Page 1 sur 6 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 155

Discussion: Quête : Le Poing Levé / Guerre des plaines brûlantes : à Graëlon

  1. #1
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362

    Quête : Le Poing Levé / Guerre des plaines brûlantes : à Graëlon

    Au douzième jour de marche à remonter la Voie Côtière, le petit groupe formé par le Conseiller, Brus et la garde blanche avait pris ses habitudes, qui consistaient à avancer au rythme qui lui plaisait, partant des campements parfois plus tard, parfois plus tôt, pour évoluer le plus souvent non loin de l'avant-garde, afin de ne pas trop allonger le trajet des éclaireurs qui venaient au rapport. Ces derniers n'avaient pas rencontré de grosses difficultés jusque là : la Voie Côtière était la principale voie d'accès à Manost - une bonne route, la mieux entretenue de l'empire – et les éventuels brigands avaient préféré éviter de rencontrer plus fort qu'eux.
    Cependant quelques accrochages avaient eu lieu avec des éclaireurs ennemis qui tentaient de se renseigner sur la composition exacte de l'armée. Cela s'était soldé par quelques morts de part et d'autres, sans plus.

    On était en fin de matinée et un vent glacial et pénétrant soufflait depuis la côte. Un rôdeur semblait attendre sur le bord de la route : sire Rowan reconnut Ellythrin, le chef du groupe des éclaireurs.

    «Nous vous écoutons.»
    «Nous avons trouvé où installer le prochain campement. Les abords de Graëlon ne sont pas propices à l'implantation d'une grande troupe, mais il y a une plaine vallonnée plus à l'est, à trois heures de marche de là-bas, approvisionnée en eau et accessible aux charrois, qui nous semble idéale...»
    «A combien d'heures de marche de maintenant ?»
    «Plus que quatre ou cinq heures, au pas.»
    «Avez-vous reçu des nouvelles de Graëlon ?»
    «Non, aucune. »
    « C'est normal », intervint Lothringen. «S'il est parvenu un message des Lumeniens, il nous y attend. Quoi qu'il en soit, nous camperons près de Graëlon au minimum deux nuits. C'est le délai de grâce réclamé par leur flotte... Sans compter que la ville nous envoie ses propres renforts et qu'il faut le temps de les intégrer. »
    Il se tourna vers la garde.
    « Je dois prendre contact avec le gouverneur de la ville et vérifier quelles sont les nouvelles venues de la mer. Si je me téléporte, je ne peux emmener que trois ou quatre personnes avec moi... »
    Il laissa sa phrase en suspens, comme hésitant à énoncer ses préférences. Mais sire Rowan ne répondit pas tout de suite, comme s'il attendait quant à lui de voir qui se manifesterait.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  2. #2
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 401
    Télépor... il haussa les sourcils, sensible à ce mot. Un sortilège qui n'avait jamais manqué de lui retourner les tripes, avec certes quelques améliorations avec le temps, mais tout de même... néanmoins, il se voyait mal laisser passer une telle occasion de passer un peu de temps plus proche de Lothringen. S'ils restaient un peu à Graëlon avant de revenir, ils auraient même l'occasion d'une entrevue privée, avec un peu de chance.

    Aussi, lorsqu'il perçut le moment de flottement qui suivit la déclaration du conseiller, il hésita un bref instant avant de se proposer comme volontaire.


    "Si je puis me rendre utile... je souhaiterais vous accompagner, messire."

    Il s'était presque habitué à parler ainsi à son compagnon. Nécessité faisait loi, et cela venait plus spontanément que lors des premiers jours. Malgré tout... l'intimité lui manquait quelque peu.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  3. #3
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571
    Si Brus écouta avec attention le rapport du chef des éclaireurs sur les distances qu'il leur restait à parcourir, l'annonce de la téléportation immédiate d'une partie du groupe vers Graëlon emporta instantanément son adhésion. Brus avait, à l'instar de beaucoup des habitants de sa ville natale, une certaine défiance envers la magie, mais comme souvent la curiosité altérait son jugement naturel, et en vérité, il brûlait d'envie d'en faire l'expérience. Brus porta son regard sur Lothringen comme pour chercher quelques signes d'encouragement dans la physionomie de celui-ci. Le conseiller n'était pas un dégénéré en passe d'être interné, il avait même l'air plutôt serein et avait lâché sa phrase d'un ton égal, ce qui semblait être un signe de maîtrise. Restait à interpréter le silence et l'air hésitant des membres de la garde, était-ce une simple hésitation sur le choix des hommes ou bien la fraîcheur qu'ils témoignaient tous à l'idée de participer à un tour de magie qu'ils percevaient comme pour le moins hasardeux? Le jeune voleur haussa les épaules et fit avancer Colère de quelques pas.

    "Pourriez avoir b'soin d'moi si vous n'avez personne là-bas m'sieur Lothringen. Je suis pas un habitué du voyage par magie, c'est sûr, mais ça m'fait pas peur!"
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  4. #4
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362
    Le semi-drow était soulagé de voir que Mornagest avait compris la nécessité de sa présence durant l'excursion. Il espérait réussir à se libérer un peu de temps en privé en sa compagnie, mais ce n'était pas forcément gagné. Quant au voleur, il était le bienvenu ; il serait sûrement plus facile à diriger que la garde blanche. Il répondit à Brus :

    "Oh, il n'y a pas lieu d'avoir peur... la distance n'est pas bien grande et j'ai une certaine connaissance de la destination, ce qui limite les risques."

    C'était à Graëlon qu'il avait débarqué autrefois d'un grand navire marchand originaire de Calimport. Par la suite, il lui avait fallu descendre laborieusement la Voie Côtière, deux semaines durant, en se cachant dans les bas-côtés de la route de crainte d'attirer l'attention sur sa peau noire. Lorsqu'il était arrivé à Manost, il y avait de la boue sur ses bottes, de la poussière sur ses joues, des feuilles mortes et des branchages dans ses cheveux, et sa première surprise avait été de ne pas avoir été refoulé d'emblée par les gardes des portes. A l'époque, le seul contact avec les humains le rendait nerveux. C'était deux, non... trois ans plus tôt seulement ? Il s'était passé tant de choses depuis lors qu'il peinait à admettre que l'intervalle avait été si bref.


    "Tranchons, alors", intervint sire Rowan. Le chef de la garde semblait résolu à ne pas laisser le Conseiller sans protection efficace, même s'il savait que la jonction avec le reste de la garde se ferait assez vite, quelques heures plus tard. "Hadlis et moi complèterons l'escorte. Vous autres", dit-il au reste de ses subordonnés, "vous allez vous partager en deux groupes..."

    Il désigna alors ceux qui allaient préparer le campement, et ceux qui rejoindraient Graëlon à leur propre rythme, au pas des chevaux.

    Lothringen mit pied à terre, et comme on le regardait sans comprendre, signala en souriant qu'il ne faisait pas dans le transport de chevaux. Un sourire un peu nerveux. Il avait certes l'habitude de lancer le sort de téléportation, mais il était rare qu'il le lance pour plus de deux personnes, et cela exigeait un minimum de préparation. Il attendit donc avec une certaine impatience que ses "passagers" soient prêts, et rassemblés autour de lui.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  5. #5
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 401
    Évitant de montrer qu'il savait ce qui l'attendait, Mornagest mit pied à terre en même temps que les autres, avant de s'approcher de son compagnon. Il craignait les effets secondaires, mais n'en laissa rien paraître, du moins l'espérait-il. Il n'était pas censé savoir que la téléportation pouvait occasionner quelques désagréments. La désorientation, déjà : voyager instantanément pouvait laisser n'importe qui surpris, ne sachant exactement où il se trouvait une fois le sortilège terminé. Quant aux nausées... il était peut-être le seul à les ressentir, après tout. Et peut-être que cela n'arriverait plus cette fois.

    Il était prêt. Autant que faire se pouvait, en tout cas.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  6. #6
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571
    Brus descendit de selle avec un certain entrain mêlé d'appréhension. Après avoir récupéré quelques petites choses dans ses sacoches il se rapprocha du groupe qui se formait autour du conseiller. Il ne perçut pas la gêne de Hugues et encore moins les raisons de celle-ci, pour tout dire, il n'avait pas la moindre idée de ce qui allait se produire, mais c'était très excitant. Par mesure de prudence, il s'assura que tout ce qu'il avait sur lui était bien accroché, et si ce n'était pas le cas, il prit la précaution de cramponner ses mains dessus. Lorsqu'on perd quelque chose en marchant, on peut toujours revenir sur ses pas, mais dans le cas présent, il doutait que ce fût aussi simple.

    "Allons-y!" Avant de disparaître il se tourna vers ceux qui restaient sur place, un large sourire aux lèvres : "Le dernier arrivé..."
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  7. #7
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362
    "Rapprochez-vous encore... Un contact est nécessaire", articula Lothringen tout en commençant de se remémorer en détail l'aspect du quai sur lequel il avait débarqué. Puis, se rappelant qu'un lieu trop proche de l'eau est l'endroit idéal pour une translation en eau trouble en cas d'incident, il choisit plutôt l'hôtel de ville. Il l'avait soigneusement étudié autrefois. La façade rectangulaire était blanche, sauf sous la corniche où des coulées d'eau de pluie avaient laissé des traînées noirâtres. Un escalier monumental à double pente aboutissait sur un perron en fer forgé, par où l'on pénétrait dans le hall... Il y avait six, non, cinq portes-fenêtres, et trois, non, quatre demi-colonnes de marbre vert. La place pavée était vaste devant...

    Il incanta, posa la main sur le bras de son voisin le plus proche, et ils disparurent du bord de route sans laisser à Brus le temps d'achever sa bravade.

    ... Au moment de se rematérialiser, les voyageurs connaissaient des états d'esprit fort divers.

    Brus, dont c'était la première téléportation, eut l'impression très désagréable d'avoir la tête dans un étau, et aurait volontiers vomi s'il n'avait eu la conviction tout aussi désagréable d'avoir laissé son estomac avec son contenu quelques dizaines de lieues plus au sud.
    Hadlis se tassa sur ses genoux et tira l'épée par réflexe, prêt à terrasser l'ennemi et en réalité en proie à la désorientation la plus complète.
    Mornagest se massa le ventre par habitude, mais rien ne vint.
    Sire Rowan, qui semblait avoir déjà goûté à l'exercice, fit un pas en avant pour retrouver son équilibre, et, voyant qu'ils venaient de renverser un étal et de créer une bousculade de badauds, remarqua flegmatiquement qu'on était jour de marché.
    Lothringen regarda la façade de ses souvenirs, et se rendit compte qu'en fait d'hôtel de ville, ils se trouvaient devant un temple de Valkur. Mais là s'arrêtèrent ses réflexions : on était effectivement jour de marché, et ils étaient apparu au beau milieu du présentoir d'un fromager qui pestait en bon argot manostien, tandis qu'une partie de ses clients s'égayaient effrayés. Sire Rowan se chargea du remboursement, des excuses, cependant que le semi-drow rabattait sa capuche et effectuait un repli stratégique dans l'ombre d'une ruelle adjacente : si on le reconnaissait, ils n'auraient pas un instant de paix. Encore fallait-il récupérer Hadlis et Brus, qui peinaient à se remettre de leur expérience.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  8. #8
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571
    C'était comme une méchante gueule de bois, sans, bien évidemment, la cuite qui devait aller avec, et de fait, il fallut bien plusieurs dizaines de secondes pour que le voleur s'habitue au brusque changement d'environnement et qu'il reprenne le contrôle de son appareil digestif qui, heureusement, tournait plutôt à vide à cette heure-là. Brus se redressa et passa la main sur son cuir chevelu tandis qu'il jetait un coup d'oeil circulaire sur leur environnement. La rumeur du marché, mais surtout les apostrophes que les commerçants lançaient à travers la foule et le bruit confus du bref chaos qu'ils avaient généré autour d'eux à leur arrivée, résonnaient en une infinité d'échos douloureux sur les parois de son crâne. Le mouvement lui permit cependant d'apercevoir Lothringen qui commençait à évacuer discrètement les lieux. Il se tourna vers Hadlis, l'épée au poing.

    "Ca va? Hem... Sans vous commandez m'sieur Hadlis, feriez mieux d'ranger ça, vous allez finir par blesser quelqu'un..."

    En l'occurrence l'affluence était assez importante, Brus avait imaginé un endroit plus discret pour leur arrivée, aussi s'efforçait-il de lancer des sourires, qui ressemblaient plus à des grimaces, aux gens qui les dévisageaient, afin de leur assurer qu'il n'y avait pas à s'en faire, et que tout était normal. Entre deux de ces sourires, le voleur glissa discrètement au garde blanc :

    "Vous v'nez? Je crois que m'sieur Lothringen a déjà mis les voiles."
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  9. #9
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 401
    Il s'était tellement attendu à quelque retournement de tripes qu'il en avait fermé les yeux et contracté les muscles. Mais lorsqu'il sentit à nouveau le sol sous ses pieds, une fraction de seconde après leur départ, il s'aperçut... qu'il allait parfaitement bien. L'habitude viendrait-elle enfin ? Ce n'aurait pas été une mauvaise chose, à coup sûr... tandis qu'il regardait tranquillement autour de lui, il découvrit les saveurs, odeurs, vacarmes et autres sensations liées au marché bondé qu'on pouvait fréquenter en pleine matinée.

    Tandis que Brus s'affairait à convaincre Hadlis de rengainer son arme, Mornagest aperçut des yeux la silhouette de Lothringen qui se fondait discrètement dans les ombres d'un coupe-gorge. Évidemment...

    S'assurant que les autres membres de l'expédition étaient bien en mesure de marcher, il prit la suite des pas du conseiller. Où allaient-ils aller, il se le demandait bien. Il ne connaissait absolument pas cette cité, et il en profita pour jeter quelques coups d'œil sur la disposition des lieux, somme toute très classique apparemment : place du marché, temples, auberges, habitations sobres mais entretenues... il ne vit pas le port, mais imaginait qu'il ne devait pas être très loin. Il sentait presque les embruns venir lui chatouiller le visage.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  10. #10
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362
    Hadlis se redressa encore une bonne minute plus tard, le temps de compter ses membres et de se rappeler comment il avait pu se retrouver en un tel endroit, et qui était ce gamin qui le pressait de le suivre. Sire Rowan parvint à son tour à se sortir de ses démêlés avec le marchand, et le petit groupe se reconstitua dans la ruelle, pour s'éloigner le plus vite possible des témoins de son arrivée fracassante.

    Lothringen eut un sourire penaud depuis son capuchon.


    "Hem, dans mon souvenir, cette place était déserte... Et dans mon souvenir, nous arrivions directement devant l'hôtel de ville... Il va falloir chercher un peu."

    Le capitaine des gardes intervint.

    "Je suis déjà venu à Graëlon avec le Grand Emissaire, je peux vous guider. Mais si nous voulons éviter les passages trop fréquentés, le mieux est de passer par le port."

    "Parfait. Je crois que certains ont besoin d'air..." commenta le semi-drow en parlant de Brus et d'Hadlis, dont le visage avait pris une teinte douteuse, verdâtre, de méduse en putréfaction. Il ne jeta qu'un coup d'oeil à Mornagest : il aurait voulu plaisanter avec lui à ce sujet, évoquer leurs divers souvenirs de ports de mer luméniens, ses propres souvenirs de Graëlon... mais il ne pouvait pas. Quand il avait vu le guerrier être le premier à le rejoindre, dans la ruelle, la tentation avait été forte de se lancer un sort de déguisement et de planter là le reste de l'escorte. Il ne l'avait pourtant pas fait... Il fallait croire qu'il devenait sérieux.

    En descendant quelques rues pavées, ils tombèrent fatalement sur le port. Le vent qui soufflait assez fort depuis l'ouest vous envoyait généreusement les embruns au visage.

    Ce port, et la ville toute entière, évoquait comme une version plus modeste de Manost. Même architecture, même date de construction approximative, du reste... Les cités côtières avaient été les premières à se développer.
    Ils observèrent les quais. Ces derniers étaient vides. Mais vides comme on les avait rarement vus : c'en prenait une dimension presque surnaturelle. Pas de navires, pas de débardeurs, des anneaux à l'abandon. Pas de Luméniens encore, mais la cité s'était manifestement préparée à les accueillir.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  11. #11
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 401
    Lui-même ressentait une nostalgie passagère qui lui serra cependant le cœur lorsqu'il arpenta les rues avec ses compagnons de route, respirant l'air marin, recevant la bruine légère sur la peau, écoutant les mouettes qui criaient au-dessus de leurs têtes. Tous ces moments passés avec Lothringen, à Aigues-Douces, à la Crique-aux-Fous... tant de bons moments, avec certes leurs lots de tensions, souvent dues aux contraintes étrangères à leur relation naissante, puis grandissante. Il se revoyait même ramer, alors qu'ils étaient tous deux dans une embarcation de fortune. C'était si loin, tout cela...

    L'arrivée sur les jetées le ramena à la réalité. La mer, devant eux, était vide de tout navire. Ordre avait dû être donné depuis un bon moment de dégager les lieux pour permettre aux navires luméniens de débarquer sans obstacle. D'après ce qu'il pouvait voir, Mornagest conclut que la mer était calme. Un bon point. Débarquer avec un roulis insupportable ne devait pas être commode. Sans parler des grains plus sérieux en haute mer...

    Il se demanda s'ils auraient l'occasion d'assister à l'arrivée des renforts luméniens. Cela pouvait s'avérer intéressant à observer ; il n'avait pratiquement aucune connaissance en marine. Les navires mélandiens étaient bien piètres, et seuls quelques bateaux marchands transitaient entre Melandis et Anarelis, puis de là, vers d'autres horizons. En termes militaires, la flotte mélandienne était quantité négligeable. Du moins lorsqu'il était là-bas... mais les choses n'avaient pas pu changer en si peu de temps.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  12. #12
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571
    Brus s'était contenté de hocher sobrement la tête au commentaire du conseiller quant à leur besoin d'air frais. Et bientôt la froide caresse de l'air iodé enveloppait et vivifiait leur visage. Le voleur couvait d'un oeil inquiet Hadlis qui semblait le plus accuser le choc mais celui-ci avançait vaille que vaille au même rythme que le groupe, sans doute soutenu malgré tout par une forme particulière de ce qu'on appelait le devoir. Quant au port tout à fait vide il laissa d'abord Brus muet de perplexité. L'espace d'un instant il crut que l'un des effets secondaires de la téléportation lui envoyait une hallucination. Puis les événements lui revinrent en mémoire et il comprit qu'on avait poussé les tables pour l'entrée du cortège luménien.

    "Croyez que ça va rentrer? Ils sont combien? Faudrait pas qu'les témoins tardent, la mariée mélandienne est du genre pressante. Vous avez déjà été à Luménis? Et à Mélandis? Moi jamais."
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  13. #13
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362
    « Ah, je vois que ça va mieux », commenta Lothringen avec un sourire. Sa remarque provoqua des éclats de rire parmi les gardes, même chez Hadlis qui commençait à retrouver des couleurs. Les questions incessantes de Brus, dont il les avait abreuvés durant tout le voyage, auraient pu occuper une personne à plein temps. Le Conseiller ne répondait pas toujours, et les gardes ne le faisaient guère que lors de leurs heures de permission. Mais rien ne semblait pouvoir décourager son insatiable curiosité.

    « Lorsque je les ai vus, les conseillers luméniens m'ont fait espérer près de trois mille hommes, autant dire que leur armada doit valoir le détour. Une avant-garde d'une poignée de navires doit les précéder d'un ou deux jours de mer... Ils nous diront si le port de Graëlon est assez vaste pour eux. A part Manost, on ne trouverait pas plus vaste mouillage sur tout le continent, alors il faudra bien que ça suffise... Si tout se passe comme prévu, ils arriveront d'ici deux jours, peut-être plus tôt. C'est vrai, nous n'avons pas de temps à perdre pour sauver Aghoralis, mais en même temps, partir sans les renforts serait mettre l'ensemble de la guerre en péril. Un arbitrage difficile. »

    Et qui lui occupait l'esprit, et celui de l'état-major, depuis des jours, bien sûr. Reprenant, il murmura un ton plus bas, comme la question était plus personnelle.

    « J'ai déjà vu Lumenis, oui, mais en coup de vent. Je connais davantage la côte sud d'Helonna. J'ai déjà arpenté Melandis aussi, à plusieurs reprises, notamment à l'occasion des accords commerciaux. Je ferais un piètre conseiller à la diplomatie si je ne quittais jamais le territoire... C'était avant. A présent, malheureusement, les temps ne sont plus guère propices aux séjours touristiques. »

    Il ne pouvait s'empêcher de songer que Brus ferait bien de grandir un peu avant d'aller essayer de se faire tuer à Melandis. Il pouvait nommer une liste un peu trop longue de manostiens qui y avaient disparu... Egrevyn, Banshee, Erszebeth. Thom Merillym. Alréac Poingvaillant. Et plus récemment, jusqu'aux compagnons paladins d'Angèle d'Aulfray...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  14. #14
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 401
    Il aurait pu tant dire sur Melandis qu'un instant, un bref instant, il fut tenté de répondre à Brus. Sa sagesse lui intima aussitôt l'ordre de se taire, d'autant qu'il n'était pas là pour bavarder avec le jeune homme. Quant à laisser le moindre soupçon sur ses origines...

    Deux jours d'attente. Une éternité en temps de guerre, de siège autour d'une cité sans doute déjà malmenée par les assauts ennemis. Les mélandiens devaient user de magie pour mettre à mal les défenses d'Aghoralis. Ou tenter d'instiller le chaos parmi les soldats adverses. Ou pourrir leurs réserves de nourriture et d'eau. Il songea que la liste des possibilités était presque infinie, et ne dépendait que de l'imagination cruelle de l'empereur et de ses généraux. Tiens, il devait encore en connaître quelques-uns, si tous n'avaient pas été "remplacés" lors de la prise de pouvoir par Swaren.

    Chassant ces sombres images de son esprit, il contempla à nouveau l'infini devant eux. Les gens, aux alentours, ne paraissaient guère se soucier de l'embarras qui allait arriver sous peu. La guerre était loin, pour eux, jusqu'à présent, à tout le moins.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  15. #15
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571
    Brus laissa filer la boutade du conseiller tout en faisant mine de ne pas l'avoir remarquée. Depuis près de deux semaines qu'ils voyageaient ensemble, le voleur avait fini par cerner à gros traits cette personnalité qui lui avait d'abord paru bien obscure et bien mystérieuse, et ce genre de remarque un peu taquine sans s'en donner l'air était tout à fait de son style. Du reste chacun jouait son rôle et une fois de plus, les gardes restèrent silencieux. C'était sans doute, bien sûr, leur devoir d'être tout à leur mission et de ne pas se laisser distraire, mais Brus les soupçonnait également de prétexter volontairement ce même devoir pour se soustraire au flot continu de ses questions, laissant pour une fois le conseiller sous le feu de l'ennemi.

    "J'ai rencontré un Luménien une fois, un Luménien vampire! Oui, oui. Drôlement balèze d'ailleurs, même vous j'sais pas si vous auriez fait l'poids m'sieur Sire Rowan. Mais d'un autre côté toute cette aventure était tellement étrange qu'encore maint'nant je m'demande si je l'ai rêvée ou non."
    Brus haussa les épaules comme pour souligner sa perplexité et resta muet quelques secondes. "Des Mélandiens je n'crois pas en avoir rencontrés par contre, m'enfin vous m'direz, c'n'est qu'une question d'temps. En tout cas, c'est bien calme par ici."

    Et, une fois n'est pas coutume, Brus laissa à chacun le plaisir d'apprécier celui-ci. Son regard se porta des quais aux façades des bâtiments qui longeaient ceux-ci, entrepôts, troquets, criée.
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  16. #16
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362
    Les quatre hommes, profitant du répit, se gardèrent bien de relancer Brus, mais quelques moues dubitatives saluèrent sa réflexion sur le luménien vampire vachement balèze. Ben voyons, un lathandrite vampire, très crédible. Surtout la partie où il laissait Brus en vie pour le raconter. Glissant sur cette légère incohérence narrative, le petit groupe poursuivit sa route sous la conduite de sire Rowan, qui les guidait dans un dédale de ruelles. Après l'agitation du marché, la cité semblait décidément bien vide sous le vent marin. Lothringen avait une petite idée des raisons de cette désertification. Une partie des hommes avait été mobilisée ; une autre partie accompagnait le convoi formé par la cargaison de plusieurs navires qui partait à la rencontre de l'armée. Graëlon était le dernier point de côte accessible sur sa route ; l'équipe logistique en avait évidemment profité pour en faire le lieu d'un ravitaillement d'envergure.

    Des ruelles vides et battues par le vent... hé oui, la guerre pouvait aussi prendre un tel visage.


    Et puis il y eut ce gamin – un blondinet, largement plus jeune que Brus – qui se détacha d'une embrasure de porte et vint se planter devant le Conseiller, une lettre à la main.
    « Oh, m'sire, une chance que je vous aie trouvé ! Cette lettre pour vous. »
    Lothringen la prit, remercia, et voulut le payer.
    « Pas besoin ! M'en ont d'jà donné une ! Regardez !»
    Le gamin lança une pièce d'or en l'air et ouvrit la paume. La pièce vola, tourna, tournicota, et s'immobilisa de manière invraisemblable sur sa tranche.
    Le semi-drow sourit, amusé. On lui avait déjà joué ce tour, et il savait ce que cela signifiait.

    Sire Rowan, quant à lui, tira à demi l'épée, et Hadlis l'imita. Lothringen les arrêta du geste.
    « Ce gamin n'en est manifestement pas un !» protesta le capitaine.
    « Sans doute. Mais ce n'est pas un ennemi pour autant. »
    L'enfant s'enfuit en riant, les laissant seuls. Après quelques instants, Lothringen ouvrit la lettre. Parcourut les quelques lignes qu'elle contenait. Et soupira...

    « Nous allons devoir revoir notre emploi du temps, et placer une visite au nouveau temple de Tymora demain matin. Pour une consécration. »
    Sortant de son habituelle réserve, sire Rowan ne cacha pas sa désapprobation.
    « Vous l'avez déjà fait pour le temple de Manost ! Et je soupçonne que ce ne sera pas une cérémonie intimiste, n'est-ce pas ? Messire, vous avez la foi que vous voulez, mais nous sommes en guerre et vous représentez un état helmite... Il y a suffisamment de confusion, de doutes, de tensions. Ce n'est pas le moment d'envoyer ce genre de message. »
    Lothringen haussa les épaules. Il aurait fallu pouvoir expliquer pourquoi il ne pouvait rien refuser aux tymorans, et cela...

    Ils poursuivirent leur marche, dans une atmosphère un peu plus tendue. Sire Rowan montra bientôt à Brus un toit d'ardoise et un campanile qui émergeaient de la forêt des toitures.
    « Voyez-vous ? C'est l'hôtel de ville. Veuillez avoir l'amabilité de prévenir nos hôtes de notre arrivée. Demandez le gouverneur. »
    Lothringen hocha la tête pour signifier qu'il approuvait cette consigne, si besoin était.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  17. #17
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 401
    Tymora. Sans aucun doute lié à ce dont Lothringen lui avait parlé, lors de leurs retrouvailles. Cela le mit mal à l'aise de façon plutôt efficace. Car après tout, il était responsable de cela, de l'engagement qui liait le semi-drow aux tymorans. Et même si leur divinité était bonne, il doutait que ce fût le cas de l'ensemble de son clergé. Joueraient-ils avec son compagnon ? L'obligeraient-ils à agir à l'encontre de ses convictions ?

    Les conséquences pourraient être plus importantes qu'il n'osait se l'imaginer. Sire Rowan avait raison, hélas : rajouter de l'huile sur le feu en ce moment était risqué. Qu'en diraient les observateurs ? Nul doute que la tension religieuse à Manost ne s'en trouverait qu'aggravée. Et si Manost pouvait bien se passer d'une autre crise, c'était bien de celle d'une tentative de soulèvement religieux...

    Tout cela car il avait manœuvré en dilettante. Il s'en voulait de provoquer autant de remous. D'un autre côté, il avait été bien loin d'imaginer les implications que sa résurrection aurait.

    Il était inquiet, désormais.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  18. #18
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571
    Un peu surpris, le regard de Brus passa de sire Rowan au conseiller, avant qu'il ne finisse par hocher lui-même la tête en signe d'assentiment. Le jeune voleur prit donc les devants et s'éloigna du groupe à petites foulées vers le bâtiment et la tour qu'on lui avait désignés. Deux rues plus tard, il déboucha sur une place qui avait effectivement quelques similitudes avec celle du marché à ceci près que, sans atteindre l'aspect désertique des rues desquelles il sortait, elle était nettement moins fréquentée. Brus, habitué des foules des cités, finissait par trouver le phénomène angoissant. Il scruta la place en elle-même puis les bâtiments qui l'encerclaient avant de longer celle-ci par les arcades qui jalonnaient trois de ses côtés pour rejoindre l'hôtel de ville. Il en examina la façade avant de s'avancer vers les deux gardes qui se tenaient devant l'entrée.

    "Hem, bonjour. Pourriez-vous avertir le gouverneur que le conseiller m'sieur Lothringen est en route pour le rencontrer.
    "Brus se retourna pour apercevoir la rue d'où il était sorti. "Il devrait être là dans quelques instants à peine."
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  19. #19
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362
    Pour Brus

    Le jeune homme avait couru plus vite que le groupe qu'il précédait, et ce pendant cinq bonnes minutes, aussi n'était-il pas si surprenant de ne voir personne surgir par la ruelle quelques secondes après lui. Il n'eut pas le temps de se poser la question bien longtemps, cela dit, car l'un des deux gardes l'entraînait déjà à l'intérieur du bâtiment, dans l'intention de lui faire porter son message lui-même au gouverneur. Ils le trouvèrent en train de discuter avec une dame, dans un salon où une demi-douzaine de personnes étaitent debout autour d'une table. Cela ressemblait à une fin de réunion. Le gouverneur de Graëlon était un homme mince et chauve, un guerrier d'une trentaine d'années. Rapidement mis au courant par le garde, il vint trouver Brus aussitôt. Il ne semblait guère surpris de la nouvelle : la visite était prévue de longue date.


    « Le Conseiller, dites-vous ? Très bien, je vais retourner à mon bureau et rassembler les éléments dont je dispose. Combien de personnes faut-il prévoir pour l'hébergement ? »

    -----

    Pour Mornagest

    Ils regardèrent Brus s'éloigner en direction de l'hôtel de ville, et quand le jeune homme fut hors de portée, sire Rowan les entraîna dans une autre ruelle que celle qu'il avait prise. Après quelques dizaines de pas, il se tourna vers Lothringen et le bouscula brusquement, le plaquant au mur. Avant que le semi-drow n'ait eu le temps de comprendre, il se retrouvait avec une lame sous la gorge. Au même moment, sur un simple signe de son supérieur, Hadlis se tourna vers Hugues et dégaina dans l'intention visible de le dissuader d'intervenir.

    Lothringen dévisageait sire Rowan sans comprendre. Est-ce que le Grand Emissaire lui aurait renvoyé ses gardes du corps avec pour mission de l'assassiner ? Ça n'avait guère de sens... Le capitaine des gardes semblait nerveux, voire fébrile, comme s'il était en train d'improviser.

    « Pas un mot, pas un geste. Vous savez que ma lame vous tuera plus vite que vous n'aurez agi... »
    Lothringen n'en doutait pas, aussi demeura-t-il parfaitement immobile. En réalité il était tétanisé, la peur le disputant à la plus totale incompréhension.
    « Conseiller, je... je vous arrête pour haute trahison. Hugues, dans quel camp êtes-vous ?»
    Hadlis ne le quittait pas des yeux, et ne le laisserait manifestement pas fuir sans combat, si telle était son intention.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  20. #20
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571
    Brus détaillait des yeux l'intérieur de l'hôtel de ville tandis que le garde le conduisait auprès du gouverneur. Encore une fois, il y avait bien peu de monde, quant au mobilier il était assez sommaire. Aussi lorsqu'il pénétrèrent au milieu de la réunion, la vue de tant de personnes à la fois surprit presque le voleur, qui s'attacha cependant à observer les visages et les physionomies, peut-être que le conseiller aurait à l'envoyer auprès d'une de ces personnes-là dans les prochains jours. Ce devait être soit des notables, soit des membres de l'administration, soit les deux à la fois. Brus salua le gouverneur lorsqu'il vint à lui.

    "Bonjour m'sieur l'gouverneur. Oui ils arrivent, ils m'ont envoyé les annoncer, ils devraient être là dans quelques minutes je pense. Cinq personnes m'sieur. Trois gardes, l'conseiller, et moi-même. Brus!"
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  21. #21
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 401
    Tout s'était passé en un éclair ; il avait du mal à réaliser l'ampleur de la situation, dramatique s'il en était. Hadlis lui faisait face, arme au poing, avec l'intention de s'en servir s'il tentait quoi que ce fût d'idiot, ce dont il se garderait bien : la menace de sire Rowan n'était certainement pas du bluff. Le commandant de la garde n'était pas un novice, et même Lothringen ne pourrait lancer la moindre incantation sans périr sur-le-champ. Hors de question d'intervenir de façon armée ; il faudrait donc parlementer. Mais tout d'abord, comprendre la situation, ce dont il était pour l'heure incapable. Pourquoi ce retournement de veste ? Étaient-ils, eux, des traîtres ? Au sein de la garde ? C'était difficile à avaler, mais possible... cependant, l'hypothèse du fanatisme religieux, de la loyauté envers Ravestha, était plus plausible. Sire Rowan n'avait-il pas, une fois encore, reproché à Lothringen son allégeance autre qu'helmite ?

    Tout cela défila dans son esprit en quelques fractions de seconde. Il n'avait toutefois pas le loisir d'y penser plus avant : sire Rowan l'interrogeait, maintenant.


    "Dans le camp de la justice. J'aimerais comprendre pourquoi vous parlez de trahison au sujet du conseiller."

    Tandis qu'il parlait, sa voix trahissait son émotion. Il sentait ses jambes flageoler, et son corps entier était parcouru de légers tremblements qui ne demandaient qu'à s'accentuer, à mesure qu'il prenait conscience de la gravité de leur situation présente. Il évita malgré tout soigneusement d'approcher, même de façon infime, les mains de son arme. S'il avait pu, il l'aurait même donnée, afin de prouver son intention de ne pas combattre. Mais le risque eut été trop grand.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  22. #22
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362
    Pour Brus

    «Brus», répéta le gouverneur en souriant de son enthousiasme. Le conseiller venait avec une escorte bien réduite, mais il crut se rappeler que c'était un mage d'assez haut niveau...

    «Si vous étiez passés par les portes, je serais déjà prévenu, alors j'imagine que vous vous êtes téléportés, n'est-ce pas ?»

    Sur le hochement de tête de son interlocuteur, il donna quelques ordres afin de faire préparer des chambres, passa quelques instants dans son bureau, puis Brus reparcourut à sa suite quelques unes des salles de l'hôtel de ville. Graëlon était une ville importante par sa taille, mais modeste par ses ambitions : de nombreuses salles, assez vastes mais aussi assez vides, des tapis propres mais guère précieux, du mobilier utilitaire. Et juste ce qu'il faut de gardes pour garder le peu qu'il y a à garder.

    Ils se retrouvèrent sur le perron du bâtiment, où ils attendirent l'arrivée des quatre absents. Le gouverneur se mit à interroger Brus, pour passer poliment le temps.


    « Comment s'est passée la progression de l'armée depuis Manost ? »

    ---

    Pour Mornagest

    Lothringen aurait lui aussi aimé entendre la réponse, mais malheureusement, ils ne l'auraient pas de sitôt. Le fait de se trouver en pleine rue, même déserte, mettait les gardes sur le qui-vive, et ils ne semblaient guère impatients de voir rappliquer de nouveaux intervenants.


    « Vous allez comprendre. Nous discuterons plus tard, le lieu ne s'y prête pas. Contentez-vous de nous suivre. Quant à vous, messire, mettez ceci. »

    Sur ces mots, il mit un cercle de métal dans les mains du semi-drow. Un métal froid, qui n'était pas du fer, très dur, et qui brillait. Peut-être du mithril. La charge de magie était intense. En faisant jouer ses doigts dessus, Lothringen repéra une charnière, et, de l'autre côté, un fermoir. Il devinait ce que c'était. Mieux valait qu'il le mette lui-même que de se le voir imposer de quelque manière humiliante... Le conseiller obéit sans discuter. Il grimaça de douleur dès qu'il referma le collier : cet objet maudit le coupait de la Toile. L'impression de vide, de chute, de faiblesse, était insupportable.

    Encore sonné, Lothringen se découvrait incapable de réagir. Pour faire quoi, du reste ? Il n'avait plus de magie, et toujours cette lame sur le cou et la menace s'il ouvrait la bouche... Il eut néanmoins la présence d'esprit d'éviter de regarder Mornagest. Ne pas laisser croire qu'ils puissent être de connivence, une seule catastrophe à la fois. Avec un peu de chance, ils pourraient retenter d'amorcer une discussion une fois que les deux autres se sentiraient provisoirement en sécurité. Mais déjà sire Rowan lui empoignait l'épaule, et l'entraînait il ne savait où.

    Hadlis fermait la marche. Même s'il ne l'avait pas encore désarmé, il ne relâchait pas sa surveillance sur son nouveau collègue, et ne manquerait pas de réagir s'il faisait mine de quoi que ce soit.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  23. #23
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 401
    Tout en observant la scène d'un œil inquiet, Mornagest parvint à retrouver un semblant de calme. Ses tremblements s'amoindrirent quelque peu, sans disparaître entièrement, toutefois. Ces bracelets luisaient d'une aura particulière, et même sans avoir de connaissances en magie, il en devina la fonction assez logique : brider les pouvoirs arcaniques de Lothringen, qui perdait ainsi une bonne partie de sa capacité de nuisance aux yeux de l'ennemi. Si ennemis ils étaient... il essayait de se dire que tout cela n'était qu'une sinistre farce, un quiproquo dont ils riraient plus tard... mais sa tentative fut vaine, et l'évidence était froide comme le métal : sire Rowan et Hadlis agissaient pour une raison certes encore obscure, mais suffisamment forte pour oser un acte semblable.

    N'ayant d'autre choix que de suivre le mouvement, Mornagest se mit en marche, escorté par Hadlis, dont il se méfiait d'autant plus qu'il connaissait sa puissance au combat. S'il devait le vaincre, à quelque moment que ce fût, ce serait par la ruse, et non par le talent martial... le guerrier gardait toujours les mains bien en vue.

    Tandis qu'ils progressaient, il passa en revue les conversations banales qu'il avait eues avec les membres de la garde, depuis son introduction au sein du groupe. Rien qui ne lui sautait aux yeux, sinon une fervente foi envers Helm, malgré sa mort. Un dieu assassiné restait un dieu... et il savait que la mort n'était jamais réellement définitive pour ces entités, même si un retour pouvait ne survenir que des siècles plus tard. Néanmoins, il redoutait le fanatisme, qui poussait à agir de façon inconsidérée. Et le fanatique était difficile à convaincre qu'il se trompait dans sa démarche. Il faudrait redoubler de prudence lorsqu'ils parleraient : un mot de trop pouvait les mener à leur perte, aussi certaine que définitive, pour leur part. Il déglutit péniblement, sentant la panique tenter de l'envahir. Il s'appliqua pour la chasser du mieux qu'il le pût.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  24. #24
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571
    Ce soir ils dormiraient dans un confort relativement supérieur à l'accoutumé. Brus sourit en attendant patiemment que le gouverneur boucle les quelques tâches qui relevaient de l'accueil des visiteurs, avant qu'il ne le reconduise à la sortie. La question du gouverneur lui demanda un moment de réflexion. Il n'était pas certain de ce qu'attendait exactement ce dernier, mais comme il n'avait d'autre point de vue que le sien sur la question, il répondit simplement mais avec un certain aura :

    "Plutôt bien. Après la première halte les officiers ont fait l'ménage. Une fois qu'il y a eu plus d'ordre dans les rangs, les choses sont allées plus vite. Ca fait une douzaine de jours qu'on est partis. Vous avez des nouvelles d'Aghoralis? Et des Luméniens? Le conseiller espèrait qu'vous en auriez. Vous le connaissez bien?"

    Tandis qu'ils parlaient, Brus regardait l'autre bout de la place, duquel le groupe ne devait plus tarder à venir.
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  25. #25
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362
    Pour Brus

    « Le Conseiller ? Oh non, je ne l'ai d'ailleurs jamais rencontré. Nous n'avons guère communiqué que par messagers, quelquefois par magie. Graëlon est d'ordinaire une cité marchande paisible, bien éloignée des frontières, il y a peu de matière à diplomatie... Mon prédécesseur a eu la visite du Grand Emissaire, il me semble, mais c'était il y a six ans. »

    Il croisa les bras, le regard involontairement rivé sur la ruelle d'où il était le plus probable que devraient surgir ses visiteurs. Manifestement, ils prenaient leur temps. Se pourrait-il qu'ils aient voulu faire un détour ?

    « Vous êtes sûr que leur intention n'était pas de faire un crochet autre part avant de passer par l'hôtel de ville ? Ils auraient pu vouloir vous éloigner... »

    Le Conseiller pouvait avoir toutes sortes de contacts en ville, autre que lui-même, et ça ne l'aurait pas surpris davantage... C'était aussi le chef des renseignements, après tout.

    -------

    Pour Mornagest

    Ils parcoururent ainsi plusieurs rues, avant de se trouver devant l'entrée d'un des nombreux entrepôts du port. Sire Rowan lâcha très brièvement Lothringen, le temps d'incanter un sortilège de déblocage sur la porte. A l'intérieur, à côté du magasin rempli de caisses, ils trouvèrent un petit bureau désert, tapissé d'étagères et de livres de comptes. Le capitaine des gardes fit asseoir le conseiller sur une chaise.


    « Vous restez là. »

    Hadlis referma la porte du magasin au verrou, puis la porte de la pièce derrière eux et se tint debout devant elle, l'épée toujours au clair. Dans le silence qui se rétablissait, le semi-drow se frotta les yeux. Il devait faire un mauvais rêve. L'absence de son contact ordinaire avec la magie profane lui faisait prendre conscience de l'étroitesse de son intrication dans la Toile. Sans s'en rendre compte, il avait pris l'habitude de situer les auras magiques dans l'espace comme l'infravision le faisait des sources de chaleur... Privé de ce don, c'était à peine s'il savait encore marcher, et le ressenti de vertige était insoutenable. Il ne s’habituerait pas facilement.
    Visiblement, ils allaient rester quelques temps dans cette cachette. Peut-être sire Rowan attendait-il l'arrivée des gardes qui étaient censés les rejoindre dans quelques heures. Ils pourraient essayer de le faire sortir de la ville en force, au milieu d'eux. Ou à la faveur de la nuit... A moins que sire Rowan n'ait un meilleur plan, ourdi de longue date ? Des complicités ?
    Il lui était si difficile de se concentrer... Conscient qu'il n'aurait pas droit à de trop nombreuses questions sans que ses interlocuteurs exaspérés ne le réduisent au silence, Lothringen choisit ses mots avec soin.

    « A qui allez-vous me livrer ? »
    Sire Rowan haussa un sourcil, comme si la réponse relevait de l'évidence.
    « Nous n'avons guère le choix : au grand-prêtre de Helm. »
    Lothringen se tut à nouveau, méditant ces mots. Pour diverses raisons, il doutait qu'Eroeh puisse être à l'origine de tout ceci.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  26. #26
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 401
    Il regardait sans le voir l'intérieur de la bâtisse. Des livres, des parchemins, un peu de poussière... rien d'utile, d'après ce qu'il en vit rapidement. De toute manière, même une arme puissante ne les aurait pas sorti de ce mauvais pas. Il s'efforçait de trouver une quelconque explication à ce drame, lorsque Lothringen interrogea sire Rowan. Le grand prêtre de Helm... il n'avait donc pas vu si mal que cela, en supposant une éventuelle raison religieuse. Toutefois, il n'était pas plus avancé pour autant. Que lui voulait-il ? Et pourquoi agir maintenant, alors que la conversion de Lothringen était connue depuis des années ? Tout cela n'était décidément pas clair, et l'attitude incertaine de sire Rowan laissait à penser qu'il y avait probablement quelque chose d'autre derrière cela. Des raisons plus politiques, peut-être, mais...

    Ils risquaient d'attendre un moment ici, à moins que sire Rowan n'eût un plan pour les faire sortir d'ici sans se faire voir des habitants de la cité. La nuit... ou de la magie ? Autant tenter d'en savoir un peu plus.


    "Le lieu est plus propice à la discussion, maintenant. Pourriez-vous m'expliquer votre accusation ?"
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  27. #27
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362
    Pour Mornagest

    Lothringen se demandait ce que le grand-prêtre Eroeh pouvait bien avoir à voir avec cette affaire. Le grand-prêtre, qui était revenu à la vie moderne depuis moins d'un an, et qui avait accédé à son poste depuis à peine un mois, ne connaissait rien de la géopolitique de Dorrandin en général, et des tensions au sein du gouvernement en particulier. Et puis, il n'aurait eu qu'une poignée de jours pour se lier à la garde blanche, entre le retour de celle-ci auprès du conseiller et le départ en guerre : encore une fois, ça n'avait pas de sens. Ou alors...


    « Bien sûr que je le peux, dit sire Rowan à l'attention d'Hugues, le regard dur. Cela faisait déjà quelques temps que j'avais des soupçons. J'ai bien observé le Conseiller depuis que je suis à son service : pas une seule fois il ne s'est enquis de ce que devenait le Grand Émissaire, pas une seule fois il n'a cherché à le contacter, à connaître ses ordres ou à lui transmettre ses rapports. Le Grand Émissaire est pourtant son supérieur hiérarchique, et la situation est du genre à nécessiter des consultations fréquentes, il me semble. Le Conseiller n'a pas non plus paru surpris de son silence, ni entrepris de recherches... »

    L'amertume perçait dans sa voix. Lothringen songea qu'étant au service de Ravestha depuis des années, sire Rowan était peut-être celui qui pour ce dernier ressemblait le plus à un ami...

    « J'accuse le conseiller Lothringen de s'être approprié le pouvoir, un pouvoir auquel il n'a aucun droit sauf délégation de messire Ravestha. Je l'accuse aussi de dissimuler des informations sur ce qu'est devenu ce dernier, et d'être peut-être à l'origine de son assassinat. Je l'accuse enfin de détourner le pouvoir dont il est provisoirement investi pour favoriser son Eglise, et cela, dans une théocratie helmite, c'est un crime. Et une trahison de plus envers le Grand Émissaire... »

    Sire Rowan croisa les bras et s'adossa au mur.

    « Le Conseiller a toujours esquivé mes questions. Je veux des réponses. Tant pis si je dois trahir ma charge ou s'il faut aller jusqu'à un procès public pour cela. »
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  28. #28
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 401
    La situation était critique. Il se remémorait sans peine la missive que Ravestha avait envoyée à Lothringen, suite à son départ définitif de Manost. Un bouleversement, une hérésie, une imposture... et pourtant, son auteur était authentifié, ses propos clairs et pondérés. Et les conséquences... ils venaient d'en subir les premières de plein fouet. Et cela n'allait sûrement pas s'arrêter là.

    Que pouvait-il faire ? Il n'avait nulle légitimité pour connaître le contenu de cette lettre. Comment justifierait-il cela, sinon en trahissant son identité ? La rancœur de sire Rowan se reporterait sur lui, en supposant qu'il ne conservât pas celle envers Lothringen pour avoir pactisé avec l'ennemi mélandien.

    Malgré cela, ce pli dédouanerait entièrement son compagnon... mais il n'avait pas l'initiative pour en parler. Ce devrait être de son seul fait.


    "Est-ce que vous avez des preuves de vos accusations ? Si un procès avait lieu, elles vous seraient demandées... et je doute être le seul à me poser cette question."

    Il fallait jouer contre le temps, et laisser à son compagnon l'occasion de prendre une décision. S'il acceptait de prendre un tel risque, évidemment... venant d'un tymoran, il fallait s'attendre à tout, évidemment.

    Il ne pouvait s'empêcher de songer à l'ironie cruelle de la situation. Lothringen, le dernier fidèle de Manost, accusé de trahison... c'était Beshaba qui s'en mêlait, ou Cyric ? À désespérer de vouloir bien faire...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  29. #29
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages 
    571
    Brus haussa les épaules. S'il avait bien senti la manœuvre d'éloignement, il en ignorait le but exact. Après l'apparition du gamin et la tension qui s'était installée sur le groupe, le voleur soupçonnait sire Rowan et le conseiller d'avoir voulu avoir une discussion plus privée sur le sujet, mais si discussion il y avait eu, celle-ci commençait effectivement à durer. Brus se tourna vers le gouverneur, un peu embarrassé de l'avoir dérangé pour ensuite le faire attendre sur le perron.

    "Je n'saurais pas dire m'sieur l'gouverneur, mais c'est très probable. Je suis désolé. Si vous vl'ez r'tourner à vos occupations, j'vous préviendrai d'leur arrivée ici."


    Le gouverneur avait peut-être raison, mais comme Lothringen l'avait déjà envoyé plusieurs fois auprès de ses contacts, il n'y avait pas de raison qu'il lui cache ceux de Graëlon. Peut-être avaient-ils eu des ennuis? La probabilité d'attaques augmentait à mesure qu'ils avançaient vers les Mélandiens. Ou bien la discussion avait simplement duré. Si le gouverneur choisissait de retourner à son travail, Brus était assez tenté par l'idée de remonter les quelques rues qui les séparaient alors pour savoir où ils en étaient.

    hrp : désolé , plus d'accès à la couronne de cuivre depuis la dernière fois, la page d'accueil bug, je pensais à une màj en cours, je viens seulement d'essayer avec une autre page.
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  30. #30
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362
    Pour Brus

    Le gouverneur trouvait tout de même la plaisanterie un peu étrange. A quoi bon l'alarmer en vain ? Lui aussi commençait à se demander si le groupe n'avait pas été victime d'une agression, mais peut-être sautait-il trop vite aux conclusions... Cela ne faisait qu'un peu plus de dix minutes de retard.


    « Je vais effectivement me remettre à mon travail et vous laisser retourner auprès d'eux. Si je n'ai pas de nouvelles d'eux ou de vous d'ici une petite demi-heure, en revanche, je commencerai à lancer des recherches en ville. Les risques d'attentat sont importants, qu'ils viennent des mélandiens ou d'autres factions... Je souhaite que tout ceci ne soit qu'un incident sans importance, mais je ne peux pas prendre le risque de trop tarder pour réagir. »

    Sur ces mots, il salua rapidement Brus et rentra dans le bâtiment.

    Le jeune voleur retourna sur ses pas, à l'endroit précis où il avait quitté le Conseiller et les trois gardes. Mais il ne vit personne, et pas plus de signe de leur passage que d'indices du chemin qu'ils avaient pris. Pas de traces de sang ni de cadavre, c'était déjà ça...


    ------

    Pour Mornagest

    « Je n'ai pas de preuves pour tout », reconnut sire Rowan. « Ni dans un sens ni dans l'autre. Seulement une succession de comportements extrêmement suspects. C'est pour cela que je veux qu'il y ait enquête. Pour que la vérité éclate... »

    Lothringen avait ressenti un certain malaise en entendant les propos de sire Rowan. Car toutes ses accusations n'étaient pas infondées... Il avait fait de la rétention d'informations, et exerçait de fait, seul, un pouvoir auquel il n'était normalement pas destiné. Et pour ce qui concernait Ravestha... Le semi-drow s'en voulut. La garde blanche avait été renvoyée sans un mot d'explication par ce dernier, et il avait agi de même, comptant sur leur loyauté jusqu'à la mener à son point de rupture. De fait, pour des hommes incapables d'imaginer le Grand Émissaire démissionnant, les apparences ne plaidaient pas en sa faveur. Il aurait dû faire preuve d'un peu plus d'empathie... Et voilà qu'à présent ces helmites inflexibles venaient, de leur propre aveu, de commettre une folie par désespoir de ne pas savoir...

    Mais que pouvait-il répondre ? Comme Mornagest, il avait aussitôt songé à la lettre que, par prudence, il portait constamment sur lui. Est-ce qu'il pouvait prendre le risque de révéler pareil secret d'état à des hommes qui se savaient déjà passibles de la cour martiale pour son enlèvement ? Et qui, peut-être, continueraient de lui reprocher d'être resté au pouvoir ? D'un autre côté, était-il certain que le grand-prêtre n'accèderait pas à leur demande de mise en accusation et de procès ? Hélas, non... La question du devenir de Ravestha en intriguerait plus d'un et, sans le témoignage de la garde, tout le monde croyait encore Lothringen en contact étroit avec ce dernier.

    Lothringen voulut tenter de sonder sire Rowan un peu plus, et intervint d'un ton qu'il s'efforçait de rendre calme.

    « Sire Rowan, vous avez raison, je dissimule bon nombre d'informations, y compris sur le Grand Emissaire. Et j'ai mes raisons d'agir comme je le fais. Mais nous sommes en temps de guerre et toutes ces informations ne seraient pas bonnes à révéler au grand jour. Si j'accepte de vous éclairer sur ce qu'il se passe, si je vous donne une preuve de mon innocence, laisserez-vous tomber cette idée de procès ?»
    Le capitaine des gardes darda sur lui un regard suspicieux, mais intrigué. C'était bien la première fois que Lothringen promettait des réponses.
    « Vu ce que j'ai déjà fait... Il faudrait que la preuve soit bonne, et qu'elle vous mette tout à fait hors de cause. »

    Lothringen risqua un œil rapide vers Mornagest, cherchant à connaître son opinion. Pensait-il qu'on pouvait leur faire confiance ? La question était presque risible, après ce qu'il venait de se passer...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

Page 1 sur 6 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Quête] La guerre des Plaines brûlantes - la flotte luménienne
    Par Kasumi dans le forum Les Côtes du Sud
    Réponses: 245
    Dernier message: 27/10/2014, 21h05
  2. Quête : Guerre des Plaines Brûlantes - les quais de Graëlon
    Par Lothringen dans le forum Le Bosquet des Pierres
    Réponses: 94
    Dernier message: 17/08/2014, 11h51
  3. Quête : Le Poing Levé - Angèle et Chandara - à proximité de Graëlon
    Par Eroeh dans le forum Le Bosquet des Pierres
    Réponses: 137
    Dernier message: 31/05/2013, 19h50
  4. [Quête] La guerre des Plaines brûlantes : Surya
    Par Kasumi dans le forum La Côte de la Lumière
    Réponses: 28
    Dernier message: 29/03/2013, 21h56
  5. Quête : Le Poing Levé – De Medann à Graëlon
    Par Lothringen dans le forum Le Bosquet des Pierres
    Réponses: 8
    Dernier message: 27/03/2013, 15h32

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251