Page 13 sur 14 PremièrePremière ... 311121314 DernièreDernière
Affichage des résultats 361 à 390 sur 398

Discussion: Vos dernières lectures

  1. #361
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 761
    J'ai fini "l'ange de Pigalle"

    Un livre autobiographique sur une prostituée, "Linda".

    La première partie relate l'enfance difficile mais tout de même heureuse d'une fille des Ardennes, dans les années 1950-60. Un début de vie dans la pauvreté, puis le travail de la jeune fille à 14 ans en usine.

    Puis un amour déçu, l'obligation pour son amoureux de se marier avec une voisine mise enceinte, à une époque où la sexualité n'était pas sans risque et les mentalités peu généreuses avec les "filles-mères".

    Un autre homme arrive, dans une belle voiture américaine, lui se dit très amoureux et elle est enceinte de lui. Mais l'homme est un sale type, un vrai, qui la fait avorter de force et la fait "travailler" dans les rues de Paris. A cette époque la prostitution est vaguement organisée, les policiers achetés par les tenanciers d'hôtels borgnes.

    "Linda" travaille donc, finit par gagner sa liberté et elle fera pas moins de 50 ans de prostitution, dans un monde qui évolue elle "travaille à l'ancienne".

    Ca me fait bizarre de penser que j'ai peut-être croisé cette femme, la rue Saint-Denis étant tout près du boulot (j'ai bossé rue Réaumur, tout en haut de la rue Saint-Denis).

    Malgré son thème, le livre est intéressant parce qu'il relate une époque un peu décalée par rapport à ce que nous avons connu, les difficultés de l'après-guerre, la situation des femmes avant les années 1970-80 où tant d'évolutions ont eu lieu.

    Et non, la prostitution n'a aucun glamour.

    Je complète un peu : la période inclut le retour des jeunes militaires de la guerre d'Algérie. Pas des militaires de métier à l'époque, mais des appelés, les "troufions" qui faisaient leur service militaire à 18 ans. Au retour, les jeunes hommes sont désemparés, choqués par ce qu'ils ont vu et subi. Pas de psychologues pour les aider, on est un homme donc on assume et on se tait. Pour d'autres, c'est la découverte de la cruauté et l'intégration d'un sadisme latent dans leur personnalité. C'est un homme de ce type que Paulette rencontre, c'est lui qui en fera "Linda".
    Dernière modification par Féérune ; 05/04/2021 à 17h30.

  2. #362
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 350
    En ce moment, je suis plongée dans les romans policiers de Camilla Lackberg. En ce moment, je dévore le dixième tome, la Sorcière et j'ai l'impression qu'il n'y en a plus après. J'aime beaucoup la galerie des personnages qu'elle met en scène. Les histoires ont des thématiques historiques ou sociétales assez intéressantes. Mon seul bémol est que parfois, certains meurtres sont assez éprouvants et que l'auteure aime bien torturer certains personnages.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  3. #363
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 761
    Faudra que je les lise, ils sont chez mes parents, les Camilla Lackberg.

    Pour entretien de la langue, j'ai acheté quelques Tintin et Astérix en finnois, déjà deux lus. Je vais faire une liste des insultes du capitaine Haddock ! pardon, kapteeni Cappu (dans les premières traductions, ensuite il reprend le nom "Haddock") !

  4. #364
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Ex-lathandrite désabusée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    22 472
    J'aime assez les Camilla Lackberg (enfin, je n'en ai lu que 2, et même pas dans l'ordre hélas).
    Et L'ange de Pigalle, ça donne envie...

    Moi, j'ai voulu lire un Ken Follet, n'en ayant jamais lu, j'en avais entendu dire du bien. J'ai pris ce que je trouvais à ma petite bibliothèque, à savoir "un Monde sans Fin", le tome qui suit "les Piliers de la Terre". Rien que voir le pavé, ça faisait envie. J'aime les histoires longues.
    J'ai un avis assez mitigé. J'ai très bien accroché au début, puis, vers le quart, je me suis lassée : j'ai trouvé que plusieurs personnages devenaient trop caricaturaux, certains enchaînement d'événements me semblaient vraiment trop improbables. Et il y a un aspect "encyclopédie" où l'auteur aligne ses connaissances techniques sur la période (certes très bien documentées) qui est parfois un peu lourd. Cela dit, je me suis accrochée, j'y ai repris goût dans le dernier tiers, j'ai plutôt aimé la fin.
    Je crois que c'est un genre de roman qui ne me convient pas tout à fait, ce genre de grande saga... mais ce n'est pas désagréable à lire pour autant. Je lirai les Piliers de la Terre, mais pas tout de suite, j'ai besoin de varier (et puis, il faut que la bibliothèque le réserve au fond départemental).
    Dernière modification par Voyageuse ; 27/04/2021 à 18h13.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Peu disponible...

  5. #365
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 761
    Pas lu Ken Follett... Juste joué le beau jeu vidéo sur le thème !

    J'ai repris une écrivaine dont je pensais bien aimer l'oeuvre, Amélie Nothomb. En fait, j'ai pris dans un des casiers publics dévolus aux livres et revues "cosmétique de l'ennemi".

    Mais quelle déception ! un long dialogue, sans relief véritable, sans recul, comme si l'action tenait dans une linéarité propre à décourager l'imagination. Sans description véritable, sans mise à distance ni poésie.

    J'ai aussi pris "quatre-vingt-treize" de Victor Hugo. Ben... Je préfére nettement...

  6. #366
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 761
    Lu hier : "Charly 9", de Jean Teulé.

    Un chouïa mieux qu'Amélie Nothomb, au moins c'est distrayant... Mais j'espère juste que le roi Charles IX n'a pas fait la moitié des massacres décrits...

    Je crois qu'il faudrait que j'aille m'offrir une vraie biographie du gars. Pas de Jean Teulé, de Charles IX.
    Dernière modification par Féérune ; 02/05/2021 à 19h40.

  7. #367
    Avatar de Cendres
    Cendres est déconnecté Apprentie rôliste
    Date d'inscription
    décembre 2017
    Localisation
    Paris
    Messages 
    667
    Parmi mes lectures romanesques (je lis et relis de vieux ouvrages techniques sur l'escrime et le duel.) récurrentes : Les rois maudits de Druon. C'est écrit à la perfection
    En Roleplay : Gabriel de Batz "Quelque part au nord des Landes des Sirènes"
    Candidate au Conseil de la cité : Lei Cendres
    Première leçon https://img.pr0gramm.com/2014/08/22/...21FPHvgVApF_I0

  8. #368
    Date d'inscription
    août 2008
    Localisation
    Bretagne
    Messages 
    1 856
    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Les rois maudits de Druon.
    Je les ai lus il y a une dizaine d’années, et ça m’a laissé un excellent souvenir.
    Je pense que je vais les relire à l’occasion, et peut-être regarder l’adaptation en série qui en a été faite en 1972 et dont on m’a dit beaucoup de bien.


    EDIT de Galathée : pour la suite sur les Rois Maudits, c'est par ici...
    Dernière modification par Galathée ; 09/05/2021 à 18h28.

  9. #369
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Bien accrochée au brise-lames
    Messages 
    36 614
    J'ai terminé Station Eleven, de Emily St John Mandel, que Voya avait lu ici.

    C'est du post-apo soft, l'histoire d'une grippe qui a décimé le monde (ben tiens), des survivants, mais aussi de certains protagonistes avant la chute de la civilisation. On suit de nombreux personnages, tous liés d'une manière ou d'une autre à Arthur Leander, un acteur canadien venu d'une petite île perdue, devenu ultra-célèbre, puis en fin de carrière un peu avant l'épidémie...

    J'ai trouvé ça assez touchant, mais en même temps, un peu superficiel, ou en tout cas, on rencontre beaucoup de personnages, et on a peu de temps pour les connaître et les apprécier. C'est assez différent du post-apo classique, beaucoup moins violent et pessimiste (même s'il y en a, de la violence et de la barbarie) qu'un truc comme La Route, par exemple. En bref, une bonne lecture mais un petit goût de trop peu. Le début est assez "rigolo" à lire dans la situation actuelle, je suis contente de ne pas l'avoir lu en mars passé, j'aurais peut-être un peu plus flippé (le roman est bien antérieur à la crise Covid, évidemment).
    MJ en pause carrière


    “I'm afraid we shall waste an awful lot of time."
    "Don't worry, answered Snufkin. We shall have wonderful dreams, and when we wake up it'll be spring.”

  10. #370
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Bien accrochée au brise-lames
    Messages 
    36 614
    Sur l’insistance de mon aînée, j’ai lu le premier tome de Six of Crows, de Leigh Bardugo. C’est un des romans sur lesquels se base — vaguement — la série Netflix Shadow and Bone.
    Qu’est-ce que ça raconte ? L’histoire de Kaz Brekker, un jeune criminel basé dans la ville de Ketterdam, qui est engagé par un riche marchand de la cité pour réaliser un casse dans une forteresse imprenable, au nord du continent. La récompense est de taille et il rassemble autour de lui une fine équipe pour mener la tâche à bien…

    Je craignais le côté Youth Adult, mais au final, il est très léger : tous les protagonistes ont entre 16 et 18 ans. Comme la série Netflix est passée par là, et qu’ils ont « casté » des acteurs plus âgés (et nettement plus crédibles, vu les profils), c’est très facile d’oublier qu’ils sont censés être des ados et de les visualiser comme des jeunes adultes (dans le fond, ce sont des jeunes adultes, l’auteure a juste tapé des âges improbables pour séduire à son lectorat cible). Une fois ce détail réglé, c’est plutôt sympa. L’univers et le style sont riches et l’aventure est suffisamment palpitante malgré ses travers (c’est un roman de « heist » et donc, c’est un peu comme « Ocean Eleven », les héros sont toujours en avance sur les méchants...) (je ne vais pas spoiler ). Bon point pour moi, l’auteure est surtout intéressée par ses six personnages, leurs failles, leurs élans, leur évolution, leurs secrets. J’aime bien la construction avec chaque chapitre centré sur un point de vue (c’est devenu typique, évidemment, dans ce type de romans), j’aime bien aussi la manière dont elle utilise les temps morts pour raconter la petite histoire de chaque personnage, qui arrive déjà avec de sacrées casseroles. Après, pour certains, elle aurait mieux fait de les passer au Test de Mary Sue (qui est obsolète, je sais, je sais), mais bon, c’est le travers habituel de ce type de littérature, les héros too much qui agacent le lecteur (qui y échappe, hein ?). Il y a assez de seconds rôles pour chacun y trouve son compte, d’autant que la palette de personnages est très diversifiée. Et c'est assez sombre, dans l'ensemble, même si classique.

    Bref, c’était pas mal. Je vais lire le tome 2 dans l’enfilade, même, ce qui est rare pour moi.
    MJ en pause carrière


    “I'm afraid we shall waste an awful lot of time."
    "Don't worry, answered Snufkin. We shall have wonderful dreams, and when we wake up it'll be spring.”

  11. #371
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 350
    Hé, c'est cool de lire des romans conseillés par ses enfants. Là, la plus grande lit Harry Potter et son petit frère aussi. Et la plus grande lit aussi Les royaumes de feu, mais je ne suis pas très attirée par les dragons en protagonistes principaux.

    De mon côté, j'ai lu le tome 1 des Piliers de la terre de Ken Follett. On suit un bâtisseur dont le but ultime est de bâtir une cathédrâle. On suit l'ascension d'un prieur d'abbaye. Tout cela sur fond de complots politiques et de revers historiques. J'ai bien aimé.

    J'ai lu aussi Dry bones de Craig Jonhson qui est un tome d'une série autour du personnage de Walter Longmire, un policier. Dans ce tome, le squelette d'un dinosaure est retrouvé dans la propriété de Dany Long Elk, un indien. Le soucis, c'est qu'on se demande très vite à qui appartient le squelette : à la nation indienne, à l’Amérique ou à d'autres institutions. Et l'autre soucis, c'est qu'on a retrouvé Dany Long Elk mort, peut-être assassiné. Walter Longmire, le shérif a du mal avec tout ça. Heureusement, il est secondé par ses collègues et amis. J'ai beaucoup apprécié ce roman et le fait qu'il y en a pas mal d'autres avec le même personnage. L'enquête et les personnages sont bien pensés et il y a pas mal d'humour bienvenu.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  12. #372
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Bien accrochée au brise-lames
    Messages 
    36 614
    Haha ! On se retrouve

    J'ai lu le tout premier de la série des Walt Longmire au début du mois (Little Bird). C'est l'auteur fétiche de mon homme et je n'avais jamais rien lu de lui, je me suis donc dit qu'il était temps. Ce n'est pas vraiment mon univers, mais j'ai beaucoup aimé l'humour omniprésent. Je ne sais pas si c'est complètement crédible, que les personnages se chambrent tous à longueur d'échanges, mais c'est drôlatique. Après, le contenu en lui-même est plus dur, évidemment. C'est du chouette polar.
    Je n'ai pas résumé : jeune Cheyenne à la légère déficience mentale, Little Bird a été violée par quatre jeunes Blancs du coin. Le procès a eu lieu mais les abuseurs s'en sont tirés avec du sursis. Deux ans plus tard, on retrouve un des quatre violeurs mort dans un fossé. Meurtre ? Accident de chasse ? Est-ce le premier d'une série ? Le shérif Walt Longmire s'attelle à cette pénible affaire...

    Mon fils est dans le tome 12 des Royaumes de Feu. Ça ne me tente pas des masses non plus. Je me souviens lui avoir lu des morceaux du premier tome à voix haute autrefois... C'est pas de la Youth Adult, c'est du pré-ado Il est passé à l'Epouvanteur, que l'hilarant libraire de mon quartier n'arrête pas de me conseiller. Je crois qu'avec le masque, il n'estime pas correctement mon âge
    MJ en pause carrière


    “I'm afraid we shall waste an awful lot of time."
    "Don't worry, answered Snufkin. We shall have wonderful dreams, and when we wake up it'll be spring.”

  13. #373
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Ex-lathandrite désabusée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    22 472
    Le masque, c'est magique... Je trouve mes collègues moches quand ils l'enlèvent

    Mais sinon, je suis moi aussi dans les Piliers de la Terre, qui semble tout de même bien moins décevant que le tome 2 (l'intrigue est plus crédible, en tout cas pour le moment...). J'en suis à la moitié, j'ai lu le I. Ellen et je dois attaquer le II. Aliena... Mais la surcharge de boulot a stoppé mon élan depuis 3 semaines, et j'ai déjà oublié plein de détails du I.
    Et j'ai quelques polars / thriller qui m'attendent.
    Mais ils ne m'attirant pas tant que ça en fait, va falloir que je relise un peu les pages de ce topic pour trouver d'autres idées. Sachant que j'ai une bibliothèque de village minuscule sans rien en fantasy/science fiction/etc (mais les bénévoles sont sympathiques !)... je vais finir par m'inscrire dans la médiathèque urbaine pour avoir plus de choix (mais il me manquera toujours l'ingrédient essentiel : le temps)
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Peu disponible...

  14. #374
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 350
    @Galathée : Donc j'ai laissé filer le tome 1. Le libraire ne savait pas quel était le premier de la série. J'aurais dû regarder la liste des titres. En même temps, le résumé m'a un peu fait peur, j'avoue. Du coup, c'est une dame qui nous a entendu parler du roman qui a pris les deux tomes que j'avais laissés. L'humour contrebalance les sujets graves du roman et ça fait du bien, je trouve. Et c'est vrai qu'il y a des dialogues et des situations assez surréalistes bien bien sympas.
    J'aime beaucoup les personnages Henry et Lucian, les deux potes de Longmire. J'ai vu aussi que les romans avaient été adaptés en série. Je ne sais pas ce qu'elle donne.

    @Voyageuse : tu me diras pour la suite des Piliers de la terre, alors.

    De mon côté, j'ai attaqué Le brasier de justice de Andréa Japp. C'est la première enquête d'un bourreau. Je trouve la reconstitution de l'époque plutôt bien écrite.

    J'emprunte la plupart des livres à la bibli de mon village. Je trouve la bibliothécaire en place vraiment géniale et très sympa. En plus il y a un super choix. Et, encore mieux, ils prêtent aussi des DVDs
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  15. #375
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Ex-lathandrite désabusée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    22 472
    Fini les Piliers de la Terre de Ken Follet (enfin, presque, je suis à la conclusion). J'avais lu la partie "Ellen" il y a au moins trois semaines, je n'ai eu aucun mal à m'y replonger pour la partie "Aliena"
    Rien fichu du WE pour le coup, j'avais envie d'une pause...

    Mais donc : c'est chouette, j'ai bien aimé. Prenant jusqu'à la fin, avec des rebondissements, des drames, des bonheurs, tout ce qu'il faut. On se laisse prendre par l'histoire sans souci, même s'il y a quelques longueurs techniquo-descriptives (qui, moi, ne me rebutent pas trop, mais je conçois qu'on puisse se lasser des descriptions de techniques architecturales)

    Et rétrospectivement, je déteste encore plus le tome suivant, "un Monde sans Fin". L'auteur a simplement repris les mêmes ressorts narratifs, la même trame mais en plus improbable, le même genre de personnage mais en plus caricatural.
    Du coup je me demande si je vais lire les tomes suivants... Si c'est pour retrouver les défauts du tome 2 voire pire... Pourtant, le tome 1 est bien !
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Peu disponible...

  16. #376
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Bien accrochée au brise-lames
    Messages 
    36 614
    Citation Envoyé par Voyageuse Voir le message
    Et rétrospectivement, je déteste encore plus le tome suivant, "un Monde sans Fin". L'auteur a simplement repris les mêmes ressorts narratifs, la même trame mais en plus improbable, le même genre de personnage mais en plus caricatural.
    Du coup je me demande si je vais lire les tomes suivants... Si c'est pour retrouver les défauts du tome 2 voire pire... Pourtant, le tome 1 est bien !
    Ah je suis soulagée que tu aies pris la mesure de la nullitude du tome 2 Ça m'a vaccinée de Ken Follett, personnellement.

    J'ai terminé le second tome de Six of Crows, de mon côté. Il est moins bon que le premier, les travers de l'auteure me semblent plus visibles (le chouchoutisme envers certains personnages, notamment, qui frise le ridicule) et l'intrigue est nettement plus alambiquée (et du coup, on doit beaucoup user de "suspension de l'incrédulité" comme on dit, c'est-à-dire accepter l'improbable sans trop creuser). Mais c'est finalement une lecture instructive quand on écrit soi-même dans ce genre de créneau, et je me sens beaucoup d'empathie envers l'auteure car je comprends ses errances
    Je ne vais pas dire ce que ça raconte, c'est la suite du premier. Ça reste une bonne lecture fantasy "light", assez originale, à recommander aux grands ados qui aiment lire, et aux adultes qui aiment se détendre (et qui supportent de grincer des dents par moments) (mais Ken Follett, dans le fond, ne fait pas mieux, et c'est un auteur pour adultes !).
    MJ en pause carrière


    “I'm afraid we shall waste an awful lot of time."
    "Don't worry, answered Snufkin. We shall have wonderful dreams, and when we wake up it'll be spring.”

  17. #377
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Bien accrochée au brise-lames
    Messages 
    36 614
    Je viens de terminer Sidney Chambers et l'Ombre de la Mort, un polar anglais de James Runcie, et c'était... sans le moindre intérêt.
    Ce sont des enquêtes autour de Cambridge, dans les années 50, et on suit un pasteur dans la trentaine qui se retrouve mêlé, par hasard ou via son ami inspecteur (pratique), à différentes affaires criminelles, plus ou moins graves. Il utilise son statut particulier dans la communauté pour discuter à coeur ouvert avec les gens, victimes, suspects ou témoins, et obtient ainsi des informations critiques qu'il peut ensuite transmettre à son ami quand ils se retrouvent pour jouer au backgammon. C'est hyper classique, avec la cohorte de personnages secondaires habituels (le médecin légiste un peu bizarre, la gouvernante acariâtre, le flic surchargé avec une famille pleine de gamins épuisants, la bonne amie de la haute avec sentiments partagés...), et franchement, si le lectorat anglophone n'était pas si vaste, je me demande pourquoi on publierait encore ce genre de banalités...
    Ma seule surprise a été d'être confrontée à un auteur franchement conservateur (un Tory, quoi). J'adore pourtant les auteurs anglais, mais il faut croire que jusqu'ici, j'avais réussi à éviter ce genre de personnages...

    Bon, vous allez dire : mais Gal, pourquoi tu as lu ce truc nul ? Ben en fait... C'était une de ces promotions "un roman offert pour deux achetés"... et ça avait l'air d'être le truc sans prise de tête parfait pour le train après une longue journée de boulot... Au final, c'était sans prise de tête. Mais c'était nul. Et je vous en parle pour vous mettre en garde, évidemment
    MJ en pause carrière


    “I'm afraid we shall waste an awful lot of time."
    "Don't worry, answered Snufkin. We shall have wonderful dreams, and when we wake up it'll be spring.”

  18. #378
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 350
    Citation Envoyé par Galathée Voir le message

    Bon, vous allez dire : mais Gal, pourquoi tu as lu ce truc nul ? Ben en fait... C'était une de ces promotions "un roman offert pour deux achetés"... et ça avait l'air d'être le truc sans prise de tête parfait pour le train après une longue journée de boulot... Au final, c'était sans prise de tête. Mais c'était nul. Et je vous en parle pour vous mettre en garde, évidemment
    Oui, je m'étais posé la question.

    Pour ma part, je viens de finir "Enfants de poussière" de Craig Johnson, toujours dans la série des Walt Longmire dont j'ai parlé un peu plus haut. Les enfants de poussière sont les enfants conçus durant la guerre du Vietnam par les soldats américains durant la guerre. Walt Longmire qui a pris part à cette guerre est forcé de se rappeler ce passage difficile de son existence à cause du corps d'une jeune vietnamienne. Celle-ci est retrouvée à côté d'un amérindien immense qui se retrouve rapidement désigné comme coupable.

    J'ai trouvé l'opus vraiment très bon, même si je l'ai trouvé beaucoup moins drôle que Dry bones. En même temps, le sujet ne s'y prêtait pas vraiment. J'aime toujours autant la galerie des personnages et l'intrigue (double, cette fois car Longmire se souvient de l'enquête qu'il a menée au Vietnam) vraiment prenante.

    En bref, je pense que je vais continuer dans cette série et ça tombe bien car j'ai mis la main sur "Little bird" qui est le premier tome de la série.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  19. #379
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Bien accrochée au brise-lames
    Messages 
    36 614
    Je viens de terminer The Shock of the Fall, de Nathan Filer. Je l'ai lu en anglais, parce que je pense que malheureusement la version française ("Contrecoups") est épuisée. Mais c'est un anglais vraiment abordable... Et puis on peut sûrement le trouver en bibliothèque (ou acheter l'ebook en fait...)

    C'est un roman court, à la première personne, narré par Matthew, 19 ans, tourmenté par un drame de son enfance (la mort de son grand frère) et ses répercussions qui continuent d'affecter (ou plutôt de définir) son quotidien.

    Construit comme un suspense (et donc prenant), c'est en fait une histoire très humaine, à la fois bouleversante et drôle, avec une certaine originalité formelle. Le style est direct, simple, l'auteur s'adresse directement à son lecteur. Ça m'a fait penser à l'Etrange Incident du Chien pendant la Nuit, de Mark Haddon, au niveau de l'approche de la narration (et c'est assumé par l'auteur), mais c'est plus dur dans les thèmes, plus globalement douloureux.

    Je le conseille à quiconque s'intéresse un poil à la santé mentale et à ceux qui aiment ce genre de récit touchant.
    MJ en pause carrière


    “I'm afraid we shall waste an awful lot of time."
    "Don't worry, answered Snufkin. We shall have wonderful dreams, and when we wake up it'll be spring.”

  20. #380
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Ex-lathandrite désabusée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    22 472
    J'ai redonné une chance à Ken Follet et j'ai lu "Le Crépuscule et l'Aube" (tome 3 ou 4, je ne sais pas), qui se passe avant le tome 1, à la fin du haut moyen-âge.
    Lecture détente plutôt agréable, bien mieux en tout cas que le tome 2. Bien sûr il y a quelque part dans le bouquin un amour impossible entre un jeune homme du peuple intelligent doué de ses mains et une jeune noble (faut quand même pas déconner, il ne va pas renoncer à sa marque de fabrique), mais ce n'est pas le centre de l'histoire, juste un à-côté sur la deuxième partie : l'histoire est centrée sur des luttes de pouvoir, et ça la rend plus intéressante. Et surtout il y a bien moins d'invraisemblances, les personnages ne sont pas aussi caricaturaux, le roman se déroule sur 9 ans je crois et non sur toute une vie... Bien mieux que le tome 2 ! Je me suis un peu moins attachée aux personnages que dans le tome 1, mais ça reste agréable comme lecture.


    J'ai enchaîné avec un roman plus récent (2020), d'un style totalement différent mais que j'ai vraiment beaucoup aimé, donc je partage :
    "Bénie soit Sixtine", premier roman de Maylis Adhémar.
    C'est l'histoire d'une jeune fille très pieuse, élevée puis mariée dans une secte de cathos traditionalistes intégristes de la haute bourgeoisie (le genre de secte dont quelques-uns de mes élèves sont issus, vivant dans des communautés religieuses qui scolarisent leurs enfants dans le privé hors contrat mais finissent parfois par les mettre en lycée dans le privé sous contrat s'ils n'ont pas les moyens de les envoyer dans un pensionnant du même milieu... lycée sous contrat où, là, ils rencontrent des gens du monde ordinaire... et c'est pas triste... bref, je sais qu'hélas, ce qui est décrit dans le livre n'est pas une caricature, ça existe pour de vrai).
    Cette jeune fille va donc se marier, et vivre de façon totalement en accord avec les préceptes dans lesquels elle baigne depuis son enfance (par exemple : les rapports sexuels ne sont que pour faire des enfants ; envisager un quelconque plaisir n'est qu'une tentation de Satan ; la souffrance est envoyée par Dieu ; etc...), tout en se trouvant infiniment malheureuse et coupable de ne pas se sentir heureuse. Un drame finira par lui permettre d'entrevoir d'autres valeurs, d'autres façons de vivre la foi, une autre vie possible, à l'opposé... Et puis on lit en parallèle, par petites touches, l'histoire de sa mère et de sa grand-mère, avec un choc de culture entre divers monde (hippies et cathos traditionnalistes par exemple).
    Un livre vraiment très touchant. Et qui décrit très bien l'enfermement psychique
    Dernière modification par Voyageuse ; 11/07/2021 à 09h07.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Peu disponible...

  21. #381
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Ex-lathandrite désabusée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    22 472
    Complément à mon post précédent : "une colonne de feu" du susmentionné Ken Follet ne contient pas d'idylle impossible entre un bâtisseur et une jeune fille noble! Comme quoi tout est possible!
    Il se déroule dans la seconde moitié des années 1500, période de guerre de religion entre catholiques et protestants. Il est assez différent des autres car on y croise des rois et reines, on y suit des intrigues de cour. C'est l'époque de Marie Stuart et Catherine de Médicis, d'Elizabeth 1ere, de l'invincible armada, de l'inquisition en Espagne, du commerce triangulaire; et ce roman, dans une société mondialisée, se déroule dans trois pays (Angleterre , France et Espagne ) simultanément ainsi que sur les mers, à l'image du commerce en pleine expansion de l'époque.
    Je n'aime pas spécialement les histoires de cour mais c'est un bon panorama de cette période historique... et des 3 romans emmenés cet été, c'est le seul que j'ai apprécié ! donc je partage et je rassure Althy : y'a que le tome 2 qui est nul.

    Et côté amour impossible, forcément, c'est une catholique et un protestant... mais contrairement au tome 2, les personnages ne sont pas caricaturaux, pas trop en tout cas, avec des gens biens et modérés dans les deux camps et des extrémistes également des deux côtés. Le héros est un des premiers agents spéciaux, service créé à l'époque, et les deux camps s'envoient des messages codés. Les deux femmes qu'il aimera sont une catholique qui cherche à sauver la "vraie foi" en Angleterre et une protestante qui fait du prosélytisme en France malgré les persécutions. Quelques petites références au tome 2(ils sont les descendants des héros) mais lisible indépendamment
    Dernière modification par Voyageuse ; 09/08/2021 à 10h17.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Peu disponible...

  22. #382
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Bien accrochée au brise-lames
    Messages 
    36 614
    *n'en pensera pas moins *

    J'ai lu Le Cercle de Farthing de Jo Walton, le premier tome de la Trilogie du Subtil Changement. C'est du polar uchronique : en 1941, la Grande-Bretagne signe un traité de paix avec Hitler, le laissant faire ce qu'il veut de l'Europe Continentale (et de ceux qui y vivent), en échange de la promesse de ne pas pousser plus loin vers l'ouest. Huit ans plus tard, lors d'une garden party à Farthing, un des architectes de ce traité est retrouvé assassiné dans sa chambre. Les soupçons se portent aussitôt sur David, le mari de Lucy, la fille de l'hôte, qui se trouve être juif...

    Le récit est articulé autour de deux points de vue, celui de Lucy, et celui de l'inspecteur de police venu enquêter sur les lieux. Il y a un petit côté "murder mystery" dans la haute, mais ce n'est évidemment pas l'intérêt du roman. J'ai trouvé ça vraiment bien fichu, surtout dans la représentation de cette discrimination larvée, en mode passif-agressif, et du personnage de David qui refuse de le voir et d'en mesurer les risques. Bon, il y a des aspects convenus (surtout le dernier quart), mais je trouve que l'équilibre policier / socio-uchronique est assez bien maintenu. Je lirai volontiers la suite.
    MJ en pause carrière


    “I'm afraid we shall waste an awful lot of time."
    "Don't worry, answered Snufkin. We shall have wonderful dreams, and when we wake up it'll be spring.”

  23. #383
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Ex-lathandrite désabusée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    22 472
    Ça fait vachement envie... j'aime bien ce genre de roman. Faut que je demande à ma bibliothécaire préférée s'ils ont ce genre de chose, je crois qu'elle adorerait aussi d'ailleurs.

    Là, je suis heureuse, j'ai enfin trouvé un bon thriller après 2 ou 3 plutôt nuls avalés cet été... (je prends toujours "au hasard" à la bibliothèque, selon si le titre m'inspire... ça suffit pas forcément !) : "L'Effet Papillon" de Jussi Adler Olsen.
    J'ai aimé, un bon roman policier bien ficelé avec multiples ramification, un ado en danger avec la mafia aux trousses; j'aime moins le policier-enquêteur au sale caractère un peu excessif, mais ça va, il n'est que l'un des protagonistes (même si ça semble être le personnage récurrent des romans de cet auteur).
    Bref, je ne connaissais pas du tout cet auteur, je suis bien décidée à lire d'autres de ses romans pour voir s'ils sont tous aussi bien.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Peu disponible...

  24. #384
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Bien accrochée au brise-lames
    Messages 
    36 614
    J'ai terminé le Chant d'Achille, de Madeline Miller, dont Althéa parle (un peu) quelque part plus haut... Ici !

    Ça raconte l’histoire d’Achille et de Patrocle, depuis leur rencontre, encore gosses, jusqu’à la Guerre de Troie (je ne spoile pas, au cas où, mais je suppose que tout le monde sait comment ça se termine).
    J’ai un rapport un peu amour/haine avec la guerre de Troie et j’ai toujours viscéralement détesté le personnage d’Achille, mais je dois avouer que le roman m’a vraiment plu… L’autrice fait le bon choix en faisant de Patrocle le narrateur, plus humain, toujours touchant, et elle traduit bien sa fascination pour son compagnon divin, dont les travers sont mis en perspective. Après une première partie enchantée, j’ai eu un peu de mal avec le passage à Troie (connaître l’histoire rajoute un poids funeste sur les épaules du lecteur…) mais j’ai serré les dents et au final, le traitement de cette guerre effroyable est moins douloureux que je le craignais. La fin est particulièrement bien gérée.

    Au total, c'est... à la fois tragique et mignon. Pas transcendant, mais une bonne lecture.
    MJ en pause carrière


    “I'm afraid we shall waste an awful lot of time."
    "Don't worry, answered Snufkin. We shall have wonderful dreams, and when we wake up it'll be spring.”

  25. #385
    Date d'inscription
    octobre 2019
    Messages 
    223
    Je me suis remis à la lecture début juillet.
    J'ai lu Mage de bataille de Peter A. Flannery (environ 700 pages) mouais...
    Je suis passé sur Le cycle de la Belgariade, un des rares auteurs de fantasy que je ne connaissais pas (pas loin de 2 000 pages) je suis à 300 pages de la fin, j'ai bien du mal à le finir...

    Le roman que j'ai tout particulièrement apprécié sur ces dernières années : Bloodsong d'Anthony Ryan.

  26. #386
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Chennevières-sur-Marne
    Messages 
    129
    Ah la Belgariade.... que de bonheur. Écrit par le couple Edding. Je suis quasi persuadé que les personnages féminin de la saga sont écrit ou co écrit par Madame.
    J'ai dévoré la série plusieurs fois.

  27. #387
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Localisation
    Banlieue parisienne
    Messages 
    1 589
    Si la Belgariade (5 volumes) et la Mallorée (suite de la Belgariade en 5 volumes aussi, avec encore plus d'humour) n'a été signé par monsieur (David), les autres ouvrages (une dizaine d'ouvrages) l'ont été par le couple (David et Leigh Eddings). En effet les personnages féminins (entre autre) ont la marque de madame dans les 2 Sagas. Les Machos de la "Fantaisy" n'ont toujours pas digéré l'outrage !
    Où sont les guerrières nichonnées ? Ici la gente féminine est futée avec sagesse, parfois et … casse pieds, la vie quoi.

    Le premier livre est assez lent et pose l'atmosphère comme dans toute saga type Seigneur des anneaux, le rythme s'accélère dans les autres livres du premier opus comme dans le second. Pas de nains ni d'elfes mais des personnages savoureux, avec leurs faiblesses et défauts mais parfois héroïque.

    J'ai utilisé certains ces personnages pour faire une équipe dans Baldur's Gate, pour ceux qui les connaissent il y avait un Paladin Cavalier (Mandorallen), un guerrier Berzerk (Barak), un Mage Guerrier (Belgarion le héros principal), un voleur (Silk) une clerc (ou clerc/mage: Polgara) et enfin Belgarath le sorcier.

    Lorsque j'ai le moral dans les chaussettes, je replonge dans la lecture de ses ouvrages, la traduction française est bonne mais la VO est encore mieux.
    L'homme est un loup pour l'homme et un caniche nain pour sa femme

  28. #388
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 350
    Citation Envoyé par Galathée Voir le message
    J'ai terminé le Chant d'Achille, de Madeline Miller, dont Althéa parle (un peu) quelque part plus haut... Ici !

    Ça raconte l’histoire d’Achille et de Patrocle, depuis leur rencontre, encore gosses, jusqu’à la Guerre de Troie (je ne spoile pas, au cas où, mais je suppose que tout le monde sait comment ça se termine).
    J’ai un rapport un peu amour/haine avec la guerre de Troie et j’ai toujours viscéralement détesté le personnage d’Achille, mais je dois avouer que le roman m’a vraiment plu… L’autrice fait le bon choix en faisant de Patrocle le narrateur, plus humain, toujours touchant, et elle traduit bien sa fascination pour son compagnon divin, dont les travers sont mis en perspective. Après une première partie enchantée, j’ai eu un peu de mal avec le passage à Troie (connaître l’histoire rajoute un poids funeste sur les épaules du lecteur…) mais j’ai serré les dents et au final, le traitement de cette guerre effroyable est moins douloureux que je le craignais. La fin est particulièrement bien gérée.

    Au total, c'est... à la fois tragique et mignon. Pas transcendant, mais une bonne lecture.
    Tu vas chercher dans les archives. Il faudra que je le relise, celui-là. Je l'avais vraiment aimé. Je ne sais pas trop si je te conseillerais de lire Circé de la même auteure et qui m'a un peu déçue.

    Sinon, je me souviens que la Malorée et la Belgariade sont décrits comme des "classiques". Il faudrait que je les lise aussi.

    Pour ma part, j'ai lu "Quand sort la recluse" de Fred Vargas. Je l'ai beaucoup apprécié. C'est une enquête qui démarre par trois décès dus à des morsures de recluses, des araignées. J'ai beaucoup aimé le déroulement de l'enquête, les personnages originaux, l'écriture parfois poétique.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  29. #389
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Bien accrochée au brise-lames
    Messages 
    36 614
    Si vous voulez discuter plus en détail des bouquins des Eddings, il y a un petit sujet spécial tout beau tout chaud ici (oui je fouille dans les archives ) (je ne vous y suivrai pas, j'ai dé-tes-té la Belgariade, viscéralement, intégralement, absolument ) (j'ai l'habitude) !

    Citation Envoyé par Althéa
    Tu vas chercher dans les archives. Il faudra que je le relise, celui-là. Je l'avais vraiment aimé. Je ne sais pas trop si je te conseillerais de lire Circé de la même auteure et qui m'a un peu déçue.
    Je ne suis pas terriblement tentée par Circé... La thématique du Chant d'Achille m'allait bien. Mais on verra... quand j'aurai avancé dans ma pile titanesque de bouquins à lire
    MJ en pause carrière


    “I'm afraid we shall waste an awful lot of time."
    "Don't worry, answered Snufkin. We shall have wonderful dreams, and when we wake up it'll be spring.”

  30. #390
    Date d'inscription
    octobre 2019
    Messages 
    223
    J'ai pas trouvé la traduction et le style de la Belgariade exceptionnel.
    Autant pour les deux tomes de l'intégral, le premier était assez agréable à lire, pour le second je déplore un gros remplissage avant le dénouement.
    Comme quoi les goûts et les couleurs...

Discussions similaires

  1. [SOLUCE] Quel est l'intérêt des dernières zones ?
    Par Magnus dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 8
    Dernier message: 16/05/2008, 18h02
  2. Dernières news tolkéniennes
    Par Eleglin dans le forum Le cabinet littéraire et B.D.
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/05/2008, 19h40

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257