Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 124

Discussion: [Prélude] Une taverne à Graëlon

  1. #1
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 134

    [Prélude] Une taverne à Graëlon

    "Vous êtes réveillée ? Vous m'entendez ?"

    La pièce était plongée dans la pénombre. Les volets étaient-ils tirés ou était-on simplement à une heure avancée de la nuit ? Un feu achevait de mourir dans un âtre non loin de Tempérance, repoussant les ombres de sa faible lueur vacillante. Un fauteuil avait été tiré à coté du lit. Dans un coin, une coiffeuse sur laquelle attendait un broc pour la toilette et une chaise. Une penderie dans un coin. Il régnait dans la pièce une odeur de lavande et de draps propres. Un décor qui aurait pu paraître familier au tout venant. Mais qui pouvait fort surprendre lorsque que peu de temps avant de fermer les yeux, on se trouvait au dessus d'un pont.

    Une silhouette auparavant assise sur le fauteuil se leva avec précaution et se pencha au dessus d'elle. Une femme apparemment, à en juger par la voix fatiguée qu'elle entendit.


    "Vous êtes à Graëlon. Des soldats vous ont transportée jusqu'ici. Vous êtes en sécurité."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  2. #2
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    Graëlon...

    Graëlon ? Mais pourquoi était-elle à Graëlon ?

    Elle ouvrit les yeux et les referma aussitôt, comme si la faible lueur de l'âtre suffisait à l'aveugler complétement. Malgré la chaleur ambiante, la prêtresse était transie par le froid et sa sueur glacée la fit trembler comme une feuille.


    « Pourquoi je suis ici ? » s'entendit-elle demander avec une voix anormalement rauque. « Où sont... où sont les autres ? »

    Et par « les autres », elle parlait bien sûr du petit groupe avec lequel elle avait été envoyée chercher un artefact puissant et dangereux. Un livre, en l'occurrence. La mission avait-elle échoué ? Elle était incapable de se rappeler les événements lui l'avaient conduite ici. Persistait seulement cette désagréable impression d'avoir eu un pied dans la tombe. Ainsi que ce froid dans tout son corps.

    « Dîtes-moi qu'ils vont bien... »

    C'était la seule nouvelle qui pourrait l'apaiser.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés.

  3. #3
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 134
    Sa voix se fit inquiète.

    "Vous avez de nouveau froid ? Ne bougez pas, je vais rajouter une bûche dans le feu. Et vous emmener une autre couverture, de la tisane, peut-être ..."

    Tempérance se retrouva plongée dans le silence. Du moins durant quelques instants. Car un chant à mi-voix se fit bientôt entendre.

    "Et la lune sourit
    Au fil de la nuit
    Regarde belle dame
    Sur rivières et marées
    Filaments argentés
    Chimériques richesses

    Diadème du ciel sombre
    Opaline ombrée d'ombre
    Punie par le soleil
    Et quelquefois vermeille ...

    Elle fait se lever
    Le vents et les marées
    Et inspire le poète
    Elle berce en son sein
    Nos rêves du matin"


    Il semblait provenir de l'autre bout de la pièce.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  4. #4
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    Elle avait éludé sa question. Pourquoi ? Tout ce qu'elle voulait entendre c'est que tous ses compagnons étaient sains et saufs et qu'ils avaient accompli la mission sans aucun problème. Mais alors quoi ? Étaient-ils blessés ? Morts ? Elle frissonna à cette pensée. L'absence de réponse allait la rendre folle, aussi cruelle qu'était la vérité, elle avait besoin de l'entendre. Rien n'était pire que de ne pas savoir.

    Mais la porte se referma déjà sur la silhouette qui l'avait sans doute veillée de longues heures, laissant une Tempérance passablement anxieuse. Elle ouvrit à nouveau les yeux lorsqu'elle l'entendit, cette voix, si près d'elle et si loin à la fois. Elle s'était attendue à voir une autre personne dans la pièce lorsqu'elle se redressa sur son lit et fut surprise de ne voir personne d'autre.

    « Il y a quelqu'un ? »
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés.

  5. #5
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 134
    "Vous m'entendez ? C'est plutôt étrange. Je suis désolée. Je croyais pouvoir chanter sans déranger personne."

    Une silhouette commença à apparaître. Ses contours étaient flous, flottants, imprécis. Et mis à part la voix qu'elle perçut féminine, Tempérance ne put se rendre compte à quel genre elle appartenait.

    Dans le même temps, Tempérance sentit une vague de froid l'envahir comme si l'on avait soudain ouvert toutes les fenêtres et qu'un vent glacé envahissait la pièce. Malgré les couvertures dont on l'avait couverte - un bon nombre, se rendit-elle compte - elle fut glacée et commença même à grelotter.

    La porte s'ouvrit et la femme qui lui avait parlé précédemment revint dans la pièce munie d'une couverture. Elle lui lança un air inquiet, frissonna.


    "Vous ne trouvez pas qu'il fait très froid ?"

    Elle se laissa tomber sur le fauteuil à coté d'elle.

    "Je pense que les personnes avec qui vous étiez vont bien. Personne n'a dit quoi que ce soit attestant du contraire et je n'ai rien entendu depuis. Vous souvenez-vous de ce qui vous est arrivé ? Au fait, je m'appelle Théodora d'Orival. Je vous ai fait transporter ici car ils semblaient dubitatifs quant à votre état. Ils vous auraient laissée à l'infirmerie ...
    - Mais tu n'as pas pu t'y résoudre car tu voulais savoir ...", continua la silhouette.

    Mais l'autre femme ne répondit pas.
    Dernière modification par Althéa ; 10/08/2013 à 21h32.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  6. #6
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    Tempérance plissa les yeux afin de mieux discerner son interlocutrice. Sans succès. Ses contours étaient flous, comme si elle sortait tout droit d'un rêve et pendant un instant elle se demanda si cette vision n'était pas tout simplement le fruit dans son esprit fatigué.
    Toujours transie de froid, elle attrapa ses couvertures et les pressa autour de ses épaules tremblantes.


    « Vous ne me dérangez pas. » souffla t-elle. « C'est juste que... je n'avais pas remarqué qu'il y avait quelque d'autre. »

    Elle allait poursuivre mais la porte s'ouvrit à nouveau sur la jeune femme qui avait veillé sur elle, visiblement aussi glacée qu'elle. Tempérance poussa un soupir de soulagement lorsque la dénommée Théodora la rassura sur le sort de ses compagnons. Savoir qu'ils avaient tous survécu lui ôta un poids de la poitrine mais une question demeurait : pourquoi était-elle là et que lui était-il arrivé ? Son regard passa de Théodora à la femme mystérieuse à l'autre bout de la pièce.

    « Je ne sais pas. Je me souviens d'un pont et... »

    Elle marqua une pause, cherchant la meilleure façon d'expliquer ce qu'elle avait vécu, ou plutôt ce qu'elle avait cru ressentir.

    « Et je crois que j'ai failli mourir. Ou que je suis morte... Mais je suis là, bien vivante et en bonne santé apparemment. Je n'explique pas ma présence ici. »
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés.

  7. #7
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 134
    "Vous êtes restée inconsciente deux jours, répondit Théodora sans mentir mais avec une certaine douceur, vous étiez très faible mais vous aviez surtout très froid. Pendant quelque temps, j'avoue avoir eu peur pour vous. Les soldats m'ont dit votre nom. Patience ... Non, ce n'est pas cela. Je suis désolée. Je n'ai pas beaucoup dormi ces derniers temps. Tempérance ... Je me souviens."

    La silhouette se rapprocha d'elle. Tempérance vit ses contours se préciser alors qu'elle se penchait sur son interlocutrice. Cheveux bouclés, visage ovale. L'air inquiet.


    "Il serait bon que tu dormes, Teddy. Tu as veillé sans interruption. Tu ne peux rien faire et tu le sais très bien."

    Théodora reprit comme si elle n'avait rien entendu.

    "Quant à votre présence ici. Je ne leur faisais pas confiance. Du moins à ceux qui étaient à l'infirmerie.
    - Mais surtout, tu n'as pas voulu croire ce qu'ils te disaient et tu voulais comprendre, ajouta l'autre femme
    - Je vous ai croisée alors qu'ils vous emmenaient là-bas. Mais si vous le voulez, vous pouvez repartir. Vous n'êtes en rien séquestrée ici." reprit Théodora sans lui prêter attention.
    Dernière modification par Althéa ; 09/08/2013 à 21h37.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  8. #8
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    « Je vous remercie pour votre aide. » répondit-elle doucement, perplexe devant le comportement de ces deux étranges femmes. L'une semblait ignorer l'autre, sans qu'elle sache pourquoi. « Pourquoi avoir veillé sur moi ? N'importe qui à l'infirmerie aurait pu s'en charger, vous n'auriez pas du... vous donner cette peine. »

    C'était inhabituel pour elle de se retrouver à la place du blessé, une position un peu inconfortable d'ailleurs. Elle posa son regard sur la femme restée en retrait. Quelque chose n'allait pas mais il lui était impossible de mettre le doigt dessus.

    « Et vous, qui êtes-vous ? »
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés.

  9. #9
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 134
    Théodora fronça les sourcils et fixa quelques instants la porte. Elle reposa sur Tempérance un regard aussi compatissant qu'ennuyé. Puis elle hésita quelques secondes.

    "Je crains qu'il n'y ait personne d'autre que nous. Du moins dans cette pièce ..."

    Mais elle ne la regarda pas comme si elle était folle. Elle sourit, au contraire.

    "Je crois que vous êtes exténuée et que vous avez besoin de repos."

    La silhouette gagna encore en netteté. Une femme humaine d'une quarantaine d'années. Un regard vif et espiègle. Et un sourire toutefois ennuyé.

    "Je commence à comprendre pourquoi elle ne me répondait pas. Elle ne me voit ni ne m'entend. Ce qui n'est pas votre cas. Je me nomme Morgan Novembre. Et si je ne m'abuse, je suis morte il y a presque deux ans."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  10. #10
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    Elle crut tout d'abord à une plaisanterie – mauvaise de surcroit – mais force était de constater que Théodora n'avait pas du tout conscience de la présence de la dénommée Morgan. Elle les regarda toutes deux tour à tour. Peut-être qu'elle était effectivement beaucoup trop fatiguée, mais même si la fatigue pouvait être la source d'hallucinations elle savait que ce n'était pas le cas cette fois-ci. Et cela expliquait le froid saisissant dans cette pièce, un froid qui semblait même lui transpercer les os.

    « Morgan Novembre... » répéta t-elle doucement. « Ça vous dit quelque chose ? Parce qu'elle est dans cette pièce avec nous et qu'elle semble bien vous connaître. »
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés.

  11. #11
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 134
    Les yeux de Théodora s’écarquillèrent. Puis elle se leva d'un coup et quitta la pièce. Tempérance entendit ses pas précipités se porter dans la chambre à coté de la sienne.

    "Je suis désolée. J'aurais dû vous demander de lui annoncer en douceur. Je ne pense pas qu'elle s'attendait à me trouver là. Et moi non plus d'ailleurs. Et nous nous connaissions."

    Morgan s'assit sur le fauteuil en face de la prêtresse.

    "Je ne sais pas vraiment la raison de ma présence ici. Mais j'ai comme l'impression d'utiliser votre force ... De me matérialiser à travers vous. C'est assez désagréable. J'en suis confuse."

    Tempérance sentit le froid qui la glaçait s'évanouir petit à petit. Elle finit par avoir trop chaud, sous la pile de couvertures. A coté la voix de Théodora leur parvint assourdie mais parfaitement audible.


    "Écoutez, je sais qu'elle ne va pas bien. Mais vous aviez promis de rester.
    - Que voulez vous que je fasse de plus, lui répondit une voix masculine, elle s'en va. Et vous feriez mieux de vous y résoudre. J'ai fait ce que j'ai pu, vous l'avez fait aussi. Ce que vous avez de mieux à faire et d'accepter et de la laisser partir. D'ailleurs, c'est ce qu'elle voulait, non ?
    - Vous n'en êtes pas sûr. Vous l'avez retrouvée au pied de la falaise. Rien ne prouve qu'elle ait sauté.
    - Écoutez, je me suis montré patient. J'ai fait ce que vous attendiez de moi. C'est la guerre et je vais devoir m'occuper de soldats qui eux combattent et veulent vivre. Un bon conseil : allez vous coucher et oubliez. Vous avez une tête de parfait cadavre."

    Des pas résonnèrent à nouveau dans le couloir. Théodora revint dans la pièce, apathique et muette. Morgan se leva pour lui laisser la place. Elle se laissa tomber dans le fauteuil.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  12. #12
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    Ce n'était pas vraiment dans ses habitudes d'écouter aux portes, loin de là, et pourtant, bien malgré elle, il lui était impossible d'ignorer les paroles échangées dans l'autre pièce. Après un léger malaise, elle finit tout de même par tendre l'oreille, ce qui lui permit d'en comprendre davantage sur la situation. Une personne blessée se trouvait dans l'autre pièce, et elle était sur le point de mourir. Ce n'était peut-être pas un hasard si elle avait échoué ici.

    Enfin, cela n'expliquait toujours pas la présence de ce fantôme, Morgan, qui semblait étrangement liée à elle.

    Elle n'avait pas bougé d'un pouce lorsque Théodora réapparut dans la pièce, et elle réalisa qu'elle avait retenu sa respiration tout du long.


    « Je suis désolée si je vous ai... brusquée », dit-elle d'une voix douce. « Je ne suis pas sûre de bien comprendre tout ce qui m'arrive, mais pourrais-je vous aider, vous ou votre amie ? »
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés.

  13. #13
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 134
    Thédora hocha la tête mais demeura cependant silencieuse, plongée dans ses pensées, fatiguée. Son regard se perdit vers le feu mourant dans l'âtre.

    "Mon amie d'enfance dans la pièce à coté ... Elle a fait une mauvaise chute. Des soldats l'ont retrouvée au pied de la falaise. Au vu de ses blessures, elle aurait dû mourir. Mais ils l'ont stabilisée et sont parvenus à la remonter. Ils l'ont laissée à l'infirmerie à ce que je j'ai compris. Lorsque je suis arrivée, ils venaient de se rendre compte qu'une côte avait perforé un poumon et qu'elle perdait encore du sang. Ils l'ont stabilisée de nouveau. Mais je n'ai pas voulu qu'ils la gardent. Ils ont dit qu'elle était trop faible et qu'elle ne se réveillerait pas. Je l'ai fait transporter ici dans un endroit qui lui est familier. Et j'attends ... Cela fait trente ans que nous sommes amies, trente ans que nous sommes presque toujours côte à côte et je pense avoir toujours été présente. Mais aujourd'hui, rester là à attendre qu'elle rende son dernier souffle, je n'y arrive pas."

    Morgan oubliant son statut de fantôme posa une main spectrale sur son épaule. Presque aussitôt, Tempérance sentit ses forces décliner. De nouveau le froid. Il lui sembla que le spectre devenait tout d'un coup moins vaporeux, plus tangible. Si tangible que Théodora sentant un poids sur son bras se retourna et se leva d'un bond.

    "Je la vois !"

    Morgan surprise baissa sa main et disparut. Tempérance retrouva un semblant de force.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  14. #14
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    « Il est toujours très difficile de... »

    Un hoquet de stupeur termina sa phrase, comme si tout l'air qu'elle avait eu dans les poumons lui avait été arraché brusquement. Plus que des tremblements, des spasmes secouaient tout son corps qu'elle tentait de réchauffer en agrippant les couvertures autour d'elle alors que la sueur qui perlait sur sa peau était à présent aussi glacée qu'elle.

    Cette expérience était désagréable au possible et lui rappela vaguement ce qu'elle avait vécu avant de tomber inerte près du pont. Elle n'avait plus qu'une envie : que ça s'arrête, que ça s'arrête vite.

    Dès que Morgan baissa sa main, cette sensation horrible stoppa presque immédiatement et Tempérance avala l'air autour d'elle comme si elle était restée en apnée beaucoup trop longtemps. Puis elle retomba sur le lit, épuisée.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés.

  15. #15
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 134
    Théodora resta quelques secondes totalement interloquée avant de se pencher sur Tempérance. Croyant d'abord à une crise de haut-mal, elle essaya de la tenir pour qu'elle ne se fasse pas mal. La prêtresse était totalement glacée, sa peau était si froide qu'on le percevait à travers sa chemise, malgré les couvertures.

    Puis d'un coup, les convulsions s'arrêtèrent et Tempérance retomba sur son lit. La tyrite la considéra un moment, les sourcils froncés avant de rabattre sur elle les couvertures.


    "Je suis désolée.", murmura Morgan dans un recoin de son esprit.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  16. #16
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    Rapidement, mais trop lentement à son goût, la sensation terrible s'estompa et la prêtresse arriva à rassembler assez de forces pour se tenir assise sur son lit. Elle avait un peu l'impression de s'éveiller après de longs jours à tenir le lit, terrassée par une maladie quelconque.

    « J'aimerais éviter de renouveler l'expérience trop souvent, si cela ne vous fait rien. »

    La chaleur commençait à affluer à nouveau dans son corps et, une fois de plus, la chaleur de la pièce lui parût tout d'un coup beaucoup plus étouffante.

    Cependant, elle garda les couvertures sur ses épaules et demeurait pensive.


    « Je ne comprends pas ce qui m'arrive. J'ai toujours entendu dire que les fantômes qui hantent certains lieux ou certaines personnes sont en fait liés par un sentiment très fort qu'ils auraient ressenti de leur vivant. Peut-être que certains d'entre eux veillent sur nous. Ou peut-être qu'ils ont tout simplement un message à faire passer, qu'ils n'ont jamais réussi à faire leurs adieux. »

    Elle releva les yeux vers Morgan.

    « Est-ce votre cas ? Car je pourrais peut-être vous aider... »
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés.

  17. #17
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 134
    Théodora eut un rire amer, presque instinctif, blessé ... Morgan, tout près d'elle, invisible de nouveau à ses yeux hésita quelques temps avant de commencer.

    "La personne qui se trouve dans l'autre chambre a été ma compagne durant une vingtaine d'années. Pensez-en ce que vous voulez. A présent, cela n'a plus d'importance. J'étais ménestrelle et partais régulièrement en mission à Melandis. Un mois environ de partir pour la mission dans laquelle je trouvais la mort, Angèle et moi eûmes un pressentiment étrange autant que funeste : celui que ma fin approchait. Comme si la mort m'avait déjà marquée de son empreinte. Nous avons tenté de le nier. Mais plus les jours passaient et plus nous avons eu, de part et d'autre cette sensation d'inéluctable. Nous le savions ... Mais je devais partir et affronter mon sort, quel qu'il soit. Peut-être avais-je au fond de moi, un quelconque espoir de revenir. Mais je ne voulais pas qu'elle ait mal de me voir partir. Aussi décidais-je d'avancer mon départ d'une nuit. J'avais peur d'affronter sa peur, son chagrin. Je ne voulais pas lui dire adieu mais au-revoir. Je lui ai donc menti pour la toute première fois sur la date de mon départ et j'ai profité de son sommeil pour partir. Je pense que Teddy ignore tout cela."

    Sans l'avoir entendue Théodora parla à son tour.

    "Angèle m'avait dit que Morgan avancerait sûrement la date de son départ. Mais elle voulait lui donner l'illusion de la croire, pour la laisser partir plus tranquillement. Et lorsque Morgan s'est levée, elle a fait semblant de dormir. Simplement pour faciliter son départ ..."
    Dernière modification par Althéa ; 19/09/2013 à 12h53.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  18. #18
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    Cela n'expliquait pas pourquoi elle était la seule à voir Morgan mais elle devrait s'en contenter semble t-il. Cela avait-il d'ailleurs la moindre importance ? Peut-être que le hasard n'avait rien à voir là-dedans et que, d'une façon ou d'une autre, elle pourrait les aider toutes les trois.

    « J'aimerais la voir, si c'est possible. Je ne garantis rien mais j'aimerais... simplement la voir. »

    Mettre un visage sur ce nom. Angèle. Et peut-être même lui sauver la vie, qui sait.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés.

  19. #19
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 134
    L'espace d'un instant, elle vit Théodora hésiter, le visage soudain fermé.

    "Depuis l'enfance, elles se protègent mutuellement. Et ce n'a pas changé depuis que je les connais. Mais Teddy va dire oui ..."
    , murmura Morgan.

    Et en effet, Théodora finit par hocher la tête et lui tendre le bras.


    "Vous êtes encore faible ..."
    , dit-elle avec douceur.

    Morgan à leur suite, elles passèrent dans le couloir. Tempérance eut le temps de voir plusieurs chambres en enfilade dont la plupart étaient fermées. Elles entrèrent dans la chambre attenante. Un feu brûlait à l'intérieur mais on avait laissé la fenêtre entrouverte. De la brume masquait une bonne partie du paysage mais au vu de la luminosité, il faisait grand jour.

    Un grand cerf volant bariolé déployant ses ailes avait été accroché dans un coin de la pièce, attendant de voler à nouveau. Une touche de gaieté, détrompant presque la solennité et l'attente régnant dans la pièce. Il surplombait deux lits simples dont l'un était défait et inoccupé. Le lit de Théodora sûrement.

    Dans le second était allongée une femme. Blonde, le visage angulaire. Pâle, et les yeux fermés. Les paupières bistres, le visage de cire. Des écorchures et des ecchymoses sur la joue droite, blessures superficielles que les prêtres n'avaient pas jugées utiles de refermer. La respiration difficile mais néanmoins régulière. Quelqu'un avait posé une cape sur la couverture qui la maintenait au chaud. Au vu de sa taille, elle était grande. Mais curieusement, dans le lit, sous les couvertures, quelque chose donnait une impression fragile, la rendant presque petite.

    Dans un coin de sa tête, Tempérance entendit pleurer Morgan.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  20. #20
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    Certes, elle n'était pas en très grande forme mais elle n'avait jamais été très à l'aise dans le rôle de la malade alitée. D'ailleurs, personne n'avait jamais réussi à la retenir au lit lorsqu'elle avait le plein usage de ses jambes. Sauf... une fois. Mais le prêtre qui s'occupait d'elle l'avait presque chassée de son dispensaire à coups de bâton, s'exclamant qu'il n'avait jamais vu de patiente aussi insupportable et bornée.

    Toujours pieds nues -ce qui n'avait visiblement pas l'air de la contrarier- elle suivit la jeune femme dans le couloir et entra dans la chambre voisine. Son regard se posa presque immédiatement sur le grand cerf-volant déployé dans la pièce puis sur celle qu'elle devinait en être la propriétaire.

    Si la cape sous laquelle reposait son corps ne se soulevait pas à un rythme régulier, on aurait pu penser qu'elle était morte. Morte, c'est ce qu'elle aurait du être. Tempérance n'avait encore jamais entendu parler de quelqu'un qui serait tombé d'une falaise et qui aurait survécu. Rien que ça, c'était un petit miracle. Mais elle restait là, les yeux obstinément clos, comme si cette respiration lente n'était qu'une illusion destinée à rassurer les personnes qui se refusaient à la laisser partir. La prêtresse sut alors qu'elle ne pourrait rien faire, rien de plus que ce qui avait déjà été fait.


    « Depuis combien de temps est-elle dans cet état ? »

    Inutile de leur dire que leur amie n'allait peut-être jamais se réveiller et que son esprit était peut-être déjà loin.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés.

  21. #21
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 134
    "Difficile de savoir, dit Théodora, trois jours, peut-être plus. J'aimerais ... simplement savoir s'il y a quelque chose à faire pour l'aider ... Dans un sens ou dans l'autre.

    Elle évitait de regarder du coté du lit, comme si la vue de son amie lui était pénible. Ce qui était manifestement le cas.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  22. #22
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    Tempérance resta silencieuse quelques instants, comme si elle hésitait à répondre. Trois jours... Tout espoir n'était donc pas perdu, mais elle ne voulait pas le leur donner pour le voir disparaître quelques jours plus tard. Elle avait déjà eu affaire à des personnes plongées dans le coma, certaines s'étaient réveillées alors que tout espoir semblait perdu, et d'autres pas.

    « Pour être honnête avec vous, je ne sais pas. »

    Elle se tourna vers Théodora et lui offrit un sourire apaisant.

    « Si son esprit avait vraiment quitté son corps, peut-être aurais-je pu la voir et lui parler, puisque je semble... étrangement connectée au royaume des morts depuis mon réveil. Mais je ne vois rien du tout et je sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise chose. Peut-être reste t-il de l'espoir, peut-être est-elle encore là avec nous mais trop faible pour se réveiller. Mais je ne peux rien faire d'autre qu'attendre avec vous, et prier. Je suis désolée de pas pouvoir faire plus. »
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés.

  23. #23
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 134
    "Il peut y avoir un moyen, murmura tout d'un coup Morgan, seulement audible par Tempérance, vous arrivez à me voir. Vous m'avez rendue visible pour quelques secondes et l'espace de quelques instants, j'ai été ... presque vivante ... J'ai l'impression que vous n'êtes pas là par hasard. Que vous pouvez quelque chose. Votre arrivée ici n'est peut-être pas qu'un pur hasard mais une véritable chance."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  24. #24
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    « Vous êtes peut-être apparue aux yeux de tous un instant mais je doute que ce soit de mon seul fait. Je ne sais même pas ce que j'ai pu faire pour que... ça arrive. »

    Cette conversation était... très déstabilisante, mais Tempérance était déterminée à apporter son aide.

    « Qu'est-ce que vous suggérez ? »
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés.

  25. #25
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 134
    "Peut-être qu'elle attend je ne sais quoi pour se réveiller. Tout à l'heure, il m'a semblé vous entendre dire que les fantômes attendent qu'on leur dise au revoir ... Ce que je n'ai pas fait. Peut-être est-ce qu'elle attend aussi. Peut-être pour rester ... Ou partir ... Tout à l'heure, j'ai posé ma main sur le bras de Théodora. Et j'ai commencé à apparaître. Mais en même temps, je vous ai privée de votre énergie. Et cela ne me plaît pas.", continua Morgan.

    A coté d'elle, Théodora demeurait silencieuse.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  26. #26
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    Oui, l'expérience l'avait littéralement vidée de ses forces et cela restait un souvenir désagréable, néanmoins Tempérance se devait de tenter le coup.

    « Vous voulez essayer de la toucher ? » demanda t-elle en désignant Angèle. « Ne vous inquiétez pas pour moi, je survivrai à un petit étourdissement. »

    Elle lui adressa un sourire confiant pour appuyer ses paroles.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés.

  27. #27
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 134
    "Quand j'ai touché Théodora, vous avez failli perdre connaissance. Et j'ai l'impression que vous êtes encore faible. J'ai peur que cette tentative ne vous cause encore plus de dommage. Vous risquez beaucoup.", lui répondit Morgan avec une douceur certaine avant d'ajouter.
    "J'aimerais que vous parliez à Teddy. Elle ne m'entend pas."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  28. #28
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    La prêtresse avait presque oublié qu'elle parlait à quelqu'un qu'elle était la seule à voir. Et si Théodora n'avait pas vu Morgan de ses propres yeux quelques minutes plus tôt, elle l'aurait certainement déclarée folle à lier.

    « Morgan pense que quelque chose peut être tenter. Si elle touchait Angèle, comme elle vous a touchée tout à l'heure, elle pourrait de nouveau apparaître en se servant de moi comme... pont, à défaut d'un meilleur terme. Elle aimerait lui dire au revoir... »

    Elle se garda bien de mentionner les inquiétudes de Morgan, elle se sentait tout à fait capable d'endurer une nouvelle fois l'expérience.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés.

  29. #29
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 134
    Théodora fronça les sourcils.

    "Je ne sais pas si c'est une bonne idée. Quand elle est apparue, c'est en puisant votre force.
    - On ne peut vraiment rien te cacher, Teddy, sourit Morgan sans qu'elle l'entende.
    - Ce n'est pas une bonne idée de courir le risque. Vous pourriez perdre connaissance, voire pire."
    Dernière modification par Althéa ; 14/01/2014 à 19h56.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  30. #30
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    Tempérance soupira, à moitié amusée que les deux femmes arrivent à tenir le même discours alors que l'une ne pouvait pas entendre l'autre. Elle aurait pu essayer d'avancer d'autres arguments mais préféra battre en retraite, pour l'instant : elle était peut-être effectivement trop faible pour leur tenir tête à toutes les deux en même temps.

    « Très bien, voilà ce que je propose : je vais d'abord manger un morceau avant de perdre effectivement connaissance et ensuite j'irai bien sagement me recoucher une heure, peut-être même deux. Cela vous laissera le temps d'y réfléchir encore un peu. »
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés.

Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [TECH] Prélude - voix
    Par podus dans le forum L'Académie de Padhiver (NWN 1)
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/04/2013, 17h18
  2. [RP] Prélude à la guerre
    Par Swaren sar Venuma dans le forum Les Plaines du Centre
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/01/2013, 21h27
  3. [Quête] Liberté: Sur la route de Graëlon
    Par Galathée dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 131
    Dernier message: 23/02/2008, 09h57
  4. [Côte des Epées] Prélude pour Masha'a : Artemis
    Par sahmaz dans le forum Vers Féérune
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/07/2004, 11h02
  5. [Côte des Epées] Prélude pour Masha'a : Valcen
    Par sahmaz dans le forum Vers Féérune
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/07/2004, 15h32

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251