Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 74

Discussion: [Quête] Des ruines au nord d'Eredhun

  1. #1
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    34 529

    [Quête] Des ruines au nord d'Eredhun

    Ils n'allèrent pas directement jusqu'aux ruines et montèrent leur bivouac à une distance respectable du site qu'ils entendaient nettoyer, une demi-douzaine de tentes pour le repos, plus une intendance. Le ciel demeurait incertain, et un orage tonnait à l'horizon. Le vent ne l'amènerait pas dans leur direction.
    Deux paladins se chargèrent de fabriquer un enclos de fortune pour les chevaux, tandis qu'on allumait un premier feu. Henrik rassembla ceux des Tormiens qui n'étaient pas occupés.

    "Bien. Les ruines que vous avez aperçues en arrivant sont celles d'un village dont la fondation, et l'occupation, datent d'avant la conquête officielle de cette île. Nous ne savons pas au juste qui y résidait, car personne ne s'est jamais véritablement soucié de ces quelques morceaux de caillasse. D'après les rares relevés que nous en avons, il y aurait six anciens bâtiments apparents. A deux miles au nord des ruines se trouve un village humain, Decill, et c'est de là que nous sont venus les appels à l'aide. Il est probable que Messire de Surden y enverra un groupe pour y récolter des témoignages."
    Il jeta un oeil au ciel.
    "Il se fait déjà tard et nous avons décidé de ne pas nous rendre sur les lieux aujourd'hui. La nuit est propice à l'ombre et nous ne savons pas exactement à quoi nous avons affaire."
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  2. #2
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    La Comté
    Messages 
    208
    Le bivouac fut monté, des feux allumés, la nourriture réchauffée et les combattants, sachant qu'ils auraient une rude journée le lendemain, ne s'attardèrent pas longtemps après leurs dévotions et prirent du repos. Bors et Elmindreda prirent le premier quart, avec quelques lathandrites. Elle réprima son rayonnement, afin de ne pas faire une cible illuminée dans l'obscurité et de mieux dans les ténèbres.
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
    "La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).

  3. #3
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    34 529
    La nuit se déroula sans alerte. Au petit matin, Elmindreda apprit que quelques lueurs étranges avaient coloré le ciel au dessus des ruines, mais rien ne semblait s'en être échappé, et personne n'était allé voir, préférant attendre les lueurs protectrices de l'aube pour prendre des initiatives.
    Au petit matin, après un rapide mais roboratif petit déjeuner, Messire de Surden les fit rassembler et leur annonça qu'il diviserait la troupe en trois groupes : un premier groupe se rendrait au village voisin pour recueillir les doléances des habitants, un second irait reconnaître les ruines, un dernier demeurerait au campement. Chaque groupe serait composé de Tormiens et de Lathandrites. Comme Elmindreda et Bors étaient des invités, Henrik leur proposa de choisir eux-mêmes leur équipe, il diviserait ses hommes restants en fonction.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  4. #4
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    La Comté
    Messages 
    208
    Le choix fut vite fait : étant étrangers, Bors et Elmindreda ne serait pas des plus efficaces pour recueillir les doléances des villageois, mieux valait laisser cette tache à un officier compétent dans ce domaine, de même Elmindreda n'avait pas proposé ses services pour rester à l'arrière, c'est pourquoi ils choisirent d'aller reconnaître les ruines.
    Ils mirent leurs armures, vérifièrent leurs armes et se joignirent au groupe de reconnaissance.
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
    "La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).

  5. #5
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    34 529
    Le paladin lathandrite les accompagnait, contrairement au Tormien qui était parti au village. Messire de Surden envoya Elmindreda avec un duo de clercs et un autre paladin reconnaître le sud de la zone, tandis qu'il embarquait Bors et d'autres pour les diviser sur le restant du terrain.
    Le premier clerc était un homme d'une quarantaine d'années, l'épaule frappée du disque rose du Seigneur de l'Aube, et la mine souriante. Son expression respirait la bonne humeur et il se présenta très affablement à la jeune femme : Shelton Draver, au service de Lathandre depuis sa plus tendre enfance. Il était armé d'une masse usée qui devait avoir servi plus d'une fois.
    Le second prêtre servait le Vrai Dieu, comme Dame Elmindreda, mais arborait un air beaucoup plus sérieux, si pas sévère. C'était une femme jeune, peut-être plus encore que la paladine, et elle scrutait les environs d'un regard de faucon, tendue, concentrée, toute entière à sa tâche. Elle estimait apparemment les présentations superflues.
    Le dernier membre de leur petite escouade était un paladin de l'Aster, manifestement contrarié pour une raison encore inconnue. Il gardait la main sur la garde de son épée, lâchant un soupir toutes les trente secondes environ, et retournait du pied les cailloux qu'il trouvait sur son chemin. Shelton apprit à Elmindreda que c'était un jeune blanc bec fraîchement arrivé de Luménis, répondant au doux patronyme de Jehan.
    La mission que leur avait confiée Messire de Surden consistait à dresser un plan sommaire des deux bâtiments qui se trouvaient dans leur zone, à noter tout ce qui leur paraîtrait digne d'intérêt et surtout, surtout, à ne prendre aucune initiative stupide.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  6. #6
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    La Comté
    Messages 
    208
    Elmindreda se présenta rapidement aux trois autres personnes, puis s'attela à la tache. Elle observa et croqua rapidement les bâtiments de l'extérieur.
    Ensuite, tout en restant proche des autres membres de son groupe, elle incanta rapidement :


    Elmindreda ==> détection du mal
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
    "La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).

  7. #7
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    34 529
    L'onde d'énergie courut furtivement, presque imperceptible, sur les alentours, renvoyant à Elmindreda des couleurs et des sensations chaudes et délicates, la preuve indirecte de la présence de vie, de bonté, de normalité.
    Aux abords d'un des bâtiments, cependant, un écho lui revint, un peu grinçant. Il n'y avait évidemment personne, rien, pas un être à proximité. Mais sans doute y en avait-il eu, plus tôt... Il n'en restait qu'un soupçon, une trace... Rien de plus.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  8. #8
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    La Comté
    Messages 
    208
    Tout en maintenant son sort, la paladine fit part des résultats de la divination à ses compagnons, puis ils dégainèrent leurs armes et s'avancèrent prudemment dans la bâtisse d'où provenaient les relents d'aura, à la recherche d'indices sur la présence maléfique.
    L'aura qui l'entourait habituellement s'amplifia.


    Elmindreda ==> Rayonnement saint
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
    "La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).

  9. #9
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    34 529
    HRP : Attention, tu ne peux pas jouer mes PNJs !!! Si tu veux leur faire faire quelque chose, il faut négocier avec eux

    Ils pénétrèrent dans les ruines de ce qui avait dû être une vaste demeure, ou peut-être même une salle commune, voire un temple. C'était difficile à dire, car il n'en restait que des murs effrités, sombres, des piliers disposés à des distances disparates, les vestiges d'un escalier qui n'allait plus nulle part, quelques pans de voûte qui semblaient prêts à s'écrouler sur le visiteur imprudent. La prêtresse du Vrai Dieu demeura en arrière, apparemment peu convaincue par leur initiative. Le paladin tenait son arme avec nonchalance, mais Elmindreda le devinait concentré. Le Lathandrite restait à côté d'elle, son aura s'était également déployée autour de lui.
    Le sol du bâtiment était marbré de zones d'ombre et de lumière, les plantes l'avaient envahi, certaines herbes étaient hautes comme le genou, des vignes et des lierres encerclaient la roche comme pour l'étouffer, des moisissures rousses grimpaient un peu partout, presque phosphorescentes.
    La source du rayonnement néfaste venait d'un trou dans le sol, assez large, l'entrée d'un tunnel, peut-être. Il y faisait trop sombre pour deviner quoi que ce soit, à moins de se pencher ou d'y pénétrer.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  10. #10
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    La Comté
    Messages 
    208
    HRP : Toutes mes excuses. Sinon pour info mon auréole de lumière éclaire faiblement sur 3 mètres et le rayonnement saint éclaire vivement sur 3 mètres (et donne 1d4 points de dégâts par round sur les morts-vivants) et éclaire faiblement sur 6 mètres.

    Elmindreda s'avança à un mètre cinquante du trou, tout en maintenant son sort, en observant attentivement le sol, ce qu'il restait des murs et le plafond à la recherche de traces de passage, puis prit conseil de ses compagnons :
    " Peut-être devrions nous prévenir Messire de Surden que l'on a trouvé quelque chose d'anormal. "
    Dernière modification par Dark Manuor ; 26/06/2011 à 21h16.
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
    "La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).

  11. #11
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    34 529
    La lumière que dégageait Elmindreda lui permettait de regarder plus avant dans le conduit. Il était terreux, comme creusé par un animal, des racines peu épaisses en hérissaient les parois. Il formait un coude après quelques mètres, s'enfonçant parallèlement au sol, hors de vue. Ce n'était manifestement pas un effondrement de terrain.
    "Ça me semble sage, en effet." murmura le Lathandrite en jetant un oeil au dessus de son épaule. "Mais peut-être ne devrions-nous pas laisser ce... trou... sans surveillance."
    "Je peux rester." grommela le paladin, la main sur la garde de son épée, l'air stoïque et un rien supérieur.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  12. #12
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    La Comté
    Messages 
    208
    " Je le puis aussi. " Puis se tournant vers les deux prêtres :
    " Est-ce que l'un d'entre vous pourrait se charger de transmettre l'information au chef d'escouade ? "
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
    "La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).

  13. #13
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    34 529
    Ce fut finalement la prêtresse de Torm qui repartit prévenir le paladin lathandrite, tandis que les trois autres restaient en arrière. Le ciel, au travers des trouées du toit, était uniformément bleu. Shelton Draver se mit à musarder dans le grand bâtiment, manifestement détendu, tandis que le jeune chevalier jouait les cerbères imperturbables. Le vent soufflait, tranquille, agitant les branches d'arbres invisibles. Tout respirait la quiétude autour d'eux. Un oiseau chanta quelque part dans un recoin de l'édifice. Quelque chose de petite taille fuit dans les broussailles. Un insecte vint bourdonner aux oreilles d'Elmindreda puis alla agacer le paladin qui le chassa d'un geste brusque.
    Pourtant le relent maléfique continuait à planer dans l'air, émanant du trou dans le sol comme un fumet de cuisson particulier. Le servant de l'Aster incanta rapidement pour détecter d'autres présences dangereuses puis haussa les épaules avec une grimace. Il fit un pas en avant pour scruter le petit gouffre. Puis brusquement, le sol se déroba sous ses pas et il disparut en une seconde sous la surface du sol, avec un cri de surprise scandalisé.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  14. #14
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    La Comté
    Messages 
    208
    Elmindreda rengaina son arme d'un geste, puis sortit rapidement une corde qu'elle s'attacha autour de la taille, faisant un noeud solide, mais simple à défaire. Puis, avec un regard à Shelton Draver, elle lança l'extrémité libre dans le trou en espérant que leur compagnon se portait bien.
    " Messire, m'entendez vous ? cria-t-elle à l'adresse du paladin lathandrite, puis elle reprit plus doucement à l'intention du prêtre :
    S'il ne peut remonter seul, je descendrai lui prêter main forte. "
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
    "La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).

  15. #15
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    34 529
    Il y eut un bruit d'éboulis légers comme de la terre dégringolait dans le trou que le paladin avait formé à son corps défendant. Puis un gémissement leur parvint. Le prêtre eut une grimace.
    "Bougre de crétin de gamin." murmura-t-il à mi-voix, à la fois agacé et inquiet.
    "Je crois... que je me suis cassé quelque chose..." leur répondit le paladin enfoui. "Oh... Je saigne aussi un peu."
    Il avait l'air plus sonné qu'en souffrance. Presque détaché.
    "Je ne suis pas sûr que je vais savoir faire un noeud, là comme ça... Mon bras gauche a l'air... indisposé."
    "Il a pris un coup sur la tête aussi." grommela le clerc. "Si vous le remontez, je me chargerai de ça."
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  16. #16
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    La Comté
    Messages 
    208
    La paladine remonta la corde et noua solidement une boucle à l'autre extrémité, suffisamment grande pour que le paladin puisse la glisser autour de son torse, sous ses aisselles, puis elle lui relança l'extrémité ainsi obtenue.
    " Essayez d'enfiler ça, afin que l'on puisse vous hisser rapidement. Et profitez que vous êtes en bas pour observer tout ce qui pourrait nous être utile par la suite. "

    Elle cherchait quelque chose et s'adressa au prêtre du Seigneur de l'Aube :
    " Pouvez vous trouvez un matériau suffisamment lisse pour caler la corde afin qu'elle ne frotte par contre la pierre et ne casse pas ?
    Parce que si on veut le remonter avec son armure, on ne pourra pas le faire à bout de bras...
    "
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
    "La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).

  17. #17
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    34 529
    Le clerc partit musarder entre les hautes herbes, à la recherche de quelque chose qui conviendrait à Elmindreda, tandis qu'au fond de son trou, le paladin émettait des grognements affairés. Shelton reparut avec un rocher poli, sans doute par une main, autrefois et le reposa pesamment sur le sol.
    "Je ne sais pas au juste ce que vous attendiez de moi, très chère, mais il n'y a absolument rien dans cette ruine, sinon de l'herbe, de l'herbe, de l'herbe, quelques araignées... et de l'herbe."
    "Je crois que je suis prêt." lança alors le paladin. "Ça sent bizarre ici en bas, dites. Mais je ne saurais pas dire quoi, au juste."
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  18. #18
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    La Comté
    Messages 
    208
    " Cela devrait faire l'affaire. "
    La jeune femme prudemment cala la pierre polie sous la corde, creusa un peu autour afin de la stabiliser, la tendit au maximum, fit signe à Shelton Draver de la saisir et s'adressa aux servants de Lathandre :
    " On va essayer de vous hisser.
    Si on n'y arrive pas, on ira chercher les chevaux.
    "
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
    "La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).

  19. #19
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    34 529
    Le paladin faisait un bon poids, alourdi par son armure, et le trou par lequel il était tombé n'était pas bien large, offrant une surface de frottement qui rendait l'opération fastidieuse. Le clerc de Lathandre finit par aller chercher le destrier du blessé, la bête la plus robuste de leur équipage, si pas la plus aimable, et aida Elmindreda à l'atteler à la corde. Ils finirent ainsi par parvenir à remonter le chevalier, qui émergea, l'air ahuri, couvert de terre et de racines. Il resta vautré sur le sol, le souffle court, et le métal cabossé qui l'enserrait avait mauvaise allure.
    "Je ne serais pas surpris qu'il soit un peu plus cassé qu'il ne le croit." souffla Shelton en s'agenouillant près de son coreligionnaire.
    Il incanta à mi-voix, créant une boule de lumière bleutée entre ses mains, qu'il apposa sur le jeune homme à plat ventre.
    "Ça ne suffira pas. On devrait sans doute le ramener au camp."
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  20. #20
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    La Comté
    Messages 
    208
    " Si la magie ne suffit pas à le soigner, monter pourrait aggraver son état. Je vais lui faire une civière.
    On devrait quand même sortir du bâtiment en attendant le capitaine.
    "
    Elle se pencha vers son compagnon d'armes, prit sa main, lui murmura quelques paroles d'encouragement et lui demanda s'il pouvait marcher jusqu'à l'extérieur.
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
    "La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).

  21. #21
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    34 529
    "Je ne suis pas complètement sûr..." répondit le paladin d'un ton un peu béat.
    "Il a dû heurter quelque chose avec sa tête..." répéta le prêtre à mi-voix. "Son heaume n'est pas remonté, d'ailleurs."
    Le destrier du jeune homme était nerveux, piaffant auprès d'eux comme s'il percevait l'étrangeté du comportement de son maître. A cet instant, ils entendirent des voix et Messire de Surden fit son apparition, la prêtresse de Torm et deux autres hommes sur les talons.
    "Que se passe-t-il ici ?" demanda le vieux chevalier. "On me dit que vous auriez localisé la source ?"
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  22. #22
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    La Comté
    Messages 
    208
    " Messire, nous avons localisé une aura maléfique, notre compagnon s'est approché, a été pris dans un éboulement et nous venons de le remonter.
    Il n'a pas l'air dans son état normal, mais est peut-être tout simplement choqué.
    "
    Ce disant, Elmindreda montra tour à tour le trou dans le sol et le paladin blessé :
    " Avons nous des informations sur la nature de ce que nous combattons ? "
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
    "La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).

  23. #23
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    34 529
    Messire de Surden jeta un oeil distrait au paladin blessé, puis regarda vers le trou, sans prendre le risque de s'en approcher.
    "Ce n'est pas très clair. Les témoignages parlent de lumières, d'apparitions. Des animaux sont devenus fous, ont attaqué leurs maîtres. Jusqu'ici, il n'y a pas eu de morts parmi la population, mais on parle de personnes changées ou prises de subites folies, qui se mettent à parler dans des idiomes inconnus... Sans doute plusieurs de nos clercs seront-ils nécessaires pour apporter les soins nécessaires aux villageois malades... quel que soit le mal qui les frappe... Quant au reste d'entre nous... Sans doute devrons-nous aller jeter un oeil là-dedans..."
    Il releva les yeux, les posa, froids, sur le paladin à terre.
    "Quant à celui-ci..."
    Un léger sourire apparut sur ses traits.
    "Ramenez-le au camp. Mais ne le soignez pas plus qu'il n'en faut. Son état pourra peut-être mieux nous renseigner que les rumeurs colportées par les fermiers du terroir."
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  24. #24
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    La Comté
    Messages 
    208
    La jeune femme risqua une question :
    " Messire, ne vaudrait-il pas mieux le désarmer ...? "
    Puis avec plus d'assurance :
    " Quand descendrons nous ? Je suis volontaire. "
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
    "La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).

  25. #25
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    34 529
    Le paladin jeta un regard aigu à la jeune femme, la jaugeant pour la première fois depuis qu'ils s'étaient mis en route. Il acquiesça et fit signe à ses hommes de débarrasser le blessé de son épée. Celui-ci émit tout au plus un grognement scandalisé et surpris, sans oser faire le moindre geste. De Surden revint ensuite à Elmindreda puis au trou dans le sol.
    "J'imagine que nous devrions envoyer une équipe avant la nuit. En même temps, l'état de ce gars m'inquiète quelque peu. Cela pourrait n'être qu'un simple étourdissement mais les soins de Draver auraient dû lever le plus gros de son trouble... Or il n'en est rien."
    Il balaya les quelques personnes présentes de son regard acéré.
    "Bien. Vous descendrez avec Shelton, Miriam et Béric."
    Le clerc de Lathandre, la prêtresse de Torm et un autre paladin de l'Aster s'avancèrent
    "Je les place sous vos ordres. Veillez à ne pas vous égarer, à ne pas prendre de risques inutiles, à ne pas laisser la nuit tomber. Avez-vous besoin de quoi que ce soit d'autre ?"
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  26. #26
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    La Comté
    Messages 
    208
    " J'aurai peut-être besoin de cordes de rechange, Messire, dit la paladine en nouant sa corde sous ses épaules.
    Messire Draver, pouvez-vous m'assurer s'il vous plaît ? "
    Et Elmindreda s'avança prudemment vers le trou en incantant.

    Elmindreda ==> détection du mal (dirigé vers le trou, puis vers le paladin blessé).
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
    "La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).

  27. #27
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    34 529
    Le trou renvoya à nouveau sa faible aura maléfique, comme une brume en suspends qui s'étiola autour de leurs chevilles. Le paladin renvoya le même genre d'écho. Ce n'était pas franc, pas brutal, mais c'était présent. De Surden fronça les sourcils. Un homme était sorti pour rapporter de la corde et la confia au paladin qui accompagnait Elmindreda.
    Ensuite, Shelton et le dénommé Béric aidèrent la jeune femme à descendre. Le trou n'était pas large, mais elle parvint à s'y glisser et elle traversa une épaisse couche de terre avant de parvenir dans le conduit proprement dit. Il était peu large, creusé dans le sol, on pouvait s'y tenir debout mais voûté. Un peu plus loin apparaissait les vestiges de la chute du paladin. Il était manifestement tombé lourdement sur plusieurs rochers qui affleuraient. Des taches sombres en marbraient le sommet, signe que le jeune homme s'était blessé. Puis le tunnel continuait dans les ténèbres et l'odeur dont on avait parlé le paladin vint frapper les narines d'Elmindreda, portée par un petit vent froid qui lui ébouriffa un instant les cheveux. C'était un parfum étrange, de poussière et de mort... mais de d'autre chose, aussi. Qu'elle ne parvenait pas à identifier.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  28. #28
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    La Comté
    Messages 
    208
    Tout en mettant la main à l'épée et en sortant son bouclier, Elmindreda dit :
    " Eh, il y a du vent par ici,... et aussi une odeur bizarre. "
    Ses sens en alerte, la paladine réactiva son aura afin d'éclairer le souterrain et éventuellement de forcer l'ennemi à sortir.

    Elmindreda ==> Rayonnement saint

    " L'un d'entre vous peut-il descendre me rejoindre ? "
    Elle avança un peu afin de laisser de la place à son compagnon et s'accroupit sur la défensive, observant attentivement l'intérieur du tunnel.
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
    "La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).

  29. #29
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    34 529
    Tandis que le clerc de Lathandre puis la prêtresse de Torm descendaient à sa suite, Elmindreda put observer le conduit à loisir. Il semblait relativement récent : la terre était encore humide, certaines des racines qui y débouchaient étaient encore fermes et gonflées de sève. L'argile sombre qui formait la paroi avait été grossièrement gratté, sans doute à la patte, à la griffe ou à la main plutôt qu'avec un outil quelconque. Le sol était martelé d'empreintes illisibles. Le vent souffla à nouveau, transportant ses effluves et Shelton frissonna.
    "Lugubre." dit-il simplement en resserrant son manteau autour de ses épaules.
    Il incanta à son tour et Elmindreda reconnut le courant d'énergie qui pourchassait le mal, plus rosé chez les Lathandrites que chez les Tormiens.

    "S'il y a quelque chose, il va falloir aller le chercher plus bas." fit-il ensuite.
    Derrière eux, le paladin négociait sa descente et il glissa un peu sur les derniers mètres, avant de sauter au sol, indemne.

    "On va rire pour remonter." commenta-t-il en haussant les épaules.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  30. #30
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    La Comté
    Messages 
    208
    " Peut-être pourrions nous nous encorder, histoire de ne pas nous blesser, " risqua Elmindreda, qui s'étant nouée une corde sous les épaules par dessus l'armure, se risqua à progresser un peu plus dans le noir tunnel, ayant toujours ses armes à la main.
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
    "La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu] Vers les sommets au nord des Pics des Orcs
    Par Voyageuse dans le forum La Vallée du Nirvana
    Réponses: 248
    Dernier message: 08/10/2017, 11h33
  2. [BP] Ruines de l'ombre
    Par Armand dans le forum Méga-mods : Big Picture, The Darkest Day, Shadow Over Soubar, Tortured Souls, Check The Bodies,
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/10/2012, 21h52
  3. Quête : troubles nocturnes, dans les Montagnes du Nord
    Par Mornagest dans le forum Les Montagnes du Nord
    Réponses: 105
    Dernier message: 30/12/2010, 13h27
  4. [SoU] Ruines souterraines
    Par Rincevent dans le forum L'Académie de Padhiver (NWN 1)
    Réponses: 6
    Dernier message: 28/01/2006, 15h27
  5. [TD] Les Ruines du Pic des Mages
    Par Mornagest dans le forum Les Archives du Cartographe
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/09/2005, 17h17

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251