Quête: Miasmes et moisissures

Depuis une bonne semaine, pas un rayon de soleil ou un souffle d'air n'avait filtré dans la chambre. Les gros rideaux de velours rouges demeuraient clos, et la seule lumière provenait d'une bougie allumée de jour comme de nuit. Le manque d'aération combiné à l'odeur âcre de pus et de vomi rendait l'air vitre irrespirable pour quiconque tentait d'aller soigner la malade.

Gabrielle gisait dans son lit, plus morte que vive. Il y a quelques jours encore, elle avait toujours la force de geindre, mais depuis la veille, même son souffle était à peine audible.

Des hommes étranges s'agitaient autour d'elle. Ils étaient tous masqués et s'affairait à un étrange rituel sur la malade. C'était la crème des médecins mélandiens. Dans leur masque se trouvaient des herbes pour assainir l'air qu'ils respiraient. L'un d'entre eux tenait dans un pot rempli d'eau une main, et une pince dans l'autre. Une à une, il retirait les sangsues utilisées pour la saignée. La peau livide de Gabrielle était maintenant marquée de cercles rouges écarlates.

Son ventre était distendu sous la douleur. Il y a à peine une semaine, elle était encore une des plus belles femmes des maisons nobles de Mélandis. Aujourd'hui, la peau de son ventre semblait prête à s'ouvrir de l'aine au sternum.

Les médecins, avec des gestes méthodiques, exécutaient leur répugnant ouvrage: percer les boutons et les vider d'un pus ocre et épais, nettoyer les plaies suppurantes de sang vicié et tenter de rafraîchir la jeune femme inconsciente. Ils étaient aussi chargés de changer sa literie, et d'en imbiber les draps de vinaigre mêlé d'herbes officinales.

De fait, plus aucune servante ne désirait rentrer dans la chambre. Certaines disaient avoir vu des serpents grouiller sous la peau de la jeune femme dans les premiers jours de la maladie, d'autres disaient que ses articulations ne répondaient plus et qu'elle n'était plus qu'une poupée de chiffon.

La seule chose qui "rassurait" Lord Durova, le père de Gabrielle, c'est que d'autres cas similaires s'étaient déclarés dans les quartiers nobles de Mélandis. Il apposa son sceau sur la cire encore chaude qu'il venait de verser sur la missive. Il lui fallait la faire porter au conseil de la ville. Que les pauvres meurent, soit, c'est dans l'ordre des choses. Mais si le fleuron de la société mélandienne venait à être touché, c'étaient les fondations de la ville elle même qui tremblaient.