Page 7 sur 29 PremièrePremière ... 5678917 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 181 à 210 sur 867

Discussion: [Quête] Guerre des plaines brûlantes : un certain goût pour la mort

  1. #181
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 379
    Arthur avait écouté la suggestion de Chandara et attendait l'avis de Brus, quand son regard fut attiré par une tache blanche qu'il n'avait pas remarquée jusque là, flottant à quelque distance, près du second pont. Il sentit ensuite les cheveux se dresser sur sa nuque, comme il reconnaissait la silhouette d'une femme, émergeant de la brume. Un fantôme en pleine journée. Il ne put réprimer un frisson et, par acquis de conscience, replia les doigts de la main gauche, discrètement, juste pour vérifier qu'il avait encore le contrôle de son corps. Puis il adressa une rapide prière silencieuse à Lathandre, qui abhorrait toute non-mort.
    " Ça commence bien... fit-il. Je pense que nous devrions avancer tous ensemble. Dame Tempérance nous sera assurément utile."
    Comme l'esprit semblait désigner quelqu'un, presque par réflexe, il fit un pas de côté, s'éloignant de Luna. Peut-être son geste deviendrait-il alors un peu plus clair.

  2. #182
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    Chandara commençait déjà à se défaire de son armure trop encombrante pour passer les ponts sans aucune sécurité. Mais le mouvement d’Arthur suspendit son geste et elle tourna son regard vers ce qui avait manifestement attiré son attention. L’apparition fit un choc à la jeune paladine, ébranlant des convictions pourtant bien ancrées : il s’agissait d’un fantôme, cela elle ne pouvait en douter. Et pourtant ce dernier se déplaçait en plein jour. Et il avait un air… amical ? Elle chercha du regard le soutien des autres, tâchant de comprendre au travers d’eux cette situation inédite. Puis Arthur, toujours lui évidemment, se fit la voix de la sagesse. Il fallait avancer et affronter le danger, quel qu’il soit, tous ensemble. Ils n’avaient plus le droit à l’erreur, plus le droit de perdre bêtement des hommes par un acte de bravoure inutile et stupide. La paladine allait devoir se reposer une fois de plus sur la force de ses compagnons. Et c’était le plus difficile à appréhender quand on avait l’habitude - l’envie même – de prendre tous les risques pour soi-même. Vérifiant que son marteau était bien en place, la jeune femme proposa à voix basse, comme si l’élever pouvait provoquer une catastrophe :

    - Allons-y, je suis avec vous ! Mais restons prudents : cette apparition est des plus inhabituelles mais elle n’en demeure pas moins un danger. Ne la laissons pas nous surprendre.

    Et de se placer résolument au même niveau que le paladin mais en laissant assez d’espace entre eux pour leurs compagnons, en espérant pouvoir les protéger avec l’aide d’Arthur si les choses tournaient mal.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  3. #183
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 133
    L'apparition resta immobile quelques secondes, comme si elle hésitait. Puis lentement, elle leva son autre bras pour désigner Arthur et Luna. Elle eut un sourire tranquille, presque apaisant, comme pour s'excuser de son geste.

    Elle marcha ensuite jusqu'à l’extrémité du pont et se pencha lentement, semblant vouloir regarder le torrent en contrebas. Elle écarta alors les bras, eut un dernier regard pour les personnes assemblées, se laissa tomber dans le gouffre ... Et disparut ...
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  4. #184
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    Tempérance avait observé la scène en silence, les sourcils légèrement froncés. Il est vrai qu'il valait mieux se méfier des esprits mais ils n'étaient pas toujours hostiles. Il s'agissait parfois simplement d'âmes égarées et animées par un désir ou un sentiment si fort qu'il les emprisonnait à jamais entre le monde des morts et des vivants.

    - Qui qu'elle soit, elle n'a pas l'air de nous vouloir du mal. Je ressens même le contraire. Mais la méfiance est mère de sûreté, vous avez raison. Si vous avez toujours l'intention de prendre la tête du groupe alors je vous suivrai de près, dit-elle à Brus et Chandara.

    Lorsque la dame blanche plongea dans le vide, la prêtresse esquiva un mouvement presque imperceptible, comme si elle avait eu l'intention de la retenir.

    - Luna, vous qui connaissez bien les histoires de fantôme, n'y en a t-il aucune qui parle de cette femme vêtue de blanc ?

  5. #185
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 133
    En voyant la jeune femme vêtue de blanc, Luna s'était immobilisée, les sourcils froncés. Lorsqu'elle les avait désignés, elle et Arthur, elle avait esquissé un mouvement de recul, presque imperceptible. Oui, elle connaissait ce genre de fantôme et surtout ce que leurs gestes signifiaient.

    "Ce n'est pas vraiment un fantôme, plutôt une apparition. En général, on les croise à des endroits réputés dangereux ..."

    Elle hésita pour la suite. Était-il nécessaire d'en parler maintenant ? Après tout, ce n'était qu'une légende. Mais elle savait quelque part qu'il fallait se fier aux pressentiments.

    "Quand elles vous désignent ce n'est pas vraiment bon signe. On dit qu'elles montrent les personnes qui vont au devant de graves ennuis."

    Elle eut un petit sourire.

    "Moi, je vais toujours au devant de graves ennuis. C'est un peu mon gagne pain, d'ailleurs."

    Mais le plus souvent, cela signifiait la mort ...
    Dernière modification par Althéa ; 07/07/2013 à 21h36.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  6. #186
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    Chandara se figea, sentit un frisson glacé la tétaniser pendant plusieurs secondes. Evidemment qu’elle avait su que la mission serait dangereuse, qu’ils échoueraient peut-être, qu’il y avait un risque qu’ils ne reviennent pas tous. La nuit dernière en avait été un criant avertissement. Mais elle n’avait envisagé que sa propre défaite. Elle se sentait prête à y faire face. Depuis qu’elle s’était sentie vulnérable pour la première fois, des semaines auparavant. Mais l’apparition ne l’avait pas désignée elle. Elle s’était forcément trompée ! Il le fallait. C’était à elle de se sacrifier, membre inutile et moribond qui avait failli, surtout pas aux autres. Pas Luna, et son côté puéril mais si attachant au fond. Surtout pas à Arthur, digne représentant de sa cité lointaine et honorable qui n’avait pas hésité à venir défendre des étrangers dans le besoin. Et en quelques heures il avait réussi à forger leur groupe, certes imparfait mais uni. Ce serait un gâchis monumental, tragique, qu’il lui arrive quoique ce soit. Sa main trembla, irrépressiblement et elle sentit qu’elle aurait toutes les peines du monde à retenir ses yeux de la trahir. Il ne fallait pas qu’elle flanche. Il fallait qu’elle fasse mentir cette dame blanche où quel que soit la façon de la nommer. Il fallait qu’elle se montre vigilante pour agir quand le danger menacerait l’un ou l’autre. Ce serait comme un hommage posthume à son dieu. Ce serait même plus que cela bien qu’elle ne sache pas vraiment pourquoi. Pour s’empêcher de pleurer, elle prit une bouffée d’air et s’efforça de prendre un ton enjoué, décidé :

    - Raison de plus pour que je passe devant avec Brus ! Vous nous couvrirez ! Je pourrai tester le pont pendant que notre habile roublard repérera où je mets les pieds. Enfin, si vous êtes d’accord, Brus ?
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  7. #187
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571
    Brus opina du chef, un peu plus tranquille maintenant que l'apparition avait mis les voiles.

    "Attachons-nous 'vec une corde, oui, on n'sait jamais."

    Le roublard n'était pas plus confiant que ça. Il était certes difficile d'évaluer la solidité du pont, mais surtout, c'était l'un des seuls points d'accès au moulin, semblait-il, et comme on les avait sûrement vus venir, pire, qu'ils étaient sans doute attendus, il y avait de très fortes chances que le pont recelât quelques pièges. Comme la paladine se proposait pour l'accompagner, il répondit :

    "C'est vrai que j'pourrai bien avoir b'soin d'vous, mais j'préfèrerai qu'vous soyez derrière moi plutôt qu'devant. Si un piège m'pète au nez, j'aurai p't-être d'assez bons réflexes pour l'éviter, puis si jamais j'tombe, vous pourrez ram'ner, tandis qu'l'inverse... ç'aurait été plus compliqué", nuança-t-il en laissant retomber ses bras frêles le long du corps.

    Brus descendit de selle et fouilla dans ses fontes pour y trouver la corde. Il en tendit un bout à Arthur.


    "T'nez, vous l'attachez par ici, nous on se la passe 'tour d'la taille, on traverse avec et on ira la fixer de l'autre côté. Si vous v'lez dire une p'tite prière pour not' réussite, faut surtout pas vous priver hein..."
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  8. #188
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 379
    Arthur attrapa l’extrémité de la corde et la regarda d’un air absent. Les mots de Brus mirent un temps à parvenir à son cerveau, car il était encore sous le choc des paroles de Luna. De gros ennuis ? Quel genre de gros ennuis ? Il savait nager, c’était déjà une chose, mais en harnois, c’était beaucoup moins facile… Mais pas impossible. Une armure ne pesait qu’une cinquantaine de livres, rien d’extrême pour un homme entraîné. C’était plus la liberté de mouvement qui risquait de lui faire défaut, et puis la rouille.
    Arthur, tu délires, réalisa-t-il.
    Son esprit dérivait pour éviter de songer au moment présent. A la corde qu’il fallait fixer… à un arbre voisin, par exemple.

    « Une prière ? » fit-il, surpris.
    Il lui semblait que le fantôme n’avait promis de gros ennuis ni à Brus, ni à Chandara… Mais il fallait se défier des superstitions.

    « Ahum… Que Lathandre veille sur votre parcours audacieux et… vous protège des morts-vivants… Je suppose. »

  9. #189
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    Pendant que Brus s’en allait chercher une corde assez longue dans ses fontes, la paladine avait commencé à se préparer pour minimiser les risques de la première traversée. Elle serait moins parée en cas de combat de l’autre côté du pont mais elle comptait bien sur ses compagnons pour venir lui rapporter ce qu’elle laisserait en arrière en cas de danger.

    La jeune femme retira sa cotte de maille un peu à l’écart puis, après un instant d’hésitation, délaça également ses bottes : pieds nus, elle aurait de meilleurs appuis et donc moins de risque de déraper sur le pont humide. Le reste de sa tenue en lin ne devrait pas la gêner outre mesure si elle devait rattraper Brus ou rétablir son équilibre. Elle se rendit compte qu’elle devait les confier à quelqu’un. Quelqu’un d’assez fort pour lui lancer sa cotte de maille par-dessus le torrent en cas de grabuge. Elle s’approcha donc timidement du paladin et le laissa finir sa prière en l’écoutant religieusement. Quand elle eut fini, elle s’adressa à lui d’un ton qui se voulait léger :


    - Merci ! Concis et direct comme notre passage je l’espère. Euh… Vous voulez bien veiller sur mes affaires pendant ma traversée ? Je viendrai les récupérer si tout se passe bien mais j’aurais peut-être besoin qu’on me les lance en urgence, surtout si le pont s'écroule et nous sépare.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  10. #190
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 133
    A priori, pas de pièges, du moins sur la première partie du pont. Simplement des planches glissantes qui auraient pu provoquer une glissade mortelle mais les jeunes gens avaient pallié au problème en s'encordant. Pas de feu, pas de lames ... Rien ... Mais ils eurent la désagréable impression d'être observés. Brus fut même convaincu d'avoir entendu rire tout près de lui. Une voix flûtée, presque enfantine. Étonnant car ils se trouvaient loin de la moindre habitation à part le moulin ...

    Pendant qu'ils observaient les autres évoluer sur le pont, Luna murmura à Tempérance.


    "Tu l'as vu, cette femme ? Est-ce qu'elle avait vraiment l'air de me désigner ? Peut-être qu'elle essayait de nous montrer autre chose ..."

    Sa voix était pleine d'espoir. Mais ils avaient bel et bien vu ...
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  11. #191
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571
    Après s'être correctement arnachés et que Chandara eut confié son équipement à Arthur, ils purent s'aventurer sur le pont qui jusque là ne présentait pas de signes distinctifs mais semblait être un pont tout ce qu'il y avait de plus banal. Pourtant quelque chose clochait. Brus crut d'abord rêver. Il releva la tête pour constater qu'il n'y avait personne aux alentours, hormis le reste du groupe et les cavaliers sur l'autre berge. Cependant c'étaient bel et bien des rires qu'il avait entendus, et la source paraissait trop proche pour être rassurante. Aussi stoppa-t-il sa progression pour se retourner vers la paladine, il l'interrogea presque en chuchotant :

    "Vous avez entendu vous aussi? On aurait dit comme des rires... tout proches..."

    Brus se figea pour se concentrer sur les sons qu'il percevait. Si la source restait invisible, il voulait essayer de la localiser plus précisément. Le roublard n'avait pas la moindre idée de ce dont il pouvait s'agir, mais ça semblait tout sauf naturel.
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  12. #192
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    Chandara s’était engagée sur le pont avec assurance après en avoir testé la solidité en pesant du bout du pied sur une planche vermoulue. Elle était plutôt confiante en la vigilance de Brus pour détecter un éventuel problème et lui laissait quelques pas d’avance pour ne pas risquer de surcharger le pont en un point faible ou risquer de l’entraîner dans une chute. Cependant, elle ne pouvait pas non plus lui laisser trop d’avance de peur de ne pas pouvoir l’aider si un autre problème se présentait. Et son instinct lui dictait qu’une telle éventualité pouvait se présenter à tout instant : depuis qu’elle avançait sur le pont, elle éprouvait une sensation de malaise, dérangeante. Et cela n’avait pas grand-chose à voir avec le danger bien concret qui les menaçait. Non, il y avait autre chose. Dans ces conditions, les paroles de Brus faillirent la faire sursauter, concentrée comme elle était sur la localisation de ce mal. Elle tendit l’oreille avant de répondre mais non, en dehors de la sensation désagréable, elle n’entendait rien d’autre que le torrent sous leurs pieds.

    - Non, je n’ai rien entendu. Mais j’ai la désagréable sensation que l’on nous observe. Je ferais peut être mieux de passer devant, non ?

    Si l'espace le permettait sans grand risque, la paladine tenterait la manœuvre après avoir laissé Brus examiner les quelques mètres restant devant eux. Elle ne voulait pas prendre le risque de le laisser en première ligne face au danger. D'autant que le rire qu'il avait cru entendre s'était peut-être adressé à lui. Comme l'apparition avait désigné deux de ses compagnons.

    Dernière modification par Chandara ; 11/07/2013 à 19h01.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  13. #193
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages 
    88
    Alors qu'elle observait la progression de Chandara et Brus avec inquiétude, elle posa une main chaude et réconfortante sur l'épaule de Luna.

    - Je prends davantage ceci comme une mise en garde, pas comme une fatalité. Et puis, je veillerai sur vous, d'accord ? sourit-elle.

    Et pourtant elle se sentait elle aussi mal à l'aise. Le vide sous le pont lui rappelait la falaise dont elle avait failli se jeter la veille. Elle frissonna à cette pensée. Les fantômes, les esprits, ou quoi que ce soit d'autre qui hantait cet endroit semblaient tous avoir braqué leur attention sur eux depuis hier. L'un avait essayé de les tuer, l'autre avait annoncé la mort de deux d'entre eux et elle savait que ce n'était qu'un début.

    Tempérance ===> Repousse les morts-vivants

    Bons ou mauvais, leurs présences ne la rassura nullement et elle était bien décidée à les tenir éloignés d'eux aussi longtemps que possible.
    Dernière modification par Tempérance ; 12/07/2013 à 13h46.

  14. #194
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 133
    Si la jeune femme en robe blanche était restée sous le pont, elle ne se montra pas. Juste à coté du pont, dans les hautes herbes, deux cris de terreur retentirent suivis de deux éclats de rire mais légèrement plus éloignés. Et puis des chuchotis amusés.

    Luna hocha la tête avec un petit sourire toutefois inquiet.


    "Oui ... Si toutes ces espèces de fantômes pensent qu'ils nous impressionnent ... Hé bien ... Ils se trompent ... Au fait, en parlant d'impressionner ..."

    Elle regarda tour à tour Arthur et Tempérance.

    "J'espère que vous n'avez pas le vertige. Parce que là, on va passer au dessus du vide. Bien sûr, on dit que l'essentiel c'est de ne pas regarder en bas. Mais en fait, c'est de ne pas tomber."

    Elle sourit un peu plus franchement.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  15. #195
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    Cette fois-ci, elle ne put faire autrement que les entendre. Il était plus que probable que toutes les voix appartiennent à des esprits mais celles qui avaient été terrifiées étaient les pires de toute : s’agissait-il d’autre chose ou d’une simple illusion destinée à lui faire baisser sa garde ? Le bout du pont n’était plus si loin mais elle prit prudemment le temps de l’observer avant de renouveler sa suggestion à Brus de prendre les devants.

    - Soyez prudent pendant que je vous contourne. Quand je serai de l’autre côté, allez tout de suite fixer la corde. Je vous protégerai de mon mieux en attendant que les autres nous rejoignent.

    Et aussitôt d’exécuter la manœuvre délicate. Manœuvre qui les obligeait à se frôler pour ne pas trop s’approcher du bord du pont et à prendre garde à ne pas emmêler la corde. Chandara ne se sentait pas en danger : elle avait affronté des situations bien plus périlleuses lors de ses expéditions champêtres avec ses frères. Elle avait toujours été souple et agile et connaissait ses limites. Mais se pouvait-il qu’elle cherchait aussi à se prouver quelque chose ? A impressionner certains de ses compagnons ? Non, c’est ridicule ! C’est uniquement qu’il y a du danger. Elle jeta un œil de l’autre côté du pont dans la direction d’Arthur et de son équipement avant d’avancer. Son marteau ferait l’affaire en attendant. Elle le dégainerait aussitôt de l’autre côté avant de libérer le passage pour Brus et se libérer de la corde qui gênait ses mouvements.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  16. #196
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 379
    Arthur était un peu décontenancé de s'être vu confier une cotte de mailles et des bottes, mais la demande de la jeune femme faisait sens, et il se sentait capable d'accéder à ses désirs. Enfin... La cotte de mailles était peu aérodynamique, il faudrait sans doute en faire une boule avant de la lancer et espérer qu'elle ne se déplie pas en vol... Il sourit malgré lui en réalisant que son esprit s'attachait à nouveau à des trivialités tandis que Brus et Chandara risquaient leur vie sur le pont vermoulu. Mais ils semblaient avancer avec prudence et de toute façon, il n'y avait pas d'autre solution. Il n'était pas certain que la paladine était vraiment la personne la plus indiquée pour accompagner le roublard, mais elle disait avoir de l'expérience, et elle n'était pas désagréable à regarder dans sa tenue de lin et...
    ARTHUR !
    Oups. Hum.

    Elle disait avoir de l'expérience, donc, et elle était manifestement téméraire, et surtout du genre qui n'aurait jamais accepté qu'on lui suggère, peut-être, pour une fois, de rester en arrière et d'attendre, et de laisser quelqu'un d'autre prendre les risques. Arthur avait l'impression que Luna, Tempérance et Brus pourraient respecter son autorité. Il avait aussi l'impression que Chandara ferait mine de le faire, par respect, par loyauté, par attachement à l'honneur et aux conventions, mais qu'au premier grain de sable, elle n'en ferait qu'à sa tête, portée par une nécessité très personnelle...
    Mais Luna lui avait posé une question.

    " Le vertige ? Non, je n'ai pas le vertige. Puis je sais nager."
    Bon, le fantôme avait dit qu'il allait avoir des ennuis. Mais Lathandre veillait, assurément.

  17. #197
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571
    Les hurlements avaient aussitôt interrompu la concentration de Brus. Si les rires diffus qu'il avait entendus n'avaient rien de rassurant, les cris étaient carrément inquiétants. Le roublard dégaina sa dague, plus par réflexe qu'autre chose, il doutait assez de son efficacité contre les apparitions. Chandara le pressait maintenant de poursuivre, et elle avait sans doute raison. Mais il ne fallait pas pour autant céder à la précipitation, ils n'étaient qu'au milieu du pont, d'autres embûches pouvaient encore les surprendre.

    " 'llez-y, mais n'allez pas trop vite, faut que j'regarde où on met les pieds."

    Brus enroula la corde autour de son poignet et s'y agrippa, le temps que Chandara passe devant. Ils reprirent ensuite leur progression. Le roublard fixait les lattes de bois qui les soutenaient, à la recherche du moindre danger. De l'autre côté, il était toujours difficile d'apercevoir quoique ce soit et l'étrange vapeur d'eau n'arrangeait rien, aussi Brus s'en remettait-il davantage à son ouïe qu'à sa vue.

    Brus -> détection des pièges et des trucs dangereux -> pont
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  18. #198
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 133
    Pas de piège à part le fait que le pont était glissant. Mais quand la paladine marcha de l'autre coté du pont, une petite tête émergea des herbes hautes. Des cheveux noirs et en bataille, un sourire jusqu'aux oreilles. Un petit garçon apparemment. Et il était armé d'un lance pierre. Le projectile à première vue n'était qu'une grosse boulette de boue et avait l'air inoffensive. Une autre petite tête émergea puis une deuxième et une troisième. Quatre gamins. Pour l'instant, ils n'avaient pas l'air de vouloir s'approcher. L'un cria aux autres, de façon à être entendu de tout le monde.

    "Vous connaissez la blague des chevaliers en armure aux latrines ?
    - Non, répondit une petite fille tout près.
    - Moi non plus parce qu'ils font caca dedans !", répondit le premier.

    Et tous les petits de pouffer.

    "Ah non, tout mais pas eux.", souffla Luna.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  19. #199
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    Chandara était pour le moins décontenancée. Non pas que les enfants la mettent particulièrement mal à l’aise mais en trouver ici ? C’était déconcertant et même inquiétant. Et surtout, il y avait quelque chose qui clochait. Elle manquait souvent plus d’intuition que d’impulsivité mais là, il y avait forcément matière à se méfier.

    Elle avança lentement de deux pas pour permettre à Brus de passer à son tour puis tourna un bref regard à ses autres compagnons restés de l’autre côté. Dès que le roublard aurait fixé la corde, ils pourraient l’aider à éclaircir ce mystère mais, d’ici là, elle était seule face au « danger » et devait s’en débrouiller au mieux. Que faisait des enfants si près d’un moulin damné ? Quelle était donc cette blague affreuse ? Il fallait d’urgence éclaircir le mystère aussi répondit-elle d’un ton qui se voulait rassurant et conciliant à la fois :


    - Qui êtes-vous et où sont vos parents, les enfants ? Vous ne devriez pas rester ici : un grand danger rôde dans les parages. N’ayez pas peur, vous n’avez rien à craindre de nous. Je m’appelle Chandara, et vous ? Et je connais cette blague ! Ou une très proche qui concerne les nains et leur façon d'utiliser leur barbe !

    Elle s'était dit qu'un peu d'humour pourrait les rassurer davantage et leur dédia un sourire mais il était un peu figé par le doute quant à la nature de ces étranges apparitions ce qui gâchait un peu son effet.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  20. #200
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 133
    Les gamins éclatèrent de rire et se rapprochèrent sans manifester aucune hostilité. Pourtant, Luna était nerveuse.

    "A votre place, je ne leur parlerai pas trop, Chandara, dit-elle en essayant de ne pas trop lever la voix, ces enfants là ne sont pas vivants. Ils ne sont pas méchants mais pas vivants. Je les ai déjà croisés, tout comme certains autres voyageurs. Une vilaine histoire ... Mais ce qui est étrange, c'est qu'ils soient tous là. Ce n'est pas très bon signe ..."

    Elle grimaça. Comme s'ils ne l'avaient pas entendue, les gamins s'approchèrent du groupe en sautillant. La petite fille du lot s'approcha d'Arthur et le considéra un long moment, les yeux levés vers lui. Puis elle se tourna vers Tempérance avant de faire face aux deux.


    "J'aime bien les chevaliers. Je suis sure que toi, tu ne fais pas caca dans ton armure. Et toi, tu es jolie. Vous êtes amoureux, dis ? Vous savez, moi, je me promène beaucoup, et je vois plein de choses. Même qu'il y a du bizarre par ici. Vous voulez savoir ?"

    Le gamin armé de son lance-pierre sourit à Brus et Chandara. Il lui manquait quelques dents, sûrement celles qu'il avait commencé à perdre de son vivant.

    "Dis, tu peux me raconter encore des blagues naines ? Et en échange, je vous raconterai quelque chose, à tous les deux."
    Dernière modification par Althéa ; 15/07/2013 à 20h38.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  21. #201
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    La remarque de Luna parvint cette fois à la paladine par-dessus le bruit du torrent. Elle eut un léger mouvement de recul quand elle crut en saisir le sens malgré sa voix étouffée. Pas vivants… Encore une abomination ayant pris une forme charmante pour tenter de les déstabiliser. Une sombre histoire et encore un mauvais présage ? Et il fallait éviter de leur parler ?

    Ils avaient grand besoin d’informations pourtant. Et cela ne coûterait qu’une blague anodine… Mais comment était-elle censée en improviser une ? C’était là une tâche de barde ! Elle se sentait tout à fait incapable de faire preuve d’humour et encore moins sur commandes. Plusieurs lui venaient en tête évidemment : on ne pouvait pas avoir étudié avec assiduité leur culture sans être tombé sur quelques bons exemples. Mais la plupart d’entre elles lui feraient honte et guère d’honneur si jamais elle osait les prononcer. Surtout devant des enfants, véritables ou non. Alors, à la grande surprise de ses compagnons sans doute, elle ne trouva pas tout de suite à répondre. Son attention fut attirée par la question posée innocemment à Arthur, suscitant une curiosité qu’elle était bien en peine d’expliquer.

    Alors, sans doute sous le coup de la déconcentration, et sous la pression de l’impatience manifeste de l’entité qui les avait interrogés, la « blague » qu’improvisa Chandara devait pour longtemps demeurer une insulte faite au bon goût et à la réputation des paladines :


    - Sais-tu pourquoi les nains creusent sans relâche, toujours, toujours plus profondément ? Non ? Parce que c’est bien plus facile que de creuser vers le haut !

    Oh non, pas ça ! Morfondue, elle espérait que personne en dehors de l’intéressé n’ait entendu cette catastrophe.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  22. #202
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 379
    Les gosses facétieux rappelaient toujours les novices de la commanderie à Arthur : cette bande de galopins indomptables qui l’avait fait tourner en bourrique plus d’une fois. Le jeune paladin savait que la clé, avec ce genre d’engeance, était d’avoir de la répartie. Or, s’il était bien une chose qu’il n’avait pas, c’était la langue vive et inspirée. Ses années d’apprenti avocat lui avaient appris qu’il avait besoin de temps pour tourner une bonne répartie, et qu'il y parvenait à l’écrit uniquement.
    C’étaient des gosses morts-vivants, de surcroît. Mais quelle horreur ! Voir la jeunesse, chère à Lathandre, pervertie de la sorte, privée du bienheureux repos, était une abomination impossible à tolérer pour un paladin de l’Aster ! Il était cependant bien démuni et craignait de se prendre une motte de terre au visage.

    « Amoureux ? De Dame Tempérance ? Je crains que vous vous mépreniez, jeune fille ! Enfin... pas sur le caca, cependant. »
    Il espérait que l’Ilmate ne s’offusquerait pas trop d’avoir été associée avec un gamin de son espère, aussi lui décocha-t-il un sourire embarrassé avant de murmurer.
    « Ne pouvez-vous pas repousser cette bande de… de créatures ? »
    Arthur n'avait heureusement pas entendu la blague de Chandara, car il aurait été bien en peine de la comprendre, et, comme chacun sait, les hommes détestent se sentir plus bêtes que leurs promises. Mais j'anticipe.

  23. #203
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571
    A la vue des enfants, Brus avait rengainé son arme pour finir de s'occuper de la corde, tandis que Chandara s'occupait de ces derniers. Une fois la corde solidement fixé à l'arbre, le roublard fit signe au reste du groupe qu'il pouvait entamer leur traversée, avant de reporter son attention sur l'intrigante escouade de mioches. Ils n'avaient pas l'air si dangereux, mais comme venait de l'indiquer Luna, ils n'étaient pas si vivants que ça non plus, ni si drôles, quoique la blague de l'enfant arracha malgré lui à Brus un sourire. Quant à Chandara, elle avait l'air de si prendre particulièrement bien. Elle semblait même très bien se prêter au jeu. D'abord ahuri à l'écoute de la seconde de celle-ci, le roublard éclata finalement de rire. Il parvint à calmer les soubresauts de de son corps au bout de quelques instants, puis, essuyant une larme au creux de sa paupière, il se présenta aux enfants :

    "B'jour, j'suis Brus. Alors, racontez-nous un peu ça, ça a l'air intéressant!"
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  24. #204
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 133
    Tempérance allait répondre quand la dame blanche fondit sur elle avec tant de rapidité que ni elle ni les autres n'eurent le temps de faire un geste. La prêtresse eut le temps de sentir le froid l'envahir, comme si elle avait glissé dans de la neige puis engourdir ses membres. Elle n'eut pas la force de se débattre. Le spectre approcha sa bouche de la sienne, comme pour la figer dans une froide étreinte. Elle sentit alors ses forces décliner ainsi que sa conscience, glisser vers l'apparition comme si celle-ci avait voulu s'emparer de sa vie. Mais elle lutta de toutes ses forces, vaillamment. Soulevée à quelques mètres du sol, au dessus du bois du pont. Elle se battit. Un combat mental qu'elle crut perdre à de nombreuses reprises. Et soudain, la dame blanche, furieuse de ne pas accomplir ses sombres desseins la relâcha avant de disparaître. Elle tomba sur le pont. Elle eut le temps de voir les autres se précipiter vers elle et perdit connaissance.

    Elle ne se réveilla pas quand Luna pleurant la prit dans ses bras, ni quand on lui prodigua des soins. Autour d'elle, on débattit avant de décider qu'elle bénéficierait de meilleurs soins en ville. Un détachement de quatre hommes fut dépêché pour la transporter. Enroulée dans une couverture, transportée sur une civière de fortune, elle gagna Graëlon sans s'en rendre compte.

    Autour du voleur et des deux paladins, chacun, choqué se taisait. Quelques murmures fusèrent parmi les soldats, rien de plus. Même les enfants fantômes semblaient retenir leur souffle.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  25. #205
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 379
    La situation semblait désormais critique et le pont à franchir bien ridicule, en regard de ce qui venait de se produire. Ils avaient perdu leur clerc, la personne la plus expérimentée de leur groupe, en moins d’une minute, sans que personne ne puisse bouger, intervenir, la sauver.
    Arthur se sentait un piètre chef de n’avoir pu protéger Tempérance, mais quelque part, il ne s’était jamais senti à la hauteur de la tâche, et chaque heure passée dans ce rôle le confortait dans l’idée qu’il y avait eu erreur sur la personne dès le départ.
    Mais à présent… Il se demandait vraiment ce qu’avait cru leur commanditaire… Si un fantôme pouvait surgir de nulle part et emporter l’un d’entre eux dans l’instant, quelles étaient leurs chances ? Que pourraient-ils faire si la dame blanche décidait de s’en prendre à l’un d’entre eux ?
    Pas grand chose, sans doute.
    Il n’avait jamais imaginé que sa guerre ressemblerait à ceci. Il avait imaginé charger contre les Mélandiens, il l’avait même dit à Longuehune. En même temps, en tant que paladin, il ne pouvait pas reculer. Et puisque la corde était désormais en place, il décida de passer le pont.

  26. #206
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    Chandara était restée figée sur place comme si un sort de pétrification l’avait atteinte tant la scène terrible qui s’était déroulée sous ses yeux était inconcevable, désespérante, accablante. En un instant, l’apparition avait capturée l’une des leurs et pas n’importe laquelle, celle qui les avait sauvés la veille et qui avait le plus de chance de le faire à nouveau. La paladine sentit l’accablement s’abattre de tout son poids sur elle en même temps que toute chaleur et toute couleur désertaient son visage, battaient en retraite devant cette défaite inéluctable.

    Elle s’était approché du corps sans vie de Tempérance sans même sans rendre compte, avait posé une main tremblante sur l’épaule de Luna, l’invitant à faire face, se relever, ne pas se laisser abattre. Tentant de lui insuffler un peu du courage qu’elle n’avait plus elle-même. Il fallait que ses compagnons tiennent à sa place, par procuration. C’était une question de survie. La paladine regard Brus habituellement toujours si plein d'entrain, d'énergie et sentit des larmes piquer ses yeux sans qu’elles puissent franchir la barrière invisible de son désespoir. Quand Arthur eut franchi le gouffre, elle sentit son aura l’apaiser quelque peu tout en l’accablant davantage de ce qu’elle avait elle-même perdu. Du rôle qu’elle ne pouvait plus assurer auprès de ses compagnons choqués.

    Pour échapper à ses ruminations pesantes, juste pour reprendre pied dans la réalité, elle fit passer son regard des enfants au second pont puis à ses compagnons. C’était à jamais le moment de se montrer forte ou à tout le moins d’en donner l’impression. Devait-elle montrer l’exemple et enfiler à nouveau son armure pour prendre la tête de leur expédition suicide ?


    HRP : désolé de m’attarder à ces considérations pratiques mais est-ce qu’Arthur a pensé à emporter les effets de Chandara ou sont-ils encore de l’autre côté du pont ?
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  27. #207
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 133
    Arthur franchit le pont sans encombre. La dame blanche ne se remontra pas. Les petits fantômes, eux-mêmes choqués par ce qui venait de se passer oubliant durant quelques instants qu'ils étaient morts et donc ne risquaient plus rien s'étaient regroupés tout autour de Brus. Le plus grand avait rengainé son lance-pierre, jouet bien dérisoire. Et s'il avait apprécié la plaisanterie de Chandara, celle-ci appartenait désormais au passé.

    "La dame blanche était de mauvaise humeur aujourd'hui. Des fois, elle fait ça, d'autres fois non. En fait, elle est jalouse quand elle voit beaucoup de gens vivants. Nous non, parce qu'on peut jouer tout le temps, maintenant. Et puis, on peut espionner tranquille sans que personne ne nous dise rien. On peut voir ce qu'il y a dans le moulin. Avant, il y avait personne. Mais maintenant, il y a quelqu'un. On ne sait pas ce qu'il fait mais les autres comme nous, ça les attire. Et puis, des fois, on entend parler."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  28. #208
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 379
    Espérons que la quantité de gens vivants est à son goût, désormais, songea Arthur avec horreur.
    Il était bien content que les gamins aient décidé d'encercler Dhast, et pas lui, et encore plus content d'avoir traversé le pont sans tomber à l'eau (même s'il savait nager). Mais leurs derniers mots le fit tiquer.

    " Excusez-moi les morts-viv... les enfants, mais... Vous dites que vous pouvez entrer dans le moulin ? Moi et mes amis, nous serions vraiment très très intéressés de savoir ce qu'il s'y passe... Est-ce que... est-ce que celui qui s'y trouve... dort parfois, par exemple ?"
    Il restait un pont à traverser, mais cela pouvait attendre, d'autant qu'ils seraient alors très, trop, près du moulin.
    " Et vous dites que vous ne savez pas ce qu'il fait... C'est à dire ? Peut-être que vous pouvez juste... nous décrire ?"

  29. #209
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 061
    La paladine observait avec un respect teinté d’admiration la façon dont Arthur semblait toujours faire preuve de sagesse même dans les situations les plus délicates. Ses questions tombaient tellement sous le sens qu’elle ne s’imaginait même pas comment elle n’avait pas réussi à y songer. Sans doute un autre contrecoup du choc émotionnel de la disparition de Tempérance. Oui, ça doit être ça ! Rien à voir avec le fait de se laisser trop facilement distraire ! Et en parlant de choc, la paladine reporta son attention sur Luna qui était restée bien silencieuse. Brus aussi, mais au moins avait-il les enfants pour s’occuper présentement… Elle s’approcha tout à côté de la jeune barde et se pencha à son oreille pour lui murmurer, fort peu discrètement dans la méthode mais à voix suffisamment basse pour que ses paroles ne filtrent pas à plus de quelques mètres :

    - Vous savez ce dont il s’agit, n'est-ce pas ? A quel point peut-on s’y fier, à eux et à leurs informations ?
    Dernière modification par Chandara ; 23/07/2013 à 18h57.
    Je veux vous montrer que le monde n'est pas dépourvu d'espoir et de beauté.
    Si vous cherchez à me laisser un message - ou un petit mot doux - contactez donc Kasumi qui me le remettra !

  30. #210
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 133
    Luna observait la scène les sourcils froncés et l'air triste. Elle pensait à Tempérance et à l'attaque de la Dame Blanche qu'elle n'avait pas su prévoir. Mais elle se reprit en entendant la voix de Chandara.

    "Tout à l'heure, je vous aurais répondu que nous pouvions totalement nous fier à eux ... Je pense qu'il faut faire attention et garder nos distances car on ne sait jamais. Bien sûr, vous pouvez toujours leur dire que vous portez les plus beaux sous-vêtements de Toril histoire de les troubler un peu. Et Brus pourrait aussi leur ronfler aux oreilles histoire de les faire fuir. Mais en général, ils sont assez fiables. Ils n'ont peur de rien donc ils vont partout."

    Les gamins quant à eux, contents qu'on parle d'eux se rapprochèrent du paladin et du voleur. La petite fille se jucha sur la pointe des pieds avant de murmurer.

    "Il y a un monsieur qui parle à un livre. Un drôle de livre. Parfois, il est fâché et parfois il pleure. Il dit souvent qu'il ne peut pas, qu'il ne veut pas. Et il y a le livre qui lui parle. C'est un drôle de livre tout moche avec une grande bouche. Le livre, lui, il rit. Et puis, il lui dit des fois que s'il ne fait pas ce qu'il veut, il s'en prendra aux gens qu'il aime. Qu'il les retrouvera."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

Page 7 sur 29 PremièrePremière ... 5678917 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Quête] La guerre des Plaines brûlantes - la flotte luménienne
    Par Kasumi dans le forum Les Côtes du Sud
    Réponses: 245
    Dernier message: 27/10/2014, 21h05
  2. Quête : Guerre des Plaines Brûlantes - les quais de Graëlon
    Par Lothringen dans le forum Le Bosquet des Pierres
    Réponses: 94
    Dernier message: 17/08/2014, 11h51
  3. [Quête] La guerre des Plaines brûlantes - en apparté : Arthur
    Par Kasumi dans le forum Les Côtes du Sud
    Réponses: 36
    Dernier message: 05/05/2013, 15h09
  4. [Quête] La guerre des Plaines brûlantes : Surya
    Par Kasumi dans le forum La Côte de la Lumière
    Réponses: 28
    Dernier message: 29/03/2013, 21h56
  5. [Quête] La guerre des Plaines Brûlantes : la flotte luménienne
    Par Kasumi dans le forum La Côte de la Lumière
    Réponses: 89
    Dernier message: 27/03/2013, 21h50

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251