Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

Discussion: [AUTEUR] Bernard Werber

  1. #1
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages 
    1 035
    En voyant la sortie de son dernier livre depuis quelques semaines, je me suis dis qu'il serait sympa de faire un petit sujet sur cet auteur que j'affectionne particulièrement.


    Petit point biographique :
    "Né en 1961 à Toulouse, Bernard Werber a publié sa première nouvelle dans un fanzine à l'âge de 14 ans. Après avoir été pendant dix ans journaliste scientifique dans les plus grands news magazines français, il se consacre à l'écriture romanesque.
    Dès son premier livre, Les Fourmis, ce jeune écrivain s'est imposé comme un maître original d'un nouveau style de littérature, à cheval entre la saga d'aventures, le roman fantastique et le conte philosophique. Le Jour des fourmis, publié deux ans plus tard, traduit en vingt-deux langues, a obtenu le Grand Prix des lectrices de Elle et le Grand Prix des lecteurs de Livre de Poche 1995. La Révolution des fourmis est venu clore cette trilogie. Bernard Werber a même été mis au programme de certaines classes de français, philosophie et... mathématiques."
    (j'ai repris ce petit texte qu'on retrouve dans presque tous ces livres)


    Bibliographie :
    Cycle des Fourmis
    Les Fourmis, 1991
    Le Jour des fourmis, 1992
    La Révolution des fourmis, 1996

    Cycle Aventuriers de la science
    Le Père de nos pères, 1998
    L'Ultime secret, 2001

    Cycle des Anges
    Les Thanatonautes, 1994
    L'Empire des anges, 2000

    Cycles des Dieux
    Nous, les Dieux, 2004
    Le Souffle des Dieux, 2005
    Le Mystère des Dieux, à paraître

    Autres livres
    Le Livre du voyage, 1997
    L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu, 2000
    L'Arbre des possibles (nouvelles), 2002
    Nos Amis les humains (théâtre), 2003

    Et cette année : Le Papillon des étoiles

    Il s'est également lancé depuis peu à adapter au théâtre, puis en film (sortie pour janvier 2007) Nos Amis les humains. Il a aussi tourné un court métrage, La Reine de nacre, et aussi une BD, Les Enfants d'Eve.


    Pour la petite histoire, j'ai connu cet auteur lors de mes années lycée. Durant ma seconde, j'ai découvert au CDI un classeur contenant des fiches de lectures d'élèves qui partagaient leurs impressions sur des livres qu'ils avaient lu. En le consultant, j'ai découvert plusieurs fois un même livre, Les Fourmis. Piqué de curiosité par le synopsis, j'achetais le livre, et là, ce fut le coup de foudre. J'ai littéralement plongé dans le livre, sans pouvoir le lâcher (je devais attendre d'être physiquement incapable de lire ) et j'ai enchaîné, livre par livre, jusqu'au dernier. Enfin sauf celui qui vient de sortir, je l'ai pas encore acheté.

    C'est un auteur qui me plaît, par son style, par ses idées, ses sortes d'utopies sur l'homme... et surtout de l'humour ! Bref, c'est pour moi un auteur très plaisant à lire et on accroche facilement à le lire si on aime ou si on s'intéresse un peu à cette fiction, animale ou philosophique.

    Si on veut un point négatif sur lui, je dirais.... trop rapide à lire Je suis tellement dedans que je le lis trop vite et que je vois trop rapidement arrivé la fin...


    J'espère y voir des avis, il m'a semblé cru voir à un moment loitain (sans doute dans mon sujet de présentation) des personnes qui n'appréciaient pas vraiment Werber. Bref, à vos claviers. Que pensez vous de cet auteur ? Avez vous aimé ses livres (si vous les avez lu bien sûr :notme2: ) ?
    Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB

  2. #2
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 311
    J'ai lu les thanatonautes,l'empire des anges et l'arbre des possibles. Je les ai trouvés pas mal. Surtout l'insertion des contes et légendes dans le premier ouvrage. Bon ... après sa réfléxion sur ce qui se passe dans l'au delà me semble un peu simpliste et laisse un léger goût de déja vu. Quant à sa théorie, adhère, adhère pas, ce n'est pas le propos ... tant qu'il ne cherche pas à créer un nouveau mysticisme. J'ai trouvé assez drôle l'utilisation de célébrités telles que Marylin Monroe comme personnage pour accompagner les héros dans leurs pérégrinations hors de la vie.

    Quant à l'arbre des possibles, comme tous les recueils de nouvelles en général, certaines histoires sont bien, d'autres moins. J'ai trouvé celle de l'arbre des possibles très belle, la partie de foot bien vue et celle de l'arbre qui aide à confondre le meurtrier pas mal. Je ne me souviens pas des autres.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  3. #3
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages 
    1 035
    Oui, celle de la partie de foot est terrible, j'aimerais bien voir ça à la télé, ça serait plus intéressant à voir que nos matchs actuels :notme:


    Pour ce qui est des noms de célébrités, il nous en sert une véritable louche dans celles concernant les Dieux, car on le droit à pas mal de célébrités française (car chaque année les élèves dieux sont d'une nationalité): Gustave Flaubert, Etienne de Montgolfier, Claude Monet, Auguste Rodin, Marie Curie, Mata Hari, etc...
    Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB

  4. #4
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 311
    Bof, moi j'apprécierais moyen. Là, le match de foot devient une sorte de guerre. Le contraire pourrait être pas mal. Un peu simpliste mais pas mal. Oui, naïf on peut dire mais bon, on peut rêver ... Pas de morts, pas de sang, pas d'habitations détruites ni de civils touchés. Juste deux camps, un gagnant, un perdant. Pas d'annexions de territoires, ni de blocus financiers, encore moins de génocides. Rien de tout ça. *soupir*

    J'aimerais bien voir Marylin ou Mata Hari fréquenter Marie Curie tiens, ça doit donner. :eye:

    Autrement, le fait de placer la destiné des peuples entre les mains de Marylin, je trouve ça assez flippant. Comment ça mauvaise langue ?
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  5. #5
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages 
    1 035
    Bah y a pas de quoi s'affoler, car notre groupe d'aventuriers qui visitent des endroits interdits aux élèves vont payer leur curiosité (dont Marilyn :eye: ).
    Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB

  6. #6
    Zaknafein Invités
    Bernard Werber est un auteur intéressant avec un univers bien à lui on ne peut dire qu'il manque d'originalité.

    Cependant d'autant j'ai aimé le cycle des Fourmis, autant j'ai fini par décrocher, sa philosophie de plus en plus prégnante rend l'histoire trop prévisible en plus d'avoir quelques choses d'un peu prétentieux.

    La rupture pour c'est le Père de nos pères, là j'ai pas pu finir le bouquin.

    Dommage.


  7. #7
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages 
    46
    J'ai beaucoup aime Les Fourmis et franchement depuis je regarde ces petites betes autrement. C'est un livre original et intelligent. Cependent quelque chose m'a gene. La maniere dont le professeur se debarasse de ses collegues qui fouillent dans ses affaires. Il cause leur mort de maniere horible. Ce qui m'a gene c'est pas tant l'act lui meme que la maniere dont l'auteur le justifie. Le professeur est un hero, un homme exeptionel qui a trouve un moyen original (sacre farceur) de se debarasse des curieux.
    Mais bon. Comme j'ai aime le livre j'ai lu la suite. Et la, rebelote. 6 personne se font massacrer de la maniere la plus horible qui soit (se faire bouffer par des fourmis vivant) et l'assassin est presente comme "un vieux messieur sympathique" que le policier n'a pas envie d'arreter. On n'a daja vus de tel meutre dans la literature, mais les auteurs ne sont jamais presente comme des personnes sympatique. Ce n'est qu'un livre mais ca m'a mis tres mal a l'aise.
    Pareil pour le troisieme opus. Le meme "vieux messieur sympathique", que cette fois ci est presente comme un patriarche respectable, cause, par son inconcience, la mort d'un homme, et la fille du defunt lui dit "oh c'est pas grave, vous n'avez pas fait expres". Cette justification du meurtre pour des raisons intellectuel me derange enormement. Que vaut la vie de quelques personnes a cote de la connaisance.
    Si le premier livre avait un air realiste, le 3eme est completement delirant. L'auteur ecrit uinquement pour lui meme, pour se faire plaisir. Le lecteur n'a aucune place.
    Pour la serie des anges, a part nous montrer a quel point l'ecrivain est intelligent et sait beaucoup de chose, je ne vois pas l'interet.
    Bref, vous l'avez compris, malgres son premier livre, j'aime pas Bernard Weber. Il sait ecrire. Il sait tenir le lecteur. Mais ca c'est de la technique. Ces livres sont froids, pretencieux et douteux.

  8. #8
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages 
    1 035
    Originally posted by Zaknafein+dimanche 22 octobre 2006 à 12:37--><div class='quotetop'>QUOTE(Zaknafein &#064; dimanche 22 octobre 2006 à 12:37)</div>
    Cependant d'autant j'ai aimé le cycle des Fourmis, autant j'ai fini par décrocher, sa philosophie de plus en plus prégnante rend l'histoire trop prévisible en plus d'avoir quelques choses d'un peu prétentieux.
    [snapback]263993[/snapback]
    [/b]

    nidiel
    @jeudi 26 octobre 2006 à 22:30
    Bref, vous l'avez compris, malgres son premier livre, j'aime pas Bernard Weber. Il sait ecrire. Il sait tenir le lecteur. Mais ca c'est de la technique. Ces livres sont froids, pretencieux et douteux.
    [snapback]264386[/snapback]
    Ah, c'est marrant, mais j'ai toujours sentit l'inverse. En plus de ne pas arriver à voir la prétention dans ses livres ou dans sa personnes physique, lire un de ses livres est plutot réchauffant, comme si on se racontait une histoire bien marrante.

    Tu me fais resouvenir ces meurtres de personnes mangées de l'intérieur par les petites fourmis. Ca ne m'a pas marqué, vu qu'au cinéma ils font pareil, l'image en plus. Je préfère encore le coup du type qui se fait prendre par derrière, soumi au singe dominant, dans Le Père de nos pères :notme:
    Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB

  9. #9
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages 
    46
    Tu me fais resouvenir ces meurtres de personnes mangées de l'intérieur par les petites fourmis. Ca ne m'a pas marqué, vu qu'au cinéma ils font pareil, l'image en plus
    Ce n'est pas les meurtres qui m'ont gene. On en a vu d'autres. C'est leur justification.



  10. #10
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 595
    Tout ce que je peux vous dire sur le sujet, c'est que malgré quelques bons a-prioris que j'en avais auparavant, le seul livre de lui que j'ai lu (à savoir l'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu) est d'une atrocité peu commune. Et que s'il voulait monter une secte, il n'aurait pas trop de problèmes, parce qu'il a déja une belle bande de fanatiques.
    Ses romans sont surement géniallissimes, mais selon moi l'ESRA serait beaucoup plus à sa place en cale-meuble que dans une bibliothèque digne de ce nom.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  11. #11
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages 
    1 035
    Originally posted by nidiel+vendredi 27 octobre 2006 à 18:46--><div class='quotetop'>QUOTE(nidiel &#064; vendredi 27 octobre 2006 à 18:46)</div>
    Ce n'est pas les meurtres qui m'ont gene. On en a vu d'autres. C'est leur justification.
    [snapback]264452[/snapback]
    [/b]
    Pardon, j'avais mal lu. Ce qui ne change pas quand même, car il existe bien des livres ou des films dont on tue des gens attrocement pour la science ou l'argent.

    ArkSeth
    @vendredi 27 octobre 2006 à 19:01
    Tout ce que je peux vous dire sur le sujet, c'est que malgré quelques bons a-prioris que j'en avais auparavant, le seul livre de lui que j'ai lu (à savoir l'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu) est d'une atrocité peu commune. Et que s'il voulait monter une secte, il n'aurait pas trop de problèmes, parce qu'il a déja une belle bande de fanatiques.
    Ses romans sont surement géniallissimes, mais selon moi l'ESRA serait beaucoup plus à sa place en cale-meuble que dans une bibliothèque digne de ce nom.
    [snapback]264454[/snapback]
    Lol, il ne faudrait pas prendre ce livre pour une sainte Bible (bon y a toujours des gens influencables), c'est plus un livre qui éveille la curiosité avec des des paragraphes intéressants et permet de comprendre un peu mieux ses livres (donc le mien ne cale pas un meuble et j'ai qu'une étagère-biblio hors norme :notme2: ).
    Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB

  12. #12
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 595
    Un "paragraphe" sur deux contient une connerie monumentale, quand même. J'aurais rien dit si c'était juste à prendre au second (troisième? centième? millionnième?) degré, mais là-dedans, il dit exactement sur le même ton des trucs vrai, des avis qui lui sont tout ce qu'il y a de plus personnels et des affirmations monstrueusement fausses...
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  13. #13
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages 
    1 035
    Evidemment que tout n'est pas à prendre pour argent content (j'aurai du le préciser un peu plus avant, mea-culpa), puisque certaines choses sont basé sur des sortes de "légendes urbaines" ou autres, d'où le fait que j'ai dit qu'il ne fallait le prendre pour une Bible (quoique une religion basée dessus serait beaucoup plus marrante et c'est surtout plus court). Enfin aucun de ses livres ne sont à prendre avec un sérieux total même s'il en donne l'apparence, c'est un bon délire à chaque fois.
    Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB

  14. #14
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages 
    46
    Ce qui ne change pas quand même, car il existe bien des livres ou des films dont on tue des gens attrocement pour la science ou l'argent
    Oui mais en general ce sont les mechants qui font ca. Pour Weber ce sont les gentils...

    Dans les fourmis il parle de l'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu, et le presente comme ecrit par un homme genial (et assassin a ses heures mais quelle importance, il est si genial alors on lui pardonne ses "petit" defaults). Un peu plus tard il sort l'Encyclopédie en question ecrite par... lui meme. Non franchement ses livre transpire la pretention.
    Il n'est pas le seul a etaler ses connaissances. Umberto Ecco fait pareil, surtout dans le Pendule de Foucault, mais ses livres sont quand meme d'un autre niveau, et ils restent passionant.

  15. #15
    Zaknafein Invités
    nidiel a mis le doigt dessus: les héros de Weber sont systématiquement des gens géniaux, indépendants d'esprit et en croisade contre leur congénères tous des crétins baveux qui mériteraient la mort.

    Je suis quelqu'un de passablement misanthrope, alors quand un auteur français écrit une trilogie (les fourmis) dont le message c'est "mort aux blaireaux!", ça m'a plut mais lorsque je réalise que tous ses bouquins fonctionnent de la même manière, là je me dit:"ce type exploite mon mal de vivre, avec le professionnalisme d'un commercial qui adapte son produit à la clientèle."

    Tous les auteurs font ça mais chez lui, c'est tellement transparent que je me sens insulter.
    Dernière modification par Zaknafein ; 31/12/2007 à 02h07.

  16. #16
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est connecté maintenant a du RP en retard
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages 
    2 961

    Re : [AUTEUR] Bernard Werber

    Personnellement je n'ai pas lu beaucoup de livres de Werber, juste "Le livre du voyage", que j'ai trouvé très sympa à lire, et les deux premiers tomes des Fourmis, que j'ai aussi appréciés. Certes, Werber a parfois un style un peu "pédant", mais dans l'ensemble je pense qu'il ne faut pas trop se prendre la tête sur ce qu'il raconte, c'est intéressant même si ça n'est pas toujours vrai. Après tout, ce ne sont que des romans, hein
    (concernant l'Encyclopédie, je ne l'ai pas lue, mais je pense que ça me plairait, sans chercher à savoir si ce qu'il raconte est vrai ou pas, car je pense que tel n'est pas son but. La raison d'être de cette "encyclopédie" réside dans la trilogie des fourmis...)
    En RP, je joue Séraphine Pierrejoyeuse, dont la couleur est : #D0C07A ainsi que Frère Jordin : #FF9966
    Et, il y a longtemps, j'incarnais Vel'Cheran.
    Venez lire nos aventures dans l'univers d'Ambre !

  17. #17
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 595
    Eh bien, je ne sais pas pourquoi, je m'attendais à ce que la discussion se prolonge...

    Comme vous le savez déjà, je n'ai lu que L'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu, probablement hors de son contexte, et j'ai l'outrecuidance de croire que ça me suffit pour dire du mal de cet "illustre" auteur. Pourquoi ? Eh bien, parce qu'à défaut d'avoir lu davantage de ses livres, j'ai quelques connaissances sur certains de ses lecteurs.
    Il se trouve que l'ESRA, pour reprendre son diminutif habituel, présente dans le désordre le plus complet et d'une manière qui rend la possibilité de distinguer les unes des autres des plus ardues, des vérités plus ou moins bien présentées, des pensées qui lui sont toutes personnelles (et dont certaines auraient mieux fait de le rester), et des choses qui sont monstrueusement fausses.
    Le problème vient du fait que, compte tenu de l'ascendant psychologique qu'il semble avoir sur une proportion non-négligeable de ses lecteurs (Parler de "secte" n'est hélàs pas qu'une simple figure de style. Il suffit d'écouter quelques instants certains de ses admirateurs parler de lui pour se rendre compte que cet homme fait office de parfait gourou.), eh bien, un certain nombre de personnes considèrent que toutes ces choses sont des vérités absolues, qu'on peut qualifier de dogmatiques.

    Je ne mets absolument pas en causes ses qualités d'auteur (qui doivent être remarquables, pour qu'il ait réuni autant de fans). Simplement, vu de ma fenêtre, ce type est exactement au même niveau que les Créationnistes, vous savez, ceux qui croient dur comme fer que la Terre a été créé en sept jours, sans que les continents aient jamais changé d'aspect, que les espèces sont figées et que l'évolution Darwinienne n'est qu'un paquet d'idioties, et que les fossiles de dinosaures ont été disposées exprès pour voir si ça nous faisait douter.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  18. #18
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 275

    Re : [AUTEUR] Bernard Werber

    En fait, le problème principal de Werber, c'est qu'il faut prendre les livres pour ce qu'ils sont : des romans.
    En effet, Werber a la particularité de savoir comment déclancher le questionnement chez l'autre.
    Si ces livres peuvent vous aider à réfléchir : tant mieux ! En ce qui me concerne, tout le cycle des thanatonautes + les Dieux cloturé par l'encyclopédie du savoir relatif et absolu, c'était très intéressant (particulièrement la fin...). Bref, ça m'a fait réfléchir, et ça m'a donc rendu critique sur son oeuvre.
    C'est intéressant, ça fait réfléchir... Mais ce sont des romans !!!

    Les milliers de vrais faux fans qui forment déjà une secte, excusez moi, c'est vraiment lamentable.

    Bernard Werber est certes intéressant, mais c'est pas parce qu'il a abordé une sorte de mysticisme avec l'histoire des thanatonautes et les suites qu'il va devenir le prochain Gourou. (La fin de ce cycle le prouve suffisamment).

    Qu'on aime, qu'on aime pas, il faut vraiment que les gens gardent à l'esprit que ce ne sont QUE des romans...
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  19. #19
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 401

    Re : [AUTEUR] Bernard Werber

    J'avais lu le cycle des fourmis en son temps, je m'étais fait raconter les Thanatonautes...


    J'avais bien aimé les Fourmis. L'idée de départ était quand même bluffante (un roman policier vu du point de vue d'une fourmi et de sa fourmilière...). Il maîtrise à merveille toutes techniques d'écriture de roman à suspense, à tiroirs, à succès.


    Son côté pédant, on ne peut pas le louper, et je rejoins Nidiel, ce n'est pas la culture d'un Umberto Eco, et l'aspect dogmatique de ce fatras fumeux est on ne peut plus déroutant... insupportable, déplacé. Ça gâche le reste...


    Que des romans, je veux bien. Mais tant qu'à faire je préfère les romans qui ne me prennent pas pour une imbécile.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  20. #20
    Smidge Invités

    Re : [AUTEUR] Bernard Werber

    Les fourmis 1 est pas mal. Les fourmis 2 est génial. Les thanatonautes est excellent.

    Tout ce qu'il a fait après varie entre le médiocre et le merdique Et plus ça va... pire c'est !
    Pour ce qui est du cycle "thanatonautes", dès le N°2 je l'ai trouvé pathétique...
    Le 3 (enfin les 3 tomes) sont vraiment bofbof...et n'importe qui qui a joué à BG2 connait déjà la réponse de l'énigme principale... (sans parler de la cohérence... des dieux tout puissants sont même pas capable de la trouver...). Bref, déçu, très déçu.

    De plus, tous ses bouquins (ab)usent de la même problématique, des mêmes ficelles, et on finit vraiment pas s'en lasser. Et je ne parle pas du style... (et encore, ce qu'on lit, ce sont ses éditeurs qui reécrivrent son livre tellement c'est à chier tel qu'il le présente ! - je sais de quoi je parle, j'ai une personne de ma famille qui bosse chez Albin Michel, et qui le connait personnellement !).


    Enfin bon... ça se vend...

  21. #21
    Date d'inscription
    mai 2008
    Messages 
    464

    Re : [AUTEUR] Bernard Werber

    Eerf j'ai lu les fourmis cet été, je ne m'attendais pas du tout à ça, je l'avais commencé car j'avais des potes qui l'avaient lu et trouvé super, mais je pensais que ça allait être un livre qui racontait la vie des fourmis genre un documentaire point barre. Mais voilaa excellent j'ai adoré et je crois bien que je vais me lancer dans le tome 2 vu qu'on dirait qu'il est bien aussi vu ce que vous en dites =)
    *
    Mode [OFF]

    . *..CANDY PREND SON FUSIL..* .

  22. #22
    Smidge Invités

    Re : [AUTEUR] Bernard Werber

    ne continue surtout pas sur le tome 3 par contre, qui est une magnifique merde !
    (et oui, le 2 est vraiment trop bon, mais quand tu l'as lu, tu as presque lu tout Werber )

  23. #23
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 275

    Re : [AUTEUR] Bernard Werber

    Je me suis tapée tout le cycle thanatonautes, Anges, et autres Dieux... Jusqu'à la fin.
    Finalement, en soi, ça m'a fait une chouette saga, j'en lisais un chaque année et c'était marrant. Comme une série qu'on retrouve longtemps après...
    Seulement, c'était plus drôle qu'une série à la télé...

    En fait, y a plein de trucs dans Werber qui ne veulent rien dire, c'est juste marrant. Enfin, à mon avis.
    Disons que ça me fait un peu de la littérature de couloir, effectivement... (d'où le fait que je me moque de tous ces fanatiques prêt à suivre leur vrai/faux Gourou...).

    Mais le côté pédant, ça casse un peu quand même... On dirait qu'il essait de se mettre à notre niveau mais qu'il n'y arrive pas !

    Enfin voilà, ce n'est ni une oeuvre magistrale, ni une révolution de l'esprit c'est juste des romans... marrants !
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

Discussions similaires

  1. [Auteur]Toni Morrison
    Par Garfield dans le forum Le cabinet littéraire et B.D.
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/03/2011, 12h35
  2. [Auteur] Marc Levy
    Par Lies dans le forum Le cabinet littéraire et B.D.
    Réponses: 6
    Dernier message: 09/04/2007, 15h55

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250