Page 2 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 103

Discussion: [Habitation] L'escale

  1. #31
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Habitation] L'escale

    Il redressa la chaise et la posa plus loin, puis écarta les débris de verre avec précaution, libérant de la sorte un large espace sur le parquet. Enfin, agenouillé près d'elle, il prit doucement Althea par l'épaule et la retourna sur le dos. Il pouvait entendre la respiration régulière par sa bouche entrouverte. Elle paraissait paisible... Cependant, même si la bretteuse n'était qu'endormie, il n'était pas question de partir en la laissant dans cet état. La porter sur le lit, au moins. Nettoyer les dégâts...

    Mais, tandis qu'après avoir passé son bras droit sous les genoux il se penchait à présent pour en faire de même sous les épaules d'Althea, Lothringen se surprit à regarder son visage immobile, et cela le rendit rêveur. Ce visage avait une expression tellement différente, quand il s'animait. Celui d'une femme-enfant, joueuse, butée, quelquefois inconsciente, toujours changeante, imprévisible autant que sa déesse. Eteignez les yeux, coupez la voix, il ne demeurait qu'une femme d'une jeunesse et d'une fraîcheur presque insolentes, mais surtout grave, sérieuse, presque triste. Il se rappela ce qu'elle lui avait dit de son passé: la mort de son frère, son beau-père qui ne l'aimait pas, les marins mal intentionnés, Angelo. Il comprenait soudain pourquoi cet Angelo avait pu la convoiter, en dépit des conséquences, jusqu'au-delà de la mort. Mais baste... tout cela ne le concernait pas.

    Derrière ses paupières closes, Althea guettait depuis quelques temps déjà le moment où il allait la soulever du sol pour lui jouer un dernier tour de sa façon – et elle ne put que constater qu'il demeurait immobile et suspendait son geste. Et, derrière ses paupières closes, elle commença à son tour de se demander avec quelque inquiétude ce qu'il pouvait bien se passer...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  2. #32
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 202

    Re : [Habitation] L'escale

    Elle s'apprêtait à lui donner un coup de coussin au moment où il l'aurait soulevé du sol mais elle ne bougea pas. Quelque chose s'était passé. En elle d'abord. Un sentiment de sécurité dans ces bras qui l'enserraient. Les précautions qu'il avait prise pour la soulever du sol. Oui, on se sentait en sécurité dans ces bras là. Elle se surprit à souhaiter que ses bras se resserrent et ne la lâchent pas. Il prenait lui aussi un tout autre visage. Ce n'était plus ce semi drow avec qui elle avait bravé maints dangers, ni le conseiller Manostien qu'elle voyait à présent. Mais un complice et même bien plus ...

    Il faisait presque partie intégrante de sa vie et pourtant, elle le connaissait peu. Mais parfois, le temps d'un battement de cil, elle avait entrevu sa tristesse et sa solitude mais aussi son courage et son humilité. Une force fragile. Pour les uns, il était un étranger nuisible, pour les autres un mouton noir parmi les brebis, pour d'autres encore un conseiller respectable ... Pour elle, il était tout autre. Il était lui tout simplement. Non par sa race ou la fonction qu'il occupait à Manost. Non, cela ne comptait pas pour elle. Seul comptait ce qu'elle entrevoyait, ce qui l'émouvait tant. Depuis le début sans pouvoir se l'expliquer, elle avait éprouvé pour lui une grande tendresse. Ce sentiment avait évolué. Dès qu'elle en avait l'occasion, elle le guettait en cachette pour voir ce qu'il devenait. Ou tout simplement pour le plaisir de le voir. Même si elle savait qu'elle ne devait pas ... Et il la tenait dans ses bras mais avait suspendu son geste. Peut être avait il remarqué qu'elle n'était pas inconsciente.

    Alors, tout doucement, elle ouvrit un oeil puis un autre et lui dit doucement
    :

    " Je crois que je vous ai eu."

    Mais il n'y avait pas d'ironie dans sa voix. Juste ce petit sourire des yeux dont elle avait le secret que seuls Angelo ou Agrippa avaient pu admirer. Un sourire maladroit qui voulait dire qu'elle était désolée.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  3. #33
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Habitation] L'escale

    Lothringen détournait le regard tout en se détachant d'elle. Elle l'avait bien eu, oui; elle avait peut-être même poussé la plaisanterie un peu trop loin. Difficile de reprendre la parole, ou le jeu, après ça. Le silence envahissait tout. Les hypothèses. Les non-dits. Donner le change, le pouvait-il? Un effort.

    Le semi-drow se concentra sur le ramassage du verre pillé et le nettoyage du parquet. Si l'on n'y faisait rien, Althea allait avoir de nouvelles belles occasions de faire des chutes. Troublé, il demeurait à quatre pattes, à rassembler les morceaux de verre. Il songea qu'il vaudrait décidément mieux partir à présent, avant que... avant que. Il remarqua qu'il flottait dans l'air une bonne odeur de framboise.

    "D'accord, vous m'avez eu. Et si j'avais su, je vous aurais assommé moi-même, grogna-t-il pour la forme. Pas trop de mal? Poursuivit-il sans la regarder. Vous en avez plein les cheveux."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  4. #34
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 202

    Re : [Habitation] L'escale

    " Oui, je vous ai bien eu ... Je suis désolée, je ne voulais pas vous faire peur, c'est juste que ..."

    Elle s'en voulait maintenant. Une nouvelle fois, elle s'était montré irresponsable et avait gâché un moment de complicité. Elle se remit debout à coté de lui entre lui à la porte. Elle le sentait prêt à partir. Et elle voulait qu'il reste. Pour la nuit ...

    Elle ne comprenait pas ce qui était en train de lui arriver. Ce n'était pas pour se venger du départ d'Agrippa, ni pour tromper sa solitude. Tout simplement parce qu'elle avait envie de donner, de partager quelque chose de plus avec ce compagnon d'infortune. Et cette nuit là, c'est sa tendresse qu'elle avait envie de donner.

    Elle prit doucement la main de Lothringen dans la sienne et la caressa doucement.


    " S'il vous plait, dit elle en le regardant droit dans les yeux, restez encore un peu. Du moins, cette nuit ... "


    hrp : Talie en tongues !!!
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  5. #35
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Habitation] L'escale

    Que?... Non, il avait bien entendu, il avait parfaitement entendu, et d'ailleurs, à y bien réfléchir, il n'était pas surpris. Ou du moins, beaucoup moins qu'il n'aurait dû l'être. Mille petits détails lui revenaient en mémoire. Un baiser. Un regard qui s'attarde. Une main qui prend la pose... Il l'aurait vu beaucoup plus tôt, s'il n'avait été tout ce temps concentré sur Mornagest et son absence. Ou s'il n'avait jamais rencontré Agrippa.

    Althea et ses contradictions. A vrai dire... il y avait toujours eu beaucoup de tendresse entre eux, et peut-être... peut-être ne se serait-il pas interdit de la regarder s'il n'y avait eu cette relation inégale entre eux, le fait qu'il était devenu conseiller, qu'en tant que chef d'expédition il s'était senti responsable d'elle, plus tard comme son protecteur... ou bien encore... au début, c'était le chaos de la jeune femme qui l'avait éloigné d'elle... et à présent... c'était juste l'inverse...

    Il ferma les yeux quelques temps. Pour dérober ses sentiments ou pour mieux apprécier la caresse, telle était la question... Son esprit chavirait, vent en poupe. Et il voulait... en dépit de ce qui les séparait, de leurs amants respectifs, de leurs secrets... il voulait... quoi? Partager davantage avec elle... en dépit de tous leurs silences, s'en aller tout de suite au plus intime... et tant pis... tant pis si cela ne les menait nulle part, si leurs routes devaient se scinder à nouveau... Il y a des souvenirs où puiser sa chaleur pour une vie entière... Il voulait en partager un avec elle. Mais, si elle allait regretter? N'était-elle pas engagée, ne finirait-elle pas par se reprocher ce moment de faiblesse? Elle était si triste, ce soir. D'une tristesse à engloutir Toril...

    Tout en la fixant à son tour, il murmura:

    "Etes-vous bien sûre de le vouloir, de ne jamais le regretter... Vous savez, moi... je serai sans scrupules."

    hrp: Talie en caleçon de mithril dans les marais yuan-ti?
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  6. #36
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 202

    Re : [Habitation] L'escale

    Elle caressa sa joue tout doucement.

    " Mieux vaut avoir des remords que des regrets "

    Elle l'attira à elle et le serra doucement dans ses bras. Son coeur battait la chamade. Cette fois, elle savait pleinement ce qu'elle faisait. Elle n'avait pas envie de s'enfuir. Cela faisait si longtemps. Certes, elle s'était caché ses sentiments, les faisant passer pour une simple complicité ou de l'amitié. Mais elle ressentait plus et ce depuis le début. Mais ses sentiments l'avaient effrayée. Elle avait vu tout un fossé entre eux pour diverses raisons : leurs différences, leurs différentes fonctions ... et Agrippa ... Mais ce soir, elle avait envie. Et elle ne reculerait pas. Peu importe où cela la mènerait. Non, elle ne regretterait pas, quoi qu'il advienne, même si le sort venait à les séparer. Elle irait peut être un jour à Luménis et lui partirait peut être de Manost.

    Mais cette nuit ils étaient ensemble, réunis une nouvelle fois par le hasard. Oui, elle le voulait. Et pour le prouver, elle attira doucement Lothringen contre elle et l'embrassa doucement.


    hrp : Talie en porte-jarretelles dans le temple de Helm
    Dernière modification par Althéa ; 05/10/2007 à 14h38.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  7. #37
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Habitation] L'escale

    Lothringen ne put s'empêcher de sourire. C'était comme un baiser de petite soeur qui s'est difficilement dressée sur la pointe des pieds pour effleurer à peine vos lèvres closes. Juste une esquisse, une invitation tendre, qu'il leur faudrait approfondir.


    Il rendit son étreinte à la jeune femme, la protégeant comme un écrin précieux. Elle était si menue entre ses bras, si fragile et en même temps si déterminée. Alors il lui pressa les épaules et l'embrassa à son tour, mais si longuement, si intensément que c'en devenait presque douloureux.


    Ne laissant plus sa conscience filtrer ses gestes ni ses impulsions, il se fiait à cette petite musique intérieure que commençait à composer entre eux l'échange des caresses. Elle commençait son thème, toute douce. Et bientôt...

    hrp: Talie en string léopard dans un bordel luménien!
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  8. #38
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 202

    Re : [Habitation] L'escale

    Elle avait frémi quand il l'avait prise dans ses bras. Ce n'était pas le frisson d'angoisse qu'elle avait éprouvé en se sentant perdre le contrôle avec Agrippa. Non, cette nuit, elle savait parfaitement ce qu'elle voulait. Elle lui rendit son baiser. Un baiser maladroit, un baiser empressé, passsionné ... La tempête s'agitait en elle mais elle ne se perdrait pas. Où qu'elle aille, que ce soit au plus profond de l'abîme ou au plus haut des cimes elle irait jusqu'au bout.

    D'un geste ferme mais doux, elle prit les mains de Lothringen et vint les poser sur sa chemise. Maintenant, elle n'entendait plus que le rythme des vagues que les battements de son coeur provoquaient.


    hrp : Talie nu dans la cage aux folles
    Dernière modification par Althéa ; 07/10/2007 à 13h59.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  9. #39
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Habitation] L'escale

    Sans hâte, il fit glisser le premier bouton puis posa une main sur la peau nue de ses hanches, tandis que l'autre écartait quelques mèches de cheveux bruns du visage d'Althea. Où était-il, que faisait-il? La veille il n'y aurait jamais songé - mais ce soir, c'était une évidence. Honni soit qui mal y pense! Car il était si naturel de se laisser porter... Par la pénombre, par les reflets du feu, par leurs chaleurs pressées de se confondre, ou bien tout simplement par ce regard d'un bleu sombre qui vacillait dans le clair obscur de la chambre, fixé sur lui.

    Pour ce qui était des gestes, il les connaissait. Il les connaissait bien, il les connaissait trop. Il les avait accomplis si souvent sous la contrainte, sans les vouloir, sans y songer; il aurait pu les accomplir encore quand il aurait perdu son âme... Ces gestes-là, et tant d'autres qu'il se garderait bien de reproduire. Plus récemment, c'était avec une impatience passionnelle et un soupçon d'appréhension qu'il s'était mêlé à Mornagest. Comme s'il avait fallu donner davantage qu'il n'avait jamais cru recéler. Il ne ressentait rien de tel cette fois. Ce n'était pas de l'amour, peut-être. Il n'y avait pas non plus de vainqueur, de vaincu – ni d'enjeu véritable. C'était comme une danse lente, pour eux seuls. Et qui s'accélérait.

    Lothringen laissait ses lèvres et ses mains courir toutes seules, cibler leurs caresses, choisir leurs prises, sans y songer. Quant à lui, il était ailleurs: dans la douceur de la bretteuse, dans la musique de l'instant, et il y était bien.


    hrp: l'assassin sera Taliesin, avec une crêpière, dans le séjour.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  10. #40
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 202

    Re : [Habitation] L'escale

    Ils n'attendaient rien l'un de l'autre, et pourtant, ils étaient là. Elle l'avait laissé ôter sa chemise tout en défaisant la sienne. Ses mains avaient enserré doucement la taille de Lothringen. Elle ne l'avait pas quitté des yeux. Elle l'avait embrassé encore tout en le déshabillant à son tour. Ses mains avaient couru sur son dos. Ses doigts avaient rencontré des traces de cicatrices, nombreuses. Des marques du passé. Un passé empli d'ombre. Un passé différent du sien. Mais ils avaient marché tous les deux dans l'obscurité.

    Et l'espace d'un instant, le passé disparut. Ne restait que le présent et que leurs deux corps dans la lumière vacillante, que lui. Elle sentait ses mains courir le long de son corps, ses caresses. Elle sentait son coeur s'emballer, son corps se laisser envahir par le plaisir, son âme par le désir ...

    Plusieurs fois, on l'avait serrée dans ses bras. Angelo, Agrippa. Elle se souvint des autres nuits où elle s'était donnée, maladroite, fébrile et hésitante. Dans ces moments là, elle quittait la carapace d'être presque androgyne pour devenir une femme. Elle se sentait fragile, emportée par des désirs qu'elle voulait oublier. Elle avait peur de donner, peur de recevoir, peur de partager, peur de se perdre. En réalité, elle n'avait pas véritablement l'habitude ...

    Elle se souvint de ses nuits avec Angelo. Ils se retrouvaient en catimini dans les tavernes les plus éloignées du port. Là, allongés à coté l'un de l'autre, ils devisaient plus souvent qu'ils ne s'unissaient l'un à l'autre. Avec Agrippa, la chose avait différente, son propre corps et son coeur avaient trahi sa raison. Elle était tombé amoureuse en dépit d'elle même.

    Mais ce soir, tout était différent. Il y avait ce sentiment si fort qu'elle ne savait nommer. Bien plus que de la tendresse ... de l'amour sûrement. Elle savait que cette nuit avec Lothringen serait la première et la seule mais elle ne regrettait pas d'avoir franchi le pas. L'important était de partager, de donner maintenant et de faire que le temps se suspende le temps de cette nuit qui leur appartenait.

    Sa chemise tombée, elle le prit doucement par la main et l'emmena jusqu'à son lit ...


    hrp : Talie vêtu de ses cheveux sur un terrain de rudgby poursuivi par Chabal
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  11. #41
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Habitation] L'escale

    Faire tomber son pantalon afin de l'attirer plus loin. Le piétiner ensemble. Caresser encore, mais plus bas. Laisser pour la première fois sa main exercer sa pression au plus intime, entre les cuisses, là où elle ne pourrait manquer de tressaillir. La regarder frémir, gémir. Prendre son temps. Il devinait trop bien comment s'y prendre, comment éveiller son désir et le faire croître jusqu'à son paroxysme, jusqu'à ce que cela devienne insupportable et qu'il n'y ait plus d'autre choix pour elle que de s'allonger et le laisser venir...


    Elle résistait, elle le dévêtait aussi, et la pression que son genou exerça en retour lui fit un court instant fermer les yeux. Son membre bandé comme un arc répondait, sûr de lui, dans l'attente. Il n'y avait qu'à laisser venir, l'impatience croissait, sa première femme depuis? Depuis Myalë, mais oublions ce nom, c'est sans rapport, la première femme qu'il ait désiré, qu'il ait respectée, qui l'ait respecté.


    La portant pour de bon cette fois il la coucha sur le dos, dans les plis du couvre lit en désordre. Il ne pouvait faire en sorte que ce soit plus intense mais il s'assurerait que ce serait plus vrai. La petite musique intime du silence, qui s'emballait. En se penchant sur elle il se plongea de nouveau dans son regard bleu nuit qui tremblait. Ses cheveux sentaient la framboise.

    hrp: Talie en tutu poussin, qui fait "kot"
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  12. #42
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 202

    Re : [Habitation] L'escale

    Elle l'avait regardé, une fois encore. Ses yeux sombres brillaient étrangement. Cette fois, à la lueur du feu Lothringen vit clairement la pointe de bleu. Un bleu profond comme quand on s'enfonçait sous la surface, là où l'on ne voyait plus la lumière du soleil ...

    Elle se redressa et posa son front contre le sien pour plonger dans son regard, elle caressa sa joue, puis son cou, sa poitrine et son ventre, puis plus bas. Elle effleura tout doucement le membre tendu pour faire monter le désir.

    Dans sa tête, les vagues s'agitaient. Elle sentait nettement le flux et leur reflux. Elle l'embrassa de nouveau et le serra contre elle. Ce n'était pas n'importe quel homme qu'elle serrait dans ses bras mais un trésor fragile. Un trésor fragile avec qui elle désirait ne faire qu'un. A qui elle voulait offrir son cœur, son corps et son âme le temps d'une nuit.

    Les vagues du désir affluèrent plus vite. Tout doucement, elle attira Lothringen jusqu'à l'abri protecteur et secret de ses cuisses. Elle l'invitait à plonger, à la rejoindre dans son monde. Et cette fois, non pour s'enfoncer dans les ténèbres mais à monter plus haut que la surface, peut être même jusqu'au ciel ...


    Hrp : Talie est caché dans l'image, sauras tu le retrouver ?
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  13. #43
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Fou Re : [Habitation] L'escale

    Elle qui l'invitait à venir, lui qui n'en pouvait plus. Une heure plus tôt, qui l'aurait cru? Il s'en voulut fugitivement de n'avoir pas deviné plus tôt, puis il songea tout aussi brièvement aux deux absents de la soirée, retournés l'un sur Helonna et l'autre dans la non moins lointaine cité du chaos. Mais, si forts qu'ils tenaient à leur âme, les absents ont toujours tort, et cette nuit ne leur appartenait plus.


    Les oubliant aussi vite que la pensée lui en était venue, cédant à l'appel de la jeune femme, Lothringen s'introduisit dans le passage offert, avec une lenteur calculée, comme un visiteur qui tient à vérifier qu'il ne dérange pas en passant l'alignement parfait des tableaux sur le mur. Mais non, Althea n'était ni tendue, ni nerveuse, ni contractée; elle manifestait la même résolution que lorsqu'elle l'avait retenu devant la porte. Si déterminée, si fragile. Alors il se plongea dans ce corps aux frontières incertaines, dans sa chaleur, dans son humidité, lui qui n'avait rien d'autre à y apporter que les siennes.


    Il cherchait les hauts fonds, allant et venant comme la houle. Les mains ancrées sur les hanches d'Althea, il leur imprimait le même mouvement insatiable. Le désir devenait une torture intolérable, un supplice de chaque instant. Même la musique dans son esprit s'était muée en une cacophonie assourdissante. Cela dura - combien de temps? Puis il cessa soudain tout mouvement, avant de se reculer sur ses jambes repliées – mais sans se retirer pour autant: à bout de souffle, il caressa de la main la joue moite d'Althea, un sourire las sur les lèvres. Là-bas, dans l'obscurité, invisible, abondante, sa semence commençait de se répandre en elle...


    hrp: ça n'a pas été facile, mais je l'ai finalement reconnu à son déguisement!!
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  14. #44
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 202

    Re : [Habitation] L'escale

    Elle l'avait accueilli dans les abysses les plus secrets de son être. Sereine ...Il était entré lentement, comme un invité timide. Elle avait laissé échapper un léger gémissement de plaisir et avait resserré ses bras autour de ses épaules et s'était redressé pour venir à sa rencontre. Elle l'avait accompagné, bougeant à son rythme. Doucement d'abord pour laisser monter doucement le plaisir. Retenant, libérant, caressant. Laisser aller le flux et le reflux. Elle avait senti son souffle chaud tout contre sa joue. Elle avait respiré à son rythme.

    La mer mugissait à présent, devenait tempête de chaleur. Elle le sentit accélérer au dessus d'elle. Elle gémit tout doucement, pendant que sa respiration s'emballait. Elle le serra plus fort contre elle, sentant son corps chaud et en sueur tout contre le sien. Il avait accéléré encore, jusqu'à aller de plus en plus vite. Et soudain, une immense vague les avait submergés. Une vague qui loin de les engloutir les avait emmenés loin au dessus de la surface. Elle avait fermé les yeux, le temps de reprendre son souffle. Elle l'avait gardé en elle pour savourer jusqu'au bout ce moment partagé. Il avait caressé doucement sa joue. Elle avait embrassé tout doucement sa main et l'avait regardé. Ses yeux d'un noir bleuté s'étaient plongés dans les siens, et elle avait souri.


    hrp : et non, c'était moi qui étais déguisée
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  15. #45
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Habitation] L'escale

    Il demeura en elle aussi longtemps qu'il put, jusqu'à ce que le flux abondant se tarisse, sans la quitter des yeux: jouissant du plaisir qu'il donnait. Il était si bon, d'ailleurs, de se sentir enveloppé par sa chaleur, baignant dans le même océan, le même rêve de partage. Ils avaient voulu et obtenu par-delà toute espérance, pris et donné, comblé et éveillé pour longtemps le désir: la nuit promettait d'être longue. Après s'être retiré, il rabattit en arrière les couvertures, puis les rejetta sur leurs deux corps côte à côte. Le foyer dans la cheminée faiblissait, et il n'était pas temps d'attraper froid. Allongé près d'elle, il reprenait son souffle, la réchauffait par des caresses lentes. Une fois ou l'autre, il remarqua qu'elle aurait voulu parler, mais il ne l'y encouragea pas: il était lui-même incapable d'articuler un mot dans ce genre de situations. Pudeur, peut-être. Peur de casser la magie si fragile de la nuit partagée. Souvenir d'un temps où il n'en avait pas le droit...


    hrp: prouve-le.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  16. #46
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 202

    Re : [Habitation] L'escale

    Elle l'avait gardé en elle un long moment pour prolonger le plus longtemps possible ce moment où il ne faisaient plus qu'un. Ils avaient partagé, navigué bien au delà des mers jusqu'à une île lointaine où ils n'étaient qu'eux deux. Elle l'avait accueilli, lui avait fait don de son corps, de son coeur et de son âme pendant le temps magique où leurs corps s'étaient confondus. Elle avait donné, elle avait pris autant. Il avait réveillé des désirs, des plaisirs qu'elle avait cru à jamais disparus. Et elle avait aimé lui rendre ces plaisirs, dans une communion fugitive et parfaite. Jusqu'à présent, elle n'avait jamais vécu cela. La douce force de Lothringen l'avait emmenée très loin. Elle espérait qu'il l'ait suivie.

    Il s'était retiré à présent. Restaient les caresses et la chaleur du feu puis celle des couvertures. Elle se retourna de son coté et caressa doucement sa joue. Il y avait si longtemps qu'elle éprouvait ces sentiments si forts pour ce semi drow qu'elle connaissait à peine. Puis, les sentiments avaient évolué mais étaient restés les mêmes. Ils n'avaient rien perdu de leur intensité. Elle se blottit tout doucement contre son corps encore chaud et ferma les yeux, se laissant porter par ses caresses et en donnant autant. De nombreuses heures se passèrent sans qu'aucun des deux ne parle, les mots ne servaient à rien.

    Puis, vers le petit matin, alors que tout doucement, les premiers rayons de soleil ruisselaient doucement sur la lucarne du toit, elle se décida à prendre la parole. Cela faisait longtemps qu'elle voulait lui parler, lui dire la vérité ...


    " Je sais que je ne devrais pas te le dire. Je sais que ce n'est pas correct. Je sais aussi que c'est notre première et notre dernière nuit ... Mais je voulais te dire que je t'aime. Je crois que je t'ai toujours aimé pour tout ce que tu es. Mais je ne te demande rien ... Je ...je sais que nous ne serons jamais ensemble mais je ... je voulais juste que tu le saches. Ce sentiment ne me quittera pas ... Et ce que j'ai fait, je suis heureuse de l'avoir fait avec toi et cela ne changera pas ... voilà, c'est tout ... "


    hrp : cul, prout, peter
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  17. #47
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Habitation] L'escale

    Lothringen la contempla longuement sans répondre, une vague expression de tristesse dans le regard. Que pouvait-il répondre à cela? Qu'elle ne savait peut-être pas qui il était vraiment... Qu'elle aurait peut-être mieux fait de s'abstenir de cet aveu, qu'elle aimait ailleurs, qu'il aimait ailleurs, qu'elle le savait, que la place était prise et bien prise et qu'il ne leur appartenait plus de choisir; qu'il n'était plus trop temps d'inventer une suite à l'histoire quand le conteur s'est tu... qu'il n'y avait rien à regretter ... et qu'il n'avait peut-être rien de plus à donner que ce qu'il lui donnait déjà. De lui, elle aurait eu le meilleur: vraiment.

    Il la sentit soudain si frêle, si vulnérable qu'il ne put faire autrement que la presser plus étroitement contre lui – et il ressentit alors comme une urgence le besoin de lui donner le peu qu'il pouvait encore lui offrir, le peu dont il pouvait encore disposer, tant que le jour hésitait à venir, tant qu'ils étaient ensemble et que cette improbable nuit n'appartenait qu'à eux.
    De baisers appuyés en caresses profondes, ils s'aimèrent de nouveau, plus fébrilement peut-être, avec une fougue nouvelle, comme s'ils venaient soudainement de prendre conscience de leur mortalité. Lothringen ne disait toujours rien. Ou bien peut-être n'avait-il jamais été plus sincère qu'en ce moment...

    Quand ils se séparèrent, l'aurore était levée. Le semi-drow, laissant Althea allongée dans le lit, s'habilla à la hâte puis, soucieux de ne pas la compromettre en étant vu quitter son appartement au petit jour, s'approcha de la fenêtre qu'il entrouvrit. Elle le regarda, intriguée. Il sourit.

    "Cette nuit fut bien douce, et... honni soit qui mal y pense."

    Lothringen = => métamorphose: faucon = = > Lothringen

    Au terme de l'incantation, Althea aperçut bientôt en lieu et place du semi-drow un faucon blanc qui se posa sur le rebord de la fenêtre, poussa un dernier cri d'adieu à son attention, puis étendit ses ailes dans le ciel orangé de Manost, et disparut.

    Hrp: Doppleganger, ton masque tombe! Crève, charogne!!Et... zut, c'est fini.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  18. #48
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Habitation] L'escale

    Vent contraire III: Sur les toits de Manost


    De retour de la prison


    Elle eut, à son réveil, une étrange sensation. Il y avait quelqu'un dans la pièce. A y bien regarder, elle vit Lothringen assis dans un fauteuil, à son chevet, le regard perdu dans le vague. Il devait la veiller depuis quelques temps déjà. Il avait l'air un peu las, d'ailleurs, et il ne réagit pas immédiatement quand elle ouvrit les yeux. Il lui sourit alors, un peu distrait.

    L'espace d'une seconde, elle lui sourit à son tour et se souvint soudain de la situation dans laquelle ils se trouvaient. Cette fois, elle ne parvint pas à le regarder dans les yeux. Elle se sentait responsable et parjure. Non, aucun des deux n'avait prévu cela ....
    Et pourtant, c'était arrivé ... Elle s'assit dans sont lit pour être à sa hauteur. Autant elle était parvenue à trouver les mots dans la cellule, autant ceux qu'il attendait semblaient durs à venir ...

    "Je ... commença-t-elle, je ne sais pas quoi dire ... Je ... tu ... tu es le père. Il .... n'est rien arrivé avec Agrippa ... Je ... Je suis désolée ..."

    Et les larmes lui étaient montées aux yeux.

    Le semi-drow n'était pas surpris de ce qu'elle venait de lui dire. Cela ne faisait que lui confirmer ce qu'il avait soupçonné dès que Darfnir avait évoqué la grossesse... Une sorte de pressentiment.

    "Tu n'as rien à te reprocher. Et maintenant, tu sais ce que je vais te demander: que comptes-tu faire?"

    ll laissa couler un silence.

    "J'ai bien réfléchi, pour ma part. Quelles que soient les conséquences, que j'accepte, j'aimerais assez connaître le sourire de cet enfant... notre enfant. Mais ... je n'oublie pas qu'il s'agit de ta vie, de ton corps, de ton couple. C'est à toi que revient la décision. Quelle qu'elle soit, je serai là. Si tu l'acceptes, bien sûr."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  19. #49
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 202

    Re : [Habitation] L'escale

    Elle avait relevé la tête et séché ses larmes pour le regarder droit dans les yeux. Cette fois, elle ne pleurait plus. Alors, il acceptait l'enfant. Cet enfant qui pourrait devenir le leur. Et il y avait aussi Agrippa avec qui elle s'était presque engagée. Mais elle ne voulait pas laisser Lothringen pour autant. Pour la nuit qu'ils avaient passé ensemble, pour l'enfant qu'elle portait mais aussi pour les sentiments qu'elle ressentait toujours. Alors non, elle ne se défilerait pas ...
    C'est un regard plus assuré qu'elle reporta sur le semi drow quand elle lui annonça :


    "Je ne veux pas que tu te sentes obligé. Tu as ta vie toi aussi, tu as ta vie, ta maîtresse ... Mais si tu en acceptes les conséquences je crois ... je crois que je les accepterai aussi. Si tu es prêt ... Je ... je ne te demande pas de vivre avec moi. Mais tu seras le père de l'enfant quoi qu'il arrive. Mais je ne peux pas le cacher à Agrippa. Je lui dirai, quelles qu'en soient les conséquences Et même s'il n'accepte pas l'enfant, s'il décide que nos chemins se séparent, je ne veux pas que tu te sentes des obligations vis à vis de moi ... Mais quoi qu'il en soit, tu verras son sourire, tu le tiendras dans tes bras. Il sera notre enfant et il le saura ..."
    Dernière modification par Althéa ; 22/10/2007 à 17h56.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  20. #50
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Habitation] L'escale

    Lothringen ne put s'empêcher de rire.

    "D'un autre côté, Manost tout entière le saura. Je doute de pouvoir cacher ma responsabilité dans la naissance de cet enfant, et cela dès qu'on l'aura vu pointer le bout de ses oreilles."

    Il fit l'effort de reprendre son sérieux. "Réfléchis bien, Althea, c'est sans retour. Si Agrippa d'Orgeval se détourne de toi à cause de cela, il aura de bonnes raisons de le faire. Il peut t'offrir ce que tout mon soutien ne te donnera jamais. Une présence constante... Un amour fort... Ou la respectabilité, par exemple... Laisse-moi finir. Tu as parlé de ma maîtresse... tu sais de moi si peu de choses. Tu as raison, mon coeur est pris mais mon amour est loin et ne me donnera jamais d'enfant. Jamais... Je ne te sacrifie rien. Raison de plus pour ne penser qu'à toi."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  21. #51
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 202

    Re : [Habitation] L'escale

    Penser à elle ... Elle l'avait toujours fait. De ses préoccupations de tous les jours aux incertitudes du lendemain. Elle faisait tout ce qu'elle voulait et pour elle seule même si c'était pour se retrouver en prison. Elle pouvait se targuer d'être libre et sans attache. Peut être même la plus libre de tout Manost ... Mais aujourd'hui, la donne était différente. Elle n'était plus seule. Aujourd'hui, elle emportait trois personnes dans son histoire alors qu'elle pensait que le conteur s'était tu. Elle pensait qu'il aurait mis un point final à sa mort, surement par le fer d'un ennemi plus adroit qu'elle ou emportée par une de ses crises. Jamais elle ne se serait attendue à ce qu'il rajoute tant d'éléments dans sa vie. Et aujourd'hui, elle devait accepter, faire un choix. Et il y avait encore bon nombre de possibles. Mais elle avait déja fait le sien.

    "Il n'y a pas assez d'oreilles pointues à Manost et les gens pourront dire ce qu'ils voudront ... Pour ce qui est de ma respectabilité, ne t'en fais pas pour elle, je l'ai déja perdue depuis longtemps. Manost me connaît et il n'y a pas que les gardes ou les prêtres qui se plaignent d'avoir un drôle d'oiseau au dessus de leur tête. Qu'ils parlent, je ne les écouterai pas ... Quant à Agrippa, je ne suis plus seule à présent. Je le laisserai mettre un point final à cette histoire. Mais jamais, tu entends, jamais je ne laisserai cet enfant. Tout simplement parce que c'est le nôtre. Le tien et le mien ... Et je ne reviendrai pas sur mon choix"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  22. #52
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Habitation] L'escale

    Lothringen sourit, visiblement soulagé. Si Althea avait décidé de trouver un moyen de se débarrasser de cette grossesse indésirable, il l'aurait soutenue, mais cela lui aurait fait de la peine. Il concevait difficilement que la vie puisse être aussi mal accueillie... et il se souciait peu des circonstances. Oui, sa réputation en prendrait encore un coup. Oui, il ne se ferait probablement pas un ami d'Agrippa d'Orgeval. Oui, Mornagest prendrait certainement très mal la nouvelle, s'il l'apprenait jamais. Mais il fallait accepter les chances que la vie vous offre, quand elle les donne. Il était prêt à l'assumer...


    "Alors, c'est dit. Et... pour ce que tu m'avais dit avant, hum... attends-tu toujours une réponse?"
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  23. #53
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 202

    Re : [Habitation] L'escale

    Elle avait hoché la tête déterminée. Oui, elle voulait savoir.
    "Parle, mais quoi que tu dises, je ne reviendrai pas sur ma décision ... c'est dit ..."

    C'est vrai qu'elle le connaissait peu. Elle savait qu'il avait une vie et maintenant un amour. Il connaissait aussi ses sentiments. Et maintenant, ils étaient liés par une sorte de pacte. Mais n'allait elle pas gâcher de son coté ? Elle attendit fébrilement la réponse.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  24. #54
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Habitation] L'escale

    Il dodelinait de la tête, cherchant ses mots.


    "S'il n'y avait que nous deux, Althea... S'il n'y avait que nous deux, je ne prendrais même pas la peine de réfléchir. Mais désormais, nous voici... cinq en jeu, si je compte bien. Et tu vas te marier. Et nous pourrions payer très cher les quelques moments que nous passerions ensemble. Je... Je ne t'aime pas. Pas au sens où tu emploies ce mot. Tu viens avec ton trouble, tes contradictions. Et tu me tentes. Tu... n'aurais pas besoin d'insister longtemps. Mais il faut que tu saches. J'aime ailleurs... Au point qu'il n'a pas de place pour une autre. Un manque m'étreint le coeur lorsque je me réveille, une inquiétude lorsque je constate à nouveau son absence. Que se passe-t-il, là-bas? Mes pires craintes étaient-elles fondées? M'oublie-t-on? Je pourrais te donner ce que tu me demandes. J'y prendrais même du plaisir. Mais je ne t'aime pas... "
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  25. #55
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 202

    Re : [Habitation] L'escale

    Elle avait hoché la tête doucement. Elle s'attendait à cette réponse. C'était comme si elle avait déjà vécu la scène tant elle s'y préparait. Oui, il aimait ailleurs. Elle aimait aussi ... Ils n'étaient pas fait pour vivre ensemble, du moins pas de la façon conventionnelle de tout un chacun. En dépit de ce qu'il venait de lui dire, elle savait qu'il y aurait toujours une place pour lui, quelle que fut sa taille ...

    "Je vois ..., murmura-t-elle comme pour elle même, je ne chercherai pas à remplacer la personne que tu aimes aussi loin qu'elle soit. Si tu l'aime, c'est qu'elle en vaut la peine et que cet amour est bon pour toi. C'est lui qui t'apportera ce que tu recherches, pas moi. Mais sache que si l'absence un jour te fait trop mal, si tu te sens oublié, si tu as besoin d'une personne avec qui partager, parler, ma porte te sera toujours ouverte. Mais tu es libre ... L'amour ne fait pas de prisonnier"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  26. #56
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Habitation] L'escale

    Son amour pour Mornagest en valait-il la peine, était-il bon pour lui? Lothringen n'aurait osé tant s'avancer sur ce terrain glissant. Non, à y bien réfléchir, cette relation-là était beaucoup plus trouble et mortifère que la complicité sensuelle qu'il partageait avec Althea. C'était un amour qui ne cessait de réclamer, de prendre, de redouter sa propre perte. C'était une passion. Et, si Lothringen espérait encore pouvoir faire éclore au grand jour les qualités qu'il avait cru déceler en Mornagest, il n'était pas assez naïf pour ne pas voir que tout cela pouvait très mal finir...


    "Entendu", répliqua-t-il bientôt, en se levant. "Alors je pense que tout est dit, et je vais te laisser te lever tranquillement... est-ce bien ce que tu veux?"

    Il la regardait soudain avec une étrange fixité.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  27. #57
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 202

    Re : [Habitation] L'escale

    Elle avait reporté sur lui ses yeux en demi lune. Sa main avait pris la sienne. Ce n'était pas une boucle temporelle ni un point final à leur histoire.

    "Je ne sais pas ..., dit elle avec un petit sourire triste, ne veux tu pas rester encore un peu ?"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  28. #58
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Habitation] L'escale

    Cela ne mène à rien, cela ne te vaudra que des ennuis: combien de fois déjà s'était-il fait ce genre de réflexions? De scandales en non sens, sa vie prenait les détours les plus inattendus. Il avait aimé là où on ne l'attendait pas, porté sa foi au-delà du parcours que la raison lui traçait. Il avait ainsi découvert de telles merveilles qu'il n'aurait sans cela jamais pu connaître... Et au finale, il avançait, gardant de toutes ces folies la certitude d'avoir fait le seul choix qui vaille: suivre son coeur, son envie. Vivre pleinement les mille chances improbables que la vie lui offrait. Il avait déjà dit à Althea qu'il serait sans scrupules. Il n'y changeait pas une lettre. C'est pourquoi, au lieu de retirer sa main, il s'assit près d'elle, sur le lit, et se mit à sourire.


    "C'était un peu le sens de ma question... Je resterais volontiers plus longtemps près de toi."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  29. #59
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 202

    Quête : le mange canigou

    Elle avait laissé le mage la mettre à la porte, trop contente de s'être acquittée de sa mission. Elle se sentait épuisée, comme si son corps n'avait été que fatigue. Elle avait gravi péniblement les marches qui la séparaient de son lit et s'était couchée sans prendre la peine de se déshabiller. Plus tard. Pour l'instant se reposer. Savourer cet instant d'inactivité et de solitude. Avant, jamais elle n'aurait cru cela possible. Mais transporter ce ventre rond lui avait fait revoir ses convictions. Que les fiers aventuriers se moquent d'elle, ils riraient moins s'ils avaient à subir le même sort. Qu'ils pleurent pour un rien, qu'ils soient obligés de dormir sur le dos alors qu'ils ne trouvent le sommeil que sur le ventre, que leur poitrine s'enflent et qu'ils aient des envies de nourriture saugrenus et ils verraient si cela était drôle. Une vraie aventure en soit. Même si au fond, elle était heureuse elle voulait qu'il arrive ce passager clandestin.

    Elle ferma les yeux et tout doucement sombra dans le sommeil.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  30. #60
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 805

    Quête : cuisine

    La journée avait été longue. Bon nombre de clients s'étaient rassemblés au Loyal Paladin afin de fêter un évènement quelconque aux yeux des non-initiés, mais qui comblaient de joie les concernés : la victoire d'une bande de gens accoutrés ridiculement, courant derrière un ballon - fabriqué avec une vessie de porc - et dont l'objectif était de projeter ledit ballon entre deux bâtons enfoncés dans le sol, et défendus par une autre bande de gens. La société évoluait vers des chemins on ne pouvait plus effrayants...

    Ils avaient donc picolé jusqu'à pas d'heure, beuglant des hymnes sportifs plus souvent paillards que réellement narrateurs d'exploits desdits gens emmaillotés. Althéa était exténuée, ses oreilles sifflaient, et elle avait en tête une chanson idiote qui relatait les déboires d'une certaine Suzon, qui aimait à rire avec les garçons. Du propre, tiens ! À Manost, encore bien. Si Ravestha, le Grand Émissaire de Helm, savait cela...

    Une petite ruelle plus loin. Une brise légère qui lui rosissait les joues ; la saison n'était pas à l'exhibition des membres. Elle rehaussa le col de sa tunique afin de se couvrir le cou. Un frisson parcourut désagréablement son échine, pour s'arrêter sur sa nuque, lorsqu'un chat noir passa devant elle à toute vitesse, visiblement gêné dans son exploration gourmande des poubelles d'une auberge proche. Rassurée, la bretteuse poursuivit son chemin. Son lit, ses plumes douillettes, son oreiller moelleux lui manquaient plus que tout. Dans quelques minutes, elle pourrait paresser délicieusement dans les bras de son plus cher amant : son traversin.

    Elle aurait pu, plutôt, si une main ne s'était pas brusquement refermée sur sa bouche, tandis qu'une autre lui enserrait la taille, l'emmenant brutalement en arrière, vers un coupe-gorge baignant dans l'obscurité la plus totale et ne menant visiblement nulle part ailleurs que vers les Neufs Enfers. Un coup sec sur la tempe lui fit perdre connaissance, l'empêchant de constater qu'on la soulevait avec autant de ménagement qu'un sac de tubercules de Maztica vers une porte dérobée menant sur une espèce de cave vaguement aménagée.

    Elle émergea douloureusement de l'inconscience pour se rendre compte qu'elle aurait sans doute mieux fait d'y rester. Attachée sur une chaise, Althéa sentait l'odeur âcre de son sang, qui avait coulé le long de sa joue, lui remplir les narines de façon écœurante. Elle eut la nausée, et ouvrit les yeux, pour les braquer sur un gaillard tellement imposant que la voûte de la pièce était probablement un bon pied trop bas pour lui permettre d'évoluer normalement. Sa mine était plus que patibulaire ; on eut dit qu'il n'attendait qu'une chose : l'autorisation de réduire la prisonnière à l'état de charpie.

    Une voix sinistre résonna lugubrement derrière la bretteuse.


    "Finie, cette petite sieste ?"
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

Page 2 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Habitation] La maison de Jack
    Par Lothringen dans le forum La Place du Temple
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/02/2009, 23h15
  2. [Habitation] Quartiers de Shinook
    Par Shinook dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/02/2006, 11h08
  3. [Habitation] Le domaine de Draclord
    Par Draclord dans le forum Résidences luméniennes
    Réponses: 16
    Dernier message: 19/06/2005, 19h40
  4. [Habitation] Datcha de Dunhallym
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Résidences luméniennes
    Réponses: 23
    Dernier message: 23/01/2005, 20h07
  5. [Habitation] Domaine de Maikagondiel
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/02/2004, 18h02

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258