Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 46 sur 46

Discussion: [ACTU] Rythme scolaire et semaine de 4 jours

  1. #31
    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Sudiste
    Messages 
    2 559
    Citation Envoyé par Smidge Voir le message
    ah ah ah, je me marre. Les emplois du temps sont une véritable plaie parce que beaucoup de profs demandent à avoir leur petit week end de 3 jours, ou leur mercredi de libre... (en tous cas, au collège c'est le cas, au lycée je ne peux pas dire, mais je doute que les personnes soient radicalement différentes). On se retrouve parfois avec des emplois du temps gruyère ou au contraire blindés certains jours pour les élèves... parce que tel ou tel prof est allé râler parce qu'il avait une heure de trou entre deux cours...
    Tu peux te marrer tant que tu veux mais effectivement tu ne sais rien des contraintes du lycée, je te ferai juste savoir que c'est incomparablement plus compliqué en lycée qu'en collège (au point que dans certains ce serait quasiment impossible à mettre en place sans le logiciel).
    Ah et au passage, ce serait plutot les élèves qui auraient tendance à venir raler dès qu'ils ont une heure de trou quelque part.
    I believe in possibility
    I believe someone's watching over me
    And finally I have found a way to be
    Happy, happy

  2. #32
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 597
    Citation Envoyé par Zaiu Voir le message
    Je serai plutôt dans la même catégorie que toi. A la limite, je ne suis pas pour ou contre la réforme, je suis plutôt :" Quoi ?! Encore une réforme ?! Oh $£%µ ! @#¤* de {&§=ù ! Mais laissez les gens tranquilles !". C'est comme si dans mon boulot (charpentier), on me changeait les DTU tous les ans. Comment on fait pour travailler correctement si on change les règles tout le temps. Du reste, comment savoir si une réforme a été efficace ou pas ?
    Ben voilà ce que je vis à mon petit niveau.

    Depuis 2008, 3 réorganisations.

    La première plutôt rationnelle, a été bien vécue par les agents des services concernés.
    La deuxième a été une petite réorganisation, mais suffisante pour perturber le travail.
    La troisième a eu lieu en octobre, une réorganisation d'importance qui a considérablement désorganisé le travail et perturbé les agents. Et ce malgré les interventions des syndicats, des agents concernés qui avaient prévenu des problèmes à venir.

    Le problème, c'est que tout est défini par des cadres qui ont toujours raison, puisqu'ils ont de gros diplômes, fait des écoles extrêmement sérieuses (et bourrées d'arrivistes) et que SURTOUT ils n'écoutent jamais ceux d'en bas, qui subissent les conséquences désordonnées de leurs décisions.

  3. #33
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 402
    Citation Envoyé par Smidge Voir le message
    ah ah ah, je me marre. Les emplois du temps sont une véritable plaie parce que beaucoup de profs demandent à avoir leur petit week end de 3 jours, ou leur mercredi de libre... (en tous cas, au collège c'est le cas, au lycée je ne peux pas dire, mais je doute que les personnes soient radicalement différentes). On se retrouve parfois avec des emplois du temps gruyère ou au contraire blindés certains jours pour les élèves... parce que tel ou tel prof est allé râler parce qu'il avait une heure de trou entre deux cours...
    Vu que cette année je passe mon temps à enfiler les emplois du temps des autres, je trouve cette remarque particulièrement inepte : je vois passer des emplois du temps qui n'ont rien à envier à ce que tu dénonces pour les élèves, avec heures complètement isolées en début de matinée et semaine sur cinq jours, où manifestement empêcher le prof de passer des demi-journées complètes à traîner en salle des profs a été le cadet des soucis, et où certaines journées enchaînent allègrement six ou sept heures. Sans parler des surservices systématiques (22h/semaine, quatre classes dans différentes filières et trois niveaux, je doute que ce soit la demande du prof)

    moi aussi ça m'agace cette façon de tjs rejeter la responsabilité sur le corporatisme.

    les emplois du temps en lycée c'est un casse tête essentiellement à cause des innombrables filières et options qu'il faut coordonner. Parce que untel de 1èreS qui fait allemand-anglais doit pouvoir suivre les mêmes cours de latin que untel de 1ère L qui fait anglais-espagnol-option musique. Etc.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  4. #34
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 275
    Citation Envoyé par Le Marquis Voir le message
    Si, mais tu n'en as rien su. Normal, tu ne voyais que ton propre intérêt : ton emploi du temps. Si tu savais la galère que c'est pour mettre un emploi du temps en place en lycée et tous les paramètres qu'il faut respecter (beaucoup dus aux réformes successives depuis 20 ans d'ailleurs), tu te serais passée de ton petit jet de bile sur tes enseignants.
    Je ne crache pas sur les enseignants. A ce titre, avant d'extrapoler, j'aimerai bien que tu relises mon post . Je ne pointe pas du doigt les enseignants mais un système complet qui s'est entériné, et je ne suis pas certaine que ce soit pour le bien de tous.

    D'autres parts, pour le détail que tu cites (parce que ce n'est quand même pas l'essentiel de mon post ), ce n'était un secret pour personne... Le prof de math voulait son mercredi (des petits enfants à garder je crois), la prof de littérature son vendredi pour aller faire du théâtre... Et d'ailleurs, ce n'était un secret pour personne que dans ces cas là, les plus jeunes enseignants arrivés dans la place étaient systématiquement floués...
    Donc non, je ne crache pas ma bile sur les enseignants, je regrette qu'il y ait des lieux (puisque apparemment, chez toi, ça n'a pas cours...) où on constate ce genre de pratiques. Comme je l'ai dit, je pointe du doigt un système, un système plutôt sclérosé que souple, non pas à cause d'une personne, mais d'une certaine manière de procéder à tous les échelons (du ministère jusqu'au jeune enseignant fraîchement arrivé).
    Est ce une différence entre le milieu urbain et la campagne ? aucune idée, on pourrait éventuellement creuser la question d'ailleurs.

    Par ailleurs, je ne suis peut être pas enseignante, mais j'ai eu le droit de me payer des stages en école, et je me bats très souvent au côté des enseignants pour obtenir de l'aide pour tous les patients qui en ont besoin. Ce n'est pas comme si je n'avais absolument aucune idée de ce qu'il peut se passer dans une école, un collège ou encore un lycée (voire même une université ) au niveau des élèves, mais surtout au niveau des professeurs et de la direction.
    Je me suis payée plus d'une centaine d'heures d'étude du système scolaire français, ce qui ne me permet pas de "faire un diagnostic" de ce dont souffre l'Education Nationale, mais me permet, avec mes maigres moyens, de comprendre qu'il y a un décalage énorme entre les directives ministérielles (et donc les réformes) et la réalité de ce qu'on peut constater sur place, et de voir aussi qu'il y a des choses complexes à changer parce que personne, à aucun moment, n'a voulu les changer entièrement et en profondeur, pour le bien de tous (professeurs et élèves).
    Le jour où il y aura une vraie démarche, peut être qu'on pourra dépasser les petits débats sans consistance et faire faire au système un vrai mouvement vers quelque chose de mieux. Pour l'instant, c'est pas gagné, en particulier si on se refuse à interroger intelligemment les acteurs principaux qui sont sur le terrain (les enseignants quoi).

    Ce n'est pas la semaine de 4 jours et demi qui va tout changer, et j'espère vraiment que c'est la première brique de quelque chose de plus ambitieux. Mais c'est marrant ça, j'ai comme un doute .
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  5. #35
    Date d'inscription
    août 2009
    Messages 
    2 118
    Disons que c'est ta logique. Faut quand même se souvenir aussi pourquoi les grandes vacances sont en juillet et aout, et pas en novembre-décembre par exemple... Indice : par chez moi, il fait parfois 30° certains jours dès le mois d'avril (si si, crois-moi), et facilement 35° au mois de juin et septembre. Tu peux facilement rajouter 5° quand les salles sont bien orientées au sud ou à l'ouest. A partir de là, tu déduiras tout seul l'efficacité du travail qu'on pourrait faire en juillet ou en aout. Après c'est sur, le problème est moins aigu à Paris ou à Lille.
    Vrai.

    Sans compter que même à Paris, cela peut être étouffant à cause de la pollution (qui, il est vrai, est moindre en août vu que de nombreux parisiens partent).

    Je regarde, par chez moi, il fait déjà plus de 24/25° à l'ombre (qui est un seuil à partir duquel il fait rapidement genre 28-30° dans une pièce non climatisée et/ou mal orientée) dès le mois d'avril et jusqu'en octobre parfois 10 jours par mois, et plus de 15 jours par mois en mai-septembre , et + de 30°C au moins 10 jours sur le mois de juillet et sur le mois d'août. Et il faut pas croire que parce qu'on vit au sud, on est plus résistants ou que les bâtiments sont mieux aménagés...
    "Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
    Molière - Don Juan -

  6. #36
    Smidge Invités
    Citation Envoyé par Lothringen Voir le message
    Vu que cette année je passe mon temps à enfiler les emplois du temps des autres, je trouve cette remarque particulièrement inepte : je vois passer des emplois du temps qui n'ont rien à envier à ce que tu dénonces pour les élèves, avec heures complètement isolées en début de matinée et semaine sur cinq jours, où manifestement empêcher le prof de passer des demi-journées complètes à traîner en salle des profs a été le cadet des soucis, et où certaines journées enchaînent allègrement six ou sept heures. Sans parler des surservices systématiques (22h/semaine, quatre classes dans différentes filières et trois niveaux, je doute que ce soit la demande du prof)

    moi aussi ça m'agace cette façon de tjs rejeter la responsabilité sur le corporatisme.

    les emplois du temps en lycée c'est un casse tête essentiellement à cause des innombrables filières et options qu'il faut coordonner. Parce que untel de 1èreS qui fait allemand-anglais doit pouvoir suivre les mêmes cours de latin que untel de 1ère L qui fait anglais-espagnol-option musique. Etc.
    C'est certain que le lycée est plus complexe à organiser que le collège, étant donné le nombre très conséquent d'options à aligner. Certains profs en pâtissent aussi, et y compris au collège (je me retrouve toujours avec des heures de trous, et jamais de demies journées accolées au week end, parce que... ben, je ne râle pas pour les avoir). Ca doit certainement exister aussi dans la suite du secondaire, même si les différentes contraintes doivent certainement affecter aussi une bonne partie des profs, en particuliers les nouveaux, ou ceux qui sont sur plusieurs établissements.
    De plus, ce n'est pas une question de corporatisme, hein. C'est simplement de multiples intérêts personnels, qui profitent à ceux qui savent le mieux se faire entendre... au détriment de ceux moins acharnés.


    Bref, le sujet du débat n'est pas là.

    En ce qui concerne la température trop importante pendant les mois d'été (compliquant des cours éventuels pendant cette période), c'est vrai que ça pourrait être un problème. Cela dit, dans des pays un peu plus au sud, ils ne sont pas pour autant en vacances fin avril pour reprendre fin octobre... donc c'est que ça doit être faisable pour un humain normalement constitué... Et puis, en étalant davantage sur l'année, on pourrait imaginer des journées moins remplies en particulier dans les mois les plus chauds (genre que le matin ?)
    Dernière modification par Smidge ; 24/01/2013 à 11h52.

  7. #37
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 627
    Citation Envoyé par Smidge Voir le message
    C'est certain que le lycée est plus complexe à organiser que le collège, étant donné le nombre très conséquent d'options à aligner.
    Il me semble que les problèmes d'emploi du temps dépendent aussi fortement du ratio entre le nombre de classes à gérer et le nombre de salles fournies par les bâtiments. Moins on a de place, plus on a de difficultés à tout caser à des heures qui satisferont tout le monde.

    Citation Envoyé par Le Marquis Voir le message
    Faut quand même se souvenir aussi pourquoi les grandes vacances sont en juillet et aout, et pas en novembre-décembre par exemple...
    Bah, si tu parles de « se souvenir », il se trouve que ce n'est historiquement pas parce qu'il ferait trop chaud pour travailler, mais parce qu'à l'époque où ça a été instauré, une bonne partie de la population était rurale, et que c'était la période à laquelle les parents avaient besoin d'aide aux champs.

    Après, les hautes températures sont effectivement un problème ; mais il y a, comme Smidge l'a dit, des moyens de faire avec (en Allemagne, au dessus de 35°, les cours sont annulés).
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  8. #38
    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Sudiste
    Messages 
    2 559
    Citation Envoyé par Ailyn Voir le message
    Je ne crache pas sur les enseignants. A ce titre, avant d'extrapoler, j'aimerai bien que tu relises mon post .
    Si si, je l'ai lu :
    Citation Envoyé par Ailyn Voir le message
    la logique ? Y en avait pas. Enfin si : les exigences de mes enseignants en terme d'emploi du temps...).
    Disons que tu aurais pu éviter ça. Mais je ne t'en veux pas, on peut difficilement se rendre compte de toute l'usine à gaz qu'il y a derrière quand on est élève ou parent. J'ai franchement pas le temps de poster ça maintenant, mais si vous voulez connaitre toutes les contraintes qu'il y a sur les emplois du temps en lycée... reparlez-moi en dans quelques jours

    Citation Envoyé par Smidge Voir le message
    En ce qui concerne la température trop importante pendant les mois d'été (compliquant des cours éventuels pendant cette période), c'est vrai que ça pourrait être un problème. Cela dit, dans des pays un peu plus au sud, ils ne sont pas pour autant en vacances fin avril pour reprendre fin octobre... donc c'est que ça doit être faisable pour un humain normalement constitué... Et puis, en étalant davantage sur l'année, on pourrait imaginer des journées moins remplies en particulier dans les mois les plus chauds (genre que le matin ?)
    Plus on va au sud, plus les grandes vacances s'allongent : 2 à 3 semaines de plus que nous pour l'Espagne et l'Italie et la Grèce, 2 semaines de plus pour le Portugal. Bosser juste le matin ? Possible sur le papier, mais ça ouvre la boite de Pandore de l'annualisation des services, des problèmes de salaire, d'emplois du temps à modifier, d'organisation des transports scolaires, etc. Pas simple.

    Citation Envoyé par Inarius Voir le message
    Vrai.

    Sans compter que même à Paris, cela peut être étouffant à cause de la pollution (qui, il est vrai, est moindre en août vu que de nombreux parisiens partent).

    Je regarde, par chez moi, il fait déjà plus de 24/25° à l'ombre (qui est un seuil à partir duquel il fait rapidement genre 28-30° dans une pièce non climatisée et/ou mal orientée) dès le mois d'avril et jusqu'en octobre parfois 10 jours par mois, et plus de 15 jours par mois en mai-septembre , et + de 30°C au moins 10 jours sur le mois de juillet et sur le mois d'août. Et il faut pas croire que parce qu'on vit au sud, on est plus résistants ou que les bâtiments sont mieux aménagés...
    Vrai : dans le collège (tout neuf) de ma fille, on a eu des températures de 45° en juin dans certaines salles. Youpi.
    Mais il est vachement beau, y'a pas à dire...

    Citation Envoyé par Elzen Voir le message
    Il me semble que les problèmes d'emploi du temps dépendent aussi fortement du ratio entre le nombre de classes à gérer et le nombre de salles fournies par les bâtiments. Moins on a de place, plus on a de difficultés à tout caser à des heures qui satisferont tout le monde.
    oui, et c'est un des gros problèmes dans certains lycées (le mien entre autres).

    Après, les hautes températures sont effectivement un problème ; mais il y a, comme Smidge l'a dit, des moyens de faire avec (en Allemagne, au dessus de 35°, les cours sont annulés).
    Chez nous ça arriverait assez régulièrement Ca doit être moins fréquent en Allemagne quand même. Faudrait proposer ça au ministre, tiens. Encore que, il serait bien capable de débloquer quelques milliards pour climatiser tous les établissements scolaires de France...
    I believe in possibility
    I believe someone's watching over me
    And finally I have found a way to be
    Happy, happy

  9. #39
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 627
    Citation Envoyé par Le Marquis Voir le message
    oui, et c'est un des gros problèmes dans certains lycées (le mien entre autres).
    Je pense que ça doit se produire dans certains collèges aussi ; mais sans doute moins.

    Citation Envoyé par Le Marquis Voir le message
    Ca doit être moins fréquent en Allemagne quand même.
    Pas si sûr : l'Allemagne est certes plus au nord que le sud de la France, mais c'est un climat plus continental, ce qui veut généralement dire plus froid l'hiver et plus chaud l'été.

    Citation Envoyé par Le Marquis Voir le message
    Faudrait proposer ça au ministre, tiens. Encore que, il serait bien capable de débloquer quelques milliards pour climatiser tous les établissements scolaires de France...
    Ç'vrai que certains usages de l'argent disponible sont parfois assez désespérants…
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  10. #40
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 275
    Citation Envoyé par Le Marquis Voir le message
    Disons que tu aurais pu éviter ça. Mais je ne t'en veux pas, on peut difficilement se rendre compte de toute l'usine à gaz qu'il y a derrière quand on est élève ou parent. J'ai franchement pas le temps de poster ça maintenant, mais si vous voulez connaitre toutes les contraintes qu'il y a sur les emplois du temps en lycée... reparlez-moi en dans quelques jours
    Non, je ne vais pas éviter ça pour la raison que j'ai évoqué plus tard (je vais m'auto-citer, je trouve ça toujours très bizarre de faire ce genre de choses ) :

    D'autres parts, pour le détail que tu cites (parce que ce n'est quand même pas l'essentiel de mon post ), ce n'était un secret pour personne... Le prof de math voulait son mercredi (des petits enfants à garder je crois), la prof de littérature son vendredi pour aller faire du théâtre... Et d'ailleurs, ce n'était un secret pour personne que dans ces cas là, les plus jeunes enseignants arrivés dans la place étaient systématiquement floués...
    Donc non, je ne crache pas ma bile sur les enseignants, je regrette qu'il y ait des lieux (puisque apparemment, chez toi, ça n'a pas cours...) où on constate ce genre de pratiques. Comme je l'ai dit, je pointe du doigt un système, un système plutôt sclérosé que souple, non pas à cause d'une personne, mais d'une certaine manière de procéder à tous les échelons (du ministère jusqu'au jeune enseignant fraîchement arrivé).
    Est ce une différence entre le milieu urbain et la campagne ? aucune idée, on pourrait éventuellement creuser la question d'ailleurs.
    J'ajouterai que je parlais de MES enseignants, tu peux vérifier, pas de souci . J'ajouterai du coup que suite à la précision d'Elzen, dans mon lycée, on avait quand même un certain nombre de salles... Y avait de quoi faire pour que toutes les classes aient une salle en même temps, je m'en souviens. Comme on nous a sucré un paquet de trucs en demi-groupes de toutes façons...


    Pas si sûr : l'Allemagne est certes plus au nord que le sud de la France, mais c'est un climat plus continental, ce qui veut généralement dire plus froid l'hiver et plus chaud l'été.
    +1. J'ai été en cours dans un lycée là bas au au cours d'un mois de juin, c'était sensiblement le même climat que l'Est de la France (même si on avait pas la pluie simultanément ).

    Au delà de ces considérations sur la température, je sais bien qu'on ne peut pas penser à tout, mais le fait qu'il puisse faire 45° dans une salle de classe, c'est bien qu'il y a des choses qui n'ont pas été pensées en amont. Et c'est ce que je reproche très souvent aux directives ministérielles, c'est qu'ils pensent à plein de trucs qu'ils balancent à la volée sous couvert du bien être des élèves et qui sont complètement cons...
    Je pourrais citer dans le domaine un petit recul du côté de la littérature où on voulait obliger les prof à ne faire étudier que des classiques... Je ne sais pas ce qu'est devenu ce papier (j'espère secrètement qu'il a fini au fond d'une poubelle ). Les classiques, on en étudie toujours, les profs ne nous oublient pas avec ça , mais est ce que ça sert à quelque chose de leur interdire de faire étudier aux élèves des livres différentes de littérature jeunesse qu'ils choisissent toujours avec un soin méticuleux ?
    Et ça, c'est un exemple parmi tant d'autres...
    Quand on voit comment sont foutus les programmes, il y a vite fait quelques répétitions d'une classe à l'autre, mais rien de transcendant, alors qu'il y a vraiment des notions difficiles à acquérir qu'il faudrait peut être penser à répéter, notamment pour les élèves les plus fragiles . L'enseignante de Cours Préparatoire chez qui j'avais été en stage (et qui achevait sa carrière) me l'a bien expliqué : ça se bouscule un peu trop au portillon au niveau du programme et résultat, des fois, c'est un peu n'importe quoi et très difficile quand on n'a pas l'habitude (même pour les vieux de la vieille) de marier rythme d'apprentissage des élèves et fin du programme scolaire...

    Bref, autant dire que n'aime pas ce qui n'est pas pensé en amont, ce qui ne débouche pas sur un plan plus large qui vise à ce que chacun puisse aller dans un sens plus "confortable", même si, on est bien d'accord, ça ne sera jamais parfait .
    C'est un peu ce que je reproche à cette réforme de la semaine de 4 jours et demi : oui, ça a l'air cool, mais ça ne saura se suffire tout seul. Mais comme d'habitude, ce sera le truc isolé qui sera jeté aux oubliettes par le prochain gouvernement... Alors que, creusé avant, pensé en amont, dans une véritable démarche, ça pourrait être sympa.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  11. #41
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 597
    Citation Envoyé par Ailyn Voir le message
    Mais comme d'habitude, ce sera le truc isolé qui sera jeté aux oubliettes par le prochain gouvernement... Alors que, creusé avant, pensé en amont, dans une véritable démarche, ça pourrait être sympa.
    Oui, mais le problème semble là : aucune "véritable démarche"...

    Les "véritables démarches", ç'a été la grande promesse de N. Sarkozy en 2007 : rappelez-vous (entre autres) le fameux "plan Marshall pour les banlieues" ; la montagne n'a même pas accouché d'une souris !!! par contre à cette occasion, Fadela Amara s'est discréditée pour longtemps.

    Le problème de ce pays, c'est qu'il construit sa pyramide de réformes, empilées comme un Tetris raté. Mais très efficace pour construire des usines à gaz.

  12. #42
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 402
    L'education nationale est le hochet des gouvernements successifs qui ne peuvent pas s'empêcher d'aposer leur nième réforme en passant et pour ma part ça fait déjà longtemps que je me suis blasée des réformes que le ministère nous pond tous les deux ans pour tenter de justifier son existence... pour le plus grand plaisir des éditeurs qui peuvent sortir de nouveaux manuels bien chers... et c'est à peu près tout. Dernières performances en date : l'aide individualisée est devenue accompagnement personnalisé. Le fantastique a été banni des programmes de seconde. Le "registre" qui avait été le credo pendant cinq ans est devenu notion non grata. Je suis fascinée, la pédagogie a fait des progrès décisifs en cinq ans.

    Donc, oui, pour les "nouveaux" rythmes scolaires, c'est la même chose. Encore une expérience qui a confondu les élèves avec des rats de laboratoire, et qui va disparaître à brève échéance sans avoir servi à rien...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  13. #43
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 597
    Rats de laboratoire pour énarques, c'est ça être fonctionnaire.

    De temps à autre, les rats mordent - malheureusement pas assez fort pour que les énarques calment leurs ardeurs réformatrices.

    Dommage que les enfants et ados en fassent aussi les frais.

  14. #44
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    21 766
    Citation Envoyé par Le Marquis Voir le message
    Plus on va au sud, plus les grandes vacances s'allongent : 2 à 3 semaines de plus que nous pour l'Espagne et l'Italie et la Grèce, 2 semaines de plus pour le Portugal. Bosser juste le matin ? Possible sur le papier, mais ça ouvre la boite de Pandore de l'annualisation des services, des problèmes de salaire, d'emplois du temps à modifier, d'organisation des transports scolaires, etc. Pas simple.
    Je ploussoie... Lorsqu'il y avait y eu le grand débat national sur les rythmes scolaires (si vite enterré), j'en avais marre d'entendre certains politiques nous répéter qu'il fallait passer les vacances d'été à 6 semaines "comme partout ailleurs", je suis donc allée vérifier les durées dans les autres pays. De mémoire, seuls un ou deux pays sont à 6 semaines (pays-bas et/ou allemagne je crois bien), les autres sont à 8-9 semaines pour la majorité (donc exactement comme nous), certains montent jusqu'à 12 semaines (les pays les plus au sud).
    En ce qui concerne les petites vacances, c'est assez similaire à chez nous, certains en ont moins.
    Par contre effectivement la plupart ont une semaine sur 5 jours (ou 4 et demi), avec des heures mieux réparties donc. Et effectivement ça me semble préférable.
    Ah, et l'argument comme quoi les vacances commencent en pratique début juin n'est valable qu'en lycée et en fac, ça ne concerne pas la majorité du système.

    Quant aux emplois du temps, je n'épiloguerais pas... mais je suis assez d'accord avec LeMarquis : les alignement d'options/heures de soutiens, les contraintes liées aux labos ou aux salles de sport, font que c'est un casse-tête même au collège.
    Le fait que les profs émettent des désideratas concernant leur emploi du temps me semble normal (bien sûr dans la limite du raisonnable), sachant que dans la grande majorité des établissements ça passe après toutes les autres contraintes... et qu'heureusement on ne demande pas tous les mêmes choses donc pas de risque que ça bloque le système (et de toute façon si on est trop nombreux à demander la même chose le chef tranche...). Ce qui est le plus demandé chez nous est de commencer à 9h au lieu de 8h, indispensable pour les profs qui ont à la fois plus d'une heure de route et des enfants (peu de modes de garde commencent à 6h30 !...), accordé au compte-goutte si on ne cumule pas les deux; et le mercredi matin (sachant que la moitié de nos classes n'ont pas cours le mercredi, c'est faisable... ). Pour le reste, ça relève du confort personnel donc ça passe bien après toutes les contraintes logistiques et pédagogiques.


    cela dit...marre des réformes !
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  15. #45
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 275
    Des raisons de refuser la nouvelle réforme...

    Moi qui suis plutôt pour l'ajout d'activités extra-scolaires avec une demi journée de plus, je dois avouer que les raisons évoquées dans cet article m'ont poussée à rejeter cette nouvelle réforme pour les nouvelles inégalités qu'elle risque d'introduire...

    Les enseignants rejettent cette réforme faite, selon eux, de "bricolage" et de "bouts de ficelle" au détriment des rythmes de l'enfant. "On nous présente comme un mammouth immobile mais cette réforme va avoir des conséquences sur les apprentissages", pointe Marine. "On est d'accord pour le mercredi matin si les journées sont moins fatigantes pour les enfants. Il faudrait travailler cinq jours avec des journées et des vacances plus courtes. On n'a jamais demandé deux mois l'été", assène Nelia, professeur des écoles depuis huit ans.
    Et le plus beau, finalement, est ici (je ne m'étais pas posé la question en ces termes, mais une fois que c'est fait...) :
    Enseignants et parents dénoncent le manque de moyens pour réaliser cette réforme. "On n'a pas les locaux, les gymnases nécessaires", fait valoir Olivier, 30 ans, en charge des CE2. "Où met-on les activités culturelles ou sportives de qualité ?, demande Juliette Robin. Impossible d'aller et revenir du musée en 45 minutes. Quant au conservatoire de musique, il affiche déjà complet, tout comme les piscines. C'est un programme merveilleux d'ouvrir la musique à tout le monde. Mais avec quels profs ? Quels locaux ? Quel matériel ?"
    Bref, encore une réforme qui définit des objectifs sans vraiment s'en donner les moyens... c'est un peu pathétique sur les bords .
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  16. #46
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 483
    C'est rassurant de voir que Le Monde est quand même capable de nous pondre autre chose que cet éditorial assez consternant. En tout cas, ça ne change pas vraiment ce que je pensais : beaucoup de bruit pour rien. Était-ce bien nécessaire de crier au scandale et de descendre dans la rue alors que, d'après ce dit cet article, ils ne contestent pas vraiment cette réforme mais plutôt le manque d'effectifs et de moyens pour la mettre en place ? Et pour ceux qui parlent du " bien de l'enfant ", je pense pas qu'une demi-journée de plus dans la semaine y changera quoi que ce soit. Comme beaucoup j'ai connu l'ancien système et c'était très bien.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 12

Discussions similaires

  1. Plats de tous les jours
    Par Ailyn dans le forum Le Comptoir de la Sirène Rougissante
    Réponses: 61
    Dernier message: 16/10/2020, 21h00
  2. [DAO][ACTU] Enquête exclusive : les vraies cause du retard d'une semaine des versions boite
    Par Isaya dans le forum Les Secrets de Dragon Age: Origins
    Réponses: 10
    Dernier message: 18/11/2009, 08h07
  3. [BUG] Repos pendant 42 jours ?
    Par thyladras dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/07/2008, 17h59
  4. Le temps passé sur votre PC par semaine
    Par Raistlin dans le forum Informatik'
    Réponses: 20
    Dernier message: 13/03/2006, 11h56

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250