Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion: [Quête] Se débarrasser d'un gêneur

  1. #1
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    909

    [Quête] Se débarrasser d'un gêneur

    En provenance de

    Dreiyan monta à son tour les échelons, avec une grande prudence. A sa surprise pas un ne lâcha sous son poids - l'avantage sans doutes de son physique assez frêle...
    Il déboucha à son tour dans la ruelle. Il tenta tout d'abord d'observer celle-ci, de vérifier si aucun gêneur n'était présent. Mais très vite il aperçut Mordred qui, d'un signe de la main, l'invita à le rejoindre. Ce qu'il fit d'un pas rapide. A l'ombre du mur, Dreiyan fut surprit de la faible lumière qui régnait ici. Difficile pour lui de reconnaitre les lieux...

    En attendant que Léna ne gravisse à son tour l'échelle rouillée, il en profita pour questionner Mordred sur la nature de leur mission du soir - car, à vrai dire, il n'en savait toujours rien.

    "Et je suppose, dit-il en chuchotant, que vous comptez m'expliquer à un moment ou à l'autre en quoi consiste notre mission?"
    Dernière modification par Mornagest ; 15/09/2010 à 20h14.
    Et il a dit: "Kapoué!"

  2. #2
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 097

    [Guilde] Les Lames Pourpres

    Les deux autres le dévisagèrent un instant, et Mordred prit la décision de le lui expliquer, dans un murmure.

    "Pas de vol, cette nuit. Un assassinat en bonne et due forme. C'est une affaire urgente, d'ailleurs. Nous n'avons été mis au courant qu'un peu avant notre départ. Viens, ce n'est pas très loin. Avec un peu de chance, la cible ne se méfie pas... encore."

    La nuit était claire, et à part quelques chiens qui aboyaient au loin, aucun son ne se faisait entendre dans les rues du Havre. Le trio quitta rapidement les larges avenues pour se faufiler d'ombre en ombre vers les rues plus petites, moins visibles, du quartier. Dreiyan apprenait vite à marcher silencieusement, avec une pointe de nervosité cependant ; devait-il retenir jusqu'à son souffle pour éviter d'attirer l'attention sur eux ? Il songea qu'il devrait demander des conseils pour empêcher son équipement de cliqueter : sa dague semblait jouer quelque peu dans la gaine attachée à sa ceinture.

    Le trajet parut long à Dreiyan. Ils prenaient beaucoup de précautions pour se couler dans la pénombre, et ils mirent plus du double du temps normal pour parcourir les quelques centaines de mètres qui séparaient l'issue des égouts de la maison de leur future victime. Mais ils arrivèrent enfin à destination, une petite demeure sans prétention, qui signalait la fin du quartier bourgeois, et tendait à avoir le même style que celles des marchands de l'Esplanade Impériale. Deux étages, plusieurs fenêtres toutes équipées de volets fermés, et une solide porte d'entrée en chêne. Des murs en briques rouge sombre, un toit en ardoises grises, c'était là l'essentiel de la maison.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  3. #3
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    909

    Re : [Guilde] Les Lames Pourpres

    Un assassinat... les choses sérieuses commençaient. Ca n'allait pas forcément être plus sanglant que lors de sa première mission, et il avait été responsable par le passé, directement ou indirectement, d'homicides ; mais ceux-ci étaient généralement simplement un moyen d'arriver à ses fins plutôt qu'une fin en soi. Cette mission aura sans doutes une saveur particulière... en espérant qu'elle ne tourne pas au vinaigre comme la précédente.

    Dreiyan s'efforçait de suivre les pas de ses compagnons lors du trajet. Il reconnut, par son architecture, le quartier bourgeois. Arrivé au pied de la demeure, les trois assassins s'arrêtèrent pour faire le point. La maison semblait hermétiquement fermée.

    Tout en restant dans les ombres, ils firent le tour du bâtiment, espérant y trouver une faille quelconque.
    Et il a dit: "Kapoué!"

  4. #4
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 097

    [Guilde] Les Lames Pourpres

    La maison comportait plusieurs entrées accessibles, outre la porte principale, bien entendu. Mais les fenêtres étaient toutes closes par des volets en bois qui avaient l'air solide. La cible se méfiait-elle déjà, ou était-ce pure habitude des habitants mélandiens afin d'éviter de mauvaises surprises ?

    Le trio fit silencieusement le tour des accès, avant de rencontrer un petit soupirail, très étroit, qui semblait mener vers une cave humide et abandonnée. Le morceau de métal qui barrait le passage était rouillé, et avec un peu de chance, ils pourraient le desceller sans provoquer de vacarme épouvantable. Léna évalua l'orifice avant de murmurer :


    "Je pourrais m'y glisser en forçant un peu, ensuite je vous ouvrirais de l'intérieur... qu'en pensez-vous ?"

    Ce disant, elle s'accroupit pour examiner plus en détails l'état du barreau. Il paraissait vraiment en fin de vie... et sans protection apparente. Pas de piège.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  5. #5
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    909

    Re : [Quête] Se débarrasser d'un gêneur

    L'idée semblait bonne. Surtout que Dreiyan n'en avait aucune autre.

    Ca semble être la seule entrée possible, dit-il. Alors allons-y. Il se pencha à son tour pour examiner le barreau, qui semblait en effet bien friable. Il tenta de faire pression dessus avec le pied, d'abord doucement pour éviter que le barreau ne tombe ensuite dans la cave, ce qui pourrait être bruyant ; puis, le barreau résistant à la pression, de plus en plus fort.
    Et il a dit: "Kapoué!"

  6. #6
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 097

    [Quête] Se débarrasser d'un gêneur

    Comme souvent dans le cas des objets récalcitrants, le barreau céda au moment où Dreiyan s'y attendait le moins. Il faillit laisser tomber la barre métallique, la serra entre les poings, et le fer pourri de rouille s'effrita entre ses doigts, laissant choir au sol plusieurs fragments aux trois-quarts rongés qui tombèrent littéralement en poussière au contact de la surface solide. La voie était libre, Léna se glissa souplement dans l'entrée, et après quelques efforts, fut dans la place.

    Elle prit le temps de ne pas se précipiter dans le premier piège venu. Le soupirail facile d'accès était un leurre : deux chausses-trapes étaient disposées près des marches de l'escalier menant au rez-de-chaussée. Elle les évita soigneusement, tout en dégainant sa dague. Des gardes étaient toujours à prévoir, n'importe où...

    Le temps parut long aux deux autres assassins restés à l'extérieur. L'elfe était méticuleuse, et lorsqu'elle reparut enfin par la fenêtre qu'elle venait d'ouvrir, elle leur expliqua qu'elle avait désamorcé plusieurs pièges tendus à l'attention des maladroits.


    "Ça me paraît trop facile... méfions-nous, ce n'est pas normal."
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  7. #7
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    909

    Re : [Quête] Se débarrasser d'un gêneur

    Evidemment, dès qu'une mission se passait bien, ça devait être que quelque chose n'était pas normal. C'était là sans doutes l'une des constantes qui dirigeait sa petite vie de Melandien. En y pensant, Dreiyan réalisa qu'il ne connaissait rien de la mission du soir. Qui était leur cible? Quelqu'un de puissant ou un petit bourgeois qui avait simplement mis les pieds là où il n'aurait pas dû? Avait-il des raisons de s'attendre à leur visite? Il aurait souhaité poser ces questions, mais l'urgence du moment l'en interdisait. Il préférait être prudent et ne pas prendre le risque de faire remarquer leur groupe en parlant trop.

    A l'invitation de l'elfe, Dreiyan enjamba la fenêtre et débarqua dans la pièce, elle aussi plongée dans une opaque obscurité. Mais qui semblait abriter un mobilier cossu. Normal, donc, que ses habitants préfèrent se protéger de quelques pièges.

    Une fois les trois comparses à l'intérieur, Dreiyan attendit les instructions des deux autres et demanda - en chuchotant - s'ils devaient finir d'examiner le rez-de-chaussée ou directement passer à l'étage, où leur cible devait les attendre bien sagement.
    Et il a dit: "Kapoué!"

  8. #8
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 097

    [Quête] Se débarrasser d'un gêneur

    Murmurant à peine suffisamment pour être entendu de ses comparses, Mordred répliqua :

    "Il se méfie. Il peut être n'importe où ici. Mais nous savons qu'il est dans la maison. Je suggère de rester ensemble, pour éviter les pièges. Commençons par l'étage."

    Ils progressèrent dans le silence opaque qui régnait dans la maison, les rendant nerveux et rapidement en sueur, craignant à tout moment une embuscade ou une catastrophe provoquée par l'un d'eux, la pire étant bien sûr la chute inopinée d'un vase énorme s'écrasant en mille morceaux sur un carrelage en céramique.

    Mais rien de tel ne se produisit. Ils inspectèrent tour à tour la cuisine, le hall et le salon, et ne trouvèrent que des meubles pour les accueillir, et quelques pièges mal dissimulés qu'ils n'eurent aucune peine à déceler et rendre inoffensifs.

    Restait l'étage, et avant tout, les escaliers en bois.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  9. #9
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 097
    Dreiyan opta pour les escaliers, et entreprit de les gravir avec prudence, inspectant minutieusement les marches, ainsi que la rampe. Nul mécanisme, nulle planche amovible ou grinçant sous le poids d'un homme. Il évolua lentement, lorsqu'il trébucha malencontreusement sur une contremarche, s'effondrant en avant sans avoir le temps de se raccrocher à quoi que ce soit. Tombant la tête la première sur l'angle d'une marche, son nez s'écrasa, l'os se rompit, et, pénétrant dans la cervelle, tua instantanément le malheureux prêtre déchu.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  10. #10
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    909
    Et soudainement, Dreiyan vit les choses d'un angle tout à fait nouveau. Car la mort offre énormément de nouvelles perspectives.

    De l'obscurité qui noyait le manoir, plus rien. Petit à petit la pièce s'éclaira d'un blanc nacré, et la lumière devint éblouissante. Dreiyan se sentait comme transporté. Transporté d'une manière disons plutôt brutale.


    Une forme éthérée apparu.


    " Mais... qu'est-ce qui m'arrive?" dit Dreiyan, tout aussi mort qu'étonné.

    " Bienvenue au paradis des boulets!" Annonça une voix semblant venir de la forme éthérée, dont la forme changeante était parfois anthropomorphique, parfois nébuleuse.

    " Je suis là pour t'accueillir parmi nous", rajouta la voix.

    " Mais qu'est-ce donc que cet endroit?" répondit Dreiyan d'une voix tremblante et d'un état de mort cérébrale.

    " Tu es effrayé? C'est normal!", crâna la voix. Être une voix éthérée était un boulot particulièrement envié, car il était aisé de se la péter grave.

    " Un clodo n'a jamais peur!" répondit Dreiyan, dans une tentative désespérée, en gardant la tête haute, de sauver ce qui pouvait encore l'être. Soit pas grand chose, vu qu'il était mort.

    " Tu es au paradis des boulets, car tu es mort dans des circonstances particulièrement ridicules. "

    " Ah bon?"

    " Oui. Regardons la scène au ralenti".

    Un écran apparu à la droite de Dreiyan. Et il se vit dans les derniers instants de son existence: prêt à monter les marches, suivi par ses deux acolytes assassins. Tous étaient de noir vêtus et marchaient avec la plus grande discrétion. C'est alors que Dreiyan se vit s'encoubler et s'écraser la tête contre une marche dans un fracas retentissant.
    Une fraction de seconde plus tard, il vit Léna s'approcher de son corps inanimé. Elle était paniquée.

    " Gharila... ghaaa", râla Dreiyan.

    " Merde, il est mort", s'écria Léna

    " Silence! Ils vont nous entendre!" s'écria aussitôt Mordred en guise de réponse. Mais c'était trop tard. Ameutés par le bruit du fracas du crâne de Dreiyan et par le cri de Léna, deux gardes avaient déjà surgi d'une des pièces de l'étage. Apparemment leur victime du soir avait prévu un petit comité d'accueil, qui bien qu'un peu assoupi, venait d'être tiré de son sommeil.

    Les deux hommes se ruèrent sur Léna et Mordred qui, désemparés par le ridicule trépas de leur compagnon et bien empruntés dans l'étroit escalier, furent rapidement acculés. D'autant plus qu'un troisième homme vint grossir les rangs des gardes. Il portait toujours sa robe de nuit: peut-être était-ce leur cible du soir. Mais, plus important encore, il avait à la main une arbalète de poing. Il la pointa en direction de Léna.


    C'est alors que l'image devint floue pour rapidement s'effacer complètement. Dreiyan regarda la forme éthérée de ses grands yeux inquiets.

    " Mais... ils sont morts?"

    "Aucune idée, répondit la voix. En tout cas ils ne sont pas morts dans des circonstances extrêmement ridicules, eux. S'ils sont morts, c'est dignement, au combat. Alors ce n'est pas mes affaires."

    "- Bon, où en étais-je?" continua la voix. L'impatience pouvait presque se percevoir dans son timbre. "Ah, oui. Donc, tu es au paradis des boulets et tu pourras goûter ici au repos éternel. Tu pourras passer des mois sans rien faire et personne ne viendra te harceler pour que tu postes en menaçant de te tuer. De toutes façons ça serait impossible vu que tu es déjà mort. Tu pourras faire des mauvais jets de dès sans que personne ne soit là pour te faire mourir en glissant sur une peau de banane. Enfin ça aussi c'est impossible vu que tu es déjà mort, mais bon, tu comprends l'idée. Et en plus, tu es en pension complète et la plage est à moins de cent mètres. C'est pas magnifique?"

    "- C'est magnifi...

    Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase. Un puissant vortex l'attira soudainement vers une autre dimension dans un éclat de lumière bleue et dans un grand bruit de succion. Une dimension qu'il connaissait bien. Il n'en connaissait pas beaucoup mais celle-là, oui, il la connaissait.

    Il rouvrit les yeux. Il était toujours étalé sur l'escalier, mais malgré un petit mal au crâne, il avait la nette impression que sa cervelle n'était plus écrasée et que son crâne était à nouveau entier. Il semblait vivant. Quelqu'un l'avait sauvé. Qui, comment? Il n'en savait rien. Il avait en outre un peu mal partout. Il entendait des voix, des voix qu'il ne connaissait pas.


    Il entrouvrit un oeil. Il aperçu Léna qui gisait au sol, au pied de l'escalier. Morte. A ses côtés se tenait un homme vêtu d'une robe de chambre tachée de sang. L'homme à l'arbalète.
    Dernière modification par Dreiyan ; 22/05/2011 à 20h53.
    Et il a dit: "Kapoué!"

Discussions similaires

  1. Possession d'un fort
    Par Doc dans le forum Le Fort de la Croisée (NWN 2)
    Réponses: 11
    Dernier message: 01/12/2009, 18h49
  2. [CRE] Modifier les fichiers CRE d'un mod
    Par DrAzTiK dans le forum Créatures, Monstres et NPC
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/11/2009, 18h35
  3. Besoin d'un fichier SVP
    Par Slythe (Non inscrit) dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/09/2008, 06h22
  4. [ITM] Comment attribuer un nom et une description à un objet ?
    Par Lord Snow dans le forum Objets et magasins
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/08/2007, 20h49
  5. [TACTIC] Comment se débarrasser de la Rune Tordue
    Par cadaver dans le forum Le Bazar de l'Aventurier
    Réponses: 10
    Dernier message: 09/06/2005, 01h55

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256