préparer. Le temps de s'en parer, avec les quelques plaintes supplémentaires de rigueur, et la comédie serait fin prête… avec précisément ce qu'il fallait d'avance pour que son père soit satisfait.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  20. #110
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    « Claris... tu es magnifique ! » déclara Reuel en apercevant sa fille sortir du manoir.

    Le mage se tenait à proximité du carrosse. Il semblait vouloir vérifier que tout était parfait. Lui-même était dans un costume parfait, encore plus soigné, plus ajusté que d’accoutumé. Il s’avança sur l’allée, à la rencontre de l’adolescente. Il observa de la tête au pieds, puis reprit :


    « Mais ce serait mieux si tu accrochais un sourire sur tes lèvres. Que tu te mette à détester chacune des personnes que tu vas rencontrer, c’est ton droit le plus strict, mais n’oublie pas l’importance des apparences. Et puis qui sait, tu passeras peut-être un bon moment. Le manoir des Griscieux est un endroit chargé d’histoire et, à en croire certains, de mystères aussi. »

    Un grondement se fit entendre. Le temps était couvert, l’orage menaçait depuis déjà une bonne demi-heure. Il en résultait une atmosphère lourde, poisseuse.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  21. #111
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    « Je tâcherai d'y penser… »

    Le ton était un rien provoquant ; Reuel, ayant eu le temps de s'habituer aux manières de son enfant, savait ce qu'il en était : le rôle serait joué de bonne grâce, mais ne serait endossé qu'au moment où le rideau s'ouvrirait, et pas avant. Claris se composerait un sourire affable dès que leur véhicule arriverait à destination ; mais c'était en attendant sa franchise qui primait.

    « J'me sens nue, sans mon épée. »

    La pluie ne lui faisait guère peur, au contraire ; et l'atmosphère lourde qui la précédait n'était pas pire que le soleil de plomb du désert. Néanmoins, peut-être à cause des circonstances, il y avait dans l'air quelque chose de… particulier. Comme un léger pressentiment laissant entendre que, sous la fureur du ciel, des colères d'hommes allaient éclater… qui pouvait dire ?
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  22. #112
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    Quête : le secret des Griscieux

    Reuel se détourna lorsque sa femme sortit à son tour du manoir. Après quelques mots aimables, il la conduisit au carrosse. Il était grand temps de partir. Les Corvimande franchirent le portail de leur propriété avec leur escorte. Les sabots des chevaux martelaient les pavés. La plèbe avait intérêt de céder le passage.
    « Place ! Place ! » criait le garde de tête dès que nécessaire.
    A l’intérieur de la calèche, les parents de Claris parlèrent peu. Un soupçon d’anxiété planait dans l’air, mais le magicien tint à le répéter, il n’y avait pas lieu de s’inquiéter. Le trajet se poursuivit sous les lointains grondements. Et bientôt, la noble famille arriva à destination.
    Dernière modification par Manfred ; 10/08/2014 à 19h58.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  23. #113
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    HRP : je ne pense pas que la proposition 2 soit très logique vis-à-vis du caractère de Claris. La 3 serait déconseillée vu les événements les plus récents. Comme j'ai envie de continuer la quête, par élimination et parce que ça correspond au personnage…

    La soirée s'était terminée un peu curieusement à son goût. Certes, la conclusion de son père n'était guère surprenante – ou, du moins, correspondait à son propre avis : fréquenter de trop près ces énergumènes serait plus coûteux que cela ne leur rapporterait. Néanmoins, quelques détails avaient été été trop intrigants pour son esprit curieux. Et puis, si Reuel espérait que son enfant parvienne un jour à naviguer à sa suite dans l'océan de complots des hautes sphères mélandiennes, il fallait bien lui en enseigner quelques rudiments, non ?

    Bref, Claris pria donc son père de lui accorder un complément d'informations à ce sujet.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  24. #114
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    Quête : le secret des Griscieux

    Reuel le lui accorda le lendemain après-midi. Il se trouvait alors dans son bureau et il avait une mine sérieuse qui cachait peut-être un soupçon d’embarras. En tout cas, sa fille en eut la diffuse impression. Il n’était pas question de complot, ni même de politique.

    « Il y a chez ces Griscieux quelque chose qui me déplait. L’étrange apparence de Sainem n’a pu vous échapper. Elle n’est pas... naturelle. Raimond et Emma sont aussi étranges, chacun à leur façon. Je ne serais pas surpris que du sang fiélon ou céleste coulent dans leurs veines. Mes connaissances en la matière sont hélas insuffisantes pour affirmer quoi que ce soit. Qu’importe. Il y a assez de rumeurs sur les Griscieux, ainsi que sur l’incendie de leur domaine, pour éveiller notre méfiance. Si je m’étais souvenus de ces histoires avant, peut-être aurais-je décliné l’invitation. »

    Le magicien fixa sa fille et, après une brève pause, reprit :

    « Les Griscieux n’ont aucune raison de s’opposer à nous et je ne compte pas le leur en fournir une. Je ne compte pas non plus me rapprocher d’eux. Ils sont dangereux, ne l’oubliez pas. Tenez-vous à distance, c’est plus qu’un conseil, c’est une exigence. »
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  25. #115
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    HRP : ça paraît mal engagé pour que la quête se poursuive

    Que les connaissances de Reuel soient insuffisantes sur un sujet donné était assurément quelque chose dont son enfant était loin d'avoir l'habitude. Néanmoins, personne ne pouvait tout savoir sur tout, même en ayant dévoré autant de livres au court de sa vie…

    « Je n'ai pas non plus spécialement envie de me rapprocher d'eux. Mais il n'est pas assuré que ce soit réciproque… en ce qui concerne Sainem, du moins. Je lui ai montré que je savais me battre, et ça semble être la seule chose en mesure d'attirer son attention. Pour peu qu'il manque de partenaires d'entraînements, il est susceptible de penser à moi. Il n'y a que dans l'imagination de sa mère que ça irait plus loin, ceci dit… »

    Claris réfléchissait tout en parlant.

    « Toutefois, ils m'intriguent… la fille et ses voix, surtout. J'aimerais savoir ce que ça cache… »

    Son regard se tourna de nouveau plus franchement vers celui de son père.

    « Que disent ces rumeurs, au juste ? »
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  26. #116
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    Quête : le secret des Griscieux

    « Les rumeurs disent tout et n’importe quoi. Certaines vont même jusqu’à insinuer que les Griscieux ont eux-mêmes mis le feu à leur domaine pour faire disparaitre des choses compromettantes. Depuis cet incendie, les rumeurs ont cessés. Mais je vous le répète Claris, cette histoire ne vous concerne plus. S’il y a des secrets à découvrir, j’ai mes propres moyens de les obtenir. »

    Reuel, d’un signe de tête, stipula à sa fille que la discussion était close.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  27. #117
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    Mettre eux-mêmes le feu au domaine ? Oui, c'était bien possible, en fin de compte. Et cela expliquait peut-être en partie l'attitude de Sainem. Bah, qu'importe ? Claris n'aurait pas forcément été contre tenter de leur soutirer davantage de renseignements ; mais si son père estimait qu'il avait de meilleurs moyens de se procurer les éventuels renseignements dont il aurait besoin, c'était sans doute bien plus sage.
    Dans tous les cas, il avait été très clair sur ses instruction : plus de contacts avec les Griscieux. Et son enfant avait sans doute beaucoup de défauts, mais certainement pas celui d'enfreindre, sans contrainte majeure, un ordre direct émanant de lui. Tant pis pour sa curiosité, et tant mieux pour les mauvais souvenirs liés au déguisement qu'il lui avait fallu porter : conformément au souhait de Reuel, ces tristes individus n'existaient désormais plus à ses yeux.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  28. #118
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 609
    [Quête : Plus dure sera la chute]

    "Il n'y a pas de fumée sans feu", affirme le proverbe. Et s'il n'est pas rare que celui-ci soit utilisé à mauvais escient, force est de constaté qu'il n'a pas tort à propos de Melandis. Car, quoi qu'on en dise, la capitale mérite son surnom de Cité du Chaos. D'une forme particulière de chaos, certes. Mais du chaos tout de même. Comment qualifier autrement la valse continuelle des gouvernements et des divinités tutélaires ? Comment qualifier autrement la carte sans cesse redessinée des pouvoirs, des influences, des alliances et des inimitiés au sein des hautes sphères ?
    Cabales, intrigues, complots. Voilà ce qu'est Melandis.
    Comme tant d’autres événements avant elle, la guerre contre Manost et Luménis en avait fourni une brillante illustration.
    Sitôt le souverain parti pour le front à la tête de ses troupes s'étaient propagées des rumeurs de coups d'état. Quand le chat n'est pas là, les souris dansent. Et bien, elles dansèrent.
    Sitôt la victoire annoncée, victoire dont la propagande officielle n'avait pu masquer le caractère décevant, on avait parlé d'insurrection. Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent ? Et bien, d'aucuns les avaient écoutées et, en l'absence du triomphe annoncé, ils se sentaient dupés.
    Au final, il n'y eut ni coup d'état, ni insurrection : la police secrète veillait au grain. Mais l'empereur contesté et affaibli dut prendre des mesures pour renforcer sa position. Il lui fallut notamment récompenser les grandes familles nobles qui l'avaient soutenu en leur conférant davantage de pouvoir et châtier - ou au moins marginaliser - celles qui s'étaient montrées moins loyales.
    Ainsi l’autorité impériale sortit-elle consolidée de cet épisode troublé.
    Ainsi l'équilibre des forces fut-il à nouveau modifié. En profondeur, cette fois. Et pour longtemps, semblait-il.
    Là où d’autres avaient chuté ou trébuché, la maison de Corvimande ne pâtit point de la guerre : ce fut même plutôt le contraire, puisque l’oncle de Claris, Antel-Cregon, fit honneur à son nom. Mais là où d’autres avaient prospéré ou atteint les sommets, elle se contenta de progrès discrets. Ce qui convenait parfaitement à Reuel, le patriarche, qui se défiait des ascensions fulgurantes et préférait penser à long terme.
    Cependant, cela ne l’empêchait pas de se tenir continuellement sur ses gardes et de surveiller étroitement ses rivaux, afin d’être en mesure d’avancer au mieux ses pions dans la vaste partie d’échecs qui, en coulisses, se jouait sans trêve ni repos. Claris eut donc maintes occasions de l’entendre mentionner le nom de certaines familles. Elle nota même que l’un d’entre eux avait tendance à fréquemment revenir : celui de la maison de Valombre, féale des Boissuaire et comme eux versée en l’art de la nécromancie. Depuis deux générations, elle ne cessait de croître en importance et la guerre semblait lui avoir conféré un nouvel élan. En un mot comme en cent, son ambition paraissait avoir aussi peu de limites que ses moyens et si elle se gardait de l’affirmer, par peur de s’attirer l’ire de ses suzerains, on avait tout lieu de croire qu’elle aspirait désormais à siéger un jour au conseil impérial.
    C’est dans ce contexte qu’une lettre d’Antel-Cregon parvint au manoir : le chevalier noir y annonçait sa prochaine visite ainsi qu’une surprise bien mystérieuse à propos de laquelle il ne disait pas un mot.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  29. #119
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    Pour l'enfant qu'avait été Claris, l'aura de gloire du Chevalier Noir avait été très semblable à ce que devaient être celle d'un paladin pour un jeune Manostien – quoiqu'oser une telle comparaison devant les personnes concernées ait de grandes chances d'être dommageable. Sans doute la profession d'Antel-Cregon n'avait-elle pas été étrangère au fait que, bien que ses deux parents aient, chacun à leur manière, fréquenté les arcanes, et qu'ils aient transmis à leur descendance d'évidences prédispositions pour cela, son choix s'était plutôt porté vers de purs arts martiaux.
    Les styles des deux combattant différaient toutefois : là où sa musculature, assurée sans être pour autant imposante, permettait à son oncle d'encaisser sans crainte les blessures, Claris devait jouer davantage sur la souplesse et sur l'esquive. Néanmoins, les quelques dernières fois où ils avaient tous deux eu l'occasion de croiser le fer, le Chevalier Noir avait dû concéder que son adversaire, quoiqu'étant évidemment bien loin de son expérience, ne manquait pas de talent et promettait de devenir redoutable.

    C'était dire comme l'annonce du retour de son oncle intéressait Claris – quelle que soit par ailleurs ladite surprise. Quelques années de plus au moment du déclenchement des hostilités, et l'enfant de Reuel aurait rejoint les rangs de l'armée mélandienne, sous les ordres d'Antel-Cregon, et aurait ajouté d'autres exploits à ceux de la famille. Les récits du vétéran à son retour de guerre lui permettrait au moins d'en vivre par procuration.
    Pour quiconque les observait de suffisamment près, l'air de famille entre eux était évident ; et sitôt après avoir lu la lettre du héros, Claris commença, par jeu, à faire son possible pour amplifier cette ressemblance par ses manières et sa tenue, de telle sorte qu'une personne ayant connu l'Antel-Cregon adolescent aurait presque pu le croire mystérieusement resurgi du passé.
    Dernière modification par Claris de Corvimande ; 04/12/2014 à 23h13.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  30. #120
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 609
    Antel-Cregon, entouré comme il se doit de sa garde rapprochée, fit son apparition au manoir le surlendemain, en fin d'après-midi. Il était exactement tel que Claris l'avait vu pour la dernière fois, comme s'il avait traversé la guerre sans subir le moindre dommage, ce qui n'était pas impossible. En fait, son arrivée même était semblable à toutes les précédentes. A une différence près, cependant : il y avait un nouveau venu parmi sa suite. Un soldat fraichement recruté, en remplacement de ceux tombés au combat ? Peu probable. D'abord parce qu'il ne portait pas les couleurs de sa maison. Ensuite parce que, pour qui avait l’œil, ses traits et son maintien semblaient indiquer une ascendance aristocratique. Bien sûr, les aparences sont parfois trompeuses. Néanmoins, rien qu'à voir l'air qu'il arborait, l'on savait qu'il ne se prenait pas pour un simple garde. Pour le reste, c'était un jeune homme d'environ dix-huit ans, au cheveu brun et à la stature fine quoiqu'athlétique. Des allures de bretteur, en somme.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

Page 4 sur 11 PremièrePremière ... 23456 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Quête] Le manoir Bouliakov
    Par Mornagest dans le forum L'Esplanade Impériale
    Réponses: 107
    Dernier message: 06/10/2013, 16h16
  2. [Mélandienne] Claris de Corvimande
    Par Claris de Corvimande dans le forum Fiches de personnages
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/07/2013, 12h07
  3. [BG1][SOLUCE] Manoir de la dame
    Par Varko dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 8
    Dernier message: 13/08/2011, 13h19
  4. Clé du manoir Nerro
    Par Ugo dans le forum L'île de Vvardenfell (Morrowind)
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/02/2011, 11h05
  5. [Bâtiment] Le Manoir du Baron de Percival
    Par Galathée dans le forum Les Beaux Quartiers
    Réponses: 115
    Dernier message: 05/12/2009, 08h13

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256