Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion: [Débat] La science fiction

  1. #1
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 111
    Aujourd'hui, à la bibliothèque il y a la fête du livre jeunesse. Dans ce cadre, un débat sur la science fiction a eu lieu. Trois auteurs (Jean-Pierre Andrevon, Danielle Martinigol, Fabrice Colin) et un éditeur (Denis Guiot) ont débatu sur ce thème :

    La science fiction serait elle un aperçu de demain ? Pour les trois oui. La plupart envisagent le monde de manière pessimiste sauf pour Martinigol. Et vous, comment voyez vous la science fiction ?
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  2. #2
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    17 999
    Je pense que certaines oeuvres décrivent bien ce que le monde pourrait être si nous ne changeons pas la situation actuelle (tendances belliqueuses de l'humanité, course aux armements et surtout destruction de l'environnement) Le but des auteurs est de nous alerter, de montrer, y compris aux plus jeunes que l'espèce humaine peut disparaître, que notre hégémonie peut se heurter à des forces plus grandes que ce que nos technologies nous rendent capable de faire, que notre monde peut devenir invivable à tous points de vue.

    Cela peut être aussi un exutoire à notre soif de découverte, celle-là même qui a toujours guidé l'Humanité. Les récits de voyages inter-galactiques traduisent nos rêves d'expansion et même la découverte d'autres civilisations pourquoi pas ?

    En tout état de cause, il ne faut pas oter à ces récits leur but premier : nous faire imaginer un autre possible, un monde de demain. Ils nous permet de briser tous les carcans des champs du possible parce qu'ils ne sont pas accessibles, ils n'auront jamais lieu ou alors dans une réalité qui n'aura plus rien à voir avec la nôtre.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  3. #3
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages 
    1 003
    Ca depend (honnetement, quelle autre réponse serais plus proche de la réalité?)
    Certaines SF sont très proche de notre avenir présumé (je pense par exemple à "snow crash", qui aurais -je l'ai pas lu- imaginé le monde dans lequel nous vivons).

    Par ailleur, certaines SF (oui, je parle "d'une SF", a defaut d'un meilleur terme, je barbarise) semblent beaucoup moins crédibles (par exemple, certains barjavels, ou les robots Asimoviens: on n'imagine mal des ruines de civilisation découvertes sous le pôle sud ou des IA semblables à l'esprit humains auxquelles on puisse inculquer des loies...)
    Les paranoiaques croient que tout le monde leur veut du mal. Les mages, eux, le savent.

    Foutredieux (Mistrum Ridculle, Archichancelier de l'UI)

  4. #4
    Vergil Invités
    Le probleme avec la SF, c'est que ca part souvent sur la conception que les tendances continuent comme maintenant. Hors, il existe toujours dans l'histoire des imprévus qui chamboulent out.

    Par exemple 2001 odyssé de l'espace est partit sur le préconcu que la course à l'espace continuerai de cette facon. Hors, elle s'est relativement arreté depuis quelques temps. De nombreux ouvrages de science fiction ont été "décrédibilisés" (ici, ca veut dire que c'est pas arrivé comme dans le livre) une fois l'époque arrivé.

    On surestime certaines tendances comme on en sous estime d'autres.

  5. #5
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 137
    Comme dit plus haut, tout dépend du style de SF... Si 1984 a le mérite de frapper les esprits, et de faire réfléchir sur les possibles dérives d'un régime ultra-totalitaire, des écrivains comme Jules Verne ont à merveille imaginé des situations qui, quelques décennies (pas mal en fait ) plus tard, se sont réalisées...

    D'autres encore font simplement rêver, sans pour autant imaginer le monde tel qu'il le sera dans X années... je pense aux cycles de Fondation ou de Dune, qui sont plus une création "indépendante", un peu comme les mondes que l'on rencontre en HF (du moins je le vois comme ça :timide: ). Nous n'aurons jamais de prescients, de voyages intergalactiques en déformant le tissu de l'univers entre les planètes, etc.

    Donc, toutes les SF ne sont pas "prémonitoires", mais certaines le sont (c'est leur but, comme Verne, je pense ), parfois peut-être sans le savoir... l'avenir dira peut-être à nos descendants si Orwell avait vu juste
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  6. #6
    abellio Invités
    Le fait que les auteurs de science-fiction parlent du présent ( et de ses catégories mentales, cf vergil) n'est pas un "problème", mais bien son but premier.
    Le fait d'imaginer ce que serait notre futur sert de "filtre" pour j(a)uger nos conceptions au présent. Tirons par la pensée les conséquences de nos actes de pensée. Evidemment que les auteurs doivent être convaincu de la vérité prospective de leur boulot, c'est la guarantie qu'ils feront avec sérieux leur état des lieux (topologie mentale, et dans ce cas précis, topique !)
    Le fait ou non de tomber à l'avance et un peu au hasard sur ce qui sera n'a que peu d'importance, c'est l'utilisation qui en est faite qui importe, et pour avoir une réelle portée dans le futur, elle se doit de voir dans le présent ce qui échappe au temps, des trouver des invariants de l'Humain, et pour les plus grand la voie de son dépassement.
    Y aura-t-il des pré-cogs ? Peu nous importe, au final. Mais l'utilisation narrative qui en est faite nous dit-elle quelque chose sur les pouvoirs de l'esprit humain ? Sur les représentations qui donnent naissances à ces fantasmes ? Sur la nature de la pensée et son rapport avec le temps ? etc....
    Après, il s'agit toujours de se replacer sur le plan de la création, et pas de l'utilisation des strates figées dans un genre (ex: Star Wars, qui, malgrè toutes ses qualités, est plus de l'ordre du médiéval-fantastique que de la science-fiction)
    Enfin, je dirais qu'il est presque plus facile d'apprendre quelque chose de fondamental avec la science-fiction qu'avec l'histoire...Mais, là, c'est évidemment polémique !

  7. #7
    Date d'inscription
    October 2006
    Messages 
    191
    moi je ferais une différence entre science fiction et anticipation. dans la SF le contexte prend l'excuse d'un future hypothétique pour s'affranchire des limites raisonnables dans notre vision du monde. ça mène de temps en temps a du grand n'importe quoi (si quelqu'un a lu du jimmy guieux ). pour l'anticipation c'est un contexte actuel qui est avancé dans son évolution, la réflexion est plus prononcé en générale et la critique de nos sociétés s'y cache bien souvent. jule verne est passé a côté de ça mais orwell ou k.dick (voir azimov) on bien creusé le sujet.

    maintenant rappelez vous la vision de l'an 2000 qu'on nous servait quand on étaient petit ? des machines volantes partout, des robots antropomorph qui bossaieent a notre place, des voitures nucléaire... en fait on a hérité d'un créatif de pub hirsute qui se balade en trotinette avec un PC portable en bandolière et un T.shirt "greenpeace" sous son blazer. ça calme.
    je fais des fautes, je suis distrait et dislexique. je me soigne mais soyez indulgent. et me tapez pas.

    http://strip-jdr.over-blog.com/

Discussions similaires

  1. Débat sur les avenirs possibles du RP
    Par Taliesin dans le forum Les Archives du Concile
    Réponses: 82
    Dernier message: 28/08/2009, 20h48
  2. [Docu/fiction] Entre les murs de Laurent Cantet
    Par Althéa dans le forum Cinéma, Vidéos et Télévision
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/09/2008, 17h00
  3. Débat sur la majesté d'Amélyssanne
    Par Magnus dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 31
    Dernier message: 12/06/2008, 19h21
  4. Débat sur la création de personnage
    Par Unnamed Unknown dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 22
    Dernier message: 01/01/2004, 23h18
  5. [Archives] Débat
    Par Aloysius Kelsen dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 56
    Dernier message: 24/10/2003, 23h13

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250