Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Discussion: Le jeu de rôle, c'est dangereux, c'est mon voisin évangéliste qui me l'a dit

  1. #1
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages 
    2 762

    Le jeu de rôle, c'est dangereux, c'est mon voisin évangéliste qui me l'a dit

    Le New-York Times revient sur la panique satanique des années 80, avec chasse aux sorcières dans la communauté de Donjons & Dragons.



    Même si ça s'est estompé avec le temps, il y a encore quelques conséquences aujourd'hui dans la tête de gens n'ayant jamais vu de près ou de loin une partie de jeu de rôle. À titre personnel, je me souviens que ma mère était très méfiante envers le jeu de rôle dans les années 90, elle a compris depuis que c'était infondé. Et de votre côté, vous avez déjà vécu ces a priori sur le JDR ?

    (désolé si un fil existe déjà sur le sujet, si c'est le cas je ne me vexerai pas en cas de fusion )
    En RP, je joue Séraphine Pierrejoyeuse, dont la couleur est : #D0C07A ainsi que Frère Jordin : #FF9966
    Et, il y a longtemps, j'incarnais Vel'Cheran.
    Venez lire nos aventures dans l'univers d'Ambre !

  2. #2
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 922
    Ahah mes collègues de travail pensent que je rôde dans les cimetières, la nuit, pour y faire des trucs satanistes. Et en plus j'écoute du metal et j'utilise Ubuntu. Que fait la police ?

    Sinon, non, en dehors du boulot, je fréquente des gens fréquentables qui connaissent et/ou font du JDR
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  3. #3
    Date d'inscription
    janvier 2014
    Messages 
    2 995
    Perso,Chuis arrivé dans le JDR papier quelques années après les fameuses accusations du fait que le JDR soit pratiqué par des sectes satanistes et autres adorateurs du malin,En fin 1996,C'était vu avec suspicion par certaines personnes a mon dortoir et établissement(Quelques éducs un brin fermés mais ils en fit pas des caisses non plus.),Mais dans la grande majorité,Tout le monde s'en foutait,Mes parents les premiers...Juste qu'ils trouvaient étrange que je claque de temps a autre plus de 50 balles pour des bouquins de JDR :P

    De nos jours ça me fait bien marrer tout ça et pour ceux qui trouvent ça un peu étrange,Je les invitent souvent a voir une partie d'initiation pour voir que non,On sacrifie pas des bébés ou une biquette pour avoir les bonnes grâces d'Asmodeus et autres lieutenants du malin....
    Dernière modification par Brutus ; 29/11/2019 à 11h43.
    Si vous avez des questions par rapport a la 5e C'est a l'antre du Roliste qui faut les poser**

    Personnages joués: Talianna du Tethyr,Adrastia du Tethyr,Kyrone du Tethyr,Pisca Delorcoth.

  4. #4
    Date d'inscription
    février 2018
    Localisation
    Râches (59)
    Messages 
    222
    Dans le club où je jouais c'était un sujet récurrent du fait que pas mal d'abruti qui adhéré à d'autres loisirs nous voient toujours comme des tarés satanistes , ce qui parfois posait problème avec la mairie auquel notre président rendez parfois des comptes pour leur faire comprendre qu'on était des gens normaux, pour certain ayant un boulot et d'autres en étude supérieur etc...

    Je me souviens que parfois pour se foutre d'eux on déconnait un peu du style sur la fiche de renseignement rempli pour l'adhésion à autre loisir je mettais "égorgeur de poulet congelés" par exemple

    Je ne vous dis pas non plus comment les petits vieux qui habitaient non loin de la MJC pouvaient nous dévisager, au point qu'un jour des petits vieux qui avaient été victimes d'un cambriolage, nous voyant sortir de la MJC nous indique d'un signe aux gendarmes qui étaient présent et leur disent je ne sais quoi.
    Du coup un des gendarmes traverse la route , vient nous voir assez gêner et me demande d'ouvrir le coffre de ma voiture, on ne sait jamais au cas où j'aurais encore quelques fruit de mon larcin dans le coffre!

    Enfin c'était plus souvent risible qu'autre chose...

  5. #5
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Localisation
    Banlieue parisienne
    Messages 
    1 241
    Dans la région Versaillaise depuis mes 15 ans, j'habite encore à 200 m d'une église "intégriste" (je vais déménager prochainement), donc j'ai tout entendu. Faire une partie sur table d'un jeu de rôle faisait partie d'un exploit digne de l'ascension de l'Everest. Si on arrivait à mettre 5 ou 6 joueurs autour de la table , on pleurait de bonheur.
    Donc, direction Paris, ville ou les vices ludiques étaient admis.

    Les jeux sur ordinateur furent une vrai délivrance pour certains qui n'osaient avouer leur penchant pervers envers les jeux de rôle et les cacahuètes salées. Les "coming out" pullulèrent, les graffitis de suppôt de Satan sur nos portes d'entrée aussi.
    C'était le bon temps disent les nostalgiques regrettant la roulette du dentiste qui vous faisait vibrer tout le corps.

    Maintenant les enfants de ces inquisiteurs m'interpellent pour me demander des conseils, les temps changent mais certains abrutis résistent comme de la mauvaise herbe, seulement ils sont maintenant dans une minorité d'obscurantiste.
    L'homme est un loup pour l'homme et un caniche nain pour sa femme

  6. #6
    Avatar de Anios
    Anios est connecté maintenant BunBunAnios
    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Eorzea
    Messages 
    2 929
    Je me suis toujours dis que la majorité des accusations de satanisme venait des U.S, au vu de leur incroyable attachement au christianisme.
    Alors qu'en France, c'est comme pour la BD / Jeux Vidéos, j'ai plus l'impression que c'était vu comme un loisir de gamin.

  7. #7
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages 
    3 928
    + 1 avec Anios : en France, il y a plus souvent du mépris ou de l' incompréhension qu' une vraie hostilité pour le JdR. Beaucoup de gens non pratiquants de ce loisirs se demandent comment des adultes peuvent s' amuser à ce genre de choses. Heureusement à l' heure actuelle, les passions anti-JdR semblent s' être -un peu- calmées des deux côtés de l' Atlantique. Dans mon cas, l' avènement de RPG tels que la saga BG a été une bénédiction pour tous ceux qui souhaitaient jouer mais ne fréquentaient pas de clubs de JdR mais ceci est une autre histoire...
    Bat la chauve-souris de Gotham ! Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forum Elindore sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et Ma Bio JdR .



  8. #8
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages 
    2 762
    Citation Envoyé par Anios Voir le message
    Je me suis toujours dis que la majorité des accusations de satanisme venait des U.S, au vu de leur incroyable attachement au christianisme.
    Alors qu'en France, c'est comme pour la BD / Jeux Vidéos, j'ai plus l'impression que c'était vu comme un loisir de gamin.
    Certes, pas trop d'accusations de satanisme, mais il y a bien eu la peur des "jeunes influençables qui ne sortent pas de leur personnage et se suicident", ou bien sur l'aspect prétendument sectaire du JDR.
    Les parents influençables face à des loisirs qu'ils ne comprennent pas, on en a aussi chez nous ! La même défiance s'est ensuite reportée sur les jeux vidéo, puis sur les meuporgues...
    En RP, je joue Séraphine Pierrejoyeuse, dont la couleur est : #D0C07A ainsi que Frère Jordin : #FF9966
    Et, il y a longtemps, j'incarnais Vel'Cheran.
    Venez lire nos aventures dans l'univers d'Ambre !

  9. #9
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Localisation
    Banlieue parisienne
    Messages 
    1 241
    C'est sûr que BG à fait bouger les lignes, et tout le monde monde n'a eu le privilège de grandir dans un environnement épanouissant tel que le mien (Le GUD -groupe d'union défense- de la radicalité d'extrême droite défilait en treillis & rangers dans mon bahut !), les moins agressifs nous prenaient néanmoins comme des bizarreries incompréhensibles.

    Je me balade maintenant avec mon tee-shirt Baldur's Gate (*) sans risquer de me faire lapider (verbalement) et j'ai droit à quelques sourires bienveillants, voire complices. Les temps changent mais les mémés ne portent pas encore de casquette à la gloire de la princesse Zelda lors des réunions paroissiales pour autant.

    (*) j'ai pris du bide, il est un peu déformé, ils pensent peut-être que je suis un fan d'un groupe de Hard Rock après tout !
    L'homme est un loup pour l'homme et un caniche nain pour sa femme

  10. #10
    Date d'inscription
    septembre 2017
    Localisation
    Bretagne
    Messages 
    686

    Jeu de rôle et karma

    Bonjour.

    Le jeu de rôle (inventé par Freud lors de certaines de ses séances et non pas par Gigax, comme le croient les rôleux.

    M'intéressant au Tarot et tirant des thèmes astraux, j'ai remarqué que dans les cartes, surtout, Elles pouvaient définir que vous allez perdre quelqu'un de très proche...

    La première fois, cela fait très peur... Qui ? Notre conjoint-e; nos parents ou enfants..?

    Ben, non. Notre perso préféré; auquel nous nous identifions, peut-être à tords.

    J'ai remarqué que ceux qui jouent trop aux JR, rate souvent beaucoup d'occasions à améliorer leur vie. (Je parle de jeu papier)...

    Donc, visiblement, cela jouerais sur notre karma (si on croit à ce genre de chose, bien sur..!)

    Vous me direz :"Oui, mais toi t'y a jouer longtemps sans que visiblement ça te nuises..."

    Oui, bien sur; mais qui vous dits que je n'ais pas raté le prix Nobel de la médecine à cause du jeu de rôle..?

    J'me marre..!


    Al
    Photos du mod sur mon profil. Elles changeront avec la version 4.1.
    Les screenshots d'intérieurs , eux, restent valables.

    Al

  11. #11
    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Paris
    Messages 
    1 117
    Citation Envoyé par Almaguemnon Voir le message
    Le jeu de rôle (inventé par Freud lors de certaines de ses séances et non pas par Gigax, comme le croient les rôleux.
    Il me semble que tu confonds ici jeu de rôle "thérapeutique", qui propose une mise en situation ("vous êtes X et il vous arrive ça, comment réagissez-vous ?") et qui est utilisé effectivement en psychologie, psychothérapie, psychanalyse peut-être, mais aussi formation professionnelle... Et jeu de rôle "ludique", c'est-à-dire les "roleplaying games". Et ceux-là c'est pas Freud qui les a inventés.

    Par ailleurs, si la paternité en est revenue à Gygax (et non Gigax), en réalité ce loisir doit bien plus à son collègue Dave Arneson qu'à Gygax. Mais c'est une autre histoire.

    Pour finir sur ce point, si on étend la notion de jeu de rôle comme tu le fais, ni Gygax ni Freud n'ont rien inventé. Les inventeurs, ce sont les deux premiers gamins qui ont dit "on dirait que je serais le gendarme, et toi le voleur".


    J'ai remarqué que ceux qui jouent trop aux JR, rate souvent beaucoup d'occasions à améliorer leur vie. (Je parle de jeu papier)...
    Je ne crois absolument pas au tarot, au karma ou à l'astrologie mais il y a quelque chose de vrai dans ce que tu dis. Simplement, je crois que tu prends la conséquence pour la cause.

    Les gens sont amenés au JdR par leur histoire personnelle, leurs goûts, leurs blessures. Quand tu as beaucoup d'imagination, que le réel t'oppresse un peu et que tu trouves dans le JdR un moyen de t'évader, forcément tu cours le risque d'avoir moins de prise sur le réel et donc sur ta propre vie. Mais ça pourrait autant être dans la littérature, la musique, une forme d'art... Ce n'est pas le JdR qui les amène là. Ils sont comme ça, c'est tout. Le jeu de rôle n'est qu'une façon pour eux de s'évader du réel, mais ce n'est pas le jeu de rôle lui-même qui crée le besoin de déconnexion.
    Avant, j'étais Xor de Xirius. Mais ça, c'était avant.

  12. #12
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est connecté maintenant Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    20 238
    Je me souviens de la polémique dans les années 80. Je n'ai pas suivi l'affaire, je devais être au début de collège. Mais connaissant mon penchant à m'immerger totalement dans de la fiction, mes parents m'en ont parlé avec inquiétude, et m'ont catégoriquement interdit de m'approcher de ça. Mon père m'a expliqué que les jeunes qui se laissaient entraîner là-dedans étaient sûrement à la base un peu déséquilibrés, pour avoir un tel besoin de s'inventer une vie, et qu'ils se retrouvaient complètement à la merci d'une sorte de gourou appelé "maitre du jeu" qui pouvait exiger n'importe quoi d'eux. Qu'ils en arrivaient à jouer les scènes "en vrai", lors de rassemblements ; que ça les rendait asociaux, enfermés dans leur monde imaginaire, que certains étaient poussés à des actes violents ou arrivaient au suicide. Bref, que c'était dangereux.
    Bizarrement, ils n'ont pas évoqué le terme de secte satanique, il me semble, alors que mon père était très porté sur ce genre de chose (membre d'une petite église ou secte d'origine américaine, type évangéliste ou apocalyptique)... Ou alors j'ai oublié. Je parie, avec le recul, que ça a joué dans leur peur panique de ce genre de chose.

    Après, si je faisais abstraction de tous ces avertissements extrêmes, le principe du JdR m'avait paru plutôt intéressant (j'avais lu une fois un livre dont vous êtes le héros et le principe me plaisait)... mais dans ma campagne profonde, je ne connaissait absolument personne s'y adonnant, donc je n'ai eu aucun mal à assurer que non, je n'en connaissait pas et que je ne m'y intéresserait pas. Au lycée, j'ai cru comprendre que quelques-uns en faisaient, mais ils ne le criaient pas sur les toits, c'était mal vu, et ils ne faisaient pas partie des gens avec qui j'avais des affinités. En école d'ingé, il y avait un club de JdR, qui s'affichait ouvertement, mais là encore, il s'agissait de jeunes que je connaissais peu, et j'étais timide... et j'avais d'autres priorités (un amoureux, ça compte plus!). J'avais encore en tête les avertissements de mes parents, que rétrospectivement je trouvais rudement exagérés, et j'y serais bien allée juste pour voir ce que c'était vraiment... mais j'ai loupé le coche.

    Du coup, je n'ai jamais fait de JdR... Alors j'ai compensé avec BG !
    Par contre, je peux confirmer l'existence de la polémique, déclenchée au départ par un suicide, il me semble.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  13. #13
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Localisation
    Banlieue parisienne
    Messages 
    1 241
    Citation Envoyé par Guigui. Voir le message
    Les gens sont amenés au JdR par leur histoire personnelle, leurs goûts, leurs blessures. Quand tu as beaucoup d'imagination, que le réel t'oppresse un peu et que tu trouves dans le JdR un moyen de t'évader, forcément tu cours le risque d'avoir moins de prise sur le réel et donc sur ta propre vie. Mais ça pourrait autant être dans la littérature, la musique, une forme d'art... Ce n'est pas le JdR qui les amène là. Ils sont comme ça, c'est tout. Le jeu de rôle n'est qu'une façon pour eux de s'évader du réel, mais ce n'est pas le jeu de rôle lui-même qui crée le besoin de déconnexion.
    Je suis assez d'accord avec ça, même si pour moi, c'était plus comme une découverte ludique. Curiosité et jeu... Je suis d'un banal !

    Ps: J'ai un membre d'une secte dans ma famille, et un de ses fils est un fan de RPG, l'ouverture d'esprit n'est pas antinomique avec la religion.
    La rage contre les RPG s'apparente beaucoup avec la recherche d'un bouc émissaire pour les choses qui vous déplaise.
    L'homme est un loup pour l'homme et un caniche nain pour sa femme

  14. #14
    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Paris
    Messages 
    1 117
    En France, la polémique sur les JdR a beaucoup enflé suite à la fameuse émission de Mireille Dumas et de son pseudo-psy Jean-Marie Abgral (orthographe de mémoire). Certes il y a eu un suicide à Carpentras, et probablement un groupe de joueurs pas nets, mais les médias qui se sont intéressés à la question ont clairement, pour la plupart, voulu faire du sensationnalisme plutôt que de l'information.

    Après, ça a dégonflé de soi-même pour une bonne raison : il n'y avait rien d'autre à se mettre sous la dent. Pas de nouveaux suicides, pas de sectes, pas de satanisme... Entretemps, les médias ont reporté leur attention sur les jeux vidéo (phénomène beaucoup plus massif), et les JdR ont été oubliés. Quand la trilogie du Seigneur des Anneaux est sortie, quand être geek est devenu cool, les jeux de rôle ont commencé à être vus avec curiosité et bienveillance. Et ce d'autant plus qu'ils sont encore parfois opposés aux jeux vidéos, réputés abêtissants, comme constituant un loisir culturel et intellectuel : primauté de l'écrit, références à la littérature, imagination favorisée...
    Avant, j'étais Xor de Xirius. Mais ça, c'était avant.

  15. #15
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 401
    J'habite non loin du cimetière du Père Lachaise

    Sûrement pas un hasard... Chance, le maquillage me gonfle, le noir aussi, donc j'ai une allure normale.

    En vrai je n'ai fait qu'une seule fois du JDR sur table, lors d'un séjour chez des rhônalpins assez connus ici.

    J'étais plutôt dans le jeu de cartes Magic l'Assemblée à l'époque où fleurissaient les accusations contre le JDR

    Actuellement, quand je dis que je fais du JDR littéraire, on me demande juste ce que c'est.

    Et je crois qu'on est moins sur l'idée que le JDR est néfaste maintenant, la plupart des accusateurs de l'époque est passée aux accusations contre le jeu vidéo.

Discussions similaires

  1. Quête: Un jeu dangereux
    Par missElder dans le forum L'Encyclopédie The Witcher 3: Wild Hunt
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/07/2015, 18h49
  2. Mon Voisin Totoro
    Par Thanok dans le forum Cinéma, Vidéos et Télévision
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/11/2008, 00h08
  3. Quel est l'alignement le plus dangereux ?
    Par Agifem dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 140
    Dernier message: 08/04/2008, 17h58
  4. L'abus de kensai est dangereux pour la santé
    Par yapadekoi dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 10
    Dernier message: 12/03/2005, 01h53
  5. Rôle de l'Alignement
    Par Halendhar dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 41
    Dernier message: 02/03/2004, 17h52

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250