Page 8 sur 29 PremièrePremière ... 67891018 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 211 à 240 sur 867

Discussion: [Quête] Guerre des plaines brûlantes : un certain goût pour la mort

  1. #211
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571
    Avec la disparition brutale de Tempérance, le fou-rire de Brus s'était calmé aussi vite qu'il était venu. Le coup au moral était assez rude. Ils n'avaient pas même approché de leur cible et leur vulnérabilité était si criante. Mais Arthur ne s'était pas démonté pour autant et venait de recommencer à poser des questions aux enfants. Il écoutait d'une oreille les doutes de Chandara et les réflexions vaseuses de Luna et de l'autre la conversation entre le paladin et les enfants. D'après les questions posées, ce dernier semblait déjà avoir à l'esprit qu'il leur faudrait un plan d'action très bientôt, et les petits morts-vivants étaient leur meilleure source d'informations jusque là.

    "Vous dites que ça vous attire... Vous êtes beaucoup autour du moulin? Le monsieur en sort parfois? Ou alors vous connaissez bien une entrée discrète hein?"
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  2. #212
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 132
    Le gamin au lance-pierre répondit presque aussitôt.

    "Oui, il y a quelques personnes. Mais c'est difficile de savoir qui vient, parce que ça change tout le temps. Ceux qui sont toujours là, c'est l'armure et les épouvantails. Eux, ils montent la garde. Le monsieur, il aime pas qu'on approche de lui alors, il les a mis là. Pour le passage, il y en a un mais il est un peu dangereux. Un petit tunnel tout plein de terre et de toiles d’araignées. Mais il faut faire attention parce que parfois, il est envahi par l'eau et on peut se noyer."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  3. #213
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    Chandara avait tiqué à la nouvelle mention de ses sous-vêtements. Elle soupçonnait cependant que la jeune barde tentait de se donner une contenance et surmonter son chagrin par ces petites piques incessantes. Elle avait donc décidé de jouer le jeu pour tenter de lui remonter le moral. Cela au moins était un objectif à sa portée, du moins l’espérait-elle… La paladine avait donc glissé à son oreille en prenant garde de ne pas être entendue des hommes et des enfants :

    - Je n’ai jamais entendu quelqu’un être ainsi subjuguée par mes sous-vêtements. Mais rassurez-vous, si nous rentrons toutes les deux à Manost, je vous paierai les mêmes, c’est une promesse !

    Un clin d’œil plus tard, la paladine était déjà revenu aux sujets sérieux qui s’échangeaient à quelques pas de là. Elle continua d’un ton plus grave, gagnée par une soudaine mélancolie :

    - C’est toujours d’une tristesse de voir des êtres plein de vie être ainsi retenue dans notre monde sans plus vraiment en faire partie. Pourrez-vous me conter leur histoire ? Est-ce que ce que nous faisons a une chance de les aider à…

    La paladine s’interrompit brusquement en entendant la dernière réplique du gamin au lance-pierre. Elle aurait pourtant dû s’y préparer, c’était une évidence… Mais elle ne put contrôler la vague d’angoisse qui l’envahit soudain à lui en faire tourner la tête. Elle blêmit visiblement et du poser sa main sur le manche de son marteau pour tenter d’atténuer un tremblement irrépressible de sa main. Elle s’entendit bafouiller à la limite de l’audible, la gorge comme serrée dans un étau :

    - Je ne pourrai pas…

    A quelle fière paladine elle faisait, sans pouvoir et avec ses phobies ridicules ! Mais même ces reproches ne lui permettaient pas de reprendre le contrôle et elle laissa mourir sa voix faible et pathétique.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  4. #214
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 379
    Un petit tunnel... à l'échelle d'un gamin mort-vivant, sans doute. Autant dire qu'il n'y avait aucune chance qu'un homme de son gabarit puisse s'y faufiler sans enrôler une armée de taupes pour l'élargir auparavant. Et Chandara avait l'air de partager ses réticences, quoi qu'à voir sa mine, c'était sans doute plutôt pour ne pas tacher sa tunique et emmêler ses cheveux. A moins qu'elle n'ait peur des araignées. Les filles avaient souvent peur des petites bestioles. Par contre, Brus avait probablement la stature idéale pour tenter ce type d'infiltration. Mais envoyer l'adolescent seul dans un conduit qui risquait de prendre l'eau... était tellement indigne d'un paladin qu'Arthur ne pouvait même pas sérieusement l'envisager. Sans compter que, tout bien réfléchi, entrer par derrière, en se dissimulant, n'était de toute façon pas très loyal, même si on parlait d'attaquer un nécromancien dément qui causait avec un vieux dictionnaire maudit.
    " Elle ressemble à quoi, cette armure ? Et ces épouvantails ? Il y a moyen de les apercevoir sans trop approcher ?"

  5. #215
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 132
    "L'armure, elle est montée sur un cheval squelette. Elle a une lance d'arçon et une grande épée. Pour pouvoir passer, il faut qu'elle démonte. Elle aime bien provoquer les gens en duels. Avant, c'était un chevalier, lui aussi.
    - Le chevalier sans nom, souffla Luna, celui qui est mort dans son armure ... Le fer a bu l'âme de ce pauvre monsieur. On a vraiment pas de chance. Je ne savais pas qu'il se promenait par là, lui aussi.
    Enfin, j'espère que l'un de vous sait se battre en duel.
    - Moi aussi j'espère, la coupa le gamin, pour les épouvantails, il faut passer discrètement à coté d'eux parce que sinon, ils se réveillent. Et vous n'aimerez pas ça. Non non."

    Et il eut un sourire jusqu'aux oreilles.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  6. #216
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    Envahie par une vague de soulagement et de reconnaissance envers Arthur quand elle comprit son intention de ne pas passer par les tunnels, Chandara sentit le sang lui revenir au visage pour lui redonner quelque couleur plus naturelle. Plutôt affronter un cavalier mort-vivant et son armée d’épouvantails que de se confronter à ses peurs les plus intimes, les plus humiliantes. Un sourire parvint même à briser son masque d’angoisse pour illuminer brièvement son visage quand elle suivit une impulsion soudaine. Aussi soudaine que celle qui l’avait prise cette nuit, près de la falaise. Mais qu’importait… Ce n’était pas seulement le soulagement d’éviter les tunnels et de conforter le paladin dans la décision qu’il allait prendre. Non, pas seulement même si une petite part honteuse d’elle-même la forçait à reconnaître qu’elle y avait pensé, juste un peu. Non, sa principale motivation était d’encourager ses compagnons plus valeureux qu’elle, plus utiles au groupe. Comme avec Luna, elle pouvait au moins espérer les inspirer un peu, pour qu’ils puisent dans leurs réserves personnelles, les forces qui lui faisaient cruellement défaut. Elle s’approcha du paladin sans lui laisser le temps de s’en rendre compte, lui posa une main sur l’épaule, le regarda droit dans les yeux et déclara d’un ton solennel :

    - Vous êtes le mieux à même d’affronter ce péril en notre nom, ser paladin. Je vous prêterais bien le concours de mes armes mais, comme l’honneur le proscrit, sachez que je vous encouragerai de toutes les forces de mon âme.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  7. #217
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 379
    La mention d'un duel avec une armure vide n'avait pas franchement enthousiasmé Arthur, mais il devait reconnaître que Chandara avait raison. S'ils optaient pour un affront direct, il était le mieux placé pour ce type de combat : Filu était un excellent cheval et lui-même n'était pas trop mauvais cavalier. Il sourit donc à la jeune femme, essayant de refléter une confiance qu'il était loin de ressentir.
    " Merci, Dame, mais... assaillir le moulin de la sorte ne ruinerait-il pas toutes nos chances d'approcher notre cible sans risquer d'affronter mille créatures relâchées par son épouvantable livre ? Ne faudrait-il pas... envisager que certains d'entre nous s'infiltrent dans la place tandis que d'autres font diversion ? Vous et moi pourrions passer par la grande porte, tandis que Luna et Brus, plus discrets, useraient du tunnel des enfants morts ?"
    Il se tourna vers les principaux intéressés.
    " Je sais que vous attendez de moi que je vous donne des directives, mais je n'ai jamais mené d'assaut sur un moulin. Sur rien d'autre non plus, en fait. Je me sens relativement... novice en la matière."

  8. #218
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 132
    Luna approuva d'un hochement de tête.

    "J'en étais sûre qu'il y en avait dans votre petite tête. C'est une très bonne idée. Et puis, ça vous permettra de rester un petit peu tous seuls. Si vous pensiez qu'on avait rien vu ... Enfin, va pour les tunnels. Du moins si Brus est d'accord. Mais méfiez-vous de l'armure. Elle n'a l'air de rien mais elle est assez solide. En général, ceux qui l'affrontent ne font pas long feu ... Mais je crois qu'on n'a pas le choix non plus."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  9. #219
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    Quel sourire charmant ! Chandara mit un moment à se rendre compte qu’elle avait oublié de reculer et qu’il serait peut-être judicieux de ne plus afficher cet air béat et écouter un peu plus ce que racontait Arthur. Il avait parlé de diversion, d’infiltration même. Et il ajoutait une bonne dose de modestie propre à la profession… Evidemment, son plan méritait d’être approuvé par ceux qui affronteraient les tunnels pour espérer dérober le livre maudit au nez et à la barbe de son propriétaire et captif. Quant à elle, elle se sentait tout à fait apte à affronter mille dangers tant qu’elle n’était pas question de s’infiltrer sous terre. D’autant qu’un paladin plus expérimenté et avisé qu’elle serait à ses côtés. Elle donna donc son avis avec un bel optimisme :

    - Si Brus et Luna sont d’accord pour tenter de récupérer discrètement l’ouvrage, je suis partante pour faire diversion avec vous, Arthur. Il nous suffira de retenir les monstres pour tenter de dégager le champ à nos amis.

    Bon, il devait avoir compris qu’elle était plutôt enthousiaste alors il était peut-être temps de cesser de le dévisager ainsi. Et aussi de s’éloigner. Ah, euh… oui oui ! Pardon !

    Et c’est évidemment ce moment précis que choisit l’ignominieuse barde pour intervenir en y allant de sa pique aussi précise qu’affûtée. Quand ses paroles détournées prirent tout leur sens pour Chandara, celle-ci se sentit prise en faute et recula vivement en un bond avant de démentir beaucoup trop précipitamment, et en bafouillant copieusement qui plus est :

    - Noon, mais… toujours à aller vous imaginer des histoires vous autres… bardes ! Contentez-vous donc un peu de mettre la réalité en chanson plutôt que de constamment inventer de toutes pièces des histoires abracadabrantes !

    Pourquoi fallait-il qu’elle rougisse ainsi bêtement en plus du reste ? Maudite Luna !
    Dernière modification par Chandara ; 26/07/2013 à 21h22.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  10. #220
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 132
    Luna écouta le discours de Chandara sans parler, les bras croisés avec un grand sourire cependant. Puis quand elle avait fini, elle s'était exclamée.

    "Mais qu'est-ce que vous êtes compliqués, vous autres paladins. Vous croyez que je ne vous ai pas vus avec vos petites oeillades toutes mignonnettes et toutes chevaleresques ? C'est vraiment joli, comme dans une chanson de barde. Mais franchement, si j'étais vous, je serais déjà passée à la vitesse supérieure. Parce que la vie est courte, plus courte qu'on le croit. Je vous rappelle que la Dame Blanche l'a montré et que ça veut dire qu'il va avoir des ennuis. Je pense que ça le réconforterait beaucoup que vous lui fassiez un bisou. Et puis, vous lui rendriez service. Moi, je dis ça je dis rien."

    Elle laissa passer un temps, comme pour laisser croire qu'elle se taisait et ...

    "Moi, je suis d'accord pour passer dans les tunnels. Il faut juste qu'on trouve l'entrée. Mais Arthur et vous pouvez déjà commencer à avancer un peu."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  11. #221
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 379
    Le discours de Luna avait laissé Arthur pantois et rubicond. De quoi se mêlait-elle, au juste ? Ces bardes étaient décidément dépourvu de toute... toute mesure, voilà, et dotés, c'est bien connu, d'une imagination débridée. Il ne voyait absolument pas de quelles oeillades elle voulait parler, déjà. Bon, Chandara était jolie, dire le contraire aurait été un mensonge, et les paladins ne mentent pas, mais elle était dangereuse, elle faisait peur, et par-dessus tout, c'était une fille. Cela réglait le problème, de son point de vue.
    Et qu'elle ne s'avise pas de lui donner un baiser, en plus ! Il avait besoin de concentration, de maîtrise et de sérénité, s'il devait affronter une armure en duel.
    Mais en fait, plus que tout, il avait besoin de son cheval.
    Ce cheval qui était bien évidemment resté de l'autre côté du pont, sous la garde des soldats manostiens.

    " Bon, ben... Faut que j'aille chercher Filu, je reviens..."
    Et Arthur se réengagea sur le pont branlant.

  12. #222
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    Cette fois, la réaction de la paladine se fit encore plus violente quoique bien moins visible et compromettante. A mesure que les insinuations de Luna faisaient sens, la jeune femme s’était repliée sur elle-même en s’efforçant de ne pas écouter, de faire abstraction. Mais la barde était sans pitié et assénait des piques sans relâche, sans se soucier que sa cible ait depuis longtemps rompu le combat. Espérant masquer le rouge qui lui était monté immédiatement aux joues sous des allégations aussi ridicules que fallacieuses, la jeune femme avait baissé les yeux pour contempler fixement une jeune pousse de pissenlit qui semblait avoir bien de la peine à s’épanouir. Mais la contemplation des brins d’herbe ne distrayait plus d’une seconde que les druides aussi elle avait aussitôt tenté de se concentrer sur sa colère envers Luna et ses propos destinés à l’embarrasser. Pourquoi la jeune femme l’avait-elle tant pris en grippe, dès les premiers instants ? Sa situation plus que difficile émotionnellement suffisait-elle à justifier l’acharnement dont elle faisait preuve à son égard ? Et pourquoi fallait-elle qu’elle s’en prenne justement à son pire point faible ? Etait-il si évident à percer à jour ? Sans doute que oui puisque même ce stupide chef des éclaireurs avait su où viser pour la blesser.

    Evidemment, l’un et l’autre avaient peut-être surpris son attitude aussi inexpliquée que gênante de la nuit dernière mais pourquoi Luna semblait tirer un malin plaisir de lui rappeler à la moindre occasion ? Et qui plus est de la ridiculiser devant Arthur ? Luna était-elle attirée par lui ? Etait-elle assez sotte pour la considérer comme une rivale sérieuse ? Le paladin avait démontré à plus d’une reprise qu’il ne nourrissait aucune intention de la sorte à son égard. Et fallait-il être une barde décervelée pour ne pas s’en rendre compte ? Elle n’avait jamais su comment s’y prendre pour se faire des amis alors de là à attirer un homme aussi charmant et sensé ? Si tenté qu’elle en eut envie d’ailleurs ! Elle n’avait rien à offrir à un si fier combattant sinon sa propre déchéance, elle qui était exclue de son ordre, reniée par son dieu, sans plus aucun pouvoir d’influencer le destin du monde et condamnée pourtant à le parcourir telle l’ombre de ce qu’elle aurait pu devenir.

    Chandara n’avait plus bougé d’un pouce depuis de longues minutes et s’apercevait seulement maintenant qu’Arthur avait préféré se retirer plutôt que d’assister à un si piètre spectacle ou d’y prêter foi. Une preuve de plus… Et maintenant, il prenait des risques insensés pour repasser le pont avec son lourd destrier. Pourquoi ne s’était-elle proposé de l’aider plutôt que d’écouter Luna ? Elle ne pouvait même pas prier pour implorer son dieu disparu de veiller à ce qu’il ne lui arrive rien et que le pont tienne bon. Elle dissimula un sanglot de frustration en se passant une main sur le visage avant de se tourner résolument vers le deuxième pont, faisant face à son destin. Cela au moins pouvait-elle le maîtriser.


    - Au revoir, Brus ! J’espère que vous vous en sortirez sans peine et que nous nous retrouverons à la sortie. Faites attention avec le grimoire !

    A Luna, elle n’osa pas même adresser un regard avant d’ajouter faiblement en tentant de plaisanter mais sans parvenir à y mettre une lueur de joie :


    - Et prenez-soin de Luna même si elle vous casse les oreilles ou cherche à vous embrasser !

    Parvenue près du pont, elle se rendit compte qu’il fallait maintenant attendre le retour d’Arthur. Oserait-elle le regarder dans les yeux après ce qu’avait suggéré Luna ? Lui en voudrait-il ? Qu’à cela ne tienne, elle devrait y faire face. L’encourager. Alors en un murmure audible seulement par elle, elle adressa une fervente prière sans savoir si quelqu’un l’entendrait :

    - Lathandre, Seigneur du Matin, veillez sur votre défenseur. Puissiez-vous le préserver et me laisser prendre sa place si jamais l’un de nous devait tomber…
    Dernière modification par Chandara ; 28/07/2013 à 18h27.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  13. #223
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571
    Brus s'était un peu perdu dans la contemplation des ailes immobiles du moulin qui se découpaient au loin sur le ciel, tandis que la conversation allait bon train et qu'on avait décidé d'un plan d'action. Lorsqu'on lui demanda son avis, le roublard hocha la tête en signe d'approbation. L'option du duel avec l'armure était loin de lui convenir tandis que le tunnel leur permettrait une approche discrète. Si Chandara et Arthur finissait même par attirer l'attention du nécromant, ils pourraient effectivement s'emparer du livre, mais il y avait de bonnes chances qu'il soit également gardé, à moins que le pauvre homme le gardât jalousement. Brus jeta un œil en direction d'Arthur qui retournait chercher son cheval, il n'était pas certain que le pont tienne le coup, mais le paladin avait l'air de savoir ce qu'il faisait. Au pire, la corde était toujours en place. Le jeune homme répondit à Chandara, un large sourire aux lèvres :

    "N'vous en faites pas, tout ira bien! Et puis faudra être discret, 'lors pour une fois 'peut espérer que m'selle Luna la mette en sourdine, héhé."


    Puis il se tourna vers les enfants :

    "Vous nous montrez l'tunnel? Ca va être une partie d'cache cache mortelle, j'espère qu'vous êtes bons!"
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  14. #224
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 132
    Luna avait observé l'effet de ses propos sur Chandara mais pas avec la délectation sadique qu'elle aurait pu imaginer. Elle sentit qu'elle était allée trop loin. C'était souvent ainsi. Elle avait toujours été trop volubile en paroles jusqu'à blesser. Si elle rit franchement à la remarque de Brus la concernant, le coeur n'y était plus vraiment. Et elle ne savait plus vraiment quoi faire pour se rattraper. Alors, en désespoir de cause, elle alla jusqu'à la paladine et la serra quelques secondes dans ses bras.

    "Prenez bien soin de vous aussi. Vous avez tout intérêt à le gagner, ce duel."

    Et elle chuchota.

    "C'est vous la meilleure. Plus que vous ne pouvez le penser."

    Puis elle se tourna vers Brus et commença à marcher parallèlement au pont.

    "Dix pas par ici."

    Elle obliqua en perpendiculaire.

    "Dix autres par là. Voila, c'est ici."

    Un observateur inattentif n'aurait pas pu le voir mais dans les herbes hautes s'ouvrait ce qu'on aurait pu prendre pour un très large terrier.

    "Pas très engageant mais c'est là. Vous passez en premier ?"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  15. #225
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    Chandara resta interdite en apercevant Luna s’approcher d’elle. Mais elle ne décela plus aucune trace d’intention désobligeante à son égard. Se pouvait-il que la barde ait décelé l’état de faiblesse qu’elle aurait pourtant souhaité cacher ? Mais qu’à cela ne tienne, la paladine n’en avait plus cure : l’heure était bien trop grave pour s’abandonner à l’auto-apitoiement et au désespoir. Encore plus surprise par l’étreinte de Luna, la jeune femme mit une seconde avant d’y répondre avec tout autant d’enthousiasme. Bien que le sens de la remarque de Luna lui ait totalement échappé, elle se sentit rasséréné de faire la paix avec elle. Avant que l’accolade ne prenne fin, elle lui glissa avec toute la force de sa conviction vacillante :

    - Nous nous reverrons. Et votre frère est encore en vie. Gardez espoir !

    La paladine se tourna alors vers son confrère qui avait prudemment choisi de mener son lourd destrier par le licol. Déterminée, elle le laissa la rejoindre et saluer leurs camarades avant qu’ils ne s’engagent vers leur sinistre destination. En voyant le trou, elle avait eu un mouvement de recul et s’était résolument tournée vers le pont. Elle serait forte ! Autant qu’elle pouvait encore l’être. La vie de ses compagnons en dépendait. Avec une petite pointe d’espièglerie dont elle ne se serait pas sentie capable quelques secondes plus tôt, elle s’adressa à Arthur avec un sourire au bord des lèvres :

    - Je crois que je vais passer devant si vous le voulez bien. Sans vouloir vous offenser, je suis un peu plus légère que vous ! Rapport à l’équipement bien sûr !
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  16. #226
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 379
    Filu s'était montré aussi docile que de coutume, traversant le pont branlant comme s'il se fut agi de la cour de la commanderie, un sabot après l'autre, dodelinant de sa grosse tête placide. Le jeune paladin se sentait rasséréné par sa présence tranquille, par sa confiance aussi, qu'il percevait chaque fois que le destrier obéissait à ses injonctions.
    Il salua les deux roublards qui prenaient la voie de terre puis se tourna vers Chandara, pour l'entendre proférer une absurdité qu'il ne put laisser passer.

    " Pas cette fois, Dam... Chandara. Je devrai de toute façon passer et je n'ai nulle intention de vous laisser vous exposer à nouveau."
    Sans attendre les récriminations de l'Helmite (car, il ne se faisait pas d'illusions, elles viendraient), il s'engagea sur le second pont, le cheval derrière lui.
    Il sentit les planches craquer sous son pas. L'eau sauvage bouillonnait en dessous, murmurant, violente, son envie de broyer le maladroit ou le malchanceux. Mais Arthur ne se laissa pas démonter. Au contraire, il continua droit devant, sans perdre une seconde, les yeux fixés sur le talus herbeux, le moulin, son objectif. Il avait l'intention d'enfourcher Filu dès qu'il serait de l'autre côté : il n'avait aucune idée de la proximité de cette armure maudite.

  17. #227
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    La paladine se fendit d’un plus déçu qu’énervé :

    - Bonne chance alors.

    Puis, récriminations il y eut, quoique à demi étouffées par le bruit omniprésent du torrent juste sous les pieds du paladin. Chandara n’avait en effet pas osé s’engager directement à sa suite, de peur que son poids combiné à celui de Filu et du sien ne fasse céder le pont branlant. A croire qu'elle avait décidé de se détourner de cette attente insoutenable en proférant quelque diatribe de choix.

    La paladine trépignait d’impatience de son côté du pont en sentant l’angoisse monter d’un cran à chaque grincement inquiétant. Arthur ne perçut pas la teneur de son discours qui n’avait, chose certaine, rien d’une prière, mais s’apparentait plutôt à des reproches destinés aux « gaillards aussi têtus que des nains », aux hommes qui semblaient toujours rechercher quelque fierté à passer devant les « dames sans défense ». Il crut même entendre, sans en être sûr avec la distance qui les séparait désormais, des noms prononcés d’un ton de reproche, à titre d’exemple illustrant son propos, au nombre duquel figurait celui Marvin et d’un ou deux autres à consonance naine.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  18. #228
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 132
    Ils ne virent rien qui ressemblât pour le moment à une armure montée sur un destrier squelette ni rien d'autre en approchant. Par contre, ils remarquèrent qu'une brume étrange venait de se lever. Insidieuse, elle était d'abord restée au niveau des sabots du cheval avant de monter brusquement. A présent, elle les enrobait. Laiteuse, épaisse, jusqu'à leur donner une vision trompeuse du paysage, faussée. Ce qu'ils ne voyait pas à quelques pas d'eux pouvait fort devenir le rideau d'un théâtre d'ombre derrière lequel des monstres se tapiraient.

    Et, très lentement, un silence absolu se fit autour d'eux.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  19. #229
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 379
    Arthur demeura circonspect, l'épée à la main, lorgnant la purée de poix autour d'eux. Il ne distinguait que son propre corps, le flanc de Filu, la forme du moulin quelque part plus loin.
    Si c'était lui.
    Curieusement, pourtant, il ne ressentait nulle peur. Non. L'adrénaline qui avait saisi son organisme semblait au contraire l'avoir galvanisé : il était tendu, à l'affût, concentré comme il ne l'avait jamais été. Face à l'adversité, on peut fuir ou combattre, et dans cet instant, il semblait que son esprit ait opté pour l'assaut. Il agit alors exactement comme il l'avait prévu, prenant appui sur son étrier pour se hisser en selle. Il se tourna ensuite vers la rivière dont il devinait le crépitement. Chandara était pratiquement invisible, il ne devinait qu'une silhouette grise, quelques toises plus loin.

    " Chandara ! cria-t-il. Rejoignez-moi ! Montez en croupe !"
    Tant qu'ils n'émergeaient pas de cette brume, rester groupés semblait la chose la plus intelligente à faire. Et la jeune femme serait plus en sécurité en selle qu'au sol.
    Dernière modification par Galathée ; 28/07/2013 à 21h39.

  20. #230
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    Chandara avait suivi Arthur et Filu dès que ceux-ci avait pris pied de l’autre côté du pont. La paladine put progresser un peu plus rapidement, ne craignant plus que son poids ne fasse basculer quelque planche mal ajustée ou même le pont tout entier.

    Et pourtant, même en se dépêchant, elle ne put rejoindre le paladin avant qu’il ne se perde dans une brume à couper au couteau qui ne semblait pas être là quelques instants plus tôt. La silhouette massive du paladin et de son destrier n’étaient pas facile à manquer cependant. Chandara n’hésita pas à obéir à l’injonction cette fois tout à fait sensée d’Arthur. Elle n’eut pas à se servir des étriers qu’elle aurait de toute façon été bien en peine de repérer. Au lieu de cela, elle prit appui sur la croupe de Filu et se hissa souplement, sans aucune crainte que le destrier de guerre ne se rebiffe. Après une petite seconde d’hésitation où elle s’interdit pourtant de réfléchir, elle se laissa glisser en place derrière le paladin et assura sa prise en passant ses bras autour de sa taille. L’armure d’acier était froide sous ses mains et pourtant la jeune femme sentit une étrange sensation de chaleur lui monter au visage. C’est à cause de Filu ! Oui, c’est ça !

    Puis, pour se donner bonne contenance, elle ajouta d’un ton qu’elle espérait propice à briser l’angoisse qui la saisissait face aux éléments et au silence oppressants :

    - Ma parole, on n’y voit goutte ! Je suis certaine que même Brus et Luna ont plus de visibilité de leur côté !
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  21. #231
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 379
    Arthur s'autorisa un sourire furtif au moment où Chandara l'encercla de ses bras. Il était certain qu'ils devaient avoir fière allure, perchés sur le destrier rouan, deux paladins prêts à affronter les morts-vivants dans le brouillard ! Mais il se rembrunit aussitôt. Quelles pensées vaines en cette heure critique, franchement...
    " Je ne suis pas certain de savoir où se trouve l'entrée du moulin, avoua-t-il. Mais je peux détecter les présences maléfiques dans les environs, ça peut toujours être utile..."
    Il relâcha les rênes de Filu et déploya les mains devant lui. Il était un peu gêné d'incanter devant témoin, surtout une aussi jolie jeune femme partageant sa vocation et qui était sans nul doute plus expérimentée que lui, mais ce n'était pas le moment de se laisser pétrifier par un manque de confiance malvenu.
    Il murmura la supplique rituelle à Lathandre, priant son dieu de lui révéler l'ombre tapie aux alentours, le mal au creux des âmes mortes, le danger et les ténèbres, puis laissa l'énergie divine se dissiper devant lui, aux aguets...

  22. #232
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    Si le paladin n’avait pas été concentré sur son incantation à ce moment et s’il n’avait revêtu un harnois lui ôtant toute sensibilité à ce niveau, il aurait senti les mains de Chandara se crisper autour de son bassin de façon incontrôlée. Bien évidemment, ce n’était ni la première ni la dernière fois qu’elle se trouvait confrontée à la manifestation des pouvoirs divins qu’elle avait perdus. Mais elle s’était rarement sentie aussi impuissante qu’en cet instant, incapable de détecter la moindre once d’aura maléfique avant qu’il ne soit trop tard, aveugle aux auras comme aux mouvements, juchée sur un destrier qui n’était pas le sien pour sa propre protection sans doute. Cachée derrière un confrère à l’approche d’un duel mortel où il prendrait tous les risques et où elle serait réduite à l’observer faire preuve de bravoure et se mettre en péril sous ses yeux.

    Le silence était encore plus omniprésent maintenant que la jeune femme crispait les dents pour ne pas se laisser aller à son émotion, pour ne pas se donner en spectacle et déconcentrer Arthur dans sa noble tâche.
    Elle n'osait pas même se risquer à un conseil tant il était évident qu'Arthur n'en avait guère besoin pour prendre les décisions les plus avisées.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  23. #233
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 132
    Peu à peu, au coeur de la brume, les deux paladins commencèrent à distinguer une silhouette entourée de rouge. Un rouge assez vif et irradiant comme le feu. Il n'y avait pas de doute, une créature mauvaise se trouvait dans les parages. La silhouette qui aurait pu aussi bien être de sang était haute et massive. Peu à peu, ils commencèrent de percevoir des chuintements de mauvaise augure, de ceux que pourraient émettre une armure usée par le temps. Ils entendirent aussi le regimbement étrange d'un cheval suivi presque immédiatement d'un cliquetis. Des os que l'on aurait frotté les uns aux autres.

    Et dans la brume se firent entendre une multitude de voix plaintives, peureuses, rieuses, colériques ou craintives qui se mêlèrent en une sorte de mélopée. Peut-être les victimes de l'ancien chevalier.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  24. #234
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 379
    Arthur tentait de faire abstraction du brouhaha ambiant, les yeux fixés sur la silhouette sinistre qui leur faisait face. Il sentait la sueur lui dégouliner entre les omoplates, son coeur cogner contre la toile de sa chemise et l'acier de son plastron, les cheveux de sa nuque se dresser, son organisme entier s'époumoner à la lisière de sa conscience : tu as peur ! tu as peur ! tu as peur !
    Mais il ne pouvait pas se le permettre.
    Etait-ce toujours ainsi ? Etait-ce que ressentaient Sire Armand, Sire Iluvatar, son père, même, quand ils faisaient face à l'ennemi ? Un son discordant ? Une voix qui leur hurlait de fuir, tandis qu'une autre maintenait leur carcasse en place, une autre qui s'appelait l'honneur, le devoir, la nécessité ?
    Il ne savait pas.
    Sans doute aurait-il été mieux équipé s'il avait eu une lance, mais son épée lui suffirait. Il avait cent fois, mille fois répété ces mouvements, dans la lice de la commanderie, chargeant contre une botte de foin aux allures maléfiques, contre Talosette la quintaine, contre un preux plus expérimenté ou plus novice ; il avait chargé dans ses rêves et dans ses cauchemars, dans les moments où il balayait la cour l'esprit vagabond et pendant ces longues heures oisives à bord de la Vague Déferlante.
    A présent, puisqu'il ne pouvait affronter un cavalier mélandien sur le champ de bataille, il lui faudrait terrasser une armure vide et il serait à la hauteur. Parce qu'il était paladin de l'Aster, et que Lathandre abhorrait la non-vie et guiderait sa lame au moment opportun.
    Il serra les rênes dans sa main gauche et prit une profonde inspiration... puis sentit un souffle chaud lui effleurer la joue et sortit de sa torpeur.

    " Heu... Chandara... Je pense qu'il serait préférable... que vous descendiez."

  25. #235
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    Le souffle chaud se mua fugacement en un contact tellement léger qu’il aurait pu n’être que le fruit de son imagination. Mais, avant de quitter sa position, Chandara ajouta quelques paroles ferventes d’encouragement, l’un des derniers atouts dont elle pourrait faire grâce au paladin avant de le laisser seul face au danger innommable qui leur faisait face :

    - Gardez espoir car Lathandre veille sur vous ! Et ne vous avisez pas de récolter une blessure pour impressionner les dames où vous m’entendrez !

    Un son de bottes se fit entendre juste sur sa droite tandis que Chandara obéissait à sa demande. Une seconde de silence plus tard et elle ajoutait d’un ton incantatoire au ton de roc semblant provenir des tréfonds de la montagne :

    - Zirak Ai Mênu, Arthur !* Mon marteau est prêt aussi. Venez donc vous y frottez, engeances du chaos !

    *Que le très haut veille sur vous !
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  26. #236
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 379
    Le cri de guerre de Chandara manqua effrayer Arthur, aussi espéra-t-il qu'il aurait le même effet sur la créature démoniaque qui leur faisait face. Rassemblant les rênes de son destrier, il sourit à la jeune femme — ou du moins à ce qu'il croyait être la jeune femme, mais c'était peut-être une souche d'arbre, la brume recouvrait tout — puis talonna légèrement Filu et s'élança à une allure modérée dans le brouillard. Il lui faudrait prendre le petit galop, a minima, mais il n'y voyait rien, le cheval pas davantage, et le terrain était peut-être traître. Bien des guerriers illustres avaient perdu la vie suite à une mauvaise chute, et Arthur était loin d'être un guerrier illustre. Avec un sourire ironique, il se demanda s'il aurait droit à un entrefilet dans le Luménien Libéré, s'il venait à trépasser. Il pouvait imaginer l'interview raté que Suzy Gossip tenterait d'obtenir du général et cette pensée plutôt joyeuse le ragaillardit. L'adrénaline n'a pas toujours l'effet escompté sur un jeune organisme.
    Il prit le galop, confia la manoeuvre à Fière Lueur de Lathandre, et saisit son épée à deux mains, empli d'une énergie belliqueuse qui ne lui ressemblait que de très loin.
    Qu'elle vienne, seulement, cette armure pourrie ! Il allait lui montrer de quel bois se chauffe un enfant du soleil !

  27. #237
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 132
    Devant lui, la silhouette se mit en mouvement. Peut-être l'armure avait-elle tourné son casque vers lui. Dans tous les cas, elle éperonna soudain sa monture et piqua des deux dans sa direction. Arthur remarqua au passage qu'elle n'avait pris la peine de ceindre un bouclier. Par contre, elle brandissait devant-elle une immense lance d'arçon acérée. De quoi arracher de nombreuses vies et de nombreuses souffrances jusqu'à la fin des temps.

    Chandara entendit un des enfants crier dans la brume.


    "Faites attention, parce que la veuve du chevalier l'accompagne. Elle est méchante elle aussi."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  28. #238
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 379
    Pas de chance, lance contre épée, le paladin était mal engagé. Mais ce n'était pas non plus une configuration complètement inédite, aussi Arthur continua-t-il à charger en direction de son adversaire mort-vivant. Son objectif était de dévier de sa trajectoire à la dernière seconde, obliquant du côté opposé à la lance, pour venir frapper le cavalier sur son flanc découvert. Ce n'était pas réglementaire, sans doute, mais le guerrier squelette ne pourrait faire passer sa lancer à travers la tête de son destrier, et il devrait pouvoir le toucher sans être à portée. Pour autant que la créature ne vire pas trop rapidement... Il lui faudrait donc attendre l'ultime seconde avant de casser la distance et d'esquiver la pointe acérée qui ne demandait qu'à le transpercer. Mais il travaillait avec Filu depuis plusieurs années... C'était l'instant de vérité...

  29. #239
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    Chandara avait bien du mal à s’arracher à la contemplation angoissée du duel impliquant Arthur. Pour autant qu’elle pouvait en juger avec cette purée de pois, le paladin s’y prenait d’admirable façon et avec un courage sans faille. Du moins c’est ce dont elle cherchait à se convaincre comme si se montrer optimiste et pleine d’espoir pouvaient attirer les faveurs de Tymora et de Lathandre sur le sort de la bataille. La voix de l’enfant mort l’aida à se concentrer à nouveau sur elle-même. Elle pouvait tenter de dégager le terrain pour que la manœuvre du luménien ne soit pas gênée par quelque intervention extérieure. Car s’ils étaient tenu de se battre à la loyale, rien ne garantissait que les morts-vivants respectent le même code d’honneur. La paladine scruta du mieux qu’elle pouvait le mur de brume l’enserrant, cherchant à faire fonctionner tous ses sens pour détecter la présence du danger. N’y tenant plus, la jeune-femme ne put se retenir d’une petite provocation - guidée par un trop plein d’angoisse et d’adrénaline - à l’adresse de la « veuve » :

    - Allez, viens te battre, vieille momie ! Tu me diras ce que ça fait de romancer une vieille armure rouillée avant que « mon » Arthur te rende veuve à nouveau !

    Ces mots avaient à peine franchi ses lèvres qu’elle se sentit rougir d’avoir osé employer pareilles formules, particulièrement le possessif parfaitement injustifié.
    Dernière modification par Chandara ; 30/07/2013 à 21h51.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  30. #240
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 132
    Cela faisait longtemps que la vieille armure rouillée ne pensait plus. Aussi ne vit-elle pas venir la ruse. Elle se contenta de foncer en avant, lance baissée, comme si elle était sûre de transpercer le paladin dès qu'il s'approcherait. Comme prévu, le cheval vira juste avant l'impact et l'armure cavalière ne put pas rectifier son tir. Elle se trouva donc son arme du mauvais coté et un des flancs exposé. Au tour d'Arthur d'agir.

    Chandara entendit une sorte de feulement non loin d'elle. Et puis un souffle d'air passé juste à coté de sa tête. L'espace d'un instant, elle eut le temps d'apercevoir l'éclat vif d'une faux. Il s'en était fallu de peu pour qu'elle la décapite.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

Page 8 sur 29 PremièrePremière ... 67891018 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Quête] La guerre des Plaines brûlantes - la flotte luménienne
    Par Kasumi dans le forum Les Côtes du Sud
    Réponses: 245
    Dernier message: 27/10/2014, 21h05
  2. Quête : Guerre des Plaines Brûlantes - les quais de Graëlon
    Par Lothringen dans le forum Le Bosquet des Pierres
    Réponses: 94
    Dernier message: 17/08/2014, 11h51
  3. [Quête] La guerre des Plaines brûlantes - en apparté : Arthur
    Par Kasumi dans le forum Les Côtes du Sud
    Réponses: 36
    Dernier message: 05/05/2013, 15h09
  4. [Quête] La guerre des Plaines brûlantes : Surya
    Par Kasumi dans le forum La Côte de la Lumière
    Réponses: 28
    Dernier message: 29/03/2013, 21h56
  5. [Quête] La guerre des Plaines Brûlantes : la flotte luménienne
    Par Kasumi dans le forum La Côte de la Lumière
    Réponses: 89
    Dernier message: 27/03/2013, 21h50

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251