Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 62

Discussion: [Organisation] Le Réseau Noir

  1. #31
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Lille
    Messages 
    231
    Oan accepta d'un mouvement de tête. Il lui faudrait faire avec les conditions de Chaos, mais peu importe... Il ne se mettrait pas sur sa route, et elle en ferait de même.

    Oan discuta encore quelques instants avec le guerrier des modalités de l'accord, puis repartit pour la guilde ou la troupe réunie par l'homme l'attendrait..
    Le cimeterre d'Oan et son amulette
    Ma'arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête!
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  2. #32
    Chaos Invités
    Chaos se leva ainsi que Mycontil.

    Vous pouvez vous retirez, faites ce qui vous semble bon pour mes mages, vous risquez d'avoir quelques problèmes au début car leur fierté à du en prendre un coup mais ceci m'importe peu. Aussi, faites attention ou vous allez, pas toutes les salles vous sont ouvertes, surtout celles des étages inférieurs, peut etre plus tard...

    Ils sortirent de la pièce, Mycontil se dirigeant vers ses appartements, Chaos descendant dans les salles d'entrainement.


  3. #33
    Chaos Invités
    Alors que Mycontil se reposait dans ses appartements, un homme frappa à la porte de sa chambre. Le nécromancien alla ouvrir la porte, un mage se tenait devant, aux habits et à tous les bracelets, colliers et anneaux qui portaient, on pouvait deviner facilement que c'était l'ancien chef des mages Zhentilards, on pouvait remarquer qu'il pratiuait surtout la divination au nombreux pendentifs qui pendaient à son coup.

    L'elfe de lune se tenait à côté attendant la suite des événements, au regard que l'ancien chef dardait sur Mycontil, il dissimulait mal sa colère mais il préférait encore se rabaisser à obéir à ce mage que de se faire tuer pour ne pas avoir obéit aux ordres.
    Le mage rentra dans les appartements de Mycontil sans avoir attendu le moindre ordre, ni l'avoir au préalable saluer et alla s'asseoir sur une des chaises de la chambre.

    - Comme ca, c'est toi le nouveau chef des mages zhentilard. Un nécromancien à la tête des thaumaturges. Il venait de prononcer ces derniers mots d'un ton des plus méprisants. Quels sont vos objectifs sinon ?


    L'elfe de lune s'en alla pour aller se poster quelques mètres plus loin, elle ne préférait pas voir ce qui allait suivre, les réglements entre mages étaient souvent plus dangereux pour les spectateurs que pour les thaumaturges eux mêmes. Elles espérait juste que les appartements ne seront pas dévastés comme la plupart du temps, mais les ordres étaient clair, au moindre problème elle devrait intervenir pour aller tuer l'ancien chef, même si il était Zhentil.

  4. #34
    Chaos Invités
    Alors que le devin sortait furieux de la chambre pour se diriger vers ses appartements, il croisa Chaos qui justement allait voir Mycontil. Le thaumaturge commenca à dire ce qu'il pensait, mais le seigneur Zhentilard passa sans même lui accorder un regard ce qui accentua encore la colère du devin qui disparut juste après dasn les couloirs en ruminant on ne sais quel juron.
    Chaos avait toujours hait les mages, ils avaient le don de se croire supérieur à tout, avec leur art. Rien ne remplacait une dague empoisonné ou une épée en travers du corps pour tuer un ennemi, plus loyal quand même que de lancer une boule de feu dans la mélée pour tuer.

    Quelques instants plus tard, Chaos arriva devant les appartement du nécromancien. L'assassin l'annonca alors que Mycontil travaillait sur une des tables. Ils se saluèrent rapidement, chacun avait à faire et on ne pouvait perdre du temps pour des salutations en forme.

    Je vois que la première rencontre avec les autres mages se sont bien passé. Juste pour vous prevenir que demain, une réunion est prévu et vous devez être présent, tout les objectifs y seront définit et on aura besoin de vous. Surtout les mages pensa Chaos, vu le nombres qui sont mort en essayant le contrôle mental sur les Morts Vivants

    Chaos sortit de la salle et alla dans une autre pièce, pour superviser la chute d'une association de brigands qui commencent à géner les intérêts du Zhentarim, enfin plus pour longtemps.

  5. #35
    Chaos Invités
    Alors que tous les officiers Zhentils prenaient place dans la salle, Chaos arriva entouré de plusieurs prêtres, il regarda la pièce et vit que tout le monde s'étaient assit attendant ce qui allait suivre. Chaos salua tous le monde et prit la parole.

    Mes espions viennent de me rapporter que les troupes Almochéennes ont quittés la ville il y a un jour, leur Roi Sorcier étant présent aussi dans l'armée. Plusieurs de mes espions cachés dans les rangs Bainistes nous ont rapportés la destination de leur armée : le Fort Berûm. Les troupes de Cyric y sont déjà présentes, d'après les dires des hauts prêtres, un certain artefact y serait caché mais cette information n'a pas été confirmé.

    Chaos sortit une carte sur la table de conférence.
    Voià où se trouve Fort Berûm, nous devons y arriver avant les troupes Almochéennes, notre armée est déjà en train de se préparer et nous devons partir de la ville avant demain pour avoir une chance de les rattraper vu que nous devrons faire un détour pour éviter de les croiser. Que tout le monde se prépare, nous sortirons par les souterrains.

    Alors que tout le monde se levait, Chaos fit signe à deux officiers de venir.
    Bloquez toutes les issues principales et emmenez les prisonniers et les esclaves, ils pourront toujours servir au Fort comme combattant.
    Les deux officiers sortirent de la salle pour aller donner les ordres.

  6. #36
    Raven Al'Qazimir Invités
    Arrivant du poste du loup hurlant, l'espion placé par les Cyridishiens chez les Bainites arrivait au rapport.
    Il venait indiquer à ses supérieurs les effectifs de leurs adversaires, et aussi l'endroit par lequel ils attaqueraient.
    L'homme fit son rapport, mais il ne ressortit jamais de la tour

  7. #37
    Chaos Invités
    La nuit commencait à tomber sur Mélandis, Chaos descendait les marches des étages supérieurs suivi de plusieurs personnes dont Mycontil. La descente continua encore plusieurs minutes et le groupe arriva enfin devant une double porte des plus impressionnante, peu de monde dans la hiérarchie Zhentil y avaient accès, à vrai dire on les comptaient sur les doigts d'une main. Les doubles battants s'ouvrirent sur un dédale de salles d'entrainements au combat et à l'arc. On pouvait sentir l'odeur de la mort qui s'était imprégné dans les moindres recoins. Le groupe continua d'avancer parmi les salles souterraines, quelques instants plus tard, ils entrèrent dans un tunnel qui déboucha plusieurs dizaine de mètres plus loin dans une salle qui ressemblait plus à une caverne qu'autres choses, environ 1200 Zhentils attendaient à l'intérieur. On pouvait distinguer des bataillons de guerriers, d'archers, d'éclaireurs, d'arbalétriers, de mages de combat et un groupe de prêtres, le regroupement de toutes les forces de Cyric de l'empire Mélandien et de nombreux prisonniers et esclaves qui eux allaient servir a toute autre choses.

    Le chef du groupe des troupes noires avanca vers Chaos pour le saluer, ils discutèrent rapidement pendant que les dernières personnes rejoignaient leurs groupes respectifs. L'homme qui venait de parler leva son épée en l'air suivi de toute l'armée qui n'attendaient plus que le combat. Un cor résona dans toute la salle donnant l'odre de mise en marche. L'armée s'ébranla en direction d'un tunnel et y resta plusieurs dizaine de minutes avant que l'armée sorte enfin à l'air libre. Elle sortit par une vieille ferme en dehors de Mélandis qui avait été emménagé exprès pour les entrées et les sorties discrètes au sein du Zhentarim empéchant surtout de savoir les . Plusieurs dizaines d'esclaves étaient morts rien que pour la construction de ce tunnel et les travaux avaient duré plusieurs mois. L'armée partit vers l'ouest pour rejoindre un village pour y prendre la mer afin de rejoindre Fort Berûm.

  8. #38
    Chaos Invités
    Quête en parallèle avec Fort Berûm

    Alors que la journée se finissait à Mélandis, un assassin Zhentil rentra dans la Tour, totalement essouflé de sa course à travers la cité du Chaos, dire qu'il venait d'éviter la mort grâce à ses réflèxes naturels. Mais sa galère venait juste de commencer, il allait devoir faire le rapport à son chef, ce qui était peut etre moins préférable encore à la mort. Il traversa plusieurs couloirs avant d'arriver devant un escalier qu'il monta assez rapidement. Quelques instants plus tard, il arriva enfin devant une salle. Il dût se faire annoncer avant de pouvoir rentrer.

    Il rentra dans une pièce qu'il n'avait encore jamais vu, pas très grande, éclairé à peine par deux fenêtres. Une table se dressait au milieu où on pouvait distinguer plusieurs cartes et écrits. Chaos se tenait derrière la table attendant ce que l'assassin avait à dire.

    - Notre mission ne s'est pas vraiment déroulé comme prévu, l'assassin réussi à dire, la peur se lisait sur tous ses traits Nous avons pas eu le temps d'assassiner notre objectif, et l'autre assassin est mort, assassiné par trois autres personnes que je n'avais jamais appercut auparavant dans la ville. L'assassin se tut attendant ce qui allait suivre.

    Que l'autre homme était toujours en vie celà le gênait guère. Mais par contre qu'on assassine ses hommes comme ca dans la rue.

    Bien, prends une dizaine d'assassins et fouillez la ville et récupérez toutes les informations que vous pouvez sur ce groupe ou sur d'autres assassinat qui ne viendrait pas de chez nous.

    L'assassin sortit directement après, content de s'en sortir aussi bien, mais il n'aurait pas de seconde chance et il perdrait sa place ou sa vie.
    Après que l'assassin fut sortit, un homme sortit des ombres de la salle, le meilleur espion que sa Tour possédait.

    Voit ce que tu pourra trouver de ton côté, prends aussi des hommes.

    L'homme sortit lui aussi de la pièce, Chaos retourna à ses cartes. Mais il pensait tout de même à ses hommes, s'en prendre au assassin zhentils n'était jamais conseillé; ou bien ils étaient inconscient ou alors assez puissants pour pouvoir les défier. Dans les deux cas, le Zhentarim se chargerait bien de les tuer assez rapidement. Chaos sortit quelques instants plus tard, suivi comme d'habitude de ses assassins personnels.

  9. #39
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    942
    En provenance de La guilde de la Dague Noire


    Drig arriva devant les portes de la tour du Zentharim, ayant pour mission de dérober plans et documents dans le bureau de Chaos. Le soir tombait alors que le "jeune" voleur observait l'entrée de la tour, une porte en acier, apparament non vérouillée, empruntée par ce qui était certainement des soldats du Zentharim. Allait-il tenter d'entrer en se faisant passer pour l'un d'eux, ou essayer d'entrer discretement? L'entrée était évidemment gardée, il serait suicidaire d'opter pour le premier choix, à moins de pouvoir se procurer le meme équipement que les zenthils, cela impliquerait de neutraliser l'un des soldats afin de lui "emprunter" son équipement... trop risqué, les zenthils sont de bons combattants et il n'était pas sur de pouvoir les vaincre en combat singulier. Entrer discrètement semblait une alternative plus sensée, encore fallait-il qu'il y ait un moyen de la faire. Drig inspecta donc les murs exterieurs de la tour, espérant y trouver porte ou fenetre, tout en essayant de se faire remarquer le moins possible, à l'aguet de tout autre moyen de pénetrer à l'interieur du batiment.
    Et il a dit: "Kapoué!"

  10. #40
    Chaos Invités
    Alors que la nuit commencait à tomber, la porte principal de la Tour s'ouvra pour laisser sortir un groupe Zhentil. Ils attendirent devant la porte, ce qui dura quelques minutes alors que dans une des rues adjacentes un groupe revenait. Quelques instans plus tard après que les groupes ce soient croisé la porte se referma derrière les Zhentils alors que les autres venaient de disparaitre dans une des rues.
    A ce qu'on pouvait observer, la Tour paraissait calme. Les feux devant la porte principal s'alluma éclairant l'escalier y menant.

    Drig continua son inspection des murs extérieurs, pour l'instant aucune entrée n'était possible, les fenetres étaient beaucoup trop hautes pour pouvoir y monter et les murs ne donnaient pas d'accroches. Alors qu'il continua, il vit un reflet métallique sur le sol, une grille. Après un examen rapide, on pouvait voir qu'elle ne tenait pas vraiment, assez facile à ouvrir et à refermer, mais le problème se posait plutôt de ce qu'il y avait en dessous, c'était plongé dans la plus totale obscurité.
    Il retenit l'endroit et continua à regarder les murs extérieurs mais la recherche fut infructieuse.
    Les seuls entrées de la Tour était la porte principale et cette grille.

    Derrière la porte principale, il y a un grand couloir avec des pilliers avec des assassins en défense. Et en dessous de la grille, il y a une pièce ou sont entreposé des objets divers qui donne sur un couloir avec des pièces sur les côtés mais inutilisés puis sur un escalier qui monte à l'étage du dessus

  11. #41
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    942
    Drig n'avait pas vraiment le choix, c'était cette grille, ou il n'entrai pas vivant dans le bâtiment. Il retourna sur ses pas, fit bien attention à ce que personne ne le voie, puis empoigna la grille et la souleva. Celle-ci se laissa faire, et le voleur, grace à un bref coup d'oeil, s'assura que la pièce était vide. Puis il se glissa sous terre, puis se laissa tomber. La chute fut plus longue qu'il ne l'avait prévue, et il eu du mal à ratérir sans faire de bruit. Il observa la pièce, toujours aussi sombre, et compris qu'il se trouvait dans un entrepot.
    Bien, il était à l'intérieur du batiment, maintenant il lui fallait trouver le bureau de Chaos. Celui-ci se trouvait certainement aux étages supérieurs. Il chercha la sortie de la pièce: une porte de bois, située à l'opposé de la pièce. Il s'en approcha, aussi silencieusement qu'il le pouvait, et vérifia vite qu'elle n'était pas piégée; évidemment non, on ne penserait pas à pièger une porte dans le sens de la sortie.
    Il l'ouvrit lentement, elle ne resista pas, et jeta un rapide coup d'oeil dans le couloir, vide, pas l'ombre d'un zentil.

    Drig--> Se cacher dans l'ombre

    Par précaution, il fallait mieux se cacher, meme si l'endroit semblait désert. Il pénetra dans le couloir, mais ne pouvait pas en voir le bout, l'obscurité l'en empechant.
    Et il a dit: "Kapoué!"

  12. #42
    Aenarion Invités
    Marchant silencieusement et d’un pas lent, Drig avançait peu à peu dans le couloir. De nombreuses portes s’étendaient sur tout le couloir. Il s’approcha d’un d’elle et l’ouvrit après s’être assuré que personne ne l’avait remarqué. La porte grinça lourdement d’un bruit strident qui le fit séré les dents. La pièce était encore plus sombre que le couloir, elle était également déserte. Une étagère cachait un des murs et un bureau se tenait au centre de la petite pièce lugubre. A quoi pouvait bien servir cette pièce dont les meubles et même les murs étaient couvèrent d’une épaisse couche de poussière. Visiblement la propreté n’était pas la principale occupation des Zhentils. Il n’y avait rien d’autre à voir dans cette pièce. Le voleur sortit discrètement de là et entra par une autres portes qui se trouvaient quelques portes plus loin, il l’ouvrit. Elle était aussi déserte que la précédente. Visiblement rien n’était intéressant dans cette pièce, il passa à la suivante dont il entrouvrit juste la pièce pour s’assurer qu’elle était aussi déserte que les deux autres.

    Il continua ainsi jusqu’aux bout du couloir où il commençait à entendre des bruits de pas et des hommes qui parlaient. Il venait de sortir de la dernière pièce du couloir et vit de la lumière descendre d’un escalier. Le bruit venait du haut de ces marches, il commença à grimper discrètement. Le bruit s’intensifiait au fur et à mesure de son avancement. Il était en haut, deux gros souliers se trouvaient à la hauteur de son visage, il se cacha…

  13. #43
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    942
    Drig pouvait maintenant entendre la discussion menée par les zenthils.

    "-Des nouvelles des assassins partis hier?
    -Non, pas la moindre, répondit une grosse voix. Là où ils sont ils peuvent difficilement nous contacter. Mais tu n’as pas à t’en occuper, ton travail est de veiller, pas de t’occuper des affaires. "

    La discussion s'orientait maintenant vers les potins de la taverne. Drig risqua un coup d'oeil. Les escaliers débouchaient sur un couloir assez large, deux zentils discutant appuyés contre le mur. Il pouvait voir un autre escalier, en face de celui ou il se tenait, descendant lui aussi, et un autre, sur sa droite, grimpant vers les étages supérieurs. Drig devait emprunteur l’escalier montant, mais il devait attendre que les gardes s’en aillent.

    " -Bon, on m’a demandé d’aller chercher un document dans les archives, au sous-sol. Je reviens tout de suite.
    -Attends, je t’accompagne. Personne ne remarquera que je me suis absenté de mon poste quelques minutes. "

    Le sang du voleur ne fit qu’un tour : il devait à tout prix descendre les escaliers avant que les gardes ne l’empruntent. Il était caché, mais un œil exercé n’aurait pas de mal à le voir...
    Il dévala les marches quatre à quatre en essayant d’amortir ses pas, les gardes étant de toute façons trop concentrés sur leur discussion pour entendre quoi que ce soit d’autre.
    Arrivé en bas, il ouvrit la première porte et s’engouffra dans la salle. Il l’observa à nouveau : une pièce pratiquement vide, mis a part les quelques meubles posés contre les murs.
    Les deux zentils descendaient les marches, il entendait leurs pas. Vite, il devait trouver une cachette. Les zentils pouvaient très bien entrer de cette pièce, même si la probabilité était mince.
    Il ouvrit un meuble, il était plein de documents. Sa curiosité le poussa à s’emparer de l’un deux. Il vit avec stupeur sur la première page :
    Zentharim, Melandis. Archives. Les archives... c’est ce que les deux zentils sont venu chercher. Ils vont donc entrer dans cette salle d’un moment à l’autre. Les bruits de pas approchaient. Il remit rapidement le document à sa place et ferma le meuble, puis se cacha derrière la porte , son cœur battant à toute allure. La porte s’ouvrait et les zentils entrèrent, Drig essayant de se faire le plus petit possible.
    Et il a dit: "Kapoué!"

  14. #44
    Aenarion Invités
    Il vit les bottes des deux hommes dans la fente de la porte. Son coeur battait à tout rompre, il ferma les yeux et essaya de sa clamé. Il entendait les pas s'éloigné de la porte et l'armoire dans laquelle il se trouvait quelque instant au paravent s'ouvrir. Le voleur risqua un coup d'oeil rapide, les deux hommes marmonnaient des titres de document dans le meuble, ils n’avaient apparemment pas encore trouvé leur document et ils semblaient très occupés. C'était le moment ou jamais pour agir, le Zhentil avait quitté son poste, c'était maintenant ou jamais. Il se fit le plus silencieux et petit possible et marchât lentement vers la porte heureusement restée ouverte. Il était sur le pas de porte lorsqu'il entendit les deux hommes avoir un cri sonore:

    -enfin, le voici!

    Son sang se glaça, Drig pensait qu'ils l'avaient remarqué, mais Dieu merci ce n'était pas le cas. Ce n'était plus le moment de traîner, la porte de l'armoire grinça, Drig couru le plus silencieusement possible vers l'escalier et commença à monter les marche 3 par trois, une fois en haut il ne savait pas dans quelle direction aller, gauche, droite ou droit devant? Le temps pressait, les deux Zhentils marchaient sur se pas et n'allaient pas tardé à le rattrapé...

  15. #45
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    942
    Le couloir était vide, et sur sa droite montait un escalier. Drig n'eut pas le temps de réfléchir, il entendait déjà les paroles des deux zenthils. Il s'engagea dans l'escalier en colimaçons, et lorsqu'il fut hors de vue des zentils revenus à leur poste il ralenti et souffla quelque peu. Il devait faire attention, si quelqu’un descendait l’escalier à cet instant, il serait pris. Il monta donc rapidement les marches, et s’arrêta net en arrivant en haut de l’escalier : Il entendit des voix, puis une porte se fermer, puis d’autres voix, ailleurs. L’étage semblait fréquenté, mais il avait à l’explorer. L’escalier débouchait sur un nouveau couloir. Drig préféra prendre toutes les précautions possibles :

    Drig > sort de sanctuaire

    Ses ennemis ne pouvaient maintenant pas le voir. Il pénétra dans le couloir, et partit vers la droite, car il devait bien choisir une direction. Il marcha silencieusement au milieu du couloir, l’oreille attentive au moindre bruit. Il n’entendait maintenant plus aucun bruit, et continua son chemin. Le couloir bifurqua à gauche, il le suivit. Le couloir était sombre, bien qu’éclairé de quelques torches accrochées aux murs. Il tournait à nouveau vers la gauche. Toujours pas de porte.Drig entendit des pas, et s’arrêta afin de mieux entendre. Les bruits se faisaient de plus en plus forts, quelqu’un s’approchait. Soudain, il vit une silhouette apparaître à l’autre bout du couloir, s’approchant vers lui d’un pas rapide. Drig ne voyait aucune porte dans ce couloir, le personnage allait donc arriver à lui ! Il se mit à paniquer, et, ne sachant que faire, se plaqua contre le mur, espérant qu’il ne rentrerait pas en collision avec ce zenthil. Il retint sa respiration au moment où le personnage s’approchait de lui. Soudain, le zenthil disparut, et Drig entendit une porte s’ouvrir puis se refermer. Drig s’approcha de l’endroit où le zenthil avait disparu, et observa le mur : une porte en bois sombre s’y trouvait, presque invisible dans la pénombre. La porte n’étant pas entièrement fermée, et sa curiosité poussa le voleur à l’entrouvrir afin d’apercevoir ce qu’il y avait à l’intérieur.
    La salle était petite, et en son centre se trouvait un autel. Devant cet autel se trouvait un prêtre, celui-là même qui venait d’entrer, il semblait concentré dans une quelconque tâche. Au pied de cet autel était gravé l’emblême de Cyric.

    Et il a dit: "Kapoué!"

  16. #46
    Chaos Invités
    La salle où le prêtre se tenait était plongé dans une obscurité, juste quelques torches accrochées au mur illuminait la salle. Drig, sans le savoir c'était dirigé dans un des étages réservé aux prêtre de Cyric, même si la salle où il se tenait était mineur.
    Sur l'autel on distinguait du sang séché, qui avait dû coulé jusqu'au sol, aux nombreuses taches qui parsemaient la salle.
    Le prêtre commenca à prié, Drig avait le choix, soit le tué mais il y avait le risque de remarquer la disparition du prêtre ce qui pourrait allerté les Zhentils. Ou de partir et de continué plus loin, où on pouvait apercevoir un escalier qui montait. Alors qu'au loin, on entendait les hurlements, surement les personnes se faisant sacrifiés où les esclaves servant d'entrainement au guerriers et assassins des étages supérieurs.


    A l'étage supérieur, il y a un autre escalier qui monte vers les salles d'entrainement. Sinon a l'étage, on trouve les salles principales du culte de Cyric, ainsi que la présence de plusieurs gardes surveillant les salles.

  17. #47
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    942
    Drig ne voulait pas prendre de risque inutile, il avança sur la pointe des pieds, passa devant la porte et continua son avancée dans le couloir. Il en vit enfin le bout, un escalier, encore un, montait vers l'étage supérieur. Il l'emprunta, marchant toujours avec précautions. Des cris se faisaient entendre, venant de l'étage supérieur,des cris de douleurs, de torture... rien d'encourageant, voila ce qui l'attendait si il venait à échouer.
    Il avala sa salive et continua, et arriva alors en haut de l’escalier. Il s’arrêta, puis entra dans le couloir, sa tête tournée vers la droite.
    Il y vit un garde, adossé contre le mur, et ce garde le fixait du regard! Drig, par réflexe, se retira du couloir, et se réfugia dans l’escalier, attendant que le garde ne vienne pour l’attraper, mais celui-ci ne vint pas : le voleur était toujours protégé par son sort de sanctuaire. Il avait eu de la chance que le garde ne soit pas très attentif, si cela avait été le cas il aurait pu le repérer malgré sa protection.
    Il entra à nouveau dans le couloir, le garde regardait maintenant ailleurs, et se dirigea dans la direction opposée au garde. Il faisait tout son possible pour marcher silencieusement et masquer sa respiration, des cris se faisant toujours entendre de temps à autres.
    Et il a dit: "Kapoué!"

  18. #48
    Chaos Invités
    Alors que Drig attendait une occasion pour pouvoir avancer, le guerrier qui surveillait passivement l'étage se mit au garde à vous. Drig avanca de quelques pas pour pouvoir mieux observer ce qui se passait, ne pensant plus aux différents cris et hurlements provenant de personnes qui avait eu le malheur de se mettre en travers des objectifs du Zhentarim.
    Après plusieurs minutes où rien ne se passa, on pouvait entendre des bruits de pas provenant d'un peu plus loin dans le couloir. Quelques instants plus tard, un groupe d'homme apparut, on distinguait plusieurs prêtres de Cyric aux vêtements, suivi de Guerriers entourant trois hommes qui avaient tout l'air d'être des prisonniers. Aux habits qu'ils portaient, il devaient venir d'une guilde rivale au réseau noir.
    Un autre guerrier apparut après, plus grand que les autres. Portant une armure noir, où ressortait le signe de Cyric gravé en or. On ne distinguait rien de lui, a part deux orbites rouges à la place des yeux et une épée à deux mains battant son flanc. En observant attentivement, on pouvait distinguer des ombres mouvantes autour du guerrier, qui devaient être des assassins et qui ne pouvait protéger qu'une seule personne dans cette organisation : le chef du Zhentarim.
    Chaos parla rapidement avec le garde, Drig ne put entendre les paroles mais le garde partait suivre son chef pour garder l'endroit où le groupe allait.
    Drig avanca de quelques pas et vit un couloir qui montait vers la droite, l'architecture y était totalement différente et on pouvait voir une écriture marqué sur le mur qui indiquait que l'étage supérieur était réservé aux personnalités les plus éminentes de l'organisation.
    Le bureau de Chaos devait s'y trouver ainsi que les documents dont Drig avait besoin.

  19. #49
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    942
    Voila une bien belle opportunité: le bureau de Chaos était certainement proche, et celui-ci en était absent. Drig n'hésita pas, il s’engouffra dans le couloir.
    Celui-ci montait légèrement. Il apprécia la décoration, déjà plus accueillante que dans la partie de la tour qu’il avait déjà visitée. Il marcha, et essayait de rester cacher, mais ce n’était pas facile : de nombreuses torches éclairaient le couloir. Il hâta le pas. Le couloir bifurquait lentement vers la gauche... puis le il s’agrandit subitement et Drig se retrouva face à trois portes.

    Celle du milieu était plus imposante, et était ornée de gravures. Si le bureau de Chaos se trouvait derrière l’une de ces trois portes, ça serait sûrement celle-là.
    Drig scruta la pièce : il n’y vit aucune ombre susceptible d’être un garde camouflé. La voie semblait libre.
    Le voleur s’approcha de la porte du milieu, et l’examina attentivement, à la recherche d’un piège ou d’un quelconque mécanisme de sécurité. Apparemment rien... mais son manque d’expérience en tant que voleur pourrait lui causer bien du tort.
    Malgré ses doutes, il plaça la main sur la poignée, et l’abaissa...
    Et il a dit: "Kapoué!"

  20. #50
    Aenarion Invités
    A sa plus grande surprise la porte n'était dotée d'aucun piège. Il arrivait enfin au terme de sa longue et périlleuse mission en terrain ennemi. Le bureau était vide. De grands meubles ornaient les murs et un grand bureau avec de nombreuses gravures se trouvait au centre de la pièce. Pourquoi Aenarion s'emmbête-il dans un bureau aussi misérable alors que son ennemi en a un aussi grand? Ce n'était pas l'heure de se poser ce genre de questions...

    Drig commença à rechercher ce pourquoi il se trouvait ici. Il fouilla les armoires sans y trouver le moindre parchemin susceptible d'intéresser le Maître de la Dague Noire. Il ne restait plus aucun endroit à fouiller... Sauf le bureau lui même. Les serrures semblaient difficiles à crocheter mais Drig devait à tout prix les ouvrir pour pouvoir accomplir sa mission. Il sortit donc son objet de prédilection pour le crochetage minutieux et se mit au travail le plus silencieusement qu'il était possible de l'être.

    Comme il s'y attendait le tiroir résistait férocement. Seul un bon voleur pouvait crocheter une serrure de cette complexité. Drig continua à tâter en espérant comprendre la complexité du mécanisme. Sa concentration fut troublée par des bruits venant de l'escalier.


    - Regarde, il y a de la lumière à l'étage du dessus alors que Maître Chaos n'est pas là!
    - Tu as raison, ne restons pas là sans agirent...

    Les deux hommes montèrent lentement la vingtaine de marches qui les séparaient de la porte du fameux bureau.
    Drig entendit un déclique, il fallait désormais faire vite. Il ne fallait surtout pas faillir si prêt du but...


    [HRP : Désolé pour cette réponse très tardive mais j’ai eu quelques problèmes ces derniers temps, j’espère que je pourrais de nouveau être actif sur le forum.]

  21. #51
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    942
    Drig n'avait pas vraiment le choix, vu le peu de temps qu'il avait à disposition. Tenter de se cacher ailleurs que sous le bureau serait de la folie, il serait immédiatement repéré.
    Il se cacha donc en vitesse sous le bureau, et fit ce que tout voleur ferait en pareille situation.

    Drig > se cacher dans l'ombre

    A ce moment même la porte s'ouvrit, et les deux gardes entrèrent. Le voleur, caché sous le bureau, hors de vue des deux gardes pour l'instant, pensait aux horreurs qui pourraient lui arriver si il se faisait prendre...
    Il entendait les gardes approcher, et se séparer, l’un approchait du bureau, puis, à quelques mètres de celui-ci, s’arrêta net. Et apparemment fit-il signe à son congénère de faire de même, vu que plus aucun bruit de pas ne régnait dans la pièce. Malgré la peur qui montait sans cesse en lui, Drig essaya de se faire le plus discret possible, prenant garde à ce que ses respirations ne se fassent pas entendre. Visiblement, il y arrivait plutôt bien, les gardes reprirent leur inspection de la pièce. Et celui qui s’était approché du bureau continua son avancée vers celui-ci, et était arrivé à sa hauteur. Le voleur espérait que l’obscurité de la pièce le protégerait de la vue aiguisée du garde, alors qu’il voyait les jambes du garde, à présent derrière le bureau...
    Pensant à cette vieille croyance qui consiste à ne pas regarder pour ne pas être vu, Drig détourna son regard, priant Talos de lui venir en aide.

    Et il a dit: "Kapoué!"

  22. #52
    Aenarion Invités
    La prière à Talos n'eut malheureusement pas grand effet. Drig vit les pieds du garde se tourner dans sa direction, il fallait agir vite! Drig avait remarqué en entrant dans la pièce une fenêtre derrière le bureau. C'est sa seule chance de s'en sortir. Il Attendit que le garde se baisse pour le prendre par surprise. Il allongea sa jambe au maximum et envoya un coup de pied dans la figure boufi du garde qui bascula et se cogna au mur. Il resta immobile un instant, certainement le choque, ce qui laissa à Drig le temps de sortir de sous le bureau et à l'autre garde et lui courir après.

    Drig eut juste le temps de s'approcher de la fenêtre avant de la traverser avec l'élan de la charge du deuxième garde. La chute fut violente. Il ne fallu qu'une fraction de seconde aux deux hommes pour franchir les dix mètres qui les séparaient du sol de pierre. Drig n'eut pas trop de casse; étant plus léger que le garde, il ''atterrit'' sur le pauvre homme déjà diminuer par sa propre chute. Le roublard sentit les côtes du malheureux se briser sous son poids. Il était mort.

    Il ne l'avait pas remarqué tout de suite mais lorsqu'il voulu se lever, Drig sentit une forte douleur à la jambe et vit plusieurs petits morceaux de verre planté dans sa chaire. Il ne devait plus traîner ici, Aenarion l’attendait…

  23. #53
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    942
    Vérifiant qu'il avait bien les documents en main, Drig se releva, péniblement, sa jambe était douloureuse. Mais pas le temps de s'en occupper dans l'immédiat, il devait déguerpir au plus vite.
    Il jeta un rapide coup d'oeil à la fenêtre par laquelle il venait de passer, et ses inquiétudes se confirmèrent: le deuxième garde avait repris conscience, et le fixait du regard, la haine se lisait facilement sur son visage, malgré la distance. Puis il disparu, probablement allait-il signaler cet incident, et envoyer des hommes à ses trousses.
    Puis il observa la rue dans laquelle il avait atterri: personne. Rien d'étonnant, les manants n'aiment pas trainer à l'ombre de la sombre tour.
    Drig prit donc une ruelle qui s'enfonçait dans les méandres de la ville, boitant quelque peu, mais, toujours la peur au ventre, avançant d'un bon train.
    Et il a dit: "Kapoué!"

  24. #54
    Aenarion Invités
    Drig continua son chemin en arpentant le plus rapidement que le lui permettait sa jambe les minces ruelles sombres et malfamées de Mélandis. Approchant de la Grande Place, il vit un groupe d'une vingtaine de Zenthils. Il se cacha dans l'ombre d'une vieille bâtisse pour les espionner tranquillement. Il reconnu Chaos, visiblement il n'était pas de bonne humeur, ca pouvait aisément se comprendre. Le roublard ne parvint pas à entendre les paroles du chef ennemi mais il ne tarda pas à comprendre ce qu’il avait préparé. Le groupe se dissipa en petites patrouilles de trois Zenthils. Ils commencèrent à fouiller chaques rues et même les égouts, Drig n'avait pas le choix, soit il se cachait en espérant ne pas être remarqué, ou, il mourrait dans un combats peut équilibré...

  25. #55
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    942
    Quelques minutes auparavant, Drig semblait tiré d'affaire... mais le voila à nouveau dans de sales draps!
    Le voleur réfléchit à un endroit où se cacher. Peut-être dans l'ombre d'une ruelle... mais c'était risqué. Il ne pensait même pas à sa cacher chez un habitant, les Mélandiens ne sont pas réputés pour leur hospitalité, encore moins pour leur solidarité.
    Drig s’éloigna donc de la Grande Place, cherchant un meilleur refuge.
    Il emprunta une petite ruelle, et aperçut sur sa gauche une autre ruelle où se trouvait ce qui semblait être un entrepôt. Peut-être serait-ce l'endroit idéal pour se cacher...
    Alors qu'il allait tourner dans la dite ruelle, ce qu'il redoutait arriva: trois hommes en armures arrivaient dans sa direction, sans aucun doute des zenthils. Plus question d'aller vers l'entrepôt, il serait évidemment repéré.
    Essayant de paraître indifférent aux gardes, de ne pas attirer leurs intentions, Drig continua sa route, sans changer de direction.
    En marchant, bien sur, pour ne pas paraître suspect, passant devant manants et cadavres, dans un quartier délabré comme l’on en trouve qu’à Mélandis, dans un quartier qu’il ne connaissait absolument pas, le voleur marchait nerveusement, jusqu’à arriver à un nouveau croisement.
    A chaque instant, il avait la peur de voir arriver, face à lui, un groupe de zentils.
    Au bout d'une centaine de mètres, il arriva à un carrefour.
    Un regard à droite: rien. Tout droit: rien non plus. A gauche: un nouveau groupe de trois zenthils marchant dans sa direction... Sans réfléchir, Drig prit la voie de droite, celle qui lui semblait la plus sensée...
    Mais à peine y avait-il fait cinquante mètres qu’il se rendit compte de son erreur : sa précipitation l’avait menée dans un cul-de-sac !
    Pas question de revenir en arrière, il se retrouverait nez à nez avec ses poursuivants. Ceux-ci devraient d’ailleurs ne pas tarder, si ils avaient pris le même chemin que lui ! Le voleur inspecta cette impasse : comme dans la majorité des rues mélandiennes, au milieu de celle-ci prenait place un petit ruisseau d’immondices... à part ça, pas grand-chose à signaler, si ce n’est un amas de caisses au fond de l’impasse.
    Drig s’approcha de celles-ci, espérant y trouver une solution à son problème. Il réalisa rapidement qu’elles n’étaient pas appuyées contre un bâtiment, mais contre un mur, d’une hauteur moyenne. Et qu’il pourrait facilement escalader celui-ci à l’aide des caisses !
    Il s’exécuta, en vitesse, si bien qu’il faillit tomber et entraîner les caisses avec lui.
    Une fois en haut du mur, il sauta de l’autre coté.
    Ouf ! Il était en sécurité...enfin, pour l’insant, pensa-t-il.
    Et il a dit: "Kapoué!"

  26. #56
    Aenarion Invités
    A peine fut-il prêt à continuer sa course, il entendait déjà le bruit des caisses qui s'empilaient. Il ne devait plus traîner une seconde de plus dans cet endroit ou il se ferait prendre. Ayant de la peine à s'orienter avec toutes ces complications, Drig fonça vers l'endroit qui lui semblait se rapprocher le plus d'où il devait aller, la Guilde de la Dague Noire.
    Au bout d'une allée il tourna à droite et vit la Grande Place se dessiner devant lui. Il devait la contourner, passer par là serait du suicide. Il choisit donc une petite ruelle étroite et salle. Mais à peine avait-il fait cent mètres qu'il entendait déjà les bruit de pas derrière lui. C'était trois Zhentilars qui l'avaient repéré. Heureusement pour lui il n'était plus très loin de la Guilde et il savait où il devait passer. Mais pour avoir la vie sauf il devait atteindre la Guilde, sinon personne ne pourrait garantir sa sécurité. Les pas des ennemis s'approchèrent dangereusement et Drig fit le sprint le plus rapide de sa vie.
    Pendant sa course il renversait tout sur son passage dans l'espoir de gagner quelques mètres, caisses, barils, personnes, tout y passait sans exception. Sentant l'allure se calmer derrière lui, il fut doublement soulagé lorsqu'il vit la Guilde apparaître devant lui. Quelques seconde après il pu voir que le nombre habituel de gardes avait triplé et que même Aenarion attendait sa nouvelle recrue.
    Les Zhentils ralentir net lorsqu'ils virent les membres de la guilde qui les attendaient le pied ferme. Ils restèrent là un moment avant de rebrousser chemin pour annoncer la mauvaise nouvelle à leur chef, Chaos.



    Suite à la Guilde

  27. #57
    Chaos Invités
    Alors que tous les Zhentilards rentraient vers la Tour, sur leurs visages pouvaient se voir la peur de ce qui allait se passer quand il devrait annoncer la nouvelle à leur chef. Lorsqu'ils arrivèrent en vue de la porte principale, ils purent voir cinqs corps pendus, deux des gardes qui étaient en faction devant la porte de la salle où avait eu le vol et les trois autres corps n'étaiuent que ceux des différents chefs de la sécurité et de la surveillance de la Tour. Les hommes remarquèrent un mage dans les pendus ce qui était assez rare et qui montrait ce qui pouvait arriver aux nouveaux arrivants. La seule bonne nouvelle qu'ils étaient en mesure d'annoncer était que le voleur faisait partie de la Guilde de la Dague Noire.

    Quelques minutes plus tard, les chefs désignés pour la recherche du voleur rentraient dans la salle du conseil. Dès qu'ils furent rentrés, la double porte fut refermé ce qui eut comme effet d'augmenter la nervosité des officiers. Dans la salle du conseil se tenait Chaos qui portait une armure de plates noire, on remarqua aussi le chef des mages, celui des assassins, des espions et des voleurs ainsi que le grand prêtre de Cyric. Tous gardèrent le silence attendant ce que les officiers allaient dire. Un de ces derniers s'avanca :

    - Nous n'avons pas réussit à capturer le voleur mais nous savons où il se cache par contre. Il fait partie de la Guilde de la Dague Noire et...
    - C'est ce que nous pensions répondit le mage.

    Chaos se leva et regarda les différents officiers.

    - Cela fait trop longtemps que cette guilde empiète sur nos marchés, vous allez prendre chacun cinq de vos meilleurs hommes et vous irez dans les Bas Quartiers, débrouillez vous pour trouver le maximum d'informations et surtout dans quel endroit il se terre. Mais n'attaquez aucune personne appartenant à leur guilde.

    Les officiers sortirent quelques instants plus tard, soulagés d'en être sortit si bien. Pour l'instant ils ne subiront pas le même sort que les autres, mais cela pouvait arriver plus vite qu'ils le pensaient.
    Dans la salle, les différents chefs sortaient et ils ne resta plus que Chaos et le maître des voleurs.

    Pour toi j'ai une autre mission, prends le meilleur de tes hommes et prépare le. Il ira s'infiltrer chez cette guilde et volera tout documents qui pourraient être intéressant. Tu as à peine une semaine pour lui apprendre le maximum et préviens le qu'il n'a pas le droit à l'erreur, se faire tuer par cette guilde ne sera pas grand chose à ce qu'il l'attend en cas d'échec.

    Le maître voleur acquiesca et sortit de la salle suivi du chef du Zhentarim.

  28. #58
    Aenarion Invités
    Aenarion suivit l'assassin ennemi jusqu'au centre du Zhentarym. Visiblement personne ne les attendait ici, et aussi vite. Le garde laissa le roublard à l'entrée du bâtiment impressionnant et alla chercher son maître, Chaos. Aenarion attendit trois petites minutes en compagnie de deux gardes avant de voir arriver Chaos et le garde qui l'avait emmené jusqu'ici.

  29. #59
    Chaos Invités
    Chaos sortit de la Tour, ses assassins personnels étaient invisibles mais en étant attentifs on pouvaient voir leurs mouvements. L'assassin qu'il avait envoyé avait l'air plutôt mal à l'aise. Chaos regarda Aenarion, il fit un signe à un des gardes et se retourna pour rentrer dans la Tour. Le garde fit signe à Aenarion de le suivre et ils partirent tout les deux dans le dédale de couloirs et de salles. L'assassin qui avait été envoyé pour la rencontre n'eut pas le temps de réagir quand un carreau empoisonné lui perfora le torse mais tout le monde entendit ses hurlements quand il fut trainer sur le sol pour finir dans une des nombreuses salles de tortures où il mettrait plusieurs jours à mourir sous les coups des bourreaux et des sorts des mages et clercs...

    Aenarion et le garde marchèrent pendant une dizaine de minutes dans les différents couloirs, aucune parole n'avait été echangé durant toute la marche. Ils montèrent un dernier escalier pour se retrouver devant une porte à double battant ornée d'un crâne dorée sur un soleil noir. Le garde le laissa devant la porte et repartit. Aenarion attendit quelques instants et se décida à ouvrir la porte, il avait beau se dire qu'il ne risquait rien mais il resentait une légère apréhension sur ce qui pouvait se trouver derrière. Il poussa la porte et entra dans une immense pièce ou plusieurs statues de Cyric étaient érigés, des fresques parcouraient toute la salle retrassaient aussi bien la vie de Cyric que celle du Zhentarim. Des torches illuminaient la salle et Aenarion remarqua qu'il n'y avait qu'une seule table et deux chaises dans la salle. Chaos attendait sur la chaise faisant face à la porte, il était habillé d'une robe de prêtre noir avec le signe de Cyric gravé en or dessus et la capuche était rabattu ce qui empêchait Aenarion de voir le visage de son interlocuteur, on pouvait juste observer deux yeux rouges. Aenarion referma la porte et alla s'asseoir. Il attendit que son interlocuteur parle. Quelques instant passèrent encore avant que Chaos commence à parler.

    - Vous possédez des voleurs habiles, aller voler des documents dans mon bureau n'est pas une chose des plus faciles. Je dois juste vous annoncer que les plans que vous m'avez dérobés ne sont pas complets, vu que vous possédez les plans que des étages supérieurs, les autres ont été batis après et très peu de monde les connaissent. Il doit y avoir peut etre trois personnes mais elles font toutes parties du Zhentarim, même le conseil de cette ville ne sait pas ce qu'il y a dans les étages inférieurs.
    Je vous ai fait venir pas pour racheter les documents qui ne sont pas des plus utiles mais pour négocier une trêve et voir aussi à quoi vous ressembliez. Elle ne sera que provisoire bien sur, juste le temps de devoir régler quelques affaires.


    Chaos attendit la réaction d'Aenarion.

  30. #60
    Aenarion Invités
    Aenarion sourit, Chaos voudrait faire une trêve avec la Dague Noire?! Apparemment il n'était pas au courant que la guilde n'attachait d'importance qu'à ces propres intérêts et ceux de Mélandis. Mais avant de lui expliquer cela, le roublard devait exprimer son point de vue:

    - Les voleur de ma guilde sont les meilleurs de la ville et au-delà. Voler ces documents n'était qu'un défi pour le moins périlleux à relever. C'est documents ne me sont en fait plus d'aucune utilité maintenant que je sais que mes voleurs peuvent s'introduire chez vous pour explorer votre architecture. C'est pourquoi je vais vous remettre vos documents sans encaisser votre argent qui aurait été trop facilement gagné! Deuxième point, je ne comprend pas en quoi une trêve pourrait intéressé la guilde. La Dague Noire ne s'intéresse nullement aux intérêts d'autrui si ce n'est des Dirigeants. Alors expliquer moi les avantages que j'aurais de vous laisser en paix.

    L'assassin eut un rictus effrayant, moqueur et plein de haine...

    - Maintenant que vous avez vu de quoi j'ai l'air, je vous conseille de tenir vos femmes à l'écart des Bas Quartier sans quoi elles risqueraient de se lasser de vous...

    Aenarion attendit la réaction de Chaos en se frottant les mains d'impatience...

Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [TECH] Multijoueurs en réseau local
    Par Eilorann dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/08/2007, 16h40
  2. [Web]Réseau wi-fi interne à configurer
    Par Mornagest dans le forum Informatik'
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/05/2006, 14h46
  3. [TECH] Connexion impossible en réseau local
    Par Darien dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/04/2006, 00h18
  4. [BG1] Problème de connexion en réseau...
    Par Ildieren Corsonnant dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 19
    Dernier message: 19/04/2006, 09h32
  5. organisation
    Par Eldora dans le forum Les Archives Poussiéreuses
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/08/2005, 15h26

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257