Page 2 sur 12 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 354

Discussion: [Bâtiment] La Capitainerie du Port

  1. #31
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 654

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]
    <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--><o></o>
    -Le Conseiller Ravestha et sire Iluvatar sont passés à la capitainerie. Sans doute s'y sont-ils reposés, mais je ne les ai pas revus de la matinée... fit Grégoire. Quant à vous confier une tâche… Je ne saurais trop quoi vous répondre. Il y a tellement à faire ! Mais les choses ont quand même bien avancé. Toute la zone portuaire est sous notreontrôle. Ethelkin était un traître à Luménis, mais au moins faisait-il sont ravail correctement. J’ai ici les inventaires des arsenaux des quais militaires et des réserves des différents casernement. Nous avons de quoi équiper tous nos hommes de pied en cap, et de quoi faire de même avec nos futures recrues ! En ce qui concerne Nwalk et les siens, ils se sont repliés sur le quartier nord. Ils ont rassemblé là-bas de nombreuses troupes, et, pour l’heure, nous ne pouvons aller les attaquer sous peine d’être écrasés. Le quartier est est en ébulition… mais pas de la manière dont je l’aurais souhaité. Nwalk a fait lever des milices : il a armé les résidents des Taudis qui, pour la plupart, lui sont encore loyaux. Quant au quartier sud, et bien… Le seigneur Artwin, l'homme qui a hébergé les réfugiés que vous et vos amis avez pu sauver,, et bien il tente actuellement de rallier à nôtre cause les nobles de sa connaissances. Les choses ne sont pas trop mal engagés, semble-t-il. On peut espérer un soulèvement du secteur dans la journée… Le combat sera rude, mais nous avons de bonnes chances de l’emporter, avec les membres de la noblesse et leurs gens…
    Dernière modification par Taliesin ; 03/12/2007 à 15h45.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  2. #32
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    17 999
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Le rôdeur écouta attentivement les nouvelles que lui confia Grégoire. S’occuper des blessés puis passer la nuit au parc ne lui avait guère permis de récolter que des bribes de rumeurs parfois contradictoires. Il savait pouvoir se fier aux faits rapportés par cet homme apparemment très organisé. La situation dans les quartiers ouest et sud le soulagea : apparemment la bataille avait porté ses fruits en réveillant les consciences des indécis. Le quartier sud pourrait certainement se libérer du tyran par lui-même. Il n’y aurait peut être même pas de combats à déplorer pour rallier les nobles à la cause de Lathandre. Ceux qui avaient activement soutenu le régime songeraient probablement rapidement à fuir leurs demeures sous la pression de leurs concitoyens plutôt que de les affronter.

    Le rôdeur savait désormais y trouver ses amis et il porterait bientôt ses pas dans cette direction puisqu'on lui en donnait le loisir. Les nouvelles du quartier est étaient autrement plus inquiétantes : les milices ne constitueraient jamais une troupe d’élite mais elles pouvaient commettre bien des exactions si on les laissait faire. Kasumi fronça les sourcils, bien décidé à tout mettre en œuvre pour éviter que la situation ne dégénère à nouveau comme dans le quartier ouest. Mais ce n’était pas non plus le moment de se jeter tête la première sans même connaître la situation avec précision.

    Le rôdeur sentit qu’un silence s’était installé et se mit en devoir de répondre à son interlocuteur :

    - Apparemment le quartier ouest est bien géré et je suis d’accord avec vous pour convenir qu’il est exclu de nous lancer trop tôt à la poursuite du tyran. Je mets une nouvelle fois mes modestes talents à votre disposition si vous décidez d’agir dans le quartier est : nous ne pouvons pas permettre aux partisans de Nwalk de terroriser ces pauvres gens. Mais pour l’heure j’aimerais me rendre dans le quartier sud afin de remercier personnellement les nobles qui ont accueilli les réfugiés et aussi tenter de retrouver quelques amis. Je gage que si des combats éclatent par là, mes lames seront appréciées maintenant que je suis rétabli. Pourriez-vous avertir le conseiller si vous le voyez et aussi m’indiquer la direction à prendre ?

    Sur un hochement de tête affirmatif et quelques indications pour trouver la maison du vieux noble dispensés par son hôte, Kasumi prit congé de Grégoire et descendit les escaliers vers l'esplanade des quais. Alors qu’il passait devant les tentes de guérison, il se retrouva face à un colosse lui barrant la route. Levant les yeux, le rôdeur vit la figure réjouie de l’ancien esclave :

    - Bonjour Banjo ! Comment te sens-tu ce matin ?

    - Banjo va très bien ! Le petit déjeuner était très bon mais les gens m’ont regardé d’une drôle de façon quand j’ai repris du porridge une quatrième fois. Pas la faute de Banjo si les bols sont si petits !

    Le rôdeur sourit malgré lui au souvenir des bols de bonne taille. Il lui répondit joyeusement :

    - Je vais à la recherche d’amis dans le quartier sud, que dirais-tu de m’accompagner ?

    Le colosse parut réjoui à cette idée et s’exprima d’une voix enthousiaste :

    - Ça paraît être une bonne idée ! Pour une fois Banjo penser que ça pas dangereux mais Banjo préfère suivre Kasumi pour être sûr !

    C’est ainsi que les deux compères se dirigèrent vers le quartier sud tout en devisant joyeusement. Banjo était loquace sur son enfance passée à Luménis mais il évitait de parler des évènements plus récents et le rôdeur ne lui en tenait nullement rigueur.
    Dernière modification par Kasumi ; 03/12/2007 à 19h26.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  3. #33
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages 
    3 784

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]


    A la nuit tombée Dorian s'avança furtivement jusque à la capitainerie .Dedalus et lui avaient réussi à survivre aux combats du quartier ouest et à échapper aux sbires de Morféa .Ils avaient installé alors les réfugiés puisDorian s'était remis en chemin,là où les combats n'avaient pas cessé c'est à dire toujours dans le quartier Ouest.

    Une fois dans la capitainerie, le vampire regarda de tous côté afin de repérer un responsable de la résistance à qui il pourrait offrir ses services pour une nouvelle mission.....
    Dernière modification par Bat ; 08/12/2007 à 20h55.
    Bat la chauve-souris de Gotham ! Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forum Elindore sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et Ma Bio JdR .



  4. #34
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages 
    1 258

    Quête : l’invasion des ombres

    Ravestha et Iluvatar s'étaient rendus à la capitainerie espérant y trouver de quoi se refaire une santé. La dernière fois que le Manostien s'y était rendu, c'était pour écouter les paroles horribles de cruauté d'Ethelkin s'amusant du pseudo-massacre de Luméniens. C'était donc tout un symbole de revenir à cet endroit en le sachant de nouveau aux mains de loyaux sujets de la cité de lumière.

    Les deux hommes qui pénétrèrent dans le bureau n'avaient pas belle allure et Grégoire haussa un sourcil de surprise en les voyant. Il y avait de quoi : la robe du Manostien était déchirée de toute part, tâchée de sang sur de nombreux endroits. Ravestha avait même du sang séché sur le visage et grimaçait à chaque mouvement, rouvrant une des multiples entailles qui lui couvrait le corps. Un bandage de fortune pressait particulièrement sa blessure au côté. C'est donc avec un pauvre sourire que le Grand Emissaire avait humblement demandé s'il était possible d'avoir de l'eau et des vêtements propres ainsi qu'une petite couche pour passer la nuit.

    Passé la surprise - et presque le dégout - devant deux telles horreurs, Grégoire s'empressa de leur indiquer une pièce dans la capitainerie où ils pourraient soigner plus proprement leurs blessures et prendre un bain. Allant plus loin, il leur proposa de passer aux cuisines pour y prendre quelque chose à manger. Remerciant chaleureusement le commandant, les deux hommes s'éclipsèrent.

    Ravestha avait manqué s'endormir dans le bain, la fatigue se rappelant à lui alors que ses muscles endoloris se décontractaient. Il n'avait pas été simple de se débarasser de tout ce sang qui maculait son corps sans rouvrir ses blessures. On lui avait fourni des vêtements propres : pantalon, chemise et on avait même nettoyé ses bottes. Décidément on avait rien laissé au hasard, car lorsqu'il eut mangé un morceau aux cuisines, on l'avait conduit directement vers un dortoir où beaucoup dormaient déjà. On lui indiqua un lit et Ravestha ne mit pas longtemps à sombrer dans un sommeil profond. Les images des violences sur les quais militaires étaient revenues à l'assaut mais la fatigue avait emporté largement ce combat...

    Lorsqu'il rouvrit les yeux, il avait perdu toute notion de l'heure qu'il pouvait être. Se morigénant d'avoir sans doute trop dormi, il se releva non sans mal, son corps ankylosé tirant sur des muscles qui avaient déjà trop servi la veille. Il chercha du regard Iluvatar mais l'obscurité encore forte de la pièce l'empêcha de le trouver. Il décida donc de se rendre dans le bureau de Grégoire pour avoir les dernières nouvelles.

    Ravestha frappa donc au bureau que Kasumi avait visité une heure plus tôt. Ayant au préalable renouvelé ses remerciements, le Manostien demanda quelles étaient les dernières nouvelles. Le commandant fit le même compte-rendu au conseiller qu'il n'avait fait au rôdeur.


    "Je suis heureux de voir que la chance a tourné mais je ne m'attendais pas à ce que Nwalk parvienne à soulever des milices pour rallier de nouvelles troupes à sa cause. J'ai peur que dans le contexte actuel, mes hommes ne vous soient guère d'un grand secours face à l'obstacle du quartier nord. Les survivants en état de vous aider ne seront sans doute pas plus d'une soixantaine, et il leur faudra la journée au moins pour récupérer de la bataille d'hier. En attendant, les Manostiens ou moi-même pouvons-nous être d'une quelconque utilité pour affaiblir encore plus Nwalk ?"

    Une autre question lui traversa l'esprit, et c'est soudain pris d'une grosse inquiétude qu'il enchaîna :

    "Et d'ailleurs... permettez-moi de vous poser la question : savez-vous ce qu'il est advenu de Kasumi et de la jeune Althéa, si vous la connaissez ? Et du côté de la résistance, avez-vous vous-même perdu de nombreux cadres ?"

    La vision soudaine du corps de Derlis Vidan porté par ses hommes à bord de l'un des navires manostiens lui étreignit le coeur.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  5. #35
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 654

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]

    -Kasumi est passé me voir, il y a une demie heure, répondit Grégoire. Il allait plutôt bien, de ce que j’ai pu en juger, et il doit se diriger pour l’heure vers le quartier sud, où il désirait retrouver des amis. Je ne sais rien, par contre, au sujet d’Althéa, si ce n’est qu'on n’a pas retrouvé son corps, ce qui est plutôt bon signe. Quant à la résistance... Plusieurs officiers sont tombés au champ d’honneur, oui.. Ainsi que nombre d’hommes valeureux. Certains contingents de Morféens ont continué à lutter avec acharnement alors même que tout était perdu pour eux... Cependant, nos pertes sont bien moins importantes que ce que nous aurions pu craindre, et aucun membre de notre état major n’a succombé. L’annonce du débarquement de vos troupes, ainsi que l’intervention de cette créature que l’on nomme le Monstre avaient sapé le moral de nos adversaires... Sans cela, nous n’aurions peut-être pas pu l’emporter.

    Le petit homme se frotta le menton et jeta un regard vague par la fenêtre du bureau.


    -Pour l’instant, nous ne pouvons pas porter de nouveaux coups au tyran. Il faut d’abord consolider nos positions, retrouver nos forces et tenter d’en rassembler de nouvelles. Nous allons mettre en place des cellules de recrutement, car nombre de rescapés du massacre et même d'habitants des zones épargnées ont envie de se battre... Il faudra former beaucoup d’entre eux, et nous manquons de temps. Si vous avez des maîtres d’armes parmi vos troupes, ils pourraient suppléer les nôtres. Nous ne pouvons rien faire de mieux dans l’immédiat, sinon surveiller l’ennemi. Je ne peux donc que vous conseiller de profiter de ce court répit pour prendre un maximum de repos. Les combats ne tarderont pas à reprendre...

    Des coups légers contre la porte l’interrompirent. Un soldat entra, vint lui glisser quelques mots à l’oreille, et il opina du chef. Un instant plus tard, on introduisait dans le bureau un demi elfe qui salua courtoisement Ravestha et Grégoire.

    -Ah, messire Dorian, dit Grégoire avec un sourire chaleureux. Content de vous revoir. J’ai été heureux d’apprendre que votre mission aux côtés du conseiller Dedalus avait été une réussite, et que vous aviez pu évacuer un groupe de réfugiés au nez et à la barbe des Rouges. Eux et leur maudit maître auront causé des ravages sans nom, mais il est réconfortant de savoir que certains ont pu leur réchapper... Vous avez bien mérité de prendre un peu de repos. Toutefois, dès que nous serons prêts à reprendre la lutte, nous feront appel à vous. Vos talents ne seront point de trop pour nous aider à balayer les forces de Nwalk.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  6. #36
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages 
    3 784

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]


    Dorian s'inclina devant Grégoire et remercia Grégoire.

    " Moi de même messire je suis heureux de vous revoir.A présent je m'en vais prendre quelques repos.Il y a bien un coin où je pourrais m'étendre n'est-ce pas?Bien entendu dès que j'aurais repris quelques forces je serais de nouveau tout à vous "
    Bat la chauve-souris de Gotham ! Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forum Elindore sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et Ma Bio JdR .



  7. #37
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Nantes
    Messages 
    330

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Iluvatar avait passé la majeure partie de son temps à dormir. A son réveil, il se sentait beaucoup mieux et avait l'agréable sensation que ses muscles s'étaient enfin détendus. Il se leva et se dirigea hors de la petite pièce où il s'était reposé.

    Il demanda son chemin à plusieurs gardes pour atteindre l'endroit où Ravestha et d'autres possibles officiers se trouvaient. A chaque indication sur le parcours à suivre il gratifiait les soldats d'un large sourire et d'un "merci" sincère.


    Il arriva dans la salle, se retrouvant face à Dorian, Grégoire et Ravestha. Sans prêter attention aux deux autres au début, il s'avança et demanda à Ravestha :
    Comment vous portez vous? Votre bain vous a t'il redonné quelques forces?

    Ravestha acquièsca avec un sourire fin, puis le paladin se détourna et salua les deux autres hommes : Grégoire, cela faisait un petit moment, vous avez vous aussi survécu à cette boucherie à ce que je vois... Il va vite falloir remettre de l'ordre, mais... Je vous dérange? De quoi parliez vous?

    Grégoire lui fit un bref résumé, Iluvatar écouta attentivement, puis rentra dans ses pensées, réfléchissant à toutes les tâches qu'ils devraient accomplir dans les jours à venir...
    Rejoignez la merveilleuse cité de Luménis, ville de savoir et d'honneur.
    Couleur RP :DarkSeaGreen3 : #9BCD9B
    Paladin au service du culte Lathandrien de Luménis

    Biographie

  8. #38
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages 
    1 258

    Quête : l’invasion des ombres

    HRP : c'est plus des heures pour faire du RP ça...

    Le monstre… Le commandant venait de mentionner une créature inconnue des Luméniens et qui avait pourtant visiblement fait pencher la balance en faveur des résistants. Immédiatement Ravestha fit le lien avec le cri de mort-vivant qui avait été poussé au milieu du combat. Cette plainte que seules les âmes torturées des morts qui n’ont pas su trouver le repos étaient capables d’exprimer, pour la plus grande terreur des vivants.
    Le Grand Emissaire haussa les épaules, c’était de la curiosité qui le poussait à se poser ces questions. Bien que l’apparition soudaine d’une telle créature soulève plusieurs questions, le Manostien était loin de ces considérations. Il avait des nouvelles à prendre, des soldats à honorer, des hommes à visiter et des morts à saluer. Il n’y avait plus grand-chose à faire pour le moment, sinon profiter du répit pour se refaire une santé.

    Adressant ses salutations aux hommes présents, il prit congé et quitta la capitainerie pour prendre la direction des quais militaires. Le calme était revenu, loin de l’agitation qui avait marqué la journée précédente. Les corps manostiens et luméniens avaient été alignés près des remparts, autant pour que les clercs rendent un dernier hommage que pour que les familles de la cité de lumière puisse identifier ceux des leurs susceptibles d’être tombés au champ d’honneur. Arrivant sur place, Ravestha sentit la tension encore très présente. Il régnait sur les quais un silence de cathédrale, contrastant avec le fracas des armes et les cris des soldats qui envahissaient l’endroit la veille. Le silence était seulement perturbé par les sanglots et les cris désespérés de veuves éplorées. Le spectacle d’un enfant sanglotant, recroquevillé avec un bras autour du cou du corps d’un soldat, obligea le Grand Emissaire à tourner la tête.
    Il était plus difficile de combattre des personnes dont on savait qu’en réalité elles n’avaient pas un fond méchant. Elles avaient seulement fait le choix du mauvais camp… Ravestha continua son chemin, terriblement mal à l’aise. Qu’il était aisé d’être général d’armée, de quitter le champ de bataille sitôt celle-ci terminée, sans un regard pour les corps jonchant le sol et les deuils qui s’en suivent, sinon celui, impersonnel, des hommages officiels. Mais cette fois, il devait affronter la vision de ces familles que la guerre avait détruites.
    Plus loin sur les quais, plusieurs personnes s’affairaient pour ériger un grand bûcher. Les corps ne pouvaient rester trop longtemps, sous peine de voir en plus des épidémies éclater en ville.

    Il s’approcha des morts manostiens. Pas de famille pour pleurer sur leurs corps, seulement un prêtre lathandrite qui récitait des prières de manière quasimment mécanique, s’attardant sur chacun des morts pour débiter les mêmes paroles de réconfort. Ces hommes étaient morts pour sauver une autre ville, une autre population. Ravestha pensa à tous ces héros anonymes que l’histoire ne retiendrait pas, tous ces soldats qui avaient pris les armes de manière volontaire pour défendre une cause qui n’était pas la leur. C’était leurs principes qui les avaient poussés à venir, le sentiment qu’il s’agissait là de leur devoir d’Helmite : protéger les innocents. La présence de ces hommes était un exemple de l’engagement dont étaient capables les plus convaincus des Helmites. La foi dans toute sa splendeur. Ils forçaient l’admiration du Grand Emissaire qui s’attarda devant la très grosse centaine de corps couverts d’un drap jusqu’au cou. Il adressa de nombreuses prières à Helm et Kelemvor pour que leurs âmes trouvent la place qui leur était due.

    Il monta à bord de l’Albatros qui avait été transformé en véritable hôpital peu après le début des hostilités. Les autres navires n’avaient d’ailleurs pas tardé à suivre le même chemin, proposant divers services de premiers secours. Les réfugiés avaient pris soin des premiers blessés qu’on leur avait amenés. Les blessures étaient variées, allant de simples coupures aux membres tranchés. Il ne s’agissait même plus de tenter de sauver certaines personnes, mais de les accompagner vers la mort. Rarement Ravestha n’avait été confronté de manière aussi directe à l’impact direct des batailles sur les hommes. Etait-ce de la naïveté ? Comment croyait-il que cela se passait d’ordinaire ? Que les morts tombaient anonymement sans laisser de traces derrière eux ? Bien sûr que non, mais y être confronté, c’était autre chose que d’en avoir conscience furtivement…
    Ces visions étaient difficiles, beaucoup avaient les traits tirés de ceux qui ont passé la nuit le visage contracté par la douleur. Plusieurs fois le Manostien s’arrêta pour échanger quelques mots avec des blessés, tenter de leur apporter force et réconfort, ou simplement pour poser une main amicale sur une épaule ou un bras.
    Pour le reste, l’équipage avait parfaitement accueilli les réfugiés, et le cuisinier avait pris l’initiative de vider les stocks pour aider tout ce petit monde à vivre. Il se faisait même régulièrement approvisionner par les résistants pour entretenir ses malheureux hôtes. Plusieurs des réfugiés avaient souhaité retourner en ville, d’autres n’étaient pas encore prêts à voir dans quel état se trouvait peut-être leur maison dans le quartier…
    Ravestha resta quelques heures sur les quais à le tour des hommes valides qui se reposaient, veillant à ce que tout se déroule pour le mieux pour Luméniens et Manostiens, mais on ne l’avait pas attendu pour bien s’organiser. Un registre recensait ceux de la cité bénie qui étaient tombés dans ce dernier combat. Il faudrait prévenir les familles de Manost ou de Graëlon. Encore d’autres familles déchirées… Le conseiller réunit les soldats les plus aguerris encore en vie sur l’Albatros. Les vétérans formaient une quinzaine de personnes qu’il envoya à disposition de Grégoire afin de former les récentes recrues

    Le Grand Emissaire alla aussi prendre des nouvelles de la situation du côté du quartier sud. Il rencontra Artwin qui l’informa de la façon dont tournaient les événements dans cette partie de la ville. Il y rencontra aussi l’ambassadeur manostien avec qui il échangea une étreinte amicale, sans égard aucun pour les conventions officielles, témoignant du plaisir sincère avec lequel il retrouvait son concitoyen le plus éminent de la cité de lumière en vie. Ils devisèrent de longues minutes avec Artwin, parfois sans lien forcément avec les actions menées contre Morféa. Pour le simple plaisir de discuter, de se vider la tête. Car l’esprit avait autant besoin de se ressourcer que le corps après ce qu’ils venaient de traverser.

    Après avoir quelque peu erré dans les rues du quartier ouest afin de prendre la température, il vit qu’il faudrait du temps avec que ce dernier ne cicatrise vraiment. On voyait certains habitants tenter de remettre déjà en état leur maison qui avait été saccagée par les Morféens. Plusieurs témoignages se recoupant de manière cohérente permirent à Ravestha de savoir enfin, pour son plus grand soulagement, qu’Althéa était en vie. Certes il n’aurait pas su la retrouver, mais la savoir encore de ce monde le rasséréna. La nuit ne tarda pas à gagner la ville et son organisme n’aspirait aussi qu’au repos, encore épuisé des efforts fournis. Il ne traina donc pas très longtemps et peu de temps après que le soleil se soit couché, il regagna le Sabre des Mers. Il resta quelques instants sur le pont à observer l’immense brasier qui emportait les corps des défunts les uns après les autres. Il se jura que personne n’oublierait jamais, dans cette cité ou dans la sienne, le devoir de mémoire qui était dû à tous ceux qui avaient donné leur vie pour que Luménis retrouve sa liberté et dont les dernières traces disparaissaient en même temps que la fumée s’élevait dans le ciel étoilé de la cité de lumière.

    Ravestha trouva un lit dans l’une des cabines réservées normalement aux officiers marins. Il ne lui fallut encore une fois que quelques secondes pour sombrer dans le sommeil une fois qu’il se fut glisser dans les draps.

    Iluvatar et Dorian avaient eux aussi passé leur journée à vaquer à des occupations diverses. Le temps n’était de toute façon à l’action, mais plutôt à l’attente et l’accalmie.

    Le lendemain, Ravestha retourna voir Artwin pour savoir quelles étaient les dernières nouvelles. Mais le Manostien s’était attendu à tout sauf à ce que lui raconta l’homme. Le Monstre, comme désormais toute la ville le nommait, avait frappé. Mais cette fois sans aucun égard à la qualité de ceux qu’il avait massacrés. Si Kanter était clairement sa cible, le Monstre n’avait pas eu la moindre pitié pour ceux qui s’étaient trouvés sur son chemin. Cela ressemblait à de la folie, mais pourtant Ravestha devinait autre chose. Les morts ne se relèvent pas sans raison. Ils hantent un lieu, ils ont une mission à accomplir, ils sont prisonniers du plan, ils recherchent la vengeance… Quelque soit le motif, un mort-vivant n’existait pas sans explication, ce n'était pas l'ordre naturel des choses. Et au vu des agissements du monstre, soit ce dernier poursuivait un objectif, soit il avait soif de vengeance. Car visiblement il avait perdu toute notion de relativité. Dans les deux cas, il ne pourrait retrouver la paix que s’il obtenait satisfaction… ou que quelqu’un le renvoyait dans le royaume des morts.

    Gardant ses réflexions pour lui, pour le moment, Ravestha continua à circuler de droite à gauche, se rendant utile là où il pouvait l’être, repensant souvent au fameux Monstre. Sa propre expérience de mort-vivant avait été suffisamment pénible pour qu’il n’aimât pas se la rappeler. Alors quand il s’agissait d’en faire part aux autres, c’était encore plus difficile. Ravestha avait vécu cette période comme une véritable humiliation car dans cet état de non-vie, c’est la mort qui grignote petit à petit ce qui rattache l’être à sa vie antérieure, le plongeant de plus en plus dans la folie. Et le spectacle de lui-même en proie aux tourments devant le reste de ses amis, des conseillers de Manost, c’était quelque chose d’insoutenable pour quelqu’un d’aussi fier que lui. Car si l’âme vit encore, l’obscurité la gagne inexorablement, les reliquats de ce qui composaient autrefois l’être vivant, ses souvenirs, ses sentiments disparaissent progressivement dans le néant pour laisser la place à une ombre. Une parodie de cet être, dont la raison s’est effritée pour finalement s’éteindre complètement. C’était le sort qui l’avait lui-même guetté, se sentant parfois perdre pied, pris d’accès de colère incontrôlables avant de se reprendre dans des éclairs de lucidité puis d’être définitivement sauvé avec l’aide du Fys’Nur. Qui sait quel chemin le fantôme qu’il était aurait pris autrement. Sans doute aurait-il irrévocablement sombré comme beaucoup avant lui, devenant une âme errante haïssant les vivants de tout ce dont les vestiges de son âme étaient capables…
    C’est pourquoi malgré l’horreur dont avait visiblement fait preuve le Monstre, Ravestha avait pitié. Ceux qui renaissent d’entre les morts pour venir s’en prendre aux vivants ne recherchaient en réalité qu’une chose : la paix. Et pour cela, ils étaient prêts à tout.

    Grégoire avait prévu une réunion dans l’après-midi, comme lui avait indiqué Artwin. Lorsque l’heure vint, Ravestha s’y rendit donc, avec une mine bien meilleure que celle qu’il arborait la première fois qu’il s’était montré au commandant nouvellement installé à la capitainerie…
    Dernière modification par Ravestha ; 12/12/2007 à 11h14.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  9. #39
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    17 999
    [Quête : l’invasion des ombres]

    A mesure que Kasumi s’éloignait des barricades, les signes d’activité humaine se multipliaient. Des artisans en tous genres confectionnaient ce qui manquait le plus à la population de réfugiés. L’odeur du pain chaud le disputait aux cris des charretiers acheminant vivres et vêtements. Le tintement de multiples forges résonnait dans tout le quartier : des armures cabossées devaient être remodelées, des épées affûtées, des pointes de flèches fondues et des roues cerclées de métal. Le rôdeur croisait également des contingents de soldats. Les officiers s’efforçant de transmettre les passes d’armes de base à des citoyens tenant encore gauchement leurs épées ou leurs épieux. Des champs de tirs réunissaient des hommes et femmes qui s’encourageaient mutuellement pour atteindre des cibles de pailles placées à une centaine de pieds. Leurs traits s’enfonçaient aussi souvent dans les palissades de bois que dans les répliques grossières d’ennemis immobiles. Mais tous persévéraient et apprenaient de leurs échecs. Il leur faudrait des mois pour devenir des bretteurs ou des archers émérites mais ce qu’ils auraient appris devrait suffire dans quelques jours à peine.

    Le demi-elfe arriva finalement en vue de la Capitainerie et en franchit la porte d'un air résolu. Il demanda à un garde si Grégoire, le Grand Emissaire et les autres dirigeants de la coalition étaient déjà présents.
    Dernière modification par Kasumi ; 12/12/2007 à 11h51.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  10. #40
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 654

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Le garde informa Kasumi que la séance était sur le point de débuter dans la salle de réunion du premier étage. Le rôdeur le remercia et s’engagea dans le grand escalier de marbre. Parvenu devant la double porte où se tenaient deux soldats de faction, il dû décliner son identité. L’un des hommes se glissa à l’intérieur et revint un instant plus tard pour autoriser le visiteur à entrer.

    La salle était vaste. Sur ses murs lambrissés étaient accrochées des peintures représentant les fleurons de la marine luménienne, ainsi que des batailles célèbres dans lesquelles elle avait été engagée au fil des ans. Quant au mobilier, il se résumait à une immense table de chêne massif, longue de quinze pieds et large de six, ainsi que de hauts fauteuils recouverts de dorures et rembourrés de velours rouge.

    La presque totalité des dirigeants de la coalition s’y trouvait assise. Au haut bout de la table, Grégoire consultait les dernières missives, entouré de ses aides de camp. Iluvatar, le seigneur Artwin – devenu de fait responsable des opérations dans le quartier sud – et deux officiers achevaient de représenter la résistance. Côté manostien, on comptait Ravestha et l’ambassadeur. Kasumi vint s’asseoir à leurs côtés.

    -Bien ! fit Grégoire en relevant la tête de sa paperasse. Il semble que nous sommes au complet, nous pouvons donc commencer. En premier lieu, laissez moi vous faire part de la bonne nouvelle qui vient d’arriver en provenance du quartier sud : l’une des deux garnisons s’est rendue. Les soldats se sont mutinés contre leurs officiers et nombre d’entre eux ont proposé de rejoindre nos rangs. Nous pourrons donc concentrer nos forces autour de la deuxième garnison qui, elle, résiste toujours.

    Il jeta un regard circulaire sur l’assistance, puis reprit :

    -Du quartier nord, nous ne savons pas grand chose, si ce n’est que Nwalk y a rassemblé la majorité des troupes dont il disposait et qu’elles sont en train de fortifier la zone. Réussir à la prendre relèvera de l’exploit, mais nous n'en sommes pas encore là. Pour l’heure, c’est le quartier est vers lequel devront porter nos efforts : nos guetteurs – dont Kasumi ici présent – nous ont informés de la formation d’une milice nombreuse encadrée par des éléments de la garde. Ils protègent le secteur et patrouillent sur ses frontières. Il semblerait qu’il y ait eu quelques exactions contre la population, mais rien que de très marginal, jusqu’ici.
    Dernière modification par Taliesin ; 13/12/2007 à 10h11.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  11. #41
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    17 999
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Le rôdeur ne s’attendait pas à ce que la réunion prenne un tour aussi formel. Il ne pouvait s’empêcher de se sentir déplacé dans cette assemblée composée de dirigeants habitués à la noblesse et au commandement. Bien sûr, il avait côtoyé un bon nombre des dignitaires présents autour de la table, quoique dans des circonstances dictées par l’urgence de l’action. Les longues années d’errances du demi-elfe ne l’avait pas préparé aux rigueurs du protocole et il ne pouvait s’empêcher de se sentir maladroit en gagnant précipitamment le fauteuil qui lui était apparemment destiné. Il était arrivé le dernier et, malgré la discrétion dont il s’efforça de faire preuve à l’égard des conseillers, il sentit sur les regards qui pesaient sur lui. Au passage il s’était fendu d’un bref salut à l’égard du Grand Emissaire et de son ambassadeur. Il reporta toutefois les multiples questions qu’il souhaitait poser à Ravestha depuis la fin de la bataille, préférant adopter un profil bas et conscient qu’il avait déjà trop retardé les discussions.

    Pourtant, les regards se tournèrent à nouveau vers lui lorsque Grégoire eut fini d’évoquer la situation du quartier est. Celui-ci avait mentionné sa participation aux actions de reconnaissance menées la veille. Le rôdeur se contenta d’approuver le bref compte rendu d’un hochement de tête, peu désireux de prendre la parole pour le compléter avant qu’on le sollicite pour le faire.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  12. #42
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Nantes
    Messages 
    330

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Iluvatar écouta attentivement toutes les nouvelles annoncées par Grégoire, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Il entra dans un petit moment de réflexion, les forces de Morfea avaient pris un sérieux coup et y réfléchiraient à deux fois avant de se lançer tête baissée face aux résistants et manostiens.

    La nouvelle indiquant qu'une garnison s'était soulevée contre Morfea était excellente : les soldats commençaient
    bel et bien à douter du seigneur Nwalk. Iluvatar réfléchit aussi à la situation des quartiers est, puis il parla :

    Si une garnison du quartier sud s'est rendu et se propose de nous rejoindre, c'est que les hommes perdent confiance en Morfea, dès que j'en aurai l'occasion, j'aimerai me rendre à cette garnison, ce sera un bon point de départ pour nos futures actions.

    Quant à la milice levée dans les quartiers est, c'est un point important à ne pas négliger... Cependant j'insiste là dessus, c'est une milice, et même s'ils sont encadrés par la garde, les miliciens ne sont pas connus pour leur courage, une fois qu'ils se sentent un peu trop isolés ou en infériorité, que ce soit en nombre ou en puissance, ils se rendent sans hésiter.

    L'armée de Morfea a pris un sacré coup et elle ne pourra pas reformer des combattants aussi performants et nombreux que lors du siège des quais militaires.

    Il se tut et laissa la parole aux autres, pensant à toutes ses paroles pleines d'espoir et à la fois, tous les morts au combat lui revenaient en tête. Vivement que cette folie se termine...
    Rejoignez la merveilleuse cité de Luménis, ville de savoir et d'honneur.
    Couleur RP :DarkSeaGreen3 : #9BCD9B
    Paladin au service du culte Lathandrien de Luménis

    Biographie

  13. #43
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages 
    1 258

    Quête : l’invasion des ombres

    Ils étaient de nouveau réunis, en vrai conseil de guerre, comme on rassemble un état major pour décider des actions à suivre. Ravestha rebondit immédiatement sur les paroles d'Iluvatar. Car ses observations effectuées le matin même et la veille lui avait permis de collecter des informations sur l'état des troupes qu'ils avaient à leur disposition.

    "Et nous non plus, Sire Iluvatar. Beaucoup de ceux qui nous ont rejoints sont pleins de bonne volonté mais ne savent pas manier les armes. Les vétérans tentent d'apprendre les rudiments aux volontaires mais ce sont pour la plupart des novices qui n'ont jamais participé à de vrais combats. Notre armée aussi a subi des coups terribles. Trois quarts de mes hommes sont morts ou invalides et ne pourront se joindre à la bataille qui s'annonce."

    C'est avec une légère pointe de désespoir que Ravestha avait lâché cette dernière phrase.

    "Inutile de chercher la bataille rangée cette fois. Le mieux sera de multiplier les escarmouches, de frapper simultanément et brièvement en plusieurs endroits différents. Il ne faut prendre aucun risque, si jamais un combat tourne mal, les participants devront fuir. La priorité sera d'éliminer les gardes qui encadrent les miliciens. Il sera ensuite plus facile de convaincre ces derniers de déposer les armes... ou de les éliminer le cas échéant."

    Au visage sombre qu'arbora le Manostien, il était évident qu'il préférait autant que possible éviter d'arriver à cette extrémité là, même s'il se faisait peu d'illusions.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  14. #44
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    17 999
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Le rôdeur écouta les paroles des deux dignitaires. Force était de constater que leurs pensées se rejoignaient avec la sienne. Les forces unies de Luménis et de Manost ne pouvaient pas se permettre un assaut contre l’un ou l’autre des quartiers encore occupés. Même si une telle action parvenait à leur donner le contrôle des bas quartiers pendant un temps, les pertes seraient inacceptables et les exposeraient à une riposte cinglante des alliés de Nwalk. Pourtant, il y avait des raisons d’agir vite : le temps ne jouait pas forcément en faveur des résistants et encore moins en faveur d’une population Luménienne sous la menace de nouveaux massacres. Le rôdeur s’éclaircit, guettant du regard l’autorisation de s’exprimer. Le dirigeant Manoatien signifia qu’il lui cédait la parole d’un signe de tête.

    - Messire Ravestha et Messire Iluvatar parlent avec sagesse. L’armée de notre ennemi est affaiblie et encore sonnée par sa défaite inattendue. Son emprise sur le peuple de Luménis a fortement diminué mais cela ne durera pas. Ne sous-estimons pas la capacité de notre ennemi à imposer de nouveau son pouvoir. Il bénéficie encore de nombreux soutiens : des mages se sont repliés avec lui et sa sinistre garde rouge n’a pas été totalement anéantie. Notre ennemi a encore bien des forces à lancer contre nous et il ne sera pas facile à déloger par la force des armes. Son emprise dans le quartier est est moindre cela dit. J’ai pu m’approcher assez près des miliciens qui sévissent là-bas pour entendre leurs conversations. Le gros des forces est aussi inexpérimenté que vous le dites, Messire Iluvatar, et leur discipline dépend en grande partie des officiers que Nwalk a détaché pour les commander. Leurs barricades sont sommaires mais nous ne gagnerions rien à un assaut direct. Avec de la chance, nous arracherions une victoire telle que celle que nous avons remportée sur les quais, une victoire qui nous conduirait à la défaite finale dans la reconquête de Luménis. Nous pourrions profiter d’une particularité de notre ennemi : les officiers qui ont été affecté dans le quartier est méprisent leurs troupes et doivent donc les tenir sous bonne garde mais ils les méprisent sans doute suffisamment pour manger à part voire loger dans des bâtiments séparés quand ils ne sont pas affectés à leur surveillance.

    Le rôdeur fit une pause que personne n'interrompit et Grégoire l'incita à poursuivre.

    Je serais d’avis d’envoyer des éclaireurs nous révéler où les officiers se regroupent et d’en éliminer un maximum avec un groupe de combattants expérimentés. Si nous réussissions à priver les miliciens d’une partie de leurs officiers, un siège opéré par nos troupes régulières ferait plier les gardes restants. Tromper la vigilance des patrouilles ne sera pas chose aisée de même que quitter vivant la zone de combats mais une dizaine d’hommes peuvent passer inaperçus là où une armée ne se fraierait pas un passage. Il va sans dire que je me porte volontaire pour ce genre de mission.
    Dernière modification par Kasumi ; 13/12/2007 à 11h36.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  15. #45
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 654

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Il y eut un silence, comme chacun réfléchissait au plan proposé par le rôdeur.

    -Ce pourrait être une bonne idée… finit par dire l’un des officiers luméniens. Un murmure d’approbation s’ensuivit.
    -Peut-être, mais, si je puis me permettre, intervint le seigneur Arwtin, il ne faudrait pas non plus sous-estimer les miliciens, ni méconnaître la situation du quartier est. C’est de là qu’est parti le coup d’état. Nwalk a su mobiliser la population qui s’est jointe aux réfugiés et l’a finalement porté au pouvoir. La majorité des nouvelles recrues de la garde, et même de sa garde personnelle, sont issus de ce quartier. Et je gage qu’il restait nombre de personnes désireuses d’entrer à son service. Elles se seront jetés sur l’opportunité que leur offrait la milice, et elles ne se débanderont pas sitôt leurs officiers exécutés. Au contraire : elles pourraient devenir totalement imprévisibles, quoi que désorganisées… De plus, l’accueil que nous réservera la population du quartier est est plus qu’incertain. Elle n’ont pas eu à souffrir du règne du tyran, contrairement à celle, plus aisée, des autres quartiers. Elle est la base du soutien à Nwalk, et il a veillé à ne s’en point couper. Même si le massacre d’avant hier et notre victoire a pu faire réfléchir certains, j'imagine.
    -C’est vrai,confirma Grégoire. Le problème du quartier est est plus qu’épineux. Mais il faudra absolument le régler avant de nous attaquer au nord de la ville… Eliminer les officiers de la milice peut être une bonne initiative, mais il faudra êtres prêt à en assumer les conséquences et à intervenir en masse dans la zone, au cas où les miliciens, hors de contrôle, se mettraient à massacrer des résidents réputés peu loyaux au Seigneur Noir. Il semblerait que ce soit contre eux qu’aient déjà eu lieu les quelques exactions recensées.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  16. #46
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages 
    3 784

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]


    Dorian avait écouté Kasumi Iluvatar et Ravestha se prononcer pour la neutralisation des officiers commandant la milice toujours fidèle au tyran.Ce plan lui semblait bon,à lui aussi mais il ne pouvait oublier les mises en garde de Grégoire.La milice risquait effectivement de devenir incontrôlable .Mais le moyen de faire autrement?

    Dorian leva la main (et non la griffe...) et demanda la parole :


    " Messire Grégoire et vous mes ami(e)s de la Résistance, j'approuve le projet d'attaquer les officiers de Morféa.Possédant des capacités de furtivité et d'attaque sournoises non négligeables, je propose de me joindre à l'expédition....."


    Dernière modification par Bat ; 15/12/2007 à 21h27.
    Bat la chauve-souris de Gotham ! Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forum Elindore sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et Ma Bio JdR .



  17. #47
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    17 999
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Le rôdeur lut l’approbation sur le visage de nombreux Luméniens. Eux aussi avaient hâte d’en découdre et de bouter hors de la ville les sympathisants de Nwalk qui avaient contribué à la réussite de son coup d’état et fait montre d’une sauvagerie sans borne à l’égard des représentants de l’ancien régime et de la population refusant de se soumettre aux dictats des envahisseurs. Le quartier est était tout un symbole, l’endroit où la rébellion avait commencé et où elle avait eu le plus de prise. Aujourd’hui encore, certains résisteraient à la coalition formés par les résistants et les Manostiens non pas par peur des représailles mais par conviction. Le groupe qui serait envoyé au cœur des bas quartiers devrait se méfier de tout le monde. Un espion à la solde du tyran pourrait se cacher derrière n’importe quel visage avenant. L’un des Luméniens que Kasumi ne connaissait pas se porta volontaire. Le rôdeur tourna la tête dans sa direction et appuya sa demande :

    - Ce serait un honneur et une grande aide que vous vous joigniez aux éclaireurs, Messire. Nul doute que vos talents sauront faire face à l’adversité. Je gage que votre connaissance de la ville nous aidera beaucoup à entrer et sortir de la zone occupée le plus rapidement possible.

    Le rôdeur ajouta à l’intention des autres :

    - Ce sera une mission dangereuse et je recommanderais de ne pas y risquer la vie de figures de la résistance ayant la légitimité de commander les troupes restantes. Ils auront fort à faire pour se tenir prêts à juguler la réaction des milices en cas de réussite de notre part. Tout ceci ne serviriat à rien si Morféa profitait de l'occasion pour reconquérir ce que nous lui avons arraché de haute lutte.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  18. #48
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Nantes
    Messages 
    330

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Iluvatar écouta sagement les paroles de chacun. On sentait chez certain un ton anxieux ou réservé. Le paladin avait le regard dans le vide, imaginant les possibilités pour le futur.

    Je pense que pour le moment, il serait bon que je rejoigne la garnison du quartier sud qui s'est révoltée. Je pourrai encadrer certaines troupes et convaincre les riches résidents d'adhérer à notre cause et je le précise : sans aucune violence. Mon but n'est pas d'employer les mêmes méthodes que Morfea...

    Le paladin frémit lorsqu'il prononça ce mot, le tyran courrait toujours et n'était pas encore vaincu.

    Et je ne ferai aucune opération sans avoir consulter auparavant l'un d'entre vous et sans vous avoir tous informer. Ou alors vous préfèreriez que je m'occupe d'une autre tâche? Qu'en pensez vous?

    Il interrogea toute l'assemblée du regard.
    Rejoignez la merveilleuse cité de Luménis, ville de savoir et d'honneur.
    Couleur RP :DarkSeaGreen3 : #9BCD9B
    Paladin au service du culte Lathandrien de Luménis

    Biographie

  19. #49
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 654

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Grégoire se tourna vers ses aides de camp, puis vers Artwin. Tous opinèrent silencieusement.

    -Votre proposition est la bienvenue, messire, dit-il. Nous vous donnons le commandement des troupes de la garnison. Elles se sont certes ralliées à nous, mais, pour l’heure, nous ne savons pas ce que vaut leur loyauté nouvelle. Il faudra donc veiller au grain, et un homme de votre trempe ne sera pas de trop à leur tête. Pour le reste, vous pourrez en discuter avec le seigneur Artwin. Je gage que, là aussi, votre aide sera précisues.

    Il observa l’assistance.

    -Bien, si tout le monde est d'accord, nous lancerons donc cette expédition dans le quartier est, sous la direction de Dorian et de Kasumi. Nos troupes se masserons près des limites des Taudis pour intervenir dès que nécessaire ; Voyez-vous un autre point à soulever ?
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  20. #50
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    17 999
    [Quête : l’invasion des ombres]

    Les débats se poursuivirent un instant mais bientôt les participants se regroupèrent par deux ou trois pour discuter entre eux de façon plus informelle. Kasumi s’empressa de saluer l’ambassadeur et le seigneur Artwin avant de s’entretenir en privé avec le Grand Emissaire Ravestha. L’avalanche d’évènements des derniers jours ne leur avaient guère laissé d’occasions d’échanger des nouvelles. Le rôdeur s’enquit des pertes parmi les troupes Manostiennes et fut peiné d’apprendre la mort de certains hommes dont il avait fait la connaissance durant le trajet depuis Manost. Cette guerre avait cruellement coûté à la Cité Bénie comme à la Cité de Lumière et elle était encore loin d’être finie. Lorsque Kasumi lui posa la question, le dignitaire Manostien ne sut pas lui dire où trouver Althéa sinon qu’elle avait survécu à la bataille.

    Après avoir abordé d’autres sujets et avoir salué Dorrian, le rôdeur prit finalement congé en annonçant qu’il viendrait participer, le lendemain matin, au règlement des derniers détails concernant l’incursion dans le quartier est. Il quitta la capitainerie alors que l’après-midi touchait quasiment à sa fin et prit la direction du quartier sud. Là, il espérait accomplir la dernière tâche dont il avait promis de s’acquitter. Il se rendit à l’endroit où avait été réunis les blessés de la libération du quartier en quête d’un clerc susceptible d’aider le petit Victor. Si soigner une jambe cassée paraissait bien dérisoire au regard du déchaînement de violence des derniers jours, le rôdeur se devait au moins d’essayer. Le petit avait tout perdu, il paraissait important de lui rendre la possibilité de jouer avec les autres enfants pour hâter la guérison de ses autres maux.
    Dernière modification par Kasumi ; 19/12/2007 à 17h45.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  21. #51
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Nantes
    Messages 
    330

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Le paladin, alors que tout le monde prenait ses dispositions, s'approcha d'Artwin et engagea la conversation le plus sereinement du monde :

    Je souhaite m'entretenir avec vous simplement pour savoir si vous attendez quelque chose de moi, autre que de prendre la tête de la garnison qui s'est révoltée? Je pense qu'une fois que j'aurai fait un bilan de la situation là bas et que j'aurai établi les premières directives, je serai apte à vous aider du mieux que je peux, soit en vous envoyant des forces supplémentaires, soit en vous fournissant des informations.

    Pour ma part, dès que je le pourrai, j'aimerai aussi voir ce qu'il en est de la deuxième garnison des quartiers sud, qui sait? Peut être cèdera-t-elle sous la pression? C'est un point à garder en vue, car posséder deux garnisons aux quartiers sud nous fournirait un deuxième point de ralliement possible.


    Il regarda le seigneur Artwin qui l'avait écouté attentivement et s'apprêtait à lui répondre...
    Rejoignez la merveilleuse cité de Luménis, ville de savoir et d'honneur.
    Couleur RP :DarkSeaGreen3 : #9BCD9B
    Paladin au service du culte Lathandrien de Luménis

    Biographie

  22. #52
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 654

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l'invasion des ombres]

    Artwin se frotta le menton.

    -Non, pour l’heure, je ne vois rien d’autre à vous demander. Vous aurez déjà suffisamment à faire avec vos troupes. Comme l’a dit messire Grégoire, nous ne savons pas quel crédit nous pouvons accorder à leur reddition. Nous suivront-elles à la bataille ? Ce sera à vous de vous en assurer. Le moment venu, nous amèneront toutes nos forces sur la frontière du quartier est. Il faudra être sur de la loyauté de tous nos hommes, sous peines de cuisantes déconvenues. Mais je ne doute pas qu’avec un paladin de Lathandre à leur tête, ces gardes nous seront fidèles.


    Il sourit à Iluvatar.

    -Quant à la deuxième garnison… Si vous êtes confiant en vos hommes, rien ne vous empêchera de vous positionner alentour. Voir leurs collègues sous nos bannières fera certainement réfléchir les gardes encore au service de Nwalk !
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  23. #53
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages 
    3 784

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l'invasion des ombres]

    Lorsque Grégoire eut fini son discours et eut donné à chacin sa mission, Dorian s'en alla saluer Kasumi en compagnie de qui il allait bientôt attaquer les chefs de la garnison de Morféa.Ensuite il se rendit auprès de Grégoire :

    "Si vous n'y voyez pas d'inconvénient messire, je m'en vais également me retirer à moins que vous n'ayez quelque tâche particulière à me confier d'ici à demain ".....


    Dernière modification par Bat ; 20/12/2007 à 01h29.
    Bat la chauve-souris de Gotham ! Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forum Elindore sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et Ma Bio JdR .



  24. #54
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 654

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Grégoire secoua la tête.

    -Non, pour l’heure, je ne vois rien à vous faire faire, mon ami. Prenez donc du repos : vous en aurez besoin, pour votre expédition !

    Il salua Dorian, échangea quelques mots avec des membres de l’assistance, puis quitta la pièce, suivi de ses aides de camp. Les discussions étaient terminées pour aujorud’hui.

    HRP : pour des raisons pratiques, je résumerai ici, dans un prochain post, les opérations menées au quartier est. Celui-ci tombé, nous serons tout prêt du bouquet final !
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  25. #55
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages 
    1 258

    Quête : l’invasion des ombres

    Ravestha avait pris plaisir à s'entretenir avec le rôdeur. Depuis le début de la bataille, ils n'avaient pas eu d'occasion de pouvoir discuter librement autrement que pour s'échanger des conseils stratégiques.

    Une fois le rôdeur parti se préparer, le conseiller Manostien remarqua l'ambassadeur qui s'apprêtait à quitter la pièce. Il interpella ce dernier :


    - Et vous cher ami, qu'allez-vous faire à présent ?
    - Moi ? Me battre bien entendu ! Mes hommes et moi n'avons pas traversé cette bataille pour que nous ne soyons que les spectateurs de l'acte final ! Et puis si vous saviez comme tout ceci me permet de dérouiller mes os.
    - Vous avez déjà tant fait, et servi plus qu'honorablement la cité bénie en la représentant de la meilleure des manières à Luménis, vous...
    - Messire, avec tous le respect que j'ai pour vous et la cité bénie. Luménis est aussi un peu ma ville. Cela fait des années que j'y suis et je ne supporterais pas de rester à rien faire quand d'autres se battent pour la libérer. Y compris des Manostiens venus de loin alors que moi j'y vis ! Non non ne discutons pas plus.

    Ravestha ne put s'empêcher de sourire. L'homme faisait preuve de détermination et semblait même retrouver des couleurs dans ce contexte pourtant lourd. L'occasion de se battre pour sa ville - ses villes - tout en affrontant un ennemi mauvais et cruel, tout était réuni pour qu'il ne recule pas devant une telle occasion.

    "C'est donc avec plaisir que nous vous verrons à nos côtés. Restez prudent cependant je vous prie, Manost et Luménis ont encore besoin de vous pour l'après-Morféa, si toutefois nous remportons cette bataille."

    Pour toute réponse, l'ambassadeur fit un sourire entendu au Grand Emissaire puis quitta le bureau. Peu de temps après, il quitta à son tour la capitainerie et se dirigea vers les quais militaires. Demain sonnerait le glas de Morféa Nwalk, il le savait. Ils n'avaient pas accompli tout cela pour échouer alors que la tyrannie instaurée tremblait sur ses fondations...
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  26. #56
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 654

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Moins d’une semaine après cette réunion, le Quartier Est était passé aux mains de la Résistance.

    L’expédition menée par Dorian et Kasumi avait eu lieu à la date prévue. La nuit tombée, eux et leur petite escouade s’étaient glissés sans trop de mal derrière les lignes ennemies et, à force d’observer les patrouilles, avaient pu déterminer le lieu où se trouvait le quartier général de la milice. S’y introduire s’avéra plus ardu : il leur fallut estourbir la garde établie devant une porte latérale et attendre que la relève arrive pour pouvoir pénétrer à l’intérieur du bâtiment. Ils y découvrirent une demie douzaine d’officiers occupés à jouer aux cartes, lesquels n’eurent guère le temps de résister avant de succomber sous le nombre. Deux hommes supplémentaires furent exécutés dans leur sommeil : la méthode rebuta plus d’un résistant, mais il n’y avait malheureusement pas la possibilité de faire de prisonniers.

    L’alerte fut donnée alors que le petit groupe quittait l’édifice. Ils parvirent cependant à regagner le quartier sud dans trop de mal et, dès qu’ils eurent informé les Résistants du succès de l’opération, ceux-ci passèrent à l’assaut avec l’ensemble des troupes dont ils disposaient. Iluvatar était du nombre, avec les éléments de la garnison fraîchement passée de leur côté. Ses hommes se comportèrent bien et combattirent sans faillir les miliciens dont les maigres barrages ne tardèrent pas à être balayés. S’ensuivit une nuit et une matinée de combats acharnés : les Morféens, désorganisés et paniqués par l’assaut mené contre leur commandement, résistèrent toutefois de leur mieux et combattirent pied à pied. Ils tentèrent de soulever la population du quartier, mais bien peu répondirent à leur appel, la plupart des gens préférant rester cloîtrés chez eux en attendant la résolution de la bataille. Peu avant midi, voyant leur cause perdue, les débris de la milice se replièrent dans un ordre précaire vers le Quartier Nord, non sans incendier nombre de maisons pour ralentir leurs poursuivants.

    Le lendemain et le surlendemain furent consacrés à la pacification de la zone. Des troubles éclatèrent, de-ci de-là, comme certains Morféens demeurés en arrière tentaient de saboter la récente conquête. Cependant, la Résistance avait pu mobiliser la majeure partie de ses forces concentrées dans le quartier sud, lequel était tranquille, et l’ordre fut bientôt rétabli, tandis que l’on fortifiait au plus vite la zone frontalière du quartier gouvernemental.

    Ainsi, plus des trois quarts de Luménis avait été libérés du joug du Seigneur Noir. Mais les choses n’étaient pas pour autant terminées. Nwalk et plusieurs centaines de ses fidèles étaient retranchés dans le Quartier Nord, derrière des protections patiemment érigées, et tenter un assaut contre eux était pour l’heure hors de question. Si celui-ci venait à échouer, le tyran aurait tôt fait de lancer une contre offensive et de récupérer tout le terrain perdu… Le commandement de la Résistance, réuni à la Capitainerie du Port, tenta d’élaborer des plans, mais les forces insuffisantes les handicapaient fort. Une bonne nouvelle intervint lorsque la dernière garnison du quartier sud rendit les armes. Celles-ci furent distribuées aux nouvelles recrues de la rébellion qui vinrent grossir les rangs des combattants lathandriens, sans pour autant renverser réellement l’équilibre des forces.

    La bataille finale était proche, tous en convenaient. Et elle se jouerait à quitte ou double : le vainqueur emporterait la mise, le perdant serait irrémédiablement écrasé.


    HRP : voilà, l’acte final va bientôt débuter ! Folken et moi allons le lancer d’ici peu. La fin de la quête est toute proche !
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  27. #57
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Le jour, pour le peu qu'on puisse le percevoir à travers l'épaisse brume qui régnait alors à Luménis, tombait. Et un calme comme la cité n'en avait plus connu depuis des semaines, semblait régner, précédant la tempête annoncée par l'avènement prochain de l'acte final qui attendait chacun aux portes du palais présidentiel et du quartier encore aux mains de Morfea Nwalk.

    Et si le succès de ces victoires qui s'enchainaient pour les résistants aidait à oublier ou tout du moins à se consoler de ces innombrables morts et à panser les plaies, chacun avait conscience que le prochain affrontement serait d'une toute autre difficulté. Le palais présidentiel et ses alentours étaient certainement désormais truffés de pièges et en tous cas fortifié et surprotégé. Y accéder et pénétrer dans ce lieu symbolique pourrait prendre des mois voire coûter cher aux résistants s'ils commettaient trop d'imprudence. Ils le savaient ; la victoire n'était pas encore acquise.

    Et au sein de la capitainerie, certains s'afféraient déja à débattre de la meilleure stratégie à adopter, autour d'une carte de la cité. Une réunion de bataille informelle où les débats, que la fatigue altérait, n'étaient certes pas très virulents, mais marquaient bien l'angoisse et les tracas que le retranchement de Nwalk et ses hommes causait. Partout, ce n'était que murailles et barrages à franchir. Certains en arrivaient même à admettre qu'il allait falloir en passer par le sacrifice de bon nombres de guerriers pour parvenir à ouvrir une brèche jusqu'au palais....

    Deux anciens officiers de l'armée luménienne argumentaient chacun pour défendre son point de vue sur la situation quand soudain trois coups brefs vinrent frapper la lourde porte de bois de l'entrée. Le garde de faction ouvrit alors, laissant entrer quatre soldats. L'un d'entre eux, portant les couleurs de l'armée régulière de Nwalk, était sous le joug de deux autres qui le tenaient en respect à l'aide de lances bien aiguisées. Le soldat entré en premier salua alors Grégoire et annonça :

    - Monsieur, cet homme prétend avoir des informations qui pourraient nous aider pour prendre le palais présidentiel

    Une rumeur parcourut la salle. Etait-ce un traître qui avait décidé de lâcher un camp promis à la défaite pour sauver lâchemenbt sa peau ? ou bien une ruse de Nwalk destinée à leur tendre un piège ? La rumeur devint rapidement un brouha assourdissant. Il était évident que les officiers, comme tout un chacun, étaient sur les nerfs, et cette intrusion provoquait un malaise certain. Grégoire leva alors la main pour appeler ses camarades au silence, et s'adresser au soldat "ennemi"

    - Comment vous appelez-vous ?


    - Je m'appelle... l'homme sembla marquer une pause, comme s'il prenait conscience de quelque chose...


    - Hé bien jeune homme.... Auriez-vous oublié comment vous vous appelez ?


    Des rires moqueurs fusèrent alors en direction du soldat de Nwalk, et pour autant, l'homme ne semblait pas plus s'en offusquer qu'il ne semblait y avoir prêter attention. Il reprit après une nouvelle hésitation :

    - Je m'appelle Folken

    - Hé bien .... Folken... quelles sont ces informations que vous souhaiteriez nous livrer ?

    - Avant de vous offrir les clés du palais... il va falloir passer un marché.

    Une nouvelle rumeur parcourut alors l'assemblée... moins forte que la précédente. Certainement allait-il demander à être gracié une fois Morfea vaincu.

    - Tiens donc ... et quel serait ce marché ?

    - Il va vous falloir me donner votre parole que vous me laisserez Morfea.

    Cette fois c'est une véritable explosion d'exclamations mêlée à la fois d'indignation et de stupeur qui vint accueillir la requête du soldat. Ne pouvant masquer sa stupeur, Grégoire finit par esquisser un sourire amusé.

    - Pardon !?

    - Deux de vos espions vont revenir de la porte est du quartier nord. Leur rapport vous confirmeront ce que vous aviez pu soupçonner en étudiant la carte : une forte présence d'archers sur la muraille, de pièges devant, et de mages en couverture. Une barricade que vous n'aurez pas le loisir de contourner. Si vous voulez passer par là, il faudra frapper de plein fouet... Or ce que vos espions ne peuvent vous dire, c'est qu'il y a parmi la petite troupe de magiciens placés en couverture certaines abominations en mesure d'user de sorts dont la puissance dépasse votre entendement et qui en quelques mots peuvent provoquer des dégats irréversibles.

    Le calme revint soudainement, et le soldat poursuivit son exposé.

    - Les deux espions que vous aviez envoyé contourner le palais par l'extrêmité nord de la cité... sont bien évidemment morts. Il en est de même pour ceux venus reconnaître la muraille ouest. Ils se sont malheureusement fait surprendre par des patrouilles ...

    Les regards de l'assistance s'assombrirent soudainement, et l'homme qui faisait preuve d'une assurance étonnante enchainait.

    - Si vous voulez traverser l'immense barricade errigée autour de Nwalk, il va vous falloir autre chose que deux espions en cuirasse.

    Cette fois, le brouhaha traversa les vitres, la rumeur de la visite d'un homme de Nwalk commençait à se propager dans les docks .... Mais pour certains, ce n'était pas cette rumeur qui provoquait l'intérêt et la curiosité... c'était son nom...
    Dernière modification par Folken ; 17/01/2008 à 00h35.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  28. #58
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 654

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Il fallut à Grégoire plusieurs minutes d’efforts intensifs pour parvenir à faire suffisamment baisser d’intensité l’indescriptible brouhaha pour pouvoir enfin être entendu. Renonçant à établir un silence qu’il savait ne pouvoir obtenir, dût-il tempêter une heure, il interpella le soldat morféen d’une voix forte.

    -Messire Folken. Je ne vous le cacherai pas, je me pose plusieurs questions qu’il nous faut résoudre avant de pousser plus loin la discussion. En premier lieu concernant vos motivations. Vous l’avez dit vous même : Nwalk dispose de forces impressionnantes et, même affaibli, son pouvoir est au moins aussi grand que le nôtre. Que nous commettions une erreur, et il pourrait reprendre la ville. Alors, pourquoi le trahir quand tout est encore possible ? Avez-vous un compte personnel à régler avec lui ? Votre demande de pouvoir en disposer à votre guise pourrait le laisser supposer, mais j’ai besoin que vous nous en disiez plus.

    Il darda son regard pénétrant sur l’individu qui lui faisait fasse, toujours entouré de gardes vigilants à interrompre le moindre geste suspect, et reprit, mi parlant, mi criant pour couvrir le tumulte.

    -Et quand bien même vos motivations nous paraîtraient dignes de foi, comment vous, simple soldat, pourriez-vous détenir des informations susceptibles d’infléchir le cours de cette guerre ? Vous n’êtes ni officier, ni dignitaire, et les observations que vous auriez pu faire pendant votre service ne peuvent avoir suffi à vous révéler les secrets les mieux gardés du Seigneur Noir.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  29. #59
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650

    Re : [Bâtiment] La Capitainerie du Port

    [Quête : l’invasion des ombres]

    Le brouha s'était, petit à petit, fait plus discret, la prise de parole de Grégoire, aidant. Le dénommé Folken semblait réfléchir aux mots qu'il allait employer pour répondre. Quelque part, la situation dans laquelle venait de le placer Grégoire pouvait prêter à sourrire... Mais dans ce contexte particulier, il risquait gros. Très gros. Et cette situation n'était pas sans lui rappeler les heures les plus sombres de son passé ... Son regard devint terne, se perdit dans le néant avant de revenir se poser sur Grégoire, puis finalement ses yeux se refermèrent un instant, et son visage céda à l'ironie de la question qu'on venait de lui poser, un léger rictus.

    - Seigneur Grégoire... pourrait-on poursuivre notre entretien en commité.... plus restreint s'il vous plait ? Je sais que cela ne plaira pas à tout le monde, mais je ne peux malheureusement me permettre d'évoquer ce que vous me demander d'évoquer devant tout le monde... Le Seigneur Noir aussi a ses espions.

    Cette dernière phrase acheva de tendre les nerfs de l'assemblée qui explosa. Comment ce jeune et prétentieux soldat ennemi osait-il prétendre qu'un espion se trouvait parmi eux, en plein coeur de leur quartier général ? Face à ce tolé général, la porte s'ouvrit à nouveau, laissant entrer de nouveaux soldats et badauds que ces hurlements avaient intrigué, voire inquiété. Grégoire laissa alors éclater sa colère, ordonnant aux gardes de faire sortir tous ceux qui n'avaient rien à faire ici. Dans la confusion, il se rapprocha de Folken pour s'assurer de bein se faire comprendre

    - C'est d'accord. J'accepte, nous allons nous isoler dans mon bureau, derrière... c'est l'ancien bureau du capitaine du port. Je ferai garder l'antichambre par deux ou trois hommes. Mais il vous faudra accepter la présence de deux autres personnes de confiance...

    Grégoire désigna un prêtre de Lathandre qui avait prit part à la résistance depuis le tout début et un autre homme en armure, sans doute ancien officier en qui il semblait avoir une confiance toute particulière.

    - Comprenez que je ne peux me permettre de vous accorder un tête à tête. Mes hommes s'inquiéteraient pour ma sécurité et risqueraient de mal le prendre.

    Folken aquiesca d'un geste de la tête et ajouta :


    - Pourriez-vous également faire mander le Grand Emissaire Ravestha s'il vous plait ? J'ai entendu dire qu'il s'était personnellement déplacé pour aider votre mouvement à libérer la cité.

    Grégoire marqua un léger temps d'arrêt, quelque peu intrigué par cette requête, tant et si bien que son interlocuteur crut bon d'ajouter.

    - S'il est un homme à qui je dois justifier ce que vous me demander de justifier... c'est bien lui. De plus, sa présence pourrait vraiment vous être utile pour la suite des opérations.

    La confusion se dissipa dans la salle, et Grégoire, ordonna à l'un de ses hommes d'aller faire quérir le Grand émissaire. Ce sur quoi, il tourna les talons pour aller s'enfermer dans son bureau avec ses deux conseillers et Folken.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  30. #60
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages 
    1 258

    Quête : l’invasion des ombres

    Ravestha avait passé une grande partie de son temps sur les quais, à gérer le reste de ses troupes, les préparer au combat à venir, réconforter les blessés et aider la population du quartier avec les moyens dont il disposait. Il avait naturellement demandé à être informé lorsque la prochaine réunion pour débattre du plan d'action serait posée.

    Aussi fut-il surpris lorsqu'un homme vint le quérir alors qu'il s'apprêtait à faire une revue complète des effectifs valides.

    "Messire, le commandant Grégoire requiert votre présence. Un soldat de Morféa prétend qu'il possède des informations mais il a demandé à ce que vous soyez là."

    Le Manostien ne répondit pas, se contentant de jeter un regard perplexe au soldat venu le chercher. L'homme ne serait sans doute pas à même de répondre aux questions qui lui venaient à l'esprit. De plus sa curiosité avait été piquée au vif. Pourquoi diantre un Luménien au service de Morféa voulait le voir ?

    Sans plus attendre, le Grand Emissaire se mit en route vers la capitainerie. Un peu de répis lui avait fait le plus grand bien, ses muscles ne le tiraient plus lorsqu'il se déplaçait et quelques sorts de soins avaient fait le reste pour qu'il retrouve sa santé.

    Lorsqu'il arriva sur place accompagné du soldat, ce dernier alla l'introduire dans le bureau de Grégoire. Lorsqu'il pénétra dans la salle, il reconnut le commandant, le front plissé, visiblement intrigué. Ses traits se décontractèrent un peu lorsqu'il vit le Manostien rentrer. Ravestha salua les gens présents d'un signe de tête respectueux puis il tourna la tête vers l'homme qui portait l'uniforme de l'ennemi avec un mépris non caché. Il n'avait aucun respect pour ceux qui trahissaient les leurs, même si c'était dans les rangs de l'ennemi et que cela servait leurs intérêts. Reportant son attention sur le commandant luménien, le semi-elfe haussa un sourcil interrogatif.


    "On m'a dit de venir le plus rapidement possible. Me voilà. Rien de grave j'espère ?"
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

Page 2 sur 12 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu-dit] Le Port de Melandis
    Par Duo dans le forum Le port de Melandis
    Réponses: 118
    Dernier message: 10/06/2018, 14h19
  2. [Lieu] Le port d'Anarelis
    Par Mornagest dans le forum Les Plaines du Centre
    Réponses: 174
    Dernier message: 20/07/2013, 09h08
  3. [Annonces] A la criée du port
    Par Egrevyn dans le forum Le Port
    Réponses: 43
    Dernier message: 22/12/2012, 18h32
  4. [Bâtiment] La Capitainerie
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/11/2003, 03h30
  5. [Quête] Patrouilles sur le port
    Par Ravestha dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 25
    Dernier message: 10/09/2003, 20h44

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250