Yessssss !

Je ne suis généralement pas du genre à me ruer sur un auteur parce qu'il a eu le Nobel de Littérature, mais cette année, je ne peux m'empêcher d'ouvrir un petit sujet en l'honneur de Kazuo Ishiguro, l'écrivain anglais qui vient de recevoir le Nobel 2017 ! Les habitués du sujet sur les dernières lectures sauront que c'est un de mes auteurs favoris, donc... Je suis ravie d'être, pour une fois, en phase avec les éminences critiques !

Pour ceux qui seraient justement tentés, je conseille le très excellent Auprès de moi toujours, à lire idéalement sans en savoir trop (et sans avoir vu le film) (le film est sympa, mais rien ne vaut la découverte progressive du bouquin...), le brumeux Géant Enfoui, et pourquoi pas Quand nous étions orphelins ou les Vestiges du Jour (pour les adeptes de Downtown Abbey avant l'heure)...

Chez Ishiguro, tout est toujours en demi-teinte, dans le non-dit et la mélancolie, ce n'est pas un auteur des grandes explications, des scènes démonstratives, du fin mot de l'histoire... Il faut supporter l'absence de résolution et une certaine... fragilité, je dirais, des personnages. Bon, vu qu'il a eu ce prix, vous allez trouver plein d'autres analyses formidables sur le web, mais... youhou !