Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion: [RFA] Neverwhere

  1. #1
    Mathrim Cauthon Invités

    [RFA] Neverwhere

    Neverwhere est le premier roman de Neil Gaiman, romancier et scénariste anglais dont la popularité va croissant (en témoigne entre autre le prix Hugo obtenu pour American Gods ou sa collaboration avec Terry Pratchett dans "De bons présages").

    Richard Mayhew est un habitant de Londres, sans ambition particulière. Un soir, il recueille une jeune fille blessée nommée Porte. Elle disparaît le lendemain. A la suite de cela, il semble devenir complètement transparent pour le monde extérieur. Les gens ne se rappellent plus de lui, et parfois ne le voient plus du tout. Il découvre alors qu'il existe un autre monde dans les sous-sols de Londres, parallèle au nôtre, mais dont il est impossible de s'échapper. Un monde peuplé de créatures étranges (les rats devenus seigneurs, la Bête de Londres et son Chasseur), régi par ses propres lois, et dans lequel Richard va essayer de sauver Porte.

    Neverwhere est vraiment un conte de fée: aussi enchanteur, aussi effrayant également. Il nous plonge dans un univers qui est si proche du nôtre qu'on se prend à rêver qu'il est possible d'accéder à un monde souterrain dans une bouche de métro abandonné.

  2. #2
    Banshee Sangdelune Invités
    Je viens de finir ce livre et je dois avouer que je l'ai adoré. Le jeu avec les noms des stations, ce monde souterrain empreint d'une magie insoupçonnable, les personnages, comme le marquis, Richard, Porte ou Chasseur, tout donne une ambiance très particulière et très prenante. J'ai particulièrment été fascinée par Chasseur et aussi par le "chemin" que fait Richard sous terre. Un très bon livre au ton très différent de ce que l'on peut voir en ce moment.

  3. #3
    Erszebeth Invités
    De tous les bouquins de Gaiman (et il en a pondu le bougre, si on compte avec ça la série Sandman...) Neverwhere est mon préféré, et de loin. J'ai beau avoir lu de grands classiques de fantasy avec des dragons et tout le toutim, des princes albinos qui s'appuient sur épée etc, je crois que jamais dans un bouquin je n'avais réussi à trouver l'essence même de la fantasy alors qu'on pourrait penser que ce genre de cliché est plus près de l'image de la fantasy que tout le monde se fait...

    Neverwhere, c'est de l'imagination à l'état pur qui prend sa racine dans le monde de tous les jours, puis par dégradation infime pour plonger vraiment dans le royaume de l'imaginaire... Mais aussi la parfaite illustration d'un des leitmotiv de l'auteur : Suivez la femme !

    Gaiman ? J'aiiiiiiiiiiiiiiiiime !

  4. #4
    Mathrim Cauthon Invités
    des princes albinos qui s'appuient sur épée
    On se demande bien où tu as pu aller chercher ça :notme:

    Pour en revenir à l'idée de fantasy, je suis tout à fait d'accord avec toi. Ca ressemble vraiment aux histoires qu'on peut s'imaginer le soir avant de s'endormir... tout commence normalement, puis un petit évènement vient bouleverser la vie de Richard, et il entre peu à peu dans ce nouvel univers.
    Et c'est surtout très loin de nombres de poncifs repris ad nauseum par d'autres auteurs de fantasy (même s'ils sont très bons).

  5. #5
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Chateau de Vincennes
    Messages 
    347
    Avec vos topics, vous m'avez convaincu ! je ne connais pas cet auteur mais je crois bien que Neverwhere sera mon prochain livre... du même auteur, y en a t'ils d'autres qui vous ont transportés ?
    je signe d'un W qui veut dire Wotan !

  6. #6
    Mathrim Cauthon Invités
    J'ai été plutôt déçu par American Gods, j'ai beaucoup aimé Stardust, et j'ai adoré sa collaboration avec Pratchett dans "De bons présages". (Mais je n'ai pas lu Sandman, qui est une série de BD qu'il a scénarisée).

  7. #7
    Erszebeth Invités
    American Gods est une sorte de road-book à moi non plus il ne m'a pas vraiment plu, il manque un petit quelque chose, malgré de bonnes idées. Non, Neverwhere reste ce qu'il a écrit de mieux, avec De bons présages, bien évidemment, mais bon, avec Pratchett dans l'aventure, ça ne pouvait être qu'excellent.

    Pratchett ? J'adooooooooore.

  8. #8
    Mathrim Cauthon Invités
    J'avais lu une interview de Gaiman, et il disait entre autre qu'il avait vraiment voulu écrire un roman "américain" (sachant qu'il est d'origine anglaise). Je pense que ça a dû beaucoup plus toucher l'imaginaire des habitants d'Outre-Atlantique que le nôtre.

    Oui, de bons présages est excellent. Et tellement rafraîchissant par rapport à tout ce qu'on peut trouver comme histoire d'anges et de démons...

  9. #9
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Chateau de Vincennes
    Messages 
    347
    Et bien voila, après presque 1 ans je me suis enfin décidé à acheter et à lire neverwhere...
    je suis déçu, mais alors déçu, de l'écriture ! C'est lourd, avec des répétitions dans un même paragraphe et des expressions d'inspiration "moyen ages" des plus hasardeuses...On peut mettre ça sur le compte de la traduction... mais...

    ... mais l'auteur flirte avec la fantasy sans y rentrer à fond, comme avec ce Londres d'en dessous, dont on ne sait que peu de chose même à la dernière page... on se retrouve emballé par l'histoire vers les 3/4 du livre (au niveau de la mort du marquis... mais chut ne gâchons pas le seul suspense du livre). les personnages n'ont pas de charismes et ne font pas décoller le livre de l'image de mauvaise "fantasy" qu'il m'est rester après lecture...

    Bref, en aucune façon je lirais de nouveaux livres de Neil Gaiman... dommage pour moi, j'en suis sûr :zzz:
    je signe d'un W qui veut dire Wotan !

  10. #10
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    33 565
    J'ai profité des vacances pour lire Neverwhere aussi... Et comme Wotan, j'ai été fort déçue. Mais pas aussi déçue que lui .

    Je suis une immense fan des albums "jeunesse" que Gaiman a fait avec Dave McKean, ou de l'excellentissime "Mister Punch"... Moins convaincue par Sandman (sauf le recueil qui présente les personnages), j'ai lu American Gods que j'ai finalement préféré à Neverwhere.
    Comme Wotan, je trouve qu'on reste finalement un peu trop en dehors de l'univers, on ne fait que l'effleurer, sans avoir le temps ni de s'attacher aux personnages, ni l'impression que le concept a été suffisamment exploité. Je n'ai pas non plus trouvé l'écriture extraordinaire, trouvé la fin convenue (très) et l'intrigue un peu tirée par les cheveux.
    Reste évidemment l'originalité de l'ambiance, et j'imagine aussi qu'on doit mieux goûter au bouquin en le lisant en VO (ce que je n'ai pas fait, mea culpa).
    Donc, mi-figue, mi-raisin. J'ai trouvé American Gods plus intéressant au niveau des idées, plus développé. Ce qui ne m'empêche pas d'être curieuse de l'adaptation "télé" réalisée en 1996 par la BBC... Quelqu'un l'a vue?
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251