Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

Discussion: [Société] L'amitié et vous

  1. #1
    Smidge Invités

    [Société] L'amitié et vous

    Tout est dans le titre

    Vos amis...
    Les comptez-vous sur les doigts d'une main ?
    Ou faut-il ajouter les orteils et ceux de vos animaux pour en faire le tour ?

    et l'amitié, c'est quoi pour vous ?
    partager quelques loisirs ?
    aimer discuter ensemble ?
    avoir des points communs ?
    avoir une véritable relation de confiance réciproque ?
    tout ça à la fois ?

    les listes ne sont bien entendu pas exhaustives, et votre avis est fait pour ça


    à vos plûmes !

  2. #2
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages 
    933

    Re : L'amitié et vous

    Un peu tout dans cette liste, mais qui, comme l'a dit, n'est pas exhaustive.
    Il manquait ce petit dicton aussi pour compléter un peu la liste: "Un ami, c'est quelqu'un qui vous connait. Et qui continue quand même à vous apprécier."
    En contrepartie, les véritables amis sont en nombre restreint. Un peu plus que les doigts d'une main malgré tout, mais au final en nombre restreint.

    Mais est ce un mal?
    Dernière modification par Eliaëdel ; 08/07/2009 à 23h23.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276

    Lecture Re : L'amitié et vous

    Un ami, c'est quelqu'un...

    Qui vous soutient.
    Qui vous frappe quand vous faites des âneries.
    Avec lequel vous partagez vos loisirs
    Avec qui vous partagez ses loisirs à lui
    Avec qui vous découvrez.
    Avec qui vous discutez.
    Avec qui vous échangez des pensées.
    A qui vous pouvez dire qu'il est trop "con".
    Dont vous finissez parfois les phrases.
    Avec qui vous vous éclatez, quel que soit le temps ou le moment.
    Qui vous remet dans le droit chemin.


    Finalement, un ami, c'est un peu toute la liste de Smidge... c'est un peu un compagnon d'infortune "choisi" sur le grand chemin de la vie.
    C'est un peu votre grand amour, sans le grand amour...

    Ca se compte sur les doigts d'une main, parfois un peu plus, parfois un peu moins.
    Tout dépend aussi parfois des âges de la vie, des aléas personnels, et de notre personnalité profonde...

    Les amis, ça va, ça vient, ça repart... Mais ça ne s'oublie jamais.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  4. #4
    Avatar de Elanor
    Elanor est déconnecté Paladine
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Lothlorien, premier malorne en rentrant à droite
    Messages 
    596

    Re : L'amitié et vous

    Un ami, un vrai parce que souvent les gens confondent amis et copains, c’est quelqu’un ?

    -avec qui vous avez un ou des loisirs communs.
    -avec qui vous avez un certain nombre de goûts en commun.
    -avec qui vous pouvez parler de tout, échanger vos idées sans se fâcher ou sans se vexer.
    - à qui vous pouvez faire confiance (il ne s’amusera pas à raconter votre vie à d’autres gens).
    -qui reste à vos côtés dans les bons comme dans les mauvais moment de la vie.
    -qui vous écoute et vous soutient.
    Et surtout , il est très important que tout ce que j’ai écris au dessus soit à double sens. Donc pour moi, l’ami c’est rare, ça se compte sur les doigts de la main.

    A l'heure actuel, hormis Smidge, je peux pas considérer que j'ai des amis mais juste des bons copains-copines (en même temps j'ai été pas mal déçue par des soi-disant amis).

    "Tu n'as pas d'amis, personne ne t'aime" Golum versus Sméagol dans le SDA
    Dernière modification par Elanor ; 09/07/2009 à 15h31.
    Ma bio RP
    "Sire, on en a gros" Perceval

  5. #5
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages 
    2 249

    Re : L'amitié et vous

    Un ami c'est:
    -quelqu'un en qui on peut avoir une confiance total
    -quelqu'un qui est toujours là en cas de besoin
    -quelqu'un avec qui on s'entend plus que bien
    -quelqu'un qui vous écoute et que vous écoutez
    -quelqu'un avec qui on a fait les 400 coups

    bref, les vrais amis sont rares, contrairement aux connaissances...
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  6. #6
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141

    Re : L'amitié et vous

    Un ami c'est quelqu'un a qui t'a fait les pires vacheries (vacheries auquels tu as bien gentiment répliqué) mais qui pour une raison que tu ignores est proche de toi. Un ami c'est quelqu'un qui t'a plongé la tête dans une cuve d'acide un nombre incalculable de fois mais auquel tu fais encore confiance (ben oui il a promis !).

    Un ami c'est quelqu'un qui t'appelle à trois heures du mat pour te parler de ses problèmes sentimentaux et que tu fais semblant d'écouter. Un ami c'est la cicatrice sur ton viage que tu te complains à caresser, un ami c'est avant tout un souvenir ça te prouve que t'existe que tu n'es pas moins que rien.

    Un ami c'est dix millions de regrets et 1 millions de plaisirs c'est quelqu'un dont tu aprécies la presence avec qui tu peux parler sans écarter les lévres. Un ami c'est quelqu'un que tu auras eu cent fois l'occasion de haïr mai que tu te complains encore à aimer.

    Parce que quand le monde entier aura fini par découvrir toutes les déjections de ton moi profond tout ce qui fais de toi un être faible et lache tout ce qui fais de toi un homme... Alors lui s'approchera de toi et te serrera la main juste parce qu'il te connait bien parce qu'il t'aime bien.

    Voila ma conception de l'amitié.

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  7. #7
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Angers
    Messages 
    1 102

    Re : L'amitié et vous

    C'est large l'amitié.

    Difficile de le délimiter en ce qui me concerne.
    Cette personne que je vois dans la rue là-bas mais que je ne connais pas est mon amie, cette personne que je connais et qui m'a fait du mal est mon amie, cette personne que je connais depuis 30 ans et que je retrouve tous les jours est mon amie.

    Je ne différencie pas contact/ami. Je préfère penser qu'il y a tout simplement plusieurs degrés ou niveaux dans l'amitié.

    Elle diffère entre chaque personne, car nous n'y trouvons jamais les même choses.

    Certains sont des miroirs de nous-mêmes, ils représentent ce que nous aimons en nous, parfois ce que nous détestons (ainsi nous les aimons tout en les haïssant).

    Ce que je remarque dans mes expériences, c'est que nous nous projetons dans l'autre, pensant que nous voyons un être qui peut combler nos manques, alors qu'il ne s'agit que de la projection de ce dont nous n'avons pas conscience, en nous.

    J'admets qu'il y a tout simplement aussi une attirance naturelle, peut-être parce que nous sommes des humains.


    Bon je suis pas psychologue hein mais c'est à peu près comme ça que je vois les choses.


  8. #8
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages 
    590

    Re : L'amitié et vous

    Pour moi un véritable ami c'est...un peu tout ce qui a été cité : quelqu'un en qui vous avez confiance et qui peut vous faire confiance, quelqu'un avec qui vous pouvez parler de tout, quelqu'un qui vous apprécie et que vous appréciez malgré vos défauts respectifs, quelqu'un qui peut compter sur vous et sur qui vous pouvez compter en cas de coups durs, quelqu'un avec qui vous avez des tas de souvenirs.
    Je pense que c'est aussi quelqu'un dont on n'a pas forcément des nouvelles très régulières mais qui, si vous l'appelez un jour au milieu de la nuit, sera là pour vous (et réciproquement toujours). Pour moi, on peut ne pas voir un véritable ami pendant des mois et de mois, mais quand on le revoit, c'est comme si on s'était quitté la veille, la confiance et la complicité sont toujours là. Peu de personnes rentrent dans cette catégorie en général. En ce qui me concerne, il n'y a qu'une ou deux personnes que je considère comme tel.

    Ensuite, et heureusement sans doute, l'amitié ce n'est pas que ça. Je considère aussi comme des amis (ce n'est juste pas exactement le même degré ) des gens avec qui je m'entends bien, avec qui je peux discuter de tout et de rien, des gens que je prends toujours plaisir à voir, qui me supportent malgré mes (nombreux) défauts et, pourquoi pas, avec qui j'ai des goûts communs...
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  9. #9
    Date d'inscription
    June 2006
    Localisation
    Dans les bras d'Urumi
    Messages 
    4 698

    Re : L'amitié et vous

    L'amitié c'est le deuxième marche vers la trahison.

    Je n'ai pas vraiment d'amis au sens où les gens l'entende. J'ai des gens que j'apprécie (comme Bat-copain) et j'aime leur compagnie, je ne suis pas le dernier à rendre service mais je ne fais que très peux confiance aux gens, n'accordant jamais une confiance totale aux gens. Quand j'apprends à connaître une personne je peux me laisser aller à lui faire confiance pour certaines choses mais c'est le plus que je puisse faire.

  10. #10
    Date d'inscription
    March 2004
    Messages 
    640

    Re : L'amitié et vous

    L'amitié c'est le deuxième marche vers la trahison.
    personnellement je dirais que l'ami c'est celui dont tu te contrefoutrais qu'il te trahisse.

  11. #11
    Smidge Invités

    Re : L'amitié et vous

    Citation Envoyé par gogorafido Voir le message
    personnellement je dirais que l'ami c'est celui dont tu te contrefoutrais qu'il te trahisse.
    tout dépend de la définition qu'on se fait d'un "ami", je suppose...
    en l'occurrence, je ne suis pas vraiment d'accord avec ça, et l'argument est celui de chalindra : qu'est ce qui fait hésiter à avoir un ami ? c'est justement celui d'accorder sa confiance et de se faire trahir.

  12. #12
    Date d'inscription
    June 2006
    Localisation
    Dans les bras d'Urumi
    Messages 
    4 698

    Re : L'amitié et vous

    Un ami qui te trahis, c'est pas un vrai ami.

  13. #13
    Date d'inscription
    March 2004
    Messages 
    640

    Re : L'amitié et vous

    Un ami c'est quelqu'un que tu aimes tellement que tu es prêt à prendre une balle pour lui.

    Quelle importance si en définitive c'est lui qui la tire ?

    Un véritable ami qui te trahirait? La trahison ne serait pas le plus grave.

    Oui donner sa confiance à quelqu'un c'est prendre le risque qu'on la trahisse. Mais avec un véritable ami cela n'a aucune importance ce risque qu'on prend. ça n'entre même pas en ligne de compte dans le processus de décision.

    Quelque part, c'est exactement la même chose en couple.

    pour moi la phrase: "qu'est ce qui fait hésiter à être en couple ? c'est justement celui d'accorder sa confiance et de se faire trahir" n'a pas de sens.

    Et la phrase :"Un ami qui te trahis, c'est pas un vrai ami." m'amène au syllogisme suivant " Donc un véritable ami ne te trahit pas".

  14. #14
    Smidge Invités

    Re : L'amitié et vous

    Citation Envoyé par gogorafido Voir le message
    Et la phrase :"Un ami qui te trahis, c'est pas un vrai ami." m'amène au syllogisme suivant " Donc un véritable ami ne te trahit pas".
    ça me semblait évident

  15. #15
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276

    Lecture Re : L'amitié et vous

    Finalement, ce qu'on peut observer ici, c'est deux façon de voir les choses.

    Il y a des personnes qui, pour des raisons diverses et variées, n'accordent pas facilement leur confiance et qui se méfient. Ainsi, c'est la peur de la trahison qui les pousse à la méfiance et à l'analyse minutieuse de ce qui se passe, de ne pas trop se laisser transparaître, de ne pas trop en donner, ni trop en faire...

    Mais il y a aussi des personnes (dont je fais probablement partie) qui sont accordent leur confiance mais ne se centrent pas sur une trahison. Ils apprécient les gens pour ce qu'ils sont, et ne réclament rien en retour.

    Il n'y a pas une façon meilleure que l'autre de faire. Il y en simplement plusieurs.
    Et ces plusieurs façons de faire engendrent une façon différente de concevoir l'amitié. Je ne conçois pas une amitié de trahison.
    Peut être une divergence future ou autre peut elle nous séparer, temporairement, définitivement... Ca ne m'empêchera pas d' éprouver pleinement l'amitié et de partager.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  16. #16
    Date d'inscription
    June 2006
    Localisation
    Dans les bras d'Urumi
    Messages 
    4 698

    Re : L'amitié et vous

    Et la phrase :"Un ami qui te trahis, c'est pas un vrai ami." m'amène au syllogisme suivant " Donc un véritable ami ne te trahit pas".
    Je vais plus loin que ça car pour moi un véritable ami ça n'existe pas. Quand j'accorde mon amitié (ça fait pompeux ) je sais que je vais être trahis d'une manière ou d'une autre. Mais c'est là qu'intervient la connaissance qu'on a de la personnalité de ses amis. Je sais pertinemment à qui je ne dois pas prêter de l'argent, des affaires ou me casser le cul à aider à déménager pour la simple raison qu'ils ne le feraient pas pour moi ou que je ne révérai jamais ce que j'ai prêté.

    Ca ne m'empêchera pas d' éprouver pleinement l'amitié et de partager.
    Si tu ne souffres pas trop quand on te poignarde dans le dos, c'est une bonne philosophie.

  17. #17
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276

    Re : L'amitié et vous

    Citation Envoyé par Chalindra Pharn Voir le message
    Si tu ne souffres pas trop quand on te poignarde dans le dos, c'est une bonne philosophie.
    C'est marrant, c'est exactement à cette expression là que j'ai pensé tout à l'heure...

    Non, en fait, à vrai dire, on m'a poignardé des tonnes de fois. Oui, ça fait mal. C'est sûr. Parfois, ça achève.
    Mais bon, ça donne de l'enjeu aussi, ce serait pas drôle si tout était aussi bon et aussi rose qu'on le voudrait... On habiterait chez les bisounours !

    C'est une philosophie de vie aussi. Accepter ce qui est bon, et ce qui ne l'est pas... Sans quoi tu ne vis pas, tu ne fais confiance à personne et tu t'emmures...
    J'ai essayé une fois...
    Ben finalement, je préfère prendre le risque.
    Le risque est pour moi préférable à rien du tout.

    Et de toutes façons, avec mes amis, surtout avec ceux que je ne vois pas souvent, je me concentre sur l'instant présent. On savoure, on est ensemble on s'entend bien...
    Si trahison il y a, ce sera plus tard. Et si elle doit avoir lieu, tant pis. Si on doit rester ami, tant mieux.
    Faut pas oublier qu'un ami, c'est bien plus que du copinage. C'est une personne avec laquelle il y a "osmose", pas juste une discussion ou deux.
    C'est pour ça que pour moi, la joie d'avoir et de connaître un ami surpasse de très loin la peine de l'avoir perdu.
    Je ne sais plus qui a sorti cette phrase absolument fabuleuse, mais je l'en remercie.
    Dernière modification par Ailyn ; 22/07/2009 à 18h23.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  18. #18
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 416
    Je n'interviens pas dans le débat pour l'instant, mais je me permet quand même de faire intervenir quelqu'un d'autre
    Citation Envoyé par Pierre Desproges
    J'aime beaucoup l'humanité.
    Je ne parle pas du bulletin de l'Amicale de la lutte finale et des casquettes Ricard réunies, je veux dire le genre humain, avec ses faiblesses, sa force, son inépuisable volonté de surpasser les dieux, ses craintes obscures des Ténèbres, sa peur païenne de la mort, sa tranquille résignation devant le péage de l'autoroute A6...
    Il y a en chaque homme une trouble désespérance à l'idée que la brièveté de son propre passage sur terre ne lui permettra pas d'embrasser tous ses semblables et particulièrement Mme Lemercier Yvette, du Vésinet, qui ne sort jamais sans son berger allemand, cette conne.
    C'est un crève-cœur que de ne pouvoir aimer tous les hommes.

    À y bien réfléchir, on peut diviser l'humanité en quatre grandes catégories qu'on a plus ou moins le temps d'aimer : les amis ; les copains ; les relations ; les gens qu'on connaît pas.

    Les amis, d'abord, se comptent sur les doigts de la main du baron Empain, voire de Django Reinhart pour les plus misanthropes. Ils sont extrêmement rares et précieux. On peut faire du vélo avec eux sans parler pendant que le soir tombe négligemment sur les champs de blé, et on n'a même pas mal aux jambes dans les côtes.
    La caractéristique principale d'un ami est sa capacité à vous décevoir. Certes, on peut être légèrement déçu par la gauche ou les performances de l'AS Saint-Étienne, mais la déception profonde, la vraie, celle qui peut vous faire oublier le goût des grands saint-émilion, ne peut venir que d'un véritable ami.
    Par exemple, j'ai été déçu hier par mon ami Jean-Louis, qui est pourtant vraiment mon ami, puisque parfois nous ne parlons même pas, même à pied, dans les sentiers de Picardie.
    Je venais de lui apprendre que j'avais acquis une petite chienne. Une bergère. Allemande, certes, mais une bergère.
    Et lui, sans prendre le temps de réfléchir pour ne pas me faire de la peine, il m'a dit en ricanant : « Ah ah ! Un chien nazi ? Tu lui as mis un brassard SS ? j'espère qu'elle n'est pas armée, ta carne ? »
    Méchanceté gratuite. Tu sais très bien que tu ne risques rien de cette petite boule de poils, tu n'es même pas juif. Tu sais très bien que la seule bête féroce, le seul déprédateur, le seul tueur pour le plaisir, la seule nuisance à pattes se tient sur celles de derrière, afin d'avoir les mains libres pour y serrer son fouet à transformer les chiots en miliciens bavants.
    Me faire ça à moi, Jean-Louis, à moi qui suis ton ami. Et qui te l'ai prouvé, puisque, une fois au moins, je t'ai déçu moi-même.

    Ensuite, les copains se comptent sur les doigts de la déesse Vishnou, qui pouvait faire la vaisselle en applaudissant le crépuscule. Ils déçoivent peu car on en attend moins, mais c'est quand-même important qu'ils pensent au saucisson quand le temps se remet aux déjeuners sur l'herbe et qu'ils viennent se serrer un peu pour faire chaud quand le petit chat est mort, ou pour faire des révérences à l'enfant nouveau.
    Les bons copains se comprennent à demi-mot. Il règne entre eux une complicité de tireurs de sonnettes qu'entretient parfois l'expérience du frisson.

    Les relations se comptent sur les doigts des choeurs de l'Armée Rouge, mais on sera bien venu de n'entretenir que les bonnes, celles sur lesquelles on peut s'appuyer sans risquer de tomber par terre.
    Quand on n'a pas de glaïeuls, certaines relations peuvent faire très joli dans les soirées mondaines, à condition qu'elles soient célèbres ou stigmatisées de la Légion d'honneur. Il suffit alors de les appeler coco et de les embrasser gaiement, comme si on les aimait, et comme cela se fait dans mon milieu. Le commun ne manquera pas de s'esbaudir.
    Il arrive que certaines relations soient susceptibles de se muer en amitiés, mais le temps n'a pas tout le temps le temps de prendre à temps le temps de nous laisser le temps de passer le temps.
    Parmi mes relations, je compte un ministre exercice –enfin, en fin d'exercice– qui m'a demandé un soir l'autorisation de s'asseoir à ma table, dans un pince-fesses pompeux, pour ne pas être assis à côté de Dalida –je vous envoie l'adresse contre douze timbres–. C'est devenu une relation. Une camaraderie assez chaleureuse, encore qu'elle ne s'appuie que sur une prédilection commune, un peu futile, pour la bonne chanson française.

    Enfin, les gens qu'on connaît pas, les doigts nous manquent pour les compter, d'ailleurs, ils ne comptent pas.
    Il peut bien s'en massacrer, s'en engloutir, s'en génocider des milles et des cents chaque jour que Dieu fait –avec la rigueur et la grande bonté qui l'ont rendu célèbre jusqu'à Lambaréné–, il peut bien s'en tronçonner des wagons entiers, les gens qu'on connaît pas, on s'en fout.
    Tenez, le jour du récent tremblement de terre de Mexico, le gamin de mon charcutier s'est coupé un auriculaire en jouant avec la machine à jambon. Quand cet estimable commerçant évoque aujourd'hui cette date, que croyez-vous qu'il lui en reste ? Était-ce le jour de la mort de milliers de gens inconnus, ou bien était-ce le jour du petit doigt ?

    Je verrais bien une cinquième catégorie où s'inscrirait, unique, la femme qu'on aime sur le bout des doigts, parce qu'on la connaît par cœur.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  19. #19
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages 
    218

    Re : L'amitié et vous

    Vive le qqun d'autre!
    (comme quoi, il y a des bons en france (quand même))
    Noumn'in halfelin en route pour éternelle rencontre

    Thomas pignon 8ans, joufflu dans little fear

  20. #20
    Smidge Invités

    Re : L'amitié et vous

    Vive le qqun d'autre!
    (comme quoi, il y a des bons en france (quand même))
    dommage qu'ils soient morts

    (plus sérieusement, en dehors de la "caractéristique principale d'un ami", je suis partage globalement le point de vue de ce texte)

  21. #21
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Bordeaux
    Messages 
    951

    Re : L'amitié et vous

    Ohé les amiches !
    Faites comme moi, jouez FP

    Mon Mod : BuTcHeRY

    Ma châine Youtube

Discussions similaires

  1. [Société] Des Droits de l'Homme
    Par BiffTheUnderstudy dans le forum Le Comptoir
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/12/2009, 14h32
  2. [Société] Les travestis virtuels
    Par Umbre dans le forum Le Comptoir
    Réponses: 37
    Dernier message: 02/12/2009, 17h19
  3. [Société] La depression (monologue de l'ivresse)
    Par Rorschach dans le forum Le Comptoir
    Réponses: 34
    Dernier message: 27/09/2009, 11h49
  4. [Vous] Etes-vous collectionneur ?
    Par Smidge dans le forum Le Comptoir
    Réponses: 23
    Dernier message: 01/09/2009, 11h19
  5. [Société] Les modes, vous les suivez ?
    Par Mornagest dans le forum Les Archives du Comptoir
    Réponses: 16
    Dernier message: 30/10/2006, 00h15

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250