Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 38 sur 38

Discussion: [Lieu] Les allées du cimetière

  1. #31
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 097

    RP : aux quatre vents

    Il baissait la tête, scrutant sans le voir le chemin qui passait devant la tombe sur laquelle ils étaient assis. La terre avait déposé un peu de poussière sur ses bottes sombres. Il les frotta distraitement sur une touffe d'herbe située à côté.

    "Ma place est à tes côtés. Sans toi... je ne suis rien. Je ne serais jamais devenu ce que je suis..."

    Il serait mort bien des mois avant... ou il aurait sombré dans la folie furieuse.

    "Jamais je ne pourrais t'oublier. Il faudrait qu'on me coupe la tête pour cela.", conclut-il en souriant maladroitement. Il n'était pas très doué pour les compliments, mais l'intensité de ses sentiments était réelle. Il serra la main du semi-drow, en retour. Le silence revint, à peine troublé par la légère brise chaude qui soufflait tranquillement en ce milieu d'après-midi ensoleillé. Les arbres bruissaient doucement, et quelques oiseaux chantaient déjà leur complainte du soir qui s'approchait petit à petit.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  2. #32
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 340

    Rp : Aux quatre vents

    Pour toute réponse, Lothringen rendit le sourire. En d'autres circonstances, il aurait protesté, réaffirmé, bien sûr, que Mornagest avait une valeur propre, extérieure à lui, qu'il manquait simplement de confiance en soi, d'assurance ; qu'elle reviendrait sans doute, avec ou sans son aide, avec le temps. Mais il aurait fallu d'autres circonstances, ou plus d'abnégation de sa part. En l'occurrence, le semi-drow préférait de beaucoup laisser les paroles de son compagnon s'intensifier dans le silence. Loin de lui de vouloir diminuer leur portée, ni étouffer ce foyer de chaleur irradiante qui logeait dans son estomac...

    Il vivait l'un de ces moments trop rares où l'on se dit : Je suis heureux. Comment figer l'écoulement de la clepsydre et le vol des oiseaux, juste le temps de savourer le sens réel de ces mots – tu ne l'espérais pas, tu ne l'as pas mérité, et voilà que tu es heureux quand même. Tu es heureux. Heureux...

    Le temps qu'il savoure la portée de ces mots, la lumière commençait de décliner sur les tombes. A grand regret, il se leva. Se retourna vers Mornagest. Le contempla.

    "Je vais retourner à l'ambassade prendre quelques affaires avant de me téléporter. Je t'écrirai, quoi qu'il arrive. A bientôt... Dix semaines."

    Sur un sourire forcé, il se détourna en toute hâte.

    Je ne me retournerai pas. Je n'ai pas besoin de cela pour me remémorer son apparence. Je ne me retournerai pas. Tourner le coin de ce mausolée. Passer dans l'ombre. Inutile de me retourner, à présent. Et si j'essayais un coup d'œil furtif, depuis cet angle, là-bas ?

    Bon sang, dix semaines.

    Suite
    Dernière modification par Lothringen ; 03/05/2009 à 00h06.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  3. #33
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 097

    RP : aux quatre vents

    Il avait voulu le retenir encore un peu, le voir une fois encore... mais à quoi bon ? Il savait que Lothringen avait raison, de partir fermement, sans laisser de doutes. Avaient-ils besoin de postposer encore ce qui de toute façon était inéluctable ? Tout était dit, le temps jouerait en leur faveur par la suite. Le temps... il leur appartiendrait, à jamais. Du moins l'espérait-il. Les imprévus étaient à craindre, hélas.

    Il guetta son compagnon jusqu'à ce qu'il disparaisse au coin d'un monument de deux fois sa taille, puis ferma les yeux, écouta le silence plat qui s'était établi depuis son départ. Il n'entendait plus les oiseaux, ni le vent, ni même sa propre respiration. Cette sensation de vide lui était très désagréable, et il fit un effort pour se lever et partir. S'occuper l'esprit serait sans doute le meilleur remède à cela. Et il avait des choses à faire, dans l'immédiat. Convoquer le conseil, déjà...

    Lentement, il prit la route de l'antichambre, ses pensées vagabondant comme à leur habitude, mais en terrain moins sinistre que d'accoutumée.


    Mornagest est désormais neutre strict
    Dernière modification par Mornagest ; 02/05/2009 à 12h01.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  4. #34
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141

    Re : [Lieu] Les allées du cimetière

    Prologue : myriade sanglante

    La nuit était tombé depuis déjà quelques heures, le cimetière était on ne peut plus silencieux et une épaisse brume recouvrait alors l’espace entre les tombes. Rien n’aurait pu laisser présager de l’animation qui régnait ici.

    Deux figures aux vêtements sombres guettaient apparemment l’arrivée de quelqu’un. Se cachant à l’ombre d’un mausolée, ils étaient figés dans une stricte immobilité. Indifférents au temps qui passe, à la pluie, à la brume, aux insectes et autres bestioles qui hantent habituellement ce genre de lieu, ils attendaient ainsi tel des ombres.
    Les secondes s’écoulaient, elles devinrent des minutes puis des heures… Mais nos deux inconnus n’avaient toujours pas bougé, fidèle à la pierre ils étaient imperturbables. Finalement il y eut un bruit : un peu comme un chuintement. Non c’était davantage : il y avait une respiration rauque, saccadé et un pas pressant, traînant. A la vague lumière du clair de lune, on commença à apercevoir l’origine du bruit.
    La créature (je dis créature car je n’ose lui appliquer le qualificatif d’homme) avançait avec difficulté utilisant aussi bien ses jambes que ses bras pour évoluer. Son visage, ses membres et la quasi-totalité de son corps était recouvert de déformation, de plaie purulente, de brûlures, d’écorchure. On aurait dis un amas de chair disposé sur un squelette d’homme. Pourtant elle vivait encore et de ses orbites creuse semblait émaner une obstination aveugle.
    Soudain elle releva la tête comme attirée par quelque chose ; elle avait senti quelqu’un. Sans lui laisser le temps de réfléchir davantage les inconnus émergèrent des ombres et plantèrent tous deux simultanément la lame de leur épée en acier noir dans la boite crânienne de la créature. Puis ils retirèrent froidement leurs armes respectives et firent tous deux un pas en arrière tel deux jumeaux. Au bout de quelques instants ils rompirent le silence.

    - Maitre gladius avait raison vraisemblablement, dit l’un.
    - Oui ce n’est pas bon signe, répliqua l’autre. Surtout ici cela risque d’être très délicat d’intervenir.
    - Tu as vu ça ?
    - Oui le pendentif. Moi aussi ça m’a frappé… Tu crois que c’est magique
    - Peut être oui. On le prend au cas où ?
    - Je ne sais pas, ça ne fait pas partie des instructions
    - Alors on le prend pas. On fais comme prévu
    - Oui allons y. L’aube approche.

    Les inconnus disparurent alors exactement comme ils étaient venu, laissant la terre encore un peu plus sanglante qu’elle ne l’était à leur arrivée.

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  5. #35
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141

    Re : [Lieu] Les allées du cimetière

    Démarrage myriade sanglante

    C’est un peu avant l’aube qu’on découvrit le corps de la créature. Ce n’étais pas exactement un zombi mais ce n’était pas humain ça c’etais certain. Dans tous les cas tafioun gradpikbek, le necromancien de l'arbre mort avait senti l'odeur trés tôt. Et c'étais précipité à la recherche de l'origine de l'odeur pour voir quel mets succulents les périples nocturnes avait encore mis sur sa route.

    Ce fut non sans surprise qu'il s'approcha du cadavre et vit cette créature dont il n'aurait su définir l'origine. Intrigué il le ramena dans son logis sans même ne serait ce qu'y gouter. Nous passerons les détails de ce qu'il a pu faire au malheureux cadavre mais il se produit tout de même une chose intéressante. Quand tafioun vit le pendentif accroché au coup de la créature il se passa une chose étrange : il arracha le bijoux d'un geste sec, le serra entres ses doigts un long instant et pleura.

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  6. #36
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 097

    RP : l'inattendu

    En provenance de

    Le voyage ne dura qu'un instant. Un battement de cœur. Mais quel battement... comme à chaque fois, Mornagest en ressortait désorienté, avec l'impression d'être sous l'emprise du roulis persistant d'une coquille de noix prise dans une forte tempête. Fort heureusement, l'affreuse sensation ne perdurait guère, et il resta cette fois pâle quelques instants, avant de recouvrer ses sens, et s'apercevoir qu'ils étaient bel et bien arrivés à destination.

    Le monument funéraire se dressait à côté d'eux, fier mais endommagé par les années de manque d'entretien. Le ciel, à Melandis, était radieux, comme souvent. La température était sensiblement plus élevée, et ils plissèrent les yeux à cause de la luminosité importante. Ils étaient seuls alentour.

    Le temps de la séparation était maintenant venu, et le ventre du mélandien se serra pour une toute autre raison que la téléportation. Leur semaine passée ensemble avait été un véritable enchantement, il s'en rendait d'autant mieux compte que ce temps était révolu. Il aurait voulu le lui dire, mais il savait que Lothringen le sentait. Et un regard valait souvent mille discours, surtout les siens qui rivalisaient de maladresse.

    Les yeux du semi-drow, de son côté, étaient portés quelque part le long d'un chemin pavé. Il paraissait de marbre, mais très vraisemblablement plongé dans des pensées mélancoliques. L'avenir s'annonçait sinistre.

    Le silence se prolongea un moment. Que dire ? S'il y avait quoi que ce fût à dire... Il se racla doucement la gorge, puis commença :


    "Sois prudent..." L'avertissement lui était plutôt destiné, à vrai dire. C'était lui qui courait le plus de risque, dans cet environnement hostile. "Nous nous reverrons bientôt."
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  7. #37
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 340

    Rp : l'inattendu

    Il n'était pas doué pour les adieux. La boule qui s'était logée dans sa gorge lui coupait la parole et étouffait sa voix. Du reste, que dire qui n'ait déjà été dit, sans gâcher ce moment ? Car il ne ressentait pas que de la tristesse, une sourde colère croissait en lui envers les circonstances qui lui imposaient ces dissimulations et ces adieux répétés, et même envers Mornagest qui se pliait si volontiers à ces circonstances... Peu lui importait d'être injuste : il était las de subir.

    « Que ne puis-je être prudent pour deux », remarqua-t-il sur un pâle sourire, sans détourner son attention des gravillons de l'allée. « De près ou de loin, nos deux destins se jouent ensemble... Comme je te l'ai déjà dit, n'hésite pas à alerter l'ambassade si tu as besoin que je revienne d'urgence, quelles que soient tes raisons. Par la magie, je peux être là en quelques heures ; je ne suis pas si loin que cela... Je m'en vais donc. Je reviendrai. »

    A près quelques instants, il ajouta.

    « Sais-tu que j'ai très sérieusement songé à t'enlever ? Oui, je sais. C'est idiot. »

    Sur un soupir et un haussement d'épaules, il rabattit sa capuche jusque sur son visage, s'apprêtant à se détourner.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  8. #38
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 097

    RP : l'inattendu

    L'enlever... pourquoi pas ? Qu'est-ce qui les retenaient ? Lui-même, sans doute. C'était lui, le frein à l'épanouissement de leur relation, à leur liberté. Et ils le savaient pertinemment tous les deux. Lothringen n'avait probablement pas envie de le lui rappeler maintenant.

    Ne sachant quoi ajouter, il se contenta de le regarder une dernière fois, en lui souriant faiblement. Il savait qu'il regretterait longtemps de ne pas l'avoir retenu plus longtemps, de l'avoir laissé partir aussi abruptement... mais il savait aussi que le semi-drow désirait écourter les adieux, laisser cela derrière lui, et miser sur l'avenir, si pessimiste fût-il.

    Mornagest resta sans bouger, laissant son compagnon s'en aller vers l'ambassade, puis retourner à Manost vivre de son côté, jusqu'à leur prochaine rencontre...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

Page 2 sur 2 PremièrePremière 12

Discussions similaires

  1. Le Cimetière
    Par Walar dans le forum Le Cimetière
    Réponses: 691
    Dernier message: 09/06/2017, 11h23
  2. [Lieu-dit] Le cimetière de Lumenis
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les Taudis
    Réponses: 593
    Dernier message: 22/10/2014, 19h32
  3. Chapitre 3 - Le cimetière
    Par Non inscrit dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 7
    Dernier message: 12/01/2009, 17h48
  4. Episode 2 : Cimetière Party
    Par Rodriguez Alcanzar dans le forum Arnaques Belges et Trahisons
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/02/2005, 08h28
  5. [TD] Le cimetière de Lumenis
    Par Aloysius Kelsen dans le forum Les Archives du Cartographe
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/11/2004, 23h55

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256