Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 75

Discussion: Quête : Dans les sables du temps, deuxième époque

  1. #1
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 414

    Quête : Dans les sables du temps, deuxième époque

    Lothringen, de retour de Lumenis

    Ce soir-là Lothringen sentait peser sur lui la fatigue de nombreuses nuits écourtées. La guerre suivait son cours, ses efforts lui semblaient un travail de castor qui s'affaire à dresser un barrage devant l'arrivée d'un crue printanière... mais il continuait, sans plus savoir pourquoi, peut-être parce qu'il n'y avait rien de mieux à faire et qu'il n'aurait pu se regarder en face s'il ne l'avait pas fait. Après la lettre de Ravestha et sa visite à Lumenis, il avait eu une envie presque irrésistible de revoir Mornagest pour en discuter avec lui, mais d'après les Sentinelles, le guerrier était toujours en infiltration et il vaudrait mieux attendre un peu pour ne pas risquer de le découvrir. Lothringen avait donc sagement attendu, et, tandis que la cité s'installait dans une ambiance de veillée d'armes, certains aspects de la vie ordinaire poursuivaient leur cours.

    Et c'est ainsi que ce soir-là, il se dirigeait vers l'habitation d'Althéa pour aller chercher sa fille, dans l'idée de se promener un peu avec elle sous les arbres du parc. Il avait bataillé ferme avec la sécurité, qui prenait des sueurs froides dès qu'il quittait le Palais des Murmures, et, après d'âpres négociations, s'en était tiré avec un compromis : une escorte en civil, un sort de déguisement, une cape grise et un capuchon. Un mauvais compromis, songeait-il tandis qu'il cheminait à travers les rues du centre ville, une bonne dizaine de paires d'yeux braqués sur ses épaules. Autant pour l'intimité familiale. Mais il tenait à ne pas manquer son rendez-vous avec Leodacya, quoi qu'il en coûte.

    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  2. #2
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 392
    Il frappa à la porte selon le code convenu. Deux coups brefs, une brève attente suivis des mêmes coups. Il attendit. Rien. Il répéta la séquence. Jamais une porte n'avait recelé une telle attente. L'angoisse commença à poindre. D'habitude, Leodacya ou Atlhéa s'empressaient de courir à la porte, et souvent de concert. C'était presque toujours le même rituel, un simulacre d'amour et de bonheur. Ce n'étaient ni l'un ni l'autre. De la tendresse. Pas de rancoeur chez les uns ou les autres. Parce que "c'était mieux comme cela". Mais aujourd'hui, la porte restait close. Il répéta la séquence. Rien.

    Puis, Lothringen entendit des petits pas traînants sur le plancher. Un petit pas, une hésitation, puis l'autre. Leodacya. Celle-ci avait fait ses premiers pas quelque temps auparavant. Réfléchie, posée, elle avançait par étapes. Doucement. Un pas encore. Cette fois, il l'entendait distinctement. Elle était tout près. Si près qu'il aurait pu la toucher si sa main avait pu percer le bois de la porte.

    Et il entendit sa petite voix claire et douce. Une petite voix qui s'appliquait à prononcer intelligiblement chacune des syllabes. Et il entendit celles qui sonnaient le plus doucement à ses oreilles. Celle dont il était fier. Dans les tous premiers mots qu'elle avait su dire.


    "Papa."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  3. #3
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 414
    "Leo !" répondit-il sur un soupir non dissimulé, tout en tentant vainement de déchiffrer les inflexions de sa voix. "Tu vas bien ?... Ta mère est là ?"

    Question stupide, tout bien réfléchi. Althéa n'aurait jamais laissé sa fille seule ; au pire, en cas d'urgence, elle l'aurait confiée à Titoeil. C'est ce qui mettait Lothringen singulièrement mal à l'aise, et lui picotait désagréablement la nuque depuis quelques instants : il y avait quelque chose d'anormal. Le semi-drow attendit encore une hypothétique réaction, puis au lieu d'espérer un récit circonstancié d'une enfant en bas âge, il décida d'aller voir lui-même.

    "Écarte-toi de la porte, je vais ouvrir..."


    Ce qui, sauf mauvaise surprise, ne devrait pas être trop compliqué.


    Lothringen = = > déblocage : porte à l'air arrogant

    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  4. #4
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 392
    Leodacya se tenait assise dans un coin de la pièce, un doigt dans la bouche comme à son habitude. Tranquille. Elle leva à peine un sourcil quand son père ouvrit la porte. Elle n'avait l'air ni inquiète, ni encore de souffrir de quoi que ce soit. Ses yeux verts s'éclairèrent simplement, comme ils le faisaient souvent à son approche. Ou les fois, plus rares maintenant où ses parents étaient tous les deux.

    Ses petits bras se tendirent, non pas vers lui comme ils en avaient l'habitude mais vers l'autre bout de la pièce, vers les escaliers conduisant aux chambres. Elle répéta une nouvelle fois le geste, signe qu'il y avait quelque chose là bas. Et elle lui dit le second mot qu'elle avait appris à dire.


    "Maman."

    Comme l'avait pressenti Lothringen, quelque chose n'allait pas. Et ce n'était pas ce pied nu dépassant de la dernière marche de l'escalier qui attesterait du contraire.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  5. #5
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 414
    Il crut reconnaître le pied menu d'Althéa. Un peton rose et dodu, plutôt préhensile. Inerte surtout. Avait-elle fait une chute ? Un malaise ? Il aurait pu échafauder mille scénarios mais le plus simple était encore d'aller voir. Après avoir vérifié que Leodacya était indemne, Lothringen, le coeur battant, monta quatre à quatre les marches de l'escalier. Non sans serrer nerveusement la main sur la garde de sa Senestre. Réflexe. Sait-on jamais.

    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  6. #6
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 392
    En la voyant, il crut être projeté quelque temps en arrière. Cheveux collés au visage par la sueur, les yeux fermés, une pâleur de cire, respirant faiblement, recroquevillée sur elle-même, presque inconsciente. Elle parvint à entrouvrir les yeux quand elle sentit quelqu'un penché au dessus d'elle. A travers un brouillard, elle reconnut Lothringen. Pas de sourire mais le semi drow la vit soupirer de soulagement. Elle murmura, d'une voix à la limite de l'audible.

    "Tu es là. Je ... Une rechute ?"

    Elle ferma les yeux, comme si le simple effort de parler l'avait vidée de ses dernières forces. Elle les ouvrit d'un coup.

    "Leo ?"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  7. #7
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 414
    « Leo va bien, ne t'inquiète pas pour ça... » répliqua le conseiller en s’agenouillant près d'elle.

    Lothringen réfléchissait à ce qu'elle venait de lui dire. Ils avaient dû penser à la même chose : la dernière fois qu'Althéa avait été aussi fiévreuse, aussi brûlante et aussi faible, ç'avait été lors de leurs démêlés avec le nécromancien Algernon, le soi-disant « maître des sables du temps ». Althéa avait été victime d'un poison foudroyant qui s'était insinué dans ses veines à travers la blessure d'une arme empoisonnée... Un poison virulent, capable de tuer en moins d'une journée, dont Lothringen avait pu apercevoir les effets ultimes sur le cadavre de Salomé, la fille du magicien fou. Une vision à vomir. Mais ils avaient fini par trouver un antidote, et elle avait été guérie. Cela faisait si longtemps... Cela datait même d'avant leur brève aventure. Se pouvait-il que l'antidote n'ait pas tout à fait mis fin à cette affaire, qu'il n'ait fait que masquer provisoirement les effets ? Et ce pendant plus d'un an ? Douteux. A la rigueur, Lothringen aurait cru plus volontiers à une visite de leur ennemi utilisant autrefois les sphères pour leur pourrir le futur... C'est pourquoi, tandis qu'il rassemblait les membres d'Althéa en vue d'un transport vers son lit, il l'inspectait d'un œil suspicieux, à la recherche d'une nouvelle entaille. Si ce n'était pas cela, hé bien... il lui restait un échantillon du poison. Il devait même lui rester de l'antidote... Et il lui restait les sphères. Mille possibilités.

    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  8. #8
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 392
    Lothringen trouva en effet une entaille subtile au creux du poignet d'Althéa. Cette fois, la personne ne s'était pas acharnée. Visible mais pas au premier coup d'œil. A croire que son agresseur voulait que Lothringen lui-même la découvre en cherchant un peu. Ce qui était sûrement le cas.

    Au moment où il s'apprêtait à la soulever jusqu'à son lit, un papier froissé tomba de la poche de la bretteuse. Celle-ci ne réagit pas quand il la coucha dans son lit. Le semi drow put revenir à la missive. L'écriture était ronde, appliquée, presque enfantine.


    Ami,
    je suis convaincu que vous lirez cette lettre. Comme vous le voyez, nous ne vous avons pas oublié, ni vous ni vos amis. A ce propos, vous avez une charmante petite fille. Rassurez-vous, vous comme nous ne touchons aux enfants.

    Pour votre amie, hélas, j'ai le regret de vous dire qu'il n'existe pas d'antidote au poison qui se répand actuellement dans ses veines. Du moins, pas ici. Pas dans cette réalité là. Il n'existe qu'un moyen de le rejoindre. Actionner une nouvelle fois les sables du temps. Vous visiterez le futur, notre futur. Là, vous nous affronterez en combat singulier. Baine seul saura alors nous départager. Pour cela, vous actionnerez chacune des sphères, dans n'importe quel sens. Nous vous retrouverons.

    En toute amitié.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  9. #9
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 414
    Il lut et relut la missive, avant de conclure que ça n'avait pas de sens. Oh, bien sûr, il reconnaissait le style de cette prose, les politesses affectées, les menaces sucrées, les louanges bainites... Mais cette lettre n'était pas d'Algernon, il en avait l'intime conviction. Il n'avait pas cette écriture malhabile. Et puis, il aurait signé. Ses adeptes, peut-être ? Sauf qu'on ne combat pas un groupe anonyme en "combat singulier" ! Qui plus est, c'était lui qui était en possession des sphères, et personne d'autre à présent ! Comment auraient-ils pu voyager dans le temps, sans leur maître ?! Il songea alors à Galaad. Le fils du nécromancien. Petit garçon orphelin qu'il avait confié aux prêtres de Helm, et qu'il s'était empressé d'oublier tellement il lui était pénible d'affronter son regarde haineux... Oui, ç'aurait pu être l'écriture d'un garçon de son âge, si toutefois un garçon de son âge était capable d'ourdir un plan de ce genre.

    Il fallait y voir plus clair avant de faire quoi que ce soit. Et notamment, il lui semblait que s'il suivait les consignes qu'on lui donnait, le plus probable était qu'il allait se retrouver exilé quelque part dans le futur, et sans aucun moyen de revenir, s'il n'y retrouvait pas les sphères. Un destin peu enviable.

    Lothringen reporta son attention sur Althéa. Elle avait sombré dans l'inconscience, ou le sommeil, qui sait, et ne lui serait d'aucun secours. Du reste, elle n'avait visiblement pas vu son agresseur.


    "Conseiller ?" entendit-il crier au rez-de-chaussée de l'appartement. "Nous vous avons vu forcer la porte... tout va bien ?"

    S'arrachant à ses réflexions, Lothringen redescendit pour commencer à distribuer des consignes : emmener Léodacya au Palais, faire venir un prêtre compétent pour tenter de soulager Althéa. Quant à lui, il se rendit au Temple de Helm. Si Galaad était impliqué, il ne tarderait pas à le savoir.

    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  10. #10
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 392
    Plutôt surpris, presque inquiets, les prêtres helmites emmenèrent le conseiller Manostien voir Galaad. L'enfant était ce qu'il y avait de plus doux. Il savait lire, écrire, compter et n'avait pas son pareil dans l'art du dessin. Dans quelque temps, ils lui confieraient des enluminures, ce qui était exceptionnel compte tenu de son âge. Il n'y avait que la veille que le petit s'était montré dans un état d'agitation presque extrême. Quelqu'un était venu lui rendre visite. Encapuchonné. Il avait voulu lui remettre une lettre. L'enfant avait hurlé à son approche. Il n'avait pas voulu le voir. L'étranger dépité avait remis la missive à l'un des prêtres en désespoir de cause. C'était étrange car il avait reçu la consigne de lui remettre, à lui, Lothringen.

    La lettre était vraisemblablement de la même main. Mais les arabesques étaient plus adultes, plus soignées.


    Ami,
    si vous lisez cette lettre, c'est que vous faites fausse route. Comme je vous l'ai dit, nous ne touchons pas aux enfants.

    En revanche, le temps passe. Votre amie ne tiendra pas éternellement. Vous n'avez pas beaucoup de choix. Quant à votre retour, si Baine décide de vous offrir la victoire, vous serez automatiquement de retour. Ne cherchez pas de piège. C'est vous qui vous le tendez en hésitant ainsi.

    Il me tarde de vous retrouver.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  11. #11
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 414
    Il faisait fausse route, donc ? Lothringen n'en était pas convaincu. Le seul humain qui avait intérêt à l'affronter dans le futur, c'était un enfant. Dans vingt ans, le semi-drow serait le même, alors qu'un humain de son âge serait sur le déclin... Le conseiller était convaincu que, d'une manière ou d'une autre, c'était bien de Galaad qu'il s'agissait. Un Galaad adulte, sans doute, qui avait découvert sa propre façon de voyager dans le temps... Peut-être même en se dédoublant dans un seul et même espace-temps, ce que les sphères ne faisaient pas. Quoi qu'il en soit, et puisqu'il se trouvait déjà sur place, il voulut quand même voir l'enfant. Non pas dans l'espoir de changer le futur - il avait besoin d'un futur avec antidote - mais pour essayer d'en savoir un peu plus, et aussi parce qu'il aurait dû s'en occuper davantage, et qu'il ressentait une certaine culpabilité à son égard.

    Il s'assit sur une chaise, dans la cellule du prêtre qui lui avait donné la lettre, et demanda à rencontrer Galaad. Les prêtres pourraient rester près de lui pendant l'entrevue.

    « Prévenez-le que c'est moi... »

    Galaad n'allait sans doute pas apprécier, mais Lothringen jugea que c'était nécessaire. Et tandis qu'il attendait, il se prit à espérer que le garçon serait un peu plus serein que la dernière fois qu'il l'avait vu, dans le souterrain du théâtre, après le massacre...

    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  12. #12
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 392
    "Va-t'en, je ne veux pas te voir"

    Tels furent les premiers mots que Lothringen entendit. Mais des petits pas se firent entendre dans sa direction. Finalement, le gamin apparut devant lui, flanqué d'un prêtre qui visiblement, ne le quittait jamais. Depuis la dernière fois, il avait fort grandi. Des jambes de cygogne, un corps long et fin. Toujours les mêmes grands yeux, accusateurs, poseurs de question.

    Il s'avança vers le semi drow. Le visage soudain songeur.


    "Il est venu me voir. Et il m'a dit que tu viendrais. Il m'a dit que je devais verser une goûte de sang sur les sphères. Mais je n'ai pas envie. Tu ne vas pas me tuer comme mon papa, dis ?"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  13. #13
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 414
    Lothringen dévisagea l'enfant. Il avait l'air très grave, trop sans doute - trop mature pour son âge. Quel âge d'ailleurs ? Moins de dix ans...

    « Ton père ne m'a pas laissé le choix. Si tu ne t'en prends à la vie de personne, tu n'as rien à craindre de moi. »

    Un temps. Le semi-drow devenait rêveur à son tour. Il se revoyait, à dix ans. L'âge où il avait quitté la forêt du Téthyr pour se tourner vers les drows... Être orphelin d'un père que l'on adore comme un héros, n'était-ce pas mieux que d'être le fils naturel d'un violeur anonyme ?

    « Je voudrais que tu me décrives cet homme. A quoi ressemblait-il ? Était-ce la première fois que tu le voyais ? Il n'a rien précisé de plus ? »

    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  14. #14
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 392
    "Je ne prendrai jamais la vie d'une personne. Je ne veux pas. Pas comme celui qui est venu. Il dit que c'est mon frère. Mon grand frère."

    Il fronça les sourcils et serra le poing.

    "Mais je ne le connais pas, celui-là. Il avait l'air ... méchant. Et ses dents n'étaient pas belles. Elles étaient taillées en pointes. Il me faisait peur, tu sais ?"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  15. #15
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 414
    Lothringen faillit lui répondre que son père avait les mêmes, mais il se retint.

    "Effectivement, c'est un homme dangereux. Il a empoisonné mon amie et veut que j'aille chercher l'antidote dans le futur... mais je crois que c'est surtout moi qu'il veut tuer. Ce n'est peut-être pas ton grand frère, mais on dirait qu'il aime marcher en tout point sur les traces de ton père. Mon amie n'avait pas mérité cela la première fois, encore moins la seconde... Tu n’aurais pas idée de la raison pour laquelle il voulait mettre un peu de ton sang sur les sphères, par hasard ?"

    Le semi-drow craignait de deviner la réponse : pour "retrouver" Galaad lui-même, à l'âge qu'il aurait dans cette autre réalité. Mais s'il pouvait en avoir confirmation... Il n'aimait pas spécialement l'idée de jouer au nécromant en faisant de la magie avec le sang d'un enfant.

    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  16. #16
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 392
    Le petit bonhomme répondit, méditatif.

    "Il m'a dit que le sang appelait le sang. Que je devais être l'activateur. Je n'ai pas vraiment compris. Il m'a dit aussi que ce n'était pas vraiment le futur, mais un monde qu'il avait imaginé. Il m'a dit que si je le voulais, je pouvais venir aussi. Mais je ne veux pas. Ici, je suis tranquille. Mon père, tu sais, avant que tu viennes, il m'a dit qu'il pouvait me tuer, comme Salomée. Il m'a dit qu'il serait triste mais que c'était pour "la cause". Et que la cause était juste. Qu'elle méritait qu'on meure. Et les ennemis aussi. Moi, je ne sais pas. Et toi, tu te bats pour la cause, toi aussi ? Et ton amie ? Tu sais, si c'est pour la sauver, je veux bien te donner un peu de sang. Un tout petit peu, hein ?"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  17. #17
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 414
    Il sourit.

    "Merci. Quant à cette histoire de cause... Je crois que je n'ai jamais vraiment compris quelle était celle de ton père. Baine ? Le pouvoir ? Le spectacle ? En tout cas ce n'est ni la mienne, ni celle de mon amie. A mes yeux, le pouvoir est une charge plutôt qu'un plaisir, et surtout il ne justifie aucun meurtre. Je me contente de protéger les miens... "

    Ses pensées revenaient aux propos du mystérieux visiteur. Un "activateur" ? une réalité parallèle ? Lothringen n'aimait pas ces informations. Elles lui indiquaient que l'adversaire devait se préparer depuis longtemps, et que son niveau de magie excédait largement le sien s'il pouvait donner à ses illusions la densité et l'extension d'un univers persistant.

    Conscient qu'il n'y avait sans doute rien d'autre à faire, il prit provisoirement congé du garçon et du prêtre, en indiquant qu'il reviendrait bientôt. Et en effet, quelques temps plus tard, il était de retour avec les fameuses sphères. Quatre, qu'il avait déposées sur leurs socles, alignées sur la table de la chambre. Elles émettaient leurs habituels reflets irisés...


    Dire qu'il avait hésité à les détruire, après sa douloureuse victoire sur Algernon. Il avait voulu les garder au cas où, au cas où elles lui permettraient de sauver quelqu'un comme elles avaient annulé une fois la mort d'Althéa... Il avait songé à y recourir pour Mornagest, avant de leur préférer une résurrection : plus sûr, et l'assurance que le guerrier passerait pour mort. Il pourrait essayer cela dans cette affaire ? Revenir à la veille, avant qu'Althéa ne soit agressée ? Mais si l'autre pouvait lui aussi se déplacer dans le temps, il recommencerait, et ce serait sans fin. Non, il fallait en finir.

    Il regarda les quatre boules. Il ne s'en était servi qu'une fois, pour accélérer le jour de quelques heures. Ce jour-là, c'était lui qui avait choisi la destination...


    "Bon, je suppose que je n'ai pas le choix."Il s'adressa à un garde, qui l'accompagnait."Je ne sais pas exactement ce qu'il va se passer pour vous. Si je disparais après l'activation, enterrez les quatre sphères au lieu que je vous ai indiqué. Galaad, c'est le moment où il me faudrait un peu de ton sang..."

    Il sortit sa dague et s'en piqua l’extrémité du doigt. Une grosse goutte de sang s'y forma aussitôt.


    "Tu vois ? comme ça, ça ne fait pas mal..."

    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  18. #18
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 392
    Sans qu'il s'en rende compte- la nervosité, sans doute - la goûte perla et tomba sur l'une des sphères qui émit un rayonement imperceptible. Dans le même temps, Galaad tendit le doigt. En confiance, il souriait.

    Lothringen aurait dû être un ennemi, il le savait. Mais le préférait à ses frères. Ceux-là lui faisaient très peur. Aussi, avant que le semi drow lui pique le doigt, il voulut le prévenir.


    "J'ai deux frères. Une fille et un garçon. Ils sont plus grands que moi. Ils font peur. Il faut que tu fasses attention. Tu reviendras me voir, hein ?"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  19. #19
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 414
    Un frère et une soeur aînés, donc. Décidément, la famille était prolifique en déments teigneux. Dire que rien de tout cela n'aurait eu lieu s'il n'avait conservé la sphère de Dorson... Lui et sa manie de tout garder.

    Aux derniers propos de Galaad, il hocha la tête.


    "Promis."

    C'était dit sincèrement. Il lui semblait intéressant, ce gamin. A la fois naïf et trop sage. Mais il faudrait commencer par revenir.

    Lothringen se concentra, laissa la goutte de sang de Galaad tomber sur une des sphères, puis actionna au hasard l'une d'entre elles. S'il se souvenait bien, ça devrait suffire.

    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  20. #20
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 392
    Les sphères rougeoyèrent un bref instant. Et soudain, Lothringen ressentit la douleur. Elle courait sur sa peau, comme si on enlevait le moindre centimètre de sa chair. Puis, ce furent ses os qui lui donnèrent l'impression de se disloquer, les uns après les autres et ses tendons s'étirer démesurément. Ses dents claquèrent les unes contre les autres. Son estomac se contracta. Il crût un instant que tout n'était qu'un piège et qu'il allait succomber ainsi. Empoisonné. Vint le repos bienvenu de l'inconscience.

    Manost ...

    Il se trouvait à coté des remparts de la ville, coté intérieur. Formellement, elle n'avait pas changé. C'était toujours cette orgueilleuse ville dressant fièrement ses remparts blancs à l'assaut du ciel. Mais il remarqua tout de suite le changement.

    Il y avait dans l'air une puanteur de chair brûlée. Une odeur suffocante de corruption et de putréfaction. En attestait ce cadavre pendu à un arbre se balançant mollement au gré du vent. Puis, en marchant dans les rues, il commença à entrevoir les oriflammes. Tous exaltaient la gloire de Baine. La ville soumise en était déparée. Peintures hautaines. Fresques murales montrant les scènes d'un triomphe avorté. La victoire de Baine sur Thorm.

    A coté de lui, les passants se bousculaient, le visage pâle, le regard errant au sol, les bras repliés autour de leur maigre corps. Tout sentait la peur, la mort et le désespoir.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  21. #21
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 414
    Le semi-drow se rappela soudain un vieux fantasme d'Algernon : remonter dans le passé pour changer l'issue de l'affrontement qui avait eu lieu entre Baine et Torm au Temps des Troubles, à Tantras. Dans cette réalité-ci, il semblait avoir réussi. Si l'on pouvait parler de réussite... Manost faisait peine à voir. Misère et tyrannie. Est-ce que le monde entier avait succombé, ou seulement cette cité ? Dire que Mornagest avait adoré ce dieu lui aussi. Le dieu de ceux qui s'imaginent pouvoir rester toujours du bon côté du fouet...

    Frissonnant sans y songer, Lothringen s'emmitoufla dans sa cape, tout en continuant de remonter les rues. Au début, il erra un peu au hasard, mais comme rien ne survenait et que le spectacle le déprimait chaque pas un peu plus, il finit par décider de se rendre devant le Palais du Conseil. Peut-être l'identité des dirigeants lui serait-elle familière...

    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  22. #22
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 392
    Seul au milieu d'un groupe, marchant à contre courant sans y penser, il arriva devant le quartier du gouvernement pour découvrir la porte de cette partie de la cité bloquée par deux grilles et trois gardes en armures qui en masquaient l'entrée.

    En le voyant, ceux-ci se redressèrent sur leurs lances et leurs hallebardes avant de le toiser d'un air méprisant. L'un des trois soudards parla aux deux autres qui se mirent à rire en se poussant du coude. Visiblement, ils avaient envie de s'amuser un peu. Puis, les yeux inquisiteurs de l'un d'entre eux analysèrent la physionomie du semi drow et murmura de nouveau à l'oreille de ses compagnons puis lança, le poing sur la hanche.

    "Dis, tu serais pas un elfe, toi ? Tu as pas le droit de séjourner ici. Normalement, tu devrais être en train de forniquer avec les nains dans la forêt. Et tu y es pas. Comment ça se fait que tu y sois pas ?"

    Fait étrange, alors qu'il lui parlait, Lothringen crut entendre un couinement de cochon venant de sa droite.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  23. #23
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 414
    Il fronça les sourcils en s'efforçant de durcir ses traits.

    "Tu ne sais pas faire la différence entre un elfe et un drow, rivvil ? Généralement c'est le genre d'erreur qu'on ne fait pas deux fois. Félicite-toi d'être en position de force, et dis-moi plutôt à quoi ressemblent vos dirigeants du jour. Les choses ont visiblement beaucoup changé ici depuis ma dernière visite... Pas en mieux pour ce qui est du savoir-vivre", acheva-t-il en reniflant.

    Sur ces mots, il jeta un oeil sur sa droite, se demandant d'où provenait le couinement qu'il venait d'entendre.

    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  24. #24
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 392
    Les trois hommes se regardaient, outrés.

    "Hé, Guillaumet, commença le premier du trio, il te parle comme ta femme. Et qu'est-ce que tu lui fais à ta femme quand elle te parle comme ça ?
    - Je la rosse, la catin !", répondit fièrement le Guillaumet en question.

    Le dernier, peut-être le plus intelligent des trois poussa ses compères du coude.

    "Dites, le grand patron, il a pas dit quelque chose à propos des elfes noirs. Genre qu'il fallait les attraper et les lui emmener ?"

    Nouveau couinement de cochon qui semblait s'être rapproché. Ils se tournèrent tous. Un nouveau trio se tenait près d'eux. Une jeune femme élancée, les cheveux d'une blondeur de blé qui n'avaient pas dû voir un peigne depuis longtemps sur un regard bleu espiègle. Un barbu taillé comme un barrique d'une taille impressionnante. Et un rouquin tenant dans un drap ce qui pouvait ressembler à un nourrisson mais émettait des cris de goret.

    "Hé, éructa l'un des gardes, se détournant temporairement de Lothringen, ce serait pas notre petite bande de rebelles ? Et regardez, ils viennent de voler un cochon."

    La jeune femme s'inclina bien bas.

    "Pour te servir, espèce de petit pénis. C'est ton fils, que j'enlève. Et si le drow veut bien, il va partir avec nous. ça t'embêterait bien, hein, Guillaumet ? Si ta femme sait ça, elle te battra, ce soir. Comme tous les soirs, d'ailleurs."

    Les trois imbéciles piqués au vif empoignèrent leurs armes.

    "Oh, oh, on ferait bien de décamper.", murmura le rouquin, faisant signe à Lothringen de le suivre.
    Dernière modification par Althéa ; 20/05/2011 à 19h34.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  25. #25
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 414
    C'était émouvant, ces échanges d'amabilité. Lothringen n'y avait pas compris grand chose, sinon que ce petit monde avait l'air de bien se connaître, et que cela faisait longtemps qu'il n'y avait eu de raid drow sur Dorrandin. Il s'imaginait ses congénères frémissant d'indignation et de rêves de vengeance, si on avait osé les traiter ainsi. Bah. Au cas où les imbéciles de la porte envisageraient un abandon de poste pour soigner leur fierté blessée, Lothringen prit le parti de suivre les "rebelles" - encore que si la rébellion en question se réduisait à voler des porcs, de son point de vue, ça manquait d'ambition. Quoi qu'il en soit, il avait besoin de renseignements. Il se mit donc à courir à leur suite, se demandant où ils comptaient se réfugier.

    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  26. #26
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 392
    Contrairement à ce qu'avait imaginé Lothringen, un seul des gardes se lança à la poursuite des indélicats. Encombré par son armure lourde, il n'allait pas bien vite. Lorsqu'ils s'engagèrent dans le dédale des ruelles du quartier du temple, il perdit leurs traces. Les trois maraudeurs purent souffler un peu. Le plus grand, serrant toujours le porcelet dans ses bras se tourna vers la jeune femme, rageur.

    "Mais qu'est-ce qui t'a pris d'intervenir ? On devait partir en reconnaissance. S'ils avaient été toute une patrouille, on aurait pas pu s'enfuir."

    La jeune femme soupira.


    "Et toi, quel besoin avais-tu de voler ce porc ? Quant à lui ben ... ça se voit, non ? Allez, il faut qu'on s'en aille."

    Ils se mirent en route discrètement. A la foule bigarrée, nombreuse et agitée qui constituait l'âme du quartier populeux dont Lothringen avait l'habitude s'était substitué quelques personnes silencieuses et neurasthéniques qui levèrent à peine la tête pour les regarder passer.

    La montagne ambulante se tourna vers Lothringen.


    "Attendez, on oublie un détail."

    Et avant que le semi drow et eut le temps de réagir, son énorme poing s'abattit sur sa tête, l'assommant pour le coup.

    Il reprit conscience dans la forêt. On l'avait attaché à un arbre. Quelqu'un lui tapotait la tête avec un chiffon. Quand il ouvrit les yeux, il vit le regard désolé de la jeune femme blonde.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  27. #27
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 414
    Le crâne encore douloureux du coup qu'il avait reçu, Lothringen détourna son regard de la jeune femme et se mit à observer la forêt autour d'eux. Des chênes, des fougères, des bouleaux, un sous-bois giboyeux et quelquefois des arbres plus méridionaux, comme des pins ou des oliviers. Il lui semblait en reconnaître les essences, les senteurs... On ne devait pas être très loin de Manost. Un abri d'une efficacité toute relative, si les autorités décidaient une fois pour toutes d'en finir avec eux... Ce qui le confirmait dans l'idée que cette rébellion manquait d'envergure.

    Avec effort, il reporta son attention sur la jeune femme. Il se sentait indifférent à son embarras et même, en dépit de ses attentions, plutôt importuné de sa présence. Ils lui avaient proposé de les suivre, il avait accepté ; s'ils ne lui faisaient pas confiance, il leur suffisait de s'abstenir ! Il se serait débrouillé aussi bien sans eux. A présent, il restait sur la défensive. Tout le monde pouvait abuser de sa confiance, mais ça ne marchait qu'une fois. Que lui voulait-elle ? Il serra les lèvres. Il n'avait pas envie de lui parler.

    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  28. #28
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 392
    L'expression de la jeune femme passa d'embêtée à déconfite. Elle soupira.

    "Je suis désolée, c'est de ma faute. Si j'avais su ce qu'il allait faire, je n'aurais jamais proposé que vous veniez avec nous. Mais Rog est impulsif. Il voulait protéger le camp. Pour l'instant, ils sont en train de discuter en bas. Cela fait un mois qu'il n'y a plus d'étrangers en ville. Donc, ils se méfient ..."

    Le voyant continuer de fixer la forêt, elle soupira.

    "Vous savez, si vous parliez, ça serait un peu plus facile. Peut-être que si vous me disiez d'où vous venez, tout ça ..."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  29. #29
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 414
    Lothringen fronça les sourcils. Il n'avait pas de raison de cacher d'où il venait, mais il y avait peu de chances qu'on le croie. Néanmoins, il ne voulut pas mentir à la jeune femme - peut-être pour voir sa réaction.

    "Je viens de Manost, enfin... vous dîtes peut-être Artryl. Une autre réalité de la ville, où Torm a vaincu Baine et où une théocratie helmite règne depuis près de vingt ans. J'ai utilisé un artefact pour venir. Je cherche un antidote pour une amie mourante... On dirait que c'est votre tyran local qui le possède."

    Un résumé très incomplet de l'affaire, mais inutile de l'embrouiller davantage.

    "En résumé, je me fiche de connaître l'emplacement de votre camp et je doute que la santé d'Althéa s'améliore pendant que je perds mon temps ici."

    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  30. #30
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 392
    La jeune femme sursauta.

    "Althéa ? Vous êtes l'un de ses amis ? Je la connais, moi aussi. Elle s'est opposée aux Bainites avec quelques autres. Ils ont envahi la ville il y a quelques mois. Elle faisait partie de ceux qui ne se sont pas enfuis. Les bainites ont voulu négocier pour qu'ils les reconnaissent comme les dirigeants de leur ville. Ils ne voulaient pas. Au début, ils n'ont rien dit, puis en pleine nuit, ils sont venus les chercher. Seule Leo a réussi à s'enfuir. Nous l'avons suivie. Des elfes et des nains nous ont rejoints. Ils sont en train de négocier, en ce moment. Avec les nains ..."

    Elle pâlit.

    "Althéa est mourante ? Dans votre réalité. Et vous avez besoin d'un antidote ..."

    Elle prit sa tête dans ses mains.

    "Houla, c'est un peu beaucoup pour moi. Je ne sais même pas si je suis en train de rêver ou si vous êtes en train de vous moquer de moi. Il va falloir que vous alliez voir nos chefs. Je vous emmène avec moi."

    Elle le détacha.

    "Au fait, qui dois-je annoncer ?"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Quête] Temps perdu
    Par Streen dans le forum Les Côtes du Sud
    Réponses: 201
    Dernier message: 27/12/2011, 22h39
  2. [Quête perso] Un deuxième souffle
    Par Dreiyan dans le forum Les Terres du Basilic
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/01/2009, 19h57
  3. [Quête] Dans les sables du temps
    Par Lothringen dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 19
    Dernier message: 14/11/2006, 23h22
  4. [Thématique] Voyages dans le temps ...
    Par Althéa dans le forum Le cabinet littéraire et B.D.
    Réponses: 11
    Dernier message: 19/05/2006, 00h44
  5. [CFA] dans l'abîme du temps
    Par Sir Alexander dans le forum Le cabinet littéraire et B.D.
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/01/2006, 02h21

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258