Page 10 sur 10 PremièrePremière ... 8910
Affichage des résultats 271 à 296 sur 296

Discussion: [Bâtiment] Office culturel de Manost

  1. #271
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650
    Quête: Vol d'une relique

    Le prêtre secoua la tête avec un étrange sourire plein de regrets. Son mensonge... son stupide mensonge qu'il avait improvisé dans un moment de panique l'avait condamné. Un mensonge qui n'avait aucun sens, une erreur grossière. Et on venait ainsi l'arrêter comme un criminel, un traitre.

    - Le dossier ? quel dossier ? Je vous jure que je ne vois pas de quoi vous voulez parler !

    L'attitude du prêtre avait changé par rapport à leur dernière rencontre ; désormais il parlait avec crainte, une sueur froide parcourait son front.

    - Je risque de ne pas me satisfaire de cette réponse.

    Le clerc ravala sa salive avec difficulté mais continua à fixer ses interlocuteurs dans les yeux. A chaque fois qu'il ouvrait la bouche, il semblait que ce soit pour s'enfoncer... Plus il en disait plus il se condamnait.

    - Je... Le dossier de l'enquête je suppose ? .... Mais ... je ... on... on nous l'a volé. Je vous jure que c'est la vérité messire ! Par Helm, je vous le jure !

    - Ca sent le mensonge ça ...

    - NON ! Je vous promets ! Le dossier nous a été dérobé !

    - Si vous nous disiez alors qui a pu le dérober et ce qu'il y avait dedans de si important pour qu'on prenne de tels risques pour venir le prendre ...

    Cette fois-ci les regards étaient trop insoutenables. Le jeune prêtre baissa le regard et resta cloîtré dans un profond silence. Un silence si profond qu'aucune des questions que lui posèrent Althéa ou Lothringen ne trouva de réponses. Ce qui vallait peut-être mieux. Après tout, le silence était exigé dans ce lieu et puis, l'arrestation en grande pompe et le début d'interrogatoire qui s'en suivit avaient déjà assez mis à mal la consigne de discrétion
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  2. #272
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    [Quete : à la recherche d'information]

    Le drow, regardant éla pile de documents avec un air persque étonné - il ne pensait pas en trouver directement autant- retroussa les manches de sa fine chemise de lin et natta à nouveau ses cheveux de neige. Il sortit ensuite de sa petite sacoche un petit tas de feuillets ainsi qu'un crayon. Une fois pret, il entamma la lecture du premier document,
    annotant de temps à autres ses feuillets.

    Il travailla de la sorte des heures durant, découvrant dans ces archives les ténèbres qui entouraient cette race dégénérée qu'était le vampirisme, quelques-uns de leurs pouvoir, quelques-unes de leurs faiblesses.

    Lorsqu'il entamma le cinquième ouvrage, l'elfe noir commençait légèrement à saturé, malgrès l'avidité de connaitre tout ceci. Un élant d'intéret tant nouveau que soudain le pris lorsqu'il lut les permières pages. Il s'agissait là de la relation du vampire à son maitre, complexes liens de noirceur tirés entre les âmes déchues des créatures vampirisées. Mais les archives étaient incomplètes, parfois incohérentes... Certe, les archives sur le vampirisme n'ayant jamais, ou du moins à la connaissance de l'elfe, retranscrites par ceux portant la marque de cette batardise, il était plus que difficile de trouver l'exact vérité, et en tout cas pas de façon complète.

    L'elfe noir était pourtant désireux de savoir quelque chose, mais dans aucun des documents, il ne put le trouver. Ayant passé la journée dans la bibliothèque, s'étant courtement restauré d'un peu de viande fumée, de pain et de fromage sec, ainsi que d'un peu d'eau, l'elfe noire commença à fatiguer. Son corps avait beau être plein d'énergie, sa tête commençait gentilment à bourdonner suite aux heures de travail intélectuel dont il n'avait plus l'habitude. Le mystère qui le taquinait ne semblait pas être révélé, du moins, pas dans ces documents-ci... Mais quel vivant aurait pu écrire un text sur l'avènement du vampirisme, sa source, le pourquoi et le comment? Fort content tout de même de ses recherches, Beorn appela le page qui l'avait aidé et, lui remettant ses remerciements, le gratifia d'une petite bourse de pièces. Récupérant ses affaires, l'elfe noire sortit de l'office, se dirigeant vers l'auberge la plus proche... son ventre lui rappelait qu'il était temps de manger.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  3. #273
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 096
    Quête : vol d'une relique


    Le silence, simplement interrompu par les questions d’Althéa commençait à devenir pesant. Lothringen, assis en face du prêtre se taisait lui aussi. Il réfléchissait. Si la jeune fille était persuadée de la culpabilité du prêtre et totalement remontée contre lui, il n’était pas pleinement convaincu. Il n’y avait qu’une seule façon de le savoir. Vraisemblablement, la méthode qu’ils employaient n’était pas la bonne. Des heures d’immobilité, tout cela pour un silence de plomb en guise d’informations. Il se leva et alla jusqu’à la fenêtre. Atlhéa s’interrompit pour le regarder. Enfin un peu de répit. Il entendit le clerc souffler. Il sourit à part soi. Enfin, on s’entendrait penser. Il resta muet de longues minutes, afin de laisser à la tension le temps de retomber avant de prendre la parole, ce qui fit sursauter les deux occupants de la salle :

    « Admettons que la disparition du dossier qui nous concerne soit totalement indépendante de votre volonté… »

    Il attendit un peu avant de reprendre, histoire d’observer la réaction du clerc.

    « Ce n’était pas un dossier laissé à la curiosité du premier venu. Sans doute gardé en lieu sûr, occulté pour le plus grand nombre. Réservé à de grands « initiés » il me semble »

    Le clerc eût un petit hochement de tête. Un bon début

    « Jusqu’à preuve du contraire, il ne vous a pas filé entre les doigts par ses propres moyens...on l’a sans doute un peu aidé. L’œuvre de l’une des personnes au courrant de son existence. Reste à savoir qui …Garder le silence ne vous aidera en rien. Plus vite nous trouverons des responsables, plus vite s’envoleront les soupçons qui pèsent sur vous. Je ne vous demande pas la lune, juste quelques noms et quelques explications … »
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  4. #274
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650
    Mais le prêtre ne bronchait pas. Ses traits angoissés trahissaient la peur. Il restait immobile, totalement impassible, les yeux fixés vers le sol, comme résigné... Non il ne parlerait pas ! Quand le conseiller lui demanda un nom et des explications comme si celà n'était rien, le prêtre releva alors la tête pour le fixer droit dans les yeux. On aurait dit un enfant apeuré que ses parents interrogeaient suite à une grosse bêtise qu'il aurait faite. Les yeux aux bords des larmes, le prêtre secoua la tête, comme pour signifier qu'il ne pouvait pas parler.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  5. #275
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 340
    Quête: Vol d'une relique

    Lothringen haussa les épaules. Le prêtre avait peur, évidemment. Sans doute de ses alliés plus que de ses supérieurs, d'ailleurs… Une vision du monde à corriger d’urgence. Il le prit par l’épaule et le conduisit dans une petite pièce aveugle, à l’écart, afin de pouvoir l’y interroger à huis clos.
    Après un temps d’hésitation, il laissa Althea surveiller la porte. De l’extérieur. « Un prêtre de plus sur la liste des épurations en cours », voilà ce que retiendraient ceux qui avaient pu assister au début de l’altercation.


    Quand ils furent seuls, il se retourna vers l’helmite qui tremblait sur cette chaise-là comme sur l’autre.
    Le semi-drow n’avait pas besoin de fouiller très loin dans sa mémoire pour trouver une multitude de façons de le contraindre à se montrer plus coopératif. Et mieux valait pour le clerc qu’il n’ait pas l’occasion de les essayer toutes.


    - Ce n’est pas votre jour de chance, prêtre… Il se trouve que j’ai une enquête à mener, qu’elle est urgente, et que pour l’heure, bon gré, mal gré, elle passe par vous. Ne comptez pas que je lâcherai l’affaire de sitôt.

    Il fit une pause.

    - Si j’étais un prêtre moi-même, je vous ferais un beau sermon sur la foi en Helm, je vous expédierais au trou et vous vous en tireriez à bon compte. Mais on apprend, dans le mercenariat, de biens meilleures méthodes, plus efficaces pour être moins morales. Je vais vous laisser le choix.
    Ou vous décidez de me faire gagner du temps et vous parlez maintenant… et vous irez en prison vous reposer de vos exploits… Un lieu sympathique, la prison, quand on y pense…et sûr…
    Ou nous nous rendons de ce pas chez un enchanteur qui saura vous rendre plus bavard, et vous irez au diable en sortant si ça vous chante…
    Vous voyez que dans les deux cas on atteint le même résultat, perte de temps mise à part, pour ce qui est des informations fournies… sauf que… Que pensez-vous qu’il arrivera si je vous laisse sortir après l’interrogatoire, pour prix du temps perdu… libre… avec en prime mes compliments criés à pleine voix ?


    Le prêtre le dévisageait avec le même air apeuré que d’habitude. Il avait l’air de se demander si le conseiller bluffait, s’il était réellement capable de telles méthodes… Malheureusement pour lui, c’était bien un semi-drow en colère qu’il avait devant lui… connu pour un passé de mercenaire encore très frais… Et il n’y avait pas de témoin.

    - Que choisissez-vous?
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  6. #276
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650
    Quête: Vol d'une relique

    Le prêtre pleurait. Cette fois il était à bout... Au bout du chemin, face au mur. Quoi qu'il fasse désormais, le chemin lui était barré. Il n'avait plus le choix, il fallait désormais s'en remettre à Helm.

    - Etes-vous conscient que vous me menez moi et ma famille droit à la mort ?

    Le semi-drow dévisagea le clerc en larmes, effondré sur sa chaise, se prenant la tête dans ses mains.

    - Soyez maudits ! Vous et votre discrétion ! Que croyez-vous à la fin ? Que vous pouvez vous pointer ici, me montrant du doigt hurlant à la face du monde que je suis un voleur, un assassin ? AH ! Vous me faites bien rire avec vos compliment criés de haute voix ! Parce que vous croyez que de débarquer avec la garde et me faire arrêter aux yeux de tous c'est quoi ? C'est simple, c'est ma condamnation à mort et celle de ma famille... Alors allez me féliciter de vive voix sur le parvis si vous le souhaitez, ça ne changera rien...

    S'il s'attendait à une réaction de la part du prêtre, ce n'était certes pas de ce genre
    Un peu surpris, le drow chercha à savoir jusqu'où pouvait aller le prêtre


    - C'est votre dernier mot ?

    Le clerc poussa un profond soupir, il semblait sur le point de craquer, essayant de se calmer, il soupira de nouveau puis reprit

    - Ecoutez...... si vous me promettez de me protéger moi et ma famille, je vous dirai ce que je sais...
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  7. #277
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 340
    Quête: Vol d'une relique

    Lothringen étouffa un juron. Fallait-il un sens aigu des responsabilités pour l'accuser, lui, de la situation désastreuse où le prêtre s'était somme toute placé tout seul... Après avoir été surpris par l'homme après qui Taliesin avait couru, il s'était déjà grillé de toute façon. C'était peut-être à ce moment qu'il aurait pu commencer à songer aux immanquables conséquences de ses actes...

    - Votre famille? Et c'est maintenant, après plusieurs heures d'interrogatoire, que vous pensez enfin à nous en parler?

    L'imbécile...

    Il reprit plus doucement.


    - Que je sache, nul n'a jamais réussi à s'introduire au Fort de Manost pour y égorger quelque prisonnier que ce soit. Surtout si on décide de le garder à vue. Alors calmez-vous.

    Il laissa courir un silence pour laisser l'homme reprendre son souffle.

    - Votre famille aura la protection de la garde et vous avez ma parole. En espérant que l'un et l'autre vous suffisent?

    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  8. #278
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650
    Quête: Vol d'une relique

    Le prêtre hésita puis se ressaisit, de toutes façons, il n'avait rien de mieux à faire.

    - Très bien... Les phalanges sont une guilde d'assassins prête à tout pour atteindre les hautrs-sphères s'il le faut. Il ne font rien sans vision de richesse ou de pouvoir... mais ça vous devez vous en être rendu compte peut-être...

    Le jeune prêtre prit un instant pour respirer, avant de reprendre plus calmement :

    - Cet homme que vous avez remarqué tout à l'heure... ce n'est pas un prêtre, c'est un des leurs. Leur principal atout vient de là. Ils savent intégrer des agents dormants partout où ça leur chante. Le clergé n'y échappe pas. Et celui-ci est venu juste après que l'intendant m'ait remis le dossier de l'enquête menée par le Capelan Dentdargent au sujet du vol de la relique... Il l'attendait... Mais il y avait trop de monde pour qu'il l'assassine sans doute... Sinon ... enfin bref, l'intendant m'a remis le dossier pou que je le classe, mais le faux prêtre m'a suivi... Il s'est même carément présenté comme appartenant aux phalanges... il devait être sûr de son fait car il m'a laissé en vie, me menaçant d'exécuter ma famille si je ne lui livrai pas le dossier et les infos que je pourrais glaner sur l'enquête qui se déroule actuellement au sujet du vol de la relique...

    L'homme leva son visage de nouveau en larme vers le conseiller.

    - Je n'ai pas eu le choix, c'était si ...soudain ... Ils avaient besoin d'un vrai prêtre bien intégré pour accéder aux informations touchant à l'enquête... C'était si brutal, je n'avais pas le choix ! ...... Il m'a pris le dossier des mains et l'a brulé entièrement, sans même y jeter un oeil, puis je le croyais parti mais quand vous êtes arrivé, je l'ai revu me surveillant... votre ami l'a suivi je crois d'ailleurs.... Helm le garde.

    - Qu'y avait-il dans ce dossier ?

    - C'est ça qui est insensé.... Pas grand chose au poids ! Mais je n'ai pas eu le temps d'y regarder... Je vous l'ai dit, le dossier m'est resté entre les mains quelques secondes à peine...
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  9. #279
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 340
    Quête: Vol d'une relique

    [post à quatre mains... c'est bien plus malin :notme: ]</span>

    Lothringen était inquiet pour Galathée et Taliesin qui s'étaient lancés à la poursuite du faux prêtre sans préparation et en prenant de grands risques. Mais il ne pouvait rien pour eux...

    Il songea à ce que lui avait révélé le clerc. Rien d'extraordinaire, à part cela. Il était tout de même étrange que l'on s'acharne à faire disparaître un dossier dont une demi-douzaine de personnes encore en vie pouvaient connaître le contenu...
    Interroger à nouveau le capelan, puis ses subordonnés à la prison? Vérifier si l'intendant n'avait pas laissé glisser un coup d'oeil curieux sur le contenu de ce dossier avant de l'archiver? Retourner à la maison de la veuve pour savoir si Taliesin et Galathée avaient pu y rentrer et avaient appris quelque chose? Tout cela était fastidieux et risquait bien d'être inutile.

    Le semi-drow commençait à fatiguer. A court d'idées, il alla à la porte pour faire entrer Althea et la tenir au courant des maigres informations récoltées.

    Lothringen avait à peine ouvert la porte qu’Althéa tomba à ses pieds avec une exclamation de surprise. S’étant remise presque immédiatement debout, elle se tourna vers le conseiller qui, la surprise passée, la dévisageait avec un petit sourire vaguement ironique.


    - Je sais ce que vous imaginez mais vous faites erreur, lui lança-t-elle en prenant l’air le plus innocent possible, je n’étais pas en train d’essayer de vous écouter. C’est seulement que … la porte présentait un … détail intéressant. Je me suis penchée pour l’examiner et … elle s’est ouverte voila tout …Au fait, je suis à votre disposition pour assurer la protection du prêtre.

    Une nouvelle fois, elle avait parlé trop vite.

    - Pardonnez moi, reprit-elle, c’était plus fort que moi, je n’ai pas résisté.

    Althea avait décidément des relations toutes particulières avec les portes... Lothringen referma celle-là et s'en éloigna ostensiblement pour éviter que d'autres curieux ne profitent trop aisément de sa tendance à l'indiscrétion.

    - Bon, puisqu'il est dit que je ne peux rien vous cacher... bien que je croie vous avoir demandé de surveiller l'autre côté de cette serrure, et que vous n'ayez pas dû donner une très haute idée de nous aux gardes... dites-moi pourquoi vous croyez être plus utile près de cet homme que partout ailleurs? Nous pouvons nous en remettre à la garde, après tout.

    - Je ne sais pas … , répondit Althéa en se tournant machinalement vers la sortie de la pièce comme pour vérifier que personne ne les écoutait à présent, c’est juste que nous sommes là avec lui en ce moment … (elle eût une petite grimace trahissant la frustration) et que si nous laissons la garde s’occuper de lui …il ne nous restera plus grand-chose à faire. Sauf votre respect bien entendu.

    - D'un autre côté, le procureur m'a confié une mission d'enquête, pas de maintien de l'ordre, et ce n'est pas en nous cloîtrant ici que nous allons beaucoup progresser. Non?

    Il soupira sous les yeux médusés de la jeune femme. Althea paraissait enfin comprendre ce que le conseiller visiblement un peu usé par l'interrogatoire attendait au juste: une suggestion.

    - Hum... et si le clerc nous servait d'appât?! cha-t-elle soudain. Puisqu'il paraît qu'ils veulent sa peau...

    Le clerc en question sortit de sa prostration pour faire un bond sur sa chaise.

    - Vous... Vous m'aviez promis!

    - Je tiendrai parole,répliqua Lothringen en souriant . Du reste, vous n'êtes pas en état de faire une cible convenable... Vous vous trahiriez vous-même... Néanmoins... l'idée est intéressante...

    Lothringen se mit à faire les cent pas dans la pièce exiguë, tournant comme un ours en cage, cependant que le prêtre qui n'y comprenait pas grand chose craignait un peu plus pour sa vie.

    Puis il échafauda son plan... et en fit part, à voix basse, à la navigatrice.

    Althéa avait écouté avec attention le plan de Lothringen. Un plan subtil mais risqué. Elle fronça les sourcils :


    - Mais alors …vous seriez seul ? Là, c’est vous qui prendriez des risques. N’allez pas croire que je me permets de douter de vos capacités mais tout de même …

    - Hum… je comptais un peu sur l’aide de la garde et sur la vôtre à vrai dire… celle de nos deux compagnons serait fort utile aussi… Peut-être pourriez-vous vous glisser jusqu’à la maison de la veuve et les ramener, si la Chance veut qu’ils y soient indemnes?

    - Vous pouvez compter sur moi, avait répondu Althéa du tac au tac, je vais chercher nos compagnons de ce pas …à moins que cela vous dérange de rester avec tous ces …prêtres.

    Lothringen éclata de rire. Ils risquaient en effet d’avoir leur compte de prêtres helmites longtemps avant la fin de cette quête.

    - Je m’en sortirai. En vous attendant, je vais donner le change.

    Et en effet, quand Althea se fut discrètement éclipsée par la sortie de derrière, veillant à ne pas être suivie, il convainquit le prêtre de rejoindre son poste à l'office jusqu’à la fin de la journée – après, il ne devait pas trop compter rentrer chez lui - et fit mine d’interroger à leur tour les gardes sur les diverses allées et venues passées et présentes. Il en profita surtout pour les sommer de demeurer à sa disposition malgré les roulements prévus. Il en envoya ainsi un porter un message où il avertissait la garde de protéger sans se cacher la famille du jeune clerc.

    Enfin, il fit venir l’intendant. D’après le clerc, c’était lui qui lui avait remis le dossier. Lothringen voulait vérifier si ce dernier n’avait pas eu ou pris le temps de le parcourir.

    Il l’accueillit dans la petite pièce aveugle qu’il venait de s’annexer lors de l’interrogatoire du jeune clerc, et, s’étant présenté...

    <span style=\'color:#7AC5CD\'>- Le capelan Elfimus Dentdargent et son équipe ont composé un dossier sur leur enquête en cours… dossier qu’ils vous ont remis, et que vous avez donné pour archivage au jeune prêtre avec lequel je me suis entretenu un peu, hum.. vivement nous dirons… Le dossier a apparemment disparu. En quelle mesure êtes-vous au courant de la nature de son contenu ?


    Inutile de préciser que le guerrier-mage guettait attentivement la réaction...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  10. #280
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650
    Quête: Vol d'une relique

    L'intendant demeura perplexe. Un dossier qui disparaissait à son nez, à sa barbe... Le clergé n'avait pas fini de rougir de honte.

    - Plus rien ne va dans cette cité ! Je l'avais remis pourtant au jeune archiviste ...en main propre ! Comment ce jeune abruti a-t-il fait son compte pour l'égarer ?

    Le semi-drow embarassé par la curiosité -légitime- de l'intendant préféra éviter la questionen pressant l'intendant de répondre :

    - Excusez- nous monseigneur, mais le temps nous presse, je n'ai pas le temps de vous raconter les détails. J'aimerai savoir ce que contenait ce dossier.

    - Rien... C'est une des raisons qui a attisé la colère du grand prêtre... L'échec de l'enquête... échec apparent qui cachait en réalité des actions souterraines d'Elfimus, mais ça je crois que vous êtes plutôt bien placé pour le savoir. Pour le reste, il n'y avait pas d'indice officiellement ... Ce malentendu entre le clergé et la justice est d'ailleurs assez absurde enfin passons.... Bref, de la paperasserie, des procès-verbaux d'interrogatoire...

    - Qui le capelan avait-il interrogé ?

    - Des prêtres sensés être présents le soir du vol essentiellement... Mais vous savez, Elfimus n'était pas fou... S'il a mené des actions dans le dos de notre Eglise, il n'allait pas les consigner dans un dossier destiné à être consulter par les autorités religieuses... Je suis persuadé qu'il devait tenir un autre dossier... Celui-ci n'était qu'un dossier d'apparât pour amuser ses supérieurs....qui s'en sont aperçus finalement... Mais bref, il n'a pas appris grand chose, mais le peu qu'il ait appris, je suis persuadé qu'il l'a consigné quelque part... C'est forcé.

    - Vous voulez dire qu'il existe un autre dossier ?

    - Je n'en sais rien, ce n'est qu'une supposition, mais avouez qu'elle tient debout, non ?

    Le semi-drow réfléchit un instant, puis l'intendant reprit :

    - Celà étant, l'un des sbires d'Elfimus avait apporté un élément au dossier, juste après son arrestation ...qu'il ignorait encore. Ce papier a retenu mon attention, il s'agissait d'une lettre... lettre d'un homme assez sournois dont le nom n'était même pas mentionné.

    - Alors comment savez-vous qu'il est sournois ?

    - C'est un ...indic, qui donnerait sa vie pour quelques piécettes d'argent ....le scélérat....Il est toujours en vie visiblement ça lui a bien réussi. Un indic que je n'ai jamais vu mais qui foit être un régulier des enquêteurs du clergé et qui est impliqué dans les milieux sombres de Manost d'après ce qu'on m'a dit... Et il expliquait qu'une importante transaction s'était tenue dans une taverne près de la porte de la cité. Il semblait persuadé qu'il s'agissait de la relique... Mais quant à savoir s'il disait vrai... Mais apparament, c'est la présence de personnes puissantes qui l'avait intrigué....
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  11. #281
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 096
    Quête : vol d'une relique


    Ils revenaient une nouvelle fois à l’office culturel. Cette fois, les prêtres avaient semblé ne pas faire attention à eux mais ils devinaient leurs regards quelques peu exaspérés ou suspicieux dans leur dos. Par soucis de diplomatie, ils s’étaient avancés avec toute la discrétion dont ils avaient été capables. Taliesin s’était approché avec un sourire accommodant de l’un d’entre eux et lui avait murmuré :

    « Je vous demande pardon de venir troubler à nouveau vos études mais le conseiller Lothringen nous a envoyé chercher. Auriez vous l’obligeance de lui dire que Taliesin, Galathée et Althéa l’attendent ? »
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  12. #282
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 340
    Quête: Vol d'une relique

    Quand il s'agissait d'être diplomate, s'en remettre au charisme bardique était de toute prudence; néanmoins, les prêtres, assez exaspérés par la présence persistante des enquêteurs, se sentaient trop en état de siège pour avoir beaucoup d'amabilité de reste.

    - Je suis un homme occupé; demandez plutôt ça au garde là-bas, devant sa porte.

    Rebelote avec le garde, qui répliqua que le conseiller s'entretenait pour l'heure avec l'intendant.

    Les trois aventuriers en étaient à se demander si'l vaudrait mieux attendre la fin de l'entretien quand une voix forte lança de derrière la porte close.

    - Faites-les entrer.

    Ils trouvèrent le semi-drow et l'intendant sur des fauteuils, apparemment interrompus au milieu d'une conversation des plus instructives.

    -Heureux de vous revoir indemnes, dit Lothringen en souriant au barde et à la rôdeuse. Nous parlerons bientôt. Messire, ajouta-t-il en se tournant vers son premier interlocuteur, Galathée, Althea et Taliesin enquêtent avec moi. Nous pouvons poursuivre.
    Vous me parliez donc de la seule pièce potentiellement intéressante du dossier volontairement creux composé par le capelan: ce rapport d'indic... Vous comprendrez que ma curiosité soit aiguisée par ce que vous me dites. J'aimerais assez pouvoir m'entretenir à mon tour avec cet homme, si je parviens à le contacter.
    Sauriez-vous me préciser dans quelle taverne la transaction en question aurait eu lieu? Ou quelle est l'identité des puissantes personnes en question... la rencontre, si elle a existé, n'a peut-être aucun rapport avec la relique, mais je n'ai pas assez d'éléments pour en négliger aucun; de plus, si votre indic sournois cherchait seulement à compromettre quelqu'un de haut placé, la supercherie ne tiendra pas longtemps...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  13. #283
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650
    Quête: Vol d'une relique

    L'intendant hésita un instant :

    - C'est assez complexe vous savez... Ce qui m'avait surpris dans ce rapport c'est que rien n'était nommé comme tel. Je veux dire que aucun nom n'était mentionné. Une précaution des plus basiques pour un indic. Ne jamais donner de nom si ce n'est de bouche à oreille sûre. Je ne sais donc absolument pas qui sont les hommes mentionnés, et mise à part notre indic, je ne vois pas QUI serait susceptible de connaître ces noms... Et pour contacter notre homme, je ne sais pas du tout qui il est exactement et comment on le contacte. Ces hommes là, vous savez.... Celà dit, concernant la taverne, d'après ce que j'ai pu lire, il s'agissait surement d'une taverne malfamée comme la taverne de la taie dorée, pas loin de la porte, mais je n'en suis pas absolument certain.

    HRP: si on arrachait un poil du garou chaque fois que le Folken oublie un titre, y'aurait des scènes censurées jeunes publics dans les forums rp... :eye:
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  14. #284
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 610
    Quête : Vol d'une relique

    Le silence retomba dans la petite pièce, tandis que les quatre enquêteurs méditaient sur les paroles de l’intendant. Ce dernier, voyant qu’on avait apparemment plus de questions à lui poser pour le moment, demanda s’il pouvait se retirer, arguant qu’il avait beaucoup de travail à faire. Il quitta alors la pièce, non sans s’être vu demander de rester à disposition au cas ou on aurait à nouveau besoin de lui.

    Une fois la porte refermée, Lothringen attendit quelques instants puis se tourna vers Galathée et Taliesin et leur demanda ce qui s’était passé après leur départ de l’Office Culturel. Les deux aventuriers s’exécutèrent, narrant la poursuite, les tentatives du fuyard pour les blesser, son attaque contre un civil et enfin son suicide alors qu’il était sur le point d’être rattrapé. Le semi-drow écouta avec attention puis, le récit ayant touché à son terme, il prit à son tour la parole et se lança dans le compte-rendu des interrogatoires qu’il avait menés en compagnie d’Althéa. Lorsqu’il eut à son tour terminé, le silence s’installa de nouveau, chacun réfléchissant à ce qu’il venait d’apprendre.

    Le premier à rompre le mutisme ambiant fut Taliesin :


    -Et bien, apparemment nous n’avons guère que deux possibilités : soit tenter de retrouver ce mystérieux indic, soit essayer de nous procurer le supposé rapport secret du capelan. Dans le premier cas, nous ne disposons que d’une vague piste, et encore n’est-elle qu’une supposition : la Taie Dorée. Dans le deuxième cas, il faudra retourner auprès du capelan et, cette fois, essayer de lui faire dire tout ce qu’il sait. Même si le rapport officieux n'existe pas, nul doute qu'il a volontairement tu certaines découvertes. Cette discussion pourrait d’ailleurs être doublement instructive : il se peut qu’il connaisse le moyen de retrouver l’indic… En ce cas, nous progresserions sur les deux tableaux. Qu’en dites-vous ?
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  15. #285
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 340
    Quête: Vol d'une relique

    Lothringen hocha la tête. Ce risquait bien d’être son quatrième interrogatoire consécutif, ce qui ne le réjouissait guère, mais le barde avait raison : il faudrait bien en passer par là, le capelan était la seule personne reliée à la fois à la première enquête et au mystérieux indicateur.

    - Elfimus Dentgardent occupait un rang d’assez grande importance dans le clergé helmite, et les actes qu’il a commis nous prouvent assez qu’il n’avait pas froid aux yeux. Ce n’est pas un interrogatoire qui peut s’improviser… Je pense qu’il nous faudra l’aide d’un personne digne de confiance pour déceler ses éventuels mensonges. Et, curieusement, je préférerais qu’il s’agisse d’un paladin que d’un prêtre… Le Cœur Radieux ne devrait pas faire de difficulté pour nous prêter un ou deux de ses hommes.
    Je pense qu’il serait bon aussi que nous nous scindions encore, une fois au fort, afin d'interroger parallèlement un ou plusieurs des acolytes du capelan: il ne sera pas inutile de pouvoir confronter leurs réponses.


    -Mais… et notre plan ? s’enquit soudain Althea d'un air un peu déçu, voire franchement boudeur.

    - Je ne l’oublie pas, et je le garde dans un coin de ma mémoire au cas où nos autres pistes tourneraient court. Après tout, la journée est loin d’être finie… Nous allons laisser le jeune prêtre sous la surveillance étroite des gardes de l'office culturel jusqu’à la fin de la journée : il ne risquera rien, ne parlera à personne, ne s’envolera pas… et nous pourrons toujours y revenir.

    Apparemment d’accord, les quatre enquêteurs, au grand soulagement de l’équipe de l’office culturel, firent ce qu'ils avaient dit pour ce qui est de faire surveiller le prêtre et faire quérir les paladins, et enfin quittèrent les lieux en direction du Fort, qui abritait l'imprenable prison de la cité de Helm.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  16. #286
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 096
    L'office culturel est un bâtiment à l'image des autres bâtiments manostiens : gris et austère. Il se différencie cependant des autres par deux grandes persiennes qui font entrer la lumière et égayent un peu la façade.

    Rodéric mena Rodolpho jusqu'à l'entrée du bâtiment. Puis, avec un petit sourire cabotin que le barde commençait à connaître, lui souffla.


    "Je vous laisse avec votre dragon."

    Et s'en alla sans demander son reste.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  17. #287
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages 
    1 991
    Et voilà que ça recommençait. On envoyait le barde au casse-pipe sans autre forme de procès. Enfin, il suffisait d'entre, de conter fleurette à la femme-reptile, et trouver les archives judiciaires et de repartir.
    Ca ne devait pas être si compliqué. En tout cas, notre blond barde l'espérait alors qu'il poussait la porte de l'office, en chuchotant un
    "Bonjour" à peine audible.

  18. #288
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 096
    "Bonjour", lui répondit-on sur le même ton.

    La voix venait d'une immense pile d'ouvrages empilés selon des lois que la physique semblait ignorer totalement. Bien sûr, Rodolpho eut tôt fait de découvrir que ce n'était pas les livres qui parlaient mais bien la jeune femme qui se trouvait derrière et qui le regardait avec une moue interloquée et visiblement peu contente d'être dérangée. Une jeune femme aux boucles rousses et aux yeux noisette qui le considérait déjà avec une certaine suspicion.


    "C'est pour quoi ? Je vous préviens, nous n'avons aucun livre d'Angélique Mysteria ici."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  19. #289
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages 
    1 991
    Angélique qui ? A vrai dire, je suis venu consulter les archives administrative de la ville. J'aimerais savoir quelles organisations ont le droit de cité à Manost avant de... montrer une troupe.

    Rodolpho passa une main dans ses cheveux, d'un geste qu'il voulait décontracté. Ce pieu mensonge était pour la bonne cause, et il espérait que Tyr ne lui en tiendrait pas rigueur.
    Quant à la jeune rouquine, il la considéra d'un oeil inquiet: son apparence inoffensive contrastait bien trop avec ce qu'on lui avait dit d'elle. Il n'était donc pas exclu que la difficulté du caractère soit inversement proportionnelle à la physionomie avenante de l'employé de l'office. Rien n'était certain, et il ne fallait pas se laisser surprendre. Peut-être que Rodolpho aurait du accepter le talisman porte bonheur que lui avait proposé un gnome du nom de Janssen en guise de paiement d'une douzaine de croissant il y a quelques mois...

  20. #290
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 096
    La rouquine le regarda avec des yeux ronds.

    "Angélique Mysteria est une vieille dame un peu frivole qui vient de Lumenis ou de sa région, peut-être ... Elle écrit des livres ... comment dire ... Si on peut appeler ça des livres. Ils parlent de ... Enfin, vous savez quoi ... Elle a écrit un livre scandaleux sur les paladins de Manost : "les paladinades" ... C'est affreux."

    Elle frissonna.

    "Mais vous voulez monter une troupe ? Que voulez-vous dire par là ? Vous parlez de théâtre ..."

    Elle grimaça.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  21. #291
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages 
    1 991
    Rodolpho haussa un sourcil amusé.

    Merci de ces éclaircissements, vous semblez la personne la plus au fait de ce qu'on a pu écrire sur les paladins de Manost, visiblement... je me fierai donc à votre avis sur les livres de Madame Mysteria. Et sinon, oui, je parle bien de théâtre, et de musique aussi: je connais quelques acteurs et musiciens qui pourrait trouver à Manost un havre où jouer musique et pièces sacrées ou épiques, mais il me faudrait en savoir plus sur la hiérarchie cléricale de la ville... histoire de trouver un patronnage approprié à cette hypothétique troupe.

    La grimace inquiétait Rodolpho: le dragon aux cheveux de feu dénigrerait-elle les arts du spectacle ? Si c'était le cas, Rodolpho était plutôt mal parti.

  22. #292
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 096
    La jeune femme secoua la tête.

    "Le théâtre. C'est une infamie. Tout cela n'est qu'un tissus de mensonge, de même que la ... fiction. Oser parler d'une réalité qui n'existe pas à Manost. L'imagination et la fantaisie pervertissent les foules en les berçant de mensonges et leur amollissent les cerveau. Dans notre cité, surtout en ce moment, nous avons besoin de pragmatisme. Il n'y a rien de mieux que le concret !"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  23. #293
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages 
    1 991
    La jeune femme allait être retorse. Il essaya de jouer l'offense:

    Par Milil, vous parjureriez presque ! Vous niez donc que les épopées divines que nous jouons et mettons en scène ont une quelconque réalité ? La fiction n'est pas mensonge, c'est une interprétation de la réalité, au même titres que les statistiques qui peuplent les recueils que vous gardez précieusement. L'effort d'imagination endort bien moins l'esprit que les pratiques de gavage intellectuel qui lavent le cerveau des citoyens à grand coup de dogmes, de lois et d'édits.
    Évidemment, si vous pensez que le concret peut sauver Manost, libre à vous d'aller lire le code civil sur la place publique. Mais avant que vous ne partiez, je me permets d'insister: j'aimerais vraiment consulter les statuts de la ville quant aux organisations tolérées et celles interdites.


    Peut-être était-ce un peu fort, comme début...

  24. #294
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 096
    Le dragon le regarda, les joues presque empourprées. Un instant, elle donna l'impression de cracher du feu.

    "Lire des ouvrages de droit sur la place publique, mais vous êtes fous ! Les gens penseraient que je suis tyrite. C'est un peu comme si j'allais montrer mes fesses en public. ça serait laid, ça serait malsain. Ces tyrites qui continuent de se pavaner devant nous alors que leur dieu a tué le nôtre. Si j'étais eux, je me tapirais chez moi."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  25. #295
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages 
    1 991
    Mais enfin je suis sûr que vous fesses ne sont pas laides ! Je veux dire, les tyrites ne sont pas laids ! Enfin, il ne sont pas vannes. Oui voilà, qu'ils ne se pavanent pas.

    Rodolpho tentait de reprendre son souffle et de retrouve une élocution claire.

    D'ailleurs, pourquoi reprocher aux tyrites leur présence ? Vous qui connaissez tous les décrets de la ville, vu comme vous les détestez, vous pourriez facilement les faire expulser s'ils n'avaient pas le droit de cité, non ?

    Rodolpho fit mine de se gratter la tête, l'aire faussement pensif. Un jour, il faudra qu'il prenne le temps de revenir voir le dragon, histoire de savoir pourquoi elle semblait en avoir après la terre entière. Quelque chose dans on enfance, peut-être ?

  26. #296
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 096
    La jeune femme se gratta la tête à son tour, peut-être par mimétisme, peut-être parce qu'elle réfléchissait un peu.

    "En fait, vous me demandez si je peux faire expulser les tyrites ? En fait, je n'en sais rien. Mais il y a sûrement de quoi chercher. Il y a sûrement plein de documents qui en parlent. Mais il faudrait un juriste pour les décrypter. Vous êtes juriste ?"

    Un temps de silence.

    "Pour mes fesses, je suis souvent assise dessus. Donc je ne sais pas."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

Page 10 sur 10 PremièrePremière ... 8910

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] Le Fort de Manost
    Par Folken dans le forum La Citadelle de la Lame d'Argent
    Réponses: 199
    Dernier message: 31/05/2019, 12h34
  2. [Bâtiment] Prison de Manost
    Par Gothmog dans le forum La Citadelle de la Lame d'Argent
    Réponses: 390
    Dernier message: 10/11/2018, 18h23
  3. [Bâtiment] Office culturel de Manost
    Par Egrevyn dans le forum Les Arcades
    Réponses: 29
    Dernier message: 16/12/2007, 18h31
  4. [Bâtiment] Ambassade de Manost
    Par Sarevok dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 30
    Dernier message: 29/12/2003, 21h11

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256