Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 40 sur 40

Discussion: Guerre des plaines brûlantes : Arthur et Chandara : de l'autre coté de l'éboulis

  1. #31
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 372
    Alors il posa la main sur sa joue. Elle était chaude, douce, il avait la sensation de percevoir sa vie, sa jeunesse, son trouble, ses espoirs, rien qu'au travers de sa peau veloutée, un peu humide, vestige de l'effort et de l'émotion. Et il y avait ces yeux verts, incroyables, et il savait que tout au fond d'eux, quelque part, se trouvaient toutes les réponses qu'il avait toujours cherchées, et plus encore, d'autres élans, d'autres mystères, et il avait envie de les découvrir, et aussi la certitude qu'il ne pourrait se satisfaire d'une existence où tout cet univers formidable lui serait refusé.
    Il lui serait si simple, à présent, de l'attirer un peu plus vers lui, de sentir leurs poitrines se toucher, d'oser, simplement, poser les lèvres sur cette bouche rouge, délicieuse, qui semblait n'attendre qu'un baiser.
    Mais n'était-ce pas folie ? N'étaient-ils pas poussés l'un vers l'autre par l'horreur de leur situation présente ? Cette déesse aux cheveux roux ne réaliserait-elle pas sa méprise une fois qu'ils seraient à l'air libre et qu'elle découvrirait le jeune homme gauche qui l'avait... brusquée... dans le noir... ?

    " Chandara, je..."
    Il n'avait pas complètement rien appris.
    " Pourrais-je... peut-être..."
    Non, c'était ridicule. Il ne pouvait quand même pas lui demander la permission !
    " Hum... Je voulais vous dire que... vous êtes... la femme la plus... heu..."
    Ça ne sortirait jamais.
    " Remarquable que j'ai jamais rencontré."
    C'était horrible. Horrible. Il était perdu pour la cause.

  2. #32
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    May 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 030
    Chandara sentait la fièvre lui monter au visage alors que cette main si douce lui caressait la joue, la faisant sourire probablement plus intensément que jamais. Et pourtant, ce contact saisissant était tout à coup insuffisant : elle avait à la fois envie qu’il ne cesse pas et qu’Arthur ose davantage. Pourquoi fallait-il qu’il ait privilégié leur sécurité et sa pudeur en conservant ce maudit harnois qui ne manquait d’ailleurs pas de le mettre en valeur mais qui les séparait irrémédiablement en cet instant ? Pourquoi alors qu’elle se sentait de toute façon plus en sécurité que jamais à côté de lui ou dans ses bras ? Même ici, dans cette situation précaire. La jeune femme était en proie à un monde de dilemmes sans commune mesure, ayant envie de fermer les yeux pour l’amener à plus d’audace mais ne pouvant sous aucun prétexte le quitter du regard. Ayant envie d’attendre un geste, une confirmation de sa part mais tendant les lèvres vers lui pour le lui faire comprendre. Les mots hésitants, maladroits mais sincères l’attendrirent et elle s’étonna elle-même en osant y répondre d’un ton doux tout en posant une main à plat sur sa joue pour en éprouver le contact :

    - Vous êtes doué pour me faire rougir, Arthur. Je le sais depuis les premiers mots que vous avez prononcés quand nous nous sommes rencontrés. Vous en souvenez-vous ? Moi je ne les ai pas oubliés.

    Et comme pour les lui remémorer, elle planta son regard émeraude dans le sien, espérant y lire tout ce qu’il n’osait pas verbaliser.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  3. #33
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 372
    Il écarquilla légèrement les yeux, frémissant au contact de sa paume.
    Dieux, qu'elle était belle. Dieux, qu'elle était cruelle.
    Il n'avait absolument aucune idée des premiers mots qu'il lui avait adressés. Aucune.
    C'était gênant.

    " Mes premiers mots... n'ont sûrement pas pu... vous rendre grâce... comme vous le méritiez..." souffla-t-il.

  4. #34
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    May 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 030
    L’éclair d’un instant, presque trop bref pour être décelé, la jeune femme poussa un soupir de déception. Ces mots n’étaient-ils – comme elle l’avait soupçonné alors – que des paroles de politesse d’une culture qui lui était étrangère ? Mais son sourire revint bien vite quand elle constata qu’Arthur n’avait pas détourné les yeux des siens, ne s’était pas dérobé à son contact. Elle prit alors l’initiative de glisser lentement sa main tremblant de timidité vers sa nuque en ne sachant pas elle-même si elle cherchait à l’attirer vers elle ou à simplement le retenir. A l’inverse de ses gestes maladroits, elle sentit sa voix répondre avec une pointe d’amusement mais surtout d’enthousiasme :

    - Et pourtant personne ne m’avait jamais dit une chose pareille. Mais vous l'avez peut-être dit à ces jolies sunites dont vous vantiez tantôt le temple ? Oserais-je demander qu’est-ce qui saurait me rendre grâce selon vous ?

    Son sourire était plus rayonnant que jamais alors qu’elle prenait peu à peu confiance en elle.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  5. #35
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 372
    Elle avait mis sa main à un endroit où aucune femme — à part Dame Maelwedd, bien sûr — n'avait jamais mis la main. Il faut dire qu'Arthur n'avait aucune expérience en la matière, d'aucune sorte, car les paladins ne passent pas leurs heures de congé au même endroit que les soldats du même âge. Il se sentit ébranlé d'un grand frisson qu'il tenta de contrôler au mieux. Mais désormais, il était complètement hypnotisé par ce regard somptueux. Quand ils s'étaient rencontrés, il avait dû parler de ses yeux, immanquablement, car bien qu'elle soit divine de la tête aux pieds, ces yeux... ces yeux... Il n'y avait pas de mot... C'était ça... Exactement ça.
    " Les mots ne peuvent vous rendre grâce... souffla-t-il. Mais je voudrais... pouvoir... vous exprimer... combien..."
    Il prit une profonde inspiration.

  6. #36
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    May 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 030
    Chandara sentit le frisson que sa main provoqua et fut soudain prise d’un doute : était-elle en train de forcer honteusement la main d’Arthur ? A profiter de leur captivité ? Cherchait-il à se dérober mais ne l’osait de peur de la revoir tomber dans tous ses états ? Et pourtant le regard qu’il lui dédiait disait tout le contraire… Pourquoi fallait-il qu’elle ait si peu l’expérience de ce genre de situations ? Pourquoi fallait-il qu’on se figure que son joli minois lui en avait forcément apporté les occasions ? Elle se maudissait en cet instant de ne pas savoir quoi faire ou quoi dire. Et pourtant qu’il était agréable de sentir son cœur battre la chamade comme en cet instant, angoissé par ce qui pourrait advenir ou non, curieuse de l’inconnu qui s’offrait enfin – peut-être – à elle. Et avec le plus charmant des hommes qu’elle eut espéré rencontrer : Compréhensif, doux, rassurant, grand, beau, au sourire rayonnant, un homme d’honneur qui semblait en douter malgré ses innombrables qualités. N’y tenant plus mais sans oser prendre d’initiative qui le ferait fuir malgré les rochers qui l’immobilisaient, elle exprima toute sa panique de cet instant tant attendu mais si inconnu de la seule façon qu’elle connaissait :

    - Arthur… Vous n’avez pas besoin de mots pour m’exprimer ce que vous pensez… Il n’y a que moi qui me sente obligée de parler sans cesse quand je suis affolée… Même en cet instant où je ne demanderais rien de plus que d’être interrompue. Oh, par les dieux, allez-vous me laisser encore parler et me ridiculiser ? Alors que je n’ose exprimer mon affection pour vous ? Que j’ai peur de ce que vous pourriez en penser. Que… que…
    Dernière modification par Chandara ; 07/09/2013 à 08h53.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  7. #37
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 372
    Arthur avait du mal à l'écouter, du mal à respirer, et n'était plus tout à fait certain de savoir où il se trouvait...
    Les images du fiasco du bateau lui revenaient, traîtres, tentant de s'imposer dans son esprit, le menaçant d'une répétition lamentable, d'une nouvelle humiliation... Mais devant la splendeur qui s'offrait désormais à lui, comment ne pas se réjouir de l'échec de son aventure maritime ?
    Elle était paladine. Ou l'avait été. Helmite. Un dieu de la vérité, s'il en est. Un dieu droit, loyal, un dieu qui ne connait pas le mensonge. Elle ne se jouerait pas de lui. Elle n'était pas Soupir.
    Alors il la fit taire en osant faire ce qu'il n'aurait jamais jamais jamais imaginé une heure plus tôt. Et ses lèvres étaient douces et chaudes et délicieuses, exactement comme il les avait espérées.

  8. #38
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    May 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 030
    Les mots s’éteignirent dans sa gorge avant même qu’elle ait réussie à mobiliser ses pensées fuyantes, évasives, traîtresses. Sa respiration se bloqua quand elle comprit ce qu’Arthur s’apprêtait à faire - enfin ! - . Ses yeux s’écarquillèrent alors mais se fermèrent aussitôt qu'elle sentit le souffle chaud sur ses lèvres puis le doux contact sur sa bouche, puis à l'intérieur. Elle avait le sentiment que cela lui permettrait de mieux savourer les sensations qu’il éveilla immédiatement en elle. Mais rien – pas même cette précaution futile et intimidée – ne pouvait la préparer à la chaleur qui l’envahit, au vertige qui la fit chavirer, à l’euphorie qui la grisa de bonheur. Elle rouvrit les yeux pour mieux répondre, en espérant que son regard à cet instant pourrait lui faire comprendre ce qu’elle était incapable d’exprimer par des mots. Ah ! Je désespérais que vous n’y veniez jamais sans même le savoir !

    Savourant maintenant toutes ces sensations merveilleuses et inédites, elle gouta à ses lèvres avec une fougue et une audace dont elle se serait juré ne pas être capable. Là où la maudite Soupir s’était dérobée, Chandara chercha à prolonger leur baiser, à explorer toutes ses possibilités, sans se soucier de rechercher son souffle. Celui d’Arthur lui suffisait amplement. Sa main se crispa derrière sa nuque comme pour le dissuader de jamais y mettre fin, dussent-ils en perdre connaissance !
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  9. #39
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 372
    Arthur n'avait pas l'intention de s'arrêter, et cela pour plusieurs raisons. D'abord c'était la première fois qu'une telle chose lui arrivait et une petite voix ironique au fond de lui suggérait que ce serait peut-être la dernière, vu qu'ils seraient bientôt tués par le manque d'air dans leur grotte improvisée, une poutre capricieuse, une bande de Loviates, un esprit ancien, un bouquin maléfique, un nécromant fou ou sa petite soeur emplie de rage. Ensuite, il n'avait aucune idée de ce qu'il dirait à Chandara lorsque le baiser s'interromprait et il aimait autant avoir au moins une petite idée avant de prendre ce risque (c'était une fausse raison, en réalité, car le lecteur aura compris que Chandara parlerait la première, bien sûr). Enfin, et c'était la cause la plus importante, évidemment, c'était une sensation merveilleuse que d'embrasser cette jeune femme. Son corps tout entier réagissait à la caresse de sa langue et au goût de ses lèvres, il se sentait embrasé, exalté, même, comme au coeur d'une prière fervente, et il espérait ne pas faire injure à Lathandre en souhaitant se vouer tout entier à cette femme, lui offrir son âme et son coeur, et plus encore, tout ce qu'elle voudrait. C'était un sentiment inconnu et effrayant, mais il ne pouvait pas lui résister, et il sentait, intimement, qu'il ne fallait pas lui résister, car l'avenir est rose, et les lendemains chantent, et même s'il devait mourir aujourd'hui, il partirait avec cette expérience formidable qui semblait justifier son existence à elle seule.

  10. #40
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    May 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 030
    A bout de souffle, Chandara finit par libérer Arthur ou plutôt par dégager sans brusquerie ses lèvres, prendre une longue inspiration puis lui dispenser une série de baisers légers et timides sur la joue, remontant lentement jusqu’à son oreille pour y murmurer tendrement les paroles d’amour qu’elle avait tant retenues – car oui, Chandara était fidèle à l’opinion que le lecteur s’en était faite…

    - Serrez-moi dans vos bras juste encore une minute, mon beau paladin ! Puis nous sortirons d’ici, tous les deux. Mais n'espérez pas vous en sortir à si bon compte : j’ai hâte que nous marchions sous le soleil de votre dieu. Peut-être alors comprendrai-je comment vous savez si bien ranimer l’espoir dans mon cœur.

    Si des spectateurs avaient assisté à cette scène, ils auraient pu se demander si la longue inspiration de la jeune femme n’était pas avant tout destinée à lui laisser un temps de composition acceptable. Mais personne ne les observait et il n’y avait qu’Arthur dans l’esprit de Chandara. C’était bien suffisant alors pourquoi s’embarrasser de Loviates, de Pères séniles et déments, de nécromanciens ayant perdu la lumière dans les étages ou même d’une cohorte de roublards et de bardes !

    La suite par ici.
    Dernière modification par Althéa ; 08/09/2013 à 20h16.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

Page 2 sur 2 PremièrePremière 12

Discussions similaires

  1. [RP] Guerre des Plaines Brûlantes - armée mélandienne
    Par Elzen dans le forum Les Plaines du Centre
    Réponses: 652
    Dernier message: 31/08/2014, 21h27
  2. [Quête] La guerre des Plaines Brûlantes - Colonne sud
    Par Kasumi dans le forum Le Bosquet des Pierres
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/08/2013, 09h10
  3. Rp : Guerre des Plaines Brûlantes – Aghoralis assiégée
    Par Lothringen dans le forum Les Plaines du Centre
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/05/2013, 20h44
  4. [Quête] La guerre des Plaines brûlantes - en apparté : Arthur
    Par Kasumi dans le forum Les Côtes du Sud
    Réponses: 36
    Dernier message: 05/05/2013, 15h09
  5. [Quête] La guerre des Plaines brûlantes : Surya
    Par Kasumi dans le forum La Côte de la Lumière
    Réponses: 28
    Dernier message: 29/03/2013, 21h56

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250