Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 138

Discussion: Quête : Le Poing Levé - Angèle et Chandara - à proximité de Graëlon

  1. #1
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages 
    29

    Quête : Le Poing Levé - Angèle et Chandara - à proximité de Graëlon

    Les helmites, ce matin-là, juste avant de repartir, se mirent en rang avec une solennité inhabituelle : ce n'était pas tous les jours que leur grand-prêtre les réunissait pour leur tenir un discours. De manière générale, Eroeh était un homme simple, et s'il était devenu prêtre, c'était aussi parce qu'il n'avait pas un charisme de paladin...

    Le jeune homme était un peu nerveux sur son cheval. Il avait eu beau se passer et se repasser mentalement son allocution, elle lui semblait faiblarde, imparfaite, impropre. Il avait un des corps d'armée les plus nombreux de Manost, et il était conscient de ce que ses choix pouvaient avoir de criticable. Au fond, le Haut Prélat n'avait pas tort : en encourageant les helmites à ne pas se convertir, il affaiblissait délibérément l'armée et s'accrochait à un pouvoir qu'il était difficile de justifier à présent que son dieu était mort. Mais il sentait - non, il savait - que telle était la volonté de Helm : que ce soit leur dernier combat en son nom, pour la Cité Bénie, et qu'ils ne ménagent pas leur peine...

    Sa peine, pour l'instant, consistait à se métamorphoser sur commande en un leader susceptible de mener tout le monde comme il fallait, et de transcender sa jeunesse, ses longues années d'absence au monde, et sa connaissance assez faible de sa propre époque... Tout cela était un peu absurde, non ? Il prit son inspiration. Parcourut du regard les alignements d'helmites immobiles et silencieux. C'était à lui.


    "Fidèles du Vigilant, si je m'adresse à vous aujourd'hui, c'est parce que commence désormais une nouvelle étape dans notre marche à la guerre. Ce soir, nous serons parvenus à notre campement, à quelques heures de marche de Graëlon. Si tout se passe bien, nous devrions y rester deux jours, et à cette occasion, voir arriver les derniers renforts attendus. L'ennemi a bougé, et il n'est plus certain que nous marchions sur Aghoralis, qui a cessé d'être sa seule cible. Il n'est pas impossible que nous trouvions l'ennemi beaucoup plus avancé, hélas, dans le territoire manostien. Je ne peux vous en dire plus tant que les informations et décisions n'auront pas été confirmées, mais d'ici une semaine à dix jours commenceront peut-être les premiers combats : nous devrons être prêts. Que ces deux journées de repos soient mises à profit pour parachever nos préparatifs. Je ne veux plus voir un seul d'entre nous se promener sans son armure. Qui gardera les gardiens, si nous abaissons notre vigilance ? Frères et Soeurs, marchez avec la bénédiction de Helm.", conclut-il, histoire que les troupes reprennent au plus vite un peu de vie et de mouvement : leur écoute attentive le mettait presque mal à l'aise.
    J'étais le veilleur, le gardien. J'ai veillé si longtemps que le monde m'a oublié... Qu'Helm ait pitié de moi, et que ma foi demeure.

  2. #2
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 062
    Chandara était restée très digne, se tenant fièrement parmi les siens et galvanisée par le discours du Grand Prêtre et la perspective prochaine d’en découdre avec les envahisseurs mélandiens. Chandara se sentit néanmoins un peu piquée au vif et honteuse de n’avoir pas enfilé son armure ce matin-là, tout comme bon nombre de ses consœurs, il fallait le reconnaître à sa décharge. Inspire par ce moment solennel et cherchant inconsciemment à compenser cette faute, la paladine fut la première à prendre la parole avec force quand le grand prêtre eut terminé son discours :

    - Pour Manost, pour le Vigilants, Gloire au Grand Prêtre Eroeh, Gloire aux Gardiens !

    Se rendant compte qu’elle avait parlé la première et créé le silence par son intervention, Chandara se sentit au centre de l’attention et ne put s’empêcher de piquer un fard.

  3. #3
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 135
    Angèle était restée à la périphérie du groupe, là où les helmites restés en arrière devaient se hisser sur la pointe des pieds en demandant à leurs voisins d'arrêter de chuchoter pour pouvoir entendre. Mais la totalité du discours était parvenue à ses oreilles. Chaque mot trouvait sa place sans fioriture au milieu des autres. Les consignes étaient claires, nettement compréhensibles. Guiguemar aurait peut-être mis plus d'emphase mais n'aurait au bout du compte pas fait mieux.

    Elle posa les yeux sur ces helmites rassemblés, dignes et solennels. Chaque fois, ces visages confiants, presque en prière. Si c'était dans les neuf enfers qu'il leur faisait porter leurs pas, ils l'auraient suivi sans hésiter. Un dieu dont ne restait que le nom, des mains dont le seul pouvoir serait de tenir une arme, des rêves de puissance dont ne restait que des cendres. Mais ils étaient prêts à avancer. Même si pour certains d'entre eux, cela signifiait mourir.

    Elle se sentait coupable d'être la servante d'un dieu assassin. Certes, c'est manipulé par Cyric qu'il avait porté le coup fatal. Avait-il oublié tous les fidèles et toutes les conséquences de son acte ? Étrange pour le dieu de la justice. Mais elle ne le renierait pas. Cependant, elle se sentait tributaire des helmites. Elle pouvait encore donner des soins. Elle se sentait inquiète quant à cette tâche. Serait-elle à la hauteur de ce qu'on attendait d'elle ? Combien de blessés pourrait-elle sauver ? Cela faisait plusieurs nuits qu'elle n'en dormait pas.

    Une partie de ses nuits blanches étaient dues Guiguemar qui n'avait pas répondu à sa lettre. Elle n'attendait pas de pardon, juste ce rigorisme froid. Qu'il reste donc égal à lui-même. Mais simplement de reconnaître sa mince écriture appliquée lui ferait du bien. Elle se redressa, ce qui fit grincer son armure. Des pièces de bric et de broc qui auraient eu besoin d'un bon coup de brosse mais qui paraissaient solides. Elle était heureuse d'en être équipée, de même que d'avoir un solide bouclier et une épée courte pendant à sa ceinture.

    C'est alors qu'elle entendit Chandara. Elle identifia sa voix entre mille grâce au profond silence qui régnait. Une acclamation d'une émouvante spontanéité qui aurait fait plaisir à n'importe quel orateur. Elle sourit.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  4. #4
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362
    Il y eut un temps de flottement après les exclamations de Chandara. Un temps de latence pourtant très bref durant lequel la jeune femme vit quelques têtes se tourner vers elle, intriguées. Le grand-prêtre lui-même parut chercher dans les rangs d'où avait pu provenir ce cri. Son regard surpris finit par s'arrêter sur elle. Il se rappelait leur voyage de retour depuis Dernek, et la façon dont elle l'avait laissé en plan après leur expulsion du Coeur Radieux. Il était indéniable qu'elle était paladine, et improbable que quelqu'un l'ait engagée pour lancer des acclamations et faire la claque, n'est-ce pas ? Tandis qu'Eroeh heureux de voir son discours rencontrer un tel écho détournait hâtivement le regard, Chandara crut surprendre quelques sourires d'indulgence chez les plus anciens de la troupe.

    Pourtant, quelqu'un, près d'elle, reprit bientôt, plus sobrement : "Pour le Vigilant !" Des applaudissements fusèrent, relayés par des martèlements d'épées sur les boucliers. Ce fut un joyeux vacarme qui dura peut-être une minute, avant que les helmites ne se dispersent, le moment étant venu de lever le camp. Passant près d'elle, elle entendit certains murmures de commentaires satisfaits - les helmites commençaient à apprécier leur jeune grand-prêtre, de même que leur propre enthousiasme, qui contrastait pour le mieux avec le découragement des semaines précédentes. La paladine pouvait avoir la satisfaction de penser qu'elle y avait contribué à sa façon.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  5. #5
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 062
    Le temps de silence qui avait suivi son intervention spontanée avait parut bien plus long qu’il ne l’avait été à la paladine. Toutefois, elle avait accompagné avec soulagement et fierté, les acclamations qui avaient suivies son exemple. Fière et déterminée et ne pouvant se départir d’un sourire satisfait, la paladine avait pris quelques minutes pour obéir à l’ordre d’Eroeh et enfiler son armure avant le départ. A cheval, elle n’eut aucun mal à se remettre rapidement dans le rang. L’amélioration du moral de la troupe était notable et elle ne pouvait qu’espérer que cela durerait au-delà du temps de repos bien mérité dont ils allaient pouvoir profiter. Cherchant Angèle et aussi Lise et Pandora, elle revint à leur hauteur pour chevaucher à leurs côté.

  6. #6
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 135
    La clameur helmite résonnait encore dans ses oreilles. Jamais Guiguemar n'aurait osé escompter un tel effet. Sa rhétorique ordonnée ne rencontrait qu'une réponse policée à laquelle il était habitué. Avec lui, la ferveur se faisait discrète. Un peu trop austère à son goût. Le rang des paladins se défaisant, elle vit Chandara se diriger vers elle. Elle ne savait pas vraiment quoi lui dire. Rebondir sur le discours alors qu'elle n'était pas helmite pouvait paraître déplacé.

    Elle voyait des regards souriants se tourner vers sa compagne de tente alors qu'ils passaient près d'elle. S'en rendait-elle compte ? Yorven à sa place lui aurait dit qu'elle avait une touche. Voir même plusieurs. Mais elle n'était pas Yorven. Elle fit faire un écart à son cheval pour permettre à la jeune femme de s'insérer à sa hauteur.

    Au fil des jours, elle s'était attachée à la jeune femme en qui elle ne pouvait s'empêcher de voir un savant mélange de ses deux amis. La gentillesse et la capacité à rire de tout mêlées à une certaine grâce de Theodora. La spontanéité mêlées à la candeur de Yorven.


    "Très belle intervention.", dit-elle avec un sourire.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  7. #7
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 062
    Peut être un brin suspicieuse, Chandara chercha à déterminer si Angèle cherchait à plaisanter. Mais sentant qu’elle était sincère, elle se sentit un peu gênée du compliment et répondit d’une petite voix loin de l’assurance qu’elle avait adoptée spontanément tantôt :

    - Oh, ce n’était rien. J’avais juste l’intuition que c’est ce qu’il fallait dire. Pour remonter le moral, tout ça. Mais je ne suis pas douée pour trouver les mots. Pas comme le grand prêtre Eroeh en tous cas.

  8. #8
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362
    Alors que la conversation tournait court, un paladin qui, lui aussi équipé, venait de monter à son tour à cheval et le faisait pour l'heure manoeuvrer afin de reprendre la direction de la route, passa près de Chandara et l'aborda avec la chevelure blonde au vent et un sourire involontairement charmeur, bref, charismatique, bref, un sourire de paladin.

    "Bonjour, je m'appelle Don. Enchanté de faire votre connaissance, Chandara. Ne faites pas cette tête ! C'est une de vos voisines de tente, Lise, qui m'a appris votre nom. Je voulais simplement vous féliciter pour votre intervention après le discours du grand-prêtre, tout à l'heure. C'est de cette fraîcheur et de cette spontanéité que nous avons besoin ! Mais... je ne veux pas vous embarrasser. Nous nous retrouverons ce soir, à l'entraînement ? Tenez, si vous voulez m'éviter, je vous aide : je serai dans le premier groupe", termina-t-il d'un air un brin moqueur.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  9. #9
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 062
    L’intervention du paladin nommé Don l’avait tellement prise au dépourvu que Chandara en oublia de rougir ou même de répondre. Ne trouvant pas les mots pour le remercier ou accepter son invitation, elle s’était tenue coite et avait maintenant l’impression d’avoir eu l’air très bête. Elle n’osait même pas regarder en direction de ses compagnes de tente de peur d’y détecter une expression moqueuse. Mais elle se promit intérieurement de se rattraper en se rendant dans le premier groupe d’entraînement. C’était bien ce que voulait Don, non ? Elle n’était soudain plus si sûre.

  10. #10
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 135
    L'attitude du paladin vis à vis de Chandara rappela à Angèle quelques souvenirs. Un beau sourire destiné à l'échalas de quinze ans, tous en bras et en jambes qu'elle était à l'époque. Le garçon était plutôt accorte et elle avait répondu, simplement pour voir un Guiguemar serrer les poings et les dents. Même à l'époque, il n'aimait pas qu'on l'approche. Cette manie détestable qu'il avait de vouloir la protéger depuis qu'il s'était retrouvé seul homme de la maison.

    Mais le sourire avait produit une certaine inquiétude. Pourquoi, alors qu'il était si avenant - et bien au goût de Theodora qu'elle connaissait déjà à l'époque - avait-elle était plus sensible au charme de sa soeur qui sait derrière lui ? Elle avait une certaine idée de la réponse qui la tenait éveillée depuis de nombreuses nuits. Cette fausse donne dans ses préférences amoureuses. A l'époque, elle essayait encore de se mentir et avait donné suite aux avances du jeune homme. Durant plus d'un an, elle s'était menti, avant que lui-même mette fin à la farce et lui recommande de parler à sa soeur. Il connaissait sa souffrance pour l'avoir déjà vue ... Et il avait noté qu'elle ne lui été pas insensible.

    Effrayée, dégoûtée par elle-même, elle s'en était ouverte à Théodora qui avait accueilli la nouvelle avec un simple haussement d'épaule comme si tout allait de soi. Elle lui recommanda seulement de ne parler de rien à Guiguemar. Vingt ans plus tard, il ne savait toujours rien.

    Elle reporta son attention sur Chandara qui avait l'air d'hésiter entre plusieurs attitudes : la joie ou la panique. Elle n'avait pu s'empêcher de sourire. Aucune moquerie.


    "Je ne voudrais pas m'avancer, mais je pense qu'il serait heureux de te voir à l'entraînement ce soir."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  11. #11
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 062
    Chandara avait eu le temps de récupérer une contenance et adressa un sourire très énigmatique à la paladine plus âgée tout en répondant d’un ton badin :

    - J’ai bien l’intention de m’y rendre juste pour voir s’il garde le sourire en comprenant que je sais me battre aussi bien qu’un homme. J’ignore pourquoi mais j’ai l’impression de toujours avoir à faire mes preuves vis-à-vis de ces messieurs. Mais tu crois qu’il ne vient pas que pour l’entraînement ?

    Cette fois, la jeune femme avait adopté un sourire entendu et un clin d’œil de connivence.

  12. #12
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 135
    Le sourire, cette recherche de connivence, et puis la légère pointe d'humour. Si Chandara n'avait pas souri, Angèle se serait demandé si elle n'était pas sourde et aveugle. Ces signaux d'attirance, elle les connaissait ... Et les évitait par réflexe, tout ceux d'amitié. A partir du moment où elle disait son nom, certains la trouvaient soudain très sympathique et digne d'intérêt. Tant d'attention pour se rapprocher de son frère. A la longue, elle avait appris à se méfier. Ici, elle avait la liberté d'être anonyme. Au yeux des Helmites, elle était plus "La Tyrite" que la sœur jumelle de Guiguemar d'Aulfray. Ce qui avait un certain charme.

    Ce qu'elle ne comprenait pas vraiment, c'était ce besoin de prouver qu'elle était plus forte que les hommes. Don n'avait pas eu l'air de remettre son niveau en cause, pourtant ... C'était peut-être une nouvelle facétie de la jeunesse. "Pour attendrir un homme, tapez lui dessus." Si c'était le dernier dicton à la mode, elle avait beaucoup à apprendre. Et quelle était la technique pour celles que l'on appréciait ? On les invitait à les éviter à l'entraînement ?


    "Tu ne veux pas savoir.", dit-elle en répondant à son clin d’œil.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  13. #13
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362
    Pandora et Lise se rapprochèrent du duo sur ces entrefaits. Elles n'avaient pas suivi tous les détails de la conversation, mais ells n'avaient raté aucun des échanges de regard, ce qui valait résumé assez complet.

    "Inutile de me remercier d'avoir fait le poteau indicateur", commenta Lise en souriant. "J'adore favoriser les rencontres. Je me sens dieu."
    "En revanche, ne lui faites jamais de confidences, ou il vous en cuira ! Je suis sûre que c'est toi qui as mis tout le monde au courant, pour Thieran".
    "En même temps ça se voit comme le nasal au milieu du heaume. Et puis comme ça, vous ne faites plus semblant de vous cacher, c'est quand même plus commode..."

    Pandora avait chargé son sac sur ses épaules. Le sac la dépassait d'une bonne tête, mais elle restait vaillante en dépit de la fatigue accumulée au fil des jours. Elle se tourna vers les autres.

    "Vous venez ? J'ai hâte d'arriver à l'étape de ce soir, près de Graëlon... D'abord parce qu'on devrait pouvoir y faire une pause, et ensuite parce qu'on aura peut-être du courrier arrivé par bateau de Manost ! J'attends une lettre de mes parents. Et vous ?"
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  14. #14
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 062
    Si la première remarque de Pandora avait amusé Chandara et lui avait donné envie de taquiner gaiement la prêtresse sur son amour enfin déclaré, sa seconde intervention l’avait rendu songeuse et quelque peu mélancolique, figeant son sourire : non, personne ne lui enverrait de lettre de Manost. Ni d’ailleurs probablement. Il y a bien longtemps qu’elle avait coupé les ponts avec sa famille. Et les rares personnes qu’elle pourrait considérer comme ce qui s’approchait le plus d’amis étaient en route dans l’armée, eux aussi. A l’exception de Titœil bien entendu. Mais elle doutait que l’aubergiste pense à ce genre d’attentions à son égard. Comme pour se détourner de ces ruminations, la paladine s’adressa à Lise :

    - Alors comme ça on joue aux entremetteuses ? J’espère que tu ne lui as pas raconté que je ronflais et que je me retournais comme une crêpe dans mon duvet, sous la tente ! En fait, j’espère que tu ne lui as rien dit de plus que mon nom.

  15. #15
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 135
    Angèle resta muette. L'intervention de Lise avait été une certaine révélation quelques points édifiants. Premièrement, que quelques soient les générations, elles étaient toutes les mêmes, confrontées à l'éternel problème de trouver chaussure à son pied. Deuxièmement, qu'elle devrait éviter de confier quoi que ce soit à Lise. Troisièmement - et c'est ce troisième point sur lequel elle bloquait - du courrier attendait à Graëlon. Du courrier ou une absence de courrier.

    De deux choses l'une : soit Guiguemar était trop furieux pour lui écrire quoi que ce fut. Soit il était totalement furieux et voulait absolument qu'elle le sache. Soit - on pouvait toujours rêver - il lui donnerait quelques nouvelles et voudrait savoir comment elle se portait. Et puis, il y avait aussi un détail. Elle avait scrupuleusement décompté les jours depuis leur départ de Medann, et il n'y avait pas de doute. Le lendemain, elle et Guiguemar auraient soixante-dix ans à eux deux. Chaque année, les jumeaux se réunissaient autour d'une bouteille d'hydromel que son frère prenait grand soin de choisir. Durant tout le temps de la boisson, et du bon repas accompagnant le tout, ils abandonnaient rancœurs et rivalités pour redevenir de simples jumeaux. Cette fois, elle le devinait, l'hydromel laisserait la place à une ignoble piquette bien difficile à avaler. Quant à son frère, il fêterait son anniversaire en tête à tête avec lui même et la vouerait aux neufs enfers plutôt que de trinquer avec elle.

    Mais plutôt mourir que de laisser transparaître quoi que ce soit. Quand Chandara parla de ses ronflements - inexistants au demeurant - elle se força à sourire.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  16. #16
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362
    Lise sourit en entendant les craintes de Chandara.

    "Bien sûr, je lui ai parlé de tes cheveux emmêlés comme une toison de mouton d'alpage au réveil, de l'odeur de tes chaussettes après une journée de marche et de tes exploits auprès du grand-prêtre et des mort-vivants ! Histoire de bien le mettre en confiance. Je plaisante, bien entendu. Je n'en ai pas eu le temps. Juste ton prénom, tout auréolé de mystère : "C'est ma voisine de tente. Elle s'appelle Chandara." "

    Si Lise s'amusait autant des émois de ses compagnes, c'est que de son côté, c'était toujours morne plaine. Les hommes lui disaient invariablement qu'elle était mignonne, qu'elle les faisait rire, et qu'ils préféraient l'avoir pour amie. Elle ravalait l'humiliation, haussait les épaules et tâchait de se faire une raison. De quoi se plaignait-elle ? Faire rire les gens, recueillir leurs confidences, transmettre leurs messages, c'est déjà ça, non ? On ne peut pas tout avoir, dans la vie.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  17. #17
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 062
    Tout en poursuivant gaiement son chemin vers leur étape des deux prochains jours, Chandara répondit d’un ton badin à Lise :

    - Alors je suis à demi rassurée ! A demi seulement parce qu’il risque de me poser plein de questions du coup. Autant dire, qu’il risque de s’ennuyer s’il est de nature curieuse. Et à tout prendre, ne risque-t-il pas d’aller chercher ses informations auprès de sources moins bien informées que toi, et surtout moins fiables ? Je devrais peut être me rendre à l'entraînement du second groupe pour lui éviter, ça. Vous en pensez quoi ?

    La paladine rosit légèrement en espérant que ses compagnes ne remarquent pas qu'elle cherchait soudain à se défiler de ce rendez-vous qui la rendait un peu nerveuse.
    Dernière modification par Chandara ; 01/04/2013 à 18h02.

  18. #18
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 135
    Angèle avait difficilement réprimé un sourire et levé les yeux au ciel. Ses appréhensions, ses doutes la rendaient pour le moins attachante. Mais quelque peu exaspérante également. Ce n'était qu'un entraînement, même pas un rendez-vous ! Elle ne doutait pas que le rendez-vous pouvait bien être une des suites logiques. Du moins, si Chandara osait parler à Don avant de l'attendrir à coups d'épée et de bouclier.

    Elle même connaissait encore de grands moments de doute à chaque rencontre. Il lui était même arrivé de se cacher dans son placard pour éviter un rendez-vous auquel elle ne pensait pas être à son avantage. Placard où elle avait d'ailleurs été débusquée par l'entremise de son amie félonne ... Les années aidant, elle avait gagné un peu en confiance, simplement assez pour ne pas s'enfuir et rester naturelle. Elle n'avait pas souvent besoin de plus.


    "Si tu vas dans le groupe deux, quelque chose me dit que l'une de nous trois risque d'aller voir Don pour lui dire que tu t'es trompée de groupe ..."

    Elle hocha la tête d'un air entendu.

    "Il se pourrait très bien que ce soit moi ..."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  19. #19
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 062
    Chandara affecta de paraître scandalisée mais son air sévère n’atteignait pas ses yeux, toujours rieurs ce qui gâcha pour le moins sa déclaration :

    - Oh ! Quelle traîtrise gratuite ! Fort bien je me rendrai au premier entraînement. A moins que je dise ça pour tromper les éventuelles fuites, bien entendu. Ton seul moyen d’en être sûre est donc de m’accompagner. Comme ça je ne risque pas de finir dans un tête à tête que je souhaiterais éviter.

  20. #20
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362
    Lise commençait à trouver, à l'instar de la tyrite, que c'était là beaucoup de circonvolutions pour pas grand chose. Don avait manifesté le désir de pouvoir lui parler et mieux la connaître, et pour l'instant, ça n'allait pas plus loin... elle s'emballait un peu vite, non ? La prêtresse avait peine à croire que ce fût là la première fois que Chandara attirait l'attention d'un homme.

    "Tous mes efforts ainsi gâchés. Peuh ! Que redoutes-tu, exactement ? C'est un entraînement, on y est rarement seuls, et je doute qu'un séducteur agressif choisisse précisément le moment où tu es une arme à la main pour te tomber dessus. Surtout que j'ai rarement vu des paladins dans ce rôle. Enfin... Tu peux évidemment demander à Angèle de te chaperonner, mais ce ne sera pas du plus bel effet, crois-moi. "

    "Ah, mais, laisse-la faire comme elle l'entend, Lise ! Si ça la rassure. La timidité, c'est mignon aussi." intervint Pandora, compréhensive.

    "La timidité qui consiste à se cacher derrière ses compagnes comme une apprentie dans la cour de l'école ? La timidité c'est mignon, sauf quand on en fait trop", insista Lise sur un sourire, histoire d'adoucir un peu ses remontrances.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  21. #21
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 062
    Chandara démentit sa réplique en rougissant et en répondant un peu trop vivement pour être honnête :

    - Très bien, très bien ! Je ne suis pas timide et je vais vous le prouver ! Ce n’est qu’un entraînement mais j’ai l’impression d’être scrutée à chaque fois depuis que j’ai eu la bêtise de dire être expérimentée. J’aurais mieux fait de m’abstenir une vingtaine d’années avant que ce soit réellement le cas…

  22. #22
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 135
    Angèle laissa échapper un soupir de soulagement. Non, non, et trois fois non, elle ne voulait pas être chaperon. Cela lui rappelait l'époque révolue où Guiguemar l'accompagnait où qu'elle aille. Par la suite, Theodora s'était chargée d'occuper Guiguemar - ce qui ne l'ennuyait pas outre mesure - pendant qu'elle filait en douce. Elle ne souhaitait l'expérience à personne et ne voulait pas qu'on lui attribue ce rôle là.

    Elle appréciait Chandara de plus en plus. Son manque de confiance la rendait touchante. Seulement comme une amie ... Comme compagne, tergiversant sans cesse, elle l'aurait sans doute rendue chèvre. Et elle n'avait pas besoin de ça.


    "Si tu as besoin de nous, nous ne serons pas loin. Sait-on jamais ... Il va peut-être te parler."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  23. #23
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 062
    Consciente du sarcasme caché derrière les paroles en apparence rassurante d’Angèle, Chandara choisit de tourner ses propres doutes en dérision :

    - Oh, je compte bien sur vous. Et s’il cherche à me parler gentiment, je pourrai toujours lui taper dessus avec mon épée d’entraînement en attendant les renforts. Enfin, c’est la conduite appropriée à Cojum. Je ne sais pas si vous avez les mêmes coutumes à Manost. En tous cas, nous ferions mieux d’y aller car si nous continuons à bavarder, nous allons rater ce fameux entraînement et aussi perdre les meilleurs emplacements pour notre tente.

  24. #24
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 135
    Enfin des paroles emplies de sagesse ! Il lui tardait de pouvoir s'allonger dans la tente et goûter au charme bienveillant du repos. Elle se sentait d'humeur maussade, le mal du pays sans doute. Voire Manost s'éloigner de jour en jour et surtout, la perspective de ne pouvoir entrer de nouveau dans sa ville lui pesait de plus en plus. Son frère - quoi qu'elle en pense - et sa mère lui manquaient plus que de raison. Et par dessus tout, son genou lui faisait encore mal. Un os mal ressoudé peut-être ou un barbillon resté dans la plaie refermée. Par chance, elle ne boitait pas mais il constituerait une gêne quand elle serait au combat.

    Elle enviait Chandara et son insouciance, son optimisme et sa fraîcheur. Jusqu'à aujourd'hui, elle avait toujours fait plus jeune que son âge. Maintenant, elle avait l'impression d'avoir soixante ans. Soixante ans de soucis sur les épaules. Et de plus en plus difficiles à porter.
    Dernière modification par Althéa ; 20/01/2014 à 12h04.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  25. #25
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362
    La journée de marche passa comme toutes les autres, un peu trop lentement. Au moins n'y eut-il ni pluie, ni rafale de vent glacé. Mais la Voie Côtière longeait la côte occidentale de Dorrandin d'assez près et l'on recevait quelquefois au visage des bouffées d'air salin soufflées depuis la mer. La troupe avait pris ses habitudes ; inconsciemment, l'on marchait d'un même pas, respirait d'un même rythme, et après une ou deux heures, l'on n'entendait plus guère la moindre conversation. Des chants de marche, de temps à autres. Ou des prières. Les helmites aimaient entretenir leur propre ferveur. La halte du déjeuner fut brève, à peine le temps d'avaler les rations : on avait appris que le point de campement serait atteint vers le milieu de l'après-midi, et la plupart des marcheurs avaient hâte d'y être. Une soirée de repos, peut-être... un campement un peu moins sommaire ! Les préoccupations matérielles avaient souvent fini par occulter tout le reste.

    Trois heures après midi, on atteignit l'endroit choisi par les éclaireurs. C'était une plaine légèrement vallonnée, immense et verte. Et au milieu coule une rivière. Les helmites arrivaient parmi les premiers.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  26. #26
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 062
    Chandara était enchantée par le décor qui allait servir de campement lors des deux prochains jours. Se demandant confusément s’il était possible de choisir l’emplacement de leur tente, la paladine espéra qu’elle et ses colocataires pourraient s’installer près de la petite rivière paisible. Elle cherchait des yeux la ville qui était censée être proche de leur halte du soir. Serait-il donné aux soldats de la contempler ? Se changer les idées en ville aurait été stimulant tout comme apercevoir l’arrivée des luméniens mais elle doutait que l’état-major prenne le risque de laisser s’émanciper les soldats si près du front. Sans compter qu’un tel nombre provoque toujours des problèmes. Poussant son cheval, la jeune femme interpella ses coéquipières :

    - J’ai hâte que notre tente soit montée. J’espère qu’on nous autorisera une très longue sieste ! Et baste l’entraînement pour ce soir !

  27. #27
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 135
    Le paysage était une invitation à la méditation et au repos. D'ordinaire, elle se serait assise dans l'herbe sans rien faire que de regarder la course des nuages. Voir passer des chevaux, des monstres et des cités volantes au gré du vent. Rêver d'être ailleurs. Dans quelques heures à peine, le lieu serait envahi par une armée de tentes ... Autant en profiter quelques minutes.

    Son vague à l'âme s'était peu à peu dissipé avec la marche. Elle posa les yeux sur Chandara avec un petit sourire espiègle.


    "Je trouve que c'est vraiment un paysage romantique. N'est-ce pas ?"
    Dernière modification par Althéa ; 04/04/2013 à 21h55.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  28. #28
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 062
    Chandara voyait où sa compagne voulait en venir mais était bien décidée à ne pas entretenir les taquineries. Et pour cela, elle pensait connaître la diversion parfaite :

    - Tu as raison ! Ce paysage est vraiment bucolique. Tout ce gazon me rappelle une chanson. D’autant que je viens de voir que l’endroit ne manque ni de papillons, ni de coccinelles près de la rivière. Mais je ne suis pas certain que tu connaisses cette chanson typique de ma région. Ni que ce soit un endroit convenable pour te l’apprendre si ce n’est pas le cas.

    HRP : désolé mais je prenais ta remarque pour un défi !

  29. #29
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 135
    Angèle s'était figée, les yeux écarquillés.

    "Attends, mais je connais cette chanson ..."

    Quelques années plus tôt lors de la rencontre des boucliers. Elle, Guiguemar et Theodora assistaient à un discours interminable en compagnie des autres membres du Coeur Radieux dans la cour de leur ordre. Derrière eux, la fille de l'intendant âgée de cinq ans à l'époque fredonnait une petite chanson.

    "Je fais pipi sur le gazon pour arroser les coccinelles, je fais pipi sur le gazon pour arroser les papillons."

    La ritournelle devait l'amuser beaucoup car elle la répétait sans cesse et de plus en plus fort. En périphérie du groupe donc tout près d'elle, tous les trois n'avaient pu que l'entendre. Une torture plus ou moins supportable dont ils avaient dû s’accommoder. Même son frère à la fin dodelinait de la tête. Elle l'avait soudain vu chuchoter quelque chose à l'oreille de Theodora avec un sourire. Autant qu'elle s'en souvienne, Theodora était la seule personne à savoir dérider Guiguemar. Celle-ci avait souri en retour et lui avait parlé. Ils s'étaient ensuite tapoté discrètement dans la main et l'avaient regardée.

    Elle n'avait su que plus tard quel avait été l'objet du pari. Elle avait l'habitude d'engranger les comptines les plus idiotes dans sa mémoire et les rechanter ensuite à des moments tout à fait improbables. Son jumeau, son traître de jumeau avait prédit qu'il parviendrait à lui faire chantonner la petite chanson niaise avant la fin de la journée. Theodora disait que c'était elle qui y parviendrait. Elle s'en était rendu compte quand Guiguemar passant à coté d'elle avait sournoisement siffloté. La chanson tournait déjà en boucle dans sa tête et elle avait fait effort pour ne pas répondre. Puis c'était Theodora qui avait chantonné à son tour. Elle en avait été outrée mais été restée silencieuse. Les deux parieurs étaient restés bernique. Elle s'en était amusée.

    Elle se pensait sauvée et tranquille quand était arrivé le soir. Mais alors qu'elle était avec Yorven dans la salle commune, et qu'elle rêvassait ... Le début de la chanson avait franchi ses lèvres. Heureusement, le gamin avait été le seul à l'entendre. Il s'était redressé d'un coup et l'avait regardé avec des yeux ronds.


    "Vous faites quoi ?"

    Elle s'était sentie rougir et avait réussi à balbutier.

    "Non rien, c'est juste une chanson ..."

    Si elle ne raconta pas l'épisode à Chandara, elle parvint tout de même à lui dire.

    "Je te préviens, quoi qu'il se passe, je ne la chanterai pas. Et si tu essayes, je serai obligée de me battre."
    Dernière modification par Althéa ; 06/04/2013 à 14h43.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  30. #30
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 062
    Chandara fut surprise que cette petite ritournelle soit connue en dehors de son village d’enfance. Mais il fallait reconnaître que la mélodie agaçante avait de quoi restait en tête tout comme les paroles simplistes et répétitives. Mais Angèle venait de lui lancer un défi et maintenant qu’elle avait la chanson en tête, la paladine ne voyait qu’un moyen de s’en débarrasser : elle commença par fredonner les premiers couplets de manière à être audible que de la Tyrite :

    J'fais pipi sur l'gazon
    Pour arroser les coccinelles
    J'fais pipi sur l'gazon
    Pour arroser les papillons


    Puis, ne parvenant pas à oublier ce maudit air, elle reprit plus vite et plus fort les paroles répétitives comme s’il s’agissait d’une incantation visant à repousser le mauvais goût :


    Pipi, gazon, papillons, coccinelles
    Pipi, gazon, coccinelles, papillons


    J'fais pipi sur l'gazon
    Pour arroser les coccinelles
    J'fais pipi sur l'gazon
    Pour arroser les limaçons

    Pipi, gazon, limaçons, coccinelles
    Pipi, gazon, coccinelles, limaçons

    J'fais pipi sur l'gazon
    Pour arroser les coccinelles
    J'fais pipi sur l'gazon
    Pour arroser les papillons

    Pipi, gazon, papillons, coccinelles
    Pipi, gazon, coccinelles, papillons

Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Quête : Le Poing Levé / Guerre des plaines brûlantes : à Graëlon
    Par Lothringen dans le forum Le Bosquet des Pierres
    Réponses: 154
    Dernier message: 10/07/2014, 17h48
  2. Quête : Le Poing Levé – De Medann à Graëlon
    Par Lothringen dans le forum Le Bosquet des Pierres
    Réponses: 8
    Dernier message: 27/03/2013, 15h32
  3. Quête : Le Poing Levé - Mornagest, Chandara et Althéa
    Par Chandara dans le forum Entrée dans la ville
    Réponses: 177
    Dernier message: 21/02/2013, 13h10
  4. Réponses: 10
    Dernier message: 04/05/2011, 02h48
  5. [Annonce] Quête : Le Poing Levé
    Par Lothringen dans le forum Les Archives du Concile
    Réponses: 15
    Dernier message: 04/05/2009, 20h03

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251